Exacerbation des ulcères d'estomac

Important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

Douleur aiguë ou floue, irradiant vers le dos ou localisée, brûlures d'estomac ou vomissements - cela peut être une exacerbation d'un ulcère d'estomac. Quelles mesures prendre? Comment se distinguer des autres maladies? Que pouvez-vous manger? Essayons de le comprendre.

Exacerbation de la maladie, sa dépendance aux facteurs externes, au sexe et à l'âge

Une exacerbation de l'ulcère gastrique est une forte augmentation des symptômes de la maladie après une période de «calme» (rémission). Il est caractérisé par la périodicité. Les symptômes sont plus fréquents à l'automne et au printemps. Leur durée varie de 2-3 à 6-8 semaines.

Chez les hommes, l'exacerbation est beaucoup plus fréquente que chez les femmes. L'alternance de périodes peut être effacée. Le syndrome douloureux est plus prononcé et l'incidence des complications est 8 à 15 fois plus élevée.

L'ulcère de l'estomac chez la femme peut s'aggraver pendant la ménopause, après un avortement, avec une dysménorrhée. La grossesse conduit principalement à une rémission.

Les manifestations d'une exacerbation d'ulcères chez les adolescents et à l'adolescence sont effacées ou similaires aux symptômes d'un ulcère duodénal. La douleur est légère, les brûlures d'estomac sont présentes, les complications sont rares. Dans la vieillesse, la douleur n'est pas non plus prononcée, elle est diffuse, irradiant souvent vers le dos, l'épaule, la clavicule.

Le groupe à risque comprend les personnes dont le travail est associé au stress constant, au tabagisme et à l'abus d'alcool. De plus, une exacerbation des ulcères est plus fréquente chez les personnes qui ne suivent pas de régime: elles mangent de la nourriture sèche, avec de longues pauses, boivent souvent des boissons gazeuses. Les amateurs épicés et frits appartiennent également à ce groupe..

Causes d'une exacerbation d'un ulcère

Le plus souvent, les ulcères d'estomac sont exacerbés par la consommation de grandes quantités d'alcool fort, de boissons gazeuses et d'un stress sévère. D'autres raisons de provocation peuvent être:

  • manger des aliments trop chauds;
  • fumer fréquemment (à jeun) en buvant du café ou du thé fort;
  • non-respect du régime alimentaire;
  • blessures graves;
  • prendre des médicaments tels que: l'aspirine, la réserpine, l'ibuprofène, l'indométacine, etc.
  • les infections;
  • Stress physique.

Le non-respect des recommandations du médecin pour la prise de médicaments et une violation du régime alimentaire sont observés le plus souvent pendant la période de rémission. La douleur «lâche» et une personne souffrant d'un ulcère gastro-duodénal «se détend».

Symptômes

Le principal symptôme d'une exacerbation d'un ulcère est la douleur. Ses traits caractéristiques sont: la dépendance à l'heure de la journée et la prise alimentaire. Avec un ulcère peptique, à la suite de la prise d'antiacides et après des vomissements, la douleur disparaît ou diminue. L'augmentation et la diminution des sensations de douleur se produisent lentement (

15 min.) Par opposition à la maladie des calculs biliaires.

En fonction du moment où vous mangez, les symptômes de la douleur peuvent être:

  • tôt (30 à 60 minutes après avoir mangé);
  • en retard (apparaissent après 2 heures);
  • «Hungry» (apparaît après 6-7 heures et disparaît après avoir mangé);
  • nocturne (de caractère similaire à "faim").

Les douleurs «affamées» et nocturnes sont plus typiques des ulcères duodénaux. Cependant, avec la position de l'ulcère dans les parties inférieures de l'estomac, ils peuvent également être observés. Plus l'ulcère est élevé, plus les symptômes de la maladie sont flous..

La douleur lors de l'exacerbation de l'ulcère gastrique a généralement un caractère localisé: à gauche de la ligne médiane (par opposition à la gastrite, où la douleur est diffuse). Sa perforation se traduit par une douleur prolongée irradiant vers le dos.

Immunité aux médicaments, modification du rythme de la douleur, manifestations d'irradiation peuvent indiquer la survenue de complications ou l'apparition d'une maladie concomitante.

En plus de la douleur, un ulcère de l'estomac au moment d'une exacerbation peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • vomissement;
  • éructations;
  • constipation;
  • la nausée;
  • excréments noirs;
  • brûlures d'estomac.

Des vomissements de couleur foncée et des selles noires peuvent indiquer une hémorragie interne.

Premiers secours en cas d'exacerbation d'un ulcère

Lorsque les symptômes d'une exacerbation d'un ulcère apparaissent, le patient doit assurer un semi-repos au lit et une stabilité psycho-émotionnelle. Une attention particulière doit être portée à la nature de la douleur, à son intensité et à sa durée. En cas de complications, une hospitalisation est nécessaire. Une douleur aiguë accompagnée d'une détérioration rapide de l'état peut être le signe d'une perforation de l'ulcère. Vomissements de sang - hémorragie interne. Vous devez appeler d'urgence un médecin.

Agents pharmacologiques

Les premiers soins consistent à éliminer rapidement les symptômes d'exacerbation et à fournir les conditions nécessaires à la guérison de l'ulcère. Les préparations de bismuth et les antiacides aideront à se débarrasser de la douleur. Il:

  • De-Nol;
  • Bismofalk;
  • Bismol;
  • Tribimol;
  • Vikalin;
  • Almagel;
  • Maalox;
  • Rennie et coll..

Si ces fonds ne vous aident pas, vous pouvez prendre des antispasmodiques (Papaverine, No-Shpa) ou des anticholinergiques (Gastroceptin, Metacin). Le médecin vous prescrira des antibiotiques et d'autres médicaments antiulcéreux. Une fois que vous vous sentez mieux, vous devez absolument consulter un médecin et subir l'examen nécessaire.

Remèdes populaires

En l'absence des médicaments nécessaires à portée de main, une crise d'exacerbation peut être supprimée avec des remèdes populaires. Le bicarbonate de soude est souvent utilisé en interne, mais c'est un antiacide puissant et a des effets secondaires..

Le lait chaud, la solution de miel, l'églantier aidera à soulager la douleur. Ce dernier est considéré comme un remède radical très puissant pour l'exacerbation de l'ulcère gastrique. Il est utilisé pour éliminer les symptômes de la douleur, avec des saignements internes, favorisant la guérison..

Les herbes ont également un effet analgésique et enveloppant: calamus, camomille, cumin, sauge, mélisse, mélilot, avoine, orchis.

Choisir un régime

Il existe des régimes spéciaux anti-ulcères précédemment approuvés: 1a, 1b et 1. Malgré des études étrangères affirmant que l'interdiction de certains aliments peut provoquer un stress supplémentaire, ces régimes sont encore utilisés aujourd'hui. Les scientifiques russes ont complété le régime en augmentant la teneur en protéines et en graisses. Les principes de la nutrition diététique restent inchangés.

Principes de régime

Le régime antiulcéreux est basé sur le principe de l'épargne de l'estomac. L'économie thermique consiste à manger des aliments à une température comprise entre 15 ° C et 60 ° C. Les produits chimiques excluent les aliments qui entraînent une augmentation de la sécrétion. La mécanique nécessite de manger des aliments sous forme de purée et de liquide.

Il existe d'autres recommandations diététiques pour exacerber les ulcères gastriques:

  • repas fréquents;
  • petites portions;
  • ne pas manger la nuit.

Il est nécessaire de retirer des produits: sucré, gras, épicé, salé, café, boissons gazeuses, thé fort, tous types de bouillons (y compris de légumes), alcool, conserves.

Exemple de menu

Le menu élaboré sur la base des grands principes du régime dépendra de la gravité des symptômes, de la présence de complications et évoluera au fur et à mesure que vous récupérerez. Dans la première semaine après le début des crises, vous aurez besoin d'un régime numéro 1a, les 10 prochains jours (environ) - numéro 1b. Une semaine plus tard, le régime numéro 1 est introduit. Voici 3 options de menu.

Numéro de régime 1a

Premier petit déjeuner: bouillie avec du lait (semoule, riz, avoine), vous pouvez utiliser une omelette à la vapeur, rose musquée (bouillon);

Deuxième petit-déjeuner: œuf à la coque, gelée;

Déjeuner: soupe visqueuse de semoule, de riz ou d'avoine, soufflé à la vapeur (de poisson maigre, viande, volaille), lait;

Collation de l'après-midi: soufflé à la vapeur de fromage cottage, gelée;

Dîner: soufflé au poulet, églantier;

La consommation de sel est limitée à 5 g. Vous pouvez ajouter de la crème, un peu de beurre.

Numéro de régime 1b

Le pain blanc est ajouté sous forme de croûtons (pas plus de 100 g). La viande, la volaille et le poisson sont préparés sous forme de boulettes de viande, de côtelettes cuites à la vapeur. Les soupes au lait sont plus variées.

Premier petit déjeuner: bouillie de lait d'avoine, bouillon d'églantier;

Deuxième petit-déjeuner: craquelins, gelée;

Déjeuner: soupe au lait avec des vermicelles fins, boulettes de viande, gelée;

Collation de l'après-midi: craquelins ou fromage cottage en purée, gelée;

Dîner: soufflé de poisson (ou de volaille), bouillon d'églantier;

Numéro de régime 1

La viande, la volaille et le poisson peuvent être cuits en morceaux. Des soupes de légumes et des purées de légumes sont introduites, ainsi que de l'aneth et du persil. Autorisé: pain d'hier (blanc), fromage doux, crème sure, confiture, pommes, biscuits secs. Sont interdits: les bouillons, les sauces (sauf les fruits), les épices, ainsi que frits et salés.

Premier petit-déjeuner: œufs brouillés, biscuits, bouillon d'églantier;

Deuxième petit-déjeuner: fromage, gelée, pomme;

Déjeuner: soupe de légumes, boulettes de viande, pain, compote;

Collation de l'après-midi: soufflé aux baies, bouillon d'églantier;

Dîner: poisson bouilli, cynorrhodons;

Les options de menu affichées sont approximatives. Lors de la composition d'un régime, vous devez respecter vos propres préférences et caractéristiques du corps. Par exemple, si vous avez une intolérance au lait ou au poisson.

Il est conseillé de respecter les principes de base du régime alimentaire et pendant la rémission, en particulier au début du printemps et à l'automne, pour éviter l'exacerbation des ulcères d'estomac. Il vous suffit de faire attention à votre corps, et il répondra avec une bonne santé et un grand bien-être.

Symptômes et traitement de l'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal

L'ulcère gastroduodénal vient en deuxième position après la gastrite en termes de diagnostic. La pathologie est une violation de l'intégrité de la muqueuse gastrique avec la formation de défauts cicatriciels d'un diamètre d'environ 10 mm. La maladie peut survenir dans un contexte de stress, de mauvaise alimentation ou d'ingestion de substances agressives, y compris des médicaments et des produits chimiques, dans le tube digestif.

L'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal provoque la formation de nouveaux ulcères

L'ulcère de l'estomac fait référence à des maladies chroniques et présente une division prononcée en période de rémission et d'exacerbation. Ces derniers surviennent le plus souvent au printemps et en automne. Chaque exacerbation de l'ulcère gastrique conduit à la formation d'une nouvelle cicatrice sur la membrane muqueuse de l'organe, qui n'a pas les propriétés fonctionnelles caractéristiques des tissus sains. C'est pourquoi la maladie est considérée comme irréversible et nécessite une attention particulière à l'état du patient tout au long de sa vie..

  • 1 Causes de l'ulcère peptique
  • 2 Symptômes d'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal
  • 3 Comment et comment traiter l'exacerbation des ulcères d'estomac

Causes d'ulcère gastroduodénal

Un ulcère de l'estomac peut survenir pour deux raisons: avec une acidité accrue du suc gastrique et avec la colonisation du tractus gastro-intestinal par la bactérie Helicobacter. Ces deux facteurs entraînent une perturbation des fonctions protectrices de la membrane muqueuse, qui consistent en la synthèse constante d'une substance qui enveloppe l'organe de l'intérieur et le protège de l'action de l'acide chlorhydrique, de la pepsine et d'autres enzymes digestives..

La présence d'une synthèse excessive d'acide chlorhydrique et de bactéries sur la muqueuse gastrique ne peut pas déclencher le processus de son ulcération. Il y a des cas où, s'ils étaient présents, une personne n'avait pas de problèmes d'estomac. Comme les scientifiques l'ont découvert, pour démarrer des processus pathologiques, il est nécessaire de disposer de facteurs provocateurs qui provoquent une augmentation de la synthèse d'acide chlorhydrique et une augmentation de l'activité de Helicobacter Pylori.

La croissance bactérienne dans l'estomac peut entraîner une ulcération

Ces phénomènes comprennent:

  • tabagisme fréquent;
  • alcoolisme;
  • tension nerveuse (stress, dépression prolongée);
  • manger des aliments trop chauds, épicés, froids ou acides;
  • Manger des aliments qui contiennent des fibres trop grossières ou des particules non digestibles
  • utilisation à long terme de corticostéroïdes et d'AINS.

Ces facteurs peuvent affecter la muqueuse gastrique immédiatement (en mangeant des aliments irritants) ou après une longue période (en fumant). Ils peuvent également provoquer des exacerbations répétées d'un ulcère de l'estomac, qui était en rémission..

Symptômes d'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal

Les symptômes les plus frappants d'une exacerbation d'un ulcère de l'estomac sont observés chez les patients qui ont rencontré cette maladie pour la première fois..

Avec des exacerbations particulièrement sévères, une perforation de l'ulcère est observée

Chaque attaque ultérieure peut être accompagnée de troubles d'intensité et de durée variables, en fonction de l'évolution du processus ulcéreux:

  • Dans une forme bénigne, l'exacerbation des ulcères d'estomac se produit 2, maximum 3 fois par an. Dans le même temps, la symptomatologie ne diffère pas par une intensité et une durée élevées. Avec un traitement approprié, l'attaque de l'ulcère disparaît complètement en 7 à 10 jours..
  • Avec une gravité modérée, les signes d'exacerbation peuvent déranger le patient jusqu'à 4 fois par an. Les symptômes sont assez prononcés, dans certains cas des saignements gastriques se produisent. La thérapie d'exacerbation prend 14 à 28 jours ou plus.
  • Dans les cas graves, une exacerbation des ulcères d'estomac se produit plus souvent 4 fois par an. Dans le même temps, les symptômes sont très intenses et la maladie doit être traitée presque en continu. Avec cette forme, une manifestation de la maladie telle que la perforation de l'ulcère ou une hémorragie interne abondante est particulièrement dangereuse..

La liste des symptômes pour chaque forme de la maladie reste presque la même:

SymptômeRaison d'apparitionPersonnage
DouleurIrritation de la surface ulcéreuse (plaie) avec de l'acide chlorhydrique ou de la nourritureIl peut être tranchant, coupant ou émoussé selon la forme de la maladie. Localisation - la partie épigastrique de l'abdomen, parfois avec irradiation vers le côté gauche, l'hypocondre ou le dos. Commence à déranger le patient peu de temps après avoir mangé. Tombe en 1,5 à 2 heures après l'apparition.
Brûlures d'estomacApparaît après avoir mangé de grandes portions de nourriture en raison du rejet du contenu de l'estomac dans l'œsophage.Elle peut être débilitante, légère ou se résorber rapidement, selon la forme de la maladie. Presque toujours accompagné de douleur.
Nausées VomissementsSe produit en raison de spasmes et d'une irritation excessive de la muqueuse gastrique avec des acides et des enzymes digestives.Se produire au plus fort de la douleur. Presque toujours une seule fois. Après des vomissements, il y a une amélioration notable de l'état.
Trouble des sellesSe lever en raison de l'ingestion d'aliments non digérés avec une teneur élevée en acide chlorhydrique dans l'intestin.La constipation et la diarrhée se produisent en alternance, qui peuvent se remplacer plusieurs fois par jour. Périodiquement, les troubles sont accompagnés de flatulences et de flatulences, de coliques dans les intestins.
SaignementSe produit en raison d'un traumatisme excessif de la surface ulcéreuse ou en raison de la perforation d'une formation pathologique dans la cavité abdominale.Les saignements peuvent être rares, avec des caillots noirs uniques dans le vomi ou les matières fécales. Avec des saignements abondants, le vomi et les excréments deviennent complètement noirs. De tels changements peuvent être précédés d'une douleur aiguë et insupportable dans l'estomac..

Dans de rares cas, les symptômes d'une exacerbation peuvent être flous et le patient ne ressentira aucun signe de détérioration. Cependant, un manque d'appétit, une perte de poids rapide et une détérioration de l'état général d'une personne peuvent indiquer un problème. Avec une tendance aux exacerbations latentes, il est recommandé de se faire examiner par un gastro-entérologue au printemps et à l'automne, que le patient présente ou non des symptômes de la maladie.

Comment et comment traiter l'exacerbation des ulcères d'estomac

Lorsque des symptômes désagréables apparaissent, il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement afin de ne pas aggraver les manifestations de la maladie. Chaque patient doit savoir quoi faire en cas d'exacerbation d'un ulcère de l'estomac, car dans certains cas, un retard de plusieurs heures peut entraîner de graves complications. Tout d'abord, vous devez abandonner temporairement la nourriture et commencer à boire les médicaments recommandés pour de tels cas par votre médecin..

La liste des médicaments de premiers soins, c'est-à-dire pour éliminer les symptômes et protéger la membrane muqueuse des effets négatifs, comprend les médicaments suivants:

Groupe de médicamentsCaractéristiques / effetNom des médicaments
Les inhibiteurs de la pompe à protonsInhiber la synthèse du suc gastrique, réduire l'acidité et ainsi éliminer la douleur et les brûlures d'estomac.Omeprazole;
Nolpaza;
Esoméprazole;
Pantoprazole et autres.
Inhibiteurs des récepteurs H2L'effet antisécrétoire est basé sur le blocage de la synthèse de l'acide chlorhydrique par les cellules qui activent les histamines. Lorsqu'ils sont pris, la douleur et les brûlures d'estomac sont réduites..La cimétidine;
Omeprazole;
Ranitidine;
Roxatidine et autres.
AntiacidesNeutraliser l'acide chlorhydrique et réduire les symptômes, prévenir l'aggravation de la douleur et des brûlures d'estomac.Rennie;
Tams;
Mélange Bourget;
Almagel;
Maalox.
Préparations au bismuthIls ont un effet astringent, sédatif et gastroprotecteur. Protège la surface ulcéreuse des irritations supplémentaires.Vikalin;
Pylorid;
De-Nol;
Les antibiotiquesRéduit l'activité de l'infection à Helicobacter pylori, sont utilisés en combinaison les uns avec les autres et avec d'autres médicaments.Clarithromycine;
Amoxicilline;
Métronidazole;
Tétracycline.

Il n'est pas recommandé de commencer à prendre des pilules sans consulter au préalable votre médecin. Faites particulièrement attention lorsque vous prenez des analgésiques. L'exacerbation des symptômes des ulcères d'estomac est mieux traitée avec les médicaments mentionnés précédemment, et non avec des analgésiques et des antispasmodiques. De nombreux médicaments de ce groupe peuvent entraîner des complications pouvant aller jusqu'à des saignements ou, au contraire, brouiller le tableau clinique..

À ce stade, il est conseillé de ne pas manger d'aliments et de plats pouvant irriter la membrane muqueuse. La nourriture dans les 48 premières heures doit être muqueuse, toujours chaude (environ 45 à 50 degrés), avec un minimum de sel. La préférence devrait être donnée au bouillon de riz, à la bouillie de lait râpée à base de flocons d'avoine et de semoule, de lait ou de gelée de miel.

Tout médicament que vous prenez doit être convenu avec votre médecin.

Vous devez manger souvent pour qu'il y ait toujours de la nourriture dans l'estomac qui neutralisera l'acide. Cependant, il n'est pas recommandé de manger de trop grandes portions afin de ne pas alourdir l'organe blessé. À mesure que l'intensité des symptômes diminue, le menu du patient peut être élargi avec des légumes bouillis et de la viande ou du poisson cuits à la vapeur (de préférence sous forme de viande hachée).

La durée du traitement et l'adhésion à un régime strict en cas d'exacerbation d'un ulcère prennent généralement environ deux semaines. Pendant tout ce temps, il n'est pas recommandé de charger le patient physiquement et émotionnellement. L'atmosphère doit être calme, car même un peu d'excitation peut provoquer une nouvelle attaque de la maladie.

Vous trouverez plus d'informations sur l'exacerbation d'un ulcère dans la vidéo:

Que faire en cas d'exacerbation des ulcères gastriques et duodénaux

Si une personne souffrant d'un ulcère d'estomac commence à ressentir de graves douleurs abdominales, le problème est revenu. Tout le monde ne sait pas comment aider dans ce cas et quoi faire pour soulager la douleur. Une exacerbation d'un ulcère de l'estomac ou duodénal est un phénomène grave qui ne doit en aucun cas être ignoré.

Un ulcère de l'estomac ou des intestins est une maladie très délicate. Tout incident peut se transformer en aggravation. Comment pouvez-vous encore éviter les conséquences désagréables et protéger votre corps de la souffrance pendant la période d'aggravation de la maladie?

Comment identifier une exacerbation

Un ulcère de l'estomac ou 12 ulcères duodénaux s'accompagne de périodes de rémission et d'exacerbation.

Lorsque la maladie s'aggrave, une personne ressent de graves douleurs abdominales, une faiblesse, des nausées et des vomissements.

Ainsi, les symptômes d'une exacerbation d'un ulcère comprennent:

  • douleur intense de divers types dans l'estomac: coups de couteau, coupure, sourd, poignard, crampes, etc.
  • reflux (éructations aigres);
  • nausée, faiblesse;
  • vomissements, après quoi le patient ressent un soulagement;
  • diminution de l'appétit;
  • ballonnements;
  • problèmes de selles (constipation prolongée, diarrhée);
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • insomnie, irritabilité.

Il est à noter que la nature et l'heure d'apparition de la douleur dépendent de l'emplacement de la blessure. Si l'ulcère est situé dans la partie supérieure de l'estomac, la douleur survient après avoir mangé, qui disparaît en 1,5 à 2 heures. Si une gêne survient 2 à 3 heures après avoir mangé, c'est un signe que les lésions de la muqueuse gastrique se situent dans la partie médiane ou plus près du duodénum. La douleur qui survient avec un estomac vide et la nuit indique un ulcère intestinal.

Parfois, une personne confrontée à une exacerbation ulcéreuse n'est pas pressée de consulter un médecin, car elle sait qu'il s'agit d'un phénomène temporaire. Une telle position, cependant, ne nuira qu'à l'estomac et à tout le corps. Si la maladie n'est pas arrêtée à temps, des saignements gastriques ou une perforation de l'ulcère peuvent commencer.

Raisons principales

Le plus souvent, une exacerbation de l'ulcère duodénal ou des ulcères d'estomac attend les gens en automne et au printemps. C'est à ce moment que le corps dépense beaucoup de force et d'énergie pour se restructurer vers de nouvelles conditions. Les fonctions protectrices sont affaiblies et le système immunitaire devient vulnérable à diverses infections.

Le non-respect brutal d'un régime spécial est une autre raison. Par exemple, après un festin avec une abondance de personnes grasses, sucrées, fumées et alcooliques, une personne peut ressentir une vive douleur à l'estomac. Il est causé par l'oxydation de la membrane muqueuse de la malbouffe.

Un tabagisme excessif est considéré comme la cause de l'aggravation de l'ulcère. Par conséquent, ce sont les hommes qui souffrent le plus souvent de cette maladie, car parmi eux le tabagisme est le plus répandu..

La maladie est aggravée par un stress sévère ou sévère. Beaucoup pensent que l'apparition d'une maladie dans certains cas est due à des expériences. Dans le contexte d'une maladie déjà en développement, des chocs inattendus, ainsi qu'un état d'anxiété constante, portent un coup sérieux à l'ulcère.

Une exacerbation peut commencer en raison de la prise de médicaments qui affectent l'environnement acide des intestins et de l'estomac. Lors de la prescription de tels médicaments, les médecins interrogent généralement le patient sur la présence d'un ulcère, mais si cela ne se produit pas, assurez-vous de signaler votre maladie. Cela vous protégera, vous et votre estomac, des conséquences négatives..

L'exercice disproportionné par rapport aux capacités de l'organisme affecté est une autre raison de l'aggravation de la maladie. Les médecins disent qu'en présence d'un ulcère d'estomac, une personne doit soit se limiter complètement au sport, soit le faire avec modération et très soigneusement. Pendant la période des ulcères aigus, bien sûr, l'activité physique doit être complètement exclue. Il sera possible de faire revivre le sport pendant la période d'amélioration.

Donc, pour résumer ce qui précède, nous soulignons les principales raisons d'exacerbation suivantes:

  • infection, froid;
  • inexactitudes dans la nutrition;
  • mauvaises habitudes;
  • anxiété constante, stress;
  • prendre des médicaments inappropriés;
  • augmentation de l'activité physique.

La maladie ne sera jamais prise par surprise si vous avez une longueur d'avance sur votre ulcère..

Premiers secours en cas d'exacerbation

Si, néanmoins, l'aggravation de la maladie est survenue de manière inattendue, il existe des règles qui aideront à transférer les symptômes les plus difficiles:

  1. Si l'ulcère s'est aggravé pour la première fois, vous devez immédiatement appeler une ambulance.
  2. Il est démontré qu'il permet à soi-même ou au patient de se reposer complètement. Lors d'une crise, vous devez vous allonger, essayer de détendre votre estomac et déterminer le type de douleur, cela vous aidera lors de la communication avec un médecin.
  3. Ne réchauffez pas et ne refroidissez pas l'estomac. Premièrement, cela n'aide pas du tout. Deuxièmement, ça ne fera que blesser.
  4. Si ce n'est pas la première fois que vous ressentez une exacerbation, vous pouvez prendre des analgésiques. Pour la première fois, cela ne peut être fait sans la recommandation d'un médecin..
  5. Au début de la période aiguë, vous devez vous abstenir de manger. Ensuite, vous devez respecter des restrictions strictes.
  6. Lorsque la première attaque est passée, vous devez vous préparer à un régime spécial. Le régime doit être un aliment léger, pâteux et liquide.

Nutrition

Le patient doit adhérer à un régime alimentaire strict au début de l'exacerbation. Ceux qui ont déjà rencontré cette maladie connaissent de première main le régime numéro 1-A. Au début, ils l'observent.

  • bonbons;
  • gras, salé, fumé;
  • beurre;
  • produits laitiers fermentés, en particulier âgés de deux jours ou plus;
  • fruits crus, baies, légumes;
  • épices, sauces;
  • café, cacao;
  • restauration rapide, produits semi-finis;
  • boissons gazeuses et alcool.

Malgré ces restrictions strictes, ce régime comprend des graisses, des protéines et des glucides. Les plats à base d'aliments approuvés doivent être servis en purée, pâteux ou liquides. Bien sûr, vous devez vous abstenir de trop manger et distribuer les repas de manière à ce qu'il y ait 6 ou 7.

Ce qui s'applique aux produits autorisés:

  • soupes muqueuses (avoine, semoule, orge perlé);
  • bouillie liquide cuite dans l'eau;
  • viande en purée;
  • poisson bouilli maigre;
  • gelée et gelée de fruits, avec un peu de sucre ou de miel;
  • fromage cottage à pâte molle, lait frais, crème;
  • jus non concentrés, boissons aux fruits;
  • omelette à la vapeur, œufs à la coque;
  • thé au lait.

Quels médicaments prendre

Il convient de noter que la sélection indépendante du traitement médicamenteux ne fera qu'aggraver la situation. Aux premiers signes d'une exacerbation d'un ulcère, vous devez immédiatement consulter un médecin afin qu'il vous prescrive un traitement de haute qualité.

Afin d'informer le patient sur le traitement proposé, on peut dire qu'il comprend 4 groupes de médicaments:

  • médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac ou du duodénum;
  • médicaments à effet antibactérien;
  • médicaments qui calment le système nerveux;
  • médicaments dont l'action vise à guérir la membrane muqueuse.

Le traitement d'une exacerbation d'un ulcère peut être effectué indépendamment par le patient à domicile, mais sous la surveillance d'un médecin, ou dans un hôpital.

Ce n'est qu'en prenant les 4 groupes de médicaments que le malaise peut être arrêté. Ensemble, ils auront l'effet souhaité, puisque chacun des groupes est responsable d'un spectre d'action distinct..

Chaque organisme est unique, il n'y a donc pas de méthode de thérapie universelle. Vous pouvez prendre des mesures pour soulager vous-même les symptômes, mais seul un spécialiste qualifié doit traiter un ulcère d'estomac..

Que faire pour éviter les poussées

  • Habituellement, si un ulcère est suspecté ou déjà avec un diagnostic établi, le patient reçoit des recommandations pour soulager la maladie. La règle principale est le strict respect du régime alimentaire prescrit par le médecin. Le moindre écart peut entraîner une aggravation de la maladie..
  • Lors de l'élaboration d'un menu, vous devez tenir compte des aliments interdits et autorisés. Vérifiez votre réfrigérateur pour la malbouffe. Il conviendra d'avertir vos proches que vous suivez un régime et de leur demander d'être plus prudents lors de l'achat de nourriture..
  • Essayez de vous débarrasser des mauvaises habitudes au moins pendant une exacerbation. La fumée de cigarette, tout comme l'alcool, irrite la microflore déjà endommagée de l'estomac.
  • Tenez un journal d'observation des ulcères. À quoi elle réagit particulièrement brusquement, quels aliments peuvent être consommés sans crainte d'inconfort, etc. Cela vous permettra de déterminer rapidement la liste des aliments qui conviennent à votre estomac.
  • Essayez de manger par petites portions. Mieux encore, un régime où il n'y a pas plus de 3 heures entre les repas. Les repas froids et chauds doivent être exclus de l'alimentation. Ils peuvent perturber l'ulcère.
  • Commencez à prendre soin de votre digestion en mangeant des aliments mous en purée. Le repos et le confort de votre estomac seront assurés par des soupes visqueuses, des céréales, de la gelée et de la gelée. Aborder la nutrition avec respect, exclure les grèves de la faim, les jours de jeûne et la suralimentation.
  • Protégez-vous des soucis. Accordez-vous et votre corps à une humeur positive, à la guérison. De nombreux patients souffrent d'irritabilité, de nervosité et d'insomnie. Passez plus de temps avec votre humeur, communiquez avec votre famille et vos amis. Une attitude positive est la clé du succès du traitement de toute maladie.

Les ulcères de l'estomac et du duodénal sont l'une des maladies les plus répandues dans la population. Cela se produit en raison d'infections, d'une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes ou d'un stress sévère. Il est facile de protéger le corps des ulcères, il vous suffit d'adhérer à un mode de vie sain et de bien manger.

Exacerbation des ulcères d'estomac: causes, traitement, symptômes, médicaments

Exacerbation des ulcères d'estomac

Pour l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal 12, une évolution progressive avec une modification des périodes d'exacerbation et de rémission est caractéristique. Il s'agit d'une version classique du tableau clinique de la maladie, de moins en moins fréquente chaque année - elle est remplacée par des formes effacées et à faible symptôme. Cependant, un pourcentage significatif de patients présente régulièrement des symptômes d'exacerbation des ulcères d'estomac..

Raisons de la rechute

Pendant la période de rémission, le défaut ulcéreux est représenté par un tissu cicatriciel avec un foyer d'inflammation chronique dans la zone du bas de l'ulcère. Il s'agit d'un état stable, qui est un équilibre entre l'action agressive de l'acide chlorhydrique du suc gastrique, l'activité vitale de la bactérie H. pylori et les mécanismes compensatoires de l'organisme..

Sous l'action de divers facteurs externes et internes, l'inflammation chronique est remplacée par une inflammation aiguë et le processus de destruction des couches de la paroi de l'estomac reprend.

Les provocateurs d'une exacerbation d'un ulcère de l'estomac avec le développement de symptômes caractéristiques peuvent être:

  • une diminution persistante du pH du contenu gastrique à 2 et en dessous (par exemple, en raison du retrait des médicaments antiulcéreux);
  • hélicobactériose non traitée ou réinfection par une nouvelle souche du micro-organisme;
  • le tabagisme (les composants de la fumée de tabac stimulent la sécrétion d'acide chlorhydrique et affaiblissent les réserves protectrices de la muqueuse gastrique);
  • abus d'alcool (l'éthanol provoque une brûlure chimique de la membrane muqueuse);
  • inexactitudes dans la nutrition;
  • fort stress psycho-émotionnel;
  • d'autres maladies se manifestant par une ulcération de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal supérieur (par exemple, gastrinome et syndrome de Zollinger-Ellison).

Les principaux symptômes d'une exacerbation d'un ulcère d'estomac

Le tableau clinique d'une attaque d'ulcère gastro-duodénal comprend les symptômes suivants:

  • douleur intense dans la partie supérieure de l'abdomen d'un caractère brûlant, coupant, poignardant et déchirant;
  • nausées persistantes, des vomissements sont possibles (en cas de saignement du bas de l'ulcère, il a un aspect caractéristique de «marc de café»);
  • aversion pour la nourriture (les patients présentant une exacerbation d'un ulcère préfèrent mourir de faim, car la nourriture augmente la douleur et provoque des vomissements);
  • après 4-5 heures, des flatulences (formation excessive de gaz dans les intestins) et de la constipation sont possibles.

Heureusement, une telle clinique n'est pas courante. En règle générale, la plupart des exacerbations se produisent avec les symptômes habituels d'un ulcère de l'estomac, mais légèrement plus graves.

Mécanisme de développement de l'inconfort

Chacun des symptômes décrits a un mécanisme de développement spécifique. Les informations clés sur ce sujet sont présentées dans le tableau.

Symptôme d'exacerbation de l'ulcèrePourquoi surgit
DouleurL'acide chlorhydrique irrite les récepteurs de la douleur au bas de l'ulcère
La nauséeAugmentation du péristaltisme de l'estomac, impulsions douloureuses et activation du centre de vomissement de la moelle allongée
VomissementLes raisons sont les mêmes
Aversion pour la nourritureLa nourriture augmente la douleur
BallonnementsStimulation neurohumorale du pancréas et des intestins, facilitation des processus de fermentation
ConstipationPour les mêmes raisons + en raison de la famine

Premiers secours pour l'exacerbation de l'ulcère

La première étape pour exacerber l'ulcère gastroduodénal consiste à réduire l'acidité du suc gastrique et à éliminer la douleur. Les antiacides tels que Almagel, Fosfalugel, Relzer, Gaviscon et d'autres s'acquittent avec succès de cette tâche..

Ces médicaments neutralisent l'acide chlorhydrique et créent un film protecteur sur la muqueuse gastrique qui dure 2 à 4 heures. En conséquence, les sensations de douleur diminuent ou disparaissent complètement et la sensation de nausée est atténuée..

Une «thérapie à la demande» spéciale a été développée pour traiter les symptômes d'une exacerbation des ulcères d'estomac. Il consiste en une seule application d'une dose standard de tout inhibiteur de la pompe à protons - oméprazole, pantoprazole, ésoméprazole, etc..

La durée d'action de ces médicaments atteint 10 à 14 heures et plus, et leur activité «anti-acide» est encore plus forte que celle des antiacides.

Avec une exacerbation d'un ulcère, les symptômes peuvent également être atténués en suivant ces directives:

  • en cas d'inconfort sévère, suivez un régime à jeun pendant 24 heures (seuls l'eau, le bouillon de poulet faible en gras et les produits laitiers faibles en gras sont autorisés);
  • ne pas fumer ni boire de boissons alcoolisées;
  • la procinétique (Motilium, Cerucal) aidera à faire face aux nausées et vomissements;
  • si possible, prenez 2-3 jours de congé et essayez de passer ce temps en paix.

Pour éliminer la douleur, il est strictement interdit de prendre de l'analgine et d'autres AINS.!

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont largement utilisés pour traiter les maux de tête, les maux de dents, les règles douloureuses et des conditions similaires. Avec des douleurs dans la cavité abdominale, il est absolument impossible de les prendre..

Analgin, Nurofen, Ketorol et d'autres analgésiques inhibent la synthèse de la prostaglandine E2, qui joue un rôle extrêmement important dans l'estomac. En conséquence, l'acidité du suc gastrique augmente et la production de mucus protecteur diminue, ce qui contribue à une évolution plus sévère de l'ulcère peptique.

Traitement des ulcères d'estomac récurrents

Habituellement, les exacerbations de l'ulcère gastro-duodénal ne nécessitent pas de soins médicaux urgents et sont traitées avec succès à domicile. Cependant, dans certains cas, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin:

  • vomissements fréquents de "marc de café" ou de sang écarlate;
  • douleur au poignard dans le haut de l'abdomen;
  • tension musculaire de la paroi abdominale antérieure (abdomen comme une planche);
  • melena (selles molles noires offensantes);
  • fièvre;
  • dépression de conscience.

Ces symptômes dangereux indiquent une évolution extrêmement sévère de la rechute avec le développement de complications de l'ulcère gastroduodénal, comme la perforation ou la pénétration.

Le traitement de l'exacerbation des ulcères d'estomac est médical et chirurgical. En l'absence de pathologie chirurgicale aiguë, un traitement d'éradication de 3-4 médicaments et un régime strict sont prescrits. En cas de perforation, une opération d'urgence est effectuée dans la quantité de suture de l'ulcère, de résection de l'estomac ou de gastrectomie totale.

Il convient de noter que toutes ces complications sont extrêmement rares et exclusivement chez les personnes qui ne reçoivent aucun traitement ou qui sont trop zélées avec les remèdes populaires. Si vous consultez régulièrement un gastro-entérologue et suivez ses recommandations de traitement, vous êtes alors protégé à 98 à 99% d'un tel danger..

Symptômes et traitement des ulcères d'estomac exacerbés

Diverses formes d'ulcère gastroduodénal touchent un grand nombre de personnes dans le monde. La progression de la pathologie s'accompagne de sensations douloureuses et nécessite une intervention immédiate. Pour éviter les conséquences désagréables, vous devez déterminer quelles sont les exacerbations des ulcères d'estomac, les symptômes et le traitement.

Causes d'une exacerbation d'un ulcère

Dans la plupart des cas, une exacerbation de l'ulcère gastrique se produit au printemps-automne, lorsque le corps est obligé de dépenser beaucoup d'énergie et de force vitales, s'adaptant aux changements saisonniers. À la suite de tels phénomènes, les défenses du système immunitaire se détériorent, ce qui entraîne le développement de complications.

La raison suivante est un fort écart par rapport au régime. Ainsi, si un patient adhère à un régime alimentaire strict, mais qu'il consomme une grande quantité d'aliments sucrés, gras ou fumés ou boit beaucoup de café, cela peut entraîner une oxydation instantanée des muqueuses de l'estomac. Ce problème s'accompagne d'une douleur intense dans l'abdomen..

L'exacerbation de la pathologie ulcéreuse se produit avec l'abus de cigarettes. Un problème similaire s'applique davantage aux hommes..

Une situation de stress sévère ou une dépression nerveuse est un facteur courant de complications de l'ulcère. Dans le contexte d'un état anxieux, le tableau clinique est aggravé et la douleur devient plus aiguë.

Même des exacerbations se produisent avec une mauvaise utilisation de médicaments pharmaceutiques qui affectent l'environnement acide de l'estomac et des intestins.

La maladie commence à progresser avec un effort physique excessif. Par conséquent, les experts recommandent de se limiter à l'activité sportive et d'éviter les mouvements brusques..

La liste des principales causes d'exacerbations est la suivante:

  1. Infectieux et rhumes.
  2. Écarts de régime.
  3. Abuser de mauvaises habitudes.
  4. Situations stressantes et troubles nerveux.
  5. Prendre des médicaments interdits.
  6. Charge inacceptable.

Symptômes

Les symptômes d'une exacerbation d'un ulcère de l'estomac diffèrent par leur intensité et leur durée. En fonction de l'emplacement et de la nature de la douleur, les médecins diagnostiquent le degré de complications. Afin de ne pas recourir à des méthodes radicales, vous devez demander une aide professionnelle à temps si vous rencontrez de tels problèmes:

  1. Douleur à l'estomac sévère (les symptômes peuvent s'aggraver la nuit). Avec les exacerbations, les sensations douloureuses sont localisées dans la zone du plexus solaire.
  2. Brûlures d'estomac. Cela se produit dans le contexte d'une acidité accrue de l'estomac, en raison de laquelle les muqueuses ne peuvent pas résister aux enzymes agressives, et le patient souffre d'une sensation de brûlure après avoir mangé de la nourriture.
  3. Petit appétit. Il se manifeste pour 2 raisons: la première est de nature psychologique et est associée au fait qu'une personne réduit le nombre de repas par peur de la douleur, et la seconde affecte les troubles du système digestif.
  4. Nausée constante. Le développement d'un réflexe nauséeux avec écoulement sanguin n'est pas exclu. Un phénomène similaire s'explique par des anomalies de la motilité gastrique..
  5. Éruptions accompagnées d'un goût aigre ou amer dans la bouche. Les symptômes sont dus à une acidité accrue.
  6. Lourdeur dans l'estomac.
  7. Constipation et flatulences fréquentes.

Si vous êtes confronté à 2-3 des signes énumérés, rendez-vous à la clinique dès que possible et informez le médecin de la nature de l'inconfort..

Premiers secours en cas d'exacerbation d'un ulcère

En sachant quoi faire avec une exacerbation d'un ulcère d'estomac, vous pouvez éliminer les conséquences dangereuses et améliorer le bien-être du patient. L'aide immédiate est la suivante:

  1. Calme et interdiction de l'activité physique.
  2. Restriction temporaire dans la nourriture. Les repas suivants seront basés sur un régime strict..
  3. Si les sensations douloureuses s'aggravent, vous pouvez appliquer un coussin chauffant avec de l'eau froide sur la zone à problème.
  4. Les analgésiques sont autorisés, à condition qu'ils conviennent à votre cas.
  5. Si la douleur ne disparaît pas dans les 15 minutes, vous devez appeler le service médical.

Ces recommandations vous aideront à comprendre rapidement ce qu'il faut faire en cas d'exacerbation de la gastrite et des ulcères d'estomac avant l'arrivée des médecins.

Agents pharmacologiques

Il est possible d'éliminer les complications des ulcères d'estomac et duodénaux avec des médicaments pharmaceutiques et des médicaments à effet analgésique. Le parcours thérapeutique est développé en tenant compte du tableau clinique et de la gravité de la pathologie. Dans tous les cas, 4 groupes de médicaments sont affichés:

  1. Moyens pour réduire l'acidité de l'estomac et du duodénum.
  2. Composés antibactériens.
  3. Comprimés anti-anxiété.
  4. Préparations pour la guérison des muqueuses du tube digestif.

La prise de médicaments est autorisée à domicile, mais sous la stricte surveillance d'un thérapeute. Ce n'est qu'en combinant les 4 groupes de médicaments que vous pourrez arrêter la douleur et améliorer votre bien-être.

Parmi les médicaments efficaces pour réduire l'agressivité du jus, on distingue Gaviscon, Gastal et Maalox. Les meilleurs cytoprotecteurs comprennent l'andapsine et le sucralfate.

Un patient présentant un ulcère exacerbé reçoit également des antibiotiques à large spectre (amoxicilline et métronidazole) et des probiotiques.

Remèdes populaires

Si vous êtes confronté à des signes d'exacerbation d'un ulcère d'estomac, mais qu'il n'y a pas de médicaments à portée de main, des méthodes alternatives et des remèdes populaires abordables peuvent venir à la rescousse..

Les sensations douloureuses dans les pathologies ulcéreuses peuvent être combattues avec du lait chaud combiné avec du miel. La décoction de rose musquée aide également à soulager la douleur, ce qui non seulement soulage la douleur, mais guérit également les plaies ouvertes.

Avec un ulcère de l'estomac exacerbé, le traitement peut être effectué avec de telles herbes médicinales:

  1. Camomille.
  2. Melisa.
  3. Carvi.
  4. L'avoine.
  5. Calamus.
  6. sauge.

Il est également important d'utiliser un régime strict qui réduira l'impact négatif sur les parois de l'estomac et rétablira l'état normal des muqueuses..

Choisir un régime

La première chose à faire lorsqu'un ulcère s'aggrave est de suivre un régime. La nutrition a un grand impact sur le corps humain, donc si vous choisissez le bon régime alimentaire, vous pouvez accélérer le processus de guérison et empêcher la progression de symptômes désagréables..

Les produits suivants devraient apparaître dans le menu du jour:

  1. Soupes diététiques et bouillons de poulet.
  2. Viande faible en gras.
  3. Bouillie liquide.
  4. Omelettes et ovoproduits.
  5. Fromage écrémé.
  6. miel d'abeille.

Un régime strict interdit l'utilisation des éléments suivants:

  1. De l'alcool.
  2. Pâtisseries et produits à base de farine.
  3. Plats fumés.
  4. Boissons contenant de la caféine.
  5. Sauces épicées, marinades et cornichons.

La condition clé pour la forme de nutrition est l'équilibre et le respect du calendrier. Le patient doit être guidé par les conseils du médecin et indiquer tout écart par rapport à l'état normal..

Principes de régime

Lorsque vous choisissez des aliments pour la nutrition diététique, vous devez exclure les aliments qui augmenteront l'acidité de l'estomac, car cela ne fera qu'aggraver le problème. Il est interdit de mourir de faim ou d'endurer des sensations inconfortables.

Vous devez également respecter les principes suivants:

  1. Aliments - exclusivement diététiques, non irritants pour la membrane muqueuse.
  2. Les aliments doivent être facilement absorbés par le corps, il est donc préférable de les manger sous forme liquide ou écrasée.
  3. Les plats chauds et froids sont contre-indiqués car ils arrêtent le processus de formation des enzymes et empêchent la restauration des muqueuses. La température optimale varie entre + 26... + 33 ° C.
  4. Les aliments doivent être consommés en petites portions et ne pas être consommés plus de 3 heures. L'intervalle entre les rendez-vous dépend de l'état du patient.
  5. Le régime de boisson optimal est de 1,5 à 2 litres d'eau potable par jour.

Le premier régime, qui permet d'accélérer la guérison des ulcères et de réduire l'inconfort de l'estomac, a été développé par le nutritionniste Mikhail Pevzner.

Exemple de menu

Le régime n ° 1 se distingue par sa rigueur et n'est pas apprécié par de nombreux patients, mais cela se justifie par sa grande efficacité et sa capacité à restaurer rapidement l'estomac. Il est prescrit pour les complications de gastrite ou d'ulcères. Lors de l'élaboration du menu, il est nécessaire de n'utiliser que des produits bouillis ou cuits à la vapeur avec une interdiction stricte des aliments frits. La dose de calories autorisée par jour est de 2800-3000. Les repas sont divisés 5 à 6 fois.

Régime 1A

Un exemple de menu diététique 1A est le suivant:

  1. Au premier petit-déjeuner, le patient reçoit une omelette, qui est cuite au four sans utiliser de sel. Il est permis de manger du pain et de boire du thé faible.
  2. Le deuxième petit-déjeuner se compose de semoule, de riz ou d'avoine, qui ont une consistance visqueuse. Uzvar est utilisé comme boisson..
  3. Vous pouvez dîner avec une soupe de poulet ou de légumes. Manger du poulet maigre avec des pâtes est autorisé. Vous devez boire de la compote.
  4. L'agrafe clé pour une collation l'après-midi est une escalope cuite à la vapeur et une purée de légumes ou de pommes de terre. La décoction de rose musquée peut servir de boisson..
  5. Pour le dîner, ils donnent du bœuf bouilli ou du poisson cuit à la vapeur.
  6. Le deuxième dîner comprend du yogourt non gras.

Régime 1B

Ce type de régime se caractérise par un régime plus doux et est prescrit après la fin du traitement précédent, lorsque l'ulcère commence à guérir et que les sensations douloureuses diminuent. Il consiste en 5 à 6 repas par jour en utilisant de petits morceaux de nourriture, et non des aliments complètement râpés, comme dans l'option 1A. La durée du régime est de 10 à 30 jours.

Régime 1

Un régime thérapeutique de ce type consiste à préparer correctement des denrées alimentaires approuvées. Les viandes maigres et les poissons doivent être soigneusement nettoyés des graines, de la peau et des veines. Pendant la cuisson, vous devez changer l'eau bouillante 2 fois pour réduire la teneur en graisse animale.

Un autre aliment diététique implique l'utilisation d'aliments protéinés et glucidiques. Dans le premier cas, la viande de lapin ou de poulet, le poisson maigre et les œufs à la coque sont autorisés, et dans le second, un certain nombre de légumes (pommes de terre, carottes, citrouille et courgettes).

La prévention

Une lutte efficace contre les ulcères gastro-duodénaux permet une prévention globale. Il consiste à respecter les règles suivantes:

  1. Une bonne nuit de sommeil et de repos. Pendant la rémission, la durée du sommeil doit être augmentée à 8 heures.
  2. Refus de boissons alcoolisées et de cigarettes. L'alcool et le tabagisme affectent négativement l'état du tube digestif.
  3. Régime équilibré.
  4. Renforcer les fonctions protectrices du système immunitaire.
  5. Protection contre le stress et les troubles nerveux.

Toute complication d'un ulcère nécessite une intervention immédiate. Si les symptômes s'aggravent, vous devez appeler une ambulance et ne pas reporter le traitement à l'avenir..

Exacerbation des ulcères d'estomac: signes, symptômes, traitement et régime

Les ulcères d'estomac sont considérés comme une affection très courante chez les adultes. La gravité réside dans la nature chronique de la pathologie. L'exacerbation de l'ulcère gastrique vient remplacer la phase de rémission et se caractérise par l'apparition de divers signes de perturbation du système digestif.

En savoir plus sur la pathologie

Un ulcère d'estomac est une maladie chronique. Il se caractérise par une irritation et des lésions des muqueuses dues à l'effet de l'acide chlorhydrique contenu dans la composition du suc gastrique sur elles..

Une exacerbation de l'ulcère gastroduodénal est une forte augmentation des symptômes de la pathologie après une période de rémission; la maladie est caractérisée par une périodicité saisonnière. Le plus souvent, des périodes d'exacerbation au printemps ou à l'automne se produisent, qui durent de 2-3 à 6-8 semaines. Les exacerbations surviennent plus souvent chez les hommes que chez les gentilshommes.

L'exacerbation des ulcères gastriques chez la femme est possible avec la dysménorrhée, après un avortement, pendant la période climatérique. La grossesse est plus susceptible d'entraîner une rémission.

Les signes d'aggravation d'un ulcère chez les adolescents ou à l'adolescence ne sont pas aussi prononcés ou similaires aux symptômes d'un ulcère duodénal. La douleur n'est pas très prononcée, il y a des brûlures d'estomac, les complications sont rares. Dans la vieillesse, les sensations de douleur sont également légères, elles sont plus diffuses, irradiant souvent vers l'épaule, le dos, la clavicule.

Les personnes dont le travail est associé à un stress fréquent, qui consomment de l'alcool et qui fument sont plus à risque de développer des ulcères d'estomac. Les ulcères d'estomac sont fréquents chez ceux qui ne suivent pas les principes d'une bonne nutrition, mangent de la nourriture sèche, consomment souvent des boissons gazeuses, des aliments épicés et frits.

La cause de la pathologie

La cause d'un ulcère d'estomac est la présence de la bactérie Helicobacter pylori, qui affecte négativement la membrane muqueuse de l'organe digestif, contribuant à ses dommages. L'acide chlorhydrique, pénétrant dans ces zones de la membrane muqueuse, favorise l'inflammation, formant un ulcère.

La cause de l'exacerbation de l'ulcère peut être le stress, qui provoque un spasme des parois gastriques, entraînant un dysfonctionnement de la circulation sanguine et de l'apport sanguin. Le suc gastrique a un effet destructeur sur la membrane muqueuse, provoquant un processus inflammatoire.

D'autres facteurs provoquants comprennent:

  • blessures graves;
  • manger des plats trop chauds;
  • fumer fréquemment à jeun en buvant du café ou du thé fort;
  • Stress physique;
  • non-respect du régime alimentaire;
  • l'utilisation de certains types de médicaments: «Réserpine», «Ibuprofène», «Aspirine», «Indométacine» et autres;
  • la présence de certains types d'infections.

Les symptômes de la maladie

Lors d'une attaque d'ulcère, une douleur apparaît au site de l'ulcère. En fonction de la nature des plaintes, le médecin peut rapidement déterminer la présence d'un ulcère dans une partie particulière de l'estomac:

  • départements sous-cardiaques et cardiaques. Des sensations douloureuses apparaissent dans les 20 minutes après avoir mangé, elles peuvent parfois être données au cœur. Boire du lait ou des antiacides peut soulager l'inconfort. Les sensations douloureuses sont plutôt faibles en intensité et peuvent être accompagnées d'éructations, de brûlures d'estomac, de vomissements;
  • petite courbure de l'estomac. Il y a des douleurs dans la zone épigastrique, située dans la zone médiane gauche de l'abdomen, ces douleurs sont observées après avoir mangé une heure plus tard, pendant le jeûne, le soir et la nuit. En rémission, les douleurs sont modérées, avec l'apparition d'une exacerbation elles deviennent intenses et vives, des nausées sont également notées, parfois accompagnées de vomissements;
  • une plus grande courbure de l'estomac. La douleur presque imperceptible rend difficile le diagnostic de la maladie. Ce type d'ulcère de l'estomac est assez rare et est généralement malin;
  • section antrum. Des sensations douloureuses apparaissent dans la région épigastrique le soir ou la nuit, souvent accompagnées de brûlures d'estomac et d'éructations aigres;
  • canal pylorique. En cas de lésion de cette partie de l'estomac, une douleur paroxystique intense est observée, pouvant durer jusqu'à 40 minutes. Ils apparaissent généralement la nuit ou pendant la faim, souvent accompagnés de brûlures d'estomac..

Selon le moment de l'apparition de la douleur liée à la consommation alimentaire, les symptômes peuvent être:

  1. Tôt (apparaissent après avoir mangé dans une demi-heure ou une heure).
  2. Tardif (apparaître après 2 heures).
  3. "Hungry" (apparaît après 6-7 heures et disparaît après avoir mangé).
  4. Night (caractère similaire à "faim").

La "faim" et la douleur nocturne sont plus typiques de l'ulcère duodénal. Mais ils peuvent également être observés lorsque la pathologie est située dans les parties inférieures de l'estomac..

Les sensations de douleur lors de l'exacerbation des ulcères gastriques diffèrent en ce qu'elles sont caractérisées par un emplacement localisé - de la ligne médiane à la gauche. La perforation de l'ulcère est indiquée par une douleur prolongée qui irradie vers le dos.

Immunité aux médicaments, transformation du rythme de la douleur, manifestations d'irradiation indiquent le développement de complications ou la survenue d'une maladie concomitante.

En plus de la douleur, dans un moment aigu, un ulcère d'estomac peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • vomissement;
  • éructations;
  • la nausée;
  • constipation;
  • tabouret noir;
  • brûlures d'estomac.

Les vomissements et les selles noires indiquent la présence de saignements internes..

Aux premiers stades de développement, les symptômes sont flous, la plupart des signes sont similaires aux symptômes d'autres pathologies gastro-intestinales, mais l'élimination rapide de la pathologie à ce stade est toujours possible lorsque la maladie est diagnostiquée à temps. Au départ, le processus inflammatoire se produit sporadiquement, d'un cas à l'autre, 1 à 2 fois par an. L'inflammation de la membrane muqueuse entraîne des sensations douloureuses permanentes et aiguës dans la région épigastrique, une gêne, une défaillance du processus de digestion, une détérioration de l'état de santé général.

Le tableau clinique d'une exacerbation de la maladie peut être individuel, avec l'absence de certains signes, mais les principaux symptômes indiquent un dysfonctionnement des organes digestifs..

Étapes de la pathologie

Cette pathologie comporte un certain nombre d'étapes:

Légère aggravation. Il apparaît une fois dans les deux ans. Il se déroule sans complications, il se bloque rapidement, en 7 jours. Au cours de la semaine suivante de traitement intensif, les symptômes disparaissent, l'ulcère guérit.

Exacerbation de gravité modérée. Il est observé au moins deux fois par an. Elle s'accompagne de symptômes sévères qui persistent jusqu'à 3 semaines. La difficulté réside dans le saignement qui en résulte. Le patient a besoin d'un changement de mode de vie.

Exacerbation d'un stade sévère. Il apparaît plus de deux fois par an. Les symptômes comprennent la perforation de l'ulcère, une perte de poids importante chez le patient, des saignements, une dégénérescence de l'ulcère en maladie oncologique.

La raison de l'exacerbation

Un ulcère de l'estomac est capable de se dérouler relativement calmement et de ne pas déranger le patient jusqu'à ce qu'une exacerbation commence, ce qui dépend de certains facteurs:

  • période hors saison (printemps ou automne);
  • le non-respect des principes d'une bonne nutrition et une suralimentation fréquente;
  • l'utilisation d'aliments nocifs, de boissons gazeuses;
  • mauvaises habitudes - tabagisme et abus d'alcool;
  • activité physique intense;
  • dépression et stress fréquent;
  • manger des aliments très chauds ou froids.

Complications des ulcères d'estomac

Une tentative sans traitement approprié d'attendre une exacerbation, qui a tendance à se produire à l'automne ou au printemps, peut se terminer par des complications qui constituent une menace pour la vie:

  1. Les parois de l'estomac sont détruites (pénétration).
  2. Des trous apparaissent dans la paroi gastrique (perforations).
  3. Le cancer se développe (malignité).
  4. Des saignements.
  5. La sténose pylorique se développe.

Premiers secours en cas d'exacerbation

Si une exacerbation d'un ulcère survient, vous devez savoir quoi faire:

  • apporter la paix;
  • exclure temporairement la prise de nourriture, puis manger conformément à un régime strict;
  • un ulcère perforé est déterminé par saignement, il est donc logique d'appliquer un coussin chauffant froid;
  • prendre des analgésiques pour soulager l'aggravation et la douleur.

Il est recommandé de porter une attention particulière à la nature de la douleur, à sa durée et au degré d'intensité. En cas de complications, une hospitalisation est nécessaire. Une douleur aiguë accompagnée d'une détérioration rapide de la santé peut être le signe d'une perforation ulcéreuse. Des vomissements mélangés à du sang indiquent une hémorragie interne.

Les premiers soins en cas d'exacerbation sont l'élimination rapide des symptômes et la mise en place de conditions permettant une guérison rapide de l'ulcère. Les préparations de bismuth et les antiacides aideront à soulager la douleur. Ce sont: "Maalox", "Bismofalk", "De-Nol", "Rennie", "Tribimol", "Vikalin", "Bismol", "Almagel", autres.

Si ces médicaments n'aident pas, il est permis d'utiliser des antispasmodiques "No-shpa", "Papaverine" ou des anticholinergiques - "Metacin", "Gastrocepin". Les antibiotiques ou autres médicaments antiulcéreux ne doivent être prescrits que par un médecin.

Comment traiter un ulcère de l'estomac exacerbé

Il est impossible de se remettre d'un ulcère d'estomac et de prévenir son aggravation par une seule méthode. Il est nécessaire d'utiliser un traitement complet visant à se débarrasser des bactéries pathogènes, à réduire l'acidité du suc gastrique, à éliminer les symptômes qui l'accompagnent.

En cas de suspicion d'exacerbation, une hospitalisation urgente est nécessaire.

La chose la plus importante dans le traitement de la pathologie est d'éliminer la cause de l'inflammation. Pour ce faire, il est important de suivre ces règles:

  • arrêter de fumer, de boire de l'alcool;
  • observer la routine quotidienne;
  • éviter les situations stressantes;
  • régime obligatoire pour l'exacerbation des ulcères d'estomac;
  • vous devez utiliser les médicaments recommandés par votre médecin: il s'agit généralement de l'administration simultanée de 3-4 médicaments - «Nizatidine», «Liquirshpon», «Cimetidine», «Almagel», «Flakarbin», vitamines E et B1 et autres, dans diverses combinaisons.

Pour soulager l'état du patient, la physiothérapie, la médecine traditionnelle et les soins thermaux peuvent être utilisés.

Remèdes populaires

À la maison, en l'absence des médicaments requis, une attaque peut être supprimée à l'aide de méthodes traditionnelles. Le bicarbonate de soude est souvent utilisé pour cela, mais il est considéré comme un antiacide puissant et peut entraîner des effets secondaires..

Pour soulager la douleur, vous pouvez boire de l'eau contenant du miel dissous, du lait chaud, des cynorrhodons. Les décoctions à base d'orchis, de mélisse, de calamus, de graines de carvi, de sauge, de camomille, de mélilot, d'avoine ont un effet enveloppant et analgésique. Ils peuvent simplement être brassés avec de l'eau bouillante et pour un effet plus efficace, vous pouvez préparer le remède suivant.

Versez le vin blanc (0,5 l) 2 c. cuillères à soupe de thym et mettez le mélange au réfrigérateur pendant une semaine. Après quelques minutes, faites bouillir et filtrez. Prendre 2 cuillères à café d'infusion avant les repas.

Une décoction est préparée dans du lait d'herbes de camomille, d'achillée millefeuille et de chélidoine. Ils insistent sur le mélange pendant plusieurs heures, puis le boivent pendant la journée.

Les infusions sont plus efficaces lorsqu'elles sont brassées dans un thermos. Les infusions de camomille aux graines de lin, à la racine de réglisse ou à l'élécampane conviennent bien pour cela..

Les produits issus des produits apicoles aident beaucoup:

  • la propolis (10 g) est consommée tous les jours, à bien mâcher, pendant un mois;
  • moyens efficaces d'argousier avec du miel. 3 cuillères à soupe des cuillères à soupe d'argousier sont bouillies pendant 10 minutes dans un verre d'eau et 3 cuillères à soupe de miel sont ajoutées. Boire une infusion à jeun le matin pendant 0,5 c..

Nutrition pendant l'exacerbation

Que peut-on et ne peut pas manger en cas d'exacerbation d'un ulcère gastrique? Tout ce qui est épicé, gras, frit, mariné est exclu du régime. Les aliments en conserve, les sauces, les pâtisseries, les bouillons riches, le café, les viandes fumées sont interdits. L'alcool est catégoriquement exclu. Légumes et fruits qui irritent les parois de l'estomac. L'utilisation de pain, de crème sure, de raisins, de thé fort peut entraîner une complication de la pathologie.

Le menu doit inclure les aliments suivants:

  1. Soupes maigres visqueuses.
  2. Omelettes et œufs à la coque.
  3. Bouillie liquide (avoine, riz, semoule).
  4. Kissels, compotes.
  5. Fromage cottage sans gras.
  6. Viandes maigres et volaille.
  7. Mon chéri.

Vidéos connexes:

En fonction du stade d'exacerbation, de la gravité des symptômes, des régimes antiulcéreux sont utilisés: «Tableau n ° 1a», «Tableau n ° 1b» et «Tableau n ° 1».

Le régime antiulcéreux est basé sur le principe de l'épargne de l'estomac. Thermique - prévoit l'utilisation d'aliments à température ambiante. Chimique - exclut les aliments qui entraînent une augmentation de la sécrétion. Mécanique - consiste à manger des aliments sous forme liquide ou en purée.

Il existe d'autres principes de nutrition diététique pour l'exacerbation d'un ulcère:

  • devrait être mangé souvent;
  • les portions doivent être petites;
  • tu ne peux pas manger la nuit.

Prévention de l'exacerbation

Pour prévenir les exacerbations des ulcères, vous devez adhérer à un mode de vie sain, bien manger, faire de l'exercice, assurer un sommeil sain et marcher au grand air. Une condition tout aussi importante est le traitement rapide des pathologies gastro-intestinales..