Causes de la douleur dans le bas de l'abdomen

Causes de la douleur dans le bas de l'abdomen

informations générales

La manifestation de douleurs dans le bas-ventre oblige le plus souvent les femmes à consulter un gynécologue pour établir les causes de ces symptômes. La douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen et la douleur aiguë dans le bas de l'abdomen sont tout aussi alarmantes, surtout si cela fait très mal et pendant une longue période.

Cependant, une douleur très intense dans la région de l'aine peut indiquer la manifestation de pathologies neurologiques ou chirurgicales. Par conséquent, une coupure aiguë et une douleur sourde et douloureuse dans cette partie de l'abdomen sont une raison de consulter immédiatement un médecin et de subir un diagnostic complet..

Douleurs abdominales basses chez les femmes à droite et à gauche

Déterminant les causes des douleurs abdominales basses chez les femmes, les médecins les divisent en deux groupes conditionnels. Les raisons pour lesquelles le bas-ventre d'une femme fait mal peuvent être organiques et fonctionnelles..

Causes organiques de la douleur et des crampes chez une femme

  • maladies de la région génitale chez la femme (endométrite, apoplexie ovarienne, myome utérin, annexite, kyste ovarien, torsion de la jambe de kyste ovarien, endométriose);
  • l'inconfort et la douleur associés à l'utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • pathologie chirurgicale de type aigu, maladies de la vésicule biliaire, du système urinaire (cholécystite, pyélonéphrite, appendicite, cystite);
  • douleur sourde, coupante, tiraillante et autres types de douleur associés à la grossesse (menace d'interruption de grossesse, grossesse extra-utérine, coliques après un avortement médicamenteux, décollement placentaire prématuré).

Raisons fonctionnelles

  • violations du cycle mensuel (saignements utérins dysfonctionnels, algoménorrhée);
  • douleur pendant l'ovulation;
  • stagnation du sang libéré pendant la menstruation (hématomètre, courbure de l'utérus).

Il est à noter que la douleur dans le bas de l'abdomen peut être de nature différente. Cela peut être tranchant, tranchant, douloureux. Parfois, il s'accompagne de ballonnements, d'un fort inconfort dans le bas du dos. Dans certains cas, pendant les rapports sexuels, une femme ressent une gêne immédiatement après l'acte.

Il est important de déterminer le plus rapidement possible à quoi sont associés les spasmes chez les femmes dans cette zone. Les causes des spasmes seront déterminées par le gynécologue ou dirigera la femme vers le spécialiste approprié.

Cela fait mal dans le bas de l'abdomen?

Avec les maladies du système génito-urinaire, des douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent apparaître chez les femmes de gauche. Si le bas-ventre à gauche d'une femme fait mal, les causes de cette affection peuvent être un certain nombre de maladies dans lesquelles une douleur tiraillante, lancinante et douloureuse se manifeste. Tout d'abord, une douleur intense et des ballonnements peuvent indiquer une maladie intestinale. Parfois, cela fait mal au côté gauche et après avoir trop mangé, manger des aliments de mauvaise qualité. Il convient de garder à l'esprit que l'une des maladies rénales peut se manifester de cette manière. Tire sur le côté gauche et avec un certain nombre de maladies du système reproducteur. Mais si cela fait mal ou tire sur le côté gauche, le médecin doit en déterminer les raisons. Seul un spécialiste comprend et détermine clairement ce qui se trouve sur le bas-ventre gauche chez la femme.

Les maladies neurologiques peuvent également provoquer une gêne, dans laquelle la douleur palpite généralement, pousse.

Il arrive que la douleur dans le bas-ventre soit associée à l'hypothermie - par exemple, une femme peut souffrir de telles sensations après que ses jambes sont gelées, etc..

La douleur dans le bas-ventre à droite chez la femme peut également être différente. Souvent douloureux, la douleur tirante peut être associée à des maladies des intestins, des reins, à des attaques d'appendicite, à une pancréatite aiguë. Le spécialiste comprend clairement ce qui se trouve à droite et, en conséquence, les pathologies dont les organes peuvent survenir.

Inflammation des appendices et de l'utérus

Si l'utérus ou l'appendice devient enflammé, la maladie commence de manière aiguë: la température augmente, le corps devient intoxication, douleur dans le bas de l'abdomen. Si une femme a une annexite, il y a une douleur dans le bas de l'abdomen à gauche ou à droite - de chaque côté. Dans le cas de l'endométrite, il y a une douleur douloureuse ou vive et une sensation de brûlure au milieu. Si une femme se rend chez le médecin avec des plaintes de douleur du côté gauche ou droit, un spécialiste procède à un examen vaginal. En cas d'inflammation des appendices, il existe des appendices pâteux avec une douleur vive. Avec des plaintes selon lesquelles il fait mal au milieu et des soupçons d'endométrite, un utérus ramolli et élargi est palpable, ce qui peut faire mal à la palpation.

Une douleur intense dans le côté gauche dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans le droit ou le milieu, est observée au cours de l'évolution aiguë de ces affections. Avec l'endométrite chronique et l'annexite, la douleur est douloureuse, sourde. La gravité dans la région des appendices est notée, la sensibilité de l'utérus est déterminée par palpation. Si vous appuyez sur le bas de l'abdomen, puis relâchez soudainement, la douleur sera plus forte une fois relâchée. Parfois, une femme se plaint que son rectum lui fait mal.

Avec de telles maladies, une femme peut ressentir une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen gauche et une douleur lancinante ou pulsatile s'y développe. Mais il n'est possible de déterminer exactement pourquoi cela fait mal à gauche uniquement pendant le processus de recherche. Les hommes devraient également consulter un médecin, car seul un spécialiste peut déterminer pourquoi une douleur dans le bas-ventre gauche chez les hommes se développe.

Prescrire un traitement pour l'inflammation des appendices et de l'utérus, le médecin prescrit une thérapie par perfusion, des antibiotiques, des vitamines, des anti-inflammatoires.

L'endométriose

Avec la manifestation de l'endométriose, l'utérus, les appendices et l'espace postérieur sont endommagés. Cette maladie est caractérisée par la propagation de cellules à l'extérieur de l'utérus qui sont similaires à l'endomètre. En règle générale, dans cet état, la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen se manifeste avant la menstruation, augmente avec la menstruation.

Si l'endométriose de l'utérus se développe, cela fait mal, tire et pique au milieu en dessous.

Avec le développement de l'endométriose, les appendices gémissent dans la partie où la région de l'aine est déterminée.

Avec endométriose rétrocervicale - derrière le pubis.

Les sensations de douleur deviennent plus intenses, avec un processus adhésif prononcé dans le petit bassin. Mais avec l'endométriose, le cycle menstruel est également perturbé, la nature des changements de menstruation, l'infertilité se développe.

Dans cette condition, une femme pense parfois que les causes des spasmes sont que les intestins font mal. Il appartient à un spécialiste de déterminer exactement ce qui peut faire mal et de poser un diagnostic. L'endométriose est traitée avec des hormones, parfois une intervention chirurgicale est nécessaire.

Apoplexie ovarienne

L'apoplexie, c'est-à-dire une hémorragie dans le tissu ovarien, se développe chez la femme entre les règles.

Cette maladie se manifeste après l'ovulation. Lorsque le follicule se rompt, les vaisseaux de l'ovaire sont endommagés, ce qui entraîne des saignements dans la cavité abdominale et dans l'ovaire. Cela peut arriver après l'acte, après un effort physique. Avec des saignements intra-abdominaux, une femme souffre de fortes douleurs éclatantes dans le bas-ventre à l'endroit où se trouve l'ovaire affecté. En outre, une anémie post-hémorragique est notée, dans laquelle la pression diminue, la peau pâlit, la femme perd connaissance. Dans cette condition, une opération urgente est nécessaire..

Myome de l'utérus

Des douleurs de traction dans le bas de l'abdomen sont observées avec des fibromes utérins, si la tumeur atteint une taille importante et serre les organes situés à proximité. Dans ce cas, les maux d'estomac et les points de suture, il y a une douleur sourde et tirante. Avec le développement du nœud myomateux sous-muqueux, la douleur est des piqûres, des crampes. Le saignement se développe également. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Torsion des jambes du kyste ovarien

Une condition similaire peut se développer à la suite de virages serrés, d'inclinaisons, avec un effort physique. Pourquoi ça fait mal au bas dans ce cas est simplement expliqué: si la jambe est tordue à 90 degrés, l'écoulement du sang veineux est perturbé, un œdème kystique se développe. Dans ce cas, les raisons pour lesquelles une femme gémit dans le bas de l'abdomen ne peuvent être confirmées avec certitude que par un médecin..

S'il y a une torsion à 360 degrés, le sang artériel ne pénètre pas dans le kyste et, par conséquent, la douleur est déjà aiguë, coupante, parfois tirante. Il y a aussi l'image d'un abdomen "aigu": du côté où le kyste est hypertrophié, une douleur intense, un spasme se développe, la femme a la nausée, des vomissements commencent. La température monte, le bas du dos fait mal. Cette condition peut se développer quel que soit le cycle menstruel: à la fois au milieu du cycle et pendant la menstruation..

Et si une femme développe cette condition? La réponse est sans équivoque: un traitement d'urgence est nécessaire - élimination du kyste, tandis que la jambe ne se déroule pas.

Appendicite

Les causes des spasmes peuvent être associées à une attaque d'appendicite. Il est à noter que cette maladie commence par une augmentation de la température et de la douleur, qui se font d'abord sentir dans l'épigastre, puis dans la région iliaque. En outre, une intoxication, une faiblesse, des vomissements et parfois de la diarrhée, une perte d'appétit sont notés..

La douleur dans la région iliaque est vive, cependant, son intensité peut être différente - parfois il s'agit d'une douleur constante, parfois intermittente. Il commence au centre, se déplace progressivement vers le côté droit, augmente avec le mouvement, avec une toux, lorsqu'une personne change de position corporelle.

Au tout début du développement de tels symptômes, il est important de consulter un médecin, car sans intervention chirurgicale rapide, une péritonite et un décès supplémentaire sont possibles..

Il est important de considérer que les symptômes de l'appendicite peuvent être facilement confondus avec les signes d'autres maladies. Cela ressemble à des crampes dans les intestins, des ballonnements, des maladies de l'estomac, des troubles neurologiques, des coliques prémenstruelles apparaissent. Dans certains cas, des douleurs de couture sont notées après avoir mangé en raison d'une suralimentation. Les causes des douleurs abdominales basses chez les hommes peuvent également être associées à des maladies urologiques. Par conséquent, l'estomac doit être ressenti par un spécialiste..

Cholécystite

Le plus souvent, une inflammation de la vésicule biliaire se produit s'il y a des calculs. L'évolution de la maladie est aiguë - une douleur lancinante dans le bas du dos et le bas de l'abdomen est notée, la température augmente, la personne est malade, inquiète des démangeaisons de la peau en raison de l'augmentation de la bilirubine. Ça fait mal à l'aine à droite chez la femme, dans le bas-ventre, dans l'hypocondre droit, donne à d'autres organes: mal au dos, donne au bas du dos. L'inconfort devient plus prononcé après avoir mangé.

Avec la cholécystite, le médecin prescrit un régime, des médicaments qui activent l'écoulement de la bile. Si les calculs sont gros, il n'y a pas d'autre méthode de traitement que la chirurgie.

Pyélonéphrite, cystite

Les causes de ces affections sont associées à la pénétration d'une infection dans les voies urinaires. Avec un processus inflammatoire dans la vessie, une douleur aiguë dans la région de l'aine se développe, qui devient plus aiguë lorsque la miction se produit.

Parfois, il est très difficile pour une femme d'écrire, car ce processus coupe beaucoup.

Avec la pyélonéphrite, le bas-ventre fait mal et le bas du dos, en règle générale, cède au bas du dos et tire périodiquement le bas du dos. Votre dos peut vous faire mal. La température augmente également, parfois des nausées et des diarrhées apparaissent. Mais les problèmes les plus prononcés avec la miction: les femmes se plaignent qu'à ce moment, elles se coupent dans le bas de l'abdomen. Et souvent la plainte ressemble à ceci: "Je fais pipi périodiquement, quand je m'assois, je tousse, cela me dérange si je fais des efforts, je soulève quelque chose de lourd, avec une pression." Dans les tests de laboratoire, les tests urinaires inflammatoires sont notés.

La pyélonéphrite et la cystite sont traitées avec des antibiotiques, ainsi que des médicaments à base de nitrofurane

Grossesse extra-utérine

Dans une grossesse extra-utérine, un ovule fécondé est implanté à l'extérieur de la cavité utérine (cela peut être l'ovaire, la cavité abdominale, la trompe de Fallope). Dans cette condition, une femme avec un avortement tubaire manifeste des douleurs périodiques dans la région de l'aine. Douleurs paroxystiques, comme avant ou pendant les règles. Si une rupture de tuyau se produit, la douleur est aiguë. Dans ce cas, une douleur est donnée au vagin, ressentie dans le rectum, dans la région supraclaviculaire. Avec une attaque, un écoulement sanglant peut apparaître. Avec une grossesse extra-utérine, il y a un retard dans la menstruation, un test de grossesse est positif.

Dans cette condition, un saignement intra-abdominal marqué est noté, une intervention chirurgicale doit donc être effectuée immédiatement.

Douleur avant, pendant et après la menstruation

Avant vos règles

Parfois, des sensations douloureuses chez une femme et une fille commencent à apparaître déjà au milieu du cycle. Avant la menstruation, l'estomac fait mal avec une algodisménorrhée. Le plus souvent, cette condition est observée chez les jeunes filles, en raison de l'établissement de niveaux hormonaux et du développement et de la croissance des organes génitaux..

Le bas de l'abdomen chez les filles et les femmes avant la menstruation peut également faire mal pour d'autres raisons. Les raisons possibles sont:

  • l'endométriose;
  • courbure de l'utérus;
  • inflammation des organes pelviens;
  • syndrome prémenstruel.

Si vous ressentez de la douleur, comme avec les menstruations, mais pas de règles, et cela se produit régulièrement, vous devez consulter un médecin avec de telles plaintes.

Pendant la menstruation

Pour les mêmes raisons, les filles et les femmes souffrent souvent de fortes douleurs pendant la menstruation. Parfois, le ventre en dessous ne fait que tirer et faire mal, mais dans certains cas, les menstruations peuvent être très douloureuses. Certaines femmes se plaignent que cela fait tellement mal que cela interfère avec leur travail complet..

Pourquoi de telles sensations se développent pendant la menstruation, un gynécologue devrait comprendre.

  • La raison en est souvent le sous-développement de l'utérus, sa position incorrecte, l'inflammation des organes génitaux, un niveau élevé d'excitabilité du SNC..
  • Plus souvent, cela fait mal pendant la menstruation chez les femmes nullipares.
  • En outre, une condition similaire est notée lors de l'utilisation de contraceptifs intra-utérins, qui se produit en raison du fait qu'il y a un corps étranger dans l'utérus.
  • Avec la menstruation, parfois cela fait mal dans le bas-ventre dans la première fois après un avortement, dans les premiers mois, lorsque le flux menstruel apparaît après l'accouchement.
  • L'algodisménorrhée secondaire est diagnostiquée en présence de ganglions fibromateux, de processus inflammatoires, après une intervention chirurgicale - abdominale et gynécologique.

Après la menstruation

La réponse exacte à la question de savoir pourquoi le bas-ventre fait mal après la menstruation ne peut être un spécialiste qu'après l'examen. Mais le plus souvent, les raisons de ces manifestations sont associées à l'endométriose de l'utérus (à la suite d'une augmentation de la circulation sanguine dans l'organe). Dans ce cas, le bas du dos peut faire mal. Si le tissu endométrial se développe, les ovaires peuvent faire mal. Si l'ovaire droit fait mal, les causes peuvent également être associées à l'endométriose..

Les raisons de ces sensations peuvent être associées à une augmentation de la taille du kyste endométrioïde après la menstruation. L'inconfort se manifeste par une endométrite chronique. Cependant, pourquoi après la menstruation tire le bas de l'abdomen, vous ne pouvez le savoir avec certitude qu'après une étude spéciale.

Douleurs abdominales basses pendant l'ovulation

De nombreuses femmes s'intéressent aux raisons pour lesquelles le bas-ventre fait mal pendant l'ovulation et si une telle condition peut être dangereuse. En règle générale, de telles sensations se développent au milieu du cycle et ne causent pas trop d'inconfort. Les femmes notent que l'estomac fait mal comme avant la menstruation. Immédiatement après l'ovulation, tire le bas de l'abdomen et le bas du dos. Parfois, il y a une légère décharge sous forme de quelques gouttes de sang. Pendant l'ovulation, en règle générale, cela fait mal sur les côtés: gauche ou droit. Des sensations désagréables se développent dans le coin dans lequel l'ovaire "travaille" dans ce cycle. Moins fréquemment, il y a une douleur douloureuse ou des coups de couteau au milieu.

Il s'agit principalement d'un phénomène physiologique qui ne nécessite pas de traitement. Rarement, on se plaint que la douleur est forte, lancinante, coupante. Il est logique de demander au gynécologue pourquoi l'estomac fait mal pendant l'ovulation si cette condition se manifeste régulièrement et cause de graves inconvénients.

Douleur après un rapport sexuel

Après un rapport sexuel, certaines femmes éprouvent des sentiments désagréables. Cela arrive souvent la nuit. Pourquoi et ce qui peut faire mal dépend de nombreux facteurs.

Souvent, si dans ce cas, le bas de l'abdomen tire, les raisons peuvent être associées à la frustration, c'est-à-dire au mécontentement moral. Pourquoi le bas-ventre tire après un contact sexuel, seul un médecin peut déterminer avec précision. Vous pouvez ignorer un tel symptôme si cela se produit rarement chez les femmes et que la douleur est légère. À propos, les hommes peuvent également avoir mal au ventre après un rapport sexuel. Et certaines femmes affirment avoir ressenti de la douleur lors de la conception. Mais si la droite ou la gauche tire constamment, vous devez contacter le gynécologue.

Pourquoi les femmes peuvent avoir des douleurs abdominales basses et quelles en sont les causes?

  • annexite chronique et endométrite;
  • adhérences du petit bassin;
  • endométriose, ainsi que gonflement, induration;
  • cervicite chronique;
  • maladies d'origine infectieuse;
  • sécheresse du vagin (due à une excitation insuffisante, avec ménopause);
  • dommages dus à des rapports sexuels très difficiles.

En médecine, la douleur qui survient à différents stades des rapports sexuels est appelée dyspareunie. La douleur peut être différente - parfois une femme se plaint qu'elle presse, tire, brûle, picotements dans la région de l'aine.

Si la douleur peut survenir avec le muguet dépend de l'intensité de la maladie. Le muguet est une maladie infectieuse dans laquelle un écoulement apparaît, ce qui peut provoquer une gêne. Dans ce cas, la femme s'inquiète des démangeaisons - démangeaisons dans la région génitale, ainsi que de l'inconfort dans le bas de l'abdomen.

Douleurs abdominales basses pendant la grossesse

Des tiraillements, et plus tard une douleur vive à gauche ou à droite pendant la grossesse peuvent gêner la menace d'une fausse couche, donc si une femme est enceinte et que son estomac lui fait mal comme avant les menstruations pendant la grossesse, vous devez immédiatement découvrir ce qui en est la cause..

En cas de risque de fausse couche, des douleurs de coupure, de coup de couteau, de tiraillement apparaissent à la suite d'une contraction de l'utérus avant 22 semaines de grossesse. La femme se plaint que son dos lui fait mal, parfois il y a des écoulements sanglants, comme avec les menstruations. Si l'estomac peut faire mal, la force de ces douleurs, dépend de l'état de la femme.

Néanmoins, chez les femmes enceintes, presque toutes ont périodiquement des douleurs à droite ou à gauche. Et ces douleurs douloureuses sont souvent associées à la croissance et au développement du fœtus. Mais quand même, si une femme a un retard dans ses règles et qu'elle soupçonne une grossesse, pourquoi le bas-ventre fait mal, il est préférable de demander à un spécialiste dont le profil est la gynécologie.

La douleur pendant la grossesse peut être divisée en deux groupes.

ObstétricaleNon obstétrique
  • avec décollement placentaire prématuré;
  • avec une grossesse extra-utérine;
  • sous menace d'interruption.
  • avec des problèmes avec le tractus gastro-intestinal;
  • lors de l'étirement des ligaments qui soutiennent l'utérus;
  • avec des maladies chirurgicales;
  • avec tension des muscles abdominaux.

Une douleur coupante aiguë peut être le symptôme d'un avortement spontané. Mais si le côté gauche pique en fin de grossesse, cela ne signifie pas toujours que certains problèmes se manifestent..

Le côté droit ou gauche, ainsi que le bas de l'abdomen, peuvent tirer en raison des phénomènes suivants:

  • On sait que le bas-ventre peut faire mal dans les derniers stades si une femme ne mange pas correctement. Si une femme a développé une dysbiose, elle peut se plaindre de se couper le ventre. De plus, des douleurs coupantes dans l'abdomen pendant la grossesse apparaissent après un repas trop dense, car l'estomac et les intestins sont pleins et la sensation de lourdeur conduit au fait que la femme a des douleurs intestinales. Dans le contexte de l'utérus en croissance, l'intestin est comprimé, le péristaltisme est perturbé, la constipation se produit et des ballonnements se produisent, dont les causes sont associées à la grossesse. Pour réduire ces manifestations, vous devez manger à un certain moment, consommer plus de liquides, bouger plus, vous dégourdir les jambes et ne pas manger la nuit.
  • Des sensations désagréables dans les derniers stades surviennent en raison d'entorses des ligaments qui soutiennent l'utérus. Cela peut être des pulsations, des picotements, ils se produisent lors d'un mouvement, d'une pression. En conséquence, il semble à une femme que son utérus lui fait mal. Ce phénomène se produit parfois lors de la marche, de l'activité physique. Mais quand même, s'il y a un sentiment constant que l'utérus fait mal, le médecin doit en déterminer les raisons. En effet, parfois des douleurs dans l'utérus apparaissent vraiment, les raisons dans certains cas peuvent être plus graves.
  • Parfois, une femme s'inquiète de savoir pourquoi l'utérus fait mal lorsque la douleur survient dans les endroits où les muscles abdominaux sont surmenés. De telles sensations surviennent lorsque la presse est tendue, ce qui peut donner l'impression qu'elle fait mal à l'intérieur. En même temps, l'estomac est dur, fait la moue, on a l'impression de rentrer. Pour éliminer ces sensations, il vous suffit de vous détendre et de vous détendre..
  • Rarement pendant la grossesse, il y a une exacerbation des maladies gastro-intestinales (si une personne est tombée malade plus tôt), une pancréatite, une obstruction intestinale, c'est-à-dire qu'un organe situé dans la cavité abdominale est inquiet. Dans le même temps, en plus de la douleur, il existe d'autres symptômes: fièvre, vertiges, grondements dans les intestins et l'estomac. La femme est malade, gonflée, elle "brûle" à cause de la chaleur. Dans ce cas, il est impératif de contacter un spécialiste, car il est parfois extrêmement important de procéder à une intervention chirurgicale le plus tôt possible..
  • Une douleur dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos, au cours des derniers mois de la grossesse, peut être un signe de maladies gynécologiques. Les maladies des "femmes" "parlent" parfois d'un déroulement défavorable de la grossesse.
  • Les sensations de crampes indiquent la menace d'interruption de grossesse. La décharge des organes génitaux commence également. Pour maintenir une grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin présentant ces symptômes..
  • Le coin inférieur de l'abdomen fait mal en cas de décollement placentaire prématuré. Un phénomène similaire peut être le résultat de blessures, de surtensions et d'un certain nombre de maladies. Dans cette condition, les vaisseaux sanguins se rompent, une douleur très intense apparaît dans l'abdomen et en dessous, des saignements dans la cavité utérine se produisent. Dans un tel cas, il est important d'appeler immédiatement les secours..

Même si une femme a un petit retard, mais qu'elle cherche à maintenir une grossesse, si de telles sensations se manifestent, elle doit consulter un médecin. Ceux qui sont déjà au milieu de la grossesse doivent également être attentifs à ces symptômes..

Il est impératif d'informer le spécialiste des différentes sensations inconfortables dans l'abdomen - si l'abdomen devient engourdi, en même temps réduit les jambes, le dos fait mal, etc. Plus de telles sensations persistent, plus cette condition peut être dangereuse..

Par conséquent, toute femme intéressée par la naissance d'un bébé en bonne santé doit consciemment traiter sa santé et «écouter» attentivement son corps..

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa, nommé d'après M.I. Pirogov et stage à sa base.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pendant de nombreuses années et un travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

commentaires

bonjour, hier soir j'ai commencé à avoir mal dans le bas-ventre au niveau de l'aine, je peux exclure une grossesse car en 2014 j'ai été stérilisée par mesure.

Des questions

Question: Pourquoi peut-il y avoir des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen?

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Pourquoi peut-il y avoir des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen?

Le mécanisme de l'apparition de douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen

Des douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen se produisent avec des contractions spastiques de fibres musculaires individuelles situées dans la membrane musculaire des organes pelviens.

Des organes de l'étage inférieur de la cavité abdominale tels que l'utérus, les trompes de Fallope, les intestins et les uretères ont des objectifs fonctionnels différents, mais un type similaire de structure anatomique.

Les parois de ces organes intérieurs creux sont constituées de trois parties appelées membranes, telles que:

  • membrane séreuse externe recouvrant l'organe de l'extérieur;
  • la membrane musculaire moyenne, constituée de fibres musculaires lisses et assurant le mouvement du contenu de l'organe (urine dans l'uretère, contenu intestinal dans l'intestin, etc.);
  • membrane muqueuse interne tapissant la cavité de l'organe de l'intérieur.

Le travail bien coordonné de la membrane musculaire est assuré par des mécanismes de régulation complexes, qui peuvent être perturbés à la fois dans diverses pathologies (processus inflammatoire, névrose, etc.), et dans certaines conditions physiologiques (grossesse).

Étant donné que les douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen sont associées à un spasme des fibres musculaires, ce type de syndrome douloureux peut être facilement éliminé avec des médicaments antispasmodiques..

Cependant, dans de nombreux cas, les douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen sont associées à la pathologie du système génito-urinaire, du tractus gastro-intestinal ou à des troubles graves du système nerveux. Par conséquent, il est préférable de ne pas s'automédiquer, mais en temps opportun de demander l'aide d'un professionnel.

Douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse

Les douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen pendant la grossesse sont associées à des contractions transitoires (transitoires) de fibres individuelles de la membrane musculaire de l'utérus.

En règle générale, ces douleurs sont causées par des raisons physiologiques. Pendant la grossesse, la taille de l'utérus augmente rapidement. Dans le même temps, son augmentation est associée à la fois à l'étirement des fibres musculaires existantes et à la formation et à la croissance de nouveaux.

En effet, en seulement neuf mois de grossesse, l'organe se multiplie et parvient à se préparer à sa mission hors du commun - la naissance d'une nouvelle personne!
Par conséquent, il n'est pas surprenant qu'au cours d'une croissance et d'un développement aussi rapides, des «dysfonctionnements mineurs» surviennent dans la régulation des fibres musculaires individuelles, se manifestant cliniquement par des attaques de douleur lancinante dans le bas de l'abdomen..

En règle générale, ce type de syndrome douloureux est transitoire, n'a pas d'irradiation prononcée (la douleur ne rayonne ni vers le sacrum, ni vers le bas du dos, ni vers les organes génitaux) et ne s'accompagne pas d'une détérioration de l'état général du corps.

Il est à noter que les douleurs lancinantes dans le bas-ventre, causées par des raisons physiologiques, sont parfois assez intenses et suscitent des inquiétudes tout à fait compréhensibles chez les femmes enceintes. Par conséquent, au moins pour une tranquillité d'esprit personnelle, il est préférable pour une femme enceinte de contacter une clinique prénatale lorsque des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen apparaissent..

En outre, la grossesse en elle-même n'exclut pas la possibilité d'autres maladies des organes de la cavité abdominale inférieure, survenant avec des douleurs lancinantes dans le bas-ventre.

Et enfin, la nature et l'intensité de la douleur sont des symptômes subjectifs qui ne reflètent pas toujours fidèlement le degré de lésion anatomique. Vous devez donc immédiatement consulter un médecin dans les cas où des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen sont accompagnées des symptômes suivants:

  • la douleur se transforme en crampes et / ou en zona;
  • une irradiation de la douleur apparaît (le syndrome douloureux irradie vers le sacrum et le bas du dos, jusqu'aux organes génitaux et aux jambes ou jusqu'à l'hypochondre);
  • des saignements vaginaux et / ou des symptômes d'hémorragie interne apparaissent (pâleur de la peau, étourdissements, faiblesse, augmentation de la fréquence cardiaque associée à une diminution de la pression artérielle);
  • une forte détérioration de l'état général (maux de tête, nausées, vomissements, fièvre, etc.).

Douleurs piquantes dans le bas-ventre avec maladies intestinales

Les douleurs piquantes dans les maladies intestinales, en règle générale, sont associées à des processus inflammatoires chroniques dans sa membrane muqueuse. Avec une longue évolution de la maladie, le fonctionnement normal de la membrane musculaire de l'intestin est perturbé, ce qui entraîne des spasmes périodiques de ses muscles.

De plus, une douleur lancinante peut survenir à la suite d'une irritation à court terme de la surface érodée de la muqueuse intestinale (par exemple, lorsque les parois endommagées du côlon sigmoïde entrent en contact après un acte de défécation).

Les douleurs lancinantes apparaissant périodiquement dans la diverticulite chronique et l'appendicite chronique sont assez dangereuses. Avec ces pathologies chirurgicales, la douleur est localisée dans la région iliaque droite et, en règle générale, n'est accompagnée d'aucun symptôme supplémentaire..

La diverticulite chronique est une maladie associée à une inflammation des anomalies congénitales ou acquises de la paroi du caecum ou du côlon ascendant - diverticules. Le diverticule est une sorte de sac qui se connecte à la lumière intestinale par une bouche étroite. La structure très anatomique du diverticule contribue à la stagnation du contenu intestinal et crée donc toutes les conditions pour le développement de processus inflammatoires.

Outre l'appendicite chronique, la diverticulite chronique peut à tout moment se transformer en une forme aiguë et nécessiter une intervention chirurgicale d'urgence. Par conséquent, s'il y a des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen à droite, il est préférable de consulter un chirurgien en temps opportun. Le choix de la méthode de traitement (conservatrice ou chirurgicale) dépendra des résultats de l'examen.

En outre, il convient de garder à l'esprit qu'une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen à droite peut être le premier symptôme de tumeurs malignes situées près de la confluence de l'intestin grêle dans le gros intestin. Une valve spéciale (appelée valve Bauginia) est située à cet endroit, ce qui empêche le jet de gros contenu intestinal dans l'intestin grêle.

Si le travail de la valve bauhinia est perturbé, des douleurs de nature spastique (coups de couteau ou crampes) peuvent survenir, en raison d'un spasme musculaire en réponse à une irritation de l'intestin grêle avec un contenu colique.

En plus des tumeurs, un processus inflammatoire (maladie de Crohn, colite ulcéreuse) peut perturber la valve, mais dans de tels cas, des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen à droite se développeront dans le contexte d'une image détaillée de la maladie (diarrhée, souvent avec du sang, une forte détérioration de l'état général du patient).

Cependant, comme le montre l'expérience clinique, des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen surviennent le plus souvent avec une proctosigmoïdite - inflammation de la section terminale du gros intestin. Les caractéristiques fonctionnelles et anatomiques de la structure de cette partie du tube digestif (courbures et constrictions naturelles, nature dense du contenu) prédisposent à la fois à l'apparition de processus inflammatoires et à leur évolution prolongée.

Dans le même temps, les causes de la proctosigmoïdite peuvent être différentes: une infection spécifique (dysenterie), un processus auto-immun (colite ulcéreuse non spécifique), des troubles circulatoires (sigmoïdite ischémique), etc. Cependant, les symptômes généraux de la pathologie seront le ténesme (envie douloureuse de déféquer), selles douloureuses fréquentes et douleurs en dessous abdomen à gauche, qui peut être tiraillant, douloureux, poignardé et crampe.

Une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen à gauche avec proctosigmoïdite apparaît généralement après un tremblement de terre (spasmes des muscles lisses en réponse à une irritation mécanique), ainsi qu'avant l'acte de défécation (irritation de la membrane muqueuse érodée avec les masses fécales) et après l'écoulement des selles (contact de la muqueuse intestinale touchée après vidange complète).

Si vous suspectez une proctosigmoïdite, vous devez contacter votre médecin. Le traitement et le pronostic de la maladie dépendent de la cause du processus inflammatoire..

Douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen avec maladies du système urinaire

Des douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen à droite ou à gauche peuvent survenir avec des spasmes des muscles lisses dans l'uretère correspondant. Dans de tels cas, la douleur s'accompagne souvent des phénomènes dits dysuriques (mictions fréquentes, envie d'uriner, douleur lors de la miction).

La cause la plus fréquente de spasmes urétéraux est la lithiase urinaire. Formés dans les voies urinaires supérieures, des calculs et du sable descendent dans l'uretère, irritant sa membrane muqueuse. En réponse à une irritation sévère, des spasmes des muscles lisses se produisent.

Avec des spasmes sévères ou une grosse pierre bloquant le passage, la douleur prend un caractère de crampes et devient extrêmement intense (la soi-disant colique rénale). Dans de tels cas, afin d'éviter de graves complications, vous devriez consulter un médecin..
De plus, des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen peuvent indiquer une inflammation de la vessie. Dans de tels cas, ils sont localisés dans la région pubienne et apparaissent à la fin de l'acte de miction. La cause du syndrome douloureux: contact des parois enflammées de la vessie après qu'elle soit complètement vide.

Dans la cystite aiguë, des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen surviennent dans le contexte d'une miction douloureuse fréquente (dans les cas graves, toutes les 10 à 15 minutes). Dans ce cas, l'envie d'uriner est impérative, l'urine devient trouble et, dans les cas graves, elle prend la forme de "slops de viande" en raison d'un grand mélange de sang. Il est caractéristique que la température corporelle n'augmente pas et que l'état général du patient reste relativement satisfaisant..

Si vous suspectez une cystite aiguë, consultez un médecin (thérapeute ou urologue). L'absence de traitement opportun et adéquat peut entraîner le développement d'une infection ascendante (pyélonéphrite purulente) ou la transition de la maladie vers une forme chronique.

Douleur coupante dans le bas de l'abdomen chez les femmes et les hommes

Causes de la douleur coupante dans le bas de l'abdomen

Une plainte courante qui pousse une personne à consulter un médecin est de couper la douleur dans le bas de l'abdomen. Très souvent, ce syndrome douloureux vous fait appeler une ambulance. Et c'est vrai. Un symptôme aussi dangereux ne peut être ignoré. Le symptôme lui-même n'est pas spécifique, il signale simplement des dysfonctionnements graves dans le corps humain. Par conséquent, vous ne devriez pas essayer de diagnostiquer indépendamment afin d'éliminer la douleur coupante dans le bas de l'abdomen, qui survient soudainement.

Chez les femmes et les hommes, une douleur coupante dans le bas de l'abdomen peut être associée au développement de tumeurs malignes localisées à différents endroits du système génito-urinaire. En règle générale, le syndrome de la douleur survient lorsqu'un néoplasme atteint une certaine taille. Dans ce cas, une compression des organes adjacents se produit, ce qui provoque des crampes dans le bas de l'abdomen. De plus, il y a une violation des selles et la constipation. Pendant l'activité sexuelle, les sensations de douleur augmentent. De plus, dans le contexte du développement d'une pathologie grave, le bien-être s'aggrave, il n'y a pas d'appétit et il y a une perte de poids corporel..

La colite ulcéreuse, un processus inflammatoire dans le gros intestin, est une autre pathologie courante qui provoque une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Il existe presque toujours des signes supplémentaires caractéristiques du syndrome du côlon irritable. Le problème le plus courant est la diarrhée. De plus, une grande quantité de mucus et de sang est observée dans les selles. Dans les formes sévères, une personne développe une réhydratation du corps, une perte d'appétit, une faiblesse, une léthargie et une somnolence.

Chez les hommes

Chez l'homme, la douleur coupante dans le bas de l'abdomen est souvent associée à des maladies spécifiques qui affectent le système génito-urinaire. Le plus souvent, des coupures dans le bas de l'abdomen sont un symptôme de prostatite aiguë. Une telle maladie peut être contagieuse. Il y a souvent une exacerbation de la prostatite chronique, lorsque la maladie sous une forme aiguë n'a pas été traitée.

La vésiculite, associée à une inflammation des vésicules séminales, peut provoquer une douleur coupante dans le bas de l'abdomen chez l'homme. Dans ce cas, des crampes peuvent survenir pendant les rapports sexuels. Dans ce cas, des inclusions sanguines peuvent être observées dans le sperme éjecté. Un symptôme supplémentaire est la miction fréquente et un mélange de pus dans l'urine.

Le cancer de la prostate provoque également de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen et le périnée. Dans le contexte d'une telle pathologie, des envies supplémentaires fréquentes de se rendre aux toilettes sont observées. Dans les formes sévères, du sang apparaît dans l'urine.

La torsion du cordon spermatique peut provoquer des crampes dans le bas de l'abdomen chez l'homme. Dans ce cas, la douleur survient généralement de manière inattendue. Un symptôme supplémentaire caractéristique est une forte tension des muscles de la paroi abdominale, qui est détectée à la palpation.

Chez les femmes

Chez les femmes, très souvent, pour diverses raisons, une douleur coupante dans le bas de l'abdomen peut survenir. En règle générale, beaucoup cherchent à soulager les crampes avec des analgésiques et n'y attachent pas beaucoup d'importance. En effet, après un certain temps, le syndrome douloureux peut disparaître. Mais lorsque de telles douleurs apparaissent, vous devez absolument trouver le temps et consulter un médecin. Elle est particulièrement dangereuse lorsque des sensations douloureuses de nature vive apparaissent avec une certaine régularité..

Parfois, des douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen peuvent être causées par un syndrome prémenstruel. Ils surviennent généralement juste avant le début de vos règles. Très souvent, ces sensations de douleur peuvent être de nature physiologique, ce qui est dû aux caractéristiques individuelles du corps féminin. Mais tout aussi souvent, la douleur pendant la période prémenstruelle peut indiquer de graves problèmes gynécologiques..

La cystite est la cause la plus fréquente de douleurs coupantes. L'inflammation commence généralement après que l'infection pénètre dans les voies urinaires. La cystite est caractérisée par des mictions douloureuses et fréquentes. Un assombrissement de l'urine peut être observé et, dans les cas graves, un mélange de sang apparaît dans l'urine.

Une autre maladie féminine grave est l'endométrite, une inflammation de la muqueuse de l'utérus. Les raisons de son développement sont diverses infections, dont les agents responsables pénètrent dans l'utérus pendant les rapports sexuels. La température peut augmenter, une forte détérioration se produit. De plus, cette pathologie s'accompagne toujours d'écoulement vaginal avec une odeur désagréable. La sensation de douleur peut augmenter avec la miction ou les selles.

La salpingite peut provoquer une douleur coupante dans le bas de l'abdomen. Cette maladie est associée à une inflammation infectieuse des trompes de Fallope. Il s'agit d'une pathologie très dangereuse qui peut conduire à la formation d'adhérences, et donc à l'infertilité ou à la survenue d'une grossesse extra-utérine. Avec la salpingite, l'état de santé se détériore considérablement, les crampes dans le bas de l'abdomen s'intensifient lors de la miction. De plus, le syndrome du côlon irritable peut se développer dans le contexte de la maladie..

Une autre maladie spécifique est la cervicite. Dans ce cas, la pathologie est associée à une inflammation du col de l'utérus. De plus, il peut y avoir une gêne dans le bas du dos et des démangeaisons dans le tractus génital. De plus, il peut y avoir des saignements après les rapports sexuels..

Une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen peut être le signe d'une grossesse extra-utérine. Lorsque l'ovule est situé à l'extérieur de la cavité utérine (dans la trompe de Fallope), alors avec une augmentation de taille, il détruira l'organe. Cela entraînera des saignements graves, qui peuvent mettre la vie en danger..

Un symptôme caractéristique d'une grossesse extra-utérine est l'apparition d'un écoulement spotting qui ressemble à la menstruation. Il peut y avoir un certain inconfort lors des relations sexuelles. Il est très important de diagnostiquer une grossesse extra-utérine en temps opportun afin de traiter avec succès la pathologie avec une méthode chirurgicale..

Maladies provoquant une douleur lancinante aiguë

Les douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen sont un symptôme non spécifique. Ils peuvent accompagner une grande variété de maladies. Si les douleurs caractéristiques sont apparues soudainement, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Les diagnostics préliminaires tiennent compte des éléments suivants:

  • si des douleurs surviennent dans le côté gauche de l'abdomen, elles peuvent être associées à des pathologies de la rate ou à des problèmes de l'intestin grêle;
  • lorsque le syndrome douloureux se fait sentir du côté droit, il peut être dû à une obstruction intestinale, à des problèmes hépatiques ou pancréatiques. Souvent, une telle localisation est douloureuse lors d'une attaque aiguë d'appendicite;
  • des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen peuvent survenir avec des maladies des organes génitaux et des organes du système urinaire. De plus, des problèmes neurologiques peuvent provoquer des douleurs..

Les douleurs piquantes dans le bas de l'abdomen surviennent très souvent en raison de la survenue de maladies du système digestif.

Il peut s'agir des maladies suivantes:

  • Une occlusion intestinale. Des symptômes supplémentaires sont une augmentation de la production de gaz, des vomissements et un dessèchement de la muqueuse buccale..
  • Syndrome du côlon irritable. Dans le même temps, des flatulences et une sensation de boule dans la gorge apparaissent..
  • Entérite. La pathologie est caractérisée par des bulles dans l'abdomen et des selles molles..
  • La maladie de Crohn, caractérisée par une inflammation générale des intestins, qui se manifeste par une variété de symptômes dyspeptiques.

Comment soulager une douleur intense

Si des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen sont apparues de manière inattendue et sont de forte intensité, il est immédiatement recommandé d'appeler une ambulance.

Cela est particulièrement dangereux si les symptômes suivants sont également observés:

  • Augmentation de la température.
  • Vomissement.
  • Assombrissement de l'urine.
  • Jaunissement de la sclérotique des yeux et de la peau.
  • Tabouret sable clair.

Il est également nécessaire d'appeler une «ambulance» si une douleur aiguë qui survient dans le bas de l'abdomen irradie vers la région pelvienne, les jambes et le dos. Des soins urgents sont nécessaires si une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen survient dans le contexte d'une blessure ou lorsque la douleur persiste pendant plus de 2 heures.

Si les causes des douleurs abdominales sont claires et permettent d'identifier une certaine pathologie, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais pour effectuer un diagnostic plus précis et recevoir des recommandations importantes.

Vous pouvez soulager les douleurs aiguës avec les médicaments suivants:

No-spa, qui permet de soulager les spasmes et de dilater les vaisseaux sanguins.

Papavérine, qui aide à éliminer les spasmes et les coliques.

Spazmalgon, qui a en outre un effet anti-inflammatoire.

Métoclopramide, utilisé pour normaliser la motilité intestinale.

Sorbants qui réduisent les flatulences (Smecta, Enterosgel, Polyphepan, etc.).

Si la constipation est un symptôme supplémentaire, un laxatif est autorisé. Lorsque la douleur est causée par une infection, des antibiotiques devront être pris. Mais vous ne pouvez pas prendre de décision vous-même. Les médicaments de ce type ne sont prescrits que par un médecin. Après une antibiothérapie, il est définitivement recommandé de prendre des probiotiques pour restaurer la microflore intestinale.

Vous ne pouvez pas essayer de soulager les douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen avec des compresses. L'utilisation d'un coussin chauffant chaud est particulièrement dangereuse, ce qui provoque une augmentation des processus inflammatoires. Les compresses froides peuvent conduire au développement de pathologies secondaires.

Avec une douleur coupante régulière dans le bas de l'abdomen, vous devriez consulter un thérapeute. Le médecin prescrira les tests et examens nécessaires, qui permettront d'établir un diagnostic précis et d'effectuer le traitement correct. Vous devrez peut-être consulter un gastro-entérologue ou un urologue.

Si la douleur coupante s'est manifestée une fois, après quoi la condition a été complètement rétablie, il faut alors veiller à normaliser le régime. Le remède contre la constipation ne peut pas être pris pendant longtemps, car le corps peut devenir addictif..

À la maison, vous pouvez vous débarrasser des douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen, qui s'accompagnent d'une formation accrue de gaz, en utilisant des remèdes populaires.

La collection à base de plantes est très efficace, qui comprend:

  • 3 cuillères à soupe cuillères de fleurs de camomille;
  • une cuillère à soupe et demie de graines de fenouil et de rhizomes de calamus;
  • 2 cuillères à soupe. cuillères de feuilles de menthe.

Versez deux cuillères à soupe de ce mélange d'herbes avec un demi-litre d'eau froide, portez à ébullition et laissez mijoter à feu doux pendant un quart d'heure. Après cela, la boisson curative est infusée pendant 45 minutes et filtrée. Le bouillon refroidi est consommé plusieurs gorgées avant les repas trois fois par jour.

Diagnostics et méthodes de traitement

Lorsqu'une personne se plaint d'une douleur coupante dans le bas de l'abdomen, le diagnostic dans un établissement médical commence par un examen visuel du patient par un médecin. Il évalue l'état d'une personne par des signes extérieurs, après quoi il palpe l'abdomen. Cette technique vous permet de déterminer la localisation de la pathologie, la nature et l'intensité de la douleur.

Nécessairement, le médecin recueille l'anamnèse, c'est-à-dire interroge le patient. Vous devez vous préparer à répondre aux questions suivantes:

  • La nature de la douleur.
  • Spécificité des symptômes d'accompagnement.
  • La présence de maladies chroniques.

De plus, il est nécessaire de se rappeler quand les sensations de douleur sont apparues pour la première fois et de les caractériser en termes d'intensité et de durée..

Pour un diagnostic précis, il sera nécessaire de passer des tests de laboratoire de sang, d'urine et de matières fécales, tandis que:

  • un test sanguin général avec une probabilité élevée montrera la présence de processus inflammatoires;
  • l'analyse des matières fécales vous permet de comprendre si les crampes abdominales sont associées à des dysfonctionnements du système digestif et peut également confirmer la présence de parasites;
  • l'analyse d'urine en cas d'écarts par rapport à la norme indique la présence de maladies des voies urinaires de nature infectieuse et inflammatoire.

De plus, une échographie est prescrite. Grâce à une telle étude matérielle, vous pouvez obtenir les informations les plus complètes sur l'état de toutes les parties de l'intestin. Une coloscopie peut également être nécessaire pour examiner l'état du côlon. De plus, la radiographie et la fibrogastroduodénoscopie peuvent être prescrites.

Dans le traitement des maladies accompagnées de douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen, une approche individuelle est utilisée. Un traitement antibiotique est souvent administré. De plus, des analgésiques sont prescrits pour soulager les spasmes. Pour le traitement de diverses pathologies du système digestif, diverses procédures physiothérapeutiques peuvent être en outre indiquées. Un régime individuel est presque toujours prescrit..

Le traitement chirurgical n'est utilisé qu'en cas d'absolue nécessité.

Des opérations sont nécessaires pour de telles pathologies:

La formation de pierres ou de sable dans les organes du système urinaire.

La prévention

Si des douleurs abdominales aiguës sont associées à des problèmes du système digestif, il est tout d'abord nécessaire de réviser le régime alimentaire..

Pour ce faire, vous devez:

  • Respectez les règles de base d'une alimentation équilibrée.
  • Refuser les «aliments secs» et les produits semi-finis.
  • Si possible, éliminez ou réduisez la quantité d'aliments frits, fumés, marinés et salés.
  • Organisez des repas fractionnés, c'est-à-dire mangez en petites portions environ 6 fois par jour. Cette approche réduira la charge sur le système digestif dans son ensemble..
  • Adhérez à un régime de boisson normal, buvez au moins 6 verres d'eau propre par jour.
  • Réduisez votre consommation de café et de thé.
  • Enrichissez le menu avec des légumes et des fruits.

Étant donné que des douleurs abdominales aiguës peuvent survenir dans le contexte d'un mode de vie sédentaire, il est recommandé de faire de la gymnastique quotidienne, de tout type de sport ou du moins de faire des promenades quotidiennes. Il a été prouvé qu'un effort physique modéré est capable de normaliser la motilité intestinale. Cela signifie que de cette manière, vous pouvez vous débarrasser de la congestion du système digestif, qui provoque souvent l'apparition de douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen..

Pour éviter de couper les douleurs dans le bas de l'abdomen, il est très important de suivre les règles d'hygiène. Cela ne s'applique pas seulement à la vie quotidienne. Les règles d'hygiène doivent être respectées avant et après les rapports sexuels. Ces précautions ne protègent certes pas à cent pour cent, mais elles réduisent considérablement le risque de maladies dangereuses..

Il faut comprendre que vous ne pouvez pas ignorer la douleur dans le bas-ventre. Il est également dangereux de se soigner soi-même. Il est recommandé de subir un examen diagnostique le plus tôt possible et d'obtenir les bonnes recommandations de traitement.

Douleur coupante dans le bas de l'abdomen chez la femme

Douleur coupante dans le bas-ventre chez la femme: étiologie et causes, types et diagnostic de la douleur

Résumé de l'article:

La douleur coupante dans le bas de l'abdomen chez les femmes peut être causée par diverses raisons. À partir de la gynécologie, se terminant par des pathologies chirurgicales aiguës. Souvent, les sensations douloureuses gagnent tellement en force qu'il est tout simplement impossible de se passer d'une assistance médicale. Et seul un médecin expérimenté peut trouver la véritable cause d'un tel symptôme..

Étiologie du symptôme apparu

Notre espace abdominal est composé de nombreux organes qui sont considérés comme le fondement de notre corps. Une perturbation du fonctionnement de l'un de ces organes peut se traduire par une douleur coupante dans le bas de l'abdomen. De plus, une sensation douloureuse du côté gauche ou droit peut signaler un besoin élevé de chirurgie. Cela signifie que le symptôme qui en résulte peut être très grave et menacer la vie d'une personne. Par conséquent, chaque femme doit comprendre les types de douleur..

Une douleur coupante dans le bas de l'abdomen peut dépasser en raison de tels coupables:

  1. Tumeurs malignes et autres pathologies des organes reproducteurs (inflammation de la couche basale de l'endomètre, appendices de l'utérus et des trompes de Fallope, syndrome de Stein-Leventhal);
  2. Utiliser un dispositif intra-utérin pendant plus longtemps que la période prescrite;
  3. Diverses affections d'autres organes de la cavité abdominale (hémorroïdes, obstruction intestinale, calculs dans la vésicule biliaire, appendicite, inflammation de la vessie et de la paroi de la vésicule biliaire);
  4. Pathologies obstétriques (conception extra-utérine, diverses affections pendant la grossesse);
  5. Toutes sortes d'écarts par rapport à la norme pendant le cycle menstruel, inconfort et douleur pendant l'ovulation.

Manifestations supplémentaires

Il est à noter que la région pelvienne a une caractéristique exceptionnelle. Contrairement à d'autres zones du corps humain, le bas de l'abdomen est récompensé par une très faible sensibilité. Cela induira certainement une personne en erreur lorsqu'elle tente de trouver le lieu de localisation de la douleur. Par conséquent, en plus du symptôme principal, surveillez les signes associés. Ils peuvent être comme ça:

  • Nausées ou vomissements;
  • Diarrhée ou son autre extrême;
  • Température corporelle élevée;
  • Chaleur;
  • Hypotension artérielle, battements cardiaques douloureux et rapides;
  • Fatigue et somnolence;
  • Tremblements dans le corps, sueurs froides;
  • Divers problèmes de miction (envie fréquente, vidange incomplète, manque d'urine);
  • Brûlures, inconfort et démangeaisons dans les organes reproducteurs externes.

Chaque femme devrait suivre son cycle menstruel. Étant donné que la douleur coupante qui en résulte dans le bas de l'abdomen peut indiquer le syndrome prémenstruel ou le début des règles. De plus, la douleur qui en résulte peut se manifester de différentes manières. Tout dépend des caractéristiques personnelles de la fille. Dans tous les cas, le syndrome douloureux peut être le reflet de maux graves. Ne négligez pas cette manifestation.

Variétés de douleur dans le bas de l'abdomen

En fonction du coupable et de facteurs pathologiques supplémentaires, la manifestation douloureuse peut avoir plusieurs variétés:

  • Impulsion;
  • Stupide;
  • Continu;
  • Aigu;
  • Paroxystique;
  • Fort.

La douleur est également considérée du côté de son apparition - vive ou progressive. La zone de l'abdomen dans laquelle le symptôme s'est manifesté est prise en compte - à droite, à gauche, en dessous ou au-dessus. Il est également important de faire attention aux parties du corps qui donnent cette sensation douloureuse (dans la jambe, dans tout l'abdomen ou dans le dos).

Beaucoup de gens savent que si la douleur est paroxystique et localisée dans le bas-ventre droit, il y a une forte probabilité d'appendicite. Une manifestation aiguë du symptôme indique une inflammation de la partie gynécologique ou obstétricale (apoplexie, torsion de la tumeur ovarienne, conception ectopique). De telles déviations s'accompagnent le plus souvent de manifestations supplémentaires (vomissements, palpitations cardiaques, forte fièvre, fièvre). Si le syndrome de la douleur survient de temps en temps et a une apparence croissante, le problème réside dans les maux anciens et persistants. Grâce à cette connaissance, l'étiologie du symptôme peut être facilement déterminée..

Diagnostic de la maladie principale

Afin d'établir la véritable cause de l'apparition de la douleur, de dresser un tableau général de l'état du patient et de poser un diagnostic précis, le médecin doit prendre un ensemble de mesures médicales visant à éliminer davantage les symptômes inquiétants. Ces mesures comprennent:

  1. Examen aux rayons X de l'intestin. Cette méthode est essentielle. Grâce à sa mise en œuvre, le médecin pourra collecter des informations complètes sur le lieu de localisation du symptôme. Étant donné que la douleur dans le bas-ventre peut survenir pour diverses raisons;
  2. Interrogatoire oral sur l'état de santé du patient, sur tous les signes qui perturbent la femme et la force de leurs manifestations;
  3. Examen général du patient, qui consiste à palper la zone malade, à mesurer le pouls, la température corporelle et la pression artérielle;
  4. Diagnostic du sang et de l'urine par des méthodes de laboratoire;
  5. Prenant un frottis du vagin, du col de l'utérus et de l'urètre;
  6. La mise en œuvre de l'oesophagogastrododénoscopie et de l'irrigoscopie intestinale;
  7. Radiographie;
  8. Examen échographique des organes du bas-ventre et du péritoine.

Il est important de prendre en compte le fait que pendant la grossesse, certaines des mesures médicales de la liste ci-dessus sont interdites..

Thérapie classique pour les symptômes

En fonction de la nature de l'apparition de la pathologie, la victime se voit prescrire une action thérapeutique. Cependant, dans la plupart des cas, les experts utilisent les agents de guérison suivants:

  • Antispasmodiques (en particulier pour couper la douleur dans le bas de l'abdomen);
  • Les antibiotiques;
  • Médicaments antibactériens.

Souvent, les médecins recourent à l'utilisation thérapeutique de moyens physiques:

  • Thérapie par choc électrique;
  • Influence des champs électromagnétiques sur le corps de la victime.

En cas de maladies du tractus gastro-intestinal, un régime alimentaire spécifique peut être prescrit. De plus, ce type de panacée est nécessaire pour les femmes qui occupent une position intéressante. Après tout, il est strictement interdit de prendre certains médicaments pendant cette période..

Dans les cas extrêmement graves, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire. Surtout avec les pathologies suivantes:

  1. Appendicite éclatée;
  2. La présence de tumeurs kystiques ou de calculs;
  3. Autres maladies oncologiques.

Le spécialiste peut recourir à une méthode de traitement radicale si la thérapie classique n'a pas fonctionné. La coupure de la douleur dans le bas de l'abdomen chez la femme est une condition très dangereuse qui nécessite une attention médicale immédiate..

Vidéo: douleur dans le bas de l'abdomen

Dans cette vidéo, vous découvrirez pourquoi les femmes ont des douleurs abdominales basses: