Dyspepsie intestinale: symptômes et traitement

Le terme «syndrome de dyspepsie intestinale» regroupe un groupe de manifestations cliniques résultant d'une maladie particulière du système digestif. Tous les organes du tube digestif sont impliqués dans la digestion des aliments..

Si chacun d'eux fonctionne mal, la digestion des nutriments se détériore, ce qui se manifeste par des coliques et une gêne dans l'abdomen et l'épigastre, des nausées et d'autres phénomènes désagréables.

Qu'est-ce que la dyspepsie intestinale

Il s'agit d'un concept collectif qui combine divers symptômes de troubles des organes du tractus gastro-intestinal. Nausées, flatulences, crampes dans l'abdomen et l'épigastre sont les principales manifestations qui surviennent dans les maladies du tractus gastro-intestinal ou sont le résultat de la malnutrition.

Il ne sera possible de se débarrasser complètement des symptômes désagréables que si la cause exacte des troubles digestifs est déterminée.

La dyspepsie intestinale accompagne les maladies du système digestif, y compris les pathologies:

  • intestins (gastro-entérite et autres maladies infectieuses, dysbiose);
  • estomac et intestin grêle (gastrite, duodénite, ulcère, reflux gastro-œsophagien, gastroparésie, ischémie intestinale chronique);
  • pancréas (kyste, fibrose kystique, pancréatite, nécrose pancréatique);
  • voies biliaires et vessie, foie (cholangite, calculs dans la vésicule biliaire, cholécystite, cirrhose, thrombose veineuse hépatique, hépatite);
  • hernie para-œsophagienne, diaphragmatique;
  • obstruction intestinale;
  • maladies oncologiques du tube digestif;
  • allergies alimentaires.

La cause de la violation peut être une intoxication grave (domestique ou industrielle), ainsi qu'une intoxication qui se développe à la suite d'un processus inflammatoire purulent dans le corps.

Le risque de développer des troubles digestifs augmente avec:

  • pathologies systémiques (diabète sucré, maladie thyroïdienne, insuffisance rénale et cardiaque chronique);
  • troubles métaboliques, obésité;
  • non-respect du régime alimentaire, suralimentation constante, abus d'aliments gras, frits et épicés, régime monotone;
  • prise régulière et prolongée de certains médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibactériens, antihypertenseurs et autres);
  • surmenage nerveux constant, stress prolongé;
  • l'abus d'alcool;
  • mode de vie sédentaire.

Classification de la maladie

La dyspepsie intestinale est classée en deux groupes:

  1. fonctionnel (sinon alimentaire) - il devient le résultat d'un régime alimentaire déséquilibré et monotone ou d'une violation du régime alimentaire, se caractérise par une détérioration de l'absorption des nutriments en l'absence de lésions structurelles du tube digestif;
  2. organique (fermentation) - en raison d'une sécrétion insuffisante d'enzymes digestives, se développe dans le contexte de lésions structurelles et de pathologies inflammatoires du tube digestif.

La forme fonctionnelle du trouble est classée en trois types:

  1. putride - les protéines ne sont pas complètement ou partiellement digérées;
  2. fermentation - les glucides ne sont pas décomposés;
  3. gras - les graisses sont mal absorbées.

La classification présentée est conditionnelle, car les situations sont très rares dans lesquelles un seul type de composants nutritionnels est mal absorbé. Le plus souvent, avec des maladies du système digestif, la digestion de tous les composants alimentaires s'aggrave en même temps.

La dyspepsie fermentaire est divisée en:

  • gastrogène (pour les maladies de l'estomac);
  • entérogène (à la suite de maladies de l'intestin grêle);
  • pancréatogène (en cas de lésion du pancréas);
  • cholécystogène (en raison de pathologies de la vésicule biliaire);
  • hépatogène (en raison d'un dysfonctionnement hépatique);
  • mixte (en cas de violation du travail de plusieurs organes du tube digestif).

La dyspepsie cholécystogène s'accompagne d'une détérioration de la digestion des graisses; dans d'autres types de pathologie, tous les types de nutriments sont mal absorbés. Si les troubles organiques du tube digestif ne sont pas détectés, une dyspepsie fonctionnelle est diagnostiquée.

Les enfants de moins d'un an peuvent souffrir d'une dyspepsie fonctionnelle associée à la sensibilité du système digestif fragile aux inexactitudes de l'alimentation. Et chez les adolescents, des symptômes désagréables peuvent être causés par des changements hormonaux dans le corps..

Symptômes et traitement de la dyspepsie intestinale chez l'adulte

La dyspepsie intestinale elle-même est un complexe de symptômes combinant des manifestations telles que brûlures d'estomac, lourdeur dans l'estomac, nausées, flatulences (ballonnements), constipation ou diarrhée persistante, crampes dans l'abdomen et la région épigastrique.

De plus, chaque type de trouble a ses propres manifestations cliniques:

  • Fermentation. Il se manifeste par des sensations désagréables dans l'épigastre, un goût métallique dans la cavité buccale, des nausées, des selles molles fréquentes et des ballonnements. En outre, le sommeil du patient est perturbé, des maux de tête, une faiblesse musculaire, de la fatigue peuvent survenir.
  • Fermentation. Il se produit avec des ballonnements, des coupures dans l'abdomen (dues à l'accumulation de gaz), un liquide fréquent, des selles moussantes avec une odeur aigre, une odeur désagréable de la bouche.
  • Gras. Caractérisé par la diarrhée, l'inconfort et les douleurs abdominales une heure après avoir mangé.
  • Putride. Se manifeste par de la diarrhée (les selles ont une odeur putride), des nausées (souvent accompagnées de vomissements), des coliques intestinales, un manque d'appétit, des symptômes d'intoxication générale du corps - faiblesse, maux de tête, étourdissements.

Une visite urgente chez le médecin est nécessaire dans les cas où des symptômes désagréables sont accompagnés de:

  • perte de poids;
  • vomissements fréquents, vomissements avec des impuretés sanglantes;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • la présence de selles noires et goudronneuses;
  • sensations douloureuses dans la poitrine;
  • jaunisse (peau et sclérotique jaunâtres);
  • essoufflement;
  • augmentation de la transpiration;
  • malaise général.

Tous ces symptômes indiquent des maladies graves qui nécessitent un traitement immédiat..

Diagnostic de la maladie

Pour confirmer le diagnostic, un examen visuel et une palpation de l'abdomen (pour détecter les ballonnements), une évaluation des plaintes et des maladies concomitantes du patient.

La dyspepsie étant un complexe de symptômes collectifs, pour identifier ses causes, tous les organes du système digestif sont examinés.

Le médecin peut établir les causes de la dyspepsie intestinale sur la base des résultats des méthodes d'examen de laboratoire et instrumentales suivantes:

  • tests d'urine et de matières fécales (vous permet de détecter les impuretés sanguines cachées, les particules d'aliments non digérés, la teneur élevée en graisses);
  • tests sanguins généraux et biochimiques (vous permet d'identifier les processus inflammatoires dans le corps);
  • analyse du suc gastrique (pour clarifier le niveau d'acidité);
  • tests d'hormones (pour identifier les maladies du système endocrinien, les troubles métaboliques);
  • tests pour Helicobacter pylori - bactéries responsables de l'ulcère gastrique et 12 ulcères duodénaux;
  • recherche mannométrique (le niveau de motilité gastro-intestinale est évalué);
  • endoscopie de l'œsophage, des intestins (pour le diagnostic de la gastrite, des ulcères, duodénite, des néoplasmes bénins / malins);
  • Échographie des organes abdominaux, y compris le foie, la vésicule biliaire, le pancréas;
  • coloscopie (la présence d'oncologie dans le gros intestin est révélée);
  • radiographie de contraste (permet d'évaluer l'état de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle et de l'iléon, d'identifier une hernie hiatale, des tumeurs malignes).

Un examen aux rayons X est effectué uniquement si un cancer est suspecté. La procédure est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, les jeunes enfants.

Traitement de la maladie

Le traitement de la maladie est effectué de manière globale, il est sélectionné en tenant compte des raisons qui ont provoqué des symptômes désagréables, de la gravité du processus pathologique, des maladies concomitantes et d'autres caractéristiques individuelles du patient.

La pharmacothérapie vise à traiter la maladie sous-jacente et à éliminer les symptômes désagréables. En règle générale, les groupes de médicaments suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique standard:

  • Les antiacides. Ils neutralisent l'environnement acide avec une production accrue d'acide chlorhydrique dans l'estomac, réduisant ainsi l'irritation de la membrane muqueuse. Le plus souvent, les antiacides sont prescrits à base de phosphate d'aluminium (Phosphalugel), d'hydroxyde de magnésium (Alumag, Maalox), de carbonate de calcium et de magnésium (Rennie), de bicarbonate de sodium et de sous-nitrate de bismuth (Vikalin, Vikair).
  • Alginates. L'action des médicaments est basée sur la neutralisation de l'acide chlorhydrique et de la pepsine produits, la création d'un film protecteur à la surface de la muqueuse gastrique (Gaviscon, Laminal).
  • Moyens qui suppriment la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Ce groupe comprend les bloqueurs des récepteurs de l'histamine (ranitidine, famotidine) et les inhibiteurs de la pompe à protons (rabéprazole, oméprazole, pantoprazole).
  • Antibiotiques. Si la dyspepsie accompagne un ulcère causé par une infection, deux groupes d'antibiotiques (généralement la clarithromycine et l'amoxicilline) et des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits.
  • Préparations pour la normalisation des selles. Les fonds de ce groupe (Lopéramide, Furazolidone) sont prescrits si la dyspepsie s'accompagne de diarrhée.
  • Enzymes. Festal, Pancreatin, Pancreasim sont généralement prescrits avec une dyspepsie putréfactive et avec une production insuffisante d'enzymes par le pancréas.

Régime

Pour améliorer l'efficacité du traitement médicamenteux et éliminer complètement les symptômes de la maladie, il est important de suivre un régime pendant le traitement. Le patient se voit attribuer un jeûne de courte durée (pendant 36 heures). Pendant le jeûne, il est important de boire beaucoup d'eau purifiée sans gaz.

Certains aliments sont introduits progressivement. La prise alimentaire est effectuée en petites portions fractionnaires. Le régime alimentaire peut différer, il est développé en tenant compte du type de maladie.

Avec la dyspepsie fermentative, les glucides sont exclus du menu pendant 3-4 jours. La base de l'alimentation est constituée d'aliments protéinés contenant un minimum de matières grasses (fromage cottage, viande ou poisson). Après quelques jours, des céréales (maigres) sont ajoutées au menu et après 2-3 semaines, il est permis d'enrichir le régime avec des fruits et légumes.

Avec la variété grasse, les graisses sont complètement exclues du menu, la consommation d'aliments contenant des glucides est limitée. La base de l'alimentation est constituée de produits protéinés faibles en gras (poisson, fromage cottage).

Dans le cas de la dyspepsie putréfactive, l'utilisation d'aliments riches en glucides et en fibres est autorisée. La viande de poisson et de volaille est introduite dans l'alimentation au plus tôt une semaine après le début du traitement.

Prévention de la maladie

La correction de l'alimentation et du mode de vie en général aidera à prévenir le re-développement du syndrome de dyspepsie intestinale. Les médecins recommandent aux patients:

  • normaliser le poids (la perte de poids doit être basée sur une alimentation équilibrée et une activité physique modérée et régulière, et non sur un régime strict ou un jeûne);
  • exclure les aliments et produits malsains du régime nutritif (gras, épicé, chocolat, boissons sucrées gazeuses, café);
  • ajuster le régime alimentaire (manger souvent, mais en petites portions, en même temps, prendre le dernier repas au plus tard 3-4 heures avant le coucher);
  • consultez votre médecin au sujet du remplacement ou de l'arrêt des médicaments si des symptômes de dyspepsie surviennent après leur prise;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • traiter en temps opportun les maladies du tube digestif.

La dyspepsie intestinale réunit un groupe de signes d'indigestion résultant de diverses pathologies du tractus gastro-intestinal ou d'une alimentation déséquilibrée. Les tactiques de traitement et les prévisions dépendent de la cause exacte du problème..

La dyspepsie se prête facilement à un traitement médicamenteux, mais le risque de réapparition de symptômes désagréables n'est pas exclu. Par conséquent, il est si important de suivre le régime, de surveiller le régime, de contrôler la santé globale.

Dyspepsie intestinale

La dyspepsie intestinale est un trouble du système digestif qui s'accompagne d'une digestion incomplète des aliments. Pour cette raison, il y a une augmentation de la libération de toxines et la multiplication des agents pathogènes. Souvent, un tel trouble se forme dans le contexte d'une mauvaise nutrition, de la consommation d'aliments préparés à partir de produits de mauvaise qualité, ainsi que d'un régime monotone, par exemple, la prédominance des glucides sur les graisses et les protéines. Souvent, une telle maladie est diagnostiquée chez les enfants dans un contexte de suralimentation fréquente ou de consommation d'aliments inappropriés pour le groupe d'âge. De plus, il peut se former en raison d'autres maladies du tractus gastro-intestinal.

La manifestation clinique de la maladie dépend directement de son type. Les symptômes sont souvent: une sensation de douleur et d'inconfort dans l'abdomen, des crises de nausées et de vomissements, une détérioration de l'état général, des éructations, une intolérance à certains aliments, des brûlures d'estomac, des troubles du sommeil et une augmentation de la formation de gaz.

Le traitement d'un tel trouble vise à éliminer les symptômes et consiste à prendre des médicaments, ainsi qu'à adhérer à un régime..

Étiologie

Il existe plusieurs raisons pour les symptômes de troubles tels que l'indigestion et la dyspepsie intestinale. Le plus souvent, ces maladies se développent sur fond de malnutrition. D'autres facteurs contributifs peuvent être:

  • suralimentation fréquente;
  • mener une vie malsaine;
  • la prédominance de certains aliments et boissons dans l'alimentation;
  • influence prolongée de situations stressantes;
  • pratiquer une activité physique intense immédiatement après avoir mangé;
  • prise régulière de certains médicaments;
  • impact négatif de la nourriture environnante;
  • violation des niveaux hormonaux chez les adolescents;
  • la période de naissance d'un enfant - les intestins sont pressés par le fœtus en croissance;
  • prise de restauration rapide, manque de mastication complète.

Parmi les maladies contre lesquelles la dyspepsie intestinale peut se développer, il y a:

  • ulcère peptique;
  • RGO;
  • pancréatite;
  • ZhKB;
  • évolution chronique des troubles du tractus gastro-intestinal.

Très souvent, des symptômes de troubles digestifs sont observés après avoir mangé de la nourriture, ce qui explique pourquoi une personne peut ne pas connaître l'évolution d'autres processus pathologiques du tractus gastro-intestinal.

Variétés

En fonction des caractéristiques de l'évolution et de la manifestation des signes caractéristiques, il existe plusieurs types de syndrome de dyspepsie intestinale:

  • fermentation - se forme dans le contexte de la consommation d'un grand nombre de produits qui provoquent le processus de fermentation dans le corps humain. Ces produits peuvent être du miel, du kvas, des légumineuses, des fruits et du chou. Les signes d'un tel trouble sont: des gaz avec une odeur fétide, une diarrhée abondante et une odeur désagréable de la bouche;
  • non ulcère - se développe à la suite de l'utilisation constante d'aliments excessivement chauds, gras, épicés ou sucrés. Il se traduit par un syndrome douloureux sévère et une diminution de l'appétit;
  • par genèse névrotique - la cause de l'apparition des symptômes est la libération excessive d'adrénaline. Cela peut être dû à des situations stressantes. On observe l'apparition de maux de tête sévères, d'éructations, de crises de nausées et de vomissements;
  • putride - résulte de la consommation constante d'aliments protéinés, qui prend plus de temps à digérer. La dégradation des protéines est caractérisée par la libération de substances toxiques;
  • gras - le principal facteur de formation est la consommation régulière d'aliments gras, qui sont lentement absorbés par le corps. Le principal symptôme de cette forme de maladie est la diarrhée. Dans ce cas, les matières fécales ont une teinte claire et une odeur fétide;
  • enzymatique - accompagnée d'une expression vive des symptômes, en particulier - douleur, apparition d'un goût désagréable dans la bouche, fatigue accrue et maux de tête sévères.

Quel que soit le type de trouble digestif du tractus gastro-intestinal, une diététique et des médicaments sont impliqués dans le traitement.

Symptômes

Comme mentionné ci-dessus, chaque type de syndrome implique l'expression de symptômes spécifiques. Ainsi, la manifestation clinique de la dyspepsie fermentaire est:

  • une forte augmentation du volume de l'abdomen;
  • augmentation du dégagement de gaz;
  • diarrhée, accompagnée de la libération de selles liquides, moussantes et acides;
  • la libération d'une odeur désagréable de la cavité buccale;
  • accès de douleur douloureuse.

En cas de forme putréfactive d'une telle maladie, les éléments suivants se présentent:

  • attaques de nausées, qui se terminent souvent par des vomissements;
  • éructations avec une odeur désagréable;
  • maux de tête sévères;
  • faiblesse générale du corps;
  • vertiges;
  • colique intestinale;
  • diminution de l'appétit.

Les signes caractéristiques de la dyspepsie de la genèse névrotique sont:

  • trouble du sommeil;
  • perte de poids dans le contexte d'une perte d'appétit;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • maux de tête intenses;
  • nausée et vomissements.

Symptômes de la dyspepsie intestinale non ulcéreuse:

  • douleur dans l'abdomen, caractère serré;
  • régurgitation avec une odeur aigre désagréable;
  • nausées sans vomissements;
  • intolérance à certains aliments et aliments gras;
  • insomnie;
  • larmoiement sans cause;
  • saturation rapide;
  • colique intestinale;
  • sautes d'humeur constantes.

La dyspepsie intestinale enzymatique se caractérise par des symptômes tels qu'une augmentation de la production de gaz, des ballonnements sévères, un goût métallique dans la bouche, une diminution de l'appétit, une envie fréquente de déféquer et une fatigue extrême.

Très souvent, les enfants souffrent de ce trouble. La maladie est diagnostiquée dans la première ou la deuxième année de vie. Les parents peuvent comprendre que le bébé s'inquiète d'une telle maladie, par des symptômes tels que:

  • augmentation des larmes;
  • trouble du sommeil;
  • une pose d'enfant, dans laquelle il tire constamment ses jambes vers son ventre;
  • régurgitations fréquentes.

Les enfants plus âgés peuvent présenter de tels signes - envie fréquente de déféquer, les matières fécales sont liquides, ont une teinte verdâtre et une odeur désagréable, souvent de petites bosses blanches peuvent être trouvées. De plus, les parents signalent une augmentation du volume abdominal et une diminution significative de l'appétit..

Traitement

Avant de commencer le traitement, le spécialiste doit se familiariser avec les antécédents médicaux et biologiques du patient, ainsi que procéder à un examen physique approfondi. Ceci est fait pour identifier les causes et la gravité des symptômes. Après cela, des examens de laboratoire et instrumentaux supplémentaires peuvent être nécessaires. La recherche en laboratoire consiste en l'étude des tests sanguins, de l'urine, des matières fécales et de la sécrétion du tractus gastro-intestinal. Les méthodes instrumentales comprennent l'échographie, les rayons X et FEGDS.

Si, lors du diagnostic, les médecins détectent l'évolution des maladies concomitantes, elles sont tout d'abord éliminées. Après cela, un traitement médicamenteux de la maladie sous-jacente est prescrit, visant à éliminer les symptômes de troubles digestifs dans le tractus gastro-intestinal. Souvent, les patients se voient prescrire:

  • médicaments pour combattre la constipation et la diarrhée. Ils doivent être pris jusqu'à ce que ces signes disparaissent complètement. Ces substances sont prescrites avec une extrême prudence aux enfants;
  • anesthésiques - pour réduire la douleur;
  • les bloqueurs d'histamine - aident à réduire l'acidité accrue de l'estomac;
  • substances enzymatiques - nécessaires pour activer le processus de digestion.

En outre, la thérapie est considérée comme incomplète sans tenir de conversations médicales avec un psychothérapeute, en éliminant les facteurs de stress, en pratiquant régulièrement une activité physique modérée et en corrigeant le régime alimentaire et le régime alimentaire..

Le traitement de la maladie avec un régime est de nature individuelle, en fonction des raisons de la formation et de la forme de l'évolution de la maladie. Le régime alimentaire pour la dyspepsie comprend l'utilisation d'aliments liquides et en purée, de viandes et de poissons diététiques, cuits sans graisse ajoutée et de grandes quantités de sel. Il vaut également la peine d'abandonner les boissons gazeuses alcoolisées et sucrées, les assaisonnements chauds et les conservateurs..

Dans la dyspepsie fermentative, les aliments doivent exclure les aliments riches en glucides, mais les protéines sont recommandées. Avec une forme putride, au contraire, il est strictement interdit de manger des aliments protéinés. En cas de diagnostic de dyspepsie graisseuse, la consommation d'aliments gras est considérablement réduite.

En cas de traitement intempestif d'un tel trouble du tractus gastro-intestinal et en ignorant les symptômes, il existe un risque de complications, dont la plus grave est la dysbiose gastrique. La prévention d'une telle maladie consiste à maintenir un mode de vie sain, en suivant les recommandations en matière de nutrition et de pharmacothérapie. Dans de tels cas, le pronostic de la maladie est favorable..

Dyspepsie (Indigestion)

La dyspepsie est une condition dans laquelle le processus digestif est perturbé chez un adulte ou un enfant. La dyspepsie est déterminée si une personne présente des troubles du fonctionnement du tractus gastro-intestinal, mais il n'y a pas de changement dans la nature morphologique.

Comment la dyspepsie se manifeste?

Le syndrome de dyspepsie est un complexe de symptômes qui est noté à la fois dans les lésions organiques et fonctionnelles du tractus gastro-intestinal. Avec la dyspepsie organique, la douleur survient à certaines saisons (plus souvent à l'automne et au printemps), plus souvent la nuit. Une personne souffre de brûlures d'estomac sévères, son poids corporel peut diminuer..

En fonction de la cause exacte des troubles du tractus gastro-intestinal, différents types de dyspepsie sont déterminés. Dyspepsie intestinale, pancréatique, hépatique, gastrique - le résultat d'un dysfonctionnement d'une des parties du système digestif.

La dyspepsie putride, fermentative et graisseuse est le résultat de troubles alimentaires. La dyspepsie fermentaire chez les enfants et les adultes est une conséquence d'une mauvaise digestion des glucides. Pour cette raison, les processus de fermentation dans le gros intestin sont fortement augmentés. Ce phénomène peut même être observé chez les nourrissons. En fonction des caractéristiques du cours, une dyspepsie aiguë et chronique de ce type est déterminée. Chez un patient souffrant de cette maladie, il existe une faiblesse générale du corps, des grondements périodiques dans l'abdomen, des flatulences, des changements d'appétit (à la fois sa diminution et son augmentation), des gaz à odeur piquante sont souvent libérés. Un autre symptôme caractéristique est la diarrhée, tandis que les selles peuvent apparaître jusqu'à 4 fois par jour. Il n'y a pas de mucus et de sang dans les selles du patient, elles sont de couleur claire, avec des mélanges de bulles de gaz.

La dyspepsie putride chez les enfants et les adultes se développe en cas de violation de la digestion des protéines. En conséquence, une décomposition putréfactive des protéines se produit, qui se produit le plus souvent dans le gros intestin. Les formes aiguës et chroniques de la maladie sont notées. Si la maladie est chronique, le patient souffre dans ce cas d'une diarrhée persistante constante. La dyspepsie intestinale putride se manifeste par des ballonnements, une éructation constante, qui a l'odeur des œufs pourris. Les matières fécales ont une couleur sombre, elles peuvent être à la fois liquides et pâteuses, ont une odeur putride. Avec une manifestation grave du symptôme, il y a des signes d'intoxication du corps.

Le syndrome de la dyspepsie gastrique survient souvent chez les enfants en raison de l'écart entre la composition ou le volume de la nourriture et les capacités du tractus gastro-intestinal de l'enfant. En règle générale, la dyspepsie survient chez les enfants au cours de la première année de vie. Chez les enfants, la dyspepsie simple est déterminée, lorsque seul le fonctionnement du système digestif est perturbé, et la dyspepsie toxique, lorsque des changements dans les processus métaboliques sont notés chez l'enfant.

Parfois, une dyspepsie parentérale est également diagnostiquée, qui se développe dans le contexte d'autres maladies.

Un enfant qui présente des symptômes de dyspepsie crache très souvent, vomit, selles fréquentes (environ 8 fois par jour). Dans les excréments de l'enfant, il peut y avoir un mélange de grumeaux blancs, verts. L'enfant souffre de ballonnements, de manque d'appétit. En conséquence, il y a une diminution du poids corporel.

La dyspepsie toxique se manifeste en raison de l'influence des mêmes raisons que la dyspepsie simple. Très souvent, ce symptôme se manifeste chez les enfants affaiblis. Les toxines sont absorbées dans le corps de l'enfant, par conséquent, l'indigestion dans la dyspepsie toxique entraîne des lésions hépatiques et la manifestation de symptômes d'intoxication. En cas de diarrhée sévère, le métabolisme eau-sel est perturbé et le corps est déshydraté. Le développement de la maladie est rapide. La température corporelle de l'enfant augmente, la fréquence des selles augmente, qui deviennent aqueuses. Si la lésion toxique progresse davantage, un collapsus et un coma peuvent se développer. Avec la dyspepsie parentérale, les mêmes symptômes sont notés qu'avec la dyspepsie simple.

La dyspepsie fonctionnelle chez les enfants est déterminée après l'âge d'un an. Un enfant dans cet état souffre de douleur ou d'inconfort dans la région épigastrique. Dans le même temps, les maladies organiques ne sont pas détectées au cours de l'étude..

Très souvent, les femmes qui attendent un enfant souffrent de la soi-disant dyspepsie des femmes enceintes. Ce phénomène est généralement dû au reflux acide, qui est le rejet d'acide de l'estomac dans l'œsophage de la femme. En conséquence, des brûlures d'estomac, une indigestion pendant la grossesse sont notées. Parfois, les symptômes d'indigestion sont légers et ne dérangent pas trop la femme enceinte. Cependant, les symptômes aigus de l'indigestion provoquent parfois un inconfort important. Avec la dyspepsie chez la femme enceinte, non seulement une indigestion ou une indigestion des intestins peut être notée, mais également des brûlures d'estomac, des douleurs dans l'abdomen. Parfois, l'indigestion peut entraîner des nausées et même des vomissements. Mais le plus souvent, l'indigestion pendant la grossesse provoque une sensation constante de plénitude dans l'estomac après avoir mangé. De tels symptômes peuvent être notés à n'importe quel trimestre, cependant, l'inconfort est aggravé dans les derniers mois de la naissance du bébé. Après l'accouchement, tous les symptômes de la dyspepsie disparaissent..

Pourquoi la dyspepsie se manifeste-t-elle?

La dyspepsie intestinale et gastrique est bien connue de ceux qui souffrent d'ulcère gastroduodénal, de pancréatite, de reflux gastro-œsophagien, de cholécystite, de tumeurs de l'estomac et d'autres affections du système digestif..

La dyspepsie des intestins et de l'estomac peut se développer dans le contexte de troubles de la régulation nerveuse des fonctions motrices de l'estomac et du duodénum. La manifestation de la dyspepsie toxique est souvent associée à des maladies intestinales infectieuses.

Si une personne a reçu un diagnostic de dyspepsie gastrique fonctionnelle, de tels phénomènes sont associés à des troubles du tractus gastro-intestinal, des processus pathologiques dans l'intestin, une dysbiose, etc. La dyspepsie gastrique fonctionnelle se manifeste sous l'influence d'un certain nombre de facteurs qui aggravent ces processus. Ainsi, une dyspepsie gastrique ou intestinale est souvent notée chez ceux qui ont l'habitude d'absorber très rapidement des aliments. Une personne mâche très mal la nourriture, donc elle ne se mélange pas assez avec les enzymes digestives de la salive. De plus, la nourriture est mal digérée par ceux qui ont l'habitude de trop manger. Dans certains cas, le phénomène de la dyspepsie est observé chez ceux qui consomment certains aliments mal digérés par le tube digestif. Dans certains cas, l'utilisation de boissons gazeuses, d'alcool, de boissons contenant de la caféine affecte également négativement les fonctions du tube digestif.

Les situations stressantes sont un autre facteur qui provoque la manifestation de la dyspepsie. Avec de forts bouleversements émotionnels, les hormones adrénaline et cortisone sont libérées, ce qui favorise la circulation sanguine vers les muscles, et non vers le système digestif. De plus, dans un état de stress, une personne avale beaucoup d'air lors du processus d'absorption des aliments, ce qui nuit également au processus de digestion. Vous ne devez pas faire d'exercice immédiatement après avoir mangé, car en raison de l'effort, le flux sanguin est redistribué.

En plus de ces facteurs, la survenue d'une dyspepsie fonctionnelle provoque le tabagisme, une forte consommation d'alcool, des maladies infectieuses qui affectent la muqueuse gastrique. Parfois, la condition est aggravée sous l'influence d'une température de l'air élevée, d'une pression atmosphérique élevée.

Des manifestations de dyspepsie fermentative sont souvent notées chez une personne si elle passe à des aliments inhabituels pour lui, et également si une grande quantité de fibres végétales a été consommée. Les manifestations de la dyspepsie putréfactive sont parfois associées à une hypersécrétion intestinale, qui survient à la suite de processus inflammatoires-nécrotiques.

Les manifestations de la dyspepsie graisseuse sont très rares. Cette condition se développe après la consommation d'aliments gras par ceux qui souffrent de maladies du foie, des voies biliaires ou du pancréas.

Comment se débarrasser de la dyspepsie?

Avant de prescrire un traitement qui aidera à soulager les symptômes de la dyspepsie, un examen complet est effectué pour déterminer la cause du symptôme. Un diagnostic différentiel de la dyspepsie gastrique est également effectué. Après un examen complet, le médecin traitant peut déterminer quelle forme de dyspepsie gastro-intestinale est notée chez le patient et prescrire le traitement approprié.

Si un patient reçoit un diagnostic de dyspepsie fermentative de l'estomac, il lui est d'abord attribué des jours de jeûne spéciaux, ainsi que le respect d'un régime protéiné spécial. Dans ce cas, l'utilisation de glucides doit être limitée. Si l'état du patient se normalise progressivement, son alimentation se développe. La pratique de la prise de vitamines, de médicaments adsorbants, de préparations enzymatiques.

Pour se débarrasser de la dyspepsie putréfactive, il est nécessaire de suivre un régime dans lequel les glucides prédominent et les protéines sont en même temps limitées. Il est très important de manger de manière fractionnée, c'est-à-dire de manger au moins 6 fois par jour en petites portions. Des analgésiques peuvent être prescrits si le patient est préoccupé par la douleur..

Le traitement de la dyspepsie chez les enfants avec sa forme simple est effectué en ambulatoire. Cependant, vous devez absolument demander à votre pédiatre comment traiter la dyspepsie. Il est important d'éliminer la cause qui a déclenché le développement de cette condition. Par conséquent, à la question de savoir quoi faire avec l'indigestion chez les enfants, le médecin répond sans équivoque: tout d'abord, le régime alimentaire approprié pour la dyspepsie est important. Un enfant qui a besoin d'un traitement pour une indigestion reçoit un régime à base de thé d'eau pendant 6 à 12 heures. À ce moment, vous pouvez donner à votre bébé du thé très faible, une solution de Ringer, une solution de glucose à 5%, une solution de chlorure de sodium isotonique. Dans les premiers jours, il est important de limiter la quantité de nourriture consommée. En plus du régime, l'apport en enzymes et en vitamines est indiqué. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez pratiquer un traitement avec des remèdes populaires utilisant des décoctions à base de plantes (graines d'aneth, plantain, etc.).

La dyspepsie toxique ne doit être traitée qu'à l'hôpital. Une thérapie de réhydratation est effectuée pendant une journée ou un régime à base d'eau et de thé est pratiqué. Le patient reçoit une injection de liquide par voie orale ou intraveineuse. Des solutions de remplacement du plasma sont introduites, plus tard - des solutions salines. Une fois la thérapie d'hydratation effectuée, pendant une semaine, l'enfant est nourri exclusivement avec du lait maternel ou des préparations à base de lait aigre. Dans le processus de traitement complexe, la prise de préparations enzymatiques, de complexes vitaminiques et d'antibiotiques est prescrite. Si la maladie est grave, le patient se voit prescrire des glucocorticoïdes, de la gamma globuline.

En général, le traitement de la dyspepsie devrait impliquer un traitement de la maladie qui a déclenché les manifestations de ce symptôme. Afin de prévenir le développement de cette maladie, il est important, tout d'abord, de porter une attention particulière au régime, au régime et aux habitudes alimentaires, pour traiter toutes les maladies gastro-intestinales à temps. En règle générale, nous parlons d'un pronostic favorable, mais parfois une colite, une entérite, des changements dystrophiques dans le foie se développent dans le contexte de la dyspepsie chronique.

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa, nommé d'après M.I. Pirogov et stage à sa base.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pendant de nombreuses années et un travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

commentaires

Merci pour l'article. Détaillé et à la fois laconique et très clair. Juste ce dont vous avez besoin pour comprendre la signification du diagnostic posé par le médecin et la raison pour laquelle le médicament a été prescrit à l'enfant.

Merci pour l'article utile! Rédigé dans un langage accessible, modérément détaillé et non surchargé de détails inutiles.

Symptômes et traitement de la dyspepsie intestinale chez l'adulte

La dyspepsie intestinale peut toucher absolument n'importe quelle personne. Il est à noter qu'il ne s'agit probablement pas d'une maladie, mais d'un dysfonctionnement du système digestif, qui, avec la bonne approche, peut être facilement éliminé..

Chez les personnes, la dyspepsie intestinale, dont les symptômes sont connus de tous les adultes, est généralement appelée le simple mot «indigestion»..

Qu'est-ce que la dyspepsie intestinale

Alors, le syndrome de dyspepsie intestinale, qu'est-ce que c'est?

De par sa nature, la dyspepsie intestinale est un trouble du système digestif, qui se produit en raison d'un manque d'enzymes, de la malnutrition et de nombreux autres facteurs..

Selon les statistiques, des signes de pathologie se retrouvent chez 40% de la population des pays développés du monde et encore plus souvent chez les résidents de pays à faible niveau de vie!

Un examen approfondi du système digestif vous permet de détecter non seulement la pathologie, mais également la présence d'éventuelles maladies concomitantes.

Raisons de développement

Parmi les nombreuses causes possibles de la dyspepsie, les principales sont les suivantes:

  • suralimentation fréquente;
  • nourriture "sur le pouce";
  • abus d'aliments gras, café, boissons alcoolisées;
  • fumeur;
  • mode de vie sédentaire;
  • stress fréquent;
  • l'intolérance ou l'utilisation à long terme de certains types de médicaments;
  • réactions allergiques à certains types d'aliments;
  • empoisonnement grave du corps;
  • augmentation de la sécrétion d'acide chlorhydrique dans l'estomac avec gastrite;
  • la présence de maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite chronique, ulcères, maladies inflammatoires et oncologiques);
  • la présence de maladies systémiques (pathologie thyroïdienne, diabète sucré, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque);
  • maladies du pancréas (cancer, pancréatite);
  • la présence de maladies de la vésicule biliaire, dans lesquelles le flux de bile dans l'intestin est perturbé.

De plus, les troubles dyspeptiques de l'intestin peuvent provoquer une alimentation monotone. Par exemple, une teneur élevée en protéines dans l'alimentation ralentit la digestion des aliments et provoque la formation de microflore putréfactive dans les intestins. Par conséquent, ne vous laissez pas emporter par des aliments tels que la viande rouge et les saucisses qui en sont issues..

Une consommation excessive de glucides dans les aliments sous forme de produits de boulangerie et de confiserie, de boissons gazeuses, de légumineuses provoque des processus de fermentation dans l'intestin et, par conséquent, le développement d'une forme fermentative de pathologie.

Très rarement, mais on retrouve également une dyspepsie graisseuse dont l'apparition est associée à une consommation excessive de graisses réfractaires (saindoux).

Il existe également une forme enzymatique du trouble, qui survient à la suite d'un manque de certaines enzymes digestives:

  • enzymes sécrétées par le pancréas;
  • suc gastrique;
  • enzymes de l'estomac;
  • la bile (et en particulier les acides biliaires).

Dans certains cas, il y a des violations dans la production de plusieurs types d'enzymes à la fois et un type mixte de pathologie est diagnostiqué.

Symptômes et diagnostic de la maladie

La dyspepsie intestinale s'accompagne généralement de symptômes d'indigestion:

  • douleur douloureuse et inconfort dans le haut de l'abdomen,
  • diarrhée ou constipation,
  • nausées sans vomissements,
  • brûlures d'estomac,
  • ballonnements.

De plus, chacun des types de dyspepsie intestinale a ses propres symptômes:

  • la forme fermentative est caractérisée par des flatulences avec des sons spécifiques dans l'abdomen, des douleurs dues à une augmentation de la production de gaz, des selles fréquentes;
  • la forme putréfiante s'accompagne d'une grave intoxication du corps et, par conséquent, de maux de tête, d'une perte de force, de l'apparition de selles molles avec une odeur pourrie;
  • la dyspepsie de fermentation s'accompagne en outre de flatulences, d'inconfort dans l'estomac, d'apparition d'un goût métallique désagréable dans la bouche, d'une diminution de l'appétit, d'une sensation de fatigue extrême, de maux de tête;
  • avec une forme grasse de pathologie, un inconfort ou une douleur dans l'abdomen est observé 0,5 à 1 heure après un repas, ainsi qu'une diarrhée avec l'apparition d'un revêtement blanchâtre sur les selles.

Les raisons d'un appel urgent à des spécialistes sont les cas où les manifestations de la dyspepsie sont accompagnées de:

  • essoufflement,
  • douleur thoracique,
  • perte de poids,
  • l'apparition de selles noires goudronneuses,
  • difficulté progressive à avaler,
  • augmentation de la transpiration,
  • jaunisse.

La présence de dyspepsie est établie par un gastro-entérologue.

Le diagnostic différentiel comprend la prise d'anamnèse, au cours de laquelle le spécialiste constate la présence de symptômes spécifiques, la fréquence et l'intensité de leur manifestation.

La palpation de l'abdomen est obligatoire, la motilité intestinale est entendue et la présence de ballonnements est déterminée. En outre, des tests de laboratoire sont prescrits: sang, matières fécales, urine.

Dans certains cas, il devient nécessaire de mener des méthodes d'enquête supplémentaires:

  • endoscopie,
  • Échographie des organes abdominaux,
  • radiographie,
  • analyse du suc gastrique,
  • recherche manométrique,
  • tests pour détecter la bactérie Helicobacter Pylori.

Ce n'est qu'après que ce médicament est prescrit.

Traitement de la dyspepsie intestinale chez l'adulte

Votre médecin vous expliquera comment traiter correctement la dyspepsie..

Tout d'abord, il est conseillé au patient de s'abstenir de manger de la nourriture pendant 36 heures. Pour le moment, seule la consommation d'eau non gazeuse est autorisée.

Ensuite, un régime spécial est sélectionné, qui contiendra ou exclura certains types d'aliments (en fonction de la forme et des causes de l'indigestion).

Avec la dyspepsie graisseuse, vous devez limiter la consommation de graisse. Avec une forme de pathologie fermentative, il est recommandé d'exclure de l'alimentation les aliments riches en glucides. Le régime alimentaire pour la dyspepsie intestinale putride limite l'utilisation d'aliments protéinés.

Souvent, les patients se verront prescrire des médicaments:

  • anesthésiques - pour réduire les sensations douloureuses;
  • enzymes - pour améliorer les processus digestifs;
  • bloqueurs de l'histamine - pour réduire l'acidité de l'estomac;
  • remèdes contre la diarrhée ou la constipation.

Avec la bonne approche, le traitement de la dyspepsie chez l'adulte ne prend pas beaucoup de temps et les signes de pathologie sont éliminés assez facilement.

Ne remettez pas la visite chez le médecin à la dernière! Sinon, la dyspepsie intestinale peut entraîner le développement de problèmes plus graves, tels que la dysbiose de l'estomac..

Prévention de la maladie

Prévenir la dyspepsie n'est pas si difficile.

Tout d'abord, vous devez reconsidérer votre style de vie habituel:

  • éviter de trop manger,
  • refuser les collations «sur le pouce»,
  • réduire la consommation ou arrêter complètement l'alcool et le tabagisme,
  • diversifier l'alimentation.

De plus, il est important de surveiller en permanence votre santé et d'accorder une attention particulière à la prévention des maladies gastro-intestinales..

Dyspepsie fonctionnelle: qu'est-ce que c'est et types de maladie

Un trouble digestif est un dysfonctionnement de l'estomac avec un manque d'enzymes responsables de la transformation des aliments. De nombreuses personnes sont confrontées à ce problème. Dans ce cas, des maladies associées au système digestif se développent..

Qu'est-ce que la dyspepsie? Symptômes d'indigestion, qu'est-ce que cela signifie?

Il s'agit d'un trouble fonctionnel de l'estomac caractérisé par certains symptômes et certaines causes. Il existe différents types de cette pathologie..

Comment se produit la dyspepsie intestinale? Qu'est-ce qui influence son développement? Comment normaliser l'estomac? Qu'est-ce que la dyspepsie alimentaire? Ce qui est caractérisé par une dyspepsie putréfactive?

  1. Les raisons
  2. Types
  3. Symptômes typiques
  4. Diagnostic et traitement
  5. Régime alimentaire et prévention
  6. Conseils & Astuces

Les raisons

La perturbation des organes responsables de la digestion des aliments consommés peut provoquer des maladies complexes. Pour cette raison, le corps ne reçoit pas la quantité requise de nutriments, ils cessent d'être absorbés. Mais généralement, cette pathologie se développe à la suite d'une maladie complexe. Il s'agit rarement d'un processus distinct..

Les enfants de moins d'un an peuvent développer une dyspepsie alimentaire, provoquée par une mauvaise alimentation.

Causes courantes de digestion altérée des aliments:

  1. Inflammation de la muqueuse gastrique - gastrite.
  2. Ulcère de l'estomac.
  3. Mauvais développement et travail du système digestif.
  4. Inflammation du système digestif.
  5. Manque de vitamines et de minéraux.
  6. Utilisation de médicaments.
  7. Augmentation de l'acidité dans l'estomac.
  8. Problèmes d'excrétion de la bile et de la bile.

Des facteurs externes peuvent provoquer l'apparition de troubles digestifs. La violation du contexte psycho-émotionnel contribue à la détérioration du processus de digestion des aliments. Ceci est influencé par le nombre de situations stressantes vécues. Dans ce cas, une dyspepsie intestinale fonctionnelle apparaît. Il ne provoque pas de modifications du tube digestif. Ce type de maladie est courant chez les femmes. Chez les hommes, cette pathologie est détectée moins souvent..

Dois savoir! La malnutrition contribue à l'indigestion. Manger beaucoup d'aliments gras. Les personnes qui préfèrent la restauration rapide sont plus susceptibles de souffrir de troubles de l'estomac. Manger en courant est mauvais pour la santé humaine.

Le développement de pathologies dans le système digestif est influencé par l'état de santé général du patient. Ce processus peut être facilité par:

  • allergie alimentaire;
  • hernie dans la région du diaphragme;
  • calculs biliaires;
  • inflammation du pancréas.

Vous pouvez vous débarrasser des maux d'estomac en normalisant la nutrition et en éliminant la cause profonde.

Il y en a plusieurs. Le plus courant est la dyspepsie fonctionnelle. À son tour, cette espèce peut être divisée en:

  • type de fermentation;
  • nature putride;
  • type gras.

Le type de fermentation de la maladie provoque l'utilisation d'aliments contenant un taux élevé de glucides dans la composition. Ça peut être:

  1. Produits de boulangerie au beurre.
  2. Sucre sous toutes ses formes.
  3. Divers bonbons.
  4. Haricots, pois, haricots.
  5. Chou, mais seulement chou blanc.
  6. Seuls les raisins de baies.
  7. Bière et kvas.

Manger beaucoup de ces aliments augmente le risque d'indigestion. Il y aura un changement dans la microflore dans l'intestin.

La dyspepsie putride survient lorsqu'une grande quantité de protéines pénètre dans le corps avec de la nourriture. Ceci est facilité par les produits suivants:

  • porc, agneau ou bœuf;
  • tous types de saucisses.

Une mauvaise digestion des aliments peut entraîner l'entrée de grandes quantités de graisse dans le corps. Il peut s'agir de saindoux ou de toute graisse difficile à décomposer. Dans ce cas, un type de maladie graisseuse est diagnostiqué..

L'indigestion organique a 5 types et se manifeste lorsque:

  1. Mauvaise fonction hépatique.
  2. Dysfonctionnements de la bile.
  3. Maladies de l'estomac.
  4. Inflammation du pancréas.
  5. Inflammation dans l'intestin grêle.

Si, au cours du processus de diagnostic, plusieurs raisons du développement d'une mauvaise digestion sont identifiées, la dyspepsie est appelée mixte.

Symptômes typiques

Les symptômes de la dyspepsie apparaissent en fonction du type de maladie. Mais il y en a des généraux qui suggèrent le développement de la maladie. Il:

  • la nausée;
  • brûlures d'estomac et éructations désagréables;
  • sensation de lourdeur dans l'estomac et de distension;
  • les gaz dans les intestins se forment en grande quantité;
  • selles molles.

Dans ce cas, le patient développe une gêne, des ballonnements. C'est ainsi que se manifeste la dyspepsie fonctionnelle.

Pour une maladie de type organique, les symptômes suivants sont inhérents:

  1. Un mauvais goût persistant en bouche.
  2. Brûlures d'estomac presque constantes.
  3. La diarrhée.
  4. Détérioration du bien-être général.
  5. Grondant dans l'estomac.

Dans ce cas, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • trouble du sommeil;
  • maux de tête fréquents;
  • il y aura beaucoup de nourriture non digérée dans les selles.

La dyspepsie intestinale, appelée fermentative, est caractérisée par des symptômes:

  1. La diarrhée.
  2. Ballonnements.
  3. Grondement.

La dyspepsie putride aura des symptômes spécifiques. Ils peuvent ressembler à un empoisonnement ou à une intoxication..

La dyspepsie putride se manifeste sous la forme de:

  • détérioration du bien-être général;
  • nausées et maux de tête;
  • les selles deviennent foncées et dégagent une forte odeur fétide.

Tous les symptômes ressemblent à un empoisonnement du corps par des substances nocives..

Comment se manifeste la dyspepsie graisseuse? Ensuite, on observe:

  1. Après avoir mangé, éructations et douleur assez intense.
  2. Ballonnements et sensation de lourdeur dans l'estomac.

Les symptômes d'indigestion s'aggraveront après avoir mangé.

Diagnostic et traitement

Les symptômes et le traitement sont étroitement liés. Pour identifier un trouble digestif, vous devez effectuer un examen spécial du corps. Obligatoires sont:

  • test sanguin pour la biochimie et l'analyse générale;
  • analyse en laboratoire des matières fécales pour les œufs de vers;
  • Analyse d'urine;
  • examen physique, chimique et microscopique de toutes les selles du patient;
  • examen échographique de la cavité abdominale.

Les rendez-vous sont pris par un gastro-entérologue. Toutes les analyses visent à identifier toute pathologie dans le travail du système digestif, si une dyspepsie fonctionnelle est diagnostiquée.

Après cela, le traitement est sélectionné sur une base individuelle. Cela peut être avec l'utilisation de drogues et de méthodes folkloriques.

Parmi les médicaments, des médicaments sont utilisés qui neutralisent l'action de l'acide chlorhydrique dans l'estomac et arrêtent également la sécrétion de sécrétions. Ça peut être:

Il peut être nécessaire d'utiliser des médicaments stimulant le tractus gastro-intestinal. Souvent prescrit:

  • Cisapride;
  • Métoclopramide;
  • Dompéridone.

Leur action est d'accélérer la digestion des aliments et l'élimination rapide de leurs restes du corps. Dans ce cas, la dyspepsie fonctionnelle ira plus vite..

Très important! La méthode de traitement ne peut être choisie qu'après avoir découvert la cause du problème. Pour cela, une enquête est menée. Le choix du traitement par vous-même est inacceptable. La dyspepsie putride nécessitera un nettoyage du corps.

Pour atténuer l'inconfort, le patient peut prendre des médicaments qui améliorent le processus digestif. Pour ce faire, utilisez Mezim, Festal, Pancreatin. Mais ils ne peuvent pas être pris longtemps.

Si la maladie se manifeste en raison de troubles fonctionnels, il est nécessaire d'éliminer l'impact négatif des facteurs externes. Dans ce cas, une personne peut avoir besoin:

  1. Apprenez à éviter les situations stressantes.
  2. Commencez à bien manger.

Toutes les situations qui provoquent une irritation du système nerveux doivent être éliminées et la résistance au stress doit être enseignée. Pour cela, le sport, la méditation conviennent. Pendant une courte période, vous pouvez prendre des sédatifs ou des sédatifs. La dyspepsie intestinale peut disparaître lorsque le système nerveux est rétabli.

La digestion peut être normalisée en utilisant la médecine traditionnelle. Ceci est facilité par les propriétés médicinales:

Une décoction est préparée à partir d'eux, qui est ensuite prise par les patients. Habituellement, ils boivent un demi-verre avant les repas. La boisson la plus efficace est sélectionnée pour chaque personne, elles peuvent être alternées.

La dyspepsie des femmes enceintes nécessite un traitement spécial. Toutes les méthodes ne sont appliquées qu'après avoir consulté un médecin. Dans cet état, les médicaments et les décoctions à base de plantes sont pris strictement selon les instructions..

Régime alimentaire et prévention

Comment faire face à la dyspepsie, quelles sont les mesures préventives?

Si la maladie est survenue en raison d'une mauvaise alimentation, les erreurs doivent être corrigées. Les symptômes de la dyspepsie vous diront comment procéder. Quels produits seront interdits?

  1. Tout frit et gras.
  2. Tous les bonbons.
  3. Cuit au four et épicé.
  4. Légumes en conserve.
  5. Boissons pétillantes.
  6. Pois, haricots.
  7. Chou, oignons, ail.
  8. les raisins.

Vous aurez besoin de faire cuire le ragoût, bouilli ou au bain de vapeur. Ce qui devrait être préféré?

  • produits laitiers fermentés;
  • assurez-vous de manger du fromage cottage;
  • diverses céréales;
  • volaille maigre;
  • carottes, betteraves.

Le régime est d'environ 6 fois par jour en petites portions. Après avoir mangé, vous devez mener une vie active. Marchez environ 2 heures par jour. Pour un travail sédentaire, réchauffez-vous toutes les 30 minutes.

Les mauvaises habitudes aggraveront l'état du patient et permettront aux symptômes d'être plus sévères. Par conséquent, il est recommandé d'arrêter de prendre des boissons alcoolisées et de la nicotine..

Comment prévenir les troubles dyspeptiques?

Les mesures préventives sont abordables et simples. Ils consistent en:

  1. Normalisation du régime.
  2. Choisir les bons produits.
  3. Mener une vie active.
  4. Se débarrasser des addictions.
  5. Construire la résistance au stress.
  6. Choisir un régime qui éliminera la mauvaise fonction de l'estomac.

Un autre élément important des mesures préventives est l'utilisation d'une certaine quantité de liquide par jour. Une personne devrait boire environ 2 litres d'eau. Il aide à nettoyer le corps et élimine toutes les substances toxiques. Parfois, cette méthode est utilisée pour supprimer l'appétit..

Mais les procédures médicales ne peuvent être effectuées qu'après examen et consultation d'un spécialiste. Tous les tests et examens sont effectués en ambulatoire.

Conseils & Astuces

Les troubles digestifs peuvent provoquer des fêtes de fin d'année. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez:

  • buvez de l'alcool avec modération à la table de fête;
  • ne pas trop manger;
  • pendant les vacances, évitez de manger de la viande grasse, des salades avec de la mayonnaise;
  • privilégiez les collations légères, les légumes;
  • si vous pouvez participer activement aux vacances, n'abandonnez pas, par exemple, danser.

La dyspepsie alimentaire peut disparaître chez un enfant lorsque le régime est normalisé et que le régime correct est établi.

La suralimentation est une cause fréquente d'indigestion. Pour éviter que cela ne se produise, avec un long festin, prenez un remède qui aidera à faciliter le travail de l'estomac.