Pourquoi des éructations d'air fréquentes se produisent-elles??

Important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

Si vous avez des éructations fréquentes, pensez à la cause. Cela peut être une réaction naturelle du corps à un excès d'air ou indiquer la présence d'une sorte de maladie du tractus gastro-intestinal, du foie, de la vésicule biliaire. Inspection requise.

Et l'éructation elle-même est appelée le phénomène lorsque l'air quitte involontairement l'estomac sous pression, accompagné d'un son caractéristique. Si vous parlez à quelqu'un et qu'un rot bruyant se produit, la personne pensera que vous êtes mal élevé. Beaucoup de gens ressentent le moment où l'air monte et essaient de s'écarter rapidement, se couvrent la bouche avec leur main.

En médecine, il existe 2 types d'éructations:

  1. Physiologique.
  2. Pathologique.

N'importe qui peut montrer l'un et l'autre. Si vous êtes en bonne santé, mais que vous avez mangé des aliments contenant des aliments qui contribuent à une production excessive de gaz, ou si vous avez avalé beaucoup d'air en mangeant, vous aurez un rot physiologique. La même chose se produit lorsque vous mâchez de la gomme ou fumez. Avec cette libération naturelle d'air, vous ne ressentirez probablement aucun inconvénient ou odeur désagréable..

Si vous rotez souvent avec de l'air et que vous le sentez, une sorte de mauvaise odeur est un signe de pathologie. Où est exactement le trouble dans le corps? Le médecin déterminera.

Les raisons

Il y a du gaz dans l'estomac, il stimule le fonctionnement normal de l'organe et la sécrétion de suc gastrique. Lorsque vous avalez trop d'air pendant que vous mangez, pendant une conversation émotionnelle ou pour d'autres raisons, les muscles de l'estomac se contractent et l'excès d'air est expulsé par la bouche..

Ne vous inquiétez pas, les éructations fréquentes sont inhérentes à beaucoup. Un excès de gaz se produit en raison de l'utilisation de produits:

  • Pois;
  • Chou;
  • Pain très frais;
  • Lait, autres.

Manger un sandwich sur le pouce, boire du soda peut provoquer. Certains sont accros à la perte de poids et prennent des cocktails à l'oxygène. D'autres produits peuvent également provoquer l'apparition d'un excès de gaz..

Essayez de vous en tenir à un certain régime. Laisser passer 4 ou 5 heures entre les repas. Ne buvez pas de soda et ne le consommez pas après la fin du repas. Les aliments qui contribuent à la formation de gaz ne peuvent pas être supprimés complètement de l'alimentation, mais limiter leur utilisation. Médecins après le petit déjeuner. Le déjeuner ou le dîner n'est pas recommandé de s'asseoir ou de s'allonger tranquillement. Cela prend 15 minutes. se promener, faire les tâches ménagères.

C'est mauvais si, pendant les éructations, vous sentez de la nourriture liquide dans la bouche. Cela peut être acide, putride ou amer. Si ce n'est pas parce que vous mangez trop, vous avez probablement des problèmes d'estomac ou duodénaux..

Si l'estomac est acide, un goût amer restera dans la bouche. Cela peut indiquer un ulcère d'estomac. Beaucoup de jus est libéré et la fermentation a lieu, mais il n'y a pas assez d'acide chlorhydrique pour digérer les aliments.

Si le goût dans la bouche est amer, cela signifie que la bile est entrée dans l'estomac à partir du duodénum. Si vous ressentez de la pourriture dans la bouche, vous avez probablement trop mangé de la nourriture lourde et en décomposition, elle a un peu pourri.

Si vous sentez les œufs pourris, cela pourrait être un signe de pourriture. Ce processus produit de l'ammoniac avec du sulfure d'hydrogène. Les gaz sortent par la bouche et une odeur similaire se fait sentir. Cela peut indiquer une exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal ou de la gastrite (hyposécrétion), qui survient sous une forme chronique. Plus tard, vous ressentirez une lourdeur que l'estomac est plein. Les nausées et les régurgitations involontaires vous dérangeront, et sous la cuillère, vous ressentirez une douleur douloureuse.

Dans certains cas, des éructations avec une odeur d'œufs pourris indiquent un cancer de l'estomac. Dans tous les cas, la régurgitation fréquente de la nourriture est un symptôme grave qui ne peut être ignoré. Consultez immédiatement un médecin. Après l'examen, il établira un diagnostic précis. Commencez immédiatement le traitement. Des aliments diététiques sont généralement prescrits. Si vous constatez que vous avez une acidité élevée, votre médecin vous prescrira des médicaments (antiacides).

Causes chez les enfants

Comme chez les adultes, les enfants peuvent avoir des causes naturelles ou pathologiques de régurgitation. Si un enfant est nerveux, sujet à l'hystérie, la maladie peut souvent s'aggraver..

  • Lorsque pendant le déjeuner, l'enfant marche beaucoup ou parle à quelqu'un;
  • Trop manger;
  • La ceinture ou les vêtements sont trop serrés;
  • Il y avait une atmosphère tendue lorsque l'enfant mangeait;
  • A mangé de la malbouffe (grasse, frite épicée, etc.) ou mangé de la viande avec des fruits;
  • J'ai mangé et j'ai immédiatement commencé à courir, jouer avec des amis.
  • Si l'un des parents ou des proches fume, l'enfant deviendra un fumeur passif. Le corps recevra régulièrement une dose de nicotine - le poison pour l'enfant et le sphincter s'affaibliront, sous pression gastrique, le gaz passera souvent dans la bouche. Tout cela peut entraîner une occlusion intestinale..

Une éructation chez un enfant d'âge préscolaire ou un écolier indique qu'il a une maladie du tractus gastro-intestinal, des voies biliaires ou du foie. La nourriture persiste dans l'estomac, pourrit et produit des régurgitations désagréables. Il est également mauvais pour l'œsophage, dont la membrane muqueuse est irritée par l'acide..

Les bébés n'ont pas un système nerveux fort et l'œsophage est conçu pour que la nourriture retourne souvent, avec une régurgitation naturelle. C'est normal. L'enfant grandira et ne le sera pas en crachant.

Chez la femme enceinte

Les niveaux hormonaux changent chez les femmes enceintes. Plus de progestérone est libérée. Cette hormone affecte indirectement la digestion. Le fœtus en croissance appuie sur les organes internes. L'excès de gaz s'accumule dans l'estomac et la femme enceinte ressent des éructations. Ne vous inquiétez pas, de nombreuses femmes enceintes en font l'expérience. Tu vas bien.

Une mauvaise nutrition

Si vous mangez des légumineuses (haricots, pois, haricots, lentilles), des champignons, du riz brun, du chou ou de l'ail avec des oignons, du chocolat, etc., vous pouvez alors ressentir une émission de gaz excessive. Ne buvez pas d'eau minérale gazeuse pendant les repas. Vous ne devriez pas le boire avec de la nourriture.

Si vous avez tendance à avoir un excès de gaz, essayez de manger moins de viande et plus de légumes et de fruits. Évitez de manger des aliments et des plats gras, ne faites pas cuire les aliments frits, n'achetez pas d'aliments fumés, salés ou épicés. Lors d'une exacerbation, ne mangez pas de lait. Certaines personnes ont des problèmes pour manger des noix, des œufs ou des agrumes.

Stress

Si vous vous battez avec quelqu'un, vous pourriez avoir des conversations fortes et émotionnelles et avaler beaucoup d'air. On remarque qu'avec un choc violent, une personne, comme un poisson, aspire de l'air et éclate avec de l'air inodore.

Il existe également un phénomène tel que l'aérophagie, lorsqu'un bébé pendant l'allaitement ou un adulte stressé (mangeant vite) avale trop d'air. Alors l'éructation s'avère. Si un bébé présente de tels symptômes, le pédiatre expliquera à la jeune mère comment nourrir correctement le bébé et tout passera..

Éclosions en bonne santé

Il y a de l'air dans un estomac vide avant de manger. Combien? Cela dépend de son volume. Moyenne 0,5 à 1 l.

Comment un excès d'air peut-il pénétrer dans l'estomac d'une personne en bonne santé? Quand il prend une collation en marchant ou en parlant à quelqu'un en mangeant. S'il est nerveux, il commence souvent à avaler de la salive ou fume beaucoup, boit du soda ou boit avec du gaz, mâche de la gomme. Si quelqu'un mange trop, il est plus susceptible d'avoir une lourdeur d'estomac et des éructations..

Les éructations surviennent souvent chez les personnes obèses en bonne santé. Ceux qui buvaient du thé ou du café fort, mangeaient frits ou gras, beaucoup d'oignons à l'ail. Si vous êtes en parfaite santé, mais après un repas copieux, vous êtes pressé pour affaires, accélérant votre rythme, vous pouvez roter. Si vous vous penchez brusquement ou si vous courez. Lorsque la ceinture ou le corset est trop serré pour les femmes.

Par exemple, vous avez un rhume et utilisez un inhalateur. Puisque vous devez respirer la bouche ouverte, il va sans dire que l'excès d'air pénètre dans l'estomac. Si vous êtes enceinte, le fœtus grandit et pousse déjà de nombreux organes et le diaphragme, et vous avez souvent des éructations.

Quelles maladies les éructations surviennent-elles??

Chez les personnes en bonne santé, les éructations sont rares. Si vous le remarquez de plus en plus souvent, cela suggère que vous avez des problèmes de tractus gastro-intestinal ou des anomalies dans le fonctionnement du foie, de la vésicule biliaire. Le sphincter est situé entre l'estomac et l'œsophage. S'il ne se ferme pas hermétiquement, l'air monte à travers l'œsophage jusqu'à la bouche sous pression et une éructation se produit.

Une telle condition, lorsque le sphincter ne se ferme pas hermétiquement, peut être après une précédente opération sur l'estomac ou vous avez une hernie (diaphragmatique). Si vous avez des problèmes dans le duodénum, ​​la probabilité de symptômes similaires est très élevée..

Lorsque vous sentez des œufs pourris, cela indique une gastrite (atrophique). Des problèmes similaires surviennent en raison de perturbations dans le travail du système cardiovasculaire. Par conséquent, les experts conseillent d'examiner immédiatement et d'établir un diagnostic, de prescrire un traitement.

Maladies qui provoquent des éructations:

  • Pancréatite;
  • Gastrite;
  • Gastroparésie;
  • Hernie au passage alimentaire du diaphragme;
  • Hépatite;
  • Ulcère de l'estomac ou duodénal;
  • Troubles du tractus gastro-intestinal;
  • Vers;
  • Slouch;
  • Cholécystite;
  • Dysbactériose.

Avec ces maladies, d'autres symptômes sont observés:

  • La nausée;
  • Ballonnements;
  • La digestion est perturbée;
  • Ressens la douleur.

Si vous vous sentez si mal, ne restez pas les bras croisés, rendez-vous immédiatement chez le médecin. Très mauvais? Appelle une ambulance. Un diagnostic et un traitement urgents sont nécessaires. Essayez de vous en tenir à une alimentation saine. Exclure du régime pendant un certain temps: gras, frit, épicé, salé, boissons gazeuses, ne pas mâcher de gomme. Si vous suivez les recommandations des experts, vous vous sentirez bientôt beaucoup mieux..

Éclosions d'air chez les enfants inodores

Si un enfant, en mangeant, dit quelque chose avec excitation, il y a une forte probabilité qu'un excès d'air pénètre dans la bouche, l'œsophage, puis l'estomac et des éructations se produisent. Non seulement ils parlent, mais les enfants peuvent manger un sandwich sur le pouce et se livrer à courir dans la pièce.

Si vous remarquez que le bébé éructe avec de l'air inodore, ne vous précipitez pas pour avoir peur. L'avez-vous récemment inhalé? Si le bébé a le nez bouché, il respirera par la bouche et avalera l'excès d'air. Il arrive qu'un enfant ait récemment regardé un dessin animé, soit devenu surexcité émotionnellement, ait partagé ses impressions, puis il y avait un rot d'air pur. Il s'agit d'une réponse physiologique naturelle. Un excès d'air sort de l'estomac.

Les problèmes ORL comprennent:

  • Végétations adénoïdes;
  • Nez qui coule persistant. Peut-être allergique;
  • Inflammation des sinus;
  • Amygdalite chronique.

Si le bébé a l'un des problèmes, il peut avaler un excès d'air en mangeant. Il arrive qu'un bébé, en prévision du déjeuner ou lorsqu'il se souvient de quelque chose de savoureux, salive beaucoup. Il l'avale souvent. Dans le même temps, l'excès d'air pénètre dans l'œsophage, puis dans l'estomac.

Tout n'est pas si simple, vous devez montrer le bébé au médecin afin qu'il puisse déterminer exactement pourquoi il salive souvent beaucoup? Après tout, cela peut être un signe de maladie dentaire, de problèmes ORL ou de troubles du tube digestif. Un examen et l'établissement d'un diagnostic précis sont nécessaires.

Traitement

Si vous avez des éructations, rendez-vous immédiatement chez le médecin. Il vous examinera et établira un diagnostic, vous prescrira un traitement. Très probablement, vous devrez manger avec modération, suivre un régime, prendre des médicaments.

L'essentiel est d'établir dans quel organe les troubles pathologiques se sont produits, de prescrire des médicaments et de traiter. Pour que l'effet se fasse sentir rapidement, suivez un régime. Mangez de petits repas et à de courts intervalles. Éliminez les boissons pétillantes de votre alimentation.

Dans une situation où vous avez trop de suc gastrique, votre médecin vous prescrira des antiacides («Gastal» ou «Almagel», autres médicaments). Ils adoucissent la muqueuse de l'estomac. S'il y a des problèmes dans le travail de la vésicule biliaire ou du foie, un médecin procinétique vous prescrira.

Le thérapeute établira définitivement le diagnostic correct et, en cas d'augmentation de l'acidité, prescrira un médicament qui réduit la forte acidité du jus sécrété dans l'estomac. Si vous ressentez une gêne à l'estomac et d'autres symptômes désagréables lors de la prise de médicaments, contactez immédiatement votre médecin. Peut-être, afin d'éviter les manifestations de dysbiose, on vous prescrira des médicaments qui normalisent la microflore gastrique. L'essentiel est de ne pas nuire encore plus au corps..

Pendant toute la durée du traitement, si vous fumez, essayez de réduire au minimum l'usage de la cigarette, ou plutôt abstenez-vous complètement. Pas de chewing-gum non plus. Lors de la mastication, de la salive est inévitablement produite. Lorsque vous l'avalez, l'excès d'air pénètre dans l'estomac avec lui et il rotera, et pendant le traitement, il a besoin de repos.

En plus des soins médicinaux traditionnels, la nature, riche en cadeaux, partagera ses dons miraculeux. Introduisez des tisanes dans votre alimentation à partir de:

  • Mélisse;
  • Mûres;
  • menthe.

Êtes-vous acide? Un mélange de quantités égales de fleurs de tilleul, de fenouil, de menthe et de graines de lin aidera à améliorer la condition. Faites une décoction et buvez ½ tasse 2 fois par jour. Traitez pendant une longue période, au moins un an, puis il y aura un effet de guérison constant.

Une teinture à base de miel et d'aloès a fait ses preuves en tant que remède. Coupez 1 ou 2 feuilles d'écarlate à la racine. Rincer sous l'eau courante et réfrigérer pendant 7 jours. Maintenant, tournez dans un hachoir à viande et mélangez avec du miel 1: 1.

Conservez ce mélange pendant 2 semaines dans un endroit sombre. Prenez le remède en respectant le schéma suivant:

  1. 1ère semaine. Avant les repas, buvez 1 cuillère à café 3 fois par jour..
  2. 2ème semaine. De même, 3 fois par jour avant les repas, buvez 2 c. installations.
  3. 3e semaine. Il est nécessaire d'utiliser 3 cuillères à café 3 fois par jour. remèdes avant les repas. S'il est très faible, prenez une dose de 1 c. Assurez-vous que vous n'êtes allergique à aucun des ingrédients avant de vous mélanger..

Thérapie diététique

Suivez le régime recommandé par votre professionnel de la santé. Pendant la durée du traitement, excluez les aliments frits avec de la graisse du régime. Vous ne pouvez pas marinades, viandes fumées variées et salinité, épices chaudes. Mangez fréquemment. Ceci est important pour ceux qui souffrent de la maladie des calculs biliaires. La nourriture sera bien digérée, moins de gaz est produit dans l'estomac et la vésicule biliaire se vide souvent. Ce qui ne provoquera pas l'injection d'un excès de bile dans l'estomac.

Quel médecin devriez-vous aller voir?

Pour établir la cause des éructations, vous devez vous rendre à la clinique pour un médecin. Il vous examinera, vous demandera, vous fera tester. Le médecin posera le bon diagnostic, prescrira un traitement adéquat.

Éruptions fréquentes. Causes, traitement.

Éruptions fréquentes. Causes, traitement.

Les éructations sont le retour d'air de l'estomac ou de l'œsophage, qui peut être accompagné d'un son et d'une odeur sévères d'aliments récemment consommés. L'odeur est rarement agréable, car les aliments pénétrant dans l'estomac sont immédiatement traités avec de l'acide chlorhydrique et commencent à se décomposer..

Ce n'est pas une maladie distincte, c'est un symptôme de certaines maladies, principalement du tractus gastro-intestinal. Cela n'a pas de sens de le traiter séparément, il est préférable de comprendre de quoi les éructations apparaissent, de trouver les causes et de les éliminer, et les éructations passeront progressivement.

Quand apparaît-il?

Les éructations peuvent être comme chez les personnes en bonne santé avec une perturbation du rythme de l'alimentation et accompagnent également de nombreuses maladies graves. Dans ce cas, ils parlent d'éructations physiologiques, qui sont uniques, ainsi que pathologiques, qui sont généralement multiples.

Apparaît chez les personnes en bonne santé lorsqu'une petite quantité d'air est avalée pendant le repas. Cette condition est également appelée aérophagie, et elle n'est pas pathologique («aéro» - air, «phagos» - dévorer).

De telles situations sont possibles dans les cas suivants:

  • Lorsque vous devez manger rapidement ou en déplacement. À la hâte, une portion d'air est avalée, qui sort alors.
  • Dans les cas où vous devez trop manger, surtout s'il y a une diminution naturelle de la fonction enzymatique du corps. La capacité de digérer n'importe quelle quantité de nourriture dure jusqu'à près de 40 ans, après quoi il ne faut pas en abuser, car des éructations d'air peuvent apparaître.
  • Si vous devez beaucoup parler en mangeant. Cela ne peut pas être fait de manière catégorique, car de l'air peut également être avalé dans ce cas, provoquant d'autres éructations..
  • Chez une personne en bonne santé, cela peut apparaître s'il a bu un verre de soda ou d'autres boissons gazeuses. Dans ce cas, l'eau est absorbée et l'air sort.
  • Si, immédiatement après avoir mangé, une personne doit se livrer à une activité physique intense. Dans cette situation, le péristaltisme naturel des organes du tractus gastro-intestinal est perturbé et des éructations d'air apparaissent. Pour une digestion normale, vous avez besoin d'au moins 2-3 heures de repos après avoir mangé.
  • Avec abus de chewing-gum. Des mouvements de mastication excessifs interfèrent avec le rythme normal de l'estomac, provoquant des éructations avec les restes d'aliments consommés.
  • Dans la seconde moitié de la grossesse chez la femme enceinte, lorsque l'utérus à croissance naturelle soutient le diaphragme par le bas, provoquant des éructations.
  • Chez les nourrissons, après avoir mangé, lorsqu'une portion d'air est avalée avec du lait pendant l'acte de succion. Si, en même temps, l'éructation n'a pas d'odeur aigre, alors vous n'avez pas à vous inquiéter, il suffit d'appliquer correctement le bébé au sein et d'allaiter au biberon.

Le moyen d'éliminer ces éructations est très simple: mangez lentement et mâchez bien vos aliments. Changez votre routine quotidienne en essayant de réserver suffisamment de temps pour manger afin de ne pas avoir à trop manger ou à manger de la nourriture sèche sur le pouce.

Il est beaucoup plus difficile de se débarrasser d'un rot s'il y a des problèmes de santé. Dans de telles situations, les éructations deviennent un «compagnon» constant de la nourriture et vous obligent tôt ou tard à consulter un médecin (ou à rechercher un bon remède).

Raisons d'éructations

Voici les causes les plus courantes, dont l'apparition est directement liée à la santé:

  • Défauts structurels anatomiques de l'estomac ou de l'œsophage. Cela peut être un rétrécissement de la lumière de l'estomac, un pli, une hernie de l'œsophage. Toutes ces anomalies congénitales créent des conditions pour l'apparition d'éructations..
  • Dysfonctionnement de l'estomac et de l'œsophage. Dans ces cas, la cause peut être une violation du péristaltisme des parois de l'estomac, une inflammation de la membrane muqueuse, une augmentation ou une diminution de l'acidité de l'estomac. Avec une inflammation des parois et une teneur accrue en acide chlorhydrique, les éructations acides deviennent l'un des symptômes d'un futur ulcère. Avec un manque d'acide chlorhydrique, la nourriture reste longtemps dans l'estomac et les éructations après avoir mangé peuvent être putrides.
  • Perturbation du filtre biologique - le foie, ainsi que la vésicule biliaire. On sait que ces organes sont impliqués dans le processus de digestion, libérant des enzymes dans le duodénum, ​​en particulier pour la digestion des aliments gras. Si ces fonctions sont altérées, la nourriture stagnera également dans l'estomac, provoquant des éructations, mais avec un goût amer. La présence de calculs dans la vésicule biliaire peut également provoquer un dysfonctionnement de la vésicule biliaire et, par conséquent, l'apparition d'éructations.
  • Perturbation du duodénum et du pancréas. Ces organes sont également impliqués dans la digestion et, pendant l'inflammation, ils produisent moins d'enzymes que ce qui est nécessaire pour le traitement normal des aliments entrants. Les éructations après avoir mangé sont l'un des premiers symptômes de la pancréatite et de la duodénite..
  • Perturbation des petits et gros intestins. Normalement, les processus d'assimilation des nutriments et d'absorption d'eau ont lieu dans l'intestin. En cas de dysbiose, lorsque l'équilibre de la microflore bénéfique (bifidobactéries et lactobacilles) est perturbé, l'ensemble du tractus gastro-intestinal fonctionne mal et, par conséquent, des éructations se produisent.
  • Reflux gastro-œsophagien pathologique, dans lequel la nourriture est jetée du duodénum dans l'estomac. Le reflux se produit lorsque la nourriture passe de l'estomac à l'œsophage.
  • Tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal, qui non seulement perturbent l'activité de toutes les parties du tractus gastro-intestinal, mais créent également un obstacle mécanique au passage des aliments.

Les causes rares d'éructations peuvent être des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (maladie ischémique, embolie pulmonaire, infarctus du myocarde), des maladies du système nerveux (névrose de l'estomac, dystonie végétative-vasculaire), des psychoses d'étiologies diverses, des invasions helminthiques (lamblie, ascaris, toxocara).

Dans tous les cas, il est possible et nécessaire de se débarrasser des éructations, il suffit pour cela d'établir un régime ou de subir un examen et de trouver la cause de son apparition. Éliminer les causes est plus facile que d'éliminer les conséquences toute votre vie..

Éruptions chez l'adulte: causes, traitement

Des éructations avec de l'air (aérophagie) accompagnent le jet du contenu de l'œsophage ou de l'estomac dans la cavité buccale. Il se manifeste dans un contexte de gravité et de distension dans la région épigastrique, qui est déclenchée par une pression dans le tractus gastro-intestinal. Les éructations aérées sont accompagnées d'odeurs et de sons désagréables. Pour que le traitement de ce problème soit efficace, vous devez d'abord en découvrir les causes..

Facteurs étiologiques

Au cours d'un repas, une personne avale une certaine quantité d'air. Ce dernier commence à ressortir par petits volumes. Lorsqu'il y a des éructations fréquentes et constantes d'air chez un adulte, il est conseillé de découvrir ce qui pourrait être un provocateur. Pour ce faire, ils subissent un diagnostic, après quoi un traitement est prescrit par le médecin traitant.

L'aérophagie est souvent provoquée par:

  • discours précipité;
  • l'utilisation d'inhalateurs;
  • prise alimentaire hâtive;
  • chewing-gum;
  • boire des boissons gazeuses;
  • les éructations sont souvent aérées en raison de l'ingestion constante de salive.

Certains cas ne peuvent être attribués à une pathologie. Fondamentalement, il s'agit d'une forte éructation d'air inodore qui se produit après un repas copieux. Une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac, de sorte qu'une personne souffre de telles manifestations du tractus gastro-intestinal. Pourquoi une éructation vide et constante se produit-elle? Avant de manger, vous devez vous rappeler qu'en cas de suralimentation, le sphincter cessera de se fermer jusqu'à la fin, ce qui provoque l'expulsion des gaz dans la gorge..

Cracher de l'air vide peut être chez les personnes en surpoids lorsqu'elles portent la ceinture, ce qui contribue à une augmentation de la pression intragastrique. Des éructations vides apparaissent chez ceux qui abusent du café, de l'ail, des oignons et des aliments gras. De quoi d'autre est l'aérophagie? Des éructations fréquentes d'air peuvent être un compagnon de déplacement des organes internes, de problèmes avec le tractus gastro-intestinal.

Quelles maladies peuvent provoquer ce symptôme désagréable

Pour apprendre à traiter les éructations à l'air, il est conseillé de faire face aux pathologies qui peuvent les provoquer. Si l'aérophagie est torturée, la personne a peut-être des maux cachés. Les raisons des éructations avec de l'air peuvent être les suivantes:

  1. Inflammation du tractus gastro-intestinal, augmentation ou diminution de l'acidité. Cela provoque une diminution de l'efficacité des fonctions contractiles des organes digestifs. Les violations contribuent au développement de certaines maladies du tractus gastro-intestinal: gastrite, ulcères, processus oncologiques. Par conséquent, lorsque vous éructez avec des tourments aériens, vous devez accorder plus d'attention à ce symptôme. Il est conseillé de consulter un gastro-entérologue.
  2. Pathologie du duodénum, ​​présence de défauts dans le pancréas. Quant à cette cause d'éructations à l'air, dans le cas d'un processus inflammatoire, les organes digestifs produisent un minimum d'enzymes. C'est un provocateur d'une forte excrétion de gaz désagréable en mangeant, ainsi qu'après avoir mangé..
  3. Problèmes de foie, écoulement anormal de bile. De telles éructations avec de l'air chez les adultes ont un goût amer, un symptôme caractéristique - la sclérotique oculaire devient jaune.
  4. La présence d'une tumeur dans le tractus gastro-intestinal, y compris une tumeur maligne. La sécrétion et le péristaltisme dans les organes digestifs sont perturbés, ce qui entraîne une éructation de l'estomac. Tout aliment ne va pas bien, il n'est pas assez bien digéré, des gaz apparaissent.
  5. Même les pathologies neurologiques provoquent des éructations constantes..


Pour déterminer avec précision le tableau clinique et poser un diagnostic, vous devez consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue, qui rédigera une tactique de thérapie individuelle qui aidera à guérir une maladie désagréable..

Étiologie des éructations mousseuses

L'élimination des gaz à travers la cavité buccale prend diverses formes. Qu'est-ce que les éructations de mousse? Ce symptôme est souvent observé la nuit. La position horizontale dans laquelle une personne dort contribue au fait que le suc gastrique monte dans l'œsophage. Les éructations sont plus fortes que pendant la journée. Dans le même temps, beaucoup de mousse (salive) est libérée, une personne ressent un goût désagréable dans la bouche. Souvent, ces symptômes accompagnent le reflux gastro-œsophagien.

  • brûlures d'estomac;
  • nausées Vomissements;
  • la présence d'une boule dans la gorge lorsque la nourriture est avalée;
  • selles molles;
  • envie fréquente de tousser;
  • odonophagie;
  • le développement d'un syndrome de douleur aiguë dans la poitrine après avoir mangé, bu.


Toutes les personnes torturées par le RGO ne présentent pas les mêmes symptômes. La manifestation de la pathologie peut se dérouler sans raison apparente, diminuer après certains médicaments. Si le RGO n'est pas traité, il y a un risque de lésion de l'œsophage.

On observe le développement d'une forte éructation mousseuse:

  • dans l'heure qui suit un repas;
  • en position horizontale pendant le sommeil;
  • après avoir mangé du chocolat ou de la menthe, car ils aident à détendre le sphincter œsophagien situé en dessous;
  • les provocateurs d'éructations fréquentes sont des produits alimentaires: agrumes, ail et oignons, tomates, aliments acides et gras.

Si de la mousse, de l'acidité, des vomissements, de la diarrhée apparaissent, il est important d'examiner d'urgence le médecin pour la présence de maladies du tractus gastro-intestinal, de l'œsophage. Les causes et le traitement des éructations sont déterminés par le gastro-entérologue.

Aérophagie et douleur à l'estomac

La présence de douleur et d'éructations avec de l'air signale certaines maladies, peut en être le signe avant-coureur et se manifester également dans le contexte d'une nutrition inadéquate et déséquilibrée.

Autres causes d'éructations avec de l'air:

  1. Des fruits. Certaines personnes aiment s'en régaler pour le dessert, mais il vaut mieux ne pas en abuser. Il est recommandé de manger des fruits avant les repas ou 2 heures après. Sinon, les acides entrent en contact avec les minéraux, ce qui affecte le processus digestif et la bonne absorption des aliments..
  2. Fumer après les repas. De nombreux fumeurs sont incapables de vivre sans cigarette pendant longtemps (du moins leur semble-t-il). Des études ont montré que fumer une cigarette juste après un repas équivaut à 10. C'est là que la fumée et l'air sont avalés, ce qui peut provoquer des régurgitations douloureuses..
  3. Une baignoire. Une procédure utile et agréable ne doit pas être effectuée immédiatement après avoir mangé. Le flux sanguin dans les membres augmente, ce qui réduit la fonctionnalité du tractus gastro-intestinal. L'aérophagie et le syndrome douloureux se manifestent.
  4. Boisson froide. Interrompt la fermentation complète, interfère avec l'absorption des lipides.
  5. Boire du thé. Il est interdit de boire cette boisson pendant une heure après avoir mangé. Les feuilles de thé contiennent des enzymes qui alourdissent les protéines alimentaires.
  6. Dormir. Beaucoup de gens préfèrent dormir après un repas délicieux et copieux, si possible. Il est important de se rappeler qu'une digestion normale n'est pas possible pendant le sommeil. Cela conduira aux symptômes ci-dessus, qui seront un signe avant-coureur de gastro-entérocolite..

La liste des processus pathologiques se manifestant par des éructations et des douleurs est très large. C'est pourquoi, si un tableau clinique suspect se présente, il est impératif de consulter un médecin afin de commencer le traitement en temps opportun..

Nous vous recommandons de regarder la vidéo: Quand avoir peur de roter

Comment diagnostiquer correctement les éructations

Si vous êtes tourmenté par l'aérophagie, vous ne pouvez pas vous passer d'une visite chez le médecin. En plus des méthodes de diagnostic instrumentales, il existe d'autres.

  • éructations amères - indique la présence de cholécystite, de reflux et de stagnation biliaire;
  • éructations aigres - indique une inflammation de l'estomac, à savoir une gastrite avec une acidité élevée du suc gastrique;
  • inodore - ingestion excessive d'air;
  • pourri - développement de processus de désintégration, oncologie, gastrite.

Lorsqu'une personne a une éructation, les raisons peuvent être trouvées en analysant les symptômes concomitants de maladies. Le gastro-entérologue prescrit des tests, des examens:

  • examen échographique de la cavité abdominale;
  • Radiographie avec contraste;
  • œsophagofibroscopie;
  • fibrogastroduodénoscopie;
  • test sanguin pour les électrolytes, le glucose, les anticorps contre la bactérie Helicobacter Pylori;
  • urine totale, sang.

Les diagnostics aideront à identifier le degré de la maladie, les facteurs étiologiques. Après cela, le médecin prescrit un traitement comprenant des médicaments ainsi que des remèdes populaires. Une intervention chirurgicale est prescrite si nécessaire.

Thérapie des éructations d'air

Ce problème est généralement causé par de mauvaises habitudes ou une mauvaise alimentation. Ici, vous pouvez vous en débarrasser en abandonnant de telles habitudes et en modifiant votre alimentation quotidienne. Cependant, si une personne a des pathologies qui provoquent une aérophagie, une thérapie complexe sera nécessaire, y compris l'utilisation de médicaments, un régime alimentaire, des méthodes de médecine traditionnelle.

Quant aux médicaments, ils sont prescrits par un gastro-entérologue. Lorsqu'une personne ne respecte pas la production correcte d'enzymes, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Mezim.
  • De fête.
  • Pangrol.
  • Créon.
  • Hermital.
  • Enzistal.
  • Biofestal.
  • Pancréasim.
  • Digestif.

Lorsque la cause de l'aérophagie est une augmentation de la productivité du suc gastrique dans le corps, les gastro-entérologues prescrivent:

  • Maalox.
  • Pain de soude.
  • Eau minérale alcaline non gazeuse.
  • Magnésie.

Pour rétablir l'équilibre de la microflore intestinale, des préparations contenant des lactobacilles sont utilisées:

  • Bififorme.
  • Linex.
  • Enterogermina.
  • Bificol.
  • Probiovit.
  • Lactofiltrum.
  • Probifor.
  • Hilak Forte.
  • Colibactérine.

Méthodes folkloriques

La médecine traditionnelle peut offrir plusieurs bonnes recettes où les jus, les teintures, les décoctions sont utilisés pour aider à normaliser la digestion, l'équilibre bactérien et la production correcte d'acide chlorhydrique. Ceux-ci sont tous utiles pour la thérapie des éructations d'air..

Un mélange de jus de pomme de terre et de carotte aide à l'aérophagie (les proportions doivent être les mêmes). Boire un verre de cette boisson avant le dîner aidera à soulager les éructations. Un autre remède simple et efficace est le lait de chèvre. Vous devez le boire tous les jours, un verre avant de manger. Cours approximatif - 3 mois.

Un autre bon outil:

  1. Mélangez 3 cuillères à soupe. l. fleurs de sorbier et ses fruits, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. racine de calamus.
  2. Versez dix grammes du mélange avec un verre d'eau fraîche et laissez reposer environ une heure.
  3. Ensuite, faites bouillir le bouillon, laissez refroidir et passez à travers une gaze.
  4. Vous devez boire avant les repas, trois fois par jour, 100 ml chaud.

Régime alimentaire et prévention de l'aérophagie chez l'adulte

Pour vous débarrasser des éructations, vous devez suivre des règles strictes..

  • refus de la soude;
  • mâcher les aliments soigneusement et lentement;
  • ne mâche pas de chewing-gum;
  • mangez de la nourriture selon le régime;
  • n'abusez pas des produits carnés;
  • retirer du régime les aliments qui provoquent une formation excessive de gaz - chou, lait, légumineuses, maïs, asperges.
  • Une décoction à base de feuilles de menthe poivrée aidera à éliminer le symptôme désagréable. Les graines d'aneth, le millepertuis, l'achillée millefeuille fonctionnent bien. En cas de brûlures d'estomac, buvez de l'eau gazeuse. Un excellent remède est le jus de betterave avec la pomme de terre.

L'assistant principal de la thérapie est une alimentation diététique et équilibrée. Les aliments qui contribuent à l'action retardée des enzymes sont retirés de l'alimentation..

  • plats aigres, gras, épicés, épicés;
  • Fast food;
  • viande grasse, poisson;
  • saucisses, viandes fumées;
  • lentilles, pois, asperges;
  • des œufs;
  • vinaigrettes, sauces, marinades.

Il est recommandé de manger des légumes bouillis, des plats cuits à la vapeur. Les jours de jeûne, l'activité physique et l'utilisation d'aliments très légers aident à faire face à l'augmentation de la formation de gaz. Cela aide à améliorer la motilité, le péristaltisme du tractus gastro-intestinal. Il est également interdit de prendre des enzymes synthétiques pendant une longue période. Il est important que l'estomac les régule tout seul..

Avec des éructations rares, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Une alimentation correcte et équilibrée, le respect du régime alimentaire pourront arrêter le symptôme. Lorsque l'aérophagie se manifeste dans le contexte de facteurs supplémentaires, l'automédication sera dangereuse. Vous aurez besoin de l'aide d'un gastro-entérologue.

La vidéo sera également intéressante: Gastrite. Air éructant

Ainsi, des éructations d'air fréquentes et constantes se produisent même chez les personnes en bonne santé. Il se manifeste dans un certain tableau clinique, a un certain nombre de causes. Pour un diagnostic précis, il est conseillé de consulter un médecin et de se faire examiner. Dans le traitement, des gens et des médicaments sont utilisés, un régime alimentaire strict est prescrit, une activité physique modérée est recommandée. Si nécessaire, une intervention chirurgicale est effectuée. L'automédication est interdite.

Que faire en cas d'éructations avec de l'air, causes d'inconfort

Éruptions cutanées - jeter le contenu de l'œsophage ou de l'estomac dans la cavité buccale. Habituellement, il est précédé d'une sensation de plénitude et de lourdeur dans l'épigastre, qui est due à une pression accrue dans l'estomac. La libération d'un excès de contenu de l'estomac dans l'œsophage ou le pharynx et la bouche peut atténuer cette condition..

Il peut être régurgité avec de la nourriture, du contenu acide de l'estomac ou de l'air. Nous examinerons les caractéristiques de cette dernière option et ses raisons dans cet article..

Éclosions d'air chez les personnes en bonne santé

Normalement, l'estomac à jeun contient de l'air sous la forme d'une bulle de gaz, dont le volume dépend directement de la taille de l'estomac. La portion moyenne d'air dans l'estomac d'un adulte est de 0,5 à 1 litre. L'air pénètre dans l'estomac lorsque:

  • avaler en mangeant (surtout quand on est pressé)
  • respiration profonde par la bouche
  • déglutition fréquente, discours précipité
  • fumeur
  • boire des boissons gazeuses
  • chewing-gum

Chez une personne absolument en bonne santé, une forte éructation avec de l'air peut se produire s'il se gave d'étonnement et obstrue simplement son estomac avec de la nourriture afin que le sphincter de l'entrée de l'estomac ne puisse pas se fermer complètement et que le gaz sous pression soit repoussé dans l'oesophage et le pharynx. La même chose peut arriver si, après un repas copieux, une personne commence à se pencher, à sauter ou à courir, à serrer ou à déloger l'estomac. Avec des ceintures et des ceintures serrées, en particulier chez les personnes obèses, il est également possible d'obtenir une augmentation de la pression intragastrique, contre laquelle il y a une éructation d'air inodore.

Les personnes obèses sont plus sujettes aux éructations sans rapport avec la maladie. Elle souffre également souvent de ceux qui abusent du café ou du thé fort, de l'ail, des oignons et des gras.

Chez les patients sans problèmes avec le tractus gastro-intestinal, mais obligés d'utiliser des inhalateurs pour d'autres maladies, un excès d'air pénètre également dans l'estomac.

Chez la femme enceinte, l'élargissement de l'utérus déplace progressivement les organes internes et soutient le diaphragme, ce qui peut également provoquer ce symptôme désagréable.

Éruptions constantes avec de l'air avec des pathologies de l'estomac

La principale condition qui conduit à la régurgitation de l'air est la défaillance de la partie cardiaque de l'estomac (insuffisance cardiaque), qui ne se ferme pas complètement. Cette déviation est diagnostiquée par examen aux rayons X de l'estomac ou par endoscopie (FGDS).

L'insuffisance du cardia est divisée par degrés.

  • Au premier degré, le muscle de la partie d'entrée de l'estomac n'est pas complètement comprimé, laissant jusqu'à un tiers de la lumière lors d'une respiration profonde, ce qui provoque des éructations.
  • La seconde donne une ouverture de la lumière du service cardiaque de moitié du diamètre et aussi des éructations fréquentes d'air.
  • Avec le troisième, non seulement la non-fermeture complète du cardia avec une respiration profonde est nécessaire, mais aussi le phénomène de l'oesophagite par reflux dû au reflux constant du contenu gastrique dans l'œsophage.

L'échec du sphincter cardiaque est dû à des éructations fréquentes, dont les raisons sont les suivantes:

  • Estomac encombré chez les personnes sujettes à une suralimentation, ainsi que chez les personnes ayant une motilité lente et des troubles digestifs (gastrite atrophique, dyskinésie gastro-intestinale hypomotrice), y compris celles souffrant d'obésité et les femmes enceintes dans le contexte de changements hormonaux.
  • Sphincter œsophagien inférieur faible, hernie hiatale.
  • Augmentation de la pression intragastrique due à une inflammation (ulcère gastro-duodénal) ou à des tumeurs, ainsi qu'à un pylorospasme ou une sténose pylorique.
  • Interventions chirurgicales sur la partie cardiaque de l'estomac avec ablation ou lésion du sphincter.
  • Blessures et brûlures de l'œsophage et de l'estomac.

Reflux gastro-œsophagien

La cause la plus fréquente d'éructations est le reflux gastro-œsophagien. Dans le même temps, la pulpe musculaire circulaire, bloquant la partie d'entrée de l'estomac, ne se ferme pas complètement, provoquant le reflux de ce qui se trouve dans l'estomac ou de l'air dans l'œsophage et le pharynx. Les éructations sont provoquées en se penchant en avant, en position horizontale prolongée.

  • en plus des éructations avec de l'air et de l'acide (brûlures d'estomac), avec le RGO, il y a des douleurs derrière le sternum ou dans le côté gauche de la poitrine
  • nausées, épisodes de vomissements
  • satiété rapide et ballonnements
  • des manifestations extragastriques sont également caractéristiques: toux, essoufflement, troubles du rythme cardiaque sous forme de tachycardie ou d'arythmies (syndrome d'Uden), pharyngite atrophique ou hypertrophique, se manifestant par une sécheresse de la muqueuse pharyngée, des sensations de grattage dans la gorge et des difficultés à avaler.

Peu à peu, la membrane muqueuse de l'œsophage est érodée voire recouverte d'ulcères. En cas d'œsophagite prolongée non traitée, un œsophage de Barrett ou une métaplasie intestinale de la muqueuse œsophagienne peuvent se développer, ce qui augmente le risque de cancer de cet organe.

La deuxième cause d'estomac des éructations est la gastrite.

La gastrite peut être infectieuse, toxique, alimentaire, auto-immune, radiologique. Dans la clinique de l'inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse gastrique, des nausées et des éructations avec de l'air peuvent être présentes. De plus, il est associé à des douleurs aiguës ou sourdes, à une lourdeur dans l'épigastre et à des vomissements.

  • Avec des lésions du corps de l'estomac par des processus atrophiques

des éructations pourries peuvent également être associées à des éructations avec de l'air. Caractérisé par une diminution de l'appétit, une satiété rapide. Moins souvent, une clinique similaire au syndrome de dumping se manifeste (faiblesse après avoir mangé, nausées et éructations, envie soudaine de déféquer, selles molles). En outre, les éructations associées à une faiblesse, une diminution des performances, une pâleur de la peau, des ongles cassants, une peau et des cheveux secs peuvent parler d'une carence en fer ou d'une anémie par carence en B12 dans le contexte d'une altération de l'absorption du fer ou de la vitamine B12 due à des processus atrophiques dans la muqueuse gastrique dans le contexte d'une gastrite chronique..

  • Avec des formes antrales de gastrite

Survenant le plus souvent dans le contexte d'une infection à Helicobacter pylori, les éructations à l'air peuvent alterner avec des brûlures d'estomac et un jeûne ou des douleurs précoces de nature succionale dans l'épigastre.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère de l'estomac donne des lésions macroscopiques de la muqueuse gastrique avec hyperémie diffuse, œdème et lésions jusqu'à la couche musculaire, et crée également des conditions pour des éructations, à la fois aériennes et acides. Comme pour la gastrite antrale, une ulcère gastroduodénale sera observée:

  • tranchant ou terne tôt (30 minutes après avoir mangé)
  • jeûne ou même des douleurs nocturnes dans la projection de l'estomac
  • nausées et vomissements de nourriture ou de bile ingérée, ce qui apporte un soulagement
  • tendance à la constipation
  • perte d'appétit

Modifications de l'estomac pylorique (sortie)

La sténose pylorique réversible (spasme du muscle obturateur de la sortie gastrique) et son rétrécissement irréversible (sténose pylorique) entraînent une telle augmentation de la pression intragastrique et une stagnation de son contenu que des éructations se développent après avoir mangé (avec de l'air, pourri ou aigre).

  • Si les enfants ont une sténose pylorique - épaississement congénital du muscle
  • Chez l'adulte, ceci est le résultat de changements cicatriciels après des ulcères fréquents de la sortie de l'estomac et un rétrécissement de la lumière de la section pylorique..
  • En outre, des brûlures chimiques de l'estomac avec des acides ou des alcalis et des tumeurs à la sortie de l'estomac peuvent entraîner cette condition..

Au fur et à mesure que cette condition progresse et que la sténose pylorique se décompense, des vomissements (dans les derniers stades, une fontaine immédiatement après avoir mangé), une perte de poids, des signes de troubles hydriques et électrolytiques (peau sèche et muqueuses, essoufflement et troubles du rythme cardiaque) s'ajoutent aux éructations avec de l'air, de l'acide ou de la nourriture..

Cancer de l'estomac

Dans les premiers stades, la clinique du cancer gastrique est asymptomatique et ressemble à la clinique de la gastrite atrophique chronique. L'attention est attirée sur une forte diminution de l'appétit, une aversion pour la viande, une satiété rapide, une perte de poids, une anémisation des patients. Dans ce cas, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur ou d'éclatement dans l'épigastre, d'éructations fréquentes avec de l'air ou de la nourriture. Les ganglions lymphatiques supraclaviculaires peuvent agrandir en raison de métastases cancéreuses.

Pathologie œsophagienne

Les maladies de l'œsophage, aussi souvent que les problèmes d'estomac, provoquent des éructations d'air.

Akhalasa cardia

Il provoque des éructations avec de l'air dans un tiers de toutes les maladies de l'œsophage. Il s'agit d'une pathologie chronique, se manifestant par une relaxation insuffisante du sphincter œsophagien inférieur. Cela conduit à un rétrécissement des parties inférieures de l'œsophage et à une expansion de ses parties au-dessus du segment rétréci. La conséquence de telles violations est un trouble de l'activité contractile de l'œsophage, un péristaltisme inégal, ce qui rend difficile la déglutition et provoque un retour du contenu gastrique dans l'œsophage.

  • par conséquent, l'achalasie du cardia est très caractéristique de la sensation d'une boule dans la gorge
  • difficulté à avaler (sensation que la nourriture se coince après quelques secondes après avoir avalé)
  • il peut également y avoir un enrouement de la voix, de la nourriture pénétrant dans le nasopharynx
  • le contenu de l'air ou de l'estomac peut être projeté dans la cavité buccale en position horizontale, en se penchant vers l'avant
  • chez la moitié des patients, la déglutition s'accompagne de douleurs thoraciques
  • avec achalasie sévère, troubles de l'alimentation, perte de poids, éructations d'air et pourriture ou brûlures d'estomac sont observés.
  • à l'avenir, une inflammation prononcée de l'œsophage (œsophagite) et ses modifications cicatricielles se développent, entraînant des problèmes nutritionnels permanents.

Diverticule de Zenker

Il s'agit d'une expansion sacculaire du passage du pharynx dans l'œsophage. Avec une relaxation musculaire incomplète et une augmentation constante de la pression à l'intérieur de l'organe creux. Les conditions sont créées pour la saillie de la paroi œsophagienne entre les fibres musculaires.

  • Au début du développement de la maladie, les symptômes sont indiscernables de la pharyngite banale: chatouillements et grattements dans la gorge, sensation de gêne à la déglutition, toux, salivation parfois accrue.
  • Au fur et à mesure que le processus se développe et que le diverticule se développe, les conditions sont créées pour le rejet constant de ce qui se trouve dans l'estomac, dans l'œsophage et le pharynx..
  • Des éructations (air, acide ou nourriture) apparaissent, il peut y avoir des épisodes de vomissements.
  • Lorsque de la nourriture est jetée dans les voies respiratoires, une pneumonie par aspiration peut se développer.
  • Avec l'existence prolongée d'un diverticule, ses parois peuvent devenir enflammées (diverticulite), couvertes d'érosions ou d'ulcères.

En cas d'évolution défavorable, une perforation de la paroi du diverticule peut se développer avec le rejet de son contenu dans les voies respiratoires ou le médiastin avec le développement de son inflammation (médiasthénite).

Sclérodermie de l'œsophage

Il s'agit d'une manifestation particulière d'une maladie systémique du tissu conjonctif, dans laquelle son développement excessif et des dommages aux artérioles sont observés. Les processus atrophiques dans la membrane muqueuse de l'œsophage et son ulcération sont également caractéristiques. Au cœur de la maladie se trouvent la prédisposition héréditaire et les dommages nutritionnels chroniques (refroidissement, traumatisme, foyers d'infection).

Les troubles hormonaux ont également une certaine importance (la maladie se développe souvent dans le contexte de la ménopause chez la femme). Des troubles de la déglutition, des éructations et des brûlures d'estomac se développent simultanément avec des troubles de la circulation sanguine périphérique (frissons et bleuissement des mains, des oreilles, du nez au contact de l'air froid ou de l'eau) associés à des douleurs dans les petites articulations des mains et des pieds, leur gonflement.

Pathologie du diaphragme

La hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme peut provoquer des éructations persistantes et fréquentes, y compris de l'air.

  • Les risques de cette pathologie augmentent avec l'âge, à mesure que les fibres musculaires et l'appareil ligamentaire du diaphragme s'affaiblissent, la pression intra-abdominale augmente dans un contexte de suralimentation, d'obésité ou d'effort physique excessif.
  • Cette pathologie est également typique des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives (bronchite chronique, asthme bronchique).
  • Cependant, il existe également des hernies congénitales, résultant d'une malformation embryonnaire de l'œsophage (raccourcissement).

Avec différents types de hernies, à travers une ouverture œsophagienne anormalement large dans le diaphragme, différentes parties de l'estomac et la partie abdominale de l'œsophage peuvent pénétrer dans la cavité thoracique et résider temporairement et définitivement dans la cavité thoracique. Cela conduit à une douleur derrière le sternum, qui peut être donnée au dos dans la région interscapulaire, des perturbations du rythme du type extrasystole sont également caractéristiques (chez un tiers des patients). Éjecter avec de l'air, jeter de la nourriture dans la cavité buccale (surtout en position couchée) est très typique. Des brûlures d'estomac ou de l'amertume dans la bouche peuvent survenir. La régurgitation ou le vomissement se produit sans nausée préalable, est provoqué par un repas précipité, un changement de position du corps.

Autres maladies gastro-intestinales

Reflux duodéno-gastrique

ou le rejet du contenu du duodénum dans la cavité gastrique est une conséquence d'une inflammation du duodénum (duodénite), d'une insuffisance pylorique et d'une augmentation de la pression dans le duodénum. La muqueuse gastrique est irritée par les sels biliaires, les enzymes pancréatiques. Si cette condition existe depuis longtemps et est suffisamment prononcée, les manifestations cliniques apparaissent sous forme de douleurs abdominales sans limitation claire, plaque jaune sur la langue, éructations (y compris de l'air) et brûlures d'estomac.

Insuffisance de la valve Bauhinia séparant le petit et le gros intestin

Cette valve naturelle peut cesser de remplir pleinement sa fonction d'obturateur avec ses anomalies congénitales ou à la suite d'un processus inflammatoire prolongé dans l'intestin. Dans ce cas, des douleurs abdominales, des grondements, des ballonnements apparaissent. Les patients s'inquiètent de l'amertume dans la bouche, des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac. Une perte de poids et une fatigue accrue peuvent survenir.

Dysbiose intestinale

La dysbiose intestinale ou le syndrome de contamination microbienne accrue de l'intestin grêle est souvent associé à une pathologie antérieure, ainsi qu'à un traitement antibiotique, une diminution de l'immunité. Dans le même temps, des micro-organismes opportunistes et pathogènes fleurissent dans l'intestin grêle, entraînant une entérite avec des selles molles fréquentes, une douleur diffuse ou une lourdeur dans l'abdomen, des flatulences, c.-à-d. troubles de la digestion et de l'absorption. La condition peut également être accompagnée d'éructations ou de brûlures d'estomac, de nausées et de troubles de l'appétit.

Pancréatite chronique

Une autre pathologie conduisant à des éructations avec de l'air est la pancréatite. Dans le même temps, la production d'enzymes pankératiques diminue, la digestion normale des aliments devient difficile et la formation de gaz augmente, ce qui entraîne une régurgitation de l'air ou des aliments consommés. Les douleurs dans le haut de l'abdomen qui surviennent après avoir mangé, irradiant vers le dos, les flatulences, les nausées et les épisodes de vomissements lors d'exacerbations de la pancréatite sont également typiques. Les épisodes de selles instables (alternance de constipation et de diarrhée) sont très typiques. Avec l'ajout d'un diabète secondaire en raison d'une diminution de la production d'insuline (en particulier dans le contexte de processus sclérotiques ou nécrotiques dans la glande), une soif, une bouche sèche et des démangeaisons cutanées peuvent apparaître.

Maladies des voies biliaires

Cette maladie de calculs biliaires, cholécystite chronique, dyskinésie hypomotrice, syndrome postcholécystectomie - dans le contexte d'une violation du passage de la bile et d'une diminution de l'entrée d'acides biliaires dans la lumière du duodénum, ​​terne persistante ou provoquée par des aliments gras, frits ou un effort physique, une douleur dans la projection de l'arc costal droit peut donner. En outre, ce groupe de maladies peut entraîner des nausées, de l'amertume dans la bouche, des éructations d'air ou de l'amertume. Ballonnements, constipation.

Causes des éructations avec de l'air à jeun

Une raison intéressante pour le jet d'air de l'estomac et de l'œsophage dans la bouche est un certain nombre de conditions névrotiques dans lesquelles un cardiospasme (contraction involontaire des muscles de l'œsophage inférieur ou de l'estomac d'entrée) est observé dans le programme de troubles gastro-intestinaux. C'est ce que l'on appelle les «éructations vides» de l'air, non associées à la prise de nourriture (dans le contexte de la déglutition de l'air ou de l'aérophagie avec respiration nerveuse profonde par la bouche ou soupirs profonds).

Les patients s'inquiètent des troubles de la déglutition avec des difficultés à passer la nourriture dans le bas de l'œsophage. Dans ce cas, contrairement aux tumeurs de l'œsophage, les aliments solides passent mieux et les liquides restent bloqués. Il peut y avoir une douleur ou une sensation de bosse derrière le sternum. Il existe également des douleurs ou une distension dans l'estomac, des vomissements, des nausées et des troubles de l'appétit. Parfois, il y a une transformation de ces signes en une clinique détaillée du syndrome du côlon irritable.

Comment se comporter en rots

Étant donné qu'une telle condition est la manifestation d'un grand nombre de maladies et de conditions pathologiques, si elle est présente, il est raisonnable de demander un diagnostic à un médecin - un thérapeute ou un gastro-entérologue. Après avoir établi la véritable cause du problème, le traitement doit d'abord être dirigé vers la maladie sous-jacente. Le traitement Burp prend parfois beaucoup de temps.

Au niveau des ménages, pour le soulagement temporaire d'un phénomène désagréable, il convient de recommander:

  • manger de petits repas sans grands écarts entre les repas (optimal 4-5 repas par jour)
  • arrêter de fumer, soda, excès de gomme, nourriture pressée.
  • ne vous couchez pas immédiatement après avoir mangé et ne faites pas de travail physique ou de sport.
  • il est logique de réduire l'excès de poids pour ceux qui en souffrent.

Ainsi, un appel opportun à des soins médicaux qualifiés pour les éructations avec de l'air donne une chance de s'en débarrasser aussi rapidement et de manière fiable que possible..