Douleur dans la région du plexus solaire: causes, traitement

La zone de la taille d'un poing humain, située à mi-chemin entre l'extrémité du sternum et le nombril, le long de la ligne médiane de l'abdomen, est la projection du plus grand groupe de nerfs de notre corps - le plexus solaire.

La douleur dans la région du plexus solaire (cœliaque, splanchnique) est un symptôme grave. Il peut indiquer à la fois des maladies des organes abdominaux, auxquels le plexus transmet les commandes du cerveau, et une inflammation de l'accumulation de nerfs elle-même. Ce dernier état n'est pas du tout sûr: il "sait" arrêter par réflexe la respiration d'une personne.

Anatomie et physiologie

La cavité abdominale commence juste en dessous des arcades costales. Il est séparé de la poitrine par un grand, tendu entre les côtes comme une tente, le muscle diaphragme, dont la tâche est de fournir la respiration d'une personne. Le diaphragme a un trou. La plus grande artère, l'aorte, la traverse depuis la cavité thoracique. Derrière elle, au niveau de la première vertèbre lombaire, il y a tout un réseau de nerfs provenant de plusieurs nœuds nerveux.

Les principaux sont les deux ganglions lunaires (les soi-disant nœuds nerveux, qui sont l'endroit où, recouverts d'une membrane, se produit la connexion des terminaisons nerveuses). À partir d'eux, comme les rayons du soleil, les nerfs rayonnent vers tous les organes de la cavité abdominale, ainsi que vers le diaphragme, les glandes surrénales et les ovaires. La plupart d'entre eux sont représentés par des fibres parasympathiques (il existe également des nerfs sympathiques et sensoriels). L'apparition de ce "cerveau abdominal" a donné naissance à son nom.

La douleur dans la zone du plexus solaire est un symptôme dangereux: elle peut indiquer la pathologie de ses fibres nerveuses constitutives. Une telle violation de la conduction impulsionnelle est lourde d '«arrêt» ou d' «interruptions du travail» de ces organes internes qui reçoivent des commandes du plexus cœliaque. Il est plus dangereux que les branches menant au diaphragme soient affectées - elles peuvent «désactiver» la respiration, ce qui nécessitera une aide d'urgence. Par conséquent, tout ce que vous pouvez faire est de demander d'urgence une aide médicale lorsque vous avez mal à l'estomac..

Causes du syndrome douloureux

Les principales causes de douleur dans le plexus solaire peuvent être divisées en 2 groupes:

  • La défaite des fibres nerveuses elles-mêmes lors de leur blessure, inflammation bactérienne ou virale.
  • Douleur réactive due à une maladie de l'un des organes de la cavité, à laquelle les fibres sensorielles du plexus splanchnique s'approchent.

Dans le premier type de pathologie, le travail d'un ou plusieurs organes de la cavité peut être perturbé, dans le second cas, la douleur dans le plexus sera une conséquence d'une pathologie d'organe. Seuls les spécialistes ayant une formation médicale sont en mesure de déterminer ce qui était primaire et ce qui s'est développé en conséquence. Ci-dessous, nous examinerons les principaux symptômes afin d'orienter rapidement le médecin à consulter..

Défaite du plexus coeliaque lui-même

Ce sont: les traumatismes du plexus solaire, la solarite (névrite) et la névralgie du plexus solaire.

Quelle est la base de la maladie

Stimulation à court terme mais forte

Les raisons

Coup de poing, balle au ventre, collision de voiture, serrage de la ceinture

Symptômes

La douleur est vive, lancinante, obligeant à se plier en position assise et à ramener les jambes vers le ventre. Apparaît dans les attaques. Sa localisation est au milieu entre le nombril et le processus xiphoïde du sternum. C'est une douleur qui irradie dans le dos. Si l'attaque vient de passer, elle peut être provoquée par un effort physique ou une surcharge émotionnelle

En plus de la douleur aiguë de nature ennuyeuse "sous la cuillère", il y a une chaleur dans cette zone (alors que la température corporelle n'augmente pas).

Une douleur aiguë irradie vers la cavité thoracique, le bas du dos, le rectum. Il diminue en pliant les jambes et en les amenant à l'estomac, et la prise de médicaments comme "No-shpa" ou "Buscopan" n'a aucun effet sur lui.

L'activité des organes internes est perturbée, ce qui s'accompagne de constipation ou de diarrhée, de vomissements, d'éructations, d'une augmentation de la quantité d'urine ou d'une violation de la sphère sexuelle. Il peut y avoir une rétention involontaire de la respiration à court terme

Que faire

Appelez une ambulance, mettez-vous en position couchée sur le côté, tête relevée, appliquez du froid sec sur la partie inférieure du sternum

BlessureNévralgieSolarite
Irritation des fibres sensibles mais non végétatives du plexus. La structure nerveuse n'est pratiquement pas endommagéeIl s'agit de dommages aux fibres du plexus par un agent infectieux (inflammation)
Compression du plexus par abaissement des organes internes, expansion (anévrisme) de l'aorte, kyste pancréatique, ganglions lymphatiques hypertrophiés dus à des métastases ou à une lymphogranulomatose, forte saillie de la colonne vertébrale vers l'avantInflammation du plexus à la suite d'un processus infectieux:

  • paludisme;
  • typhoïde;
  • syphilis;
  • grippe, etc..

Inflammation réactive du plexus, qui survient à la suite de sa découverte à proximité des organes enflammés: pancréas, péritoine, tissu entourant l'estomac ou le pancréas.

Radiculite, ostéochondrose, herpès zoster, hernie intervertébrale.

Empoisonnement par des poisons extérieurs (nicotine, plomb, alcool) ou par maladie

Consultez un thérapeute qui vous aidera à décider d'autres diagnostics (c'est-à-dire visiter des spécialistes connexes et subir des tests) et un traitement. Si vous retenez votre souffle, appelez une ambulance.

Douleur dans le plexus solaire comme signe d'une maladie des organes internes

Le fait que ce n'est pas le plexus solaire lui-même qui est affecté, mais que la douleur est ici donnée par la pathologie des organes internes, est mis en évidence par des signes tels que: la connexion du syndrome douloureux avec la nourriture, la miction, un changement dans la nature des matières fécales, etc..

Ulcère de l'estomac

Nausées, éructations, vomissements occasionnels, ballonnements. Cela devient plus facile après avoir pris du lait ou réchauffé un point sensible

Duodénite ou ulcère duodénal

Brûlures d'estomac, nausées, perte d'appétit (mais il faut manger pour apaiser la douleur). La douleur est également soulagée en prenant des boissons alcalines telles que "Borjomi" ou "Polyana kvass"

Le plus souvent - inflammation du duodénum, ​​mais il peut y avoir une gastroduodénite et un ulcère gastro-duodénal

Nausées, sensation de satiété dans l'estomac même en mangeant une petite quantité de nourriture, brûlures d'estomac, liquéfaction des matières fécales en pâteux, avec une odeur aigre

Inflammation aiguë ou chronique du pancréas - pancréatite

Vomissements, nausées, ballonnements, manque d'appétit, diarrhée avec des matières fécales, mal lavé des toilettes, fièvre. La douleur survient souvent lors de la consommation d'aliments épicés et gras, en particulier ceux contenant de l'alcool.

Tumeurs pancréatiques

Température basse constante, manque d'appétit, tendance à la diarrhée sans trop de perturbation de l'alimentation (alors que les selles sont grasses), ballonnements, nausées

Cardiopathie

S'il est survenu après un effort physique, a souffert d'une grippe grave ou d'un mal de gorge, accompagné d'interruptions du travail du cœur, d'une faiblesse et qu'il devient plus facile au repos, cela indique une pathologie du muscle cardiaque

Une maladie intestinale

Si, en même temps, il y a une augmentation de la température, du mucus, des légumes verts, des grumeaux dans les selles, il existe une possibilité d'entérocolite infectieuse. Mais des symptômes similaires sont observés dans la maladie de Crohn et l'entérocolite ulcéreuse..

Chez un enfant, il s'agit le plus souvent d'une infection intestinale ou d'une intoxication (intoxication alimentaire)

Tumeurs des organes abdominaux

Perte de poids, périodes de ballonnements, diminution persistante de l'appétit, faiblesse, constipation, suivies d'une diarrhée sans fièvre

Névralgie intercostale, pleurésie

Avec la névralgie intercostale, une douleur peut survenir dans la zone située au-dessus du nombril, elle n'est pas très intense, puis va aux côtes, devenant plus sévère.

La pleurésie est une maladie qui apparaît à la suite des dommages transférés aux poumons par un processus bactérien, viral, tuberculeux ou cancéreux. Avec cela, il y a une faiblesse, une toux, souvent - de la fièvre

Maladies des organes génitaux (une telle douleur est souvent localisée sous le plexus solaire)

Écoulement vaginal, difficulté à tomber enceinte, irrégularités du cycle, règles abondantes ou maigres

Prolapsus intestinal

Attaques de nausées, de fatigue. Chez les hommes - mictions fréquentes, chez les femmes - menstruations malades

Le principal symptômeQu'est-ce que c'est, signes supplémentairesComment vérifier
Douleur après avoir mangéConsultez un gastro-entérologue qui, sur la base des données d'examen, telles que FEGDS (examen de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum à l'aide d'une sonde à fibre optique) et l'analyse des matières fécales pour les anticorps anti-Helicobacter Pylori, diagnostiquera et prescrira un traitement
Douleur avant de manger, après une longue période de jeûne, la nuitLe gastro-entérologue pose le diagnostic sur la base de l'examen, de la palpation du site douloureux. Il est possible de distinguer un ulcère de l'inflammation de la paroi uniquement à l'aide de FEGDS, et de détecter la cause de la maladie - la bactérie Helicobacter - uniquement à l'aide d'un test fécal pour les anticorps dirigés contre elle
Douleur en appuyant sur la zone située entre le nombril et le processus xiphoïde du sternumLe diagnostic est posé par un gastro-entérologue après une conversation, palpation de la localisation de la douleur, en se concentrant sur les données de FEGDS, échographie de la cavité abdominale
Douleur intense renversée dans le haut de l'abdomen, la ceinture, irradiant vers le bas du dosLe diagnostic est posé soit par un chirurgien, soit par un gastro-entérologue. Ils sont guidés par les données de leur propre examen, échographie du pancréas. Pour exclure les processus ulcéreux, FEGDS est nécessaire
Douleur douloureuse au-dessus du nombrilAussi
Douleur sourde au-dessus du plexus solaireLe plan de diagnostic et d'examen est prescrit par un cardiologue. Les données d'électrocardiogramme, l'échographie du cœur, la surveillance quotidienne du cardiogramme, le test sanguin des troponines peuvent servir de lignes directrices.
Douleur pressante accompagnée de diarrhée, après quoi cela devient plus facileTout d'abord, vous avez besoin d'un examen d'un spécialiste des maladies infectieuses (dans un hôpital de maladies infectieuses ou à la clinique de la clinique). Un gastro-entérologue et, en cas de complications, un chirurgien sont impliqués dans des diagnostics complémentaires.
Douleurs sourdes dont l'intensité augmente avec le temps. Il n'y a aucun lien avec la nourritureUn examen par un thérapeute est nécessaire, qui vous dirigera vers un gastro-entérologue ou un oncologue. Le diagnostic est posé sur la base d'un examen, d'un scanner (tomodensitométrie) de la cavité abdominale, d'un examen aux rayons X de l'intestin avec contraste, d'une échographie de la cavité abdominale
Douleur par inhalationExamen par un thérapeute, radiographie (parfois - et tomodensitométrie) de la poitrine
Douleur chez les femmes, non associée à la prise alimentaire ou à la diarrhéeLe plan de traitement et d'examen est prescrit par le gynécologue
Douleur abdominale sourdeLe diagnostic est posé par un gastro-entérologue

Dépendance du diagnostic à la localisation de la douleur

La localisation du syndrome douloureux aidera à s'orienter approximativement dans la recherche de la maladie.

Localisation de la douleur - à gauche du plexus

Une douleur à la gauche du plexus solaire peut survenir avec l'une des pathologies suivantes:

  • un ulcère d'estomac ou 12 ulcères duodénaux;
  • gastrite, gastroduodénite;
  • tumeurs de l'estomac ou du duodénum;
  • gonflement ou inflammation de la queue du pancréas;
  • lithiase urinaire;
  • omission du rein gauche;
  • névralgie intercostale à gauche;
  • pyélonéphrite.

Douleur - à droite du plexus

Si le syndrome douloureux est situé à droite de la ligne médiane reliant le sternum et le nombril, cela peut plaider en faveur de:

  • appendicite;
  • cholécystite;
  • Hépatite A;
  • maladie de calculs biliaires;
  • névralgie intercostale droite;
  • tumeurs du foie;
  • inflammation, gonflement ou brûlures de l'œsophage inférieur;
  • pyélonéphrite, hydronéphrose ou calcul - dans le rein gauche.

Douleur - sous le plexus solaire

La douleur sous le plexus solaire est typique des maladies:

  • Organes génitaux (principalement chez la femme): trompes de Fallope, ovaires.
  • Vessie, uretères (le plus souvent, une telle irradiation est typique chez les hommes).
  • Gros intestin (colite, sigmoïdite, proctite)

La zone douloureuse est située au-dessus du plexus solaire

La douleur au-dessus du plexus est typique pour:

  • Maladies de l'œsophage (œsophagite, tumeurs, érosion, brûlures). Un symptôme supplémentaire dans ce cas sera une douleur lors de la déglutition, située derrière le sternum. Des éructations et des nausées se produiront également..
  • Pathologies pleurales (pleurésie, empyème). Ils se développent comme des complications de la pneumonie ou de la tuberculose. Le lien avec la respiration est une preuve en leur faveur..
  • Pneumonie (généralement lobe inférieur). Habituellement, cette pathologie se déroule avec une augmentation de la température, des douleurs musculaires. S'il n'a pas été traité depuis un certain temps, un essoufflement et une sensation d'essoufflement se développent..
  • Cardiopathie. Ici, la douleur est associée à l'excitation ou à l'effort physique, elle est soulagée par la prise de nitroglycérine ou par l'utilisation prolongée de médicaments tels que «Anaprilin», «Atenolol», «Nebivolol». Si la douleur est sévère, survenue après plusieurs années d'attaques, qui ont été éliminées par la nitroglycérine, il peut s'agir d'un infarctus du myocarde.
  • Maladies du diaphragme (le plus souvent - hernie diaphragmatique, lorsque les organes de la cavité abdominale pénètrent dans la cavité thoracique). Dans ce cas, il peut y avoir des perturbations du rythme cardiaque, des difficultés respiratoires - après avoir mangé, surtout si la personne a ensuite pris une position horizontale.
  • Névralgie intercostale. Avec cette pathologie, dans l'espace intercostal affecté, il est parfois possible de trouver une éruption vésiculeuse d'herpès zoster ou de sentir la vertèbre étranglée en appuyant sur chacun séparément. Les symptômes de la névralgie intercostale seront l'apparition d'une douleur au-dessus du plexus solaire à droite ou à gauche, qui irradie vers le bras gauche ou droit (respectivement). Cela fait mal de respirer profondément ou de tousser. La température monte rarement; des symptômes d'intoxication (nausées, faiblesse, douleurs musculaires ou osseuses), qui distinguent cette pathologie de la pleurésie.

Que faire de la douleur dans le plexus solaire

Si un syndrome douloureux survient, ce qui, à votre avis, est similaire à la solarite ou à la névralgie du plexus solaire, un neurologue est nécessaire de toute urgence pour aider à rétablir la conduction normale des nerfs du plexus. Si la douleur est davantage accompagnée de diarrhée, de fièvre, d'écoulement d'urine avec du sang ou d'autres symptômes, vous devez consulter un thérapeute qui vous dirigera vers les spécialistes nécessaires et vous prescrira les études nécessaires..

Pourquoi il y a une douleur sourde, douloureuse, pressante et vive dans la zone du plexus solaire

Des sensations désagréables dans la poitrine peuvent déranger une personne à différents âges. L'essentiel est de déterminer en temps opportun quel processus pathologique caractérise un tel symptôme. Si une douleur survient dans le plexus solaire, vous ne devez pas ignorer ce signal alarmant du corps, car les conséquences peuvent être irréversibles pour la santé. Les médecins rappellent que cette zone concentre un grand nombre de cellules nerveuses situées en dehors des organes du système nerveux central, de sorte que l'inconfort qui apparaît indique l'effet d'un facteur provoquant.

Causes de la douleur dans la région du plexus solaire chez l'homme

Le spasme du diaphragme survient parfois chez l'homme et la femme, même les enfants sont sensibles à cette sensation désagréable dans la cavité abdominale. Une douleur aiguë à court terme sous la côte sans raison apparente n'est pas exclue, mais il s'agit le plus souvent d'un symptôme éloquent d'une maladie interne. Pour déterminer l'étiologie du processus pathologique dans le domaine de la névralgie, vous devez consulter un médecin, subir un diagnostic complet, étudier des photos de patients et des antécédents médicaux réels.

Pression thoracique et difficulté à respirer

Si la ceinture se comprime fortement dans le bas de l'abdomen ou si le patient a reçu un coup violent dans l'estomac, un traumatisme du plexus solaire n'est pas exclu, ce qui rend la personne incapable de fonctionner pendant un certain temps. La victime est tourmentée par une attaque de douleur brûlante dont l'intensité diminue progressivement; essoufflement, éructations et crampes d'estomac. Une respiration perturbée est complétée par une indigestion, des vomissements et des nausées. On sent que le cœur fait mal, mais en fait il fait mal sous la côte. Au fil du temps, la douleur disparaît, laissant une sensation de tiraillement.

  • Qui convient à la couleur des cheveux caramel et comment obtenir cette nuance
  • Intoxication alimentaire chez un enfant - premiers secours. Traitement et régime alimentaire pour intoxication alimentaire à la maison
  • Douleur dans le côté droit sous les côtes

Une bosse entre les côtes dans la zone du plexus solaire

Si une douleur thoracique sourde apparaît soudainement lors de la déglutition, le patient est susceptible d'ignorer l'inconfort au début. Des problèmes de santé surviennent lorsqu'un néoplasme est détecté à la palpation: un lipome ou un athérome progresse. Ces wen sont considérés comme une tumeur bénigne et nécessitent une intervention opérable. Les symptômes supplémentaires qui font suspecter la maladie sont la dyspepsie, les troubles de la respiration la nuit, la sensation désagréable le matin, le surpoids.

Sensation de brûlure dans le plexus solaire

Si l'inconfort dans la poitrine au milieu progresse et ressemble déjà au syndrome de douleur paroxystique, le développement d'une névrite ne doit pas être exclu. Avec cette maladie, le patient est perturbé par des spasmes musculaires insupportables, la phase de sommeil et d'éveil est perturbée. La douleur dans la nature devient vive et lancinante lors de l'inhalation, ne disparaît pas après la prise d'analgésiques. La lourdeur dans le plexus solaire ne part pas, un soulagement à court terme se produit si vous vous allongez sur le côté avec les jambes pliées.

Fait mal lorsqu'il est pressé

La pathologie peut se concentrer sur l'intestin et une attaque douloureuse à droite indique des infections ou des blessures de cet élément important du tube digestif. La présence de parasites affectant le tube digestif est similaire en symptomatologie à la névrite, il est donc difficile de différencier la maladie sans diagnostic supplémentaire. Il peut gémir sous le plexus solaire, parfois le patient souffre d'une attaque de douleur brûlante. La maladie est appelée névralgie et la douleur apparaît lorsque les terminaisons nerveuses sont irritées..

Douleur abdominale dans le plexus solaire

Si une sensation désagréable survient à la palpation d'une zone caractéristique, les médecins n'excluent pas les maladies chroniques du système digestif asymptomatiques. Parmi les conditions préalables à la pathologie, les médecins distinguent les aliments lourds qui provoquent des brûlures d'estomac, une dyspepsie et une sensation d'inconfort général. Le patient peut soulager l'envie dans la région du plexus cœliaque s'il choisit un régime thérapeutique, en prenant des préparations enzymatiques après les repas. Une sensation similaire se produit souvent pendant la grossesse, mais est de courte durée et n'indique pas un processus pathologique.

  • Recette de macaron avec photo. Comment faire cuire des gâteaux de macarons à la maison étape par étape
  • Cystite pendant la grossesse
  • Sur Android, la batterie se décharge rapidement - que faire. Raisons et comment booster votre batterie Android

Mal au dos

Avec l'inflammation des nœuds du plexus solaire, la maladie progresse et est sujette à des rechutes périodiques. De plus, la douleur a des caractéristiques différentes à chaque fois. Il peut ceinturer, rayonnant vers l'arrière. Parfois, la douleur affecte d'abord le haut de la poitrine, privant de sommeil et de repos; puis soudain, il y a une attaque dans le bas de l'abdomen. Le centre de la pathologie est difficile à trouver, mais tous les troubles affectent le tube digestif. Les causes de la maladie sont la surcharge émotionnelle et physique, l'hypothermie, les maladies du tube digestif.

Traitement

Une douleur dans la zone du plexus solaire peut survenir chez un adulte et un enfant, la pathologie nécessite une attention médicale immédiate. Tout d'abord, un diagnostic détaillé est nécessaire, suivi de la nomination d'un schéma thérapeutique adéquat. Si la cause de la douleur est un coup porté au plexus solaire, un traitement médicamenteux n'est pas nécessaire, mais il ne fera pas de mal de prendre une position horizontale. Lorsqu'il existe d'autres facteurs pathogènes, le médecin prescrit un traitement strictement selon les indications..

Solarite

Avec cette maladie, il est nécessaire de contacter un neurologue qui vous proposera une approche intégrée pour un rétablissement rapide. La première étape consiste à déterminer la cause profonde, en particulier lorsqu'il s'agit d'une forme toxique ou infectieuse. Avec des médicaments, les médecins éliminent le diagnostic primaire et pour supprimer la solarite progressive, les mesures thérapeutiques comprennent:

  • cours de massage;
  • gymnastique de rattrapage;
  • physiothérapie;
  • exercices de respiration;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Névrite

Ce diagnostic nécessite une détermination compétente de la cause profonde, suivie de son élimination. S'il s'agit de névrite bactérienne, des antibiotiques supplémentaires ne peuvent pas être pris, sinon les crises de douleur se rappelleront de plus en plus souvent. Lorsque la cause principale de la douleur est une pathologie myocardique étendue, les médecins recommandent en outre des médicaments vasoconstricteurs. Après élimination du diagnostic principal, le traitement symptomatique comprend les mesures suivantes:

  • procédures de physiothérapie;
  • cours de massage;
  • exercices de respiration.

Si la maladie sous-jacente est complètement éliminée, les crises de douleur du côté droit ou gauche du plexus solaire ne dérangeront plus le patient.

Pourquoi ça fait mal sous le plexus solaire?

Cela fait mal dans la région épigastrique pour diverses raisons - il peut s'agir de pathologies gastro-intestinales ou de l'apparition de douleurs réfléchies par d'autres organes. La manière d'éliminer la pathologie dépend de la raison pour laquelle la douleur apparaît dans le plexus solaire. Considérez ce qui provoque l'apparition de douleurs dans l'épigastre et ce qu'il faut faire en cas de douleur.

1. Gastrite

Le syndrome de la douleur dans le plexus solaire apparaît le plus souvent en raison du processus inflammatoire sur la muqueuse gastrique.

Causes de la maladie

De nombreux facteurs peuvent provoquer une inflammation de l'estomac. Le plus courant:

  • Infection à Helicobacter pylori;
  • mauvaise alimentation (nourriture sèche, abus de nourriture fumée, excès d'épices);
  • fumeur;
  • buvant de l'alcool;
  • traitement à long terme avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • empoisonnement.

Parfois, la cause du développement de la gastrite est des processus auto-immunes, mais le plus souvent, ce sont de mauvaises habitudes et une alimentation malsaine.

Signes de la maladie

La nature de la douleur dépend de l'évolution de la maladie. Avec la gastrite aiguë, la douleur sera forte et chronique - modérément (douleur sourde). En plus de la douleur, le patient présente les symptômes suivants:

  • dyspepsie;
  • flatulence;
  • brûlures d'estomac;
  • nausées et / ou vomissements;
  • diminution de l'appétit;
  • éructations avec un arrière-goût désagréable.

Dans la gastrite aiguë, la douleur est sévère et la diarrhée se développe plus souvent, et l'évolution chronique peut ne s'accompagner que d'un inconfort épigastrique, d'éructations désagréables, d'une perte d'appétit.

Traitement

Le traitement dépend de la cause et de la gravité de votre douleur au plexus solaire. Les patients sont prescrits:

  • prendre des sorbants (en cas d'empoisonnement);
  • Liquides IV (pour prévenir la déshydratation causée par la diarrhée et les vomissements)
  • antibiotiques (destruction d'Helicobacter pylori);
  • antispasmodiques (Papaverine, No-shpa) pour réduire la douleur dans le plexus solaire.

En plus de ces mesures, les patients sont traités avec un traitement symptomatique pour aider à éliminer les vomissements, les brûlures d'estomac et d'autres signes de la maladie. De plus, les patients reçoivent une alimentation douce..

Qui aidera

S'il y a une douleur à l'intérieur sous le plexus solaire et qu'il y a un soupçon de gastrite, vous devriez consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue.

2. Ostéochondrose et hernie vertébrale

Les pathologies rachidiennes, accompagnées de la destruction des disques intervertébraux, restreindront les processus nerveux. Dans ce cas, la douleur peut être donnée à la région épigastrique.

Les raisons

Provoquer des maladies vertébrales:

  • dystrophie du cartilage intervertébral;
  • hypodynamie;
  • charges statiques à long terme;
  • ecchymoses au dos.

Pour ce type de pathologie, il est caractéristique que les douleurs accablantes augmentent progressivement, sur plusieurs mois ou années..

Symptômes

Les symptômes de la maladie dépendent de l'emplacement et de la gravité de la compression du processus nerveux. Avec un serrage fort, une douleur aiguë dans le plexus solaire apparaîtra, et avec une légère compression, terne ou modérée.

Un inconfort douloureux peut apparaître, à la fois au-dessus et en dessous de l'épigastrique - cela dépend de la partie de la colonne vertébrale endommagée.

Avec les pathologies vertébrales, si cela fait mal sous le plexus solaire, des troubles dyspeptiques peuvent également survenir. C'est un signe que l'innervation intestinale est altérée..

Traitement

Une personne atteinte de maladies de la colonne vertébrale est prescrite:

  • analgésiques;
  • Les AINS;
  • les chondroprotecteurs;
  • onguents anti-inflammatoires.

De plus, la physiothérapie et la physiothérapie sont prescrites.

Quel médecin traite

Visitez un orthopédiste ou un neurologue.

3. OKS

Habituellement, avec un syndrome coronarien aigu, qui se produit avec un infarctus du myocarde ou une angine de poitrine sévère, des douleurs à gauche derrière le sternum, mais ce n'est pas toujours le cas, parfois en raison de pathologies cardiaques sous le plexus solaire, ça fait mal.

Les raisons

Ils provoquent le développement d'ACS:

  • thrombose des vaisseaux coronaires;
  • spasmes des artères cardiaques.

La différence entre une angine de poitrine sévère et une crise cardiaque est que dans le premier cas, un spasme vasculaire physiologique se produit, qui est éliminé par la prise de médicaments.

Symptômes

Si une douleur dans le plexus solaire survient en raison d'une maladie cardiaque, cela peut être suspecté par les signes suivants:

  • l'inconfort douloureux est légèrement réduit au repos;
  • après avoir pris des analgésiques, l'intensité de la douleur ne diminue pas;
  • après l'utilisation de nitrates (Isoket, Nitroglycérine), l'état s'améliore partiellement.

Il est possible de distinguer la douleur cardiaque dans le plexus solaire du syndrome douloureux causé par d'autres facteurs à l'aide d'un ECG.

Traitement

Il est nécessaire de traiter les maladies cardiaques dans l'unité de soins intensifs ou le service de cardiologie. En fonction de la cause et de la gravité de la maladie, les patients reçoivent:

  • thrombolyse;
  • thérapie anticoagulante;
  • soulagement de la douleur avec des analgésiques narcotiques.

Avant que l'état du patient ne se stabilise, la personne est à l'hôpital.

Quel médecin aidera

Les cardiologues et les réanimateurs sont engagés dans le traitement des pathologies cardiaques aiguës.

Sinon, pourquoi le plexus solaire peut-il faire mal?

Considérez les causes moins courantes de la douleur du plexus solaire:

  • Intestins. Lorsque le duodénum ou l'intestin grêle est enflammé, des douleurs apparaissent juste en dessous du plexus solaire. Si cela fait mal, le processus pathologique affecte peut-être une partie du gros intestin..
  • Porter des vêtements serrés. Le plus souvent, les femmes en souffrent, choisissant des choses étroites. Dans ce cas, la douleur sous le plexus solaire sera associée au port de certains vêtements..
  • Irritation des plexus nerveux. Dans la région coeliaque, les plexus nerveux sont localisés, dont l'irritation peut être accompagnée de douleur. Le facteur provoquant sera un travail acharné ou une blessure.

Cela peut blesser le plexus solaire pour diverses raisons. Mais si le syndrome douloureux survient souvent ou si l'inconfort douloureux ne disparaît pas pendant longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Au lieu d'une conclusion

Presque toujours, cela fait mal dans l'épigastre en raison du développement de la pathologie. C'est particulièrement dangereux lorsqu'il y a une douleur thoracique sous le plexus solaire. Considérez dans quels cas une aide d'urgence est nécessaire:

  • Connaissance de la cause. Si vous tombez malade après une violation du régime alimentaire ou si vous portez des vêtements serrés, vous pouvez prendre des analgésiques, puis consulter un médecin.
  • La nature du syndrome douloureux. L'inconfort de la douleur aiguë ou des crampes nécessite un traitement d'urgence.
  • Les médicaments aident-ils. Si, après avoir utilisé des analgésiques, la douleur diminue, vous pouvez reporter la visite à la clinique pendant un certain temps. Lorsque la sensation douloureuse ne s'arrête pas, vous devez appeler une ambulance.

N'ignorez pas les symptômes apparus dans le plexus solaire. Des douleurs épigastriques fréquentes ou prolongées indiqueront le développement d'une maladie grave..

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Causes de la douleur dans le plexus solaire: gastrite, pancréatite ou calculs biliaires

Nous avons demandé à Larisa Tretyakova, gastro-entérologue, médecin de la plus haute catégorie, chef du service de la clinique PharmMed, de nous dire ce qui fait le plus souvent mal dans la région épigastrique, comment comprendre vos propres sentiments et quelles procédures de diagnostic sont nécessaires dans ce cas..

Presque tous les habitants d'une grande ville ont souffert de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen - juste dans le triangle sous les côtes. Le plus souvent, les douleurs épigastriques indiquent des maladies du système digestif..

Voyons d'abord quels organes se trouvent ici. C'est l'estomac qui entre dans le duodénum. À gauche de l'estomac se trouve le pancréas, qui est responsable non seulement de la digestion, mais aussi du contrôle hormonal - en particulier, il produit de l'insuline, qui est nécessaire aux cellules pour assimiler les nutriments. La rate se trouve également ici, qui est responsable du nettoyage du sang et du fonctionnement du système immunitaire. À droite de l'estomac, la vésicule biliaire et le foie sont bien emballés. Tous ces organes (à de rares exceptions près) peuvent être une source de douleur localisée dans la région épigastrique..

L'essence profonde de la digestion

Chaque lycéen sait que la digestion a lieu dans l'estomac. L'acide chlorhydrique agressif attaque les aliments qui pénètrent dans l'estomac et commence à se décomposer en composants facilement digestibles.

Pas souvent, mais ça arrive
La douleur épigastrique peut être un signe d'infarctus du myocarde. En effet, dans la zone du plexus solaire, il n'y a pas que les organes digestifs - il y a les poumons et le cœur à proximité. Les douleurs abdominales aiguës ne doivent donc pas être tolérées. Ne marche pas, appelle une ambulance.

De plus, les douleurs épigastriques peuvent être d'origine neurologique. Autrement dit, dans la colonne vertébrale thoracique, l'un ou l'autre nerf est pressé entre les vertèbres - et le signal est transmis le long du nerf à l'estomac. Un neuropathologiste pourra «déchiffrer» une telle douleur après une radiographie ou un scanner de la colonne vertébrale.

Mais tous les diplômés ne savent pas qu'une personne sans estomac peut vivre relativement normalement. Car ici, seule la première étape de la digestion est effectuée. Des processus beaucoup plus importants ont lieu dans le prochain «compartiment» - le duodénum. C'est là que sortent les canaux pancréatiques et le canal cholédoque.

La bile, produite par le foie, s'accumule dans la vésicule biliaire, et dès que la nourriture pénètre dans le duodénum, ​​la bile y va pour aider à la digestion. Un rôle tout aussi important dans la digestion est joué par le soi-disant «suc pancréatique» - le secret du pancréas, qui pénètre également dans le duodénum par les canaux.

Une fois que la nourriture est «transformée» dans le duodénum, ​​elle est envoyée pour une digestion et une absorption supplémentaires dans l'intestin grêle.

Où est l'échec?

Comme vous pouvez le voir dans la description plutôt schématique du système digestif, tout y est très clairement lié. Et s'il y a une panne quelque part, tout le système y réagit.

Ainsi, aux premiers symptômes - douleur et inconfort - un examen détaillé est nécessaire. Nous examinerons les maladies les plus courantes, dont le principal symptôme est la douleur épigastrique..

La gastrite est ordinaire et pas très

La maladie la plus courante qui cause des douleurs épigastriques est la gastrite, qui est une inflammation de la muqueuse de l'estomac. De par la nature de l'évolution de la maladie, la gastrite est aiguë ou chronique.

Le danger de la gastrite chronique est que la plupart des cas de cancer de l'estomac se développent précisément dans le contexte d'une longue évolution de cette maladie apparemment inoffensive..

Par type, on distingue la gastrite superficielle, dans laquelle seule la membrane muqueuse est enflammée et atrophique - dans ce cas, dans le contexte de l'inflammation, les glandes gastriques qui produisent de l'acide chlorhydrique meurent progressivement.

Comment peut-on examiner l'estomac?
Malheureusement, tout le monde ne peut pas facilement subir une gastroscopie. Le test n'est pas agréable. Par conséquent, la gastroscopie en rêve est désormais l'un des services les plus courants (bien que payants). Si vous n'avez pas de contre-indications à l'anesthésie générale, vous pouvez dormir pendant toute l'étude en toute conscience et ne pas avoir d'impressions négatives. Une autre méthode de recherche innovante est que le patient avale une capsule endoscopique. Un petit appareil effectue un voyage dans le tube digestif et "fait un film" en cours de route. En raison du fait qu'une telle étude est la moins traumatisante, la plus informative (l'œsophage, l'estomac et tout l'intestin grêle sont examinés), cela coûte beaucoup plus cher que toutes les alternatives..

Malheureusement, il est possible d'identifier le type de gastrite et, en conséquence, de déterminer le traitement, seulement après une étude, chez les gens ordinaires appelés «gastroscopie» - au cours de cette procédure, un endoscope est inséré dans les parties supérieures du tractus gastro-intestinal.

En fait, l'étude est appelée «œsophagogastroduodénoscopie», car pendant la procédure, le médecin examine l'œsophage, l'estomac et le duodénum du patient. Il est très important de mener cette étude de la manière la plus détaillée et qualitative, car la gastrite «coexiste» très souvent avec une duodénite (inflammation du duodénum) et avec une pathologie de l'œsophage.

L'ulcère est muet et hurlant

La conséquence d'une gastrite et d'une duodénite non traitées peut être un ulcère d'estomac ou duodénal. Contrairement à l'érosion, les ulcères guérissent avec la formation de cicatrices et peuvent être accompagnés de complications graves..

Contrairement à la croyance populaire, un ulcère peut ne pas se signaler par une douleur épigastrique - il peut obstinément rester silencieux. Comme dans le cas de la gastrite, la seule chance de diagnostiquer avec précision l'ulcère gastroduodénal est de faire une gastroscopie.

La pancréatite met la vie en danger

Une douleur épigastrique aiguë peut être un symptôme de pancréatite - inflammation du pancréas. Cet organe peut lentement signaler le problème avec une douleur régulière et légère. Et cela signifie qu'il est temps pour un examen..

Mais si la douleur dans l'épigastre est devenue pratiquement insupportable, si des troubles des selles et des vomissements se développent, dans certains cas - une augmentation de la température, il s'agit d'une pancréatite aiguë. Et c'est une indication d'hospitalisation urgente.

La pancréatite survient généralement lorsque la sécrétion du pancréas (suc pancréatique) stagne. Le conduit par lequel la sécrétion est censée se déplacer dans le duodénum est bloqué par une pierre, un kyste, un œdème ou du pus. Mais le jus continue à être produit et digère avec enthousiasme la glande elle-même. Par conséquent, dans la pancréatite aiguë, un retard au sens littéral de la mort est comme.

Curieusement, la pancréatite s'attaque souvent aux jeunes qui mènent une vie active, aiment manger délicieusement, parfois boire et, surtout, sont soumis à un stress constant..

Intéressant!
Les végétariens sont moins susceptibles de souffrir d'ulcères gastro-duodénaux que les personnes qui mangent de la viande. Si l'ulcère augmente la teneur en fibres de l'alimentation, cela réduira la fréquence des poussées. Récemment, les médecins "prescrivent" des fibres même lors d'exacerbations d'un ulcère.

Il est possible de diagnostiquer les problèmes de pancréas à l'avance - avant le développement d'une pancréatite aiguë - à l'aide d'une simple échographie et d'un test sanguin. Si une échographie montre des problèmes avec le pancréas, le médecin peut vous prescrire une tomodensitométrie - une étude qui donne une image en couches de la glande et vous permet d'examiner en détail l'essence du problème.

Calculs biliaires

Comme la pancréatite, la maladie de calculs biliaires est étrangement plus jeune. Si les personnes précédentes pensaient à des problèmes de calculs après 60 ans, il est maintenant temps de faire attention à votre vésicule biliaire entre 30 et 35 ans.

Un inconfort régulier dans la région épigastrique peut signaler qu'il y a un problème avec l'écoulement de la bile. Plus la bile est épaisse, plus le risque de formation de calculs est grand. Et c'est logique: d'abord, la bile forme des caillots, qui ont ensuite une chance de se transformer en pierres. Au stade des caillots, ce problème peut être résolu à l'aide de médicaments - ils fluidifient la bile et les caillots disparaissent.

Mais si les caillots sont devenus des calculs, il n'y a qu'une seule issue: l'ablation de la vésicule biliaire. Après cette opération, un régime alimentaire particulièrement strict doit être suivi afin d '«apprendre» au corps un nouveau système digestif. Si vous suivez attentivement toutes les prescriptions du médecin et suivez un régime spécial tout au long de votre vie, vous pouvez oublier avec le temps l'absence de vésicule biliaire..

Mais pour ne pas provoquer l'opération, aux premiers symptômes - inconfort et douleur dans l'épigastre - il est nécessaire de subir une échographie. Pour que le médecin puisse examiner correctement votre vésicule biliaire, vous devez vous préparer à une échographie: venez à jeun et ne mangez pas d'aliments gazeux 3 jours avant l'étude.

Douleur du plexus solaire - causes, nature, diagnostic et traitement

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Quelles sont les causes de la douleur dans la zone du plexus solaire?

La douleur du plexus solaire peut être causée par deux choses:
1. Défaites du plexus lui-même (traumatisme, névrite, etc.).
2. Maladies des organes internes (de plus, même ceux qui sont assez éloignés - c'est une situation plus courante).

De par la nature de la douleur dans la zone du plexus solaire, elle peut être vive, forte, vive ou, au contraire, terne, douloureuse. Ils peuvent survenir avec des convulsions ou déranger constamment, pendant une longue période..

Douleur avec lésions du plexus solaire lui-même

Activité physique excessive

Une douleur dans la région du plexus solaire peut survenir lors d'un effort physique excessif. Il est tranchant, généralement poignardant ou brûlant. Les sensations sont suffisamment intenses pour qu'une personne s'arrête et se repose..

Une telle douleur, qui se développe avec des sports inappropriés et un travail acharné, n'indique aucune pathologie. Il suffit de se reposer et, pour l'avenir, d'élaborer le bon programme de formation, ne pas surmenage.

Si une activité physique excessive est répétée constamment et est toujours accompagnée de douleur dans la région du plexus solaire, cela peut entraîner une affection plus grave - névrite (voir ci-dessous).

Douleur aiguë dans les lésions du plexus solaire

La lésion du plexus solaire est toujours accompagnée de symptômes caractéristiques. Le plus souvent, la douleur dans le plexus solaire apparaît à la suite des types d'effets traumatiques suivants:
1. Un coup sur la zone du plexus solaire. Le plus souvent, cela se produit chez les boxeurs et certains autres athlètes impliqués dans les arts martiaux..
2. Balle frappant la zone du plexus solaire (généralement en jouant au football).
3. Serrage trop fort de l'abdomen avec une ceinture.

Avec une lésion du plexus solaire, la douleur est aiguë, brûlante, en règle générale, assez sévère. Il se produit dans l'espace entre le nombril et le bord inférieur du sternum. Dans le même temps, d'autres symptômes se développent:

  • sensation de chaleur, brûlure à l'intérieur de l'abdomen;
  • la victime peut remarquer des nausées, une envie de déféquer;
  • insuffisance respiratoire: avec une lésion du plexus solaire, il est souvent difficile de respirer;
  • une douleur dans la région du plexus solaire peut se propager dans la poitrine, une douleur sourde dans le cœur apparaît;
  • si la douleur est suffisamment forte, alors la victime prend une posture caractéristique: elle se couche sur le côté, plie les jambes et les amène à l'estomac.

Avec la douleur dans la zone du plexus solaire causée par un traumatisme, les premiers soins sont assez simples: vous devez allonger la victime, l'aider à commencer à respirer normalement. Le plus souvent, il suffit de redresser son torse. Vous pouvez masser un peu votre estomac dans la zone du plexus solaire. Parfois, vous devez utiliser de l'ammoniaque.

Névrite

La névrite est une inflammation des nerfs qui composent le plexus solaire. Une douleur abdominale spécifique est un symptôme très caractéristique de cette affection. Les causes de la névrite peuvent être très diverses: elles surviennent chez des personnes qui mènent une vie sédentaire, qui sont constamment exposées à un effort physique excessif, avec des infections intestinales, certaines maladies chirurgicales, etc..

Avec la névrite du plexus solaire, les symptômes suivants se développent:

  • il y a des douleurs paroxystiques aiguës dans la région du plexus solaire;
  • les douleurs sont très fortes, dans la nature - coups de couteau, forage;
  • la douleur survient principalement entre le nombril et le sternum, mais peut se propager dans tout l'abdomen, donner au dos;
  • lors d'une crise douloureuse, le patient se positionne sur le côté, les jambes ramenées au torse, afin de réduire la souffrance;
  • en même temps, une sensation de plénitude ou de chaleur à l'intérieur de l'abdomen peut déranger;
  • la douleur peut s'aggraver après un exercice intense ou un stress.

Le diagnostic et le traitement de la douleur dans la région du plexus solaire causée par la névrite sont effectués par un neurologue. Le diagnostic est posé lorsque les autres causes de douleurs abdominales sont exclues.

La névrite du plexus solaire est souvent appelée plexite..

Névralgie

La névralgie est une douleur dans les nerfs du plexus solaire causée par une irritation. Parmi les causes de la névralgie du plexus solaire, on trouve en premier lieu les blessures, les infections intestinales, les maladies parasitaires (vers), etc..

Dans ses manifestations et la nature de la douleur dans le plexus solaire, la névralgie ressemble fortement à la névrite. Le syndrome de la douleur survient également sous la forme de convulsions, est aigu, assez fortement prononcé, accompagné d'une gêne dans l'estomac, les intestins, le cœur.

La douleur dans le plexus solaire avec névrite et névralgie est si similaire qu'il est souvent difficile de distinguer ces conditions les unes des autres. Leur diagnostic et leur traitement sont effectués par un neurologue.
En savoir plus sur la névralgie

Douleur brûlante aiguë sévère dans le plexus solaire avec solarium

La solarite est la lésion la plus grave du plexus solaire, dans laquelle l'inflammation et l'irritation se développent dans le nœud solaire - une accumulation de cellules nerveuses, d'où partent presque tous les nerfs du plexus solaire.

La solarite survient en cas de névralgie prolongée ou de névrite du plexus solaire, dans laquelle le patient ne consulte pas le médecin et ne prend aucune mesure de traitement. La maladie peut être aiguë (une douleur aiguë dans le plexus solaire survient pour la première fois) ou chronique (évolution prolongée sous forme d'attaques).

L'exacerbation de la solarite chronique et l'apparition de douleurs dans la zone du plexus solaire peuvent être déclenchées par divers facteurs: effort physique excessif, stress, hypothermie, maladies du système digestif, etc..

La douleur dans le plexus solaire résultant du solarium est de nature très forte, brûlante et ennuyeuse. Dans certains cas, cela peut durer longtemps, est douloureux, terne. En plus du syndrome douloureux avec solarium, les troubles suivants se développent:

  • douleurs sourdes ou pressantes dans la poitrine et le cœur;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen, inconfort général, ballonnements;
  • la température corporelle d'une personne est normale, mais en même temps, elle ressent de la chaleur à l'intérieur;
  • constipation, perte d'appétit, éructations, brûlures d'estomac - tous ces troubles surviennent à la suite de troubles du tonus de l'estomac et ressemblent aux symptômes de maladies du système digestif.

Pour la douleur dans le plexus solaire causée par la solarite, les patients consultent généralement un neurologue. S'il n'y a pas de traitement, des lésions graves du système nerveux peuvent survenir en tant que complications..

Pour le traitement de la douleur dans la zone du plexus solaire causée par la solarite, la physiothérapie, le massage, les exercices thérapeutiques et respiratoires sont principalement utilisés..

Nausées et douleurs dans le plexus solaire - manifestations de maladies du système digestif

Maladies de l'estomac

La douleur dans le plexus solaire peut survenir avec des pathologies de l'estomac telles que la gastrite, l'ulcère gastroduodénal, les tumeurs.

La douleur dans la région du plexus solaire avec gastrite peut varier considérablement en fonction de la partie de l'organe touchée. Si la membrane muqueuse du fond de l'estomac est enflammée, le syndrome douloureux survient presque immédiatement ou peu de temps après avoir mangé. Si la lésion est située plus près du lieu de transition vers le duodénum, ​​la douleur survient après une longue période, à jeun. Avec la gastrite, la douleur dans le plexus solaire est souvent douloureuse, tiraillante dans la nature, faiblement exprimée. Autres symptômes caractéristiques:

  • la violation de la digestion gastrique se manifeste par une sensation de plénitude et de lourdeur, des brûlures d'estomac, des éructations, des vomissements, des troubles de l'appétit, etc.
  • perturbation des intestins: sensation de ballonnements, constipation, diarrhée;
  • troubles du système nerveux: mauvais sommeil, anxiété, méfiance, peur d'une tumeur maligne de l'estomac.

Des douleurs aiguës dans la région du plexus solaire sont caractéristiques de l'ulcère de l'estomac. Dans le même temps, le lien entre la douleur et la prise de nourriture dépend également de la partie de l'estomac dans laquelle se trouve l'ulcère. Habituellement, le patient peut localiser l'endroit exact où la douleur se produit. Les mêmes symptômes d'accompagnement se développent qu'avec la gastrite.

En règle générale, les tumeurs de l'estomac s'accompagnent de douleurs tiraillantes et pressantes dans la zone du plexus solaire. Ils peuvent déranger le patient en permanence, ou se produire sous la forme d'exacerbations et d'affaissements.

Un gastro-entérologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de la douleur dans le plexus solaire dans les pathologies de l'estomac.

Maladies du duodénum

Pour la duodénite aiguë et chronique - inflammation de la membrane muqueuse du duodénum - des douleurs tiraillantes et douloureuses dans la région du plexus solaire sont caractéristiques, survenant principalement à jeun et la nuit. Après avoir mangé, ils passent.

Avec la duodénite, les symptômes suivants sont présents:

  • faiblesse générale, malaise;
  • nausée et vomissements;
  • haute température;
  • la douleur peut ne pas déranger le patient, mais ne peut être détectée que lorsque vous sentez l'abdomen dans la zone du plexus solaire.

Un ulcère duodénal est généralement caractérisé par une douleur plus intense dans la zone du plexus solaire. Ils surviennent à jeun et la nuit. Une exacerbation de la maladie est observée au printemps et en automne. Caractérisé par des nausées et vomissements, constipation, diarrhée. Cette douleur disparaît après avoir mangé, du bicarbonate de soude et des agents hypogastriques.

La douleur dans le plexus solaire avec des tumeurs duodénales n'est pas très prononcée. De par leur nature, ils sont ternes, comme dans le cas d'un ulcère, il est donc très difficile de soupçonner un processus tumoral aux premiers stades. D'autres symptômes comprennent des nausées, des vomissements et une jaunisse (à un stade avancé).

Le diagnostic final de la douleur dans la région du plexus solaire associée à une pathologie duodénale est établi après examen par un gastro-entérologue et la nomination d'études supplémentaires (radiographie, échographie, gastro-œsophagoscopie).

Douleur dans la région du plexus solaire dans les maladies du pancréas

Une crise de pancréatite chronique aiguë ou exacerbée (inflammation du pancréas) a une image très caractéristique du syndrome douloureux. La douleur dans la zone du plexus solaire est toujours forte et vive, survient soudainement. La température corporelle augmente, le patient s'inquiète des nausées et des vomissements indomptables avec la bile, après quoi cela ne devient pas plus facile.

Dans ce cas, la cause de la douleur dans le plexus solaire est établie lors d'une échographie. Si une pancréatite aiguë ou une exacerbation d'un patient chronique est détectée, il est hospitalisé dans un hôpital.

Les tumeurs pancréatiques peuvent se manifester par un syndrome douloureux de nature différente. Chez certains patients, la douleur dans la région du plexus solaire est tiraillante, douloureuse, tandis que chez d'autres, elle est très forte, se produit brusquement, brusquement. Les symptômes tels que nausées et vomissements, ballonnements, diarrhée et constipation se rejoignent. Un diagnostic précis est établi après échographie, tomodensitométrie, biopsie, tests sanguins pour les marqueurs tumoraux.

Maladies de l'intestin grêle et de la cavité abdominale

Diverses localisations de la douleur dans le plexus solaire

Douleur au-dessus du plexus solaire

Douleur sous le plexus solaire

Parfois, la douleur survient sous le plexus solaire, mais pas dans le bas de l'abdomen. Ce symptôme peut indiquer les pathologies suivantes:
1. Maladies inflammatoires des organes génitaux féminins: trompes de Fallope et ovaires (ovariite, salpingo-ovariite, annexite). La douleur dans ces conditions est très souvent donnée à la zone du plexus solaire.
2. Processus inflammatoires dans les parties inférieures du système urinaire: vessie, uretères (cystite, urétrite).
3. Processus inflammatoires dans le côlon et le rectum (proctite, colite, sigmoïdite).
4. Parfois, une douleur juste en dessous du plexus solaire survient avec une appendicite aiguë. La douleur survient sous le plexus solaire et autour du nombril, après quoi elle se déplace vers la région iliaque droite. Si l'appendice n'est pas localisé correctement, la douleur ne s'inquiète constamment que dans la zone du plexus solaire. Cela se produit relativement rarement et peut donc induire en erreur le médecin qui examine le patient..

La nature, la force et la durée de la douleur sous le plexus solaire sont déterminées par les spécificités de la maladie sous-jacente.

Douleur à la droite du plexus solaire

Douleur à la gauche du plexus solaire

Diagnostic et traitement

Le plexus solaire recueille les impulsions nerveuses de nombreux organes. Comme le montre tout ce qui a été décrit ci-dessus, la douleur dans la région du plexus solaire peut indiquer un large éventail de maladies, dont certaines sont totalement inoffensives, tandis que d'autres présentent un certain danger pour la santé. Fondamentalement, les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour diagnostiquer les causes de la douleur dans la région du plexus solaire:

  • Examen échographique des organes abdominaux.
  • Tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique.
  • Rayons X, y compris ceux avec amélioration du contraste (avant la procédure, le patient reçoit un agent de contraste à boire, qui est clairement visible sur les rayons X).
  • Laparoscopie - un examen des organes de la cavité abdominale par une ponction à l'aide d'une caméra vidéo miniature est effectué dans les cas où la cause de la douleur ne peut être identifiée par d'autres moyens.
  • Analyse des matières fécales, de l'urine.
  • Tests bactériologiques pour une infection suspectée.
  • Oesophagogastroduodénoscopie - examen de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum à l'aide d'un équipement endoscopique.

Mais même avec l'utilisation de toutes ces techniques, il est loin d'être toujours possible d'identifier immédiatement avec précision la cause de la douleur dans la zone du plexus solaire. Avec ces symptômes, un traitement est nécessaire, visant la maladie sous-jacente. Il doit être prescrit par un médecin.

En cas de douleur dans le plexus solaire, les actions du patient peuvent être les suivantes:
1. Si la douleur n'est pas très grave, vous pouvez prendre des analgésiques et des antispasmodiques. Après cela, vous devez toujours consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue afin de comprendre les causes du symptôme et commencer un traitement ciblé..
2. Si la douleur dans le plexus solaire est forte, vive, vive, vous ne devriez pas agir vous-même - vous devez appeler l'équipe d'ambulance. Si le patient a déjà pris des médicaments, le symptôme peut diminuer et le médecin qui arrive peut ignorer une pathologie chirurgicale grave.

Quels tests les médecins peuvent-ils prescrire pour la douleur dans le plexus solaire?

Lorsqu'une personne a des piqûres paroxystiques et des douleurs ennuyeuses dans le plexus solaire, s'étendant parfois vers l'abdomen et le dos, associées à une sensation de plénitude et de chaleur dans l'abdomen, aggravée après un stress ou un effort physique, le médecin prescrit les tests et examens suivants nécessaires pour diagnostiquer et distinguer la névrite / névralgies et adhérences dans la cavité abdominale:

  • Radiographie thoracique (inscription) (vous permet d'évaluer s'il existe une pression sur le plexus solaire provenant d'autres organes);
  • Tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique (inscription) (vous permet d'évaluer l'état et l'emplacement des organes de la poitrine et de la cavité abdominale et, sur cette base, d'identifier les causes possibles d'inflammation ou d'irritation du plexus solaire);
  • Electroneurographie (vous permet d'étudier la vitesse de propagation du signal le long du nerf);
  • Analyse sanguine générale;
  • Tests sanguins pour les infections suspectées.
Si une personne a des crises de douleurs fortes, brûlantes et ennuyeuses dans le plexus solaire, qui sont associées à des douleurs pressantes dans la poitrine et le cœur, une sensation de lourdeur dans l'abdomen, de la chaleur à l'intérieur du corps, des ballonnements, de la constipation, une perte d'appétit, des éructations, des brûlures d'estomac, puis il prescrire les mêmes examens et analyses ci-dessus que pour la névrite ou la névralgie.

Lorsque des douleurs aiguës ou tiraillantes apparaissent dans le plexus solaire, survenant soit à jeun, soit pendant un repas, ou peu de temps après avoir mangé, associées à une sensation de satiété et de lourdeur dans l'abdomen, avec brûlures d'estomac, ballonnements, constipation, diarrhée, anxiété, le médecin prescrit les tests suivants:

  • Analyse sanguine générale;
  • Fibrogastroduodénoscopie (FGDS) (inscription) ou fibrogastroscopie (FGS);
  • Tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique;
  • Détection d'Helicobacter Pylori dans le matériel recueilli pendant l'EGD;
  • La présence d'anticorps contre Helicobacter Pylori (IgM, IgG) dans le sang;
  • Niveaux sériques de pepsinogènes et de gastrine;
  • La présence d'anticorps dirigés contre les cellules pariétales de l'estomac (IgG totales, IgA, IgM) dans le sang.
En outre, les tests ci-dessus sont également prescrits par le médecin lorsque les douleurs douloureuses dans le plexus solaire qui surviennent à jeun ou la nuit, qui diminuent après avoir mangé, sont associées à la constipation, la diarrhée, une faiblesse générale, un malaise, des nausées, des vomissements et parfois avec une augmentation de la température, comme ils l'indiquent également sur la pathologie du tractus gastro-intestinal.

Dans ce cas, le plus souvent, tout d'abord, un test sanguin général est prescrit, une analyse de la présence d'anticorps anti-Helicobacter Pylori, ainsi qu'une fibrogastroduodénoscopie, car cet ensemble d'études dans un grand nombre de cas permet de diagnostiquer une maladie existante qui a provoqué une douleur dans le plexus solaire. En plus de l'ensemble minimal spécifié d'études, si cela est techniquement faisable, une imagerie par résonance magnétique ou une tomodensitométrie peut être réalisée, dont les résultats sont complétés et affinés par FGDS. Une analyse du taux de gastrine et de pepsinogènes dans le sang est rarement prescrite, car il s'agit en fait d'une alternative à l'EGDS, mais non invasive. Par conséquent, ces tests sont prescrits si le patient ne peut pas subir l'EGDS et a la possibilité de payer pour l'étude, généralement réalisée dans un laboratoire privé. Une analyse des anticorps dirigés contre les cellules pariétales de l'estomac n'est prescrite que lorsque le développement d'une gastrite atrophique est suspecté, mais le processus en est encore à un stade initial et le résultat du FGDS ne nous permet pas de dire avec précision s'il y a une atrophie muqueuse.

Lorsqu'une douleur intense et aiguë apparaît dans la région du plexus solaire, associée à de la fièvre, des nausées et des vomissements avec de la bile qui n'apporte pas de soulagement, le médecin peut prescrire les tests et examens suivants pour confirmer la pancréatite:

  • Analyse sanguine générale;
  • Analyse d'urine générale;
  • Test sanguin biochimique (amylase, élastase pancréatique, lipase, triglycérides, calcium);
  • Activité amylase urinaire;
  • Fèces pour la scatologie;
  • Échographie des organes abdominaux (inscription);
  • Imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie.
Tout d'abord, un test sanguin et urinaire général, un test sanguin biochimique, un examen scatologique des selles et une échographie sont prescrits et réalisés, car ces études permettent de diagnostiquer la pancréatite avec une précision suffisante. L'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie n'est prescrite qu'en cas de doute sur l'exactitude du diagnostic après les études réalisées.

Lorsque des douleurs aiguës paroxystiques ou persistantes apparaissent dans le plexus solaire, associées à de la diarrhée, de la fièvre, des selles fréquentes, des nausées et des vomissements, le médecin prescrit les tests et examens suivants:

  • Analyse sanguine générale;
  • Analyse des matières fécales pour les œufs de vers;
  • Analyse des matières fécales pour la scatologie et la dysbiose;
  • Semer des excréments sur Clostridia;
  • Un test sanguin pour la présence d'anticorps contre Clostridia;
  • Test sanguin pour les mycobactéries (tuberculose);
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Coloscopie (inscription) ou sigmoïdoscopie (inscription);
  • Irrigoscopie (radiographie de l'intestin avec un agent de contraste) (inscription);
  • Test sanguin pour la présence d'anticorps cytoplasmiques antineutrophiles et d'anticorps anti-saccharomycètes.
Tout d'abord, les médecins prescrivent généralement un test sanguin général, des tests fécaux pour les œufs, les vers et la scatologie, une échographie des organes abdominaux et une coloscopie / sigmoïdoscopie, car ces études peuvent diagnostiquer les maladies les plus courantes qui provoquent ce complexe de symptômes. Si les examens effectués ne permettent pas au médecin de poser un diagnostic précis, une irrigoscopie est prescrite. Un test sanguin pour les anticorps anti-Clostridia n'est prescrit que dans les cas où l'on soupçonne que la diarrhée et la douleur sont provoquées par la prise d'antibiotiques..

Si une personne a des douleurs de pression sourdes dans le plexus solaire associées à des ballonnements, des selles irrégulières, une faiblesse générale et une tendance aux réactions allergiques, le médecin prescrit un test sanguin et fécal pour la présence d'ascaris.

Lorsque la douleur est localisée au-dessus du plexus solaire, est ressentie pendant la respiration, associée à un essoufflement et une toux, le médecin peut prescrire les tests et examens suivants:

  • Analyse sanguine générale;
  • Analyse d'urine générale;
  • Radiographie pulmonaire;
  • Microscopie des expectorations;
  • Analyse du sang, des expectorations, du lavage bronchique pour la chlamydia (inscription), les streptocoques, les mycoplasmes (inscription) et les champignons Candida.
Des tests sanguins et urinaires courants, des radiographies pulmonaires et une microscopie des expectorations sont généralement effectués, car ces tests peuvent diagnostiquer la pleurésie et la pneumonie. Mais si le traitement s'avère inefficace, des tests d'infection sont prescrits pour découvrir quel micro-organisme a provoqué le processus infectieux et inflammatoire et prescrire un autre traitement approprié..

Lorsque la douleur au-dessus du plexus solaire est constamment présente, associée à des brûlures d'estomac, des nausées, aggravées par la toux, un effort physique, le médecin soupçonne une hernie diaphragmatique et prescrit un test sanguin et urinaire général, une échographie des organes abdominaux et des radiographies avec contraste des organes abdominaux. Si cela est techniquement possible, les rayons X peuvent être remplacés par une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique.

Lorsque la douleur est localisée juste au-dessus du plexus solaire, augmente avec la déglutition, associée à des brûlures d'estomac, des éructations, des nausées et des vomissements, le médecin prescrit une radiographie de l'estomac et de l'œsophage (inscription) avec contraste, ainsi qu'une œsophagogastroduodénoscopie (EGDS). Ces études permettent d'identifier l'érosion de l'œsophage, d'évaluer la présence de son rétrécissement et, avec les symptômes, de diagnostiquer le RGO.

Lorsque des douleurs dans le plexus solaire indiquent un cancer (une douleur tiraillante, une douleur, une pression, est constamment présente, associée à une aversion pour la viande, une sensation de satiété dans l'estomac avec une petite quantité de nourriture consommée, une perte de poids déraisonnable, des nausées, des vomissements, des ballonnements, de la constipation, de la diarrhée ou une perte appétit), le médecin prescrit une radiographie des organes abdominaux, une échographie (inscription) et, si possible, une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique. Ces études vous permettent d'identifier l'emplacement et la taille de la tumeur. En outre, pour évaluer l'état général du corps, le médecin prescrit un test sanguin général, un test sanguin biochimique, un test urinaire général et un coagulogramme. De plus, l'oncologue peut prescrire des tests spécifiques pour les marqueurs tumoraux, qu'il sélectionne en fonction du type de tumeur et de l'organe affecté.

Quel médecin dois-je contacter pour une douleur dans le plexus solaire?

Étant donné que la douleur dans le plexus solaire peut être provoquée par diverses maladies et affections, vous devez contacter différents spécialistes, dont la compétence comprend le traitement de la pathologie provoquant le syndrome douloureux. Pour comprendre quel médecin vous devez contacter en cas de douleur dans le plexus solaire, vous devez étudier les symptômes qui l'accompagnent.

Tout d'abord, vous devez savoir qu'une douleur aiguë, vive et brûlante ou une douleur sourde, douloureuse et pressante au-dessus du plexus solaire, irradiant vers le sternum, passant lors de la prise de nitroglycérine, nécessite un appel immédiat à une ambulance, car cela indique des conditions potentiellement mortelles.

En cas de douleurs aiguës paroxystiques piquantes-ennuyeuses dans le plexus solaire, ressenties entre le nombril et le sternum, s'étendant parfois vers l'abdomen et le dos, associées à une sensation de plénitude ou de chaleur à l'intérieur de l'abdomen, aggravées après un effort physique et un stress, vous devriez consulter un neurologue (inscription), comme des symptômes similaires sont caractéristiques de la névralgie ou de la névrite (plexite) des nerfs qui composent le plexus. La névralgie est une irritation des nerfs et la névrite est une inflammation des nerfs, mais le tableau clinique de la névralgie et de la névrite du plexus solaire est très similaire, et seul un neurologue spécialisé peut faire la distinction entre ces maladies. Cependant, si le neurologue ne confirme pas le diagnostic de névrite ou de névralgie, vous devez contacter le chirurgien (prendre rendez-vous), car des douleurs similaires à des douleurs névralgiques ou névrotiques surviennent souvent avec des adhérences dans la cavité abdominale, formées après des opérations ou des processus inflammatoires..

Douleurs très fortes, brûlantes et ennuyeuses dans le plexus solaire, résultant d'attaques, ou douleurs sourdes et sourdes constamment présentes, associées à des douleurs pressantes dans la poitrine et le cœur, une sensation de lourdeur dans l'abdomen, de la chaleur à l'intérieur du corps, des ballonnements, de la constipation, une perte d'appétit, les éructations, les brûlures d'estomac, nécessitent une visite chez un neurologue, car un tel complexe de symptômes indique le développement d'une solarite. La solarite est une inflammation de l'accumulation de cellules nerveuses à partir de laquelle tous les nerfs du plexus solaire se ramifient. En général, la solarite est une douleur dans le plexus solaire associée à des symptômes ressemblant à des maladies de l'estomac et des intestins..

Douleurs piquantes ou tiraillantes dans le plexus solaire, survenant soit à jeun, soit pendant les repas, ou peu de temps après avoir mangé, associées à une sensation de satiété et de lourdeur dans l'abdomen, avec brûlures d'estomac, ballonnements, constipation, diarrhée, anxiété, nécessitent une visite chez un gastro-entérologue (inscription) ou un thérapeute (inscription), car ils sont causés par une gastrite ou un ulcère gastrique.

Si une douleur tiraillante apparaît dans le plexus solaire qui survient à jeun ou la nuit, se calmant après avoir mangé, associée à de la constipation, de la diarrhée, une faiblesse générale, un malaise, des nausées, des vomissements et parfois de la fièvre, vous devriez consulter un gastro-entérologue ou un thérapeute. car un complexe de symptômes similaire est généralement causé par une duodénite ou un ulcère duodénal.

En cas d'apparition soudaine d'une douleur intense et aiguë dans la région du plexus solaire, associée à de la fièvre, des nausées et des vomissements avec bile, qui n'apportent aucun soulagement, il est nécessaire de consulter un chirurgien ou un gastro-entérologue, car un tel complexe de symptômes indique une pancréatite.

Si la douleur dans le plexus solaire est aiguë, paroxystique aiguë ou persistante, associée à de la diarrhée, de la fièvre, des selles fréquentes, des nausées et des vomissements, il est nécessaire de contacter un médecin spécialiste des maladies infectieuses (inscription), car le complexe de symptômes indique une intoxication alimentaire, infection intestinale (dysenterie, choléra, etc.), fièvre typhoïde ou tuberculose intestinale.

Des douleurs de pression sourdes dans le plexus solaire, associées à des ballonnements, des selles irrégulières, une faiblesse générale et une tendance aux réactions allergiques, nécessitent de contacter un médecin spécialiste des maladies infectieuses, un parasitologue (inscription) ou un helminthologue (inscription), car ce complexe de symptômes peut être une manifestation d'helminthiase (ascariose).

Si dans le plexus solaire il y a presque constamment des douleurs tiraillantes, douloureuses, pressantes, associées à une aversion pour la viande, une sensation de satiété dans l'estomac avec une petite quantité de nourriture consommée, une perte de poids déraisonnable, des nausées, des vomissements, des ballonnements, de la constipation, de la diarrhée ou une perte d'appétit, vous devriez consulter un médecin -oncologue (inscrivez-vous), car ces symptômes indiquent généralement la présence d'une tumeur de l'estomac ou du duodénum.

Si la douleur est ressentie légèrement au-dessus du plexus solaire, augmente avec la déglutition, est associée à des brûlures d'estomac, des éructations, des nausées et des vomissements, vous devez contacter un gastro-entérologue ou un thérapeute, car les symptômes indiqués sont causés par des érosions de l'œsophage, RGO (reflux gastro-œsophagien).

La douleur au-dessus du plexus solaire, qui survient lors de l'exécution de mouvements respiratoires, associée à un essoufflement et une toux, nécessite de contacter un pneumologue (inscription) ou un thérapeute, car les symptômes indiquent une pleurésie ou une pneumonie.

La douleur au-dessus du plexus solaire, qui est constamment présente, associée à des brûlures d'estomac, des nausées, aggravées par la toux, un effort physique, nécessite de contacter un chirurgien, car elle est causée par une hernie diaphragmatique.