Douleur dans le bas de l'abdomen à gauche chez l'homme

La douleur dans le bas-ventre gauche chez les hommes peut être causée par diverses raisons. Anatomiquement, le sigmoïde et le rectum sont projetés dans cette zone. De plus, l'inflammation de la prostate, de la rate, des coliques rénales peut provoquer des douleurs..

Maladie du tractus intestinal

La douleur dans le bas-ventre gauche chez l'homme peut être le signe des maladies suivantes:

  • proctosigmoïdite (proctite);
  • sigmoïdite;
  • diverticulite;
  • obstruction intestinale;
  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • polypes du côlon sigmoïde;
  • cancer sigmoïde / rectal.

Proctosigmoïdite (proctite)

La douleur dans le côté gauche peut provoquer une inflammation combinée de la surface muqueuse du rectum et du côlon sigmoïde. Les signes de la maladie sont:

  • douleur dans le bas de l'abdomen à gauche, irradiant vers le périnée, la vessie, les fesses et l'avant de la cuisse;
  • envie fréquente de déféquer, accompagnée de la libération d'une petite quantité de selles friables contenant du sang et des inclusions muqueuses;
  • violation de nature dyspeptique - diarrhée (la constipation accompagne beaucoup moins souvent la maladie).

La forme chronique de sigmoïdite est caractérisée par la sécrétion de mucus par l'anus, ce qui provoque des démangeaisons et une irritation de la peau autour de l'anus. La cause du développement de la maladie peut être: des infections d'origines diverses, en particulier la dysenterie, la fièvre typhoïde, ainsi que la syphilis et la gonorrhée, la constipation - des particules de selles séchées provoquent une irritation des parois intestinales, une réaction allergique.

Sigmoïdite

La sigmoïdite est une inflammation aiguë et chronique du côlon sigmoïde. Le plus souvent, il s'agit d'une lésion combinée du sigmoïde et du rectum. Dans ce cas, une rectosigmoïdite est diagnostiquée. Parfois, le tableau clinique de la sigmoïdite est retracé avec une colite - inflammation du côlon.

Il existe plusieurs types de sigmoïdite:

  • Catarrhal. Seule la couche superficielle de la muqueuse intestinale est impliquée dans le processus inflammatoire. La condition est accompagnée de la libération d'une petite quantité de mucus.
  • Érosif. À la surface de la membrane muqueuse, se forment des zones érosives qui n'affectent pas les couches profondes de la muqueuse.
  • Ulcéreuse. Des ulcères profonds apparaissent à la surface de la muqueuse.
  • Périsigmoïdite. L'inflammation se propage à la membrane séreuse, ce qui provoque la formation d'infiltrats de différentes tailles autour de l'intestin. Le mésentère est impliqué dans le processus pathologique. Des adhésions se forment.

Les symptômes de la sigmoïdite comprennent les manifestations suivantes: des crampes aiguës dans l'abdomen gauche, s'étendant à la jambe gauche et à la région lombaire, des nausées, des vomissements, des ballonnements, des selles dérangées (diarrhée), associées à de fréquentes fausses pulsions - selles fétides contenant du sang et du mucus (ressemble à du slop de viande).

Il y a une décharge d'un mélange de mucus et de sang sans particules de matières fécales, intoxication du corps - maux de tête, faiblesse, faiblesse, augmentation de la température corporelle. Le traitement de la maladie est conservateur. Le patient se voit prescrire l'adhésion à un régime thérapeutique, ainsi que la prise d'antibiotiques et de probiotiques pour restaurer la microflore intestinale.

Diverticules sigmoïdes

Une douleur dans le bas-ventre gauche à gauche peut être un symptôme de diverticulite sigmoïde. La maladie s'accompagne du développement de saillies pathologiques dans les parois de l'intestin et constitue l'une des pathologies du tractus gastro-intestinal les plus fréquemment diagnostiquées..

Les raisons de la formation de diverticules sont: des modifications des parois de l'intestin de nature dystrophique, des troubles de la motilité intestinale, provoquant une stagnation des matières fécales dans la lumière du côlon sigmoïde, des pathologies vasculaires du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, ces facteurs fonctionnent en combinaison.

La période d'exacerbation de la diverticulite s'accompagne des symptômes suivants:

  • douleurs aiguës / crampes, parfois douloureuses dans le bas de l'abdomen;
  • constipation fréquente;
  • ballonnements;
  • lourdeur dans l'abdomen, diminuant après l'acte de défécation;
  • nausées entraînant des vomissements;
  • la présence d'impuretés sanguines dans les selles;
  • augmentation de la température corporelle;
  • malaise général.

Le traitement de la maladie est complexe et comprend plusieurs points:

  • Prendre des médicaments. Un homme se voit prescrire des médicaments de la catégorie des médicaments antibactériens, antispasmodiques, laxatifs, procinétiques et enzymes.
  • Respect d'un régime thérapeutique.

Une occlusion intestinale

Parfois, le côté gauche du bas-ventre fait mal chez un homme en raison d'une occlusion intestinale. Cette condition pathologique survient en raison de la présence de raisons mécaniques / fonctionnelles qui empêchent le passage des aliments et des liquides à travers le côlon..

Les principaux signes d'obstruction du gros intestin comprennent: des douleurs spastiques localisées en bas à gauche de l'abdomen, des accès de nausée se terminant par des vomissements, des ballonnements asymétriques sévères, de la constipation, une décharge de gaz retardée.

Le tableau clinique caractéristique se développe dans un contexte de bien-être complet. Le premier symptôme est une douleur intense dans le bas-ventre gauche..

Initialement, il est déterminé dans un endroit spécifique, puis, à mesure que la condition s'aggrave, il prend un caractère renversé.

Le patient ressent de fortes contractions intestinales, accompagnées d'un bouillonnement actif. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, l'état de la personne s'aggrave: le patient pâlit, il a une transpiration importante.

L'absence de traitement adéquat peut menacer la vie humaine. Dans le contexte d'obstruction, la nécrose de l'intestin affecté, causée par une violation de la circulation sanguine locale, n'est pas exclue. À l'avenir, une perforation intestinale et le développement d'une péritonite se produisent..

Colite ulcéreuse non spécifique

La colite ulcéreuse est une inflammation ulcéreuse diffuse de la muqueuse du côlon. L'origine de la maladie a une étiologie incertaine. Les raisons de son développement peuvent être:

  • virus et bactéries;
  • maladies auto-immunes.

Pour la colite ulcéreuse non spécifique, une évolution en forme de vague est caractéristique: la rémission persistante est remplacée par des exacerbations.

Les symptômes de la pathologie dans la période aiguë sont:

  • saignement de l'anus;
  • ténesme douloureux;
  • tiraillements dans le bas de l'abdomen;
  • diarrhée fréquente;
  • les matières fécales contiennent des impuretés sanguines.

Pour la colite ulcéreuse, la perte de poids est caractéristique, ce qui s'explique par une diminution de l'appétit, une altération de l'absorption des aliments et des selles molles fréquentes. La forme fulminante de la pathologie, qui se développe à la vitesse de l'éclair, est particulièrement dangereuse pour l'homme. Ses complications les plus dures sont la perforation des parois intestinales et son augmentation toxique.

Étant donné que les raisons du développement de la pathologie ne sont pas entièrement connues des médecins, le traitement est réduit à la réduction de l'inflammation, à la réduction des symptômes pathologiques et à la prévention de l'exacerbation. Le traitement implique l'utilisation de techniques thérapeutiques et chirurgicales. Le respect d'un régime thérapeutique devient un point important..

Polypes sigmoïdes du côlon

La cause de la douleur peut être des polypes poussant à partir des tissus de l'épithélium glandulaire et dirigés dans la lumière intestinale. Ils peuvent ressembler à des formations de champignons, uviformes ou sphériques attachées à la surface muqueuse avec un pédicule. Ils sont initialement bénins mais ont tendance à dégénérer..

Les types de polypes suivants sont distingués:

  • Hyperplastique. Les néoplasmes les plus fréquemment diagnostiqués ressemblent à des plaques plates et rondes. Ils entrent assez rarement dans un état cancéreux.
  • Adénomateux. Ils sont sujets à la dégénérescence et appartiennent à des conditions précancéreuses. Au tout début du développement, ils ne se déclarent en aucun cas. Peut provoquer une occlusion intestinale et des saignements fréquents à mesure qu'ils grandissent.
  • Diffuser. Les causes de leur formation sont des maladies héréditaires..

Les raisons de la formation de polypes sont: pathologies chroniques du tractus gastro-intestinal - diverticulite, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, dysbiose intestinale, prédisposition au niveau génétique, activité physique insuffisante, faible teneur en fibres dans les aliments.

Les symptômes des polypes sigmoïdes du côlon deviennent (les symptômes cliniques apparaissent tardivement et seulement après que la taille du polype dépasse 3 cm):

  • en essayant de s'asseoir ou de faire un mouvement brusque, le patient ressent une vive douleur dans le segment inférieur gauche de l'abdomen;
  • la présence de stries de sang frais dans les selles, qui s'explique par un traumatisme des polypes villeux;
  • un grand volume de mucus dans les selles indique la présence de formations de polypose glandulaire;
  • alternance de constipation et de diarrhée;
  • fausse envie de déféquer;
  • ballonnements causés par une augmentation des flatulences;
  • brûlures d'estomac et éructations fréquentes.

Maladies de la rate

Les causes de la douleur peuvent être une pathologie de la rate. La douleur dans le bas-ventre gauche peut être accompagnée de: hypertrophie pathologique de l'organe, infarctus splénique, abcès, volvulus, leucémie myéloïde et lymphocytaire.

Hypertrophie de la rate

L'organe est situé dans l'hypochondre gauche, mais à la suite d'une expansion pathologique, une douleur survient dans le bas de l'abdomen (son côté gauche). Les causes de l'inflammation peuvent être le processus inflammatoire, la détérioration de la circulation sanguine dans l'organe..

Les signes de pathologie sont:

  • crampes intestinales douloureuses, ressenties en bas à gauche;
  • épisodes de nausée, se terminant par des vomissements;
  • augmentation de la température générale du corps.

Infarctus de la rate

Une crise cardiaque est causée par un blocage d'une artère qui alimente la rate. Dans ce cas, une partie de l'organe meurt. Les signes d'une crise cardiaque qui se sont produits sont: une douleur vive, descendant leur hypochondre gauche dans l'abdomen, augmentation du syndrome de la douleur avec inspiration profonde, mouvement, toux, augmentation de la température corporelle à des taux élevés.

Abcès de la rate

La formation d'abcès s'accompagne d'une douleur intense. Les symptômes de la maladie sont les suivants: douleur spastique dans l'hypochondre gauche, se propageant au côté gauche de la poitrine et au bas de l'abdomen, augmentation de la faiblesse, fièvre, nausées, se terminant par des vomissements.

Volvulus de la rate

La cause de la maladie est la torsion de l'artère qui alimente la rate en sang. Le défaut peut être causé par une lésion des ligaments mésentériques ou par leur pathologie congénitale. Les symptômes de la pathologie peuvent être: ballonnements, constipation, douleur descendant de l'hypochondre gauche jusqu'à l'abdomen, vomissements, détérioration progressive.

Leucémie myéloïde et lymphocytaire

La douleur se développe après avoir mangé et en appuyant sur la zone de projection de la rate. À mesure que la condition s'aggrave, la douleur ne fera qu'augmenter..

Gastrite ou gastrodoudénite

Avec l'inflammation, l'estomac peut augmenter considérablement sa taille, tombant dans la partie inférieure du vêlage de l'abdomen. Dans de tels cas, la gastrite s'accompagne de crampes intestinales sévères. Les signes supplémentaires de pathologie sont:

  • la nausée;
  • crises de brûlures d'estomac;
  • douleur lancinante en appuyant sur la région épigastrique.

Localisation atypique de l'appendice vermiforme enflammé

Avec l'appendicite, la douleur est le plus souvent définie à droite, mais dans de rares cas, la douleur est déplacée vers la gauche. Les symptômes d'un état pathologique sont:

  • au début, des crampes intestinales légères, qui s'intensifient avec le temps - la douleur devient des crampes, des battements;
  • nausées entraînant des vomissements;
  • diarrhée (relativement rare);
  • augmentation de la température corporelle.

La douleur de l'abdomen inférieur gauche chez l'homme peut indiquer le développement de maladies graves. Et lorsque des symptômes pathologiques apparaissent, il est recommandé d'obtenir un avis médical qualifié.

À cause de ce que le côté gauche d'un homme peut faire mal en dessous

Lorsque le bas-ventre d'un homme à gauche fait mal, surtout si cela se produit régulièrement, il y a un soupçon de développement d'une maladie désagréable. Pour savoir ce que cela peut être, vous devez déterminer la cause de la douleur et les autres symptômes qui les accompagnent. Découvrons-le ensemble.

  1. Les principales causes des sensations douloureuses
  2. Pour les violations du tractus gastro-intestinal
  3. Avec des pathologies du système génito-urinaire

Les principales causes des sensations douloureuses

Si un homme ressent une douleur dans le bas de l'abdomen à gauche, la raison possible est le dysfonctionnement du système digestif. Dans ce cas, il éprouve des nausées, une faiblesse, une perte d'appétit, des ballonnements, des troubles des selles et d'autres symptômes..

En outre, la douleur peut être une conséquence de la pathologie des organes du système génito-urinaire..

Les signes caractéristiques de ce problème particulier sont: une miction altérée, une dysfonction érectile, des douleurs dans le scrotum, une diminution de la puissance, etc..

Des problèmes avec le système musculo-squelettique peuvent également entraîner des douleurs dans le péritoine inférieur. En particulier, une hernie intervertébrale dans la région lombaire ou une ostéochondrose donnera à une personne un inconfort considérable.

Les processus inflammatoires dans la rate peuvent également se faire sentir avec une douleur dans l'aine. En même temps, la température corporelle de l'homme augmente, des vomissements apparaissent, il commence à ressentir des spasmes intestinaux douloureux du côté gauche.

Dans de rares cas, la douleur dans la région iliaque gauche peut être causée par une inflammation de l'appendice. Initialement, il se produit dans le nombril, irradiant vers le côté gauche de l'abdomen, puis commence à se faire sentir sur le côté droit. Dans ce cas, l'homme aura des frissons, des nausées, très probablement, son appétit disparaîtra..

Une autre cause possible est la leucémie myéloïde et lymphocytaire chronique, qui se manifeste par des douleurs dans le bas de l'abdomen gauche, au début seulement après avoir mangé et sous pression. De plus, l'intensité de la douleur augmente.

Pour les violations du tractus gastro-intestinal

Une mauvaise alimentation, une inactivité physique, un déséquilibre hormonal et une prédisposition génétique peuvent entraîner des problèmes de fonctionnement du système digestif. Une sonnette d'alarme pour de nombreuses maladies est la douleur dans le lobe abdominal inférieur gauche..

Considérez les causes possibles de la douleur

Diverticulite

Il s'agit d'une maladie déclenchée par une inflammation du côlon due à une dysbiose ou à la stagnation des aliments et des matières fécales. Elle se caractérise par une douleur intense et des crampes dans la région intestinale du côté gauche, de la fièvre, de la diarrhée et du sang dans les selles..

Cette maladie peut entraîner des complications dangereuses. S'il y a rupture d'un diverticule enflammé (renflement de la paroi intestinale), le contenu de l'intestin pénètre dans la cavité abdominale et provoque une péritonite..

De plus, la diverticulite peut affecter le développement d'une obstruction intestinale ou même conduire au développement d'un cancer..

Le traitement de la maladie est effectué avec des médicaments, l'intervention chirurgicale ne doit être effectuée que dans les formes aiguës avec un risque de complications.

Le syndrome du côlon irritable peut se développer dans le contexte de diverses situations stressantes. La maladie survient en l'absence d'activité physique régulière, d'une mauvaise alimentation, de dysbiose et d'autres facteurs.

Elle se caractérise par une diarrhée ou une constipation fréquente, des ballonnements, une sensation de plénitude intestinale. Les sensations de douleur proviennent du bas de l'abdomen, dans la plupart des cas vers la gauche.

Une personne peut ressentir différentes sensations: d'un léger inconfort interne à une colique paroxystique, qui dure parfois plusieurs heures de suite. Dans le même temps, les signes d'un trouble intestinal n'apparaissent pas lorsqu'une personne dort..

Cette condition n'est pas dangereuse pour la vie humaine, mais si elle n'est pas traitée, elle peut conduire à l'apparition d'autres pathologies. Des médicaments sont prescrits pour traiter le syndrome. De plus, le patient doit adhérer à un régime alimentaire et essayer d'éviter les situations stressantes..

Polypes

Les polypes sigmoïdes sont des excroissances bénignes dans l'intestin. Certaines espèces peuvent devenir malignes. Ils sont causés par des maladies du tractus gastro-intestinal, ainsi que par une prédisposition génétique, un manque de fibres dans les aliments et une mauvaise activité physique..

Les coliques dans le bas de l'abdomen, qui surviennent lors de l'accroupissement ou de tout mouvement brusque, peuvent indiquer la présence de polypes dans l'intestin.

De plus, du sang ou une grande quantité de mucus se trouve dans les selles du patient, la constipation alterne avec la diarrhée, une personne ressent une fausse envie d'aller aux toilettes, souffre de ballonnements, de brûlures d'estomac et d'éructations.

Cette maladie est traitée exclusivement par chirurgie..

Sigmoitide

Inflammation du côlon sigmoïde. Certaines infections, y compris les infections sexuellement transmissibles, la constipation et les allergies, peuvent causer cette maladie..

Cette inflammation se manifeste par des crampes dans l'abdomen gauche, tirant souvent dans la jambe gauche et le bas du dos, ainsi que par des vomissements, des ballonnements et de la diarrhée. Il y a du sang et du mucus dans les selles du patient, son état général s'aggrave.

Pour traiter le sigmoitide, le patient doit suivre un régime spécial, prendre des antibiotiques et des probiotiques.

En plus des cas décrits, un homme peut ressentir une douleur dans le bas-ventre du côté gauche en raison d'une inflammation de la vésicule biliaire, ainsi que d'une gastrite ou d'ulcères d'estomac.

Avec des pathologies du système génito-urinaire

La raison pour laquelle le bas-ventre gauche chez les hommes fait mal peut être des maladies du système génito-urinaire. Ils entraînent une diminution de la capacité de travail, une altération de la fonction de reproduction et une détérioration de la qualité de la vie humaine. Dans les cas avancés, peut causer la mort d'un homme.

Regardons de plus près les raisons.

Vésiculite

Il s'agit d'une inflammation des vésicules séminales situées des deux côtés de la prostate. Diverses infections sont la principale cause de la maladie. Son développement peut être provoqué

  • stagnation du sang avec un mode de vie insuffisamment mobile,
  • hypothermie,
  • vie sexuelle irrégulière ou trop active,
  • mauvaise alimentation et autres facteurs.

Avec la vésiculite, un homme éprouve périodiquement des douleurs ou des tiraillements dans l'aine et le périnée, qui irradient parfois vers le sacrum et le bas du dos. Le temps des rapports sexuels est réduit. Le processus lui-même s'accompagne de sensations douloureuses, l'orgasme peut disparaître.

Dans la forme aiguë, la température corporelle d'une personne augmente soudainement au-dessus de 39 degrés, lors d'une selle, la douleur s'intensifie et du mucus contenant du sang est libéré de l'urètre. La vésiculite est traitée avec des médicaments et de la physiothérapie.

Si la maladie est débutée et n'est pas correctement traitée, elle entraînera la nécessité d'une intervention chirurgicale ou l'infertilité.

Maladie d'urolithiase

L'urolithiase se développe en raison d'un métabolisme inapproprié. De nombreux facteurs peuvent entraîner la formation de calculs, notamment:

  • prise d'eau insuffisante,
  • mode de vie passif,
  • nourriture avec beaucoup d'assaisonnements pour la nourriture,
  • maladies chroniques,
  • caractéristiques génétiques,
  • pathologies du tractus gastro-intestinal et autres.

Les calculs rénaux provoquent une douleur de tiraillement chez une personne. Pendant le mouvement, ils provoquent une douleur coupante dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le pénis et le testicule. Dans ce cas, l'apparition de sang dans les urines est possible..

Une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen du côté gauche ou droit après un effort physique peut indiquer la présence de calculs dans la vessie, ce qui menace de bloquer l'urètre.

Dans ce cas, une intervention chirurgicale urgente sera nécessaire..

Pour éliminer les calculs, des médicaments, des méthodes endoscopiques, des ultrasons ou un laser sont utilisés. Pour soulager la douleur, la physiothérapie est prescrite.

Lire aussi
Comment traiter la ménopause chez les hommes
Dans l'article, vous trouverez les principales causes et symptômes de la ménopause masculine, comment la ménopause se produit chez les hommes, les caractéristiques du traitement.

Déférentite

Elle se caractérise par une inflammation du canal déférent lorsqu'une infection pénètre dans le scrotum. Un homme souffrant d'une forme aiguë de la maladie ressent une douleur douloureuse dans l'aine du côté affecté et dans le bas du dos lors d'un effort physique. Son état général s'aggrave, il devient léthargique et faible. Probablement une forte augmentation de la température corporelle du patient et une augmentation de la pression.

Il peut ressentir une douleur dans les testicules, qui augmente lorsqu'elle est pressée, et observer leur gonflement. Sans traitement approprié, cette inflammation conduit à l'infertilité et à l'impuissance..

Pour éviter les conséquences négatives, le médecin

  • prescrit des antibiotiques au patient,
  • prescrit des cours de physiothérapie.

S'il y a une inflammation du testicule, qui ne disparaît pas sous l'influence de médicaments, elle est retirée chirurgicalement.

Torsion testiculaire

La torsion testiculaire est un volvulus du cordon spermatique qui perturbe l'apport sanguin au testicule. Une telle pathologie peut survenir:

  • en raison d'un effort physique intense,
  • porter des sous-vêtements serrés,
  • à la suite d'un traumatisme au scrotum et d'autres facteurs.

Le principal symptôme de torsion est une douleur soudaine et aiguë dans le scrotum. Il est administré à l'aine, à l'abdomen latéral inférieur et au périnée. Lorsqu'il est examiné, un testicule malade se trouve au-dessus de sa place habituelle. Un homme peut ressentir des nausées et des vomissements, des étourdissements, une faiblesse, une augmentation de la pression artérielle et de la température corporelle.

Une augmentation de la taille du scrotum, un gonflement et une décoloration de la peau sont possibles. Ce problème n'est éliminé que par chirurgie.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le bas-ventre à gauche d'un homme fait mal. Le problème est aggravé par le fait que les symptômes de nombreuses maladies sont similaires..

Par conséquent, si un homme ressent une douleur à l'aine, ne reportez pas la visite chez le médecin. Il est très difficile d'identifier indépendamment la cause exacte de l'inconfort. Ce n'est qu'après un diagnostic approfondi et un déchiffrement de tous les résultats des tests que le médecin décidera comment le patient doit être traité. Il prescrira également les procédures et les médicaments nécessaires..

Douleur dans le côté gauche dans le bas de l'abdomen chez l'homme

Une condition dans laquelle le côté gauche du bas-ventre fait mal chez les hommes nécessite une visite immédiate chez un spécialiste. Peu importe l'intensité de l'inconfort. Dans tous les cas de son développement, le diagnostic du corps du patient est montré, la détermination de la cause profonde de la détérioration de la santé. En fonction de la maladie identifiée, le médecin effectuera un traitement conservateur ou prescrira une opération. Dans les deux cas, l'homme reçoit des recommandations sur l'observance d'une bonne nutrition et d'un régime quotidien..

Ce qui peut faire mal dans le côté gauche

La source de la douleur du côté gauche peut être diverses parties de l'intestin, du système reproducteur et urinaire. Les pathologies sont de nature inflammatoire, infectieuse ou oncologique. Ces facteurs affectent le type de douleur du côté gauche du corps, le degré de son intensité, la fréquence des exacerbations.

Les raisons

Les troubles qui provoquent une gêne dans le côté gauche du bas-ventre chez l'homme sont caractérisés par la diversité. Pour une détermination préliminaire de la cause, il est nécessaire d'analyser le régime alimentaire, le mode de vie, les antécédents familiaux, la situation psychologique dans différentes sphères de la vie.

Une maladie intestinale

Causé par une prédisposition héréditaire, la famine, le stress, une alimentation mal composée. En outre, l'état des intestins est affecté par l'utilisation d'aliments chauds immédiatement après le froid, et vice versa. Pendant longtemps, les pathologies peuvent évoluer de manière asymptomatique. Du moment des modifications initiales du tube digestif aux premières manifestations du trouble, plusieurs années peuvent s'écouler..

Signes courants de maladies intestinales:

  • Ballonnements et tension constants de la paroi abdominale antérieure
  • Nausées, épisodes réguliers de vomissements
  • Goût amer dans la bouche, revêtement gris sur la langue
  • Douleur lors de la sensation de l'abdomen
  • Diminution ou absence d'appétit
  • Difficulté à faire passer les gaz

Des signes supplémentaires sont des éruptions cutanées sur la peau du visage et de la poitrine; faiblesse, léthargie; constipation ou diarrhée, augmentation de la motricité (bruits forts à l'intérieur de l'abdomen).

Colite pseudomembraneuse

Inflammation intestinale; le rectum et le côlon sigmoïde sont affectés. Dans 90% des cas, la pathologie est la conséquence d'une antibiothérapie mal administrée. Avec la colite pseudomembraneuse, la douleur survient dans le côté gauche, puis passe dans la région de l'aine. Dans le bas de l'abdomen chez l'homme, les crampes sont souvent répétées, dont le degré de manifestation diminue légèrement après la défécation. La vidange de l'intestin se produit avec de l'eau ou des matières fécales excessivement liquides. La colite pseudomembraneuse provoque une déshydratation.

Dysenterie

Une maladie infectieuse qui survient en raison de l'ingestion d'agents pathogènes dans le tube digestif - shigella. Le chemin du mouvement de la microflore défavorable dans le corps - eau ou nourriture.

Symptômes de la maladie, en plus de l'inconfort du côté gauche:

  1. Augmentation de la motricité, crampes dans le bas de l'abdomen
  2. Nausées, vomissements, faiblesse, étourdissements, diminution de la pression artérielle
  3. Mélange de sang et de grandes quantités de mucus dans les selles
  4. Augmentation de la température corporelle

La durée moyenne de la maladie peut aller jusqu'à 3 semaines. La période entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers signes de dysenterie prend généralement environ 3 jours.

Syndrome du côlon irritable

IBS (réduction de la maladie spécifiée) se caractérise par une altération du péristaltisme, à la suite de laquelle les intestins sont incapables de digérer complètement les aliments.

  • prédisposition héréditaire
  • a subi une intoxication sévère (acides ou alcalis)
  • abus d'aliments épicés, aigres, salés, épicés, fumés, produits semi-finis
  • alcoolisme

Avec une forme avancée d'IBS, après avoir consommé tout type et volume de nourriture, des ballonnements, une gêne lors de la palpation se produisent. Symptômes typiques de la maladie: ténesme (fausse envie de déféquer), sensation de selles insuffisantes, diarrhée. Les selles contiennent de grandes quantités de mucus. L'inconfort dans le côté gauche du bas-ventre augmente chez les hommes après un événement stressant et immédiatement avant une selle. Un trait distinctif du SCI - la symptomatologie de la pathologie n'est observée que le matin et l'après-midi..

Diverticulose et ses complications

C'est une maladie du côlon, dans laquelle des éléments sacculaires se forment à l'intérieur de sa paroi. Cause du développement: péristaltisme des organes altéré; changements dystrophiques dans le tissu conjonctif et musculaire de l'intestin. Pendant longtemps, la pathologie progresse de manière asymptomatique ou se manifeste par un petit nombre de signes faiblement exprimés.

Les plaintes de l'homme sont associées à des troubles de la défécation, des douleurs dans le bas de l'abdomen avec la transition vers le côté gauche. L'inconfort s'accompagne de constipation ou de diarrhée, d'intoxication. Le diagnostic différentiel est effectué avec un ulcère d'estomac, car les symptômes des deux maladies sont similaires. Complication de la diverticulose - abcès intestinal, qui se manifeste par une augmentation de la température corporelle à des niveaux critiques.

Colite ischémique

Inflammation du côlon, qui se développe à la suite d'une violation de l'approvisionnement en sang. Souvent, le côlon sigmoïde est sujet à des changements pathologiques. Les crises de douleur surviennent principalement à l'heure du déjeuner ou un peu plus tard. L'inconfort dans le côté gauche et le bas de l'abdomen est accompagné de ballonnements, de ténesme, de selles molles mélangées à une petite quantité de sang. Le traitement opportun de la colite ischémique vous permet de vous débarrasser de la maladie en quelques jours.

Obstruction intestinale

Elle se caractérise par l'incapacité des intestins à déplacer les masses alimentaires digérées. Les problèmes de passage sont causés par la présence d'un élément spécifique qui empêche la libre circulation des particules alimentaires. Ces facteurs comprennent:

  • néoplasmes intra-intestinaux de nature maligne ou bénigne
  • processus adhésif
  • présence d'un corps étranger
  • hernie

Circonstances prédisposant à une obstruction intestinale - les opérations abdominales transférées (standard, qui ont lieu avec une incision tissulaire), le jeûne. En plus de la douleur dans le côté gauche dans le bas de l'abdomen, les hommes souffrent de flatulences (accumulation de gaz intestinaux), de constipation. Hyperthermie, diminution de la pression, faiblesse, pâleur de la peau - signes indiquant l'apparition d'une péritonite (inflammation de la cavité abdominale).

Violation d'une hernie inguinale

Pendant longtemps, le patient vit avec une hernie inguinale sans inconvénient particulier, mais dans certaines circonstances, une violation de la protrusion peut survenir. Facteurs prédisposants - activité physique excessive ou brusque, soulever des poids, tension musculaire pendant les selles. En plus de l'inconfort prononcé avec la localisation du côté gauche, l'homme s'inquiète de la constipation, de la diminution de la pression artérielle, du compactage de la hernie, de l'irritabilité.

Maladie du rein

Inclure les processus tumoraux destructeurs, inflammatoires, infectieux. La raison du développement d'une maladie rénale est une prédisposition héréditaire, une hypothermie, des médicaments et un travail dans des conditions nocives. Un autre facteur prédisposant est de vivre dans un environnement au climat humide. Au fur et à mesure que l'insuffisance rénale progresse, les hommes ressentent des douleurs dans le côté gauche du bas-ventre avec la transition vers le bas du dos. Ensuite, l'inconfort recouvre le périnée, car le processus pathologique s'étend à la vessie, aux uretères.

  1. L'apparition de sang dans l'urine
  2. Sensation de vidange incomplète de la vessie
  3. Hyperthermie, frissons
  4. Faiblesse, diminution des performances

Pour confirmer le développement d'une maladie rénale, excluez la présence de problèmes avec le tube digestif et l'inflammation des muscles du dos.

Pyélonéphrite

Inflammation des reins, qui se produit à la suite de l'entrée de microflore pathogène dans le tractus urogénital. Causes de la maladie:

  • hypothermie
  • conditions accompagnées de rétention urinaire (adénome de la prostate, tumeur du rein ou des organes adjacents)
  • confinement urinaire prolongé ciblé
  • mouvement de l'agent pathogène à partir des foyers du corps

Les manifestations de la pyélonéphrite ressemblent aux signes d'un processus néoplasique des reins, à certains troubles du tube digestif, à une inflammation musculaire et à un dysfonctionnement de la colonne vertébrale.

Maladie d'urolithiase

Elle se caractérise par la formation d'une ou plusieurs pierres à l'intérieur du bassin rénal. Les bétons diffèrent non seulement en quantité, mais aussi en composition, taille, structure, la perspective d'avancement le long des voies urinaires.

La raison du développement de la lithiase urinaire:

  1. Alimentation malsaine (abus d'aliments épicés, salés et acides)
  2. Alcoolisme
  3. Problèmes métaboliques (violation de l'équilibre acido-basique dans le corps)
  4. Mode de vie sédentaire

Lors d'un changement de position de la pierre, un homme ressent une douleur dans la région lombaire, des nausées, une augmentation de la pression et de la température corporelle. La condition est définie comme une colique rénale et nécessite un soulagement immédiat. Lorsqu'une crise survient, les symptômes généraux peuvent être aggravés par le flux sanguin lors de la miction. Cela indique des dommages au bassin rénal, indique la nécessité d'administrer des préparations de fer. Les médicaments de ce groupe corrigeront le taux d'hémoglobine, qui diminue lors de la perte de sang..

Maladies génitales

Une sensation désagréable dans le bas de l'abdomen chez l'homme se produit avec varicocèle (varices du cordon spermatique), vésiculite (inflammation des vésicules séminales), orchite du côté gauche (lésion testiculaire).

  • Douleur dans le côté gauche
  • Hyperthermie
  • Limitation de la mobilité générale
  • Écoulement du tractus génital (purulent, fromage)
  • Rougeur, gonflement de la zone touchée
  • Nausées, faiblesse, léthargie, intoxication générale

Les raisons du développement de maladies des organes génitaux sont le non-respect de l'hygiène personnelle, l'hypothermie, les relations sexuelles occasionnelles, les lésions de la région de l'aine.

Torsion testiculaire

C'est un changement de la position anatomique du testicule, qui conduit à la compression des fibres nerveuses qui courent près de l'organe et des vaisseaux sanguins qui l'alimentent. Chez les hommes, la douleur survient immédiatement dans le bas de l'abdomen et s'il y a une torsion du testicule gauche, la localisation de l'inconfort se fait du côté correspondant.

Les raisons du développement de la violation:

  1. Défauts dans la structure du système reproducteur masculin
  2. Blessures reportées dans la région de l'aine - coups, ecchymoses
  3. Porter des sous-vêtements trop serrés
  4. Augmentation de l'activité physique

De plus, la pression artérielle diminue à des niveaux critiques, des nausées se produisent, se transformant presque immédiatement en vomissements; la peau du scrotum devient bleuâtre.

Prostatite chronique

Maladie de la prostate, qui se manifeste par son inflammation persistante. La prostatite prend une évolution chronique si elle n'est pas éliminée sous une forme aiguë. Raisons du développement:

  • hypothermie
  • mode de vie sédentaire
  • prédisposition héréditaire
  • mouvement de la microflore pathogène à partir d'autres foyers d'inflammation
  • cas fréquents d'excitation sans intimité ultérieure

En plus de la douleur dans le bas-ventre et dans le périnée, l'inflammation chronique de la prostate se manifeste par une diminution de la libido, une dysfonction érectile et des troubles urinaires. Une exacerbation de l'inflammation de cette forme est observée au moins 1 fois en six mois.

Types de douleur et symptômes associés

Lors du rendez-vous chez le médecin, il est important de clarifier le type de douleur, la durée de l'attaque, les facteurs qui contribuent à son élimination. Vous devez également énumérer les symptômes qui accompagnent la sensation désagréable. Sur la base des informations reçues, il est plus facile de recréer le tableau clinique de la pathologie et de composer un traitement.

Douleur sourde et douloureuse

L'inconfort de ce type se manifeste par des processus tumoraux dans les parties du tube digestif, la varicocèle et toutes les conditions dans lesquelles le côlon est étiré. Elle s'accompagne d'une diminution des performances, de troubles dyspeptiques, de signes d'intoxication.

Douleur lancinante

Indique la présence d'une pathologie rénale - pyélonéphrite, processus tumoral ou tuberculose de cet organe. La douleur tirante est un signe d'inflammation dans les parties du système reproducteur masculin. La localisation de ce type d'inconfort change rarement: des premières minutes de l'attaque jusqu'à son arrêt, la sensation désagréable reste au même endroit.

Douleur vive dans le côté

Il est observé avec torsion complète du testicule, diverticulose (il y a en outre une augmentation de la température corporelle, faiblesse), colite ischémique. En outre, une douleur aiguë du côté gauche est le principal signe d'obstruction intestinale, piégeage d'une hernie inguinale. Une sensation désagréable survient soudainement et dans le contexte d'un syndrome douloureux sévère, un homme peut perdre connaissance.

Élancement

Il est observé avec des crampes dans la cavité abdominale, de la constipation, une accumulation de gaz intestinaux, qui sont collectivement associés à des troubles du tube digestif. Une douleur de ce type se manifeste moins souvent par un trouble de l'état des voies urinaires. Signes concomitants avec une gêne lancinante du côté gauche - ballonnements, troubles dyspeptiques, sensation de plénitude dans la cavité abdominale.

Complications possibles

Aggravation de la colite ischémique - gangrène intestinale. Elle s'accompagne de douleurs dans la cavité abdominale sans localisation précise, de symptômes dyspeptiques (nausées, vomissements).

La torsion testiculaire peut entraîner le développement d'une orchiépididymite prolongée, une inflammation chronique de cet organe et de son épididyme. Le risque de développer la gangrène de Fournier - un abcès de la région scrotale augmente également.

Avec une occlusion intestinale, une péritonite peut survenir. Si, avec la lithiase urinaire, le tartre bloque l'uretère ou le bassin, l'urine s'accumule à l'intérieur de l'organe, l'étirant. Cela conduit à l'hydropisie du rein, le mettant à risque de rupture.

Le manque de traitement pour les pathologies du système reproducteur est la cause de l'infertilité. La perte non compensée de liquide dans la dysenterie entraîne une déshydratation totale des tissus et la mort ultérieure. La raison est le dysfonctionnement de tous les organes vitaux, y compris le cerveau.

Quel médecin contacter

Avec des douleurs dans le bas de l'abdomen, un homme doit consulter un thérapeute - sans examen et diagnostic préliminaire, il est impossible de déterminer la cause potentielle de la maladie. Ensuite, en fonction du type de pathologie identifié, le traitement est effectué:

  • gastro-entérologue - si un homme a une colite ou d'autres maladies du tube digestif
  • urologue - lorsqu'une violation du tractus urogénital est détectée
  • spécialiste des maladies infectieuses - si le développement de la dysenterie est établi

Lorsque des maladies du tube digestif ou urinaire sont associées à un déséquilibre hormonal ou à un diabète sucré, vous aurez besoin d'un rendez-vous avec un endocrinologue.

Diagnostique

Pour toutes les affections accompagnées de douleurs dans le côté gauche et le bas de l'abdomen, les hommes devront subir les types de diagnostic suivants:

  • Analyses sanguines de laboratoire (biochimiques, cliniques, analyse du glucose), urines (générales, bactériologiques).
  • Échographie de l'organe, concernant le dysfonctionnement duquel l'hypothèse est née.
  • Coloscopie. Examen endoscopique intestinal.
  • TRUS (est une étude de la prostate en pénétrant la sonde dans le rectum).
  • Urographie excrétrice. Une solution de contraste est injectée dans une veine, elle est distribuée à l'intérieur des reins, après quoi une série de rayons X est prise et la structure de l'organe apparié est évaluée.
  • Examen radiographique des reins (vue d'ensemble).

Diagnostics supplémentaires (possibles) - analyse des matières fécales (totales, pour le sang occulte), IRM, TDM et échographie de la cavité abdominale, biopsie (prélèvement d'un échantillon de tissu d'un organe enflammé).

Traitement

Dans 9 cas et 10 avec une gêne du côté gauche, les hommes sont hospitalisés dans un service hospitalier.

La prostatite chronique est éliminée avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des alpha-bloquants. La torsion testiculaire est traitée chirurgicalement. En cas de maladies intestinales, des enzymes sont administrées au patient. La pyélonéphrite et les processus inflammatoires progressant à l'intérieur du tractus urogénital sont arrêtés avec des antibiotiques, des uroseptiques (furazolidone, furadonine), des analgésiques.

Pour éliminer la colite pseudomembraneuse, il suffit d'arrêter l'antibiothérapie à l'origine du trouble. Ensuite, ils reconstituent activement le volume du liquide perdu: du sel et des solutions de désintoxication sont versés. Le chlorure de sodium, le réosorbilact, le glucose à 5% sont utilisés. De plus, le patient reçoit une boisson abondante.

Lorsque la diverticulose est prescrite:

  • introduction de Cerucal (ou Metoclopromide), solutions cristalloïdes;
  • restauration de la motricité par la méthode Festal;
  • nettoyage de l'intestin avec des lavements siphon.

IBS est traité de manière conservatrice. Des antispasmodiques (No-Shpu, Papaverin), des sorbants (Polysorb, Atoxil), des médicaments anti-mousse (Espumisan) sont prescrits. Médicaments souvent prescrits pour les ballonnements (Pepsan-r).

L'obstruction intestinale, la torsion testiculaire et la varicocèle sont traitées exclusivement par chirurgie.

L'urolithiase est éliminée de manière conservatrice ou opératoire. Dans les premiers cas, des médicaments sont prescrits pour dissoudre les pierres à la consistance du sable et les éliminer lors de la miction. L'opération est réalisée sans incisions - en utilisant un faisceau laser, qui est dirigé vers les calculs, les détruisant en fragments. Pendant la période de récupération, on montre à l'homme l'utilisation d'une quantité abondante d'eau, ce qui permettra d'éliminer des fragments de pierres du corps.

Une crise de colique rénale est arrêtée avec Papaverine, No-Shpoy, Ketanov. Si la condition est accompagnée de la libération de sang pendant la miction, l'homme reçoit une injection de Dicinon, Etamsylate, acide aminocaproïque.

La violation d'une hernie inguinale est éliminée chirurgicalement - ouverte ou fermée. Pour bloquer la lumière de saillie, des implants en mailles modernes sont utilisés.

Quel que soit le type de maladie, un homme se voit prescrire des aliments diététiques. Il faut éviter les aliments salés, acides, épicés, gras, chauds et trop froids. L'utilisation de produits semi-finis, café, marinade, alcool est également contre-indiquée..

Prévoir

Les maladies non compliquées de type inflammatoire ont un pronostic favorable. Les processus tumoraux (organes du tube digestif ou urogénital), identifiés à 3 ou 4 stades de leur développement, comportent une perspective négative. De telles pathologies sont difficiles à corriger et même à l'ablation chirurgicale..

Le retard dans l'obstruction intestinale conduit à une intoxication générale du corps (en raison de l'accumulation de matières fécales et de leur fermentation ultérieure). La dysenterie ne conduit à un mauvais pronostic que si elle n'est pas traitée. La maladie se prête bien à l'élimination grâce à un traitement médicamenteux. Mais, en le conduisant, vous devez vous concentrer sur la reconstitution du liquide excrété par le corps (en raison de la diarrhée, des vomissements).

La prévention

Afin d'éviter le développement de conditions dans lesquelles la douleur survient dans le côté gauche et le bas de l'abdomen, les hommes devraient:

  • Faites attention à l'hygiène personnelle.
  • Ayez une vie sexuelle ordonnée - pas de relations sexuelles occasionnelles.
  • Évitez l'hypothermie, séjour prolongé dans un climat humide.
  • Évitez de manger chaotique, de manger des aliments de mauvaise qualité.
  • Changer les conditions de travail et de vie en faveur d'une option sûre - s'éloigner des sources d'intoxication.
  • Évitez les blessures corporelles.
  • Limiter le stress.

Mesures préventives supplémentaires - thérapie vitaminique saisonnière, examens médicaux réguliers avec une tendance héréditaire aux pathologies.

La douleur dans le côté gauche avec la transition vers le bas-ventre est un symptôme important qui indique la nécessité de consulter un spécialiste. Les maladies qui entraînent une gêne abdominale sont nombreuses. Sans diagnostics matériels et instrumentaux, il est impossible d'établir avec précision la cause profonde de la maladie. Par conséquent, une visite chez un spécialiste est une condition préalable au maintien de l'intégrité de l'organe affecté..

Pourquoi un homme peut-il avoir des douleurs dans le côté gauche du bas-ventre

La douleur dans le bas de l'abdomen gauche chez l'homme est assez courante et provoque beaucoup d'inconfort et d'inconfort. Dans le même temps, une personne ne peut pas comprendre pourquoi elle est apparue et comment elle menace. Habituellement, au lieu de consulter un médecin, le patient avale sans fin des analgésiques, utilise les conseils d'amis et de parents, essaie simplement de ne pas faire attention à sa santé. Dans l'article, vous découvrirez pour quelles maladies un tel symptôme est caractéristique et quel spécialiste doit être consulté si la condition ne s'améliore pas.

Ces douleurs peuvent être causées par diverses raisons et peuvent être à la fois des problèmes de santé temporaires et des symptômes de troubles graves. Les plaintes des patients concernant la traction du bas de l'abdomen sont régulièrement rencontrées lors des examens médicaux. Les sensations de douleur diffèrent par la nature, la durée, l'intensité. Dans tous les cas, il est peu probable que vous puissiez déterminer avec précision la cause de la violation par vous-même, il est donc préférable de ne pas reporter le voyage à la clinique. En effet, en l'absence de traitement, les manifestations douloureuses sont aggravées, tôt ou tard vous devrez tout de même consulter un médecin, mais le traitement sera beaucoup plus compliqué et coûteux.

Attention: la prostatite chronique dans 89% des cas menace le cancer de la prostate! ↑

Si le traitement est ignoré, de nombreux patients développent des problèmes tels que l'impuissance, l'hypertension artérielle et de fortes poussées de l'état psycho-émotionnel.

Comment être traité si la tromperie est partout? Le journaliste Sheinin a mené sa propre enquête. Dans cet article, il a découvert un médicament qui a donné des résultats significatifs dans le traitement de la prostatite et la restauration de la dysfonction érectile - c'est l'urotrine.

La douleur dans le bas-ventre est de cette nature:

  • Douleur - survient le plus souvent avec des maladies des intestins et des reins. Elle peut être causée par un trouble intestinal ordinaire résultant de la consommation d'aliments de mauvaise qualité, trop épicés et gras. L'inflammation rénale, caractérisée par des symptômes similaires, ne tolère pas l'automédication et seul un spécialiste peut diagnostiquer avec précision, après une série de tests et d'examens. Veuillez noter que la prise d'analgésiques est également indésirable, car dans ce cas, l'image de la pathologie est floue.
  • Coutures - généralement causées par un processus inflammatoire dans le gros intestin, qui est dû à l'utilisation d'aliments difficiles à digérer, assaisonnés avec beaucoup d'épices. Également causé par une inflammation du système génito-urinaire.
  • Tirant - la douleur tirante dans le bas de l'abdomen est un symptôme d'un processus inflammatoire dans les organes génito-urinaires, de maladies rénales ou de troubles intestinaux.
  • Aiguë - signale une forme aiguë de maladies infectieuses des organes reproducteurs, des coliques rénales, des problèmes du système digestif. Souvent accompagné d'autres symptômes douloureux: saignements, vomissements, sang dans les urines, évanouissements. En cas de maladie grave du patient, vous devez appeler immédiatement une ambulance.
  • Coupe - apparaît le plus souvent avec des maladies intestinales, mais également notée avec une prostatite, une lithiase urinaire.
  • Terne - survient avec une évolution chronique d'infections génito-urinaires, de troubles intestinaux, de pathologies du pancréas et de la vésicule biliaire.

Pour comprendre les causes de la douleur, vous devez savoir ce qu'il y a dans le bas de l'abdomen gauche. Puisque le système génito-urinaire et l'intestin inférieur sont situés dans cette zone, les sensations douloureuses sont un symptôme:

  • Maladies urologiques.
  • Troubles du fonctionnement des organes digestifs.
  • Pathologies du système nerveux périphérique.

Problèmes urologiques ↑

Comme nous l'avons déjà dit, l'une des principales raisons de ces sensations de douleur est l'inflammation des organes des systèmes urinaire et reproducteur. Le syndrome douloureux est typique de ces pathologies:

  • Prostatite - puisque la glande prostatique enflammée est anatomiquement située à proximité immédiate de la vessie et du rectum, la douleur se propage à ces organes et se produit dans le sacrum, le pénis et la région de l'aine. Un homme ressent des coupures dans le bas de l'abdomen sur le côté gauche, car c'est ici que la projection du rectum est déterminée. En outre, le patient est tourmenté par des mictions fréquentes et douloureuses, une forte fièvre et d'autres manifestations d'inflammation. La principale cause de la pathologie est la présence d'agents pathogènes infectieux qui ont pénétré dans la glande à partir de l'urètre, de la vessie, apportés par la circulation sanguine de l'intestin affecté et des organes distants. De plus, le trouble est causé par des infections sexuellement transmissibles, se développe en raison d'une assise constante, d'un excès de poids, d'une vie intime irrégulière et d'autres facteurs.

Lorsque des sensations douloureuses apparaissent, vous devez essayer d'en découvrir la cause. Pour ce faire, vous devez exclure les aliments épicés et gras, les aliments frits et fumés de l'alimentation. Dans le cas de la disparition de la douleur, on peut en conclure qu'elle a été causée précisément par une mauvaise alimentation.

  • L'urolithiase (lithiase urinaire) est la formation de calculs dans les reins, la vessie et les voies excrétrices, et le passage de calculs à travers les canaux excréteurs provoque une sensation de brûlure dans le bas de l'abdomen chez l'homme. La cause de la violation est des troubles métaboliques, une mauvaise alimentation, une carence en vitamines. La formation de calculs est favorisée par la pyélonéphrite, la prostatite, l'adénome de la prostate, la cystite. Douleur constante ou croissante, accompagnée de mictions douloureuses, de sang dans les urines, de nausées, de vomissements.
  • Urétrite - en plus de la douleur dans l'abdomen, un homme se plaint de mictions fréquentes et douloureuses, d'urine sanglante, de sécrétion de mucus par l'urètre. Des douleurs lors d'une érection peuvent également être observées. La pathologie est de nature infectieuse, elle peut se développer avec l'hypothermie, les allergies aux médicaments, les produits d'hygiène. Les complications comprennent la prostatite, l'épididymite et l'infertilité.
  • Épididymite (inflammation de l'épididyme) - la maladie se manifeste par un syndrome douloureux sévère, un gonflement du scrotum, une forte fièvre. Causé par des agents infectieux, un mauvais placement du cathéter urinaire, une hypothermie, un manque de vitamines.
  • Néoplasmes bénins et malins du système génito-urinaire.

Un urologue et un vénéréologue sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de ces troubles..

Maladies des organes digestifs

Le système digestif humain est très vulnérable et sensible aux influences négatives associées à l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité, passe-temps pour les aliments gras et frits, les épices, la restauration rapide, les sucreries. Tout cela affecte l'état du tractus gastro-intestinal, provoque des troubles intestinaux. Dans ce cas, l'homme ressent une lourdeur dans le bas de l'abdomen, des douleurs de nature différente, des nausées, des flatulences.

Le syndrome de la douleur se manifeste dans de telles maladies:

  • Proctite.
  • Rectocolite hémorragique.
  • Hernie.
  • Une occlusion intestinale.
  • Développement de tumeurs bénignes ou malignes dans l'intestin.

La douleur peut survenir non pas en raison d'une maladie, mais après un repas copieux, manger des aliments lourds pour la digestion, des aliments frits et épicés.

Les douleurs observées depuis longtemps indiquent l'évolution d'une maladie grave. Le plus souvent, ce sont des pathologies des organes excréteurs et reproducteurs, mais il peut y avoir des problèmes avec les intestins. Pour connaître la cause de l'apparition de sensations douloureuses, vous devez contacter un urologue ou un proctologue, subir les examens prescrits par lui et suivre toutes les recommandations de traitement.

Pathologies nerveuses ↑

Souvent, la douleur est due à une atteinte et à une inflammation ultérieure du nerf sciatique avec une hernie intervertébrale. Tout d'abord, le patient développe une douleur dans la région lombaire lors de la marche, puis dans le bas de l'abdomen, du côté gauche ou droit. En médecine, il y a le terme «queue de cheval», signifiant quarante terminaisons nerveuses qui s'étendent de la colonne lombaire au coccyx et sont responsables de l'innervation des jambes et des organes situés dans le bassin. Les lésions de ces nerfs se manifestent par des douleurs dans le bas de l'abdomen, l'aine et le périnée..

L'apparition d'une hernie intervertébrale est favorisée par l'ostéochondrose, l'affaiblissement des muscles du dos, la courbure de la colonne vertébrale et le traumatisme. Le trouble est géré par des spécialistes tels qu'un vertébrologue et un neurologue.

Les raisons pour lesquelles il y a une forte odeur d'urine chez les hommes? →

Histoires de nos lecteurs

Aleksey, Krasnodar: «J'avais un problème de prostate, la douleur était intense, il était difficile d'uriner. Les médecins ont trouvé des traces d'infection. Ils prescrivent des tonnes de pilules, dont il n'y avait aucun sens. Enfin, j'ai guéri la prostatite aiguë, nettoyé le corps et renforcé le système immunitaire des infections, et tout cela grâce à cet article. Quiconque a des problèmes de prostate - doit lire! "

commentaires
Vasily il y a 7 jours
Pendant longtemps, nous n'avons pas pu avoir d'enfant commun avec notre seconde femme, nous avons tous les deux déjà moins de quarante ans. Ses tests sont allés aux médecins dans la norme, seuls mes spermatozoïdes lents interféraient avec les fardeaux. C'est bien que des amis aient conseillé "Prostodin" et dans trois mois je redeviendrai papa.

Andrey il y a 7 jours
Il n'est pas d'usage de s'en plaindre, mais mon "instrument" regarde un peu dans le mauvais sens, ou plutôt pas du tout là, à tel point qu'il est presque impossible d'avoir des relations sexuelles, et je dois même éviter l'intimité même quand "la demoiselle se couche et demande!" Après avoir étudié Internet, j'ai découvert que cela s'appelle la maladie de La Peyronie et qu'elle n'est traitée que par des urologues spécialisés, des injections et plus souvent par une intervention chirurgicale. Heureusement, sur Internet, j'ai trouvé "Prostodin" et après deux semaines, le résultat est déjà perceptible