Colite atrophique

La colite atrophique est une inflammation qui se produit dans la muqueuse du côlon. La principale différence entre cette maladie et d'autres types de colite est qu'il y a un amincissement de la membrane muqueuse de cet organe..

Les modifications histologiques de la paroi intestinale peuvent provoquer un large éventail de facteurs prédisposants, parmi lesquels prédominent d'autres maladies du système digestif, une hérédité alourdie et une mauvaise nutrition..

L'intensité des manifestations cliniques de la maladie dépendra de la gravité de son évolution. Les symptômes caractéristiques peuvent être considérés comme l'apparition d'un syndrome douloureux de localisation claire, de selles dérangées et de symptômes dyspeptiques..

Le diagnostic est basé sur des examens de laboratoire et instrumentaux du patient. Le traitement, dans la grande majorité des cas, est conservateur..

Étiologie

Servir de source d'atrophie de la couche muqueuse du gros intestin peut être un large éventail de raisons diverses, qui sont généralement divisées en deux grands groupes - pathologique et physiologique.

En règle générale, l'amincissement de la coque est causé par l'écoulement:

  • La maladie de Crohn;
  • rectocolite hémorragique;
  • colite de nature allergique ou ischémique;
  • colite pseudomembraneuse ou infectieuse;
  • un large éventail d'infections intestinales.

Les raisons physiologiques, c'est-à-dire non liées à une maladie, peuvent être:

  • prédisposition génétique;
  • nutrition irrationnelle - avec une prédominance d'épices, de salés et de gras dans le menu;
  • empoisonnement du corps avec des substances toxiques ou des poisons;
  • les dépendances à long terme, en particulier la consommation de boissons alcoolisées;
  • utilisation prolongée de certains médicaments, par exemple des laxatifs, qui irritent la muqueuse intestinale;
  • un mode de vie sédentaire ou des conditions de travail dans lesquelles une personne est forcée de rester debout ou de s'asseoir sur son lieu de travail pendant une longue période;
  • thérapie à long terme avec des substances antibactériennes;
  • stress constant ou tension nerveuse;
  • traitement inapproprié des processus infectieux dans l'intestin.

Classification

Il existe deux formes d'évolution de la maladie:

  • colite atrophique aiguë - caractérisée par une apparition brutale de symptômes et une détérioration significative de l'état du patient;
  • colite atrophique chronique - caractérisée par l'alternance d'exacerbation et d'affaissement de la manifestation de signes cliniques. Avec ce cours, l'atrophie se produit non seulement de la membrane muqueuse du gros intestin, mais de tout l'organe s'atrophie, ainsi que de tous les muscles et ligaments.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le processus inflammatoire passe par plusieurs étapes, qui diffèrent par l'intensité de la manifestation des symptômes:

  • le stade initial est appelé «colite subatrophique» et se caractérise par l'absence d'implication de l'appareil musculaire et des ligaments dans la maladie. Si le patient demande à ce stade une aide qualifiée, le traitement consistera uniquement à suivre le régime;
  • le deuxième stade de gravité est caractérisé par une détérioration de l'état de la personne et la progression des signes;
  • stade compliqué - il s'exprime dans le fait que les changements pathologiques dans les parois de l'organe affecté sont irréversibles. Avec ce cours, il est nécessaire de traiter la maladie par voie chirurgicale..

Symptômes

Comme mentionné ci-dessus, les manifestations cliniques d'une telle maladie s'aggraveront à mesure que la maladie progressera. Ainsi, les symptômes de la colite intestinale atrophique peuvent être considérés:

  • syndrome douloureux localisé dans le bas de l'abdomen. La douleur devient souvent vive ou coupante;
  • violation des selles. La maladie peut survenir avec une prédominance de constipation, tandis que les selles sont effectuées moins de trois fois par semaine, ou la diarrhée - des envies fréquentes obligent une personne à se rendre aux toilettes plus de trois fois par jour;
  • augmentation de la production de gaz dans les intestins;
  • sensation de lourdeur et de plénitude dans l'abdomen;
  • une décharge incontrôlée de gaz met très souvent le patient dans une position désagréable, provoquant ainsi un inconfort émotionnel;
  • l'apparition de coliques intestinales;
  • détection dans les selles d'impuretés de sang ou de mucus;
  • attaques de nausées et de vomissements;
  • perte de poids - déjà au stade initial, une personne perd jusqu'à sept kilogrammes de poids et, en cas d'évolution grave, l'épuisement est souvent diagnostiqué;
  • ballonnements;
  • prostration;
  • brûlures d'estomac;
  • l'apparition d'un goût amer dans la bouche;
  • fausse envie de déféquer;
  • légère augmentation de la température corporelle.

De tels symptômes ne sont pas caractéristiques de la colite atrophique, ils peuvent être l'expression d'un grand nombre de maladies du tractus gastro-intestinal. C'est pour cette raison, à la première apparition d'un ou plusieurs signes, pour le diagnostic précoce et la prévention des complications, qu'il est nécessaire de demander une aide qualifiée.

Diagnostique

Confirmer le diagnostic et établir les causes d'une telle maladie nécessite un certain nombre d'examens de laboratoire et d'instruments. Cependant, avant de les prescrire, le clinicien doit indépendamment:

  • mener une enquête détaillée sur le patient - cela est nécessaire pour déterminer la première fois et l'intensité de la manifestation des symptômes. Cela indiquera le stade du processus inflammatoire;
  • se familiariser avec l'histoire de la vie et les antécédents médicaux non seulement du patient, mais également de sa famille immédiate;
  • effectuer un examen physique approfondi, qui comprend nécessairement une palpation et une percussion abdominale.

Les tests de laboratoire nécessaires comprennent:

  • un test sanguin clinique - pour identifier les signes d'inflammation et d'anémie, qui indiquent une évolution sévère de la maladie;
  • analyse d'urine générale;
  • examen microscopique des matières fécales - tout en faisant attention à la consistance des matières fécales, ainsi qu'à la présence d'impuretés de sang et de mucus dans celles-ci.

Pour la détermination finale du diagnostic et afin de réaliser des diagnostics différentiels, il est nécessaire de réaliser des examens instrumentaux, qui impliquent la mise en œuvre de:

  • Radiographie du gros intestin avec l'utilisation d'un agent de contraste - pour évaluer l'état de l'organe affecté, la capacité à remplir ses fonctions, ainsi que pour identifier la localisation de l'inflammation;
  • sigmoïdoscopie et coloscopie - pour étudier toute la surface interne du gros intestin;
  • biopsie - la procédure est une collection d'une petite partie de cet organe pour des études histologiques ultérieures;
  • Échographie et IRM de la cavité abdominale.

Traitement

Dans la plupart des cas, la colite atrophique se prête à un traitement conservateur, qui comprend:

  • l'utilisation de lavements nettoyants;
  • prendre des antispasmodiques et des médicaments antibactériens;
  • prescrire des antibiotiques aux patients;
  • la nomination de substances pour normaliser les selles;
  • subir des procédures de physiothérapie;
  • l'adhésion à un régime modéré.

Le traitement de la colite atrophique avec un régime est le pilier du traitement de cette maladie. La nutrition médicale doit être observée pour toute gravité de l'évolution de la maladie. Les règles de thérapie diététique comprennent:

  • prise alimentaire fréquente et fractionnée;
  • préparation appropriée des plats - ils doivent être bouillis ou cuits à la vapeur, ou cuits à l'étouffée ou cuits au four sans ajouter de graisse;
  • hacher et mâcher soigneusement les aliments;
  • rejet complet des aliments gras et épicés, des aliments acides et frits. En outre, il vaut la peine d'abandonner les ingrédients qui provoquent une formation accrue de gaz;
  • respect du régime de température - les plats ne doivent être que chauds, en aucun cas trop froids ou très chauds;
  • ingestion d'une grande quantité de liquide - plus de deux litres par jour.

Tous les patients avec un diagnostic similaire observent le respect des recommandations du tableau alimentaire numéro quatre.

Le traitement chirurgical n'est nécessaire qu'avec une évolution compliquée de la maladie et consiste en une excision du gros intestin.

Complications

Ignorer les symptômes ou commencer le traitement tardivement peut entraîner les conséquences suivantes:

  • anémie;
  • la propagation du processus inflammatoire aux organes voisins;
  • obstruction intestinale partielle ou complète;
  • épuisement extrême;
  • développement de l'oncologie;
  • malignité.

Prévention et pronostic

Les mesures préventives visant à prévenir le développement d'une telle maladie visent à:

  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • prendre des médicaments uniquement comme prescrit par un médecin;
  • respect des recommandations diététiques;
  • respect de toutes les règles de sécurité lors du travail avec des toxines et des poisons;
  • élimination rapide des maladies qui peuvent conduire à l'apparition d'une telle pathologie;
  • maintenir un mode de vie actif;
  • examens médicaux préventifs réguliers.

Malgré le fait que la restauration de l'intégrité de la membrane muqueuse et la normalisation des capacités fonctionnelles est un long processus, le pronostic d'une telle maladie est souvent favorable..

Qu'est-ce que la colite intestinale atrophique et comment la traiter?

Dans l'intestin, les aliments sont digérés et les nutriments sont absorbés dans le sang. Une consommation insuffisante de substances devient la raison du ralentissement de la croissance et des changements dans le fonctionnement des systèmes corporels. Les manifestations douloureuses de cet organe créent des difficultés pour une personne. Les gens ne sont pas pressés de consulter un médecin et d'essayer de se guérir. Les médicaments et les mauvais traitements de la maladie peuvent provoquer une colite atrophique.

La colite atrophique est une inflammation de la muqueuse du gros intestin qui entraîne une émaciation. L'absorption des nutriments est altérée, ce qui affecte tous les organes et systèmes.

La colite intestinale atrophique peut survenir en deux étapes: crise aiguë et rémission. Le développement d'une forme chronique est possible. Avec cette forme de maladie, non seulement les parois de l'organe sont affaiblies, mais également les muscles ligaments. La colite atrophique chronique est difficile à traiter.

Les manifestations de la maladie sont variées. De nombreux facteurs peuvent provoquer l'apparition de la maladie..

  1. Les raisons
  2. Symptômes
  3. Diagnostique
  4. Traitement
  5. Prévoir

Les raisons

Les principales raisons pouvant conduire à l'apparition ou à l'exacerbation de la maladie sont:

  1. Hérédité. Lors du diagnostic de colite chez des parents proches, vous devez surveiller attentivement l'état du système digestif.
  2. Non-respect du régime. Le jeûne ou l'abus de nourriture entraîne des changements dans le fonctionnement du système digestif.
  3. L'abondance d'aliments nocifs dans l'alimentation. Les plats irritent les muqueuses. Cause des dommages supplémentaires à la membrane muqueuse.
  4. Négligence des aliments diététiques, qui sont prescrits pour le traitement d'une autre maladie du tube digestif.
  5. Stress extrême sur le système nerveux ou situations de stress prolongées.
  6. Utilisation à long terme d'antibiotiques. Les médicaments à large spectre détruisent non seulement les microorganismes pathogènes. Les bactéries bénéfiques souffrent, le nombre diminue. Cela affecte négativement le fonctionnement de l'organe..
  7. Empoisonnement par des produits de décomposition de produits contenant de l'alcool qui ont été consommés en quantités excessives. L'intoxication entraîne un stress supplémentaire sur la membrane muqueuse et les intestins dans leur ensemble.
  8. Négligence de l'activité physique, faisable pour une personne. Un mode de vie sédentaire, la négligence de l'exercice conduit au fait que les muscles perdent leur élasticité. Plus sensible à la déformation.
  9. Prise constante de médicaments pour détendre les intestins. Le fonctionnement indépendant de l'organe est réduit. Le corps s'habitue à stimuler constamment le processus.
  10. Traitement indépendant et incontrôlé d'autres maladies du système digestif, négligence des recommandations d'un spécialiste. Les médicaments peuvent faire plus que simplement bénéficier. Un dosage incorrectement calculé a un effet négatif sur l'organe. Les effets secondaires s'intensifient. Le tableau clinique devient plus sévère.

Symptômes

Les symptômes des manifestations dépendent du degré de la maladie. La colite subatrophique se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Légère perte de poids corporel - jusqu'à 7 kg.
  2. Troubles intestinaux détectés.
  3. Une atrophie musculaire est notée.

La deuxième étape du développement de la colite intestinale atrophique est caractérisée par:

  1. Perte de poids importante.
  2. Anémie.
  3. Une forte diminution de la quantité de vitamines due à une ingestion altérée dans le corps.

La troisième étape du développement de la maladie est appelée colite atrophique diffuse:

  1. Le fonctionnement des autres organes et systèmes est altéré.
  2. Il y a un trouble intestinal sévère.

La colite diffuse chez les adultes se manifeste par une envie douloureuse et fausse d'aller à la selle. L'abdomen se distend. Des douleurs apparaissent dans diverses zones de la cavité abdominale. Des brûlures d'estomac apparaissent. La diarrhée peut survenir. Il est caractéristique de l'emplacement de la pathologie à droite. Dans certains cas, une constipation est notée. Des taches de sang peuvent être présentes dans les selles. Des éructations sont notées après avoir mangé. Appétit diminué ou absent. À cet égard, une perte notable de résistance s'installe. La personne se fatigue rapidement. Il y a des nausées, un goût amer dans la bouche.

La colite focale ne dure pas plus de trois jours. La colite érosive est l'apparition de la colite ulcéreuse. Il y a une déformation de la membrane muqueuse, ses modifications. Les symptômes chez les femmes peuvent s'aggraver avec des lavements nettoyants pour une perte de poids intense.

Le traitement de la colite atrophique dépend entièrement du stade de développement de la maladie..

Diagnostique

Pour établir le bon diagnostic, il est nécessaire d'examiner de manière approfondie l'organisme et le système digestif, notamment pour déceler les signes d'atrophie..

Pour commencer à diagnostiquer la maladie, le médecin recueille des données anamnestiques. Une attention particulière est portée au moment de l'apparition d'un état pathologique et à sa durée. Le médecin clarifie la présence de maladies du système digestif chez les proches. Découvre la présence de facteurs pouvant provoquer l'apparition d'un processus inflammatoire dans l'intestin.

L'examen comprend la palpation de l'abdomen. Les changements de poids du patient sont notés. Il est nécessaire de procéder à un examen numérique du rectum. Cet examen permet de suspecter la présence de sang et de mucus dans la lumière intestinale. Les autres pathologies du tractus gastro-intestinal sont exclues.

Pour confirmer le diagnostic présumé, des méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales sont prescrites. Un test sanguin clinique fournit des données sur la présence d'un processus inflammatoire dans le corps. Ceci est mis en évidence par un nombre accru de leucocytes. Un faible nombre de globules rouges et un faible taux d'hémoglobine indiquent la présence de saignements. Les signes caractérisent la gravité de la maladie. La biochimie du sang déterminera l'inflammation active.

Une analyse d'urine aidera à déterminer la présence d'une inflammation associée à une maladie concomitante. La présence d'impuretés pathologiques montrera l'analyse des matières fécales.

Une méthode informative pour diagnostiquer la colite est la radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste. L'état de la muqueuse est visualisé. Des accumulations de gaz sont détectées. L'organe creux est rétréci.

L'examen échographique des organes abdominaux aidera à déterminer l'atrophie intestinale par des signes indirects.

Une biopsie prélevée sur un organe douloureux permettra une étude détaillée des tissus et déterminera la gravité de la colite avec un haut niveau de fiabilité, et établira un pronostic sur l'efficacité du traitement. L'examen histologique devient une procédure nécessaire dans le diagnostic de la colite atrophique.

L'image des changements atrophiques aide à déterminer le degré de troubles pathogènes. Le principal objectif du traitement est de minimiser ou d'éliminer complètement le facteur qui a provoqué la maladie..

Traitement

Comment et comment traiter la colite dépend directement du degré de la maladie. Les méthodes de traitement sont sélectionnées par le médecin. Si la famille a une prédisposition aux maladies du système digestif, un examen préventif doit être effectué à une certaine fréquence. Pour se débarrasser de la colite atrophique, il est nécessaire d'utiliser une thérapie complexe. Il est particulièrement important d'identifier la cause première.

Si la colite survient en raison d'un stress psychologique ou d'un stress constant et prolongé, le traitement n'est effectué qu'après consultation d'un psychothérapeute. Si une colite est survenue en raison de la prise d'antibiotiques, changez de médicament.

La colite diffuse est traitée par chirurgie. Une méthode radicale est utilisée en l'absence des résultats d'un traitement conservateur. Après l'opération, le patient doit recevoir les soins nécessaires et le respect du régime.

Lorsque vous contactez un médecin au stade d'exacerbation de la maladie, afin de poursuivre le traitement, il est nécessaire d'arrêter la douleur et de minimiser les manifestations symptomatiques. Pour réduire le processus inflammatoire, le médecin recommande des médicaments contenant des sulfonilafamides. Des analgésiques ou des antispasmodiques sont utilisés pour réduire la douleur.

Les laxatifs sont utilisés pour affaiblir la libération des matières fécales. Les médicaments antidiarrhéiques arrêtent la diarrhée.

En parallèle, des préparations médicinales sont utilisées qui aident à restaurer le bon fonctionnement de l'organe, à régénérer la membrane muqueuse. Le patient peut être référé à la salle de physiothérapie pour prescrire un cours qui aidera à neutraliser la douleur. Peut-être la nomination d'un lavement pour un lavage intestinal.

Le complexe de préparations comprend des médicaments qui restaurent une microflore saine. L'utilisation de méthodes de traitement alternatives ou l'utilisation de médicaments pour l'atrophie intestinale non seulement n'apportera pas de résultats, mais contribuera également à l'aggravation de la situation.

Pour maintenir la fonction intestinale, des aliments diététiques sont prescrits. En cas de violation du régime alimentaire, l'effet de la prise de médicaments diminue. Le résultat dépend en grande partie du système d'alimentation approprié. Le régime alimentaire pour la colite est compilé individuellement. Avec une constipation fréquente, l'accent est mis sur les produits laitiers fermentés. Les boissons sont préparées à base de fruits secs ou avec une prédominance de prunes séchées.

En cas d'atrophie des muscles intestinaux, des aliments végétaux à haute teneur en fibres alimentaires sont recommandés.

La portion devient plus petite. La consommation alimentaire augmente. Le jeûne avec colite est contre-indiqué. Les aliments et aliments épicés, salés et frits, ainsi que les sucreries sont exclus. L'utilisation de lait et de diverses épices et herbes est limitée. Il est préférable de cuire de la viande maigre et du poisson.

Le pain et les produits du groupe des farines ne doivent pas être frais. La préférence est donnée aux produits d'hier. Il est exclu l'utilisation dans les aliments de produits pouvant provoquer une augmentation de la formation de gaz, endommager la membrane muqueuse mécaniquement ou avec des acides faisant partie du produit.

La consistance des plats doit être proche de la purée de pommes de terre, surtout après une attaque d'exacerbation de la maladie. La méthode de préparation des aliments est réglée pour être douce. Utilisé pour la cuisson, le ragoût, peut être bouilli.

Prévoir

Après le traitement et la restauration des muqueuses, le processus d'établissement du bon fonctionnement a lieu. La période de récupération est longue. La membrane muqueuse est capable de récupérer rapidement. Les muscles atrophiés prennent plus de temps.

Si toutes les conditions sont remplies, la possibilité d'une récupération complète est augmentée. Pour ce faire, vous devez suivre un régime, prendre des pilules et des médicaments à temps, respecter un calendrier pour observer les procédures prescrites..

Si les symptômes sont ignorés ou si le traitement et le régime ne sont pas suivis, la colite entraîne des complications qui perturbent le fonctionnement des organes et systèmes voisins, ainsi que le métabolisme des nutriments.

Les informations sur notre site Web sont fournies par des médecins qualifiés et sont à titre informatif uniquement. Ne vous soignez pas! Assurez-vous de contacter un spécialiste!

Auteur: Rumyantsev V.G. Experience 34 ans.

Gastro-entérologue, professeur, docteur en sciences médicales. Nomme le diagnostic et le traitement. Expert du groupe sur les maladies inflammatoires. Auteur de plus de 300 articles scientifiques.

Qu'est-ce que la colite atrophique, les méthodes modernes de diagnostic et de traitement. Conseil d'Expert

Salutations, chers lecteurs du blog Médecine et Santé. Vous êtes venu sur cette page parce que vous voulez savoir ce qu'est la colite atrophique, comment la traiter et améliorer le fonctionnement normal des intestins.

  1. Causes et symptômes de la maladie intestinale
  2. Le développement de la colite atrophique est influencé par:
  3. Plusieurs formes de la maladie sont connues, dont les symptômes diffèrent:
  4. Il y a 3 stades de la maladie
  5. Diagnostique
  6. Régime
  7. Traitement
  8. Pourquoi la colite est dangereuse

Causes et symptômes de la maladie intestinale

Très souvent, les patients consultent un gastro-entérologue se plaignant de douleurs abdominales. Les gens qui ne sont pas intéressés par la médecine croient qu'ils s'inquiètent des coliques, mais en fait, c'est la colite. Le nom de la maladie vient du latin kolon (gros intestin) et de la terminaison - "il", qui signifie inflammation.

Par conséquent, la colite est une inflammation du gros intestin qui perturbe le processus de digestion (voir photo). Toute anomalie associée à la microflore intestinale ou processus inflammatoire ayant affecté cet organe entraîne une forte détérioration de la santé.

La maladie se manifeste avec la même fréquence chez les hommes et les femmes. Le principal groupe de patients est composé d'adultes en âge de travailler de 30 à 60 ans.

En raison du grand nombre de symptômes, la colite atrophique est difficile à différencier des autres maladies du système digestif. Cependant, une maladie indépendante "colite atrophique" n'existe pas. Il se développe en raison de l'absence de traitement pour l'inflammation chronique de la muqueuse intestinale et prend une forme atrophique.

Le développement de la colite atrophique est influencé par:

  1. infections intestinales (dysenterie, salmonellose);
  2. nutrition déséquilibrée (manque de vitamines, nourriture épicée, excès de protéines et de glucides);
  3. utilisation à long terme de certains médicaments (aspirine, ortofène, laxatifs, antibiotiques);
  4. intoxication aux sels de métaux lourds (mercure, plomb, arsenic, phosphore), alcoolisme;
  5. maladies chroniques des organes abdominaux et pelviens.

La maladie peut être héréditaire, mais ce n'est pas un fait que tous les descendants du patient en souffriront. Cependant, la présence de cette pathologie chez un proche doit servir de cloche.

En raison de l'effet néfaste sur les intestins des facteurs ci-dessus, le travail de l'organe digestif se détériore. Lorsque des processus inflammatoires dans les intestins ne font que se développer, une colite atrophique diffuse de type catarrhal se produit: les muqueuses des membranes de la muqueuse s'épaississent et débordent de sang (hyperémie).

Avec le développement de la colite, l'inflammation chronique devient atrophique: la membrane muqueuse devient plus mince et, dans certaines zones, est remplacée par des tissus granulaires. Il est important de se rappeler que la colite atrophique n'affecte que la paroi du côlon. Il est peu probable qu'il soit possible de vaincre la maladie sans recommandations médicales et soins médicaux efficaces..

Plusieurs formes de la maladie sont connues, dont les symptômes diffèrent:

  • la colite atrophique aiguë est diagnostiquée avec une apparition soudaine de la maladie, un tableau clinique vif et une durée de la pathologie allant jusqu'à 3 mois;
  • la colite atrophique chronique dure plus de 3 mois et se caractérise par une alternance de crises aiguës et de rémission. Malheureusement, une guérison complète est impossible..

Il y a 3 stades de la maladie

Dans la première étape, les symptômes chez les femmes et les adultes sont lents. Le poids du patient peut diminuer de 5 à 6 kilogrammes, ce à quoi, en règle générale, il ne fait pas attention, associant la perte de poids à quoi que ce soit, mais pas à la pathologie.

Au deuxième stade, la maladie progresse. En raison d'un apport insuffisant en vitamines nécessaires, une hypovitaminose et une anémie apparaissent. Dans le même temps, le poids du patient diminue fortement et l'état de santé se détériore.

La troisième étape est une étape très difficile de la maladie, qui ne répond pas au traitement médicamenteux. Les patients sont émaciés, le processus inflammatoire se propage souvent à d'autres organes, entraînant de nombreuses complications. La seule issue est la chirurgie.

Si la maladie est aiguë, les patients ressentent une gêne et une gêne dans la cavité abdominale inférieure, en particulier lorsqu'ils mangent et font du sport. La colite atrophique peut survenir avec une diarrhée sévère (selles plus de 3 fois par jour) ou une constipation (selles moins de 3 fois par semaine).

Il y a une lourdeur dans l'abdomen, des coliques et des passages fréquents de gaz. Un mucus strié de sang dans les selles indique la localisation du processus pathologique dans le gros intestin. La température corporelle n'augmente pas, mais peut être légèrement inférieure à la normale.

Dans la colite atrophique chronique de l'intestin, les symptômes d'intoxication générale du corps sont obligatoires:

  • douleur dans le bas de l'abdomen lors d'une activité physique active;
  • la faiblesse;
  • détérioration du sommeil et de l'appétit;
  • la nausée;
  • irritabilité;
  • insomnie;
  • avec exacerbations - température corporelle subfébrile.

La flatulence affecte négativement la psyché du patient, qui a généralement honte de son état. Les symptômes de la colite atrophique sont caractéristiques de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal..

Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, vous devez contacter un gastro-entérologue ou un coloproctologue et subir un examen complet, y compris une coloscopie..

Diagnostique

Le diagnostic commence par un entretien avec le patient. Identifier les plaintes, collecter des données sur l'état de santé des proches, la présence de facteurs pouvant déclencher le développement de la colite.

Assurez-vous de faire attention à la forte perte de poids corporel, effectuez un examen numérique du rectum. Ce dernier permet de détecter du sang ou du mucus dans la lumière intestinale et d'exclure d'autres pathologies de cette partie du tractus gastro-intestinal.

Des méthodes de diagnostic en laboratoire et instrumentales sont nécessaires. Un nombre accru de leucocytes et une ESR accélérée après un test sanguin clinique confirment la présence d'un processus inflammatoire et une diminution du nombre de globules rouges et d'hémoglobine - la présence de saignements.

L'analyse clinique de l'urine détecte les processus inflammatoires et la présence de maladies concomitantes. Un test sanguin biochimique confirme ou réfute le développement du processus inflammatoire.

L'analyse des selles permet de détecter les impuretés pathologiques (mucus, sang) et les micro-organismes. La radiographie des organes abdominaux avec contraste évalue l'état de la membrane muqueuse du gros intestin, la présence de gaz dans sa lumière, le rétrécissement de l'organe creux.

La coloscopie et la sigmoïdoscopie sont considérées comme la norme «d'or» pour le diagnostic de la colite atrophique, à l'aide de laquelle elles déterminent les zones d'atrophie de la membrane muqueuse, la profondeur et la zone de la lésion, et font des prévisions concernant le développement ultérieur de la maladie. L'échographie des organes abdominaux fournit également des informations sur l'atrophie muqueuse. Une biopsie examine en détail tous les processus dans l'organe, y compris la présence d'un processus oncologique. L'examen et le traitement ultérieur sont mieux effectués dans un hôpital..

Régime

Tout d'abord, assurez-vous de suivre un régime. Les repas sont organisés de la même manière que dans la gastrite atrophique. Son but est d'exclure l'irritation mécanique et chimique de la muqueuse du côlon. Les aliments doivent être nutritifs, sains et faciles à digérer.

Il est préférable de cuire les aliments, cuire au four, cuire à la vapeur. Il ne doit pas contenir de particules grossières qui peuvent irriter la muqueuse intestinale et contenir des fibres alimentaires grossières. Moudre les légumes et la viande.

Ne mangez pas d'aliments trop chauds ou trop froids. Mangez jusqu'à six repas par jour, mais ne surchargez pas les intestins: les portions doivent être petites. Il est également important de boire au moins 2 litres de liquide par jour. Si vous ne pouvez pas boire cette ration journalière, vous pouvez passer à l'eau de fonte. Comment le cuisiner à la maison lisez ici.

«Interdits: seigle et pain frais, produits de boulangerie, pâtes, caviar, œufs durs ou au plat, légumineuses, bouillons riches, viandes grasses, poisson et volaille, viandes fumées, lait, chou frais, fruits crus, miel, bonbons, épicé et plats salés, jus de fruits augmentant la production de gaz dans les intestins, boissons alcoolisées et gazeuses "

Dans un régime spécial, incluez du poisson blanc et des viandes maigres, des céréales sans produits laitiers, du pain blanc séché, des compotes de baies et des boissons aux fruits. Pour éviter la constipation, le menu doit contenir des betteraves, des carottes, du son, de la citrouille, du céleri, des abricots, du kiwi, des pruneaux, des produits laitiers et des fruits secs..

À mesure que l'inflammation diminue, le régime se développe: des légumes bouillis et cuits au four, des soupes de légumes y sont ajoutés.

La colite atrophique est une maladie complexe et un traitement médicamenteux approprié est important pour une guérison complète. Dans ce cas, le médecin doit prendre en compte l'origine du processus inflammatoire, soulager les symptômes et commencer ensuite à éliminer les causes profondes de l'atrophie..

Traitement

Le traitement de la maladie est effectué de la même manière chez les hommes et les femmes adultes. Comment traiter le médecin traitant décide, l'automédication est inacceptable. Si le facteur provoquant la colite est l'utilisation à long terme incontrôlée d'antibiotiques, alors les médicaments sont annulés, prescrivant des substituts. Lorsque l'étiologie du processus inflammatoire est associée au stress, l'aide d'un psychologue ou d'un psychothérapeute est nécessaire.

L'infection par des vers nécessite la nomination de médicaments antiparasitaires. Le principal symptôme de la colite atrophique est la constipation, par conséquent, les principaux moyens de traitement médicamenteux sont les laxatifs (bisacodyl).

Les patients sont traités avec des solutions de lavement et des décoctions à base d'herbes et de betteraves. Également prescrit des anti-inflammatoires, des antibiotiques (intetrix ou furazolidone).

Des antispasmodiques (baralgin, no-shpa), des agents carminatifs (espumizan, eau d'aneth, bobotik) sont prescrits; probiotiques (bifidumbactérine, acipol, hilak forte, lactobactérine), antidiarrhéiques (immodium, diara, lopéramide), multivitamines (vitrum, alphabet, compliit).

En cas d'empoisonnement, utiliser des antidotes, des adsorbants spécifiques (charbon actif, entérosgel, polyphepan). L'insuffisance digestive est régulée par la nomination d'enzymes (créon, mezim, unienzyme).

En cas d'inefficacité d'un tel traitement ou de survenue de complications, une décision est prise sur l'intervention chirurgicale. Dans la forme aiguë de pathologie, une hospitalisation urgente est nécessaire. Je dois dire qu'avec la colite atrophique chronique, la prise de médicaments devient à vie selon la prescription du médecin.

Les procédures physiothérapeutiques aident à faire face aux symptômes douloureux: électrophorèse, thérapie UHF, UFO, bains thérapeutiques.

Pourquoi la colite est dangereuse

En l'absence de traitement rapide, des complications qui menacent la vie d'une personne peuvent se développer: obstruction intestinale complète ou partielle, par lésion de la paroi du gros intestin (perforation), épuisement extrême, oncologie.

Colite atrophique de l'intestin - symptômes et traitement chez les femmes et les hommes

Le processus inflammatoire qui se produit dans le gros intestin et contribue à l'amincissement des parois de l'organe est appelé colite atrophique. Une telle pathologie entraîne un dysfonctionnement des intestins et une altération des fonctions d'absorption..

Qu'est-ce que la colite intestinale atrophique plus

La colite intestinale atrophique (code CIM10 - K51) est une maladie rare. On ne sait pas exactement ce qui provoque le processus d'atrophie de la muqueuse rectale et des tissus musculaires adjacents. Mais dans la plupart des cas, cette maladie est héréditaire. La pathologie peut se développer en deux étapes: une période de rémission et une période d'attaque aiguë..

L'évolution de la maladie pendant une longue période contribue à sa transition vers une forme chronique. Dans ce cas, les intestins s'atrophient. Les hommes et les femmes sont également sensibles à cette maladie..

Dans la colite atrophique, l'inflammation touche progressivement tout le côlon. Ensuite, des transformations destructrices sont présentes non seulement sur la membrane muqueuse, mais également dans l'appareil ligamento-musculaire..

Le développement de la colite atrophique se produit généralement dans le contexte d'un processus inflammatoire dans les tissus du rectum. À l'examen, un amincissement de la membrane muqueuse et des signes de transformation du tissu dystrophique sont déterminés.

Les causes de la maladie

Les facteurs suivants affectent l'apparition de la colite atrophique chez une personne:

  1. prédisposition héréditaire;
  2. stress fréquent ou dépressions nerveuses;
  3. le non-respect du régime alimentaire et l'utilisation constante de malbouffe, ainsi que le non-respect du régime prescrit pour le traitement d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal;
  4. empoisonnement avec des composés chimiques toxiques;
  5. l'utilisation d'antibiotiques ou de laxatifs pendant une longue période;
  6. maladies infectieuses;
  7. réactions allergiques à certains types d'aliments;
  8. maladies de l'estomac et du foie, conduisant à des transformations cliniques du tractus gastro-intestinal;
  9. intoxication du corps due à une intoxication alcoolique;
  10. l'utilisation de lavements et de suppositoires rectaux;
  11. manque d'activité physique.

Symptômes de la maladie

Avec la colite atrophique, les symptômes de la maladie apparaissent en fonction du stade de la maladie. Au premier stade (colite subatrophique), les symptômes suivants apparaissent:

  • le patient commence à perdre du poids (jusqu'à 7 kg);
  • des troubles intestinaux surviennent;
  • une douleur modérée est observée;
  • une atrophie musculaire intestinale se produit.

À l'étape 2, les changements suivants se produisent:

  • grande perte de poids;
  • une anémie est observée;
  • il y a un manque de vitamines dans le corps en raison d'une malabsorption.

Au troisième stade, appelé colite atrophique diffuse, il y a:

  • perturbation du travail d'autres organes du système digestif;
  • troubles intestinaux sévères.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des crises aiguës peuvent survenir périodiquement. Dans ce cas, les symptômes suivants sont observés:

  • ballonnements sévères;
  • fausse envie douloureuse de se vider;
  • douleur aiguë dans différentes zones de la cavité abdominale;
  • éructations, brûlures d'estomac;
  • constipation ou diarrhée, qui est plus souvent observée lorsque la pathologie est localisée du côté droit;
  • il peut y avoir des particules de sang dans les selles;
  • diminution ou manque d'appétit;
  • fatigue rapide, perte de force;
  • nausées, goût amer dans la bouche.

Si le traitement n'est pas effectué à temps, une aggravation de la situation et une menace directe pour la vie peuvent survenir..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la colite atrophique comprend des activités telles que:

  • analyse des matières fécales (pour déterminer la présence de mucus et le niveau de leucocytes, ce qui indique un processus inflammatoire);
  • coloscopie. L'état du rectum et les changements pathologiques qui se produisent avec lui sont évalués visuellement, et dans le processus, le tissu est prélevé pour des recherches supplémentaires;
  • Radiographie avec un agent de contraste pour déterminer l'étendue des dommages intestinaux.

En outre, le médecin procède à un examen personnel du patient, découvre l'historique de la maladie.

Les symptômes et le traitement chez les adultes de cette pathologie ne sont déterminés que par un médecin. Afin d'éviter la mauvaise prescription de traitement médicamenteux, un diagnostic différentiel est effectué avec des maladies telles que:

  • maladies oncologiques;
  • les hémorroïdes;
  • ulcère peptique;
  • dysphorie de l'intestin irritable.

En outre, le médecin doit exclure la possibilité d'infections intestinales ou d'utilisation prolongée d'antibiotiques..

Comment traiter la colite atrophique

Le traitement de l'atrophie intestinale est complexe. En raison du fait que le développement de la maladie peut être causé par diverses raisons, il est important de déterminer à partir de l'origine de la réaction donnée. Le traitement prescrit en dépendra..

Lorsque la colite est le résultat d'une situation stressante, le traitement de la maladie commence par la consultation d'un psychothérapeute. Dans une situation où la colite atrophique apparaît en raison de médicaments antibactériens, ils sont annulés ou remplacés par d'autres médicaments.

Avec une crise, la maladie aiguë est d'abord arrêtée et les symptômes douloureux sont soulagés.

Le complexe général de mesures thérapeutiques pour la colite atrophique comprend:

  1. élimination des principaux signes de la maladie;
  2. l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires;
  3. utilisation d'une thérapie de soulagement de la douleur;
  4. traitement local.

Le patient peut se voir prescrire:

  • lavements nettoyants, pour la préparation desquels des ingrédients naturels sont utilisés: infusions ou décoctions de plantes médicinales;
  • laxatifs - "Bisacodyl";
  • antibiotiques - «Ftalazol», «Intetrix», «Furazolidone»;
  • médicaments antispasmodiques - "No-shpa", "Baralgin";
  • sulfamides pour soulager l'inflammation.

Pour consolider le résultat positif du traitement, avec la colite atrophique, des probiotiques et des prébiotiques sont prescrits pour restaurer la microflore intestinale.

Avec une exacerbation de la colite atrophique, le patient est hospitalisé, examiné et, en cas de lésion intestinale diffuse, une méthode chirurgicale est utilisée.

La sélection de médicaments efficaces, le choix du régime alimentaire, la nomination d'un traitement supplémentaire avec des remèdes populaires ne peuvent être effectuées que par le médecin traitant.

Il est strictement interdit de prescrire un traitement par vous-même. Tout ce que le patient peut aider dans le traitement est de respecter des exigences simples: respecter le régime alimentaire et les règles de nutrition, prendre ses médicaments à temps.

Caractéristiques du traitement de la maladie chez la femme enceinte

Des symptômes similaires à la colite atrophique sont fréquents chez les femmes enceintes. Quelles sont les caractéristiques de la présence de cette maladie chez la femme enceinte et cela peut-il affecter la santé de l'enfant à naître? La colite atrophique peut nuire à la santé de la femme enceinte et de son enfant dans le cas où la pathologie est dans un état négligé.

Pendant la grossesse, les médicaments suivants sont autorisés:

  • des sorbants ("Smecta", charbon actif, "Enterosgel");
  • antispasmodiques («No-shpa»);
  • agents qui soulagent l'inflammation;
  • suppositoires rectaux (Natalsid et autres, qui ne contiennent pas d'antibiotiques);
  • médicaments pour restaurer la microflore intestinale («Lacidophil», «Linex»).

En plus du traitement médicamenteux, une femme se voit prescrire un régime qui ne crée pas une charge importante sur le tractus gastro-intestinal, mais couvre entièrement les besoins en nutriments.

Nutrition pour la colite atrophique

Pour que le traitement de la colite atrophique donne de bons résultats, il est important de suivre le régime Pevzner. Si vous n'obtenez pas le bon régime, les efforts consacrés au traitement de la colite peuvent être inefficaces. Le régime alimentaire est choisi individuellement pour chaque patient. Cela dépend des signes manifestés de la maladie.

Pour la constipation, il est conseillé d'utiliser des produits laitiers fermentés, des plats et des boissons, qui comprennent des prunes séchées et d'autres fruits secs, par exemple de la gelée.

Les patients dont les intestins sont atrophiés sont injectés dans le menu avec des carottes, des épinards, du céleri, du son, de la citrouille. Il est important que le régime contienne des aliments riches en fibres alimentaires.

Vous devez faire attention non seulement à l'utilisation de produits sains inclus dans le menu du jour, mais également à la taille des portions, la nourriture doit être divisée en 5-6 repas.

En cas de troubles du fonctionnement des intestins, les aliments épicés, fumés, gras, salés, les sucreries sont exclus de l'alimentation, la quantité de crudités, d'épices et de lait consommées est limitée. Les viandes grasses et les poissons sont remplacés par des aliments diététiques. Il vaut mieux remplacer le pain frais par celui d'hier. Il est interdit de manger des aliments qui augmentent les flatulences, contribuent à la constipation, ou ceux qui peuvent irriter la membrane muqueuse du système digestif.

Avec la colite atrophique, en particulier après une crise aiguë, les plats doivent être écrasés à l'état de purée. La cuisson à la vapeur est recommandée, vous pouvez faire bouillir ou cuire.

Le régime alimentaire n'est pas capable de guérir la colite atrophique, mais avec l'aide d'une bonne nutrition, vous pouvez réduire le risque d'exacerbation et garder la pathologie sous contrôle.

Avec la colite atrophique, il est strictement interdit:

  • boissons gazeuses;
  • boissons alcoolisées;
  • assaisonnements chauds et épicés;
  • viandes grasses;
  • légumes qui irritent le tube digestif;
  • fruits et légumes frais à petits grains (fraises, fraises, figues, kiwi, tomates, concombres).

Méthodes traditionnelles de traitement

En tant que traitement supplémentaire, des remèdes populaires peuvent être utilisés:

  1. infusion de menthe. Pour sa préparation, prenez 2 cuillères à soupe. cuillères d'herbes et versez de l'eau bouillante (500 ml). Insister pendant environ une demi-heure, après refroidissement, prendre 1 verre 15 minutes avant les repas;
  2. infusion de feuille de fraise. 1 cuillère à soupe. une cuillerée de feuilles de fraise doit être versée avec un verre d'eau bouillante et insisté pendant 30 à 40 minutes. Prenez un tiers de verre avant les repas;
  3. collection anti-inflammatoire. Pour le préparer, vous devez prendre des fleurs de camomille, de la racine de potentille et de la menthe poivrée - le tout dans la même quantité. Versez 1 cuillère à soupe. une cuillerée du mélange avec un verre d'eau bouillante et laisser reposer une demi-heure. L'infusion filtrée se boit immédiatement;
  4. teinture de feuille d'aloès. Il est utilisé pour restaurer la microflore. Il est recommandé de boire l'infusion 1 cuillère à café avant les repas. Vous pouvez récupérer en seulement 30 jours;
  5. la perfusion de propolis pour le traitement de la colite atrophique est prise par voie orale tous les jours, 30 gouttes. La durée du traitement est d'au moins trois semaines;
  6. l'utilisation de l'infusion de la momie aidera à soulager les sensations douloureuses. La perfusion se consomme dans 10 ml par jour.

Complications possibles

En cas de traitement intempestif ou de son absence complète, de telles complications peuvent survenir:

  • cancer du colon;
  • rupture intestinale;
  • empoisonnement du sang;
  • épuisement;
  • grande perte de sang.

Pronostic de la maladie

La restauration complète de la fonctionnalité intestinale est un long processus qui nécessite un effort considérable. Le rétablissement complet ne peut être que si le patient adhère à un régime, prend les médicaments prescrits à temps et subit les procédures nécessaires prescrites par le médecin.

Dans la plupart des cas, les médecins donnent un pronostic favorable.

La prévention

Pour prévenir le développement d'une maladie telle que la colite atrophique, certaines règles doivent être suivies:

  • arrêtez de boire et de fumer;
  • utilisez des médicaments uniquement selon les directives d'un médecin;
  • suivre les principes d'une alimentation saine;
  • soyez prudent lorsque vous travaillez avec des substances toxiques et des pesticides;
  • en cas de pathologie pouvant conduire à l'apparition d'une colite atrophique, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin et, si nécessaire, de recourir à un traitement dans un hôpital;
  • vivre une vie active;
  • subir régulièrement un examen médical à des fins de prévention.

Symptômes de la colite atrophique, caractéristiques de l'évolution et du traitement chez la femme

Parmi les maladies du tractus gastro-intestinal, la colite atrophique occupe une place particulière. La pathologie s'accompagne d'un processus inflammatoire et se caractérise par un amincissement de la muqueuse intestinale. Avec un traitement mal prescrit, la maladie pose un grave danger.

  1. Caractéristiques de la maladie
  2. Types de colite
  3. Causes d'apparition chez les femmes
  4. Symptômes
  5. Méthodes de traitement de base
  6. Régime alimentaire pour la colite

Caractéristiques de la maladie

L'atrophie intestinale implique un amincissement de la membrane muqueuse, qui est responsable de l'absorption des nutriments provenant des aliments entrant dans le corps. Avec l'exacerbation, les processus sont accélérés.

La colite spastique est une forme chronique de la maladie, caractérisée par la mort d'un organe lors d'exacerbations. Les complications concernent les ligaments et les muscles entourant les intestins et subissant un processus nécrotique.

Un traitement inopportun, un traitement non reçu dans son intégralité peut entraîner de graves conséquences:

  • l'intégrité des parois intestinales sera compromise,
  • diminution de la fonctionnalité de l'intestin grêle,
  • le saignement interne commencera

    Les symptômes peuvent entraîner la nécessité d'une intervention chirurgicale ou le développement d'un cancer.

    Types et manifestations de pathologies intestinales

    Types de colite

    La colite est une maladie intestinale qui peut être divisée en plusieurs groupes en plus de la forme atrophique.

  • Colite aiguë. Elle se caractérise par l'apparition soudaine de symptômes qui augmentent avec le temps. Il a été constaté que chez les patients atteints de colite aiguë, les symptômes ne disparaissent pas même après la prise de médicaments spasmodiques. Les patients qui ne reçoivent pas de soins médicaux peuvent rapidement remarquer que les symptômes de la maladie s'atténuent et disparaissent progressivement. Mais ce faux sentiment est caractérisé par le passage de la maladie à une forme chronique..
  • Colite chronique. Le plus souvent, c'est le résultat d'un traitement inapproprié de la forme aiguë, mais les médecins disent que la maladie peut se développer en raison d'une alimentation perturbée et d'une alimentation déséquilibrée. L'évolution chronique de la maladie entraîne une atrésie des canaux intestinaux.
  • Rectocolite hémorragique. Il se manifeste sous la forme de petits ulcères sur la muqueuse intestinale. Il se développe sous l'influence de plusieurs facteurs:
    • génétique - le corps commence à produire des anticorps qui détruisent les couches de l'intestin,
    • héréditaire - la colite survient dans le contexte d'une prédisposition héréditaire,
    • bactéricide - se développe en raison de la pénétration d'infection ou de bactéries dans les couches internes du tractus intestinal, cependant, les scientifiques n'ont toujours pas été en mesure de déterminer le type exact d'agents pathogènes - provocateurs de la maladie.
  • Colite diffuse. C'est la manifestation la plus grave de la maladie. Le côlon et l'intestin grêle sont touchés. La manifestation des symptômes est intense, les signes sont similaires aux manifestations de la colite diffuse, avec le développement de la gastrite et de l'entérite. Colite granulomateuse

    Causes d'apparition chez les femmes

    Malgré le développement rapide de la médecine, les véritables causes de la colite astrophique chez le sexe faible n'ont pas encore été identifiées. Néanmoins, la recherche a donné aux scientifiques l'occasion de déterminer les facteurs affectant le développement de la maladie:

    • alimentation déséquilibrée, violation de l'horaire, collations rapides et constantes de restauration rapide, une carence dans le régime alimentaire en légumes, fruits et plats de viande, une consommation insuffisante d'huile de poisson peut entraîner un dysfonctionnement des intestins,
    • l'utilisation à long terme de médicaments entraîne des dommages importants à la microflore intestinale,
    • maladies infectieuses,
    • la présence d'au moins deux maladies qui affectent directement ou indirectement le tractus gastro-intestinal - cirrhose du foie, hépatite, gastrite et ulcère gastrique,
    • empoisonnement avec des substances toxiques,
    • allergie,
    • action mécanique, lavements et utilisation de suppositoires.

    La colite atrophique se développe sous l'influence de la pathologie primaire en l'absence de traitement. Le plus souvent, l'amincissement de la muqueuse intestinale se produit dans le contexte du développement d'autres maladies qui ne répondent pas au traitement.

    Symptômes

    Le développement de la colite atrophique est caractérisé par un cours par étapes, divisé en 3 étapes principales, chacune ayant son propre tableau clinique.

  • Le premier stade (colite subatrophique) présente des symptômes bénins. Le patient ne perd pas plus de 7 kg de poids et les problèmes intestinaux ne dérangent pas beaucoup pendant cette période. L'atrophie du gros intestin commence, qui à ce stade peut être arrêtée si le régime prescrit par le médecin est suivi.
  • Dans la deuxième étape, la capacité de l'intestin à absorber les aliments est perturbée, ce qui entraîne une perte de poids du patient, une anémie et une hypovitaminose..
  • Au troisième stade, un état de colite atrophique diffuse se produit. Les symptômes sont sévères et l'inflammation se propage aux tissus adjacents. La perte de poids est le principal symptôme de la colite

    Avec une exacerbation de la colite, des symptômes supplémentaires apparaissent:

    • écoulement altéré des matières fécales,
    • l'envie de vider peut être fausse, provoquer une douleur intense,
    • sensation de spasmes douloureux aigus qui surviennent soudainement dans la cavité abdominale,
    • ballonnements,
    • constipation.

    Méthodes de traitement de base

    Lors d'un examen endoscopique de l'épithélium du patient, le médecin procède à une analyse histologique, selon les résultats de laquelle il détermine comment et comment traiter la colite atrophique.

    En raison du fait que le principal problème de cette maladie est la constipation, il est important de choisir les bons laxatifs qui aideront doucement les matières fécales à traverser la muqueuse intestinale sans perturber la microflore pathogène..

    Le traitement médicamenteux vise à éliminer le syndrome douloureux, à cette fin, les médecins prescrivent des analgésiques.

    Pour éliminer le processus inflammatoire dans les intestins, un traitement hebdomadaire de médicaments antibactériens est prescrit. Pour consolider les résultats du traitement, en particulier si un enfant est malade, les médecins prescrivent des probiotiques pour restaurer la microflore intestinale perturbée.

    Salofalk - suppositoires pour le traitement de la colite

    La médecine traditionnelle possède de nombreuses recettes dont les propriétés curatives visent à éliminer les causes de la colite atrophique chez la femme..

  • La meilleure recette est à base de fleurs de camomille, de feuilles de menthe et de racine de valériane. Tous les ingrédients sont broyés et mélangés en quantités égales, placés dans un thermos et remplis d'eau bouillante à raison de 1 verre d'eau pour 2 cuillères à café de matières premières. Insister pendant 2 jours, après quoi la solution prête doit être consommée dans un quart de verre 3 fois par jour.
  • L'extrait d'aloès peut restaurer la microflore intestinale, qui doit être bu une cuillère à café avant chaque repas. Le cours du traitement est d'un mois.

    Si la colite atrophique chronique de l'intestin a provoqué des symptômes aigus, le traitement chez la femme doit commencer sans délai, sinon la maladie peut devenir diffuse.

    Régime alimentaire pour la colite

    Le régime alimentaire est important dans le traitement de la colite atrophique. Lorsque la constipation est le principal symptôme de la maladie, le régime comprend:

    • les produits laitiers,
    • compotes de pruneaux et autres fruits secs,
    • épinards, céleri, carottes et citrouille.

    Vous devez manger par petites portions, mais aussi souvent que possible. Les aliments solides doivent être exclus du régime, il est préférable de prendre des aliments hachés.

    Les aliments qui provoquent des gaz et des ballonnements doivent être éliminés de l'alimentation:

    • produits de boulangerie,
    • toutes sortes de bonbons,
    • fibre grossière,
    • plats avec vinaigrette épicée, frits à l'huile, assaisonnés d'épices.

    La colite atrophique est une maladie difficile à guérir, mais vous pouvez éliminer les symptômes et soulager l'état du patient. Cela nécessite de suivre les instructions du médecin traitant et d'adhérer à un régime strict..

    Une description détaillée de la maladie, des méthodes de traitement et de prévention sont décrites dans la vidéo: