Éruptions constantes après avoir mangé - quelle est la raison

Les éructations après avoir mangé sont associées à une relaxation du sphincter œsophagien inférieur, ce qui permet à l'air avalé de s'échapper de l'estomac. Dans l'heure qui suit un repas, ce processus peut se produire plusieurs fois, mais il existe des facteurs qui renforcent ce réflexe, par exemple, l'utilisation d'alcool, d'aliments gras ou de desserts sucrés..

Éruptions après avoir mangé - quelles sont les raisons?

Bien que le sphincter œsophagien inférieur ait diminué la tension après avoir mangé, le tonus de la muqueuse de l'estomac augmente. En raison de la mobilité accrue de l'œsophage, lorsque le sphincter s'ouvre, de l'air sort - c'est un réflexe spontané qui se produit indépendamment de notre volonté. Ainsi, nous libérons l'air avalé en mangeant..

La plupart des gens ignorent généralement qu'une petite quantité d'air pénètre dans leur estomac à chaque gorgée de nourriture. Plus vous mangez de nourriture et plus vous en consommez rapidement, plus il y a de gaz dans votre estomac. On suppose qu'un adulte avale en moyenne 100 à 200 ml d'air à la fois avec de la nourriture.

Le volume de gaz dans l'estomac sera encore plus grand si la nourriture est lavée avec des boissons gazeuses, qui émettent en outre des gaz au contact de l'acide chlorhydrique..

Lorsque des éructations fréquentes sont un symptôme d'une maladie?

Des éructations constantes et fréquentes, qui ne sont pas associées à la prise de nourriture, peuvent être le résultat de l'habitude d'avaler de l'air, c.-à-d. aérophagie. C'est une condition courante chez les personnes souffrant de névrose. De grandes quantités d'air s'accumulent dans l'œsophage et l'estomac, provoquant une accumulation excessive de gaz qui doivent trouver leur sortie.

L'aérophagie rend le patient mal à l'aise non seulement en raison des éructations, mais également en raison de ballonnements constants. Les personnes qui consultent un médecin soupçonnent souvent qu'elles souffrent d'une maladie beaucoup plus grave (surtout si la maladie s'accompagne d'un stress accru).

L'amélioration de l'état de santé ne dépend pas de la thérapie mise en œuvre, encore moins de la pharmacothérapie, mais d'une formation appropriée au mécanisme de lutte contre l'aérophagie, qui permet de contrôler et de réduire ce réflexe. Dans certains cas, les sédatifs utilisés pour traiter la névrose aident..

Il arrive que le réflexe puisse être aggravé par d'autres maladies, telles que la gastroparésie (vidange retardée de l'estomac) ou la sténose pylorique hypertrophique due à un défaut anatomique.

Les éructations peuvent également être un symptôme:

  • reflux gastro-œsophagien
  • hernie hiatale
  • déficit en acide gastrique

Si les causes sont liées à des conditions douloureuses, des symptômes supplémentaires apparaissent: flatulences, constipation ou diarrhée, nausées et vomissements ou brûlures d'estomac.

Les femmes doivent se rappeler que dans leur cas, les éructations peuvent être causées par des changements hormonaux..

Burp vide

Le terme «éructations vides» définit une situation dans laquelle seul de l'air inodore sort. Cependant, si un réflexe accru accompagne une affection médicale, le contenu de l'estomac peut pénétrer dans l'œsophage - une odeur désagréable se développe. Elle est souvent associée à des troubles gastro-intestinaux ou à une altération du mouvement des aliments dans l'intestin distal. Si la nourriture consommée persiste dans l'estomac pendant une longue période, elle commence à pourrir et libère des gaz supplémentaires, ce qui augmente les éructations et lui donne un goût amer..

Éjecter un nouveau-né

Les bébés avalent de l'air pendant qu'ils se nourrissent, donc les éructations chez un nouveau-né et un jeune enfant ne devraient pas être une préoccupation pour les parents. Il s'agit généralement d'un réflexe physiologique et n'indique aucune maladie. Les enfants peuvent également se sentir mal à l'aise avec le gaz accumulé dans leur estomac..

Remèdes à la maison pour éructations

Les éructations excessives peuvent être limitées par le régime et les habitudes alimentaires. Tout d'abord, les repas doivent être consommés lentement et avec modération, à la fois solides et liquides - il est préférable de manger en petites portions, mais plus souvent. Mâcher avec précision réduira la quantité d'air entrant dans l'estomac. Il est conseillé d'exclure les boissons gazeuses de l'alimentation.

Les tisanes peuvent être utilisées pour des problèmes digestifs, comme un gonflement irritant qui augmente les réflexes indésirables. Les meilleurs résultats sont obtenus avec une infusion de menthe ou de millepertuis.

Après avoir mangé un repas trop lourd, il peut être nécessaire d'utiliser des médicaments digestifs en vente libre. Il convient de savoir que l'excès d'air et de gaz créés lors de la fermentation des aliments absorbe le charbon actif.

Si le réflexe de circulation d'air est accompagné d'autres symptômes indiquant une maladie en développement, les remèdes maison ne fonctionneront pas. Une consultation médicale et un diagnostic précis de la cause des éructations sont nécessaires.

Que faire en cas d'éructations avec de l'air, causes d'inconfort

Éruptions cutanées - jeter le contenu de l'œsophage ou de l'estomac dans la cavité buccale. Habituellement, il est précédé d'une sensation de plénitude et de lourdeur dans l'épigastre, qui est due à une pression accrue dans l'estomac. La libération d'un excès de contenu de l'estomac dans l'œsophage ou le pharynx et la bouche peut atténuer cette condition..

Il peut être régurgité avec de la nourriture, du contenu acide de l'estomac ou de l'air. Nous examinerons les caractéristiques de cette dernière option et ses raisons dans cet article..

Éclosions d'air chez les personnes en bonne santé

Normalement, l'estomac à jeun contient de l'air sous la forme d'une bulle de gaz, dont le volume dépend directement de la taille de l'estomac. La portion moyenne d'air dans l'estomac d'un adulte est de 0,5 à 1 litre. L'air pénètre dans l'estomac lorsque:

  • avaler en mangeant (surtout quand on est pressé)
  • respiration profonde par la bouche
  • déglutition fréquente, discours précipité
  • fumeur
  • boire des boissons gazeuses
  • chewing-gum

Chez une personne absolument en bonne santé, une forte éructation avec de l'air peut se produire s'il se gave d'étonnement et obstrue simplement son estomac avec de la nourriture afin que le sphincter de l'entrée de l'estomac ne puisse pas se fermer complètement et que le gaz sous pression soit repoussé dans l'oesophage et le pharynx. La même chose peut arriver si, après un repas copieux, une personne commence à se pencher, à sauter ou à courir, à serrer ou à déloger l'estomac. Avec des ceintures et des ceintures serrées, en particulier chez les personnes obèses, il est également possible d'obtenir une augmentation de la pression intragastrique, contre laquelle il y a une éructation d'air inodore.

Les personnes obèses sont plus sujettes aux éructations sans rapport avec la maladie. Elle souffre également souvent de ceux qui abusent du café ou du thé fort, de l'ail, des oignons et des gras.

Chez les patients sans problèmes avec le tractus gastro-intestinal, mais obligés d'utiliser des inhalateurs pour d'autres maladies, un excès d'air pénètre également dans l'estomac.

Chez la femme enceinte, l'élargissement de l'utérus déplace progressivement les organes internes et soutient le diaphragme, ce qui peut également provoquer ce symptôme désagréable.

Éruptions constantes avec de l'air avec des pathologies de l'estomac

La principale condition qui conduit à la régurgitation de l'air est la défaillance de la partie cardiaque de l'estomac (insuffisance cardiaque), qui ne se ferme pas complètement. Cette déviation est diagnostiquée par examen aux rayons X de l'estomac ou par endoscopie (FGDS).

L'insuffisance du cardia est divisée par degrés.

  • Au premier degré, le muscle de la partie d'entrée de l'estomac n'est pas complètement comprimé, laissant jusqu'à un tiers de la lumière lors d'une respiration profonde, ce qui provoque des éructations.
  • La seconde donne une ouverture de la lumière du service cardiaque de moitié du diamètre et aussi des éructations fréquentes d'air.
  • Avec le troisième, non seulement la non-fermeture complète du cardia avec une respiration profonde est nécessaire, mais aussi le phénomène de l'oesophagite par reflux dû au reflux constant du contenu gastrique dans l'œsophage.

L'échec du sphincter cardiaque est dû à des éructations fréquentes, dont les raisons sont les suivantes:

  • Estomac encombré chez les personnes sujettes à une suralimentation, ainsi que chez les personnes ayant une motilité lente et des troubles digestifs (gastrite atrophique, dyskinésie gastro-intestinale hypomotrice), y compris celles souffrant d'obésité et les femmes enceintes dans le contexte de changements hormonaux.
  • Sphincter œsophagien inférieur faible, hernie hiatale.
  • Augmentation de la pression intragastrique due à une inflammation (ulcère gastro-duodénal) ou à des tumeurs, ainsi qu'à un pylorospasme ou une sténose pylorique.
  • Interventions chirurgicales sur la partie cardiaque de l'estomac avec ablation ou lésion du sphincter.
  • Blessures et brûlures de l'œsophage et de l'estomac.

Reflux gastro-œsophagien

La cause la plus fréquente d'éructations est le reflux gastro-œsophagien. Dans le même temps, la pulpe musculaire circulaire, bloquant la partie d'entrée de l'estomac, ne se ferme pas complètement, provoquant le reflux de ce qui se trouve dans l'estomac ou de l'air dans l'œsophage et le pharynx. Les éructations sont provoquées en se penchant en avant, en position horizontale prolongée.

  • en plus des éructations avec de l'air et de l'acide (brûlures d'estomac), avec le RGO, il y a des douleurs derrière le sternum ou dans le côté gauche de la poitrine
  • nausées, épisodes de vomissements
  • satiété rapide et ballonnements
  • des manifestations extragastriques sont également caractéristiques: toux, essoufflement, troubles du rythme cardiaque sous forme de tachycardie ou d'arythmies (syndrome d'Uden), pharyngite atrophique ou hypertrophique, se manifestant par une sécheresse de la muqueuse pharyngée, des sensations de grattage dans la gorge et des difficultés à avaler.

Peu à peu, la membrane muqueuse de l'œsophage est érodée voire recouverte d'ulcères. En cas d'œsophagite prolongée non traitée, un œsophage de Barrett ou une métaplasie intestinale de la muqueuse œsophagienne peuvent se développer, ce qui augmente le risque de cancer de cet organe.

La deuxième cause d'estomac des éructations est la gastrite.

La gastrite peut être infectieuse, toxique, alimentaire, auto-immune, radiologique. Dans la clinique de l'inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse gastrique, des nausées et des éructations avec de l'air peuvent être présentes. De plus, il est associé à des douleurs aiguës ou sourdes, à une lourdeur dans l'épigastre et à des vomissements.

  • Avec des lésions du corps de l'estomac par des processus atrophiques

des éructations pourries peuvent également être associées à des éructations avec de l'air. Caractérisé par une diminution de l'appétit, une satiété rapide. Moins souvent, une clinique similaire au syndrome de dumping se manifeste (faiblesse après avoir mangé, nausées et éructations, envie soudaine de déféquer, selles molles). En outre, les éructations associées à une faiblesse, une diminution des performances, une pâleur de la peau, des ongles cassants, une peau et des cheveux secs peuvent parler d'une carence en fer ou d'une anémie par carence en B12 dans le contexte d'une altération de l'absorption du fer ou de la vitamine B12 due à des processus atrophiques dans la muqueuse gastrique dans le contexte d'une gastrite chronique..

  • Avec des formes antrales de gastrite

Survenant le plus souvent dans le contexte d'une infection à Helicobacter pylori, les éructations à l'air peuvent alterner avec des brûlures d'estomac et un jeûne ou des douleurs précoces de nature succionale dans l'épigastre.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère de l'estomac donne des lésions macroscopiques de la muqueuse gastrique avec hyperémie diffuse, œdème et lésions jusqu'à la couche musculaire, et crée également des conditions pour des éructations, à la fois aériennes et acides. Comme pour la gastrite antrale, une ulcère gastroduodénale sera observée:

  • tranchant ou terne tôt (30 minutes après avoir mangé)
  • jeûne ou même des douleurs nocturnes dans la projection de l'estomac
  • nausées et vomissements de nourriture ou de bile ingérée, ce qui apporte un soulagement
  • tendance à la constipation
  • perte d'appétit

Modifications de l'estomac pylorique (sortie)

La sténose pylorique réversible (spasme du muscle obturateur de la sortie gastrique) et son rétrécissement irréversible (sténose pylorique) entraînent une telle augmentation de la pression intragastrique et une stagnation de son contenu que des éructations se développent après avoir mangé (avec de l'air, pourri ou aigre).

  • Si les enfants ont une sténose pylorique - épaississement congénital du muscle
  • Chez l'adulte, ceci est le résultat de changements cicatriciels après des ulcères fréquents de la sortie de l'estomac et un rétrécissement de la lumière de la section pylorique..
  • En outre, des brûlures chimiques de l'estomac avec des acides ou des alcalis et des tumeurs à la sortie de l'estomac peuvent entraîner cette condition..

Au fur et à mesure que cette condition progresse et que la sténose pylorique se décompense, des vomissements (dans les derniers stades, une fontaine immédiatement après avoir mangé), une perte de poids, des signes de troubles hydriques et électrolytiques (peau sèche et muqueuses, essoufflement et troubles du rythme cardiaque) s'ajoutent aux éructations avec de l'air, de l'acide ou de la nourriture..

Cancer de l'estomac

Dans les premiers stades, la clinique du cancer gastrique est asymptomatique et ressemble à la clinique de la gastrite atrophique chronique. L'attention est attirée sur une forte diminution de l'appétit, une aversion pour la viande, une satiété rapide, une perte de poids, une anémisation des patients. Dans ce cas, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur ou d'éclatement dans l'épigastre, d'éructations fréquentes avec de l'air ou de la nourriture. Les ganglions lymphatiques supraclaviculaires peuvent agrandir en raison de métastases cancéreuses.

Pathologie œsophagienne

Les maladies de l'œsophage, aussi souvent que les problèmes d'estomac, provoquent des éructations d'air.

Akhalasa cardia

Il provoque des éructations avec de l'air dans un tiers de toutes les maladies de l'œsophage. Il s'agit d'une pathologie chronique, se manifestant par une relaxation insuffisante du sphincter œsophagien inférieur. Cela conduit à un rétrécissement des parties inférieures de l'œsophage et à une expansion de ses parties au-dessus du segment rétréci. La conséquence de telles violations est un trouble de l'activité contractile de l'œsophage, un péristaltisme inégal, ce qui rend difficile la déglutition et provoque un retour du contenu gastrique dans l'œsophage.

  • par conséquent, l'achalasie du cardia est très caractéristique de la sensation d'une boule dans la gorge
  • difficulté à avaler (sensation que la nourriture se coince après quelques secondes après avoir avalé)
  • il peut également y avoir un enrouement de la voix, de la nourriture pénétrant dans le nasopharynx
  • le contenu de l'air ou de l'estomac peut être projeté dans la cavité buccale en position horizontale, en se penchant vers l'avant
  • chez la moitié des patients, la déglutition s'accompagne de douleurs thoraciques
  • avec achalasie sévère, troubles de l'alimentation, perte de poids, éructations d'air et pourriture ou brûlures d'estomac sont observés.
  • à l'avenir, une inflammation prononcée de l'œsophage (œsophagite) et ses modifications cicatricielles se développent, entraînant des problèmes nutritionnels permanents.

Diverticule de Zenker

Il s'agit d'une expansion sacculaire du passage du pharynx dans l'œsophage. Avec une relaxation musculaire incomplète et une augmentation constante de la pression à l'intérieur de l'organe creux. Les conditions sont créées pour la saillie de la paroi œsophagienne entre les fibres musculaires.

  • Au début du développement de la maladie, les symptômes sont indiscernables de la pharyngite banale: chatouillements et grattements dans la gorge, sensation de gêne à la déglutition, toux, salivation parfois accrue.
  • Au fur et à mesure que le processus se développe et que le diverticule se développe, les conditions sont créées pour le rejet constant de ce qui se trouve dans l'estomac, dans l'œsophage et le pharynx..
  • Des éructations (air, acide ou nourriture) apparaissent, il peut y avoir des épisodes de vomissements.
  • Lorsque de la nourriture est jetée dans les voies respiratoires, une pneumonie par aspiration peut se développer.
  • Avec l'existence prolongée d'un diverticule, ses parois peuvent devenir enflammées (diverticulite), couvertes d'érosions ou d'ulcères.

En cas d'évolution défavorable, une perforation de la paroi du diverticule peut se développer avec le rejet de son contenu dans les voies respiratoires ou le médiastin avec le développement de son inflammation (médiasthénite).

Sclérodermie de l'œsophage

Il s'agit d'une manifestation particulière d'une maladie systémique du tissu conjonctif, dans laquelle son développement excessif et des dommages aux artérioles sont observés. Les processus atrophiques dans la membrane muqueuse de l'œsophage et son ulcération sont également caractéristiques. Au cœur de la maladie se trouvent la prédisposition héréditaire et les dommages nutritionnels chroniques (refroidissement, traumatisme, foyers d'infection).

Les troubles hormonaux ont également une certaine importance (la maladie se développe souvent dans le contexte de la ménopause chez la femme). Des troubles de la déglutition, des éructations et des brûlures d'estomac se développent simultanément avec des troubles de la circulation sanguine périphérique (frissons et bleuissement des mains, des oreilles, du nez au contact de l'air froid ou de l'eau) associés à des douleurs dans les petites articulations des mains et des pieds, leur gonflement.

Pathologie du diaphragme

La hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme peut provoquer des éructations persistantes et fréquentes, y compris de l'air.

  • Les risques de cette pathologie augmentent avec l'âge, à mesure que les fibres musculaires et l'appareil ligamentaire du diaphragme s'affaiblissent, la pression intra-abdominale augmente dans un contexte de suralimentation, d'obésité ou d'effort physique excessif.
  • Cette pathologie est également typique des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives (bronchite chronique, asthme bronchique).
  • Cependant, il existe également des hernies congénitales, résultant d'une malformation embryonnaire de l'œsophage (raccourcissement).

Avec différents types de hernies, à travers une ouverture œsophagienne anormalement large dans le diaphragme, différentes parties de l'estomac et la partie abdominale de l'œsophage peuvent pénétrer dans la cavité thoracique et résider temporairement et définitivement dans la cavité thoracique. Cela conduit à une douleur derrière le sternum, qui peut être donnée au dos dans la région interscapulaire, des perturbations du rythme du type extrasystole sont également caractéristiques (chez un tiers des patients). Éjecter avec de l'air, jeter de la nourriture dans la cavité buccale (surtout en position couchée) est très typique. Des brûlures d'estomac ou de l'amertume dans la bouche peuvent survenir. La régurgitation ou le vomissement se produit sans nausée préalable, est provoqué par un repas précipité, un changement de position du corps.

Autres maladies gastro-intestinales

Reflux duodéno-gastrique

ou le rejet du contenu du duodénum dans la cavité gastrique est une conséquence d'une inflammation du duodénum (duodénite), d'une insuffisance pylorique et d'une augmentation de la pression dans le duodénum. La muqueuse gastrique est irritée par les sels biliaires, les enzymes pancréatiques. Si cette condition existe depuis longtemps et est suffisamment prononcée, les manifestations cliniques apparaissent sous forme de douleurs abdominales sans limitation claire, plaque jaune sur la langue, éructations (y compris de l'air) et brûlures d'estomac.

Insuffisance de la valve Bauhinia séparant le petit et le gros intestin

Cette valve naturelle peut cesser de remplir pleinement sa fonction d'obturateur avec ses anomalies congénitales ou à la suite d'un processus inflammatoire prolongé dans l'intestin. Dans ce cas, des douleurs abdominales, des grondements, des ballonnements apparaissent. Les patients s'inquiètent de l'amertume dans la bouche, des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac. Une perte de poids et une fatigue accrue peuvent survenir.

Dysbiose intestinale

La dysbiose intestinale ou le syndrome de contamination microbienne accrue de l'intestin grêle est souvent associé à une pathologie antérieure, ainsi qu'à un traitement antibiotique, une diminution de l'immunité. Dans le même temps, des micro-organismes opportunistes et pathogènes fleurissent dans l'intestin grêle, entraînant une entérite avec des selles molles fréquentes, une douleur diffuse ou une lourdeur dans l'abdomen, des flatulences, c.-à-d. troubles de la digestion et de l'absorption. La condition peut également être accompagnée d'éructations ou de brûlures d'estomac, de nausées et de troubles de l'appétit.

Pancréatite chronique

Une autre pathologie conduisant à des éructations avec de l'air est la pancréatite. Dans le même temps, la production d'enzymes pankératiques diminue, la digestion normale des aliments devient difficile et la formation de gaz augmente, ce qui entraîne une régurgitation de l'air ou des aliments consommés. Les douleurs dans le haut de l'abdomen qui surviennent après avoir mangé, irradiant vers le dos, les flatulences, les nausées et les épisodes de vomissements lors d'exacerbations de la pancréatite sont également typiques. Les épisodes de selles instables (alternance de constipation et de diarrhée) sont très typiques. Avec l'ajout d'un diabète secondaire en raison d'une diminution de la production d'insuline (en particulier dans le contexte de processus sclérotiques ou nécrotiques dans la glande), une soif, une bouche sèche et des démangeaisons cutanées peuvent apparaître.

Maladies des voies biliaires

Cette maladie de calculs biliaires, cholécystite chronique, dyskinésie hypomotrice, syndrome postcholécystectomie - dans le contexte d'une violation du passage de la bile et d'une diminution de l'entrée d'acides biliaires dans la lumière du duodénum, ​​terne persistante ou provoquée par des aliments gras, frits ou un effort physique, une douleur dans la projection de l'arc costal droit peut donner. En outre, ce groupe de maladies peut entraîner des nausées, de l'amertume dans la bouche, des éructations d'air ou de l'amertume. Ballonnements, constipation.

Causes des éructations avec de l'air à jeun

Une raison intéressante pour le jet d'air de l'estomac et de l'œsophage dans la bouche est un certain nombre de conditions névrotiques dans lesquelles un cardiospasme (contraction involontaire des muscles de l'œsophage inférieur ou de l'estomac d'entrée) est observé dans le programme de troubles gastro-intestinaux. C'est ce que l'on appelle les «éructations vides» de l'air, non associées à la prise de nourriture (dans le contexte de la déglutition de l'air ou de l'aérophagie avec respiration nerveuse profonde par la bouche ou soupirs profonds).

Les patients s'inquiètent des troubles de la déglutition avec des difficultés à passer la nourriture dans le bas de l'œsophage. Dans ce cas, contrairement aux tumeurs de l'œsophage, les aliments solides passent mieux et les liquides restent bloqués. Il peut y avoir une douleur ou une sensation de bosse derrière le sternum. Il existe également des douleurs ou une distension dans l'estomac, des vomissements, des nausées et des troubles de l'appétit. Parfois, il y a une transformation de ces signes en une clinique détaillée du syndrome du côlon irritable.

Comment se comporter en rots

Étant donné qu'une telle condition est la manifestation d'un grand nombre de maladies et de conditions pathologiques, si elle est présente, il est raisonnable de demander un diagnostic à un médecin - un thérapeute ou un gastro-entérologue. Après avoir établi la véritable cause du problème, le traitement doit d'abord être dirigé vers la maladie sous-jacente. Le traitement Burp prend parfois beaucoup de temps.

Au niveau des ménages, pour le soulagement temporaire d'un phénomène désagréable, il convient de recommander:

  • manger de petits repas sans grands écarts entre les repas (optimal 4-5 repas par jour)
  • arrêter de fumer, soda, excès de gomme, nourriture pressée.
  • ne vous couchez pas immédiatement après avoir mangé et ne faites pas de travail physique ou de sport.
  • il est logique de réduire l'excès de poids pour ceux qui en souffrent.

Ainsi, un appel opportun à des soins médicaux qualifiés pour les éructations avec de l'air donne une chance de s'en débarrasser aussi rapidement et de manière fiable que possible..

Pourquoi éructer avec de l'air apparaît et comment le guérir correctement

Les éructations sont la libération non autorisée d'un excès d'air du tractus gastro-intestinal (GIT) par la bouche, accompagnée de sons particuliers et d'un arôme désagréable. Cette action se manifeste chez toutes les personnes, quel que soit leur âge, et est tout à fait normale..

Cependant, des éructations trop fréquentes accompagnées de certains symptômes peuvent indiquer la présence d'une certaine maladie chez une personne..

Description de l'action

Il y a de l'air dans presque tous les organes internes d'une personne, dans certains organes, c'est plus, et dans d'autres moins. Dans ce cas, l'estomac ne fait pas exception, d'autant plus que le volume moyen de gaz qu'il contient est d'environ un litre et demi..

La présence d'un tel volume d'air suffisamment important peut s'expliquer par le fait que l'estomac n'est pas étanche à l'environnement extérieur. Autrement dit, l'air y pénètre avec les aliments utilisés, par la bouche et l'œsophage. Il convient également de garder à l'esprit que les gaz accumulés dans l'estomac créent la pression nécessaire, nécessaire à la digestion..

Une formation excessive de gaz peut quitter le tractus gastro-intestinal des manières suivantes:

  • au moyen de l'œsophage - éructations;
  • rectum et anus - flatulences;
  • à travers les parois du tractus intestinal - par absorption.

Chez une personne en bonne santé, les trois méthodes d'élimination de l'excès de gaz du tractus gastro-intestinal devraient fonctionner de la même manière. Sinon, cela indique une maladie du système digestif..

Causes de fuite de gaz par la bouche

Le principal facteur de survenue d'éructations est la libération d'un excès d'air (en petits volumes) de l'estomac. De plus, de tels phénomènes ne sont pas une pathologie, mais au contraire, indiquent le fonctionnement normal du système digestif..

En plus de la raison principale, il existe également des raisons mineures, selon lesquelles l'état de la santé humaine peut être déterminé..

Cracher de l'air chez des personnes en bonne santé

L'apparition d'éructations chez une personne en bonne santé est précédée d'un excès d'air pénétrant dans le tube digestif, ce qui se produit pour les raisons suivantes:

  • prise alimentaire hâtive;
  • avaler fréquemment de la salive;
  • l'utilisation de dispositifs d'inhalation;
  • consommation d'eau ou de boissons contenant du dioxyde de carbone;
  • conversation émotionnelle ou pleurer;
  • manger des oignons, de l'ail, du café, du thé et des aliments gras.

En outre, la libération d'un excès de gaz peut se produire après avoir trop mangé, lorsque l'estomac est plein de nourriture. Dans ce cas, le muscle du sphincter n'a pas le temps de se fermer complètement et pousse l'air dans le larynx..

Souvent, les éructations surviennent chez les personnes en surpoids lorsqu'elles portent des vêtements serrés, ce qui resserre l'estomac et augmente la pression interne..

Avec des maladies du tractus gastro-intestinal

Des éructations trop fréquentes à jeun indiquent une maladie de l'un des organes du tractus gastro-intestinal. Cela est particulièrement vrai si les éructations s'accompagnent de la libération d'aliments non digérés dans la cavité buccale avec un goût amer ou amer, une odeur désagréable, des nausées, des brûlures d'estomac et des syndromes douloureux dans l'estomac..

Les facteurs de goût et d'odeur désagréables lorsque l'air est évacué sont:

  1. Le goût amer est dû au fait que l'estomac jette du suc gastrique dans le tractus œsophagien. La présence de ce facteur est typique des gastrites et des ulcères gastro-duodénaux..
  2. Une éructation amère indique qu'une certaine quantité de bile est entrée dans le tractus œsophagien, qui est produite par le foie. Il s'avère que la bile produite par le foie pénètre dans l'estomac par le duodénum, ​​puis dans l'œsophage. Ce syndrome indique que le patient a des problèmes de flux biliaire, de pancréatite ou de cholécystite..
  3. Une odeur putride ou pourrie signifie que des bactéries nocives se multiplient dans l'estomac et contribuent à la production de sulfure d'hydrogène. Cette raison suggère qu'une personne a une acidité trop faible du suc digestif, ce qui crée un environnement favorable pour de telles bactéries. La présence de ces facteurs est caractéristique de la gastrite atrophique..

En outre, des éructations désagréables régulières peuvent indiquer une mauvaise perméabilité ou une digestion incomplète des aliments, ce qui à son tour indique le développement d'une tumeur (bénigne ou cancéreuse) dans le système digestif humain..

Pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, la régurgitation gazeuse se produit pour les raisons suivantes:

  1. Au cours des trois premiers mois d'une position intéressante, une femme subit des changements hormonaux et une augmentation de la progestérone. Ces facteurs ont un effet direct sur le tonus musculaire du système digestif, en raison de quoi la digestion ralentit (la nourriture est dans l'estomac plus longtemps que d'habitude) et une formation accrue de gaz se forme.
  2. Au cours des deuxième et troisième trimestres, l'utérus et le fœtus grossissent, ce qui comprime (déforme) le système digestif. Autrement dit, la taille de l'estomac devient plus petite et le volume de gaz reste inchangé..
  3. La suralimentation, la malnutrition ou la consommation d'aliments trop secs peuvent également provoquer des éructations chez les femmes enceintes.
  4. Une activité physique excessive, en particulier soulever des poids lourds et se pencher en avant, peut augmenter la production de gaz.

Pour réduire la régularité de ces phénomènes, une femme enceinte doit adhérer à une alimentation appropriée et exclure un effort physique excessif..

Symptômes

Tous les symptômes de crachat d'air dépendent directement de leur cause..

Après avoir mangé

Des flatulences régulières après les repas sont normales. Dans le même temps, chez les personnes en bonne santé, ce phénomène ne doit pas être accompagné d'un syndrome douloureux et d'odeurs étrangères..

Puisque chaque individu à la naissance a une telle fonction du corps qui contribue à une sorte de nettoyage du système digestif, et aide également les aliments à se déplacer vers l'estomac.

En médecine, l'apparition d'éructations après avoir mangé de la nourriture est divisée en deux types:

  1. Physiologique. Ce type est dû aux processus naturels qu'une personne reçoit à la naissance..
  2. Pathologique. Lorsque ce phénomène se produit à la suite de maladies du tractus gastro-intestinal.

Il s'avère que les symptômes d'éructations après avoir mangé chez une personne en bonne santé sont une libération arbitraire d'air, qui s'accompagne d'un son spécifique.

Régurgitations répétées

Un phénomène d'éructations constant et répété est une pathologie et devient souvent un symptôme des maladies suivantes:

  • aérophagie névrotique (névrose), lorsqu'une personne avale de la salive plus souvent que d'habitude;
  • congestion nasale;
  • stomatite ou carie;
  • salivation abondante;
  • gastrite chronique;
  • rétrécissement de l'œsophage.

Chez les personnes présentant au moins l'une des pathologies ci-dessus, des éructations constantes à plusieurs étages sont observées, accompagnées des symptômes suivants:

  • cris forts;
  • une sensation de lourdeur dans l'estomac ou les intestins;
  • ballonnements sévères qui ressemblent à une occlusion intestinale
  • syndrome de douleur dans la région de la poitrine; ce symptôme est particulièrement pertinent pour les personnes souffrant de maladies du système cardiovasculaire;
  • difficulté à respirer et, dans certains cas, crises d'étouffement.

Régurgitation au goût amer

Cette action n'est pas la norme et est à l'origine de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal..

Les éructations aigres chez une personne d'apparence saine présentent les symptômes suivants:

  1. Brûlures d'estomac. Ce symptôme est le principal compagnon de la régurgitation acide et signifie une augmentation de l'acidité du suc gastrique..
  2. La libération d'aliments non digérés dans la cavité buccale. Il s'avère que les aliments n'ont pas le temps d'être digérés en raison d'une fermentation forte et acide. Et avec l'air, il sort par l'œsophage dans la cavité buccale. Cela indique une pancréatite chronique ou une indigestion.
  3. Brûlure de l'œsophage au moment de la sortie d'air. Cet aspect est dû au fait que l'acide présent dans les éructations «brûle» les parois du canal œsophagien.

Si ces symptômes commencent à être réguliers ou s'aggravent, vous devez immédiatement contacter un gastro-entérologue pour établir un diagnostic précis et prescrire le traitement approprié..

La présence d'amertume

Cela indique qu'une certaine quantité de bile pénètre dans l'estomac. Dans ce cas, les raisons d'une telle régurgitation peuvent être des maladies non seulement de l'estomac, mais également du foie..

Les principaux symptômes de l'éructation biliaire sont:

  • sensation constante de soif;
  • brûlures d'estomac;
  • douleurs internes aiguës dans la région de l'estomac, hypocondre inférieur du côté droit;
  • nausées soudaines qui se transforment parfois en vomissements.

Avec une odeur désagréable

Cette odeur indique qu'une certaine proportion de sulfure d'hydrogène est présente dans la masse régurgitée. Habituellement, une telle régurgitation s'accompagne des symptômes suivants:

  • une odeur claire d'œufs pourris ou de soufre;
  • brûlures d'estomac;
  • légère nausée;
  • sensation de boule dans la gorge.

Avec une maladie progressive, la température corporelle peut atteindre 39 degrés.

Traitement

Si les éructations sont effectuées sans aucun symptôme d'accompagnement et sont temporaires, elles n'ont pas besoin d'être traitées. Puisqu'il s'agit d'un processus naturel.

Le traitement est nécessaire si la régurgitation est de nature répétée constante et est due à l'accompagnement de symptômes désagréables.

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer la cause principale des éructations, c'est-à-dire d'identifier la maladie à cause de laquelle elles surviennent.

Pour traiter ce phénomène, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Smecta ou Almagel. Ces préparations stabilisent parfaitement le niveau d'acidité..
  2. Pancréatine. Favorise une meilleure digestion.
  3. Gastal ou Omeprazole. Recommandé pour bloquer les flatulences dans les ulcères d'estomac.
  4. Passages. Réduit les symptômes de la bile et des éructations acides et améliore la fonctionnalité du système digestif.

En outre, les éructations et leurs symptômes peuvent être traités avec les remèdes populaires suivants:

  • un soda; vous permet de vous débarrasser des brûlures d'estomac;
  • décoction de tilleul et de menthe; enveloppe parfaitement les parois de l'estomac;
  • décoction de graines de lin; soulage l'inflammation du tractus gastro-intestinal.

De plus, de nombreux experts recommandent de manger une pomme ou une poire fraîche après les repas pour soulager les symptômes..

La prévention

Pour éviter les éructations désagréables, il est recommandé d'utiliser les conseils suivants:

  • minimiser la consommation de boissons sucrées contenant du gaz, ainsi que d'aliments gras, frits et épicés;
  • abandonner le chewing-gum, ou du moins le mâcher pendant une longue période;
  • manger de la nourriture en petites portions et bien mâcher.

Pour que la nourriture utilisée ne nuit pas au corps, elle doit être prise séparément et en petites portions..

Éructations après avoir mangé

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Les éructations après avoir mangé surviennent chez la plupart des gens et sont considérées comme normales. Mais que se passe-t-il si cela se produit fréquemment et provoque une gêne ou une douleur? Considérez les principales nuances de ce phénomène physiologique.

Une excrétion modérée d'air par la bouche après un soda est courante chez toutes les personnes, mais parfois ce trouble est intense, douloureux et survient même après une petite portion de nourriture ou un verre de boisson. Il s'agit d'une libération soudaine et sonore d'air par la bouche qui s'est accumulée dans l'estomac ou l'œsophage avec une petite quantité de contenu de l'estomac. Cela est dû à la contraction des muscles gastriques lorsque le sphincter cardiaque est ouvert. Sur cette base, nous pouvons conclure que l'origine de la régurgitation peut être à la fois physiologique et pathologique..

La raison des éructations après avoir mangé

La raison des éructations après avoir mangé peut résider dans la physiologie ou être causée par des maladies des organes internes. De plus, il existe des produits qui provoquent son apparition et ses flatulences - ce sont les oignons, le lait, les cocktails à l'oxygène, les légumineuses et le chou, les glaces, les sodas.

Facteurs contribuant à la régurgitation physiologique:

  • Manger de la nourriture rapidement sur le pouce provoque la déglutition de l'air, qui sort sous la forme d'éructations. Cela se produit également lorsque vous mangez de la nourriture en parlant.
  • Si une personne en bonne santé boit un verre d'eau gazeuse, le liquide est absorbé et l'air sort par la bouche avec un son désagréable.
  • Une activité physique accrue après un repas copieux provoque une violation du péristaltisme normal du tube digestif. Par conséquent, avec une digestion normale, il est nécessaire de rester au repos pendant au moins 2-3 heures..
  • Au deuxième trimestre de la grossesse, en raison de la croissance de l'utérus, qui est soutenu par le diaphragme, les organes sont déplacés, ce qui provoque l'accumulation de gaz et leur sortie naturelle.
  • Chez les nouveau-nés, il apparaît pendant l'acte de succion, car les bébés avalent une partie de l'air avec du lait. Si cela passe par avion, cela ne devrait pas inquiéter, mais s'il a une odeur aigre, il vaut la peine de montrer l'enfant au médecin..

Éliminez les causes physiologiques en mâchant lentement et soigneusement les aliments. Il ne sera pas superflu d'ajuster la routine quotidienne, c'est-à-dire de réserver du temps pour manger, afin d'éviter de trop manger et de manger sur le pouce.

Mais le trouble peut être causé non seulement par la physiologie, mais également par des pathologies des organes et des systèmes internes, c'est-à-dire certaines maladies. Les lésions de la vésicule biliaire, la gastrite, la hernie de l'œsophage, les ulcères, la pancréatite et d'autres maladies sont accompagnées de ce trouble. Une évacuation fréquente de l'air par la bouche lorsque l'estomac est plein peut indiquer des symptômes de cancer de l'estomac. Il est extrêmement rare qu'il survienne dans des maladies du système cardiovasculaire ou nerveux..

Pourquoi les éructations se produisent-elles après avoir mangé?

Pourquoi les éructations se produisent-elles après avoir mangé et comment gérer ce problème? Le plus souvent, les personnes atteintes d'aérophagie se plaignent de son apparence, c'est-à-dire d'une déviation dans laquelle l'air pénètre dans les organes digestifs pendant le processus de consommation d'aliments. Mais les raisons peuvent être associées à des processus pathologiques dans le corps, par exemple: bulbite, gastrite et hyperacidité, pancréatite aiguë ou chronique, inflammation de la muqueuse œsophagienne et autres. S'il est fort et souvent répété chez un adulte, cela indique un problème de santé, il vaut donc la peine de consulter un médecin..

Causes courantes de régurgitation après avoir mangé, causées par diverses maladies:

  • Défauts anatomiques dans la structure de l'œsophage et de l'estomac, par exemple, avec rétrécissement de la lumière de l'estomac, pli ou hernie de l'œsophage.
  • Les pathologies du travail de la vésicule biliaire, du foie et du duodénum provoquent des éructations après avoir mangé avec un goût amer.
  • Les maladies du gros et du petit intestin provoquent une dysbiose, un déséquilibre de la microflore bénéfique et des éructations. Et les tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal perturbent l'activité de toutes les parties du système digestif, créant des obstacles mécaniques au passage des aliments.

Éjecter avec de l'air après avoir mangé

Éjecter avec de l'air après avoir mangé est une décharge involontaire d'air de l'œsophage ou de l'estomac après une forte contraction du diaphragme. Très souvent, cela s'accompagne d'une mauvaise haleine et d'un son désagréable. Si cela se produit très souvent, il s'agit d'un symptôme clair d'une maladie en développement..

La régurgitation de l'air indique une mauvaise tolérance et une mauvaise absorption de certains aliments. Exercice excessif, aérophagie, maladies du tractus gastro-intestinal, de la vésicule biliaire, du foie et du duodénum, ​​c'est un autre facteur qui provoque une régurgitation de l'air.

Il existe des méthodes préventives pour éliminer les éructations avec de l'air. Tout d'abord, il n'est pas recommandé de parler pendant le déjeuner et la nourriture doit être mâchée lentement et soigneusement. Il ne sera pas superflu de réduire l'utilisation d'aliments qui provoquent des flatulences et des éructations (soda, lait, chou, oignons). Le régime doit contenir de nombreux aliments riches en vitamines et minéraux utiles. Évitez de boire des pailles ou de la gomme à mâcher. Le respect de ces recommandations apportera un soulagement et aidera à éliminer les causes physiologiques du trouble..

Éjecter de la nourriture après avoir mangé

Les éructations alimentaires après avoir mangé sont causées par le fait que, avec l'air, de petites portions de contenu gastrique pénètrent dans la cavité buccale. Cela a souvent un arrière-goût aigre, amer ou putride. Une régurgitation aigre des aliments apparaît avec une augmentation de l'acidité de l'estomac, des ulcères, une fermentation du suc gastrique ou l'absence d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique. S'il est amer, il apparaît alors en raison du jet de bile dans l'estomac et putride en raison de la stagnation prolongée du contenu dans l'estomac et de sa décomposition.

La régurgitation de la nourriture se produit en cas de suralimentation et d'activité physique accrue après avoir mangé. Pour éliminer ce problème, il est recommandé d'exclure du régime les aliments qui persistent longtemps dans l'estomac et les aliments qui contribuent à l'augmentation de la production de gaz. Il faut manger souvent et en petites portions. Si le trouble réapparaît, il vaut la peine de consulter un médecin. Si la raison réside dans l'hypersécrétion du suc gastrique, les patients se voient prescrire des antiacides qui éliminent les problèmes digestifs.

Lourdeur et éructations après avoir mangé

Lourdeur et éructations après avoir mangé au moins une fois, mais tout le monde en avait. Si cela se produit systématiquement, cela est probablement dû à des maladies du système digestif, à une suralimentation ou à une mauvaise alimentation. Le plus souvent, une lourdeur dans l'estomac apparaît en raison d'une mauvaise mastication des aliments, lors de la suralimentation et de la consommation de nourriture en position couchée ou en déplacement, en raison de la consommation de grandes quantités de nourriture frite, grasse ou de restauration rapide, c'est-à-dire avec un excès de glucides, ainsi que de boissons gazeuses. Boire de la bière, du kvas, du thé fort ou du café provoque également une sensation de lourdeur et même des nausées. Cela est dû au gonflement du bas de l'abdomen, qui empêche le corps de digérer normalement ces boissons. À propos, même le lait cause de la lourdeur et des ballonnements..

  • Si le trouble apparaît le matin, il est causé par une suralimentation avant de dormir ou la nuit. L'utilisation de produits nocifs, le non-respect des règles sanitaires, provoquent également des régurgitations le matin. Pour éliminer de tels phénomènes, il est nécessaire de recourir à des jours de jeûne et de surveiller votre alimentation..
  • Si la lourdeur de l'estomac s'accompagne d'une fièvre, cela indique des maladies infectieuses ou des troubles fonctionnels du système digestif..
  • Si les éructations provoquent non seulement de la lourdeur, mais aussi des ballonnements, c'est l'un des signes de la gastrite. Dans ce cas, les patients se plaignent de constipation, de flatulences, de nausées et de brûlures d'estomac après avoir mangé..

Éruptions constantes après avoir mangé

Les éructations constantes après avoir mangé peuvent être légères ou fortes, provoquer non seulement une gêne, mais également des sensations douloureuses dans le tractus gastro-intestinal. Si la sortie d'air et de gaz par la bouche est constante et dégage une odeur amère, aigre ou purulente, il s'agit d'un symptôme clair d'une maladie du système digestif. Considérez pourquoi ce trouble apparaît:

  • L'air entrant dans l'estomac est dû à la conversation pendant le déjeuner, à la prise de restauration rapide et à une mauvaise mastication, et à boire avec une paille.
  • Les maladies du tractus gastro-intestinal et la faible acidité de l'estomac sont les causes les plus courantes. Lorsque l'acidité est perturbée, des brûlures d'estomac apparaissent et les éructations elles-mêmes ont souvent un goût amer désagréable..
  • Des régurgitations répétées indiquent des problèmes de bile. Dans ce cas, la personne se plaint de sensations douloureuses sous les côtes du côté droit, ce qui indique une perturbation du fonctionnement de la vésicule biliaire.

Traitez ce trouble uniquement après avoir identifié les facteurs qui provoquent son apparition. Lors de la détection de la maladie sous-jacente, le médecin prescrit un régime spécial qui normalise le processus de digestion et rétablit le travail du tractus gastro-intestinal. Il existe également des méthodes préventives pour aider à se débarrasser du phénomène désagréable qui se produit après avoir mangé. Il est recommandé d'abandonner les aliments qui provoquent une augmentation de la formation de gaz et les boissons gazeuses, vous devez manger lentement et en petites portions.

Éructations aigres après avoir mangé

Les éructations aigres après avoir mangé ont plusieurs causes. Il indique une lésion inflammatoire de la muqueuse gastrique, c'est-à-dire une gastrite, un reflux gastro-intestinal, un ulcère ou un cancer. Les rots acides peuvent dégager une odeur pourrie, provoquer une perte d'appétit, des brûlures d'estomac et une salivation abondante. Chez certaines personnes, cela provoque des épisodes de nausée, de lourdeur et de douleur après avoir mangé..

Avec des régurgitations aigres fréquentes, il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue qui vous aidera à identifier la cause de ce problème. Comme cela indique qu'il y a un excès d'acide dans l'estomac nécessaire à la digestion des aliments.

S'il est apparu en raison d'un reflux gastro-intestinal, cela suggère que la valve musculaire qui sépare l'œsophage de l'estomac ne fonctionne pas correctement. Autrement dit, le suc gastrique pénètre dans l'œsophage et la cavité buccale. Cette pathologie dans 10% des cas conduit au développement du syndrome de Barrett, dans lequel une irritation régulière de la muqueuse œsophagienne modifie sa structure, qui devient similaire à la muqueuse intestinale. Selon les dernières recherches, le risque de cancer de l'œsophage est particulièrement élevé chez les patients souffrant de reflux.

Éruptions d'amertume après avoir mangé

Des éructations amères après avoir mangé sont un signe de troubles et de certaines maladies. Parfois, les personnes en bonne santé sont également confrontées à ce problème. Considérez les principaux facteurs provoquant la sortie pathologique de l'air et des gaz à travers la cavité buccale:

  • Reflux gastroduodénal - en raison d'une violation de l'écoulement de la bile, il se déplace dans la mauvaise direction et pénètre dans l'estomac, provoquant de l'amertume, des brûlures d'estomac et des flatulences.
  • Diverses blessures, tumeurs des organes abdominaux et interventions chirurgicales subies provoquent une excrétion incorrecte de la bile, qui pénètre dans l'estomac, provoquant des symptômes désagréables.
  • La duodénite chronique, c'est-à-dire un œdème et une inflammation de la muqueuse duodénale, augmente la pression, ce qui fait que le contenu duodénal pénètre dans l'estomac.
  • Grossesse - pendant la croissance de l'utérus, tous les organes sont déplacés, y compris la pression sur le duodénum.

Éruptions et brûlures d'estomac après avoir mangé

Les éructations et les brûlures d'estomac après avoir mangé sont deux pathologies courantes du tractus gastro-intestinal. Chaque personne, au moins une fois dans sa vie, mais confrontée à ces maux. Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure dans la région de la poitrine, mais elles peuvent se manifester de différentes manières. Certaines personnes en font l'expérience après avoir mangé un certain produit ou avoir trop mangé. Il persiste pendant une longue période de temps ou pendant quelques minutes.

La fréquence de ces troubles indique des perturbations du tractus gastro-intestinal, vous devez donc prendre soin de votre digestion. Il est conseillé de suivre une alimentation correcte et équilibrée, qui normalise le tube digestif. Il ne sera pas superflu de refuser les produits qui provoquent la formation de gaz, les brûlures d'estomac. Si ces maux provoquent non seulement de l'inconfort, mais aussi des sensations douloureuses, vous devriez consulter un médecin..

Nausées et éructations après avoir mangé

Les nausées et les éructations après avoir mangé surviennent chez toutes les personnes, mais chez certaines, elles indiquent des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, tandis que chez d'autres, elles agissent comme un signal de satiété et même de suralimentation. Chez une personne en bonne santé, ces symptômes apparaissent en raison de la libération incontrôlée de gaz du système digestif dans la cavité buccale, qui s'accompagne d'un son spécifique et d'une odeur désagréable. Avec l'air de l'estomac, le suc gastrique contenant de l'acide chlorhydrique et de petites portions de nourriture peuvent partir, c'est ce qui provoque des brûlures d'estomac et des nausées.

L'origine des nausées et des régurgitations après avoir mangé:

  • Trop manger.
  • Manger beaucoup d'aliments frits et gras.
  • Une activité physique intense après avoir mangé exerce une pression sur le diaphragme et l'estomac plein.
  • Toxicose pendant la grossesse.
  • L'utilisation d'aliments avariés, c'est-à-dire dont la durée de conservation est expirée.

Les raisons ci-dessus ne devraient pas inquiéter et pour les éliminer, il suffit de se débarrasser des facteurs défavorables. Mais si les causes des pathologies ne peuvent être établies indépendamment, il vaut la peine de demander une aide médicale, car nous parlons peut-être d'une maladie du tube digestif.

Éruptions fréquentes après avoir mangé

Les éructations fréquentes après avoir mangé agissent comme un signal du corps, indiquant des erreurs de nutrition, une aérophagie (même dans le contexte de troubles nerveux) ou des processus pathologiques. En règle générale, la libération régulière d'air et de gaz par la bouche apparaît dans les maladies du système cardiovasculaire et des organes du tractus gastro-intestinal..

Facteurs faisant passer un excès de gaz par la bouche après un repas:

  • Pathologies des voies biliaires et du pancréas.
  • Dyspepsie non ulcéreuse.
  • Ulcère peptique du duodénum ou de l'estomac.
  • Reflux gastro-oesophagien.

De plus, il existe plusieurs autres facteurs qui contribuent à l'apparition de troubles du fonctionnement du système digestif. Tout d'abord, il s'agit d'une fermentation insuffisante ou excessive. Avec une fermentation insuffisante, le corps ne peut pas faire face au volume de nourriture entrant dans l'estomac. Et avec un excès, au contraire, une grande quantité de gaz est libérée, qui sortent sous forme de régurgitation. Boire une grande quantité d'eau après le dîner diluera le suc gastrique, ce qui réduira son acidité et sa capacité à digérer les aliments qui sont entrés dans l'estomac. Traitez ce problème après examen par un gastro-entérologue.

Éjecter de la mousse après avoir mangé

Manger de la mousse après avoir mangé indique des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, la vésicule biliaire ou les voies biliaires. Dans certains cas, il s'agit du premier symptôme d'intoxication grave qui nécessite une attention médicale urgente. La mousse s'échappant par la bouche peut indiquer une gastrite et de graves problèmes d'acide gastrique. Cela se produit également avec l'abus d'aliments gras et épicés. Dans ce cas, il s'agit d'un symptôme de pathologies du tractus gastro-intestinal ou de l'apparition d'un ulcère gastroduodénal..

Pour déterminer la cause profonde du malaise, il est nécessaire de mesurer la sécrétion gastrique. Il ne sera pas superflu d'observer une nutrition fractionnée et de refuser les aliments lourds. Dans tous les cas, lorsqu'une telle pathologie apparaît, ce qui crée des inconvénients, une gêne et des sensations douloureuses, il vaut la peine de demander l'aide d'un gastro-entérologue..

Hoquet et éructations après avoir mangé

Le hoquet et les éructations après avoir mangé surviennent chez toutes les personnes, quel que soit leur régime alimentaire. Souvent, ces phénomènes apparaissent lors de la consommation d'aliments sur le pouce, d'aliments secs et d'une mauvaise mastication. Examinons de plus près les deux maux:

  • Le hoquet a un caractère à la fois physiologique et pathologique. Dans le premier cas, il s'agit d'un soupir aigu involontaire, accompagné d'un son caractéristique et d'une saillie de l'abdomen. Le hoquet est causé par la contraction convulsive du diaphragme. Il provient de la nourriture sèche et solide, ainsi que d'une forte détresse émotionnelle. Nous proposons quelques méthodes pour vous aider à vous débarrasser du hoquet:
    • Prenez quelques respirations profondes, retenez votre souffle et prenez une autre respiration profonde..
    • Boire quelques gorgées d'eau froide ou acidifiée, sucer un morceau de sucre.
    • Vous aurez besoin d'aide pour cette méthode. Placez vos mains derrière votre dos et penchez-vous en avant, prenez de rapides gorgées d'eau dans un verre tenu par l'autre personne.
    • Si les troubles persistent pendant une longue période de temps, préparez une décoction de graines d'aneth et buvez-la par petites gorgées.
  • Les causes pathologiques apparaissent en raison de maladies et de problèmes dans le corps. La suralimentation, la consommation de boissons grasses, frites, épicées et gazeuses provoquent des régurgitations. Mais les maladies du foie, des intestins, de la vésicule biliaire, du foie, voire des affections cardiovasculaires, provoquent également la libération d'air par la bouche avec une odeur et un son très spécifiques.

Si les troubles sont systématiques, alors vous devriez consulter un médecin et être examiné par un gastro-entérologue.

Éruptions après avoir mangé des œufs pourris

Les éructations après avoir mangé des œufs pourris sont un problème très désagréable qui cause beaucoup de désagréments. C'est troublant parce que c'est pathologique. La libération d'air par la bouche avec une odeur d'œufs pourris est due à la libération de gaz contenant une petite quantité de sulfure d'hydrogène de l'estomac dans la cavité buccale. Le sulfure d'hydrogène apparaît pendant les processus de putréfaction, de sorte qu'une odeur pourrie ne peut pas apparaître dans un corps sain. Autrement dit, cela indique l'incapacité de l'estomac à digérer les aliments et sa stagnation..

Les principales causes du trouble:

  • Diverses maladies infectieuses, gastrite aiguë ou consommation fréquente d'aliments avec un traitement thermique insuffisant.
  • Exacerbation des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal. Par exemple, avec une exacerbation d'une gastrite anacide ou hypocide, la muqueuse gastrique n'est pas capable de fonctionner normalement. Le processus inflammatoire chronique réduit la fonction sécrétoire de l'estomac, provoquant non seulement la libération d'air, mais aussi la diarrhée, une sensation de lourdeur, des nausées, des vomissements, des douleurs dans la région épigastrique.
  • La pancréatite chronique et son exacerbation provoquent des troubles digestifs dans le duodénum. Cela est dû à un manque d'enzymes qui décomposent les protéines, les graisses et les glucides. Le patient a des nausées, des vomissements, des flatulences.
  • La giardiase est une maladie causée par des parasites unicellulaires. L'un des symptômes de cette maladie est la libération de gaz par la bouche avec l'odeur des œufs pourris.
  • Cancer de l'estomac, cholécystite, cholélithiase et autres lésions intestinales.

Pour le traitement de cette pathologie, il vaut la peine de demander une aide médicale, surtout si cela dure longtemps. En fonction de la cause de la pathologie, le médecin vous prescrira un traitement efficace. N'oubliez pas que plus le diagnostic est posé et la thérapie prescrite tôt, plus il y a de chances d'éliminer le problème avec succès..

Éruptions après avoir mangé chez un enfant

Les éructations après avoir mangé chez un enfant d'un an sont considérées comme la norme. La petite quantité d'air qui sort sous forme de régurgitation est nécessaire pour réguler la pression intragastrique. Le tractus gastro-intestinal chez les jeunes enfants étant imparfait, la bulle de gaz est retenue dans l'estomac ou les intestins. Cela peut provoquer des ballonnements et des crampes intestinales. L'enfant pleurera de douleur jusqu'à ce que l'air emprisonné sorte de la bouche. Dans le processus de croissance et de développement, ce problème disparaît de lui-même..

  • Si le trouble apparaît souvent chez un enfant même après un an, vous devriez demander de l'aide médicale et consulter un pédiatre. Cela peut être dû à l'état du système nerveux du bébé..
  • Si un enfant est excitable, il a tendance aux maladies du tractus gastro-intestinal. Mais le plus souvent, un malaise survient en raison d'une mauvaise organisation de la nutrition du bébé..
  • Une salivation accrue, des végétations adénoïdes, une amygdalite, un nez qui coule et des explosions émotionnelles provoquent également ce phénomène. Si le malaise survient trop souvent chez les écoliers ou les jeunes enfants, cela indique des maladies du foie, des voies biliaires et du tractus gastro-intestinal.

Éruptions après avoir mangé pendant la grossesse

Les éructations après avoir mangé pendant la grossesse inquiètent de nombreuses femmes. Dans la plupart des cas, cela est causé par des changements physiologiques dans le corps dans la seconde moitié de la gestation. C'est pendant cette période que l'enfant grandit activement et appuie sur les organes internes. Autrement dit, la pression sur l'estomac augmente et l'organe prend une position différente. Très souvent, la sortie d'air a un goût amer et apparaît immédiatement après un repas, en particulier après les aliments sucrés et gras.

La régurgitation peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Une certaine position du corps de la femme exerce une pression sur les organes internes et provoque la libération involontaire de gaz et d'air. Si ce trouble s'accompagne d'inconfort ou de sensations douloureuses, vous devriez consulter un médecin..