Causes et traitements des éructations après avoir mangé

Les éructations alimentaires indiquent des troubles fonctionnels ou organiques persistants. Devenir régulier, il provoque des troubles de l'alimentation et, dans certains cas, un épuisement notable du corps. La régurgitation ne peut être ignorée, car c'est un facteur qui complique considérablement les maladies concomitantes et tous les processus digestifs.

Qu'est-ce que la régurgitation: un aspect physiologique

Les éructations ou les régurgitations involontaires qui surviennent par réflexe sans ressentir de nausées sont appelées régurgitations gastro-œsophagiennes. Ce terme fait référence au mouvement des fluides (ou des gaz) dans le corps dans la direction opposée à leur courant physiologique naturel. Dans certaines conditions, la régurgitation est réalisée à partir de tout organe creux avec une contraction musculaire intense de ses parois.

Dans des conditions physiologiques normales, la libération d'aliments dans la cavité buccale (inverse) est empêchée par la fermeture étanche d'une valve spéciale à travers laquelle les aliments pénètrent dans l'estomac. Il est situé dans la partie inférieure de l'œsophage sur la ligne de sa séparation avec l'estomac et ne s'ouvre par réflexe qu'avec un mouvement direct de la nourriture. Cela a déterminé son nom - le sphincter œsophagien inférieur (LES) ou cardia (valve cardiaque). L'effort de fermeture du cardia s'appelle sa pulpe musculaire. L'ouverture pathologique du LPS et les éructations avec de la nourriture provoquent une pression gastrique excessive et un certain nombre de causes organiques.

Régurgitation persistante

Lors de la digestion des aliments, les muscles de l'estomac font des mouvements spéciaux - des contractions en forme de vagues, qui contribuent à l'imprégnation de la masse alimentaire avec le suc gastrique et à la pousser vers le duodénum. Ce phénomène est appelé péristaltisme et les contractions elles-mêmes sont appelées ondes péristaltiques..

La capacité de l'estomac à retenir la masse alimentaire - péristole - dépend de l'élasticité des parois musculaires de l'estomac, principalement de sa partie fundique supérieure. Une intensification excessive (contraction spastique de l'estomac) et un affaiblissement extrême du péristole (atonie) sont des anomalies inquiétantes de la motilité gastrique..

La régurgitation régulière est facilitée par l'état spastique général de l'estomac sur fond de faiblesse musculaire du cardia: la nourriture ne peut tout simplement pas être retenue dans l'estomac. Une régurgitation constante indique que les causes qui l'ont provoquée sont devenues chroniques.

Causes des éructations alimentaires

Les causes de régurgitation associées à des pathologies organiques et fonctionnelles du tractus gastro-intestinal concernent le fonctionnement de l'œsophage, de l'estomac et des intestins. Les causes des éructations alimentaires associées aux maladies du tractus gastro-intestinal supérieur sont plus probables. La masse alimentaire qu'ils contiennent est au stade initial d'un long voyage à travers le système digestif et est plus sensible aux effets des mouvements antiperistaltiques convulsifs des parois musculaires. Mais dans la plupart des cas, les raisons de la régurgitation sont combinées..

Causes «œsophagiennes»

Le péristaltisme de l'œsophage (sa capacité à transporter des aliments) est un processus complexe contrôlé par le système nerveux autonome. Chaque portion de nourriture se déplace vers l'estomac par des ondes œsophagiennes péristaltiques. En plus des contractions musculaires associées à l'acte de déglutition, des ondes péristaltiques qui ne lui sont pas associées apparaissent par réflexe, nettoyant le tube œsophagien des corps étrangers et des débris alimentaires.

Parfois, les raisons de la régurgitation et de l'antipéristaltisme de l'œsophage sont des troubles du rythme ou le chevauchement des deux types de telles ondes.

Toute violation de la perméabilité de l'œsophage provoque une régurgitation, par exemple:

  • déformation de l'œsophage due à une compression mécanique par de grandes tumeurs;
  • spasme persistant du NPS qui empêche le passage des aliments (achalasie);
  • rétrécissement de l'œsophage de gravité variable (sténose);
  • œsophagite de toute étiologie;
  • présence de diverticules.

L'expansion et l'étirement de la paroi œsophagienne entraînent une protrusion herniaire de sa partie - un diverticule - et un amincissement dangereux de la couche musculaire. Il est souvent totalement absent et le diverticule est formé exclusivement de tissu muqueux..

La formation de tels sacs se produit souvent sur la paroi postérieure de l'œsophage en cas de blessure ou en raison de la pénétration d'un corps étranger (par exemple, avec un sondage inepte). L'inflammation du diverticule entraîne une régurgitation des aliments coincés dans la partie saillante de l'œsophage et des douleurs. Ce phénomène est appelé vomissement œsophagien..

Causes «gastriques»

Les obstacles mécaniques au mouvement des aliments dans le duodénum peuvent être des formations cicatricielles, des tumeurs du pylore (ou du pylore, valve de sortie gastrique) et son spasme persistant causé par une acidité accrue du contenu de l'estomac.

La libération d'aliments de l'estomac dans la cavité buccale dans le contexte d'un spasme pylorique est facilitée par:

  1. protrusion inverse (prolapsus rétrograde) d'une partie de l'estomac à travers l'ouverture du diaphragme dans la poitrine dans le contexte d'une pression accrue à l'intérieur du péritoine (la soi-disant hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme - hernie hiatale);
  2. prolapsus de l'estomac de toute étiologie;
  3. gastrite ou lésions ulcéreuses de la muqueuse gastrique, en particulier dans sa partie inférieure (pylorique);
  4. quantité excessive de mucus gastrique caractéristique d'une faible acidité, ce qui rend difficile le maintien de la masse alimentaire.

L'ouverture réflexe du cardia est une conséquence de l'alcalinisation du suc gastrique. La cause de ce phénomène peut être une diminution pathologique de l'acidité (par exemple, dans la gastrite atrophique chronique).

Causes «intestinales»

Les mouvements antipéristaltiques, provoquant une inversion de la nourriture, des régurgitations occasionnelles et de vrais vomissements, dans certains cas - même les selles, peuvent provoquer une occlusion intestinale.

La nature de l'obstruction intestinale - iléus - est double. L'obstruction dite mécanique se produit à la suite de la compression ou de la torsion des anses intestinales (l'introduction d'une section de l'intestin dans la lumière d'une section voisine). Il s'accompagne d'une circulation sanguine altérée et d'une nécrose ultérieure de la région intestinale.

La cause de l'obstruction dynamique est un spasme prolongé de la musculature intestinale, et dans certains cas même sa paralysie complète due à des pathologies neuromusculaires.

Remarque! L'obstruction intestinale de toute étiologie est une urgence médicale!

Maladie de reflux

La régurgitation est la libération active d'aliments non digérés de l'estomac qui atteint la cavité buccale. Il est souvent confondu avec le reflux - fuite passive du contenu gastrique lors du changement de position du corps, pression excessive dans le péritoine ou effort physique qui modifie la géométrie de la cavité abdominale.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) et la régurgitation sont unis par une cause commune - faiblesse du cardia, ils peuvent également être unis par un symptôme commun sous la forme de brûlures d'estomac nocturnes et de douleurs thoraciques atroces.

Dans une certaine mesure, le RGO peut être appelé un signe avant-coureur et un cas particulier de régurgitation, lorsqu'une portion liquide de la nourriture - le reflux - n'atteint pas toujours la cavité buccale. Les conséquences du RGO sont des changements dangereux dans les tissus du cardia et du tiers inférieur de l'œsophage: des cicatrices denses s'y forment (lorsque les fibres musculaires sont remplacées par du tissu conjonctif grossier), des ulcérations, des zones de métaplasie. Ces modifications, parfois irréversibles, réduisent l'élasticité des parois de l'œsophage et créent des conditions préalables à la progression des troubles moteurs, dont le symptôme le plus frappant est l'éructation de nourriture..

Troubles neuromusculaires

De nombreuses observations physiologiques confirment la nette dépendance des troubles de la motilité du tractus gastro-intestinal à l'innervation. Les lésions du système nerveux central (SNC) humain sous forme de troubles de la transmission de l'influx nerveux perturbent non seulement la coordination des activités de diverses parties du tractus gastro-intestinal, mais également le travail de l'un de ses organes.

En particulier, la relaxation du sphincter cardiaque jusqu'à son échec complet est parfois la conséquence d'une diminution de l'irritabilité du nerf vague qui enserre l'œsophage et l'estomac (lorsqu'un stimulus nerveux plus fort, émanant des centres autonomes du cerveau, est nécessaire pour intensifier le sphincter cardiaque).

Cracher des bébés

La régurgitation du contenu de l'estomac chez les nourrissons est principalement due à la suralimentation et est physiologique (correspondant à la physiologie). Le bébé n'a pas conscience de la satiété, il peut donc manger plus que son petit estomac ne peut en contenir, et le corps se débarrasse de l'excès de nourriture en crachant. Ce phénomène se produit également dans le cas de l'alimentation à la demande et de l'alimentation horaire..

Autres causes d'éructations alimentaires chez les bébés:

  • circonférence hâtive et lâche du mamelon de la mère par le bébé, conduisant à avaler de l'air avec une portion de nourriture;
  • troubles de la respiration nasale, forçant le bébé à respirer principalement par la bouche;
  • problèmes de développement du système digestif (spasmes, sténose pylorique) ou nerveux, augmentation de l'excitabilité nerveuse;
  • maladies infectieuses;
  • serrer le ventre avec des fermoirs, des ceintures;
  • jeux actifs avec l'enfant après les repas, qui devraient être limités.

Un bébé nourri au biberon peut tout simplement ne pas convenir à la formule choisie par la mère..

Remarque! Des expériences fréquentes avec la nutrition augmentent le risque de régurgitation: l'estomac des enfants n'a pas le temps de s'y adapter.

Éclosions chez les femmes enceintes

La grossesse provoque des changements fondamentaux dans le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, ainsi que de tout l'organisme dans son ensemble. Une restructuration radicale du fond hormonal, visant à porter le fœtus, provoque une relaxation du tonus musculaire de l'utérus, mais pas seulement. Parallèlement, l'activité péristaltique de l'estomac et des intestins est supprimée, l'acidité de la sécrétion gastrique change et le temps de transit des aliments le long du tube digestif augmente. Ce fait aggrave la congestion et provoque une exacerbation des maladies chroniques existantes, qui peuvent avoir été auparavant asymptomatiques..

L'affaiblissement du sphincter musculaire de presque tous les sphincters du tractus gastro-intestinal, y compris le cardia et le sphincter œsophagien supérieur, peut provoquer une carence biliaire, des brûlures d'estomac et des éructations alimentaires. Le facteur qui complique la situation est l'utérus en croissance, qui presse fermement l'estomac contre le diaphragme.

Diagnostic des éructations alimentaires

Lors de la réalisation de mesures de diagnostic, le médecin est obligé d'agir par exclusion, en commençant par les causes les plus probables du symptôme inquiétant..

Le diagnostic de la régurgitation implique une étude minutieuse de l'anamnèse et l'enregistrement des données obtenues à la suite de tests de laboratoire (analyse biochimique du sang, analyse des matières fécales, y compris le sang occulte) et la comparaison de nombreux facteurs et symptômes associés, identification des maladies ou infections chroniques existantes. Il est très important d'établir la nature et la fréquence des régurgitations, leur relation avec la prise alimentaire.

Par exemple, l'éructation d'aliments avec une odeur putride prononcée, qui survient 4 à 8 heures après avoir mangé, indique une lente évacuation des aliments et le développement de processus stagnants. Le goût amer de la masse alimentaire dans la bouche indique que la bile et / ou la sécrétion pancréatique âcre se trouvait dans le contenu gastrique. La cause peut être un affaiblissement de la fonction de verrouillage du pylore, entraînant le rejet du contenu du duodénum dans l'estomac (régurgitation duodénogastrique).

La présence de bile dans le suc gastrique est établie de manière fiable lors du sondage ou de la fibrogastroscopie (FGDS). En parallèle, une évaluation visuelle de l'état de la surface interne de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum est réalisée.

Un examen aux rayons X est effectué pour l'étude des tissus entourant l'œsophage, la détection des déformations des parois œsophagiennes, des accumulations de mucus, ainsi que de la hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme (HHP), qui a une forme de champignon caractéristique sur la photo.

Dans les cas difficiles, pour évaluer l'étude de la capacité de transport de l'œsophage, sa manométrie quotidienne est réalisée.

Les causes de régurgitation, non liées à la digestion, peuvent être un anévrisme de l'aorte et des abcès des tissus entourant l'œsophage, des troubles neuropsychiatriques (stress, hystérie).

Traitement

Les tactiques de traitement sont toujours complexes, en fonction du type d'acidité et sont développées en fonction des résultats de l'examen.

Lors de l'éructation de la nourriture, une intervention chirurgicale est indiquée dans les cas suivants:

  • lorsque le vomi contient du sang et / ou est accompagné de douleur;
  • en présence de GPOD avec une tendance à la contrefaçon;
  • lors du diagnostic d'une obstruction intestinale;
  • en présence d'achalasie de l'œsophage avec un mauvais pronostic;
  • en présence de grosses tumeurs qui interfèrent avec la perméabilité de l'œsophage et (ou) de l'estomac;
  • avec œsophage de Barrett à un certain stade de développement.

Pour la plupart, les médecins se limitent au traitement des maladies chroniques: mesures conservatrices et recommandations diététiques. Si nécessaire, l'état psychoémotionnel d'une personne est corrigé avec l'aide d'un psychothérapeute.

Approches médicales de base

La stratégie médicale dans la lutte contre les éructations alimentaires implique le soulagement maximal des phénomènes qui irritent les parois gastriques et provoquent potentiellement leur spasme et la libération incontrôlée de nourriture.

Avec une acidité accrue, des antiacides sont prescrits qui réduisent la charge «acide» sur les parois gastriques: almagel, maalox, phosphalugel, gaviscon.

La prise de préparations enzymatiques - mezim, festal, panzinorm - réduit la charge sur les glandes digestives et assure une digestion adéquate des aliments. Les adsorbants sous forme de smecta ou de charbon actif éliminent les produits de décomposition toxiques des aliments.

Aspects nutritionnels

Les troubles moteurs du tractus gastro-intestinal sont étroitement liés aux troubles de la sécrétion. Par conséquent, les conditions qui entourent la prise alimentaire et son aspect attrayant, qui est un stimulateur naturel actif de tous les processus digestifs, sont extrêmement importantes..

L'apparition d'une éructation contenant des débris alimentaires provoque une ingestion d'air lors d'un repas rapide et une formation intense de gaz intestinaux, de l'alcool bu à jeun, du thé ou du café chaud et fort, ce qui peut provoquer des crampes d'estomac.

Des phénomènes stagnants et fermentants dans l'estomac provoquent une suralimentation systématique, une combinaison désordonnée d'aliments incompatibles, un excès de graisses et de sucreries dans l'alimentation et une insuffisance enzymatique des glandes digestives. Manger à certains moments provoque une sécrétion réflexe simultanée de jus et de toutes les enzymes digestives qui assurent sa digestion adéquate.

Une nutrition fractionnée, un traitement minutieux des aliments, facilitant au maximum la digestion et l'évacuation, et la concentration sur le processus d'alimentation aideront à réduire le risque de perturbations motrices sous forme d'éructations alimentaires..

Remèdes populaires

Aucun remède à base de plantes n'est capable d'affecter considérablement la motilité du tractus gastro-intestinal, contrôlée par des réflexes et des processus biochimiques complexes. Les remèdes populaires peuvent réduire quelque peu la gravité des effets de la stagnation alimentaire et le niveau d'excitabilité nerveuse humaine. Leur choix dépend du type d'acidité.

Avec une faible acidité, on prend des amers qui stimulent la digestion, par exemple, la teinture d'absinthe, qui est un remède gastrique efficace, des jus de fruits et de légumes fraîchement pressés.

Préparations à base de plantes à base de camomille, le calendula a un bon effet désinfectant. Toutes les formes posologiques peuvent être enrichies avec du miel - un antiseptique naturel puissant.

Les épices - graines de cumin, fenouil, coriandre - en raison de la teneur en huiles essentielles, arrêtent les processus de formation de gaz dans l'estomac. Une pincée de l'un d'entre eux peut être mâchée un peu après avoir mangé..

Important! Avec une acidité accrue, vous devez cesser d'utiliser des teintures alcoolisées..

Les infusions d'herbes à effet sédatif - valériane, agripaume et pivoine - aident à soulager la nervosité, à établir un sommeil sain.

Prévenir les éructations avec de la nourriture

Le respect de certaines «conditions de vie» permet de réduire la fréquence des épisodes de régurgitation, et ils sont les suivants:

  • en mangeant, le contraste de température doit être évité;
  • pour former un régime principalement à partir de plats faciles à digérer et liquides;
  • éviter les efforts physiques intenses, en particulier les virages et les squats, immédiatement après avoir mangé (la marche tranquille est encouragée);
  • rafraîchissez votre haleine non pas avec du chewing-gum, mais avec une hygiène bucco-dentaire approfondie;
  • ne buvez pas de nourriture;
  • ne mangez pas d'aliments protéinés en même temps que des aliments glucidiques;
  • ne combinez pas les produits laitiers avec quoi que ce soit;
  • ne prenez pas de position horizontale immédiatement après avoir mangé.

Lors de la correction de la nutrition, le facteur d'intolérance individuelle à un certain nombre de produits doit être exclu.

Prévoir

La régurgitation n'est qu'un symptôme dont le soulagement et le pronostic dépendent du stade et du succès du traitement de la maladie, qui est devenu la raison d'une adhésion longue et inébranlable aux principes d'une alimentation saine, d'une stricte adhésion au régime de travail et de repos..

Les éructations, qui s'accompagnent du jet de nourriture dans la cavité buccale, sont la manifestation d'une pathologie motrice complexe. La léthargie du tube digestif, qui est à l'origine de la régurgitation, est souvent due à un comportement alimentaire extrêmement incorrect et à un mode de vie sédentaire.

Causes et traitement des éructations avec de la nourriture

La régurgitation de la nourriture de l'estomac ou de l'œsophage, qui n'est pas accompagnée de nausées ou de vomissements, est appelée régurgitation, qui est communément appelée simplement éructations. Les raisons de ce phénomène désagréable sont différentes et, dans certains cas, des éructations accompagnées de morceaux de nourriture peuvent survenir après avoir mangé après 15-25 minutes sans trop d'effort physique. La régurgitation est plus fréquente dans l'enfance et n'est généralement pas une cause d'anxiété, ce qui ne peut être dit chez les adultes, chez qui ce symptôme peut indiquer un trouble émotionnel pendant une période de stress sévère et d'autres maladies.

Définition

L'occurrence la plus courante dans le corps humain est la régurgitation ou les éructations de nourriture. C'est le passage d'aliments non digérés ou incomplètement digérés de l'estomac à la bouche. Le synonyme d'éructations est vomissement et la régurgitation de la nourriture est remplacée par le terme médical «reflux». En raison de ces phénomènes désagréables, le contenu gastrique qui est entré dans l'intestin grêle ne peut pas revenir de la manière habituelle, et donc l'expulsion est réalisée par des vomissements..

Les vomissements sont le résultat de nombreux facteurs qui irritent ou étirent les intestins. Souvent, les éructations alimentaires ou la régurgitation sont associées à une violation du réflexe de déglutition, un dysfonctionnement du sphincter œsophagien. La régurgitation est fréquente chez les nouveau-nés qui ne présentent pas d'anomalies congénitales du développement..

Régurgitation persistante

Le processus naturel du corps humain est l'éructation, ce qui dans la plupart des cas est considéré comme normal et peut se produire en moyenne quatre fois par jour. Cependant, si la quantité de vomissements est plus importante, cela se produit avec la nourriture d'hier et s'inquiète non seulement pendant la journée, mais aussi la nuit, cela peut indiquer diverses pathologies, que vous pouvez découvrir auprès du médecin après avoir passé l'examen diagnostique nécessaire..

Les éructations réflexes régulières d'une masse gastrique indiquent souvent des maladies gastriques, des affections du tractus gastro-intestinal, de la vésicule biliaire et du foie. La persistance des éructations peut résulter d'un dysfonctionnement du sphincter œsophagien, souvent retrouvé après une intervention chirurgicale du tractus gastro-intestinal. Des éructations régulières peuvent indiquer la présence d'une neuropathie, ce qui entraîne une violation du mouvement direct des aliments dans l'œsophage et les intestins. La décharge constante de gaz par la bouche avec des particules d'aliments consommés est le reflet de processus négatifs sur les organes du système digestif.

Il y a de nombreuses raisons d'éructations régulières après un repas, mais les plus courantes sont:

  • reflux gastro-œsophagien;
  • reflux;
  • néoplasmes malins dans l'estomac;
  • gastrite chronique;
  • indigestion;
  • diverticule de l'œsophage;
  • dysfonctionnement du sphincter œsophagien;
  • sténose gastrique.
Retour à la table des matières

Causes et symptômes des éructations alimentaires

Fondamentalement, les causes du reflux et des vomissements sont identiques, elles sont provoquées par les maladies suivantes:

  • GERD. C'est la cause la plus courante de vomissements après avoir mangé. Dans le reflux gastro-œsophagien, des éructations du contenu gastrique sont observées immédiatement après un repas, lorsqu'une personne est en décubitus dorsal ou fait quelque chose. En cas de régurgitation sévère, un reflux peut être causé même avec une légère courbure vers l'avant du tronc.
  • Obstruction gastro-intestinale. Les vomissements se produisent avec un rétrécissement anormal de l'intestin, un spasme accru ou prolongé des muscles intestinaux, avec un corps étranger présent. Une obstruction qui provoque des nausées et des régurgitations peut survenir dans la trachée, l'estomac, le larynx et l'œsophage.
  • Sphincter œsophagien. La régurgitation des vomissements survient à la suite d'un trouble du travail du sphincter œsophagien inférieur, avec une diminution ou une augmentation du tonus musculaire.
  • Troubles neuromusculaires. Si les nerfs et les muscles de la déglutition fonctionnent mal, des éructations fréquentes peuvent survenir après avoir mangé. Cela est possible avec des maladies affectant les nerfs ou la déglutition des muscles.
  • Indigestion intestinale. Une dégradation incomplète des aliments accompagne l'indigestion intestinale et se caractérise par une libération excessive de substances toxiques. L'indigestion survient après une consommation fréquente de produits périmés d'hier, ou en violation de la culture alimentaire. Les produits semi-finis, les conserves, les viandes fumées qui provoquent des vomissements avec les aliments affectent le mode de vie du patient. L'indigestion s'accompagne de fermentation, de flatulences, de flatulences douloureuses, de diarrhée, de grondements dans l'abdomen et d'une diminution des performances. L'indigestion chronique des intestins produit des substances toxiques qui empoisonnent le corps.

Non seulement les maladies, mais aussi des raisons telles que:

  • trop manger;
  • avaler de l'air en mangeant, ce qui est le plus courant chez les nourrissons;
  • exercice physique;
  • boire des boissons gazeuses.

Les éructations avec de la nourriture s'accompagnent des symptômes suivants:

  • la formation de gaz augmente;
  • des ballonnements douloureux apparaissent;
  • la douleur est observée;
  • inquiet de la constipation et de la diarrhée;
  • la nausée;
  • sensation de brûlure dans l'œsophage.

Diagnostic des éructations alimentaires

Pour poser un diagnostic précis, le médecin prescrit au patient de subir l'examen diagnostique nécessaire. Tout d'abord, le médecin étudie les informations sur la maladie, les conditions de vie du patient et les maux dont il a souffert. Ensuite, il interroge le patient sur la nature et la durée des symptômes, l'intervalle de temps pour l'apparition d'éructations après un repas. Pour poser un diagnostic, le médecin doit confirmer ou nier la présence de diverses affections gastriques à l'aide de tests de laboratoire. Le patient doit faire un test sanguin, des matières fécales pour la présence de sang et de biochimie. Il sera important de réaliser un coprogramme, une échographie, une coloscopie, un FGDS pour identifier ou réfuter la présence d'Helicobacter Pylori dans l'organisme.

Traitement

En fonction des facteurs provoquants, un traitement des éructations accompagnées d'un contenu gastrique est prescrit. Si ce phénomène physiologique est observé dans un seul cas, alors des erreurs alimentaires sont à blâmer. Mais si la régurgitation est répétée tout au long de la journée toutes les quelques heures pendant une à deux semaines, cela indique des pathologies graves. En observant une éructation constante du contenu de l'estomac, vous devez immédiatement consulter un médecin. La thérapie est réalisée en association avec l'utilisation d'un régime thérapeutique, de médicaments et de médecine traditionnelle.

Recommandations générales

Pour éviter d'éructer des particules de nourriture, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • manger de la nourriture souvent et en petites portions;
  • refuser les boissons gazeuses;
  • exclure du régime les aliments qui provoquent une augmentation de la production de gaz;
  • en train de manger, avalez le moins d'air possible, pour cela, ne parlez pas pendant le repas et mangez lentement en mâchant soigneusement les aliments.
Retour à la table des matières

Aspects nutritionnels

Pour éviter les régurgitations, vous devez suivre les règles de base «à table»:

  • il n'est pas recommandé de manger de la nourriture dans une tension nerveuse;
  • mâcher les aliments soigneusement et lentement;
  • après avoir mangé, ne faites pas d'activité physique intense pendant deux heures;
  • éviter les aliments qui augmentent la production de gaz dans l'abdomen, les ballonnements douloureux et les éructations.

Si l'air sort de la bouche avec une odeur spécifique et en même temps une douleur dans l'abdomen, il vaut la peine de consulter d'urgence un médecin, car ces symptômes peuvent indiquer des maladies graves nécessitant un examen diagnostique et un traitement urgent..

Méthodes médicales

Les médicaments sont prescrits en fonction de la cause sous-jacente de la régurgitation. Ainsi, si des éructations avec des particules alimentaires sont associées à une intoxication alimentaire, le patient se voit prescrire "Furazolidone" ou "Sulgin". Si la régurgitation des aliments apparaît à la suite de l'utilisation de «mauvais» plats, des médicaments tels que «Cerucal», «Festal», «Motilium», «Mezim» ou du charbon actif sont prescrits.

Remèdes populaires

La médecine alternative propose ses propres recettes qui combattent les éructations avec des particules alimentaires:

  • Jus de carotte et pomme de terre. Il est nécessaire de préparer ce remède populaire comme suit: pressez le jus des carottes et des pommes de terre et mélangez-les dans un rapport de un pour un. Boire un demi-verre avant les repas.
  • Air. Pour le traitement de la régurgitation, la racine de calamus sèche est utilisée, qui est écrasée et consommée en une demi-petite cuillerée 20 minutes avant un repas. Cette recette aidera à faire face à une sensation de brûlure sévère dans la poitrine.
  • Œillet. Pour vous débarrasser des éructations avec de la nourriture, vous devez prendre six gouttes d'huile de clou de girofle, les verser dans 5 à 8 g de sucre.
  • Lait de chèvre. Le lait de chèvre frais, qui doit être bu dans un verre après chaque repas, peut éliminer la régurgitation des particules alimentaires. Vous pouvez continuer à prendre du lait pendant six mois.

Prévention et pronostic

Pour éliminer la régurgitation ou pour minimiser le nombre de ses occurrences, il est nécessaire de respecter les méthodes préventives de base:

  • refuser d'utiliser des soufflés et des milkshakes fouettés;
  • lors du processus de consommation d'aliments, il est important de mâcher les aliments lentement et soigneusement pour éviter d'avaler de l'air;
  • boire du liquide, de préférence dans un verre, et non dans une paille;
  • dans certains cas, il peut être nécessaire de limiter l'utilisation de produits laitiers.

Les éructations avec des particules alimentaires ont un pronostic en fonction de l'efficacité du traitement, spécifique à chaque maladie. Si les éructations sont un symptôme individuel, cela n'entraîne pas de changements dans l'état de la personne, ce qui signifie que le pronostic sera aussi positif que possible..

Éructations après avoir mangé

Articles d'experts médicaux

Les éructations après avoir mangé surviennent chez la plupart des gens et sont considérées comme normales. Mais que se passe-t-il si cela se produit fréquemment et provoque une gêne ou une douleur? Considérez les principales nuances de ce phénomène physiologique.

Une excrétion modérée d'air par la bouche après un soda est courante chez toutes les personnes, mais parfois ce trouble est intense, douloureux et survient même après une petite portion de nourriture ou un verre de boisson. Il s'agit d'une libération soudaine et sonore d'air par la bouche qui s'est accumulée dans l'estomac ou l'œsophage avec une petite quantité de contenu de l'estomac. Cela est dû à la contraction des muscles gastriques lorsque le sphincter cardiaque est ouvert. Sur cette base, nous pouvons conclure que l'origine de la régurgitation peut être à la fois physiologique et pathologique..

La raison des éructations après avoir mangé

La raison des éructations après avoir mangé peut résider dans la physiologie ou être causée par des maladies des organes internes. De plus, il existe des produits qui provoquent son apparition et ses flatulences - ce sont les oignons, le lait, les cocktails à l'oxygène, les légumineuses et le chou, les glaces, les sodas.

Facteurs contribuant à la régurgitation physiologique:

  • Manger de la nourriture rapidement sur le pouce provoque la déglutition de l'air, qui sort sous la forme d'éructations. Cela se produit également lorsque vous mangez de la nourriture en parlant.
  • Si une personne en bonne santé boit un verre d'eau gazeuse, le liquide est absorbé et l'air sort par la bouche avec un son désagréable.
  • Une activité physique accrue après un repas copieux provoque une violation du péristaltisme normal du tube digestif. Par conséquent, avec une digestion normale, il est nécessaire de rester au repos pendant au moins 2-3 heures..
  • Au deuxième trimestre de la grossesse, en raison de la croissance de l'utérus, qui est soutenu par le diaphragme, les organes sont déplacés, ce qui provoque l'accumulation de gaz et leur sortie naturelle.
  • Chez les nouveau-nés, il apparaît pendant l'acte de succion, car les bébés avalent une partie de l'air avec du lait. Si cela passe par avion, cela ne devrait pas inquiéter, mais s'il a une odeur aigre, il vaut la peine de montrer l'enfant au médecin..

Éliminez les causes physiologiques en mâchant lentement et soigneusement les aliments. Il ne sera pas superflu d'ajuster la routine quotidienne, c'est-à-dire de réserver du temps pour manger, afin d'éviter de trop manger et de manger sur le pouce.

Mais le trouble peut être causé non seulement par la physiologie, mais également par des pathologies des organes et des systèmes internes, c'est-à-dire certaines maladies. Les lésions de la vésicule biliaire, la gastrite, la hernie de l'œsophage, les ulcères, la pancréatite et d'autres maladies sont accompagnées de ce trouble. Une évacuation fréquente de l'air par la bouche lorsque l'estomac est plein peut indiquer des symptômes de cancer de l'estomac. Il est extrêmement rare qu'il survienne dans des maladies du système cardiovasculaire ou nerveux..

Pourquoi les éructations se produisent-elles après avoir mangé?

Pourquoi les éructations se produisent-elles après avoir mangé et comment gérer ce problème? Le plus souvent, les personnes atteintes d'aérophagie se plaignent de son apparence, c'est-à-dire d'une déviation dans laquelle l'air pénètre dans les organes digestifs pendant le processus de consommation d'aliments. Mais les raisons peuvent être associées à des processus pathologiques dans le corps, par exemple: bulbite, gastrite et hyperacidité, pancréatite aiguë ou chronique, inflammation de la muqueuse œsophagienne et autres. S'il est fort et souvent répété chez un adulte, cela indique un problème de santé, il vaut donc la peine de consulter un médecin..

Causes courantes de régurgitation après avoir mangé, causées par diverses maladies:

  • Défauts anatomiques dans la structure de l'œsophage et de l'estomac, par exemple, avec rétrécissement de la lumière de l'estomac, pli ou hernie de l'œsophage.
  • Les pathologies du travail de la vésicule biliaire, du foie et du duodénum provoquent des éructations après avoir mangé avec un goût amer.
  • Les maladies du gros et du petit intestin provoquent une dysbiose, un déséquilibre de la microflore bénéfique et des éructations. Et les tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal perturbent l'activité de toutes les parties du système digestif, créant des obstacles mécaniques au passage des aliments.

Éjecter avec de l'air après avoir mangé

Éjecter avec de l'air après avoir mangé est une décharge involontaire d'air de l'œsophage ou de l'estomac après une forte contraction du diaphragme. Très souvent, cela s'accompagne d'une mauvaise haleine et d'un son désagréable. Si cela se produit très souvent, il s'agit d'un symptôme clair d'une maladie en développement..

La régurgitation de l'air indique une mauvaise tolérance et une mauvaise absorption de certains aliments. Exercice excessif, aérophagie, maladies du tractus gastro-intestinal, de la vésicule biliaire, du foie et du duodénum, ​​c'est un autre facteur qui provoque une régurgitation de l'air.

Il existe des méthodes préventives pour éliminer les éructations avec de l'air. Tout d'abord, il n'est pas recommandé de parler pendant le déjeuner et la nourriture doit être mâchée lentement et soigneusement. Il ne sera pas superflu de réduire l'utilisation d'aliments qui provoquent des flatulences et des éructations (soda, lait, chou, oignons). Le régime doit contenir de nombreux aliments riches en vitamines et minéraux utiles. Évitez de boire des pailles ou de la gomme à mâcher. Le respect de ces recommandations apportera un soulagement et aidera à éliminer les causes physiologiques du trouble..

Éjecter de la nourriture après avoir mangé

Les éructations alimentaires après avoir mangé sont causées par le fait que, avec l'air, de petites portions de contenu gastrique pénètrent dans la cavité buccale. Cela a souvent un arrière-goût aigre, amer ou putride. Une régurgitation aigre des aliments apparaît avec une augmentation de l'acidité de l'estomac, des ulcères, une fermentation du suc gastrique ou l'absence d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique. S'il est amer, il apparaît alors en raison du jet de bile dans l'estomac et putride en raison de la stagnation prolongée du contenu dans l'estomac et de sa décomposition.

La régurgitation de la nourriture se produit en cas de suralimentation et d'activité physique accrue après avoir mangé. Pour éliminer ce problème, il est recommandé d'exclure du régime les aliments qui persistent longtemps dans l'estomac et les aliments qui contribuent à l'augmentation de la production de gaz. Il faut manger souvent et en petites portions. Si le trouble réapparaît, il vaut la peine de consulter un médecin. Si la raison réside dans l'hypersécrétion du suc gastrique, les patients se voient prescrire des antiacides qui éliminent les problèmes digestifs.

Lourdeur et éructations après avoir mangé

Lourdeur et éructations après avoir mangé au moins une fois, mais tout le monde en avait. Si cela se produit systématiquement, cela est probablement dû à des maladies du système digestif, à une suralimentation ou à une mauvaise alimentation. Le plus souvent, une lourdeur dans l'estomac apparaît en raison d'une mauvaise mastication des aliments, lors de la suralimentation et de la consommation de nourriture en position couchée ou en déplacement, en raison de la consommation de grandes quantités de nourriture frite, grasse ou de restauration rapide, c'est-à-dire avec un excès de glucides, ainsi que de boissons gazeuses. Boire de la bière, du kvas, du thé fort ou du café provoque également une sensation de lourdeur et même des nausées. Cela est dû au gonflement du bas de l'abdomen, qui empêche le corps de digérer normalement ces boissons. À propos, même le lait cause de la lourdeur et des ballonnements..

  • Si le trouble apparaît le matin, il est causé par une suralimentation avant de dormir ou la nuit. L'utilisation de produits nocifs, le non-respect des règles sanitaires, provoquent également des régurgitations le matin. Pour éliminer de tels phénomènes, il est nécessaire de recourir à des jours de jeûne et de surveiller votre alimentation..
  • Si la lourdeur de l'estomac s'accompagne d'une fièvre, cela indique des maladies infectieuses ou des troubles fonctionnels du système digestif..
  • Si les éructations provoquent non seulement de la lourdeur, mais aussi des ballonnements, c'est l'un des signes de la gastrite. Dans ce cas, les patients se plaignent de constipation, de flatulences, de nausées et de brûlures d'estomac après avoir mangé..

Éruptions constantes après avoir mangé

Les éructations constantes après avoir mangé peuvent être légères ou fortes, provoquer non seulement une gêne, mais également des sensations douloureuses dans le tractus gastro-intestinal. Si la sortie d'air et de gaz par la bouche est constante et dégage une odeur amère, aigre ou purulente, il s'agit d'un symptôme clair d'une maladie du système digestif. Considérez pourquoi ce trouble apparaît:

  • L'air entrant dans l'estomac est dû à la conversation pendant le déjeuner, à la prise de restauration rapide et à une mauvaise mastication, et à boire avec une paille.
  • Les maladies du tractus gastro-intestinal et la faible acidité de l'estomac sont les causes les plus courantes. Lorsque l'acidité est perturbée, des brûlures d'estomac apparaissent et les éructations elles-mêmes ont souvent un goût amer désagréable..
  • Des régurgitations répétées indiquent des problèmes de bile. Dans ce cas, la personne se plaint de sensations douloureuses sous les côtes du côté droit, ce qui indique une perturbation du fonctionnement de la vésicule biliaire.

Traitez ce trouble uniquement après avoir identifié les facteurs qui provoquent son apparition. Lors de la détection de la maladie sous-jacente, le médecin prescrit un régime spécial qui normalise le processus de digestion et rétablit le travail du tractus gastro-intestinal. Il existe également des méthodes préventives pour aider à se débarrasser du phénomène désagréable qui se produit après avoir mangé. Il est recommandé d'abandonner les aliments qui provoquent une augmentation de la formation de gaz et les boissons gazeuses, vous devez manger lentement et en petites portions.

Éructations aigres après avoir mangé

Les éructations aigres après avoir mangé ont plusieurs causes. Il indique une lésion inflammatoire de la muqueuse gastrique, c'est-à-dire une gastrite, un reflux gastro-intestinal, un ulcère ou un cancer. Les rots acides peuvent dégager une odeur pourrie, provoquer une perte d'appétit, des brûlures d'estomac et une salivation abondante. Chez certaines personnes, cela provoque des épisodes de nausée, de lourdeur et de douleur après avoir mangé..

Avec des régurgitations aigres fréquentes, il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue qui vous aidera à identifier la cause de ce problème. Comme cela indique qu'il y a un excès d'acide dans l'estomac nécessaire à la digestion des aliments.

S'il est apparu en raison d'un reflux gastro-intestinal, cela suggère que la valve musculaire qui sépare l'œsophage de l'estomac ne fonctionne pas correctement. Autrement dit, le suc gastrique pénètre dans l'œsophage et la cavité buccale. Cette pathologie dans 10% des cas conduit au développement du syndrome de Barrett, dans lequel une irritation régulière de la muqueuse œsophagienne modifie sa structure, qui devient similaire à la muqueuse intestinale. Selon les dernières recherches, le risque de cancer de l'œsophage est particulièrement élevé chez les patients souffrant de reflux.

Éruptions d'amertume après avoir mangé

Des éructations amères après avoir mangé sont un signe de troubles et de certaines maladies. Parfois, les personnes en bonne santé sont également confrontées à ce problème. Considérez les principaux facteurs provoquant la sortie pathologique de l'air et des gaz à travers la cavité buccale:

  • Reflux gastroduodénal - en raison d'une violation de l'écoulement de la bile, il se déplace dans la mauvaise direction et pénètre dans l'estomac, provoquant de l'amertume, des brûlures d'estomac et des flatulences.
  • Diverses blessures, tumeurs des organes abdominaux et interventions chirurgicales subies provoquent une excrétion incorrecte de la bile, qui pénètre dans l'estomac, provoquant des symptômes désagréables.
  • La duodénite chronique, c'est-à-dire un œdème et une inflammation de la muqueuse duodénale, augmente la pression, ce qui fait que le contenu duodénal pénètre dans l'estomac.
  • Grossesse - pendant la croissance de l'utérus, tous les organes sont déplacés, y compris la pression sur le duodénum.

Éruptions et brûlures d'estomac après avoir mangé

Les éructations et les brûlures d'estomac après avoir mangé sont deux pathologies courantes du tractus gastro-intestinal. Chaque personne, au moins une fois dans sa vie, mais confrontée à ces maux. Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure dans la région de la poitrine, mais elles peuvent se manifester de différentes manières. Certaines personnes en font l'expérience après avoir mangé un certain produit ou avoir trop mangé. Il persiste pendant une longue période de temps ou pendant quelques minutes.

La fréquence de ces troubles indique des perturbations du tractus gastro-intestinal, vous devez donc prendre soin de votre digestion. Il est conseillé de suivre une alimentation correcte et équilibrée, qui normalise le tube digestif. Il ne sera pas superflu de refuser les produits qui provoquent la formation de gaz, les brûlures d'estomac. Si ces maux provoquent non seulement de l'inconfort, mais aussi des sensations douloureuses, vous devriez consulter un médecin..

Nausées et éructations après avoir mangé

Les nausées et les éructations après avoir mangé surviennent chez toutes les personnes, mais chez certaines, elles indiquent des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, tandis que chez d'autres, elles agissent comme un signal de satiété et même de suralimentation. Chez une personne en bonne santé, ces symptômes apparaissent en raison de la libération incontrôlée de gaz du système digestif dans la cavité buccale, qui s'accompagne d'un son spécifique et d'une odeur désagréable. Avec l'air de l'estomac, le suc gastrique contenant de l'acide chlorhydrique et de petites portions de nourriture peuvent partir, c'est ce qui provoque des brûlures d'estomac et des nausées.

L'origine des nausées et des régurgitations après avoir mangé:

  • Trop manger.
  • Manger beaucoup d'aliments frits et gras.
  • Une activité physique intense après avoir mangé exerce une pression sur le diaphragme et l'estomac plein.
  • Toxicose pendant la grossesse.
  • L'utilisation d'aliments avariés, c'est-à-dire dont la durée de conservation est expirée.

Les raisons ci-dessus ne devraient pas inquiéter et pour les éliminer, il suffit de se débarrasser des facteurs défavorables. Mais si les causes des pathologies ne peuvent être établies indépendamment, il vaut la peine de demander une aide médicale, car nous parlons peut-être d'une maladie du tube digestif.

Éruptions fréquentes après avoir mangé

Les éructations fréquentes après avoir mangé agissent comme un signal du corps, indiquant des erreurs de nutrition, une aérophagie (même dans le contexte de troubles nerveux) ou des processus pathologiques. En règle générale, la libération régulière d'air et de gaz par la bouche apparaît dans les maladies du système cardiovasculaire et des organes du tractus gastro-intestinal..

Facteurs faisant passer un excès de gaz par la bouche après un repas:

  • Pathologies des voies biliaires et du pancréas.
  • Dyspepsie non ulcéreuse.
  • Ulcère peptique du duodénum ou de l'estomac.
  • Reflux gastro-oesophagien.

De plus, il existe plusieurs autres facteurs qui contribuent à l'apparition de troubles du fonctionnement du système digestif. Tout d'abord, il s'agit d'une fermentation insuffisante ou excessive. Avec une fermentation insuffisante, le corps ne peut pas faire face au volume de nourriture entrant dans l'estomac. Et avec un excès, au contraire, une grande quantité de gaz est libérée, qui sortent sous forme de régurgitation. Boire une grande quantité d'eau après le dîner diluera le suc gastrique, ce qui réduira son acidité et sa capacité à digérer les aliments qui sont entrés dans l'estomac. Traitez ce problème après examen par un gastro-entérologue.

Éjecter de la mousse après avoir mangé

Manger de la mousse après avoir mangé indique des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, la vésicule biliaire ou les voies biliaires. Dans certains cas, il s'agit du premier symptôme d'intoxication grave qui nécessite une attention médicale urgente. La mousse s'échappant par la bouche peut indiquer une gastrite et de graves problèmes d'acide gastrique. Cela se produit également avec l'abus d'aliments gras et épicés. Dans ce cas, il s'agit d'un symptôme de pathologies du tractus gastro-intestinal ou de l'apparition d'un ulcère gastroduodénal..

Pour déterminer la cause profonde du malaise, il est nécessaire de mesurer la sécrétion gastrique. Il ne sera pas superflu d'observer une nutrition fractionnée et de refuser les aliments lourds. Dans tous les cas, lorsqu'une telle pathologie apparaît, ce qui crée des inconvénients, une gêne et des sensations douloureuses, il vaut la peine de demander l'aide d'un gastro-entérologue..

Hoquet et éructations après avoir mangé

Le hoquet et les éructations après avoir mangé surviennent chez toutes les personnes, quel que soit leur régime alimentaire. Souvent, ces phénomènes apparaissent lors de la consommation d'aliments sur le pouce, d'aliments secs et d'une mauvaise mastication. Examinons de plus près les deux maux:

  • Le hoquet a un caractère à la fois physiologique et pathologique. Dans le premier cas, il s'agit d'un soupir aigu involontaire, accompagné d'un son caractéristique et d'une saillie de l'abdomen. Le hoquet est causé par la contraction convulsive du diaphragme. Il provient de la nourriture sèche et solide, ainsi que d'une forte détresse émotionnelle. Nous proposons quelques méthodes pour vous aider à vous débarrasser du hoquet:
    • Prenez quelques respirations profondes, retenez votre souffle et prenez une autre respiration profonde..
    • Boire quelques gorgées d'eau froide ou acidifiée, sucer un morceau de sucre.
    • Vous aurez besoin d'aide pour cette méthode. Placez vos mains derrière votre dos et penchez-vous en avant, prenez de rapides gorgées d'eau dans un verre tenu par l'autre personne.
    • Si les troubles persistent pendant une longue période de temps, préparez une décoction de graines d'aneth et buvez-la par petites gorgées.
  • Les causes pathologiques apparaissent en raison de maladies et de problèmes dans le corps. La suralimentation, la consommation de boissons grasses, frites, épicées et gazeuses provoquent des régurgitations. Mais les maladies du foie, des intestins, de la vésicule biliaire, du foie, voire des affections cardiovasculaires, provoquent également la libération d'air par la bouche avec une odeur et un son très spécifiques.

Si les troubles sont systématiques, alors vous devriez consulter un médecin et être examiné par un gastro-entérologue.

Éruptions après avoir mangé des œufs pourris

Les éructations après avoir mangé des œufs pourris sont un problème très désagréable qui cause beaucoup de désagréments. C'est troublant parce que c'est pathologique. La libération d'air par la bouche avec une odeur d'œufs pourris est due à la libération de gaz contenant une petite quantité de sulfure d'hydrogène de l'estomac dans la cavité buccale. Le sulfure d'hydrogène apparaît pendant les processus de putréfaction, de sorte qu'une odeur pourrie ne peut pas apparaître dans un corps sain. Autrement dit, cela indique l'incapacité de l'estomac à digérer les aliments et sa stagnation..

Les principales causes du trouble:

  • Diverses maladies infectieuses, gastrite aiguë ou consommation fréquente d'aliments avec un traitement thermique insuffisant.
  • Exacerbation des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal. Par exemple, avec une exacerbation d'une gastrite anacide ou hypocide, la muqueuse gastrique n'est pas capable de fonctionner normalement. Le processus inflammatoire chronique réduit la fonction sécrétoire de l'estomac, provoquant non seulement la libération d'air, mais aussi la diarrhée, une sensation de lourdeur, des nausées, des vomissements, des douleurs dans la région épigastrique.
  • La pancréatite chronique et son exacerbation provoquent des troubles digestifs dans le duodénum. Cela est dû à un manque d'enzymes qui décomposent les protéines, les graisses et les glucides. Le patient a des nausées, des vomissements, des flatulences.
  • La giardiase est une maladie causée par des parasites unicellulaires. L'un des symptômes de cette maladie est la libération de gaz par la bouche avec l'odeur des œufs pourris.
  • Cancer de l'estomac, cholécystite, cholélithiase et autres lésions intestinales.

Pour le traitement de cette pathologie, il vaut la peine de demander une aide médicale, surtout si cela dure longtemps. En fonction de la cause de la pathologie, le médecin vous prescrira un traitement efficace. N'oubliez pas que plus le diagnostic est posé et la thérapie prescrite tôt, plus il y a de chances d'éliminer le problème avec succès..

Éruptions après avoir mangé chez un enfant

Les éructations après avoir mangé chez un enfant d'un an sont considérées comme la norme. La petite quantité d'air qui sort sous forme de régurgitation est nécessaire pour réguler la pression intragastrique. Le tractus gastro-intestinal chez les jeunes enfants étant imparfait, la bulle de gaz est retenue dans l'estomac ou les intestins. Cela peut provoquer des ballonnements et des crampes intestinales. L'enfant pleurera de douleur jusqu'à ce que l'air emprisonné sorte de la bouche. Dans le processus de croissance et de développement, ce problème disparaît de lui-même..

  • Si le trouble apparaît souvent chez un enfant même après un an, vous devriez demander de l'aide médicale et consulter un pédiatre. Cela peut être dû à l'état du système nerveux du bébé..
  • Si un enfant est excitable, il a tendance aux maladies du tractus gastro-intestinal. Mais le plus souvent, un malaise survient en raison d'une mauvaise organisation de la nutrition du bébé..
  • Une salivation accrue, des végétations adénoïdes, une amygdalite, un nez qui coule et des explosions émotionnelles provoquent également ce phénomène. Si le malaise survient trop souvent chez les écoliers ou les jeunes enfants, cela indique des maladies du foie, des voies biliaires et du tractus gastro-intestinal.

Éruptions après avoir mangé pendant la grossesse

Les éructations après avoir mangé pendant la grossesse inquiètent de nombreuses femmes. Dans la plupart des cas, cela est causé par des changements physiologiques dans le corps dans la seconde moitié de la gestation. C'est pendant cette période que l'enfant grandit activement et appuie sur les organes internes. Autrement dit, la pression sur l'estomac augmente et l'organe prend une position différente. Très souvent, la sortie d'air a un goût amer et apparaît immédiatement après un repas, en particulier après les aliments sucrés et gras.

La régurgitation peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Une certaine position du corps de la femme exerce une pression sur les organes internes et provoque la libération involontaire de gaz et d'air. Si ce trouble s'accompagne d'inconfort ou de sensations douloureuses, vous devriez consulter un médecin..

Éruptions constantes après avoir mangé - quelle est la raison

Les éructations après avoir mangé sont associées à une relaxation du sphincter œsophagien inférieur, ce qui permet à l'air avalé de s'échapper de l'estomac. Dans l'heure qui suit un repas, ce processus peut se produire plusieurs fois, mais il existe des facteurs qui renforcent ce réflexe, par exemple, l'utilisation d'alcool, d'aliments gras ou de desserts sucrés..

Éruptions après avoir mangé - quelles sont les raisons?

Bien que le sphincter œsophagien inférieur ait diminué la tension après avoir mangé, le tonus de la muqueuse de l'estomac augmente. En raison de la mobilité accrue de l'œsophage, lorsque le sphincter s'ouvre, de l'air sort - c'est un réflexe spontané qui se produit indépendamment de notre volonté. Ainsi, nous libérons l'air avalé en mangeant..

La plupart des gens ignorent généralement qu'une petite quantité d'air pénètre dans leur estomac à chaque gorgée de nourriture. Plus vous mangez de nourriture et plus vous en consommez rapidement, plus il y a de gaz dans votre estomac. On suppose qu'un adulte avale en moyenne 100 à 200 ml d'air à la fois avec de la nourriture.

Le volume de gaz dans l'estomac sera encore plus grand si la nourriture est lavée avec des boissons gazeuses, qui émettent en outre des gaz au contact de l'acide chlorhydrique..

Lorsque des éructations fréquentes sont un symptôme d'une maladie?

Des éructations constantes et fréquentes, qui ne sont pas associées à la prise de nourriture, peuvent être le résultat de l'habitude d'avaler de l'air, c.-à-d. aérophagie. C'est une condition courante chez les personnes souffrant de névrose. De grandes quantités d'air s'accumulent dans l'œsophage et l'estomac, provoquant une accumulation excessive de gaz qui doivent trouver leur sortie.

L'aérophagie rend le patient mal à l'aise non seulement en raison des éructations, mais également en raison de ballonnements constants. Les personnes qui consultent un médecin soupçonnent souvent qu'elles souffrent d'une maladie beaucoup plus grave (surtout si la maladie s'accompagne d'un stress accru).

L'amélioration de l'état de santé ne dépend pas de la thérapie mise en œuvre, encore moins de la pharmacothérapie, mais d'une formation appropriée au mécanisme de lutte contre l'aérophagie, qui permet de contrôler et de réduire ce réflexe. Dans certains cas, les sédatifs utilisés pour traiter la névrose aident..

Il arrive que le réflexe puisse être aggravé par d'autres maladies, telles que la gastroparésie (vidange retardée de l'estomac) ou la sténose pylorique hypertrophique due à un défaut anatomique.

Les éructations peuvent également être un symptôme:

  • reflux gastro-œsophagien
  • hernie hiatale
  • déficit en acide gastrique

Si les causes sont liées à des conditions douloureuses, des symptômes supplémentaires apparaissent: flatulences, constipation ou diarrhée, nausées et vomissements ou brûlures d'estomac.

Les femmes doivent se rappeler que dans leur cas, les éructations peuvent être causées par des changements hormonaux..

Burp vide

Le terme «éructations vides» définit une situation dans laquelle seul de l'air inodore sort. Cependant, si un réflexe accru accompagne une affection médicale, le contenu de l'estomac peut pénétrer dans l'œsophage - une odeur désagréable se développe. Elle est souvent associée à des troubles gastro-intestinaux ou à une altération du mouvement des aliments dans l'intestin distal. Si la nourriture consommée persiste dans l'estomac pendant une longue période, elle commence à pourrir et libère des gaz supplémentaires, ce qui augmente les éructations et lui donne un goût amer..

Éjecter un nouveau-né

Les bébés avalent de l'air pendant qu'ils se nourrissent, donc les éructations chez un nouveau-né et un jeune enfant ne devraient pas être une préoccupation pour les parents. Il s'agit généralement d'un réflexe physiologique et n'indique aucune maladie. Les enfants peuvent également se sentir mal à l'aise avec le gaz accumulé dans leur estomac..

Remèdes à la maison pour éructations

Les éructations excessives peuvent être limitées par le régime et les habitudes alimentaires. Tout d'abord, les repas doivent être consommés lentement et avec modération, à la fois solides et liquides - il est préférable de manger en petites portions, mais plus souvent. Mâcher avec précision réduira la quantité d'air entrant dans l'estomac. Il est conseillé d'exclure les boissons gazeuses de l'alimentation.

Les tisanes peuvent être utilisées pour des problèmes digestifs, comme un gonflement irritant qui augmente les réflexes indésirables. Les meilleurs résultats sont obtenus avec une infusion de menthe ou de millepertuis.

Après avoir mangé un repas trop lourd, il peut être nécessaire d'utiliser des médicaments digestifs en vente libre. Il convient de savoir que l'excès d'air et de gaz créés lors de la fermentation des aliments absorbe le charbon actif.

Si le réflexe de circulation d'air est accompagné d'autres symptômes indiquant une maladie en développement, les remèdes maison ne fonctionneront pas. Une consultation médicale et un diagnostic précis de la cause des éructations sont nécessaires.