Douleur dans l'œsophage

L'œsophage est la partie du tube digestif qui relie la bouche à l'estomac. La fonction principale de l'organe est le passage des aliments lorsqu'ils sont avalés dans l'estomac. La perturbation de cette fonction provoque des douleurs dans l'œsophage et des difficultés à avaler.

Il est à noter que l'inconfort peut indiquer une variété de pathologies. Selon la cause première, la nature, sa durée et le moment de son apparition peuvent varier. En aucun cas, vous ne devez ignorer la douleur dans l'œsophage..

Un symptôme pathologique peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire, des lésions, la présence d'un corps étranger ou même un néoplasme. Les méthodes de diagnostic en laboratoire et instrumentales aideront le gastro-entérologue à identifier le problème principal. Alors, nous découvrons d'abord pourquoi l'œsophage fait mal.

  1. Vraies raisons
  2. Symptômes
  3. Maladies causant de la douleur
  4. Œsophagite
  5. Spasme œsophagien
  6. Varices oesophagiennes
  7. Œsophagite par reflux
  8. Carcinome œsophagien
  9. Hernie diaphragmatique
  10. Brûlure œsophagienne
  11. Douleur dans l'œsophage pendant la grossesse

Vraies raisons

Les causes de la douleur dans l'œsophage peuvent être très diverses:

  • œsophagite - inflammation de l'œsophage;
  • œsophagite par reflux - une maladie dans laquelle le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage;
  • rupture de l'œsophage;
  • présence d'objets étrangers;
  • néoplasme;
  • blessures contondantes au cou, à l'abdomen et à la poitrine;
  • hernie hiatale;
  • brûler;
  • un éclair douloureux peut apparaître après des vomissements;
  • hernie diaphragmatique;
  • grossesse;
  • maladies neuromusculaires.

Symptômes

Les symptômes de douleur dans l'œsophage diffèrent en fonction de la maladie sous-jacente:

  • douloureux à avaler. Le symptôme se produit de manière inattendue, sans raison apparente. Au début, une gêne dans la région du larynx survient après une excitation ou une mastication rapide de la nourriture. Les problèmes de déglutition sont généralement sélectifs. Par exemple, boire de l'eau peut ne causer aucune gêne, tandis que l'ingestion de produits laitiers cause de la douleur. Après avoir mangé, il y a une sensation de pression dans la partie supérieure du sternum, une tachycardie, ainsi que des difficultés respiratoires;
  • éructations. Elle survient immédiatement après un repas ou après un certain temps. La flexion ou l'activité physique peut provoquer un symptôme désagréable;
  • douleur. L'œsophage peut faire mal en raison de l'étirement des parois de l'œsophage ou de contractions involontaires. L'attaque peut durer jusqu'à plusieurs minutes. Souvent, la douleur dans l'œsophage irradie vers le dos, la mâchoire, le cou, l'oreille;
  • brûlures d'estomac.


La douleur en avalant de la salive peut persister pendant plusieurs minutes

Maladies causant de la douleur

Un éclair de douleur indique une déviation du travail de l'organe. Considérez les principales maladies qui provoquent l'apparition d'un symptôme désagréable.

Œsophagite

L'œsophagite est une condition dans laquelle la muqueuse de l'œsophage devient enflammée. Un signe caractéristique de la maladie est une sensation de brûlure dans la zone située derrière le sternum et une gêne lors de la déglutition. La douleur augmente avec la consommation et la flexion du tronc. Si vous marchez un peu après avoir mangé, l'inconfort diminuera certainement..

En outre, avec l'oesophagite, des brûlures d'estomac, des éructations d'air, des vomissements avec du mucus ou même du sang peuvent apparaître. Certains patients ont même de la fièvre. Infections, brûlures, blessures, reflux gastro-œsophagien, malnutrition, allergies peuvent provoquer une réaction inflammatoire. Les personnes dont le travail implique l'inhalation de vapeurs chimiques sont à risque.

Que faire si une œsophagite survient? La lutte contre l'inflammation est directement liée à la cause profonde. Ainsi, avec une brûlure chimique, un lavage gastrique est indiqué. En cas de lésion ulcéreuse, le lavage gastrique est strictement contre-indiqué..


L'oesophagite provoque des brûlures d'estomac

Dans les processus aigus, le jeûne est indiqué pendant les premiers jours. À l'avenir, les aliments qui irritent la membrane muqueuse et activent la production active de suc gastrique sont exclus du régime:

  • nourriture chaude, épicée et rugueuse;
  • breuvages alcoolisés;
  • café;
  • Chocolat;
  • de la nourriture grasse.

Spasme œsophagien

Le processus pathologique provoque un dysfonctionnement des muscles lisses. Lors d'une crise, le patient ne peut tout simplement pas avaler de la nourriture, ce qui est aggravé par une douleur intense derrière le sternum.

Varices oesophagiennes

Avec l'effort, une douleur constrictive se produit dans la poitrine. Même les aliments liquides peuvent causer des difficultés à avaler.

La maladie peut être causée par des aliments épicés, des boissons alcoolisées, des situations stressantes, des maladies infectieuses, un corps étranger. Les antispasmodiques aideront à soulager les symptômes du spasme œsophagien. Les manifestations de la maladie aideront à réduire les sédatifs. Ils soulagent l'anxiété et la peur.

Œsophagite par reflux

L'essence du processus pathologique est la pénétration de suc gastrique à la surface de la muqueuse œsophagienne. La maladie provoque l'apparition de douleurs, de brûlures d'estomac, d'éructations d'air, de vomissements avec du lait et d'autres troubles digestifs.


Avec l'oesophagite par reflux, une douleur thoracique apparaît

Le processus pathologique peut provoquer des symptômes qui ne sont pas liés au système digestif: enrouement, toux persistante, maladie dentaire. Le processus aigu peut provoquer une pyrexie, une sensation de brûlure et des douleurs dans le cou, ainsi qu'une salivation abondante.

Les maladies suivantes peuvent provoquer des raisons de jeter le contenu de l'estomac: gastrite, ulcères, gastroduodénite, névrose. Le traitement consiste à s'attaquer à la cause profonde. La nourriture diététique joue un rôle important. Épicés, gras, agrumes, les tomates doivent être exclues de l'alimentation. Parallèlement à cela, des médicaments sont prescrits pour réduire l'acidité de l'estomac..

Carcinome œsophagien

La formation maligne dans l'œsophage se manifeste cliniquement sous la forme d'un trouble de la déglutition, d'une perte d'appétit et d'une perte de poids. Plus le processus pathologique a été identifié tôt, plus il y a de chances de guérir le cancer. Si le néoplasme a été détecté au troisième ou au quatrième stade, il est tout simplement impossible de guérir complètement la maladie..

Les experts identifient un certain nombre de facteurs provoquant le cancer de l'œsophage chez l'homme:

  • manger des aliments trop chauds ou, au contraire, froids;
  • fumeur;
  • alcoolisme;
  • des brûlures;
  • air contaminé;
  • obésité;
  • une mauvaise nutrition;
  • œsophagite par reflux.


Les symptômes du cancer de l'œsophage chez les patients apparaissent au fur et à mesure que le processus pathologique progresse; au début, les gens ne se plaignent pas

Lorsque la tumeur atteint une taille qui rend difficile le passage des aliments, des symptômes cliniques apparaissent. La difficulté à avaler est le principal symptôme. Les aliments solides restent simplement coincés dans le tube œsophagien, c'est pourquoi les patients essaient de prendre des aliments liquides. On dirait qu'il y a une boule dans la gorge.

À mesure que le néoplasme se développe, une douleur apparaît derrière le sternum et dans le pharynx. L'obstruction du passage des aliments provoque des vomissements. Le cancer est souvent accompagné d'une toux sèche et d'une voix rauque. Les tactiques thérapeutiques dépendent en grande partie de l'emplacement de la tumeur, de sa taille et de la présence de métastases. La principale méthode de traitement est la chirurgie..

Hernie diaphragmatique

Une hernie est une ouverture ou une saillie à travers laquelle les organes péritonéaux pénètrent dans la cavité thoracique. Le processus pathologique peut être le résultat d'une blessure traumatique, d'un relâchement des muscles du diaphragme ou d'anomalies génétiques.

Les experts identifient également un certain nombre de facteurs provoquant la survenue d'une hernie diaphragmatique:

  • avoir plus de cinquante ans;
  • grossesse;
  • constipation fréquente;
  • soulever des poids;
  • en surpoids;
  • toux intense;
  • processus chroniques du tube digestif.

Une hernie diaphragmatique peut provoquer des douleurs autour de l'œsophage. La maladie provoque des difficultés à avaler, des vomissements des aliments ingérés, des ballonnements, des éructations, des brûlures d'estomac, ainsi qu'un essoufflement et une tachycardie après avoir mangé. Une intervention chirurgicale est réalisée en cas de violation d'une hernie, dans laquelle apparaissent les symptômes suivants: nausées, vomissements, ballonnements, douleur intense dans la poitrine.

En outre, l'indication de l'opération est la grande taille de la formation et de la hernie traumatique..

Le traitement conservateur comprend les recommandations suivantes:

  • utilisez de petites portions;
  • dormir en position semi-assise;
  • dernier repas trois à quatre heures avant le coucher;
  • prendre des antispasmodiques et des antiacides pour réduire l'acidité.

Brûlure œsophagienne

Le plus souvent, une brûlure d'organe se produit en raison de la consommation d'aliments chauds ou de l'exposition à des produits chimiques - acides, alcalis. Une douleur intense survient dans le cou, derrière le sternum et la cavité abdominale supérieure. Les produits chimiques attaquent les cordes vocales, provoquant un enrouement.

Dans le vomi, du mucus, du sang et des morceaux de la membrane muqueuse affectée du tube œsophagien et de l'estomac peuvent être présents. L'intoxication du corps provoque une faiblesse, des nausées, une hyperthermie. La première chose à faire avec une brûlure est de rincer l'estomac. En cas d'intoxication alcaline, le lavage est effectué avec de l'acide acétique ou citrique. Si les acides ont causé la brûlure, une solution de soude est utilisée pour le lavage..

Douleur dans l'œsophage pendant la grossesse

Le changement de la position de l'estomac, qui est soulevé par l'utérus en croissance, provoque souvent une œsophagite et une œsophagite par reflux. Le plus souvent, la défaite de l'œsophage apparaît chez les femmes qui ont de nouveau accouché, surtout dans un court laps de temps. Pour de nombreuses femmes, après l'accouchement, le processus inflammatoire disparaît progressivement de lui-même..

Les changements des taux hormonaux sont une autre cause de douleur dans l'œsophage chez la femme enceinte. Cela conduit à une modification de l'activité motrice de l'œsophage et de la motilité gastrique. Les femmes enceintes se plaignent des symptômes suivants:

  • éructations aigres;
  • brûlures d'estomac;
  • douleur en avalant;
  • inconfort dans le haut de l'abdomen et la poitrine.


Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'œsophage sont des préoccupations courantes chez les femmes enceintes.

Les brûlures d'estomac et l'inflammation de l'œsophage n'affectent pas le développement du fœtus et ne provoquent pas une naissance prématurée. Pourtant, cela affecte négativement la condition de la mère. En conséquence, des cicatrices peuvent apparaître sur la membrane muqueuse de l'organe et une sténose peut se développer - rétrécissement de la lumière de l'œsophage.

Il est extrêmement important pour les femmes enceintes de surveiller leur alimentation. Il est important d'exclure les boissons gazeuses, grasses, frites. Il est préférable de prendre de la nourriture plus souvent, mais en petites portions. Immédiatement après avoir mangé, il n'est pas recommandé de prendre une position horizontale; il vaut mieux se promener au grand air. Suivez également le choix des vêtements, cela ne doit pas être contraignant.

La douleur dans l'œsophage est un symptôme courant avec lequel les patients viennent consulter un médecin. Diverses raisons peuvent provoquer l'apparition d'une maladie: gastrite, œsophagite par reflux, cancer, hernie diaphragmatique, changements hormonaux chez la femme enceinte, etc..

Le symptôme disparaîtra de lui-même à mesure que la cause première sera éliminée. Le médecin pourra poser un diagnostic après un examen diagnostique. Par l'automédication, vous pouvez vous blesser gravement et perdre un temps précieux..

Pourquoi l'œsophage fait-il mal??

En raison du fait que les aliments pénètrent dans l'estomac par l'œsophage, la plupart des patients associent une douleur dans l'œsophage au développement d'une maladie du tube digestif. Mais dans la poitrine, les organes sont situés à proximité les uns des autres et des pathologies plus graves peuvent provoquer l'apparition de douleurs œsophagiennes. Le symptôme ne doit pas être ignoré s'il fait mal ou si un inconfort douloureux persiste pendant une longue période.

1. Dommages mécaniques

Lorsque la nourriture entre, la douleur dans l'œsophage est souvent due à un microtraumatisme de la paroi œsophagienne.

Les raisons

Provoquer des dommages:

  • Avaler de gros morceaux d'aliments solides
  • pénétration de corps étrangers.

Le coup le plus courant des arêtes de poisson se produit lorsque l'os s'enfonce dans la paroi de l'œsophage, endommageant non seulement la membrane muqueuse, mais également la couche musculaire..

Symptômes

Les signes de dommages au tube digestif supérieur dépendent de la nature de la blessure. Le microtraumatisme de l'œsophage ne fait légèrement mal que lors du passage de la nourriture, et un corps étranger coincé à l'intérieur de l'organe provoque:

  • douleur aiguë;
  • spasme oesophagien;
  • troubles de la déglutition.

Les patients avec un corps étranger se plaignent de douleurs insupportables, qui ne peuvent pas être éliminées à l'aide d'analgésiques.

Traitement

La thérapie dépend de la nature de la blessure. Dans les cas bénins, aucun traitement n'est requis: les patients se voient prescrire un régime liquide doux pour réduire l'irritation des muqueuses.

Si la cause de la douleur était due à la pénétration d'un corps étranger, une gastroscopie est effectuée sur la personne et un corps étranger est retiré. Après le retrait, nommez:

  • analgésiques;
  • les antibiotiques;
  • nutrition douce.

En cas de lésions sévères de la membrane muqueuse et de la couche musculaire, le patient est hospitalisé dans le service.

Qui contacter

Lorsque l'œsophage fait mal après avoir mangé et que des manifestations douloureuses provoquent un inconfort atroce, vous devez consulter d'urgence un gastro-entérologue ou un chirurgien, ou appeler une ambulance. Avec une douleur modérée, il est nécessaire de subir un examen par un gastro-entérologue.

2. Rupture de l'œsophage

Les traumatismes sont plus fréquents, mais les dommages peuvent également survenir spontanément.

Les raisons

Les ruptures de l'œsophage peuvent provoquer:

  • endoscopie;
  • intervention chirurgicale;
  • traumatisme contondant à l'abdomen, à la poitrine ou au cou.

Les larmes spontanées apparaissent dans environ 2-3%. Les dommages peuvent être causés par:

  • vomissements prolongés abondants;
  • trop manger;
  • l'abus d'alcool;
  • spasme pathologique du diaphragme, accompagné d'une contraction réflexe de la paroi gastrique;
  • surmenage de la presse abdominale.

Tout cela conduit à une augmentation de la pression intra-œsophagienne et les parois sont déchirées.

Symptômes

Il y a une douleur vive qui irradie l'épaule ou le bas du dos. De plus, la victime a:

  • tachycardie;
  • essoufflement (la respiration devient rapide et superficielle) 4
  • cyanose de la peau;
  • augmentation de la transpiration.

Les symptômes apparaissent soudainement et augmentent rapidement.

Traitement

Les lacunes sont traitées avec une méthode opératoire, lorsque le patient est rétabli l'intégrité de l'œsophage. Après la chirurgie, pour soulager la douleur et prévenir les complications postopératoires, les patients se voient prescrire:

  • agents antibactériens;
  • médicaments contre la douleur.

Dans les premiers jours après la chirurgie, le patient est nourri par voie intraveineuse, puis un régime liquide est sélectionné.

Qui guérit

Pour les ruptures de l'œsophage, une hospitalisation d'urgence au service de chirurgie est indiquée.

3. Gastroesophagite

L'apparition d'une douleur et d'une sensation de brûlure dans l'œsophage indique une irritation de la muqueuse œsophagienne avec le suc gastrique.

Les raisons

Les sensations douloureuses proviennent du fait que le sphincter entre l'estomac et l'œsophage s'affaiblit et n'est pas capable de retenir le contenu gastrique. Le jus acide irrite la partie inférieure du tube œsophagien, provoquant une inflammation et des douleurs. La cause de la faiblesse du sphincter est:

  • abus de nourriture épicée;
  • aliments secs;
  • de l'alcool;
  • fumeur;
  • brûlures chimiques et thermiques.

Le reflux est presque toujours une complication de la gastrite..

Symptômes

Les principaux signes de la maladie: l'œsophage fait mal et des éructations aigres apparaissent. Il provoque le développement de symptômes:

  • aliments;
  • inclinaison du corps vers l'avant;
  • position horizontale pendant le sommeil.

Certains patients développent en outre:

  • toux;
  • sécheresse de la bouche et de la gorge;
  • enduit blanchâtre sur la langue;
  • enrouement.

En essayant de prévenir l'apparition de symptômes désagréables, les patients commencent à manger moins et à perdre du poids.

Traitement

La gastroexophagite par reflux ne peut être guérie de manière conservatrice. Pour soulager la maladie, il est conseillé aux patients de manger souvent en petites portions, en suivant un régime pour gastrite. Des médicaments peuvent être prescrits:

  • Omeprazole;
  • Gastrofarm;
  • Ranitidine;
  • Sho-Shpa.

Avec une forte sensation de brûlure dans l'œsophage, les antiacides sont indiqués (Maalox, Almagel).

Où aller

Douleur dans l'œsophage après avoir mangé, accompagnée d'une éructation brûlante ou acide, nécessite un examen par un gastro-entérologue.

4. Hernie diaphragmatique

L'œsophage passe à travers l'ouverture du diaphragme et avec une laxité anormale des ligaments, l'ouverture œsophagienne se dilate, ce qui conduit à l'apparition d'une hernie.

Les raisons

La hernie du diaphragme est congénitale et acquise. La cause de la pathologie congénitale est des anomalies du développement intra-utérin et l'apparition d'une hernie acquise est provoquée par:

  • toux sévère fréquente;
  • travail physique dur;
  • obésité;
  • traumatisme;
  • augmentation de la pression intra-abdominale pendant l'accouchement et la grossesse;
  • troubles neurologiques accompagnés d'une innervation altérée.

La forme acquise se développe lentement.

Symptômes

Les symptômes de la maladie sont similaires à la manifestation de l'angine de poitrine et une personne ne peut pas toujours déterminer si l'œsophage fait mal ou le cœur. Après un repas, la fréquence cardiaque du patient augmente et une douleur apparaît derrière le sternum, ce qui peut dégager:

  • dans l'épaule;
  • dans la main gauche;
  • dans le dos près de la colonne vertébrale.

En plus des douleurs pseudo-cardiaques, il y a:

  • éructations désagréables;
  • sensation de brulure;
  • ballonnements.

Certains patients ont une respiration rapide.

Traitement

Une hernie de l'œsophage peut être traitée de manière conservatrice et rapide. L'opération est illustrée dans les cas suivants:

  • la douleur dans l'œsophage après avoir mangé provoque constamment un essoufflement et des palpitations;
  • la hernie est grande et provoque une stagnation des aliments dans le bas de l'œsophage.

Pendant la chirurgie, le sac herniaire est retiré et la partie élargie du diaphragme est suturée.

Le bombement modéré de la paroi œsophagienne est traité de manière conservatrice. Pour éviter l'apparition de la douleur, il est conseillé au patient de manger de manière fractionnée et d'éviter les charges lourdes. Des médicaments peuvent être prescrits:

  • antiacides (avec une acidité élevée);
  • la procinétique qui stimule la motricité et accélère le mouvement des aliments dans le tube digestif (Itoprod, Domperidone);
  • médicaments qui réduisent la sécrétion d'acide (oméprazole, famotidine).

Pour les patients présentant une petite hernie de l'œsophage, afin de prévenir l'apparition de douleurs et d'autres symptômes désagréables, il suffit de manger par petites portions et de ne pas se surmener.

Où chercher de l'aide

Lorsque les causes de la douleur sont associées à l'apparition d'une hernie du diaphragme et à une expansion pathologique de la partie inférieure de l'œsophage, l'examen doit commencer par une visite chez le gastro-entérologue.

5. Ostéochondrose, protrusion ou hernie de la colonne thoracique

La douleur dans la région de l'œsophage apparaît souvent lorsqu'un nerf est pincé par une vertèbre déplacée ou une protrusion herniaire.

Les raisons

Les hernies ou les lésions ostéochondroses des disques intervertébraux provoquent:

  • processus destructeurs du tissu cartilagineux;
  • blessures de la colonne vertébrale;
  • mode de vie sédentaire;
  • charges statiques à long terme.

La pathologie se développe lentement et peut être presque asymptomatique pendant une longue période, puis, avec un mouvement brusque, les structures vertébrales sont déplacées, serrant la racine nerveuse et une douleur apparaît dans l'œsophage dans la poitrine.

Symptômes

Une caractéristique de l'ostéochondrose - l'œsophage fait mal quelle que soit la prise alimentaire.

L'intensité des manifestations douloureuses dépend du degré de compression nerveuse. Une douleur intense dans l'œsophage apparaîtra si la racine avec beaucoup de pression sur la racine et une douleur modérée inconfortable avec une légère compression.

La douleur augmentera avec le mouvement.

Traitement

La colonne vertébrale est nécessaire pour traiter. Après avoir éliminé la violation du processus nerveux et restauré l'innervation complète, l'œsophage cessera de faire mal. Les patients sont prescrits:

  • médicaments du groupe anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • analgésiques;
  • application locale de pommades avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques;
  • chondroprotecteurs.

Pour éviter les déplacements répétés, les patients sont sélectionnés un complexe de thérapie par l'exercice, qui leur permet de construire un corset musculaire naturel qui soutient la position anatomique de la colonne vertébrale.

6. Syndrome coronarien aigu

Ce terme combine des conditions sévères accompagnées d'une ischémie myocardique sévère. Parfois, avec une ischémie sévère, une douleur apparaît dans la région de l'œsophage.

Les raisons

Provoque le développement de l'ACS:

  • blocage complet d'un vaisseau coronaire par un thrombus ou une plaque athéroscléreuse (crise cardiaque);
  • obstruction partielle de la perméabilité des artères cardiaques causée par une thrombose ou des dépôts de cholestérol (IHD);
  • spasme de l'artère cardiaque (angine de poitrine).

En cas de spasme vasculaire, une violation temporaire du flux sanguin se produit et un blocage complet ou partiel du vaisseau provoque une ischémie sévère, qui peut être compliquée par une nécrose du muscle cardiaque.

Symptômes

Une douleur aiguë apparaît dans l'œsophage, qui peut irradier vers l'épaule, le bras ou le cou gauche. Vous pouvez soupçonner que la cause est une pathologie cardiaque aiguë par les signes suivants:

  • l'œsophage fait un peu moins mal au repos;
  • prendre des analgésiques n'aide pas;
  • la consommation de nourriture ou d'eau n'affecte pas l'intensité du syndrome douloureux;
  • la douleur avec éructations dans l'œsophage augmente.

L'utilisation de médicaments à base de nitroglycérine (Izoket, Nitrosprey) peut réduire légèrement les symptômes de la douleur en cas de crise cardiaque, et dans certaines formes d'angine de poitrine, éliminer complètement la douleur.

Traitement

Si les crises de douleur dans l'œsophage sont complètement arrêtées à l'aide de médicaments à base de nitroglycérine, vous devez suivre le traitement précédemment prescrit par le médecin et utiliser des nitrates pour éliminer l'attaque qui s'est produite..

Si la douleur n'est pas soulagée au moyen de la nitroglycérine, le patient, après avoir pris un ECG et confirmé le diagnostic, est hospitalisé en soins intensifs ou dans un hôpital où il effectue:

  • soulagement de la douleur avec des stupéfiants;
  • administration de médicaments pour dissoudre les caillots sanguins (streptokinase);
  • thérapie anticoagulante.

En cas de crise cardiaque, dans les premières heures après une crise, pour éviter la nécrose myocardique, une angioplastie opératoire peut être réalisée.

De plus, un traitement symptomatique est prescrit pour abaisser le taux de cholestérol et corriger la pression artérielle.

Qui aidera

En cas de douleur cardiaque, la consultation d'un cardiologue est nécessaire, et à un stade précoce d'une crise cardiaque, l'aide d'un angiosurgeon sera nécessaire pour effectuer une chirurgie plastique des vaisseaux cardiaques et créer des shunts. Les crises aiguës non soulagées sont hospitalisées en soins intensifs ou en cardiologie, et les formes modérées de coronaropathie et d'angine de poitrine peuvent être traitées en ambulatoire, sous la supervision d'un cardiologue.

Les raisons pour lesquelles l'œsophage fait mal ne sont pas toujours inoffensives. Parfois, la douleur dans l'œsophage n'indique pas de maladies gastro-intestinales, mais les maladies de la colonne vertébrale ou les pathologies cardiaques mettent la vie en danger et sont bonnes pour la santé.

Causes moins courantes de douleur œsophagienne

Si l'œsophage fait mal en mangeant, la cause peut être:

  • Crise végétovasculaire. Dans ce cas, une douleur pressante de l'œsophage apparaît, qui n'est pas associée à la nourriture et peut disparaître spontanément sans prise de médicament. Se produit chez des personnes suspectes ou présentant des anomalies endocriniennes.
  • Mauvaise utilisation de la nourriture. Si une personne avale, presque sans mâcher, des morceaux de nourriture et ne boit pas de nourriture, l'œsophage fait mal en avalant de la nourriture. Le syndrome de la douleur apparaît en mangeant.
  • Inflammation de l'œsophage. Ils provoquent de fréquents microtraumatismes, l'utilisation d'alcool ou de soda sucré. Une personne a non seulement mal à manger, même avaler de la salive provoque une gêne.
  • L'apparition de néoplasmes. Les tumeurs de nature bénigne ou maligne réduisent la lumière du tube œsophagien, la nourriture passe lentement et plus le néoplasme est gros, plus la douleur apparaît souvent dans l'œsophage. Lorsque l'œsophage est complètement bloqué par un néoplasme, une personne ne peut pas manger, des douleurs et des vomissements d'aliments frais apparaissent.
  • Spasme œsophagien. Le plus souvent, la pathologie se développe temporairement lorsque de l'air est avalé avec de la nourriture ou sous stress. Mais si une douleur et un spasme de l'œsophage apparaissent constamment lors de la déglutition, cela est causé par un trouble de l'innervation de la paroi œsophagienne.
  • Atonie. Le péristaltisme de l'œsophage est perturbé, la masse alimentaire se déplace lentement et l'adhésion des particules alimentaires aux parois de l'organe provoque une douleur et une sensation de «masse» dans l'œsophage. Le stress nerveux, la perturbation de l'innervation ou une mauvaise alimentation provoquent l'atonie.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles l'œsophage fait mal et il n'est pas toujours possible de le déterminer indépendamment: ils sont associés à une maladie du tractus gastro-intestinal ou les combats provoquent un trouble du travail d'autres organes de la poitrine.

Que faire si l'œsophage est malade

Une douleur aiguë dans l'œsophage nécessite l'accouchement immédiat d'une personne dans un établissement médical ou un appel d'ambulance. Une douleur brûlante ou sourde dans l'œsophage indique un développement lent de la pathologie et la possibilité de consulter un médecin de manière planifiée. Avant de décider qui contacter, vous devez analyser votre état:

  • En mangeant, l'œsophage fait mal. Cela indique un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal ou l'apparition de néoplasmes. Moins souvent, un facteur psychologique devient la cause. Consultez d'abord un gastro-entérologue.
  • L'œsophage fait plus mal en bougeant et la nourriture n'affecte pas l'intensité de la douleur. S'il y a des antécédents de pathologie de la colonne vertébrale, vous devez être examiné par un neurologue.
  • Les nitrates aident à éliminer la douleur dans l'œsophage. Besoin d'une consultation avec un cardiologue

Il existe de nombreuses raisons à l'apparition de douleurs dans l'œsophage, et elles indiquent toutes que tout n'est pas en sécurité dans le corps. En cas de doute: quel médecin vous aidera, l'examen doit commencer par une visite chez un thérapeute ou un gastro-entérologue. Le médecin rédigera les tests nécessaires et prescrira d'autres types de recherche. Si la pathologie n'est pas associée à des maladies gastro-entérologiques, le patient, avec les résultats de l'examen, sera référé au spécialiste nécessaire.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Douleur dans l'œsophage

La douleur dans l'œsophage est un symptôme associé à une altération de la fonction motrice des muscles lisses de cet organe. Le plus souvent, des sensations douloureuses conduisent au fait qu'une personne ne peut pas avaler de nourriture et ressent une sensation de brûlure derrière le sternum.

Le plus souvent, les affections gastro-entérologiques agissent comme un provocateur de l'apparition de la douleur, mais il existe un certain nombre de raisons qui ne sont pas directement liées au tractus gastro-intestinal..

La douleur dans l'œsophage est presque toujours la principale manifestation clinique, mais ce ne sera jamais le seul symptôme. Elle s'accompagne souvent de nausées et de vomissements, d'une perte d'appétit et de selles dérangées..

Un gastro-entérologue peut poser le bon diagnostic, mais seulement après avoir effectué une série d'examens de laboratoire et d'instruments. De plus, l'examen physique du patient est très important..

Le traitement d'un tel symptôme est limité à l'utilisation de méthodes thérapeutiques conservatrices, cependant, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour se débarrasser de la maladie sous-jacente..

Étiologie

Une douleur intense dans l'œsophage indique un dysfonctionnement de cet organe. L'évaluation de son intensité de gravité et de la nature du cours permet au clinicien de soupçonner telle ou telle affection avant le début d'un examen complet.

Les causes les plus courantes de douleur sont:

  • consommation d'aliments trop chauds ou solides;
  • pénétration d'un objet étranger, entraînant un microtraumatisme de l'œsophage. Les arêtes de poisson sont souvent un tel corps étranger;
  • abus de boissons alcoolisées qui provoquent des brûlures de la couche muqueuse de cet organe;
  • l'évolution du processus inflammatoire dans les organes internes, anatomiquement proches de l'œsophage;
  • achalasie du cardia;
  • L'oesophagite est une maladie qui provoque une inflammation de la muqueuse de l'œsophage. Une caractéristique de la maladie est qu'elle peut affecter les couches profondes d'un tel organe alimentaire;
  • Le RGO est une pathologie, dans le contexte de laquelle il y a un jet inversé du contenu dans l'estomac. La pathologie peut être complètement asymptomatique ou s'accompagner d'une douleur intense;
  • la formation d'un néoplasme malin ou bénin sur les parois de l'œsophage. Souvent, c'est l'oncologie qui devient la source de la douleur. La principale caractéristique est qu'elle se produit lors du passage de la nourriture et lors de la déglutition;
  • rupture spontanée de la paroi œsophagienne;
  • un large éventail de blessures, qui sont divisées en ouvert et fermé. La première catégorie comprend les dommages internes à la membrane muqueuse par divers irritants. Le deuxième groupe consiste à blesser une personne à la poitrine ou au cou;
  • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire ou les voies biliaires;
  • le développement d'une hernie diaphragmatique - dans ce cas, les organes digestifs sont déplacés dans le sternum, ce qui à son tour provoque le développement du processus inflammatoire.

En plus des facteurs prédisposants ci-dessus conduisant à des sensations désagréables dans la région de l'œsophage, il existe plusieurs provocateurs d'un symptôme similaire qui ne sont pas directement liés au tractus gastro-intestinal. Les causes rares de douleur intense peuvent être représentées par:

  • influence prolongée de situations stressantes;
  • prothèses dentaires mal sélectionnées - alors qu'une personne ne mâche pas suffisamment les aliments, ce qui entraîne des blessures à l'œsophage;
  • l'évolution des maladies de nature infectieuse, par exemple la rougeole, la scarlatine, l'herpès ou la grippe;
  • lésion inflammatoire du nerf intercostal, qui est impliquée dans le fonctionnement de l'œsophage;
  • méningo-encéphalite - avec cette maladie, le processus inflammatoire est localisé dans la muqueuse du cerveau;
  • prise incontrôlée de médicaments, dont une surdose affecte négativement tous les organes internes et le tractus gastro-intestinal en particulier.

Il convient également de souligner un facteur prédisposant tel que la période de mise au monde d'un enfant - les femmes représentantes pendant la grossesse rencontrent souvent une manifestation telle que la douleur dans l'œsophage. Cette situation ne devient souvent pas une source de préoccupation, car le symptôme est déclenché par une croissance intra-utérine active du fœtus. Cependant, il ne faut pas non plus exclure l'impact négatif des pathologies et des conditions négatives ci-dessus. Dans tous les cas, vous devez rechercher une aide qualifiée..

Classification

Il est de coutume pour les spécialistes du domaine de la gastro-entérologie de distinguer les formes suivantes de douleur dans l'œsophage:

  • primaire - en raison d'un dysfonctionnement des terminaisons nerveuses;
  • réflexe - causé par l'évolution de maladies concomitantes ou l'influence de conditions pathologiques.

En fonction de la localisation du symptôme, les sensations de douleur peuvent affecter:

  • la partie supérieure de l'œsophage;
  • extrémité de l'œsophage;
  • sphincters de cet organe.

En cours de diagnostic, le clinicien attire l'attention sur la nature de la douleur, qui peut être:

  • douloureux et paroxystique;
  • terne et dur;
  • poignard et coups de couteau;
  • tirant et constant.

De plus, la douleur est divisée en:

  • diffus - apparaissent dans les cas où le travail des muscles lisses est perturbé sur toute la longueur du tube œsophagien;
  • segmentaire - se produit lorsqu'un fort spasme douloureux se produit dans une certaine zone de cet organe. Dans de telles situations, la nourriture ne peut pas passer plus loin le long du tube digestif..

En outre, la douleur dans l'œsophage lors de la déglutition est aiguë et chronique.

Symptômes

Dans la grande majorité des cas, la douleur dans l'œsophage agit comme la première manifestation clinique, dans le contexte de laquelle d'autres symptômes se développent. Il est important de noter que les sensations de douleur peuvent:

  • localiser dans la région de la poitrine;
  • avoir un foyer dans la zone épigastrique;
  • répartis dans l'œsophage ou le sternum;
  • irradier vers le cou, les oreilles et la mâchoire inférieure;
  • donner au dos et à la ceinture scapulaire;
  • intensifier avec la prise de nourriture et l'activité physique. Moins fréquemment, la douleur s'aggrave en avalant de la salive ou même en dormant.

Étant donné qu'un foyer de douleur peut survenir dans la poitrine, les patients considèrent souvent une telle manifestation comme un signe de pathologies cardiaques, c'est pourquoi ils demandent à tort l'aide de spécialistes dans le domaine de la cardiologie..

Symptômes qui complètent la clinique pour la douleur dans l'œsophage lors de la déglutition:

  • brûlures d'estomac, provoquant de graves brûlures derrière le sternum;
  • attaques de nausées, se terminant par des vomissements. Très souvent, les vomissements soulagent l'état d'une personne. Cependant, il est très dangereux si le vomi contient des impuretés pathologiques telles que du pus, du mucus et du sang;
  • goût amer dans la bouche;
  • sensation de boule dans la gorge;
  • problèmes lors de la déglutition des aliments, et la consistance de la nourriture n'a pas d'importance. Au début de la progression de l'une ou l'autre maladie, un inconfort est noté lors de la consommation d'aliments solides, cependant, dans le processus de développement de la pathologie, une personne ne peut pas avaler de liquide sans problèmes;
  • augmentation de la salivation;
  • violation de l'acte de défécation, qui se traduit souvent par une alternance de diarrhée et de constipation;
  • ballonnements;
  • flatulence;
  • diminution de l'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • éructations avec une odeur désagréable d'aliments récemment consommés;
  • faiblesse du corps et malaise général;
  • perte de poids rapide.

Les patients doivent tenir compte du fait que seuls les symptômes sont indiqués ci-dessus, qui sont complétés par une douleur intense et aiguë dans l'œsophage. Le tableau clinique de chaque patient sera individuel, car il est dicté par la maladie sous-jacente..

Diagnostique

Sur la base uniquement du complexe de symptômes décrit ci-dessus, le gastro-entérologue ne sera pas en mesure de poser le diagnostic correct, car il est caractéristique d'un grand nombre de conditions pathologiques. C'est pour cette raison que le diagnostic nécessite une approche intégrée..

La première étape de la recherche d'un facteur prédisposant est réalisée directement par un spécialiste et vise à:

  • l'étude de l'histoire de la maladie d'une personne - pour rechercher des affections gastro-entérologiques chroniques, dont l'exacerbation peut commencer par une douleur dans l'œsophage en mangeant;
  • collecte et analyse d'un historique de la vie - cela est nécessaire pour rechercher une source qui n'a pas de base pathologique;
  • un examen approfondi du patient - visant à la palpation et à la percussion de la paroi abdominale antérieure. Lors de la réalisation de telles manipulations, le médecin surveille la réaction du patient;
  • un entretien approfondi - cela est nécessaire pour découvrir la première fois et déterminer la gravité des symptômes principaux et supplémentaires.

Les mesures de diagnostic en laboratoire et instrumentales comprennent:

  • test sanguin général et biochimique;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • analyse clinique générale de l'urine;
  • inoculation bactérienne des matières fécales;
  • un test sanguin pour les marqueurs tumoraux;
  • surveillance quotidienne de l'acidité gastrique;
  • radiographie pulmonaire;
  • la gastroscopie est un examen endoscopique de la surface interne de l'estomac et de l'œsophage;
  • Étude de contraste aux rayons X de l'organe affecté;
  • biopsie - pour confirmer ou réfuter la nature maligne du néoplasme;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • CT et IRM.

Si, après cela, il n'était pas possible d'établir le facteur étiologique, le gastro-entérologue oriente le patient pour des consultations supplémentaires chez un cardiologue, un neurologue, un neurochirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses ou un dentiste..

Traitement

Aujourd'hui, il existe de nombreuses façons de soulager la douleur dans l'œsophage - pour cela, il suffit d'utiliser des méthodes de traitement conservatrices.

Le traitement médicamenteux consiste à prendre:

  • anti-douleurs;
  • antiacides et sédatifs;
  • antidépresseurs et antagonistes du calcium;
  • substances enzymatiques et vitamines.

Éliminez efficacement les douleurs dans l'œsophage après avoir mangé des recettes de médecine traditionnelle, qui visent à préparer des décoctions curatives basées sur:

  • graines de lin et d'anis;
  • plantain et camomille;
  • valériane et calendula;
  • belladone et églantier;
  • achillée millefeuille et menthe.

Le traitement de la douleur est également facilité par la nutrition diététique, qui comporte plusieurs règles:

  • consommation alimentaire en petites portions, mais jusqu'à 6 fois par jour;
  • manger des repas à la même heure chaque jour;
  • la base du régime devrait être des plats préparés par la cuisson et la cuisson à la vapeur, le ragoût et la cuisson au four;
  • rejet complet des aliments gras et épicés, des viandes fumées et des confiseries, des cornichons et des conserves, des légumineuses et des champignons, du chou et des abats, ainsi que des boissons gazeuses et du café fort;
  • bien mâcher les aliments;
  • consommation de plats uniquement à température ambiante;
  • régime de consommation abondant.

Il est à noter que toutes les recommandations concernant l'alimentation sont présentées par le médecin traitant..

Les méthodes de traitement ci-dessus ne pourront pas se débarrasser de la maladie provocatrice. L'élimination du facteur étiologique sera purement individuelle pour chaque patient. Par exemple, la physiothérapie est indiquée pour les troubles nerveux, et si une tumeur maligne ou un corps étranger est trouvé, la chirurgie.

Prévention et pronostic

Pour qu'une personne n'ait pas de problèmes de douleur dans l'œsophage et d'avaler de la nourriture, des mesures préventives générales doivent être suivies:

  • rejet complet des addictions;
  • mode de vie actif;
  • régime équilibré;
  • en n'utilisant que les médicaments prescrits par le clinicien;
  • évitement du stress;
  • traitement et prévention de l'exacerbation de pathologies pouvant provoquer des douleurs dans la partie supérieure ou dans une autre partie de l'œsophage;
  • visiter tous les spécialistes plusieurs fois par an - pour un examen préventif.

Le pronostic de la douleur dans l'œsophage est très souvent favorable, car il ne peut être ignoré. Néanmoins, il ne faut pas oublier que tout facteur étiologique pathologique peut entraîner de graves complications..

Causes de la douleur dans l'œsophage

La douleur dans l'œsophage est le plus souvent le résultat de maladies du tractus gastro-intestinal. En règle générale, un syndrome de douleur sévère et piquante survient avec le reflux gastro-œsophagien.
La douleur dans l'œsophage peut être si grave qu'elle est souvent confondue avec des signes d'infarctus du myocarde.

En outre, une douleur intolérable dans cette zone du tube digestif peut survenir avec une inflammation de la muqueuse œsophagienne, à la suite d'une brûlure ou avec la formation d'une tumeur maligne - cancer de l'œsophage. Considérez les facteurs de cause à effet les plus probables des symptômes de la douleur dans la région de l'œsophage et établissez des méthodes pour le diagnostic et le traitement de diverses maladies de l'œsophage..

Causes et symptômes possibles de la douleur œsophagienne

L'inconfort douloureux dans ce segment du tractus gastrique dans diverses pathologies cliniques est généralement le même. Les patients se plaignent d'inconfort dans le sternum et le haut de la poitrine.
Les causes de la douleur dans l'œsophage peuvent être très différentes, allant des dommages mécaniques à l'organe digestif, des dommages à l'organe par une maladie systémique, ou être le résultat d'une infection bactérienne et fongique.

Avec une brûlure de l'œsophage, une douleur intense se produit dans l'épigastre, ainsi que dans la gorge. Ces symptômes s'accompagnent de vomissements et d'une salivation accrue..
Des symptômes douloureux, exprimés par une douleur dans l'œsophage lors de la déglutition ou après, peuvent survenir avec une achalasie du cardia. La maladie est caractérisée par une tension accrue du sphincter œsophagien inférieur, ce qui empêche le passage du contenu alimentaire dans l'estomac. La section d'extrémité de l'œsophage devient plus étroite, tandis que les segments restants de l'œsophage sont trop étirés.

Certains patients présentent des spasmes incohérents et sévères des muscles œsophagiens, entraînant une douleur et un inconfort constants. Une autre cause de douleur dans l'œsophage peut être le reflux ou le reflux gastro-œsophagien..
De plus, il ne faut pas négliger l'effet secondaire après avoir pris des médicaments qui provoquent une inflammation des parois muqueuses de l'œsophage avec une douleur sévère..
Une catégorie distincte est celle des patients atteints du SIDA. Ces patients sont prédisposés à développer une œsophagite à éosinophiles..
Parmi les autres symptômes causés par une infection de l'œsophage, il faut mentionner:

  • avaler difficile;
  • douleur dans le bas de la poitrine, projetant sur la colonne vertébrale et le dos;
  • nausées et même vomissements.

Vous devez être conscient qu'une douleur très intense et des vomissements indomptables peuvent provoquer une rupture de l'œsophage.

Le reflux gastro-œsophagien est la cause la plus fréquente de douleur œsophagienne

La maladie de reflux est une cause très fréquente de douleur dans l'œsophage. Dans cet état, le contenu acide des aliments est expulsé de l'estomac dans l'œsophage. Une irritation de la membrane muqueuse se produit, qui peut être endommagée et devenir la base du développement d'une tumeur dans l'œsophage.

Les facteurs prédisposant à l'apparition de la maladie comprennent:

  • perturber le travail du sphincter œsophagien inférieur, dont la tâche est d'empêcher le retrait de la nourriture de l'estomac;
  • maladies qui perturbent la motilité gastrique, provoquant une rétention alimentaire - diabète, sclérose systémique, polyneuropathie;
  • médicaments qui abaissent la pression du sphincter œsophagien inférieur - contraceptifs oraux, inhibiteurs calciques, bêta2-mimétiques);
  • grossesse;
  • obésité.

Les patients souffrant de cette maladie se plaignent le plus souvent d'une sensation de brûlure derrière le sternum, d'une toux persistante et d'une réfraction du tractus gastro-intestinal, en particulier en position couchée ou en se penchant en avant, ainsi qu'après avoir bu de l'alcool. Les symptômes alarmants tels que la dysphagie, la perte de poids et les saignements gastro-intestinaux nécessitent un avis médical urgent.

Le cancer de l'œsophage est la cause la plus dangereuse de douleur œsophagienne

La douleur indique un processus nocif dans le segment œsophagien. Paradoxalement, les symptômes de la douleur remplissent une fonction utile, car ils indiquent l'apparition de la maladie et permettent de déterminer sa localisation.

Quelles sont les causes de la douleur dans l'œsophage

Si vous projetez l'œsophage sur la poitrine, il sera situé approximativement derrière le sternum. Et souvent, la douleur dans l'œsophage imitera la douleur derrière le sternum - une telle douleur sera appelée cardialgie - et vice versa..

Quel est l'oesophage

L'œsophage est un tube qui relie le pharynx à l'estomac. Il n'est pas rond, mais légèrement aplati antéropostérieurement. La longueur de l'œsophage est comprise entre vingt-cinq et trente centimètres. Il existe des sphincters supérieur et inférieur: ils assurent le mouvement des aliments le long de l'œsophage dans une seule direction.

Se compose de couches muqueuses, sous-muqueuses, musculaires et adventices. Les fibres musculaires se contractent et la nourriture pénètre dans l'œsophage.

Pourquoi la douleur dans l'œsophage se manifeste-t-elle?

La douleur dans l'œsophage sera notée dans un certain nombre de conditions pathologiques.

Œsophagite

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse de l'œsophage. L'oesophagite est aiguë et chronique. Aiguë se déroule avec des douleurs aiguës derrière le sternum, des vomissements, souvent avec du sang. La cause la plus fréquente de maladie aiguë est le reflux gastro-œsophagien, ou le reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage..

L'acide contenu dans le morceau de nourriture commence à corroder la membrane muqueuse, ce qui entraîne des sensations désagréables dans l'œsophage et derrière le sternum.

Les brûlures chimiques avec des acides, des solvants, des alcalis et de l'éthanol entraînent également une œsophagite. Fréquent chez les enfants, les adultes ayant tenté de se suicider et les personnes dépendantes de l'alcool.

Avec la pathologie, une nécrose muqueuse se développe, affectant souvent les couches plus profondes, avec une sténose ultérieure. Souvent, la restauration de la santé n'est possible qu'avec un traitement chirurgical - chirurgie plastique œsophagienne.

Diminution de l'immunité dans un certain nombre de maladies (sida, état après chimiothérapie), suivie de l'ajout de diverses infections - herpès, candidose.

Inflammation de la membrane muqueuse avec dommages mécaniques de l'œsophage lors de l'oesophagogastroscopie.

Les causes de l'œsophagite chronique peuvent être aiguës non traitées, ainsi que la violation à long terme du régime alimentaire (dépendance aux aliments épicés et chauds), l'abus de café, les boissons alcoolisées fortes, le tabagisme.

Il est souvent associé à d'autres maladies du système digestif - gastrite chronique, duodénite, cholécystite. Il se manifeste par une douleur derrière le sternum, une sensation de crudité directement lorsque la nourriture passe dans l'œsophage, des brûlures d'estomac, des éructations, le hoquet (avec irritation du nerf phrénique).

Des nausées et des vomissements sont possibles. Parfois, les patients ressentent quelque chose d'étranger dans l'œsophage.

Diverticule de l'œsophage

Représente une saillie de la membrane muqueuse à travers un défaut de la membrane musculaire. Il peut être localisé dans n'importe quelle zone de l'œsophage. Les symptômes dépendront de l'emplacement et de l'étendue des dommages..

Les diverticules de la partie supérieure se manifestent par une sensation de grattage lors de l'alimentation, des régurgitations et une mauvaise haleine. Aux grandes tailles, un renflement dans le cou est visible.

Avec des diverticules dans la partie médiane de l'œsophage, il peut y avoir des douleurs épigastriques, des éructations, des brûlures d'estomac, une augmentation de la sécrétion de salive. Si un diverticule se brise en gros vaisseaux, une hémorragie interne avec une issue mortelle est possible.

Les diverticules dans l'œsophage inférieur présentent des symptômes similaires à ceux du milieu, mais la douleur imite l'angine de poitrine dans la nature.

Spasme œsophagien

Désigne un trouble de la fonction motrice ou cinétique de l'œsophage - des contractions spastiques se produisent dans la zone des muscles lisses de l'œsophage. De plus, le ton de son sphincter inférieur n'est pas perturbé.

Il se développe à la fois de manière idiopathique et secondaire - dans le contexte d'un certain nombre de maladies du tube digestif: ulcère gastro-duodénal et cholélithiase, hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme. Il peut apparaître dans le stress aigu ou chronique, ainsi que dans le diabète (dans le contexte de la neuropathie diabétique).

Il se manifeste par des douleurs de nature spastique dans la poitrine - derrière le sternum et entre les omoplates. Ils sont donnés dans le dos, la mâchoire inférieure, les oreilles. Souvent non associé au processus d'alimentation - apparaît même lorsque la salive est avalée.

Renforcé par les émotions négatives. Souvent accompagné de troubles de la déglutition - de plus, paradoxal: les aliments liquides ne passent pas.

Maladie de reflux gastro-œsophagien (RGO)

C'est une maladie chronique - le reflux du contenu gastrique dans l'œsophage et parfois dans le duodénum. La cause de la maladie peut être:

  • augmentation de la pression intra-abdominale (tension dans un certain nombre de maladies - toux dans la bronchite chronique et l'asthme bronchique),
  • diminution du tonus du sphincter œsophagien inférieur,
  • retard de la boule de nourriture dans l'estomac en raison de la violation de sa vidange,
  • augmentation de l'acidité du suc gastrique.

La maladie se manifeste par des éructations aigres et des brûlures d'estomac qui surviennent après avoir mangé, lorsque le corps est incliné ou en position horizontale (pendant le sommeil). La douleur n'est ressentie que dans l'œsophage, elle a un caractère rétrosternal, comme pour l'angine de poitrine. Et il rayonne de la même manière - dans le cou, la mâchoire inférieure, entre les omoplates.

Peut-être l'apparition d'enrouement, la toux principalement la nuit. Une infection du nasopharynx se développe souvent - amygdalite, sinusite. En cas de lésions graves de la membrane muqueuse, une anémie peut survenir.

Carcinome œsophagien

Cette pathologie conduit à l'utilisation d'aliments trop chauds, froids ou rugueux, à la dépendance à l'alcool et au tabagisme, à l'abus de thé ou de café fort, à une inflammation de l'œsophage (diverticulite et œsophagite) et à diverses brûlures avec cicatrices ultérieures.

Le cancer de l'œsophage se manifeste par une douleur derrière le sternum dans la région de l'œsophage, des éructations d'aliments consommés (reflux de l'estomac), une sensation de lourdeur derrière le sternum. Et aussi la dysphagie - une violation de la déglutition et du passage de la nourriture dans l'œsophage: d'abord - solide, plus tard - liquide.

Lorsque la tumeur se propage aux organes voisins, des symptômes de compression médiastinale et des symptômes généraux se développent - perte de poids, appétit, état subfébrile le soir.

Achalasie cardia

Il s'exprime par l'incapacité de détendre par réflexe le sphincter inférieur de l'œsophage: il y a un rétrécissement au site de la «confluence» de l'œsophage dans l'estomac (section cardiaque), suivi d'une violation du mouvement de la masse alimentaire le long de celui-ci.

La maladie est évolutive, se manifestant par une dysphagie deux à trois secondes après l'ingestion d'aliments, l'ingestion du contenu de l'œsophage et de l'estomac (mucus ou aliments) dans la cavité buccale, des douleurs dans la poitrine (derrière le sternum, entre les omoplates) avec irradiation à la mâchoire inférieure et au cou, poids.

De plus, des brûlures d'estomac, des éructations pourries, une mauvaise haleine sont possibles. Dans les derniers stades de la maladie, un rétrécissement de l'œsophage est possible..

Syndrome de Boerhaave

C'est une rupture des quatre couches de la paroi œsophagienne. Extrêmement rare. Elle est causée par une augmentation soudaine de la pression dans l'oesophage causée par des vomissements intenses, le levage de charges lourdes, des efforts et une toux.

Les facteurs prédisposants sont l'œsophagite médicamenteuse et divers ulcères de l'œsophage. Le syndrome se manifeste par des vomissements d'aliments consommés (souvent avec du sang) et une douleur intense dans la poitrine ou l'abdomen. Congestion d'air dans la partie inférieure du cou au-dessus du sternum.

L'essoufflement et le choc sont souvent ajoutés aux symptômes énumérés. Plus tard, les symptômes d'intoxication purulente se rejoignent.

Brûlures d'estomac fonctionnelles

Une sensation de brûlure derrière le sternum en l'absence de modifications de la membrane muqueuse de l'œsophage ou de ses sphincters. Parfois accompagné d'inconfort dans l'œsophage.

Syndrome de Mallory-Weiss

Il se produit lorsque la partie abdominale de l'œsophage et la partie cardiaque de l'estomac se rompent. La raison en est des vomissements intenses répétés, entraînant des saignements. Facteurs de risque:

Intoxic est un agent anthelminthique qui élimine en toute sécurité les parasites du corps.
Intoxic est meilleur que les antibiotiques parce que:
1. En peu de temps, tue les parasites et les élimine en douceur du corps.
2. Ne provoque pas d'effets secondaires, restaure les organes et protège de manière fiable le corps.
3. Contient un certain nombre de recommandations médicales comme remède sûr.
4. A une composition complètement naturelle.

  • tousser,
  • maladies chroniques du système digestif,
  • l'abus d'alcool,
  • forcer,
  • hernie hiatale.

Symptômes - vomissements sévères de sang, selles goudronneuses, douleur aiguë derrière le sternum, symptômes d'hémorragie interne, baisse de l'hémoglobine.

Pour le traitement de la douleur dans l'œsophage, un diagnostic correct est important, qui est effectué à l'aide de la radiographie (avec un agent de contraste), de l'EGD et de la manométrie, qui est la principale méthode de diagnostic des maladies de l'œsophage..

De plus, un scanner thoracique et une échographie de la poitrine et de l'abdomen sont nécessaires si vous suspectez un syndrome de Boerhaave. De plus, il est nécessaire de faire un ECG pour exclure une pathologie cardiaque..