Douleur abdominale nerveuse

Tout le monde sait que «sur la base de la nervosité», diverses sensations désagréables dans l'estomac sont possibles. C'est de là que vient l'expression «cœur aux talons». En fait, cela signifie que la sensation désagréable qui a commencé dans la région du cœur se déplace progressivement dans la cavité abdominale, y provoquant une sensation de "décoloration".

Douleur névralgique

Mais peut-il vraiment y avoir mal au ventre à cause des nerfs? Il s'avère que peut-être.

Doit-on s'étonner de l'existence d'une douleur «fantôme»? Une personne a une longue jambe amputée jusqu'aux genoux, mais elle ressent clairement une douleur dans son petit doigt. La science connaît l'apparition de stigmates sur les paumes et les pieds des fidèles religieux du passé qui sympathisent sincèrement avec le complot religieux de la crucifixion. Par conséquent, des douleurs abdominales fonctionnelles sont possibles. L'essentiel est la possibilité de le distinguer à temps d'une catastrophe dans la cavité abdominale, dans laquelle une opération urgente est nécessaire..

Caractéristiques de la douleur abdominale neurologique

On sait que les organes internes sont innervés par le système nerveux autonome. Il présente des différences significatives avec le système somatique: il n'obéit pas à notre volonté, mais fonctionne de manière autonome. Et ce système génère des sensations douloureuses pas si brillantes et concrètes, mais ternes, renversées et mal localisées.

Système nerveux autonome - schéma

Par exemple, si vous vous blessez un orteil ou une jambe, vous pouvez certainement montrer l'endroit où la douleur est la plus forte. Et s'il y a une douleur du passage de la pierre à travers l'uretère, alors, malgré la position claire de la pierre à chaque instant, la douleur sera diffuse. La localisation vague est ce qui distingue la douleur végétative.

Causes de la douleur abdominale nerveuse

La douleur dans l'abdomen «des nerfs» provient principalement d'un dysfonctionnement de ce système nerveux très autonome. Après tout, il ne peut y avoir de syndromes tunnel et de piégeage des nerfs dans la cavité abdominale: il n'y a pas de formations cartilagineuses et osseuses denses, des ligaments puissants dans lesquels de longs nerfs peuvent subir une compression. Au contraire, dans la cavité abdominale tout est idéalement «lubrifié», et les intestins sont suspendus au mésentère.

Les hernies sont peut-être la seule exception dans laquelle les nerfs de la cavité abdominale sont altérés, mais le mésentère est rarement altéré par l'orifice herniaire. La deuxième situation est la torsion du mésentère avec l'apparition d'une gangrène de l'anse intestinale, une obstruction intestinale et le développement d'une péritonite.

Mais dans cette situation, la cause immédiate était une torsion du mésentère avec une circulation sanguine altérée, et les troubles neurologiques correspondants étaient une conséquence secondaire de l'ischémie aiguë, et ils ne devraient pas être pris en compte..

La cause la plus fréquente de douleurs abdominales dues aux nerfs est la dystonie végétative-vasculaire. Le déséquilibre entre les parties sympathique (stress) et parasympathique (trophique) du système nerveux autonome conduit à diverses conditions. Par exemple, hyperhidrose, hypertension artérielle, léthargie, sensation de chaleur.

Divisions sympathiques et parasympathiques du système nerveux autonome

L'une de ces manifestations abdominales (abdominales) de la dystonie vasculaire est le syndrome du côlon irritable, qui se manifeste par une crise de diarrhée. Dans ce cas, l'apparition de douleurs abdominales de nature fonctionnelle ou nerveuse est possible.

On sait qu'une personne sur cinq souffre d'un tel trouble dans sa vie, dans les villes, ce chiffre est nettement plus élevé. La raison, en plus des troubles végétatifs, réside dans l'accélération du passage des aliments dans les intestins, ainsi qu'un trouble fonctionnel de la régulation nerveuse du péristaltisme, qui est réversible.

Symptômes du côlon irritable

Le plus souvent, avec cette condition, il se produit une douleur et un inconfort, qui ne sont pas clairement exprimés et ressemblent davantage à des sensations désagréables qu'à des douleurs réelles. Ces sensations peuvent être partout où l'intestin grêle existe: par exemple, des douleurs nerveuses dans le bas de l'abdomen ou dans le nombril. En plus des sensations désagréables, il y a:

  • violation des selles, la plupart ont la diarrhée, mais dans certains, elle alterne avec la constipation et la perturbation de la décharge de gaz;
  • il y a un besoin impérieux de déféquer. Cela signifie que le désir de vider les intestins est si fort qu '"il n'y a pas de limite au tourment". En règle générale, il n'y a pas d'explication logique à cela: il n'y a pas de retard de selles pendant plusieurs jours avant cela;
  • ces douleurs et l'envie d'aller aux toilettes surviennent souvent pendant ou immédiatement après avoir mangé. Cela se produit le plus souvent après le petit-déjeuner..

Cela est dû à l'apparition de connexions réflexes conditionnées entre le tractus gastro-intestinal supérieur et le gros intestin. La surextension des récepteurs de «l'estomac plein» est confondue avec un intestin débordant.

Heureusement, ce processus ne dure pas longtemps. De telles erreurs du système nerveux se produisent, par exemple, lors de la guérison d'une pneumonie, de maladies infectieuses graves. À ce moment, le corps est encore affaibli. Le système nerveux est également affaibli. Cette condition est appelée syndrome asthénovégétatif. Peu de temps après que le corps se renforce, ces symptômes désagréables diminuent d'abord puis s'arrêtent. Par conséquent, dans le cas où vous êtes tourmenté par de telles douleurs, vous devez porter une attention particulière à un régime alimentaire qui ne devrait pas inclure de nourriture grossière et consulter un médecin..

Stress et estomac ou peut mal à l'estomac causé par les nerfs

Bonne journée, chers lecteurs! Aujourd'hui, je voudrais aborder un sujet très intéressant. Le stress et l'estomac, y a-t-il un lien entre eux?

Quiconque connaît le blog sait que la plupart des maladies résultent du travail incontrôlé de la psyché. Et c'est le système digestif qui réagit très fortement au stress, et les pensées et émotions négatives conduisent à des maladies de l'estomac telles que la gastrite, les ulcères, le cancer.

Examinons de plus près quels facteurs affectent le développement des pathologies de l'estomac.

Aussi, à la fin de l'article, je suggère de regarder une vidéo intéressante de Timofei Karmatsky, neurologue, spécialiste de la thérapie viscérale. J'ai préparé un article pour vous après avoir regardé cette vidéo.

Stress et maladie psychosomatique

À première vue, il semble qu'il n'y ait aucun lien entre la psyché et les organes internes. Par conséquent, lorsqu'on leur a demandé si le mal d'estomac causé par les nerfs, beaucoup répondraient par la négative. Cependant, il existe une connexion. Des expériences sur des rats de laboratoire l'ont prouvé. Les animaux régulièrement exposés au stress sont plus susceptibles de développer des ulcères d'estomac. Les gens ont également été testés. Et ils ont également montré des maladies psychosomatiques de l'estomac dues aux nerfs..

Différentes personnes ont réagi différemment aux situations stressantes. La tension créée a provoqué des réactions psychosomatiques. Cela est dû au fait que leur corps ne pouvait pas faire face au stress. La psychosomatique de la digestion est telle que stress et gastrite vont de pair.

Les problèmes d'estomac et d'intestin dus aux nerfs sont courants. Le stress accompagne une personne, à la maison et au travail. Les problèmes familiaux, la pression du temps au travail et d'autres situations imprévues provoquent des troubles psychosomatiques. Par exemple, le stress déclenche souvent le SCI, le syndrome du côlon irritable. Cette condition se manifeste par des symptômes tels qu'une indigestion, des maux d'estomac et des douleurs abdominales. Le stress provoque également des ballonnements.

Pour augmenter les défenses et une récupération efficace, une personne a besoin de repos. Les animaux malades ou blessés se cachent et se reposent généralement, ce qui réduit leur activité au minimum. Cela leur permet de récupérer et de récupérer plus rapidement. Une personne ignore les signaux que le corps lui envoie. Il n'a souvent pas le temps ni la possibilité de se reposer à temps. Par conséquent, les douleurs abdominales causées par les nerfs sont un phénomène courant..

Afin de résister efficacement au stress, une personne a besoin du soutien de sa famille et de ses amis. En fait, il arrive souvent que dans la famille, il ne trouve pas non plus de compréhension. Les amis deviennent des rivaux. En conséquence, une personne ne peut pas se reposer et recevoir un soulagement psychologique à la maison ou au travail. Par conséquent, la douleur et l'inconfort dans l'estomac dus aux nerfs deviennent ses compagnons constants.

Effets du stress sur le système digestif

Face aux problèmes, le corps humain résiste. Les glandes surrénales produisent l'hormone cortisol. Le système digestif inhibe ses fonctions. S'il y a de la nourriture dans l'estomac à ce moment, des problèmes de digestion peuvent survenir. Cela explique pourquoi l'estomac fait mal après le stress..

Après avoir éprouvé du stress, l'animal se repose généralement. Une personne peut continuer à lutter en interne même après la fin de la situation critique. L'état stressant prolonge la psyché elle-même, vomissant des souvenirs traumatiques.

La réponse à la question de savoir pourquoi l'estomac fait mal pendant le stress peut être une gastroduodénite chronique ou un syndrome du côlon irritable, des ulcères et une inflammation du duodénum, ​​une dyskinésie biliaire. Ce sont des maladies de personnes qui ont dû subir un choc violent. Les troubles du sommeil, l'insomnie, les cauchemars et les réveils constants contribuent à leur développement..

Les crampes dans l'estomac causées par les nerfs ne sont pas la pire chose qui puisse arriver. Si le stress dure trop longtemps, un épuisement nerveux peut survenir. Ses manifestations sont une transpiration accrue, des troubles du rythme cardiaque, une faiblesse, une fatigue chronique..

Cancer de l'estomac causé par les nerfs - est-ce possible? Il existe un lien indirect entre le cancer et la névrose. Une personne stressée dort généralement moins, bouge moins, peut aller tête baissée au travail sans faire attention à la fatigue. Il oublie souvent de dormir et de se reposer correctement. Habituellement, dans cet état, les gens mangent moins bien, ils peuvent abuser de la restauration rapide, ainsi que de l'alcool et des cigarettes..

Tout cela contribue à l'exacerbation des maladies chroniques. Ils deviennent un terrain fertile pour le développement d'un processus malin. Par conséquent, la réponse à la question de savoir si le stress peut blesser et endommager l'estomac est positive..

Le rôle du travail mental dans le traitement des maladies de l'estomac

Que faire si l'estomac fait mal aux nerfs? La tâche la plus importante, s'il y a des problèmes digestifs dus à la psychosomatique, est de sortir le corps du régime de stress subconscient. Pour que l'estomac puisse à nouveau digérer les aliments normalement, la membrane muqueuse et la microflore sont restaurées.

Pour ce faire, vous devez être capable de gérer vos émotions. Le stress est la réponse de notre psychisme aux facteurs externes défavorables..

Le corps a besoin de stress pour amener le corps à se préparer au combat. Mais le problème d'une personne est que sa psyché continue de générer des émotions négatives une fois le danger passé. Toutes ces manifestations de la psyché sont superflues, inutiles et même néfastes pour le corps..

Et ils ont juste besoin d'être maîtrisés. Vous pouvez lire comment apprendre à gérer vos émotions dans d'autres articles de ce blog..

Je suggère également que vous appreniez à vous détendre et à méditer. Avec l'aide de la méditation et de la relaxation, vous arriverez progressivement à la paix de l'esprit, à l'harmonie intérieure et à la satisfaction spirituelle. C'est un état de conscience où les émotions inutiles ne se manifestent tout simplement pas. Tout ce qui est inutile et inutile disparaîtra. On peut dire que c'est le traitement des maladies de l'estomac. Il existe également des exercices énergétiques spéciaux pour vous aider à vous débarrasser de la gastrite ou des ulcères..

Cet article traite brièvement de la relation entre le stress et les maladies de l'estomac. Pour une meilleure compréhension du matériel, je suggère de regarder une vidéo très intéressante.

Dans la vidéo ci-dessous, Timofey Karmatskikh vous expliquera comment le stress et l'estomac sont connectés.

Comment la névralgie et la névrite de la cavité abdominale et de l'hypochondre sont-elles traitées?

Les symptômes de névralgie et de névrite dans l'hypochondre droit ressemblent à ceux qui se développent en présence de maladies des organes internes. Mais ce problème apparaît dans le contexte de la violation, de l'inflammation et de l'irritation des terminaisons nerveuses. La pathologie ne se déroule pas d'elle-même, elle est considérée comme une complication de certaines maladies.

Les raisons du développement de la névralgie et de la névrite de la cavité abdominale et de l'hypochondre

La véritable cause du développement de signes de névrite abdominale est appelée processus dégénératifs de la colonne vertébrale. S'ils sont présents, une inflammation ou une atteinte des racines nerveuses se produit, ce qui conduit à l'apparition d'un syndrome douloureux. Des problèmes similaires sont provoqués par diverses maladies du système musculo-squelettique - ostéochondrose, spondylose, anomalies de la structure de la colonne vertébrale, radiculopathie, spondylolisthésis. La névralgie de l'hypochondre se développe dans le contexte de blessures, lorsqu'il y a des dommages aux vertèbres, des ecchymoses ou des fractures de la poitrine ou du dos.

La névrite abdominale apparaît également pour d'autres raisons:

  • hypothermie du corps;
  • activité physique excessive;
  • complications après des maladies infectieuses - grippe, herpès, tuberculose;
  • la présence d'une hernie intervertébrale;
  • tumeurs bénignes ou malignes;
  • alcoolisme.

Le développement de névralgies du côté gauche ou droit peut s'expliquer par de nombreuses autres maladies (sclérose en plaques, spondylarthrite ankylosante), un manque de vitamine D et des troubles endocriniens. Le problème peut être provoqué par un mode de vie sédentaire, le stress, l'utilisation prolongée de certains médicaments.

Image clinique

La névrite et la névralgie sont des affections aiguës accompagnées de douleurs intenses. Il est localisé dans la zone de la racine nerveuse endommagée ou le transmet à la poitrine, à la colonne vertébrale et aux organes voisins. Avec le développement de la névralgie intercostale, la douleur est principalement des coutures, des douleurs, un engourdissement des mains est observé. Le principal symptôme de cette pathologie est l'apparition d'un inconfort prononcé dans la région du cœur..

Avec la névralgie, la douleur augmente avec des mouvements brusques, lors de la toux, lorsqu'elle est exposée au froid ou à la chaleur. Les symptômes développementaux sont similaires à ceux d'une crise cardiaque. Le syndrome douloureux avec névrite dure plusieurs heures, augmente considérablement la nuit, lorsqu'il est exposé à des facteurs irritants externes.

Les autres signes d'inflammation ou d'irritation des racines nerveuses sont:

  • augmentation de la transpiration;
  • engourdissement de la peau dans la zone du nerf à problème;
  • détérioration générale de la santé;
  • pâleur de la peau;
  • une augmentation de la température corporelle jusqu'à 37,5 °;
  • nausée et vomissements.

Distinguer la douleur avec névralgie de celle qui survient avec les pathologies cardiaques n'est pas difficile. Dans ce dernier cas, l'inconfort est éliminé lors de la prise de nitroglycérine. Seule la névralgie se caractérise par une douleur accrue lors du changement de position corporelle. Mais avec cette pathologie, il n'y a pas de changement dans les lectures de la pression artérielle ou du pouls..

Diagnostique

Le diagnostic de la névralgie pose généralement de nombreuses difficultés, surtout si le patient a des antécédents de maladies chroniques des organes internes. Pour déterminer la cause exacte de la douleur, le médecin prescrit un certain nombre de tests et de procédures de diagnostic au patient:

  • test sanguin général - une augmentation du taux de leucocytes est détectée, ce qui s'explique par le développement du processus inflammatoire dans la zone des racines nerveuses;
  • radiographie pulmonaire - détermine la présence de changements pathologiques dans le tissu osseux;
  • un test sanguin pour la présence d'infections pouvant provoquer une névralgie;
  • myélographie - révèle la pathologie du tissu nerveux;
  • électrospondylographie - détermine les maladies de la colonne vertébrale.

Une échographie des organes internes est réalisée pour diagnostiquer les pathologies pouvant provoquer des douleurs. Avec la névrite, il n'y aura pas de changements négatifs. L'IRM est souvent prescrite, ce qui permet d'identifier tous les processus pathologiques dans les os, les tissus cartilagineux, le pincement et l'inflammation des nerfs.

Thérapies

Le traitement de la névralgie se produit de manière complexe après la détermination exacte des causes du développement de la pathologie. Thérapie médicamenteuse prescrite, physiothérapie, prise de remèdes populaires. Pour la période d'exacerbation de la douleur, le patient doit respecter le repos au lit.

Traitement médical

Pour éliminer la douleur et réduire le processus inflammatoire, les médecins prescrivent un certain nombre de médicaments aux patients atteints de névralgie:

  • Analgésiques (Sedalgin, Analgin). Utilisé pour réduire la gravité de la douleur.
  • AINS (ibuprofène, Voltaren). Utilisé pour réduire l'inflammation.
  • Relaxants musculaires (Baclofène, Sirdalud). Les médicaments réduisent les crampes, soulagent les accès de douleur.

Pour un rétablissement rapide, on montre aux patients l'apport de complexes vitamines-minéraux contenant des vitamines B1, B6, B12. Ces substances sont essentielles pour la restauration du tissu nerveux. En outre, des agents topiques ayant des effets analgésiques, anti-inflammatoires et chauffants sont prescrits..

Autres traitements

Après le soulagement de la douleur aiguë, les patients se voient attribuer un certain nombre de procédures de physiothérapie: thérapie par la boue, magnétothérapie, électrophorèse, onde de choc ou thérapie au laser. Le traitement est effectué en utilisant une éducation physique spéciale, l'acupuncture, le massage. D'excellents résultats sont obtenus par thérapie manuelle, à l'aide de laquelle la compression nerveuse est éliminée.

Un traitement alternatif est pertinent sous la forme de l'utilisation de pommades, de frottements et de compresses, qui réduisent la douleur et éliminent le processus inflammatoire. Un bain avec quelques gouttes d'huiles d'eucalyptus et de lavande est recommandé. Vous pouvez utiliser une solution alcoolique de momie - pour traiter la zone douloureuse et pour l'administration orale (20 g à la fois).

Mesures préventives et pronostic

Pour prévenir le développement de névrite et de névralgie dans le péritoine et l'hypochondre, vous devez respecter des règles simples:

  • prévenir l'hypothermie du corps;
  • surveillez constamment votre posture;
  • se conformer à l'activité physique, à l'exercice et aux sports quotidiens;
  • bien manger: exclure de l'alimentation les aliments gras, les produits semi-finis, la restauration rapide, un grand nombre de confiseries et de farines;
  • abandonner les mauvaises habitudes - boire de l'alcool, fumer.

Pour prévenir l'inflammation des racines nerveuses, il est important de traiter en temps opportun les maladies d'origine infectieuse et non infectieuse. Il est important d'éviter les blessures à la colonne vertébrale et de consulter un médecin si elles surviennent..

Dans la plupart des cas, le pronostic de la névralgie et de la névrite est favorable. Après le traitement correct, une récupération complète est possible. Si la pathologie est causée par une infection herpétique, il existe une forte probabilité de rechute. En l'absence de dynamique positive dans le contexte du traitement utilisé, le patient doit subir un examen supplémentaire pour clarifier le diagnostic.

Douleurs abdominales nerveuses: quelles sont les causes et quel est le traitement

Les sensations désagréables dans le tractus gastro-intestinal (nausées, brûlures d'estomac, diarrhée, etc.) sont l'une des manifestations corporelles les plus courantes d'inconfort mental, d'anxiété, d'anxiété, de dépression. Pour le moment, il a été scientifiquement prouvé que les douleurs abdominales sont souvent liées aux nerfs..

Les raisons

  1. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'estomac peut faire mal à cause des nerfs. Surtout quand ce sol est permanent. Autrement dit, la personne a un trouble anxieux généralisé, des crises de panique. Ou il a reçu un diagnostic de VSD (dystonie vasculaire végétative).
  2. Changements des niveaux hormonaux. Avec l'anxiété, le stress, le niveau des hormones change qui affectent le processus de digestion. Cela peut entraîner une augmentation de la production de gaz et des problèmes digestifs, ce qui peut provoquer des douleurs abdominales..
  3. Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble psychosomatique aux multiples causes. Il s'agit d'une violation de la biocénose intestinale, de modifications de la production d'hormones impliquées dans la digestion, de problèmes de libération de bile et de bien d'autres. Cependant, la principale cause du SCI est un état nerveux constant d'une personne, ce qui conduit à un dérèglement de la fonction intestinale à l'origine du SCI..
  4. Une formation accrue de gaz, caractéristique des patients anxieux, peut survenir non seulement en raison d'une perturbation de la microflore intestinale, de perturbations hormonales ou du SCI, mais également en raison d'une hyperventilation, ainsi que du fait que le patient avale de l'air au moment de l'anxiété.
  5. Augmentation du tonus musculaire. Les douleurs nerveuses dans la région abdominale sont souvent associées au fait que les muscles abdominaux sont trop tendus, ce qui est normal pour l'état de préparation d'une personne au «combat et fuite». Mais lorsque cette tension est constante, elle affecte les organes internes et peut provoquer le développement de douleurs, par exemple dans les intestins..
  6. Augmentation de l'acidité du suc gastrique. Lorsqu'il est stressé, l'hormone cortisol est libérée, ce qui augmente la libération d'acide dans l'estomac. Cela peut entraîner des brûlures d'estomac et des nausées, ainsi que des douleurs à l'estomac..
  7. Hypersensibilité. L'anxiété chronique, le stress peuvent entraîner une diminution du seuil de douleur. La sensibilité des récepteurs de la douleur est aggravée, la perception de la douleur est augmentée. En conséquence, le patient névrosé ressent, comme une douleur aiguë, ces sensations qu'une personne dans un état calme décrirait comme un petit inconfort.
  8. Fixation de l'attention. Outre le fait que la perception de la douleur au niveau physique, par exemple en raison d'une augmentation de la sensibilité des récepteurs, peut augmenter sur une base nerveuse, les patients atteints de névrose, le célèbre VSD, ceux qui ont tendance à l'hypocondrie, pensent constamment aux sensations désagréables dans le corps. Lorsqu'une personne fixe son attention sur une partie du corps, elle commence à la ressentir aussi clairement qu'elle ne l'avait pas ressentie auparavant, jusqu'à la douleur. Par conséquent, lorsqu'un névrosé pense qu'il a mal au ventre, il a mal.

Comme c'est dangereux?

Tout d'abord, vous devez vous assurer que la douleur abdominale est vraiment de nature nerveuse. Par conséquent, avec l'apparition régulière de douleurs dans la région abdominale, il est impératif de subir un examen médical..

Ainsi, une augmentation de l'acidité du suc gastrique peut entraîner des ulcères..

De nombreuses personnes atteintes de névrose commencent à refuser délibérément de manger, afin de «ne pas alourdir le système digestif malade», de ne pas ressentir de douleurs abdominales, de nausées et de brûlures d'estomac. Ce comportement peut conduire au développement d'une véritable anorexie, anémie et autres problèmes de santé..

Comment se débarrasser de?

Dois-je suivre un régime?

Il n'y a pas de régime spécial qui aiderait à se débarrasser des douleurs abdominales dues aux nerfs..

Cependant, la plupart des personnes atteintes de névrose savent quels aliments elles digèrent le moins (provoquent une légère indigestion, une augmentation de la formation de gaz, etc.). Ce sont ces produits qui doivent être abandonnés. Leur liste est généralement individuelle pour chaque personne..

Nous ne nous apportons pas à pleine saturation

Pour la plupart des patients suspects atteints de névrose souffrant de douleurs abdominales, ce n'est pas si important de savoir quoi manger, combien et à quelle vitesse..

Les symptômes de satiété totale peuvent inclure une légère lourdeur dans l'estomac, une sensation de fatigue, voire un léger vertige. Cependant, pour les personnes calmes qui ne souffrent pas d'anxiété chronique et d'hypocondrie, ces signes de satiété sont agréables..

Dans un contexte d'anxiété accrue et souvent de véritable panique, la douleur nerveuse dans l'abdomen augmente considérablement, convaincant la personne qu'elle souffre gravement et qu'elle ne peut en fait pas digérer les aliments..

Par conséquent, vous devez manger souvent, mais en petites portions. Et nécessairement lentement, car l'absorption rapide des aliments conduit à avaler de l'air et, par conséquent, augmente l'inconfort dans le tube digestif.

Médicament

Il est interdit de prendre des analgésiques en cas d'inconfort abdominal sans prescription médicale. Si la douleur est telle qu'elle ne peut être tolérée, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Les remèdes maison auto-administrés qui peuvent aider à soulager les douleurs abdominales comprennent:

  • préparations enzymatiques (Festal, Mezim, etc.);
  • remèdes contre l'augmentation du gazage (charbon actif, Espumisan);
  • les médicaments antispasmodiques doux, par exemple, No-shpu;
  • médicaments pour réduire l'acidité (seulement après examen confirmant son augmentation).

Éducation physique

Une activité physique non épuisante est utile à la fois pour améliorer l'état mental général et pour soulager le syndrome douloureux causé par les nerfs..

Le yoga et la randonnée aident beaucoup. De plus, il n'est pas nécessaire de pratiquer la marche scandinave. Il suffit de se promener dans le parc. Montrant la natation, faire du sport, aérobic.

L'essentiel est que l'activité physique soit régulière et pas trop difficile..

Normalisation de l'état mental

La principale méthode de traitement des douleurs abdominales survenant sur une base nerveuse consiste à se débarrasser d'un trouble névrotique, qui provoque ces sensations désagréables..

Il est conseillé de mener une thérapie sous la direction d'un psychothérapeute professionnel. Si cela n'est pas possible, vous devrez travailler de manière autonome. Maintenant, dans le domaine public, il y a beaucoup d'informations qui aident à mener une auto-thérapie de la névrose..

Et la première chose à faire est de se débarrasser des pensées obsessionnelles d'inconfort abdominal. Il est nécessaire de subir un examen médical. Confirmer que la douleur est causée par une déficience fonctionnelle reflétant une mauvaise santé mentale et non par une maladie physique.

Symptômes et traitement de la névrose de l'estomac + 10 conseils précieux

La gastrite chronique est l'une des pathologies les plus courantes du tube digestif dans la population adulte. Le fait que l'estomac fait mal à cause des nerfs est souvent dit aux thérapeutes à la réception.

L'apparition d'un tel symptôme signifie qu'une personne a besoin d'un examen complet et d'une thérapie adéquate. Cet article abordera la relation entre le stress chronique et les dommages à l'estomac, les symptômes de la maladie et son traitement..

Pathogénèse

Pourquoi l'estomac fait-il mal à cause des nerfs? Cet organe est extrêmement sensible à l'état de la psyché et au fond émotionnel. Parfois, même un peu de stress peut provoquer de graves perturbations dans le fonctionnement du tube digestif..
La fonction digestive est sous le contrôle du système nerveux central. Lors du stress, la régulation de l'estomac par le cerveau est perturbée. Chez l'homme, la production d'acide chlorhydrique et de suc pancréatique change. Tout cela conduit à une mauvaise digestion des aliments et à la survenue de douleurs. L'inconfort s'aggrave généralement après avoir mangé.

Lors de stress psycho-émotionnel, le travail des glandes endocrines, en particulier les glandes surrénales, est également perturbé. Le corps augmente le niveau d'adrénaline et de cortisol. Ces hormones affectent l'appétit d'une personne. Par conséquent, certaines personnes commencent à «saisir» vigoureusement le stress, tandis que d'autres refusent complètement la nourriture. Cette alimentation malsaine entraîne également des douleurs dans la région épigastrique..

Si un patient se plaint d'avoir des maux d'estomac systématiques dus aux nerfs, cela peut être un signe plutôt alarmant. Après tout, un stress constant peut non seulement entraîner des troubles temporaires de la fonction digestive, mais également provoquer le développement de maladies chroniques. La circulation sanguine du patient dans le tractus gastro-intestinal s'aggrave, des spasmes douloureux des muscles de l'estomac se produisent. Au fil du temps, la membrane muqueuse de l'organe devient enflammée et subit des changements pathologiques..

Les symptômes de la névrose de l'estomac.

Les événements psychosomatiques n'entraînent généralement pas de graves maux d'estomac. Cependant, les douleurs à l'estomac accompagnées de névrose sont ressenties de manière extrêmement crédible, ce qui réduit considérablement la qualité de vie. La douleur dans ce cas varie du plus faible au plus sévère, il est donc difficile de croire en sa source psychologique..

Mais il convient de rappeler qu'une dépression prolongée entraîne toujours une diminution générale de l'immunité, ce qui, à son tour, par exemple, provoquera facilement le développement de maladies infectieuses. Les dysfonctionnements du système nerveux apparaissent dans une grande variété de symptômes. Tout dépend de la mentalité originelle de l'individu et de la profondeur de son unique choc ou relâchement monotone.

Cependant, la névrose de l'estomac présente des signes spécifiques:

  • Augmentation ou diminution de l'appétit
  • Nausées qui précèdent souvent les vomissements.
  • Diarrhée et constipation
  • Formation de gaz, entraînant des ballonnements, des flatulences et des coliques.
  • Estomac lourd et brûlures d'estomac.
  • Compression dans l'œsophage, qui dans la partie supérieure est parfois perçue comme un œdème ou une hypertrophie de la glande thyroïde.
  • Aérophagie - éructations rapides causées par l'ingestion d'air en mangeant.
  • Changement significatif des habitudes alimentaires.

Dans cette rubrique "Névrose de l'estomac, symptômes et traitement", il est important de prêter attention à la présence de signes de la maladie, qui semblent s'exclure mutuellement. Constipation, alternant rapidement avec la diarrhée; manque d'appétit alternant avec augmentation de l'appétit. Ou les symptômes ne sont pas clairs. Par exemple, des sensations de douleur sans localisation dans l'estomac ou à l'extérieur de celui-ci sans motifs clairs.

La névrose de l'estomac se manifeste parfois par des maux de dos. À la palpation, les points douloureux ne sont parfois pas détectés du tout. Ou, comme il a semblé au patient, un point douloureux spécifique lors de l'examen n'est pas du tout tel. Étant donné que souvent la névrose de l'estomac se caractérise par une détérioration du bien-être général, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent qui nécessitent un traitement séparé, tels que la faiblesse et la somnolence, tandis qu'un mauvais sommeil la nuit avec des réveils soudains, des maux de tête, une température à moins de 37,5 et des mictions fréquentes, ainsi que des contractions musculaires involontaires entraînant des tremblements (tremblements) et des tics.

Certaines formes de la maladie

Les formes individuelles de névrose signifient ses symptômes et manifestations les plus graves et les plus prononcés. Ils se développent sur la base de la maladie sous-jacente et de facteurs supplémentaires (névralgie / nervosité / régulation de la structure des nerfs humains / présence de maladies infectieuses et bactériennes (rhumes, inflammation du tube digestif):

  • Vomissements nerveux. Vient après chaque repas. Une caractéristique est l'absence absolue de nausée, de douleur, d'inconfort (considéré comme l'une des manifestations de la névralgie).
  • Aérophagie. Forte éructation résultant de l'ingestion d'une grande quantité d'air dans le corps. Ce processus peut être accompagné d'un cri, un son fort spécifique. L'aérophagie est caractérisée par une mauvaise ingestion d'air. Dans certains cas, le patient peut devenir nerveux, ce qui provoquera une crise d'aérophagie. Peut-être un traitement psychothérapeutique de l'aérophagie (explication de la possibilité et du besoin de supprimer les éructations).
  • Développement de la boulimie ou de l'anorexie en raison de changements d'appétit.
  • Brûlures d'estomac nerveuses. Diffère en durée et en résistance. Les brûlures d'estomac ne disparaissent pas même avec la transition vers une bonne nutrition et l'adhésion à un régime spécial.

Les raisons

Quel type de stress émotionnel conduit à un dysfonctionnement du tube digestif? Habituellement, des maux d'estomac dus aux nerfs chez les personnes qui éprouvent souvent les émotions négatives suivantes:

  • tristesse;
  • apathie et dépression dues à un surmenage constant;
  • anxiété et peur;
  • anxiété à propos de votre avenir;
  • surexcitation nerveuse.

Si de telles expériences sont notées sur une longue période, la personne développe des pathologies gastriques chroniques. Ensuite, nous examinerons en détail les maladies possibles du tractus gastro-intestinal, qui résultent du stress..

L'estomac peut-il souffrir des nerfs? Les scientifiques ont découvert qu'en cas de stress, toute personne, même en bonne santé, présente dans les muqueuses du tractus gastrique, la circulation sanguine est altérée. La muqueuse de l'estomac ne peut pas fonctionner normalement en cas de stress, ce qui entraîne le développement de douleurs dans l'abdomen d'intensité variable.

Le stress provoque l'apparition et le développement de pathologies telles que les ulcères, la pancréatite ou la gastrite. Tout le monde est stressé. S'il est souvent nerveux au sujet du travail ou des problèmes domestiques, l'estomac commence à lui faire mal en raison du fait que des changements négatifs se produisent dans l'estomac. Cet organe perd progressivement ses qualités fonctionnelles..

Du stress, le patient peut ressentir les symptômes suivants:

  • maux d'estomac;
  • des nausées se développent, qui peuvent se transformer en vomissements;
  • certaines personnes ont des crampes d'estomac;
  • si une personne devait être très nerveuse, une telle condition peut provoquer des ballonnements, une accumulation de gaz;
  • un autre signe de tremblement nerveux négatif est l'apparition d'une boule dans la gorge.

Tous ces symptômes sont causés par l'état émotionnel de la personne. Lorsque le cerveau réagit à une situation stressante, l'estomac et le tractus gastro-intestinal réagissent immédiatement à l'impact, ce qui, dans une certaine situation, peut entraîner le développement de la maladie. Des affections telles que gastrite nerveuse, névrose du tractus gastrique, ulcère apparaissent.

Prévention et thérapie

Les douleurs d'estomac dues aux chocs de stress sont traitées avec des médicaments. De plus, une personne doit changer de mode de vie, éviter les facteurs de stress. En fonction du diagnostic, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  • médicaments de normalisation des selles;
  • médicaments antiémétiques;
  • les médicaments qui affectent les processus mentaux, principalement sur une activité nerveuse plus élevée;
  • les antiacides, qui protègent la muqueuse de l'estomac de l'action de l'acide chlorhydrique et de la bile;
  • pour les personnes souffrant d'anxiété nerveuse et de sensations douloureuses, avec surmenage psychologique (estomac nerveux), des médicaments sont prescrits pour soulager les sentiments de dépression et de dépression;
  • médicaments à base de plantes.

Les maladies de l'estomac peuvent être guéries avec des plantes médicinales. Les plantes à base de plantes aideront à se débarrasser des effets des gaz sur le tractus gastro-intestinal: camomille, menthe poivrée et gingembre. Le fenouil, l'herbe à chat, la valériane, l'estragon, l'anis et l'angélique sont des plantes à base de plantes à effet relaxant.


Médicaments contre les maux d'estomac

Il se trouve qu'il est problématique pour une personne de se déplacer en raison de douleurs à l'estomac sur une base nerveuse.

Afin de soulager le stress et la gastrite, vous devez vous calmer et vous habituer à vivre sur une note positive et ne pas devenir nerveux..

Il existe d'autres moyens de se débarrasser des douleurs d'estomac liées au stress:

  • Le gingembre, ou sa racine, a un effet calmant sur l'estomac et soulage l'irritation de sa membrane muqueuse. Aide aux crampes et à une mauvaise digestion.
  • La menthe soulage le stress, renforce les nerfs. Il est utilisé pour améliorer la digestion des aliments et protéger contre l'indigestion.
  • La soude est utilisée pour éliminer les coliques, traiter les spasmes intestinaux, agit comme antiacides qui soulagent les brûlures d'estomac, le réflexe nauséeux.
  • Le riz aidera à se débarrasser des maux d'estomac avec névrose et selles molles. Le riz normalise les selles, absorbe les toxines.
  • Exercices respiratoires pour calmer les nerfs, normaliser le rythme cardiaque. Aide à soulager la fatigue et le stress.

La cause de la douleur dans le tractus gastrique

À quel point l'apparition d'une maladie telle que la névrose de l'estomac est dangereuse, pour laquelle un traitement supplémentaire est nécessaire, peut être comprise en considérant la névrose au sens général du mot. Cette maladie est un trouble névrotique qui se manifeste chez une personne quel que soit son sexe et son âge, ainsi que son statut social..

La névrose survient même chez les nouveau-nés qui sont choqués à la naissance. À un tel moment, l'enfant a besoin d'être pris en charge pour qu'il se sente en sécurité. Cependant, il existe des groupes à risque spécifiques. Le premier comprend les personnes qui sont à un certain stade de développement biologique naturel (puberté, ménopause) ou les personnes exposées à l'influence de diverses maladies (dystonie végétative-vasculaire).

La prévention

Afin de prévenir une telle maladie, il est important de prendre soin de l'état du corps et de l'esprit: permettez-vous de vous reposer en temps opportun, de faire de l'exercice, d'être à l'extérieur, de ne pas affronter les problèmes des autres, de traiter certaines situations plus facilement, de regarder la vie positivement, de sourire plus souvent et de chercher agréable impressions, prenez soin de vous, apprenez à profiter des petites choses, essayez de rester dans l'instant "ici et maintenant", et non dans le passé ou le futur.


Une attitude positive envers la vie est la meilleure prévention de la névrose!

La névrose gastro-intestinale n'est ni effrayante, ni mortellement dangereuse, mais très désagréable et parfois douloureuse. En vous écoutant mieux, à vos vrais désirs, vous vous protégerez de nombreuses maladies.

Gastrite nerveuse

Si une personne a souvent mal à l'estomac à cause des nerfs, cela peut être un signe de gastrite d'origine psychogène. Dans un contexte de stress prolongé, l'apport sanguin du patient au tube digestif est perturbé. Cela conduit à une inflammation de la muqueuse gastrique, ainsi qu'à une reproduction accrue du microorganisme pathogène Helicobacter Pylori. Le patient se plaint des manifestations pathologiques suivantes:

  • syndrome de douleur dans l'estomac;
  • éructations;
  • la nausée;
  • brûlures d'estomac.

Ces signes sont typiques de toute forme de gastrite. Cependant, si l'inflammation de la muqueuse gastrique est d'origine psychogène, la pathologie s'accompagne de symptômes supplémentaires:

  • fatigue accrue;
  • douleur thoracique en respirant;
  • attaques par suffocation;
  • arythmie;
  • sensation de boule dans la gorge.
  • étourdissements fréquents;
  • envie de dormir.

À un stade précoce de la maladie, ces manifestations ne sont notées que lors d'un stress psycho-émotionnel. Dans les cas avancés, les symptômes de la pathologie dérangent le patient même avec un repos complet.

Si la solution d'une personne à la plupart des problèmes survient par l'apparition de chocs de stress sévères, elle tombe généralement malade avec une gastrite nerveuse. Jusqu'à 78% de tous les patients atteints de gastrite souffrent de cette maladie. La pathologie acquise par des nerfs bouleversés provoque souvent le développement de diverses lésions oncologiques ou ulcères du tractus gastro-intestinal.

Les principaux signes d'une telle maladie sont les suivants:

  • une personne ressent l'apparence d'une boule dans la gorge et une suffocation;
  • le patient a des vomissements sévères et assez fréquents;
  • le patient s'évanouit souvent;
  • une augmentation de la fréquence cardiaque est enregistrée;
  • la partie inférieure de l'estomac fait très mal.

Si une personne ressent au moins l'un des symptômes ci-dessus, elle doit demander l'aide d'un gastro-entérologue. Il est strictement interdit de pratiquer l'automédication, car cela peut entraîner de tristes conséquences..

Si une personne ressent de la lourdeur dans l'abdomen, des symptômes de brûlures d'estomac apparaissent, alors généralement les gens prennent un médicament, puis oublient le problème. Mais si cela se produit, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, car ces signes sont caractéristiques de la dyspepsie fonctionnelle, souvent appelée névrose de l'estomac..

Presque toutes les personnes qui ont subi un choc de stress sévère ou une tension mentale peuvent tomber malades avec cette maladie. Souvent, la maladie se développe dans le contexte d'un traumatisme mental ou d'un mode de vie malsain. Un verre d'alcool, une tasse de café fort, pris à jeun, peuvent provoquer les symptômes de la maladie.

Ce qui suit se produit avec l'estomac: sous l'influence de l'un de ces facteurs, une sensation de brûlure se développe avec de graves douleurs spasmodiques. Le patient ressent un surpeuplement et une gêne. Parfois, l'acidité diminue et le mucus commence à s'accumuler dans le tractus gastro-intestinal.

Si une personne a une douleur dans la région de l'estomac, des éructations se produisent, elle a perdu l'appétit et une boule se fait sentir dans la gorge, il est préférable de consulter immédiatement un médecin. En raison d'une situation stressante chez un tel patient, l'adrénaline pénètre dans la circulation sanguine, l'estomac arrête de digérer les aliments. Cette situation ne disparaît pas même après avoir éliminé la cause de l'excitation..

Diagnostique

Supposons qu'une personne souffre périodiquement de maux d'estomac dus aux nerfs. Que faire dans ce cas? Il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue et de subir les examens diagnostiques suivants:

  • Radiographie de l'estomac;
  • gastroscopie;
  • étude du suc gastrique;
  • Échographie du pancréas;
  • test sanguin pour les enzymes pancréatiques.

Si un examen complet ne révèle pas la présence de gastrite, d'ulcères ou de pancréatite, alors, très probablement, la douleur est associée à des troubles autonomes. Dans ce cas, le patient est diagnostiqué avec "névrose gastrique" et référé pour consultation à un psychothérapeute.

Pour avoir une compréhension claire de la question «Névrose de l'estomac, symptômes et traitement» soulevée dans l'article, il est nécessaire de comprendre le processus de diagnostic de la maladie.

Malheureusement, le processus de diagnostic de la névrose de l'estomac implique plus qu'un simple rendez-vous initial avec un médecin. Dans ce cas, vous devrez être guidé par la méthode d'exclusion et, en visitant un thérapeute ou à la fois un gastro-entérologue étroitement ciblé, excluez toutes les causes organiques de la maladie. Tout d'abord, c'est la gastrite, l'ulcère gastroduodénal, la péréduadénite, la colite, les maladies infectieuses.

Dans le processus de diagnostic de la névrose, un éventuel cancer de l'estomac sera également vérifié. Si, après avoir passé les tests et réussi d'autres examens, le médecin conclut qu'il n'y a pas de troubles physiologiques dans le travail de l'estomac, la question se pose des causes psychologiques de la douleur existante. Après cela, il est recommandé de consulter un neurologue ou un psychiatre..

Il est à noter que beaucoup dépend des qualifications du premier médecin visité de cette chaîne et de son attention aux patients. La névrose de l'estomac, ainsi que la névrose de l'intestin et leurs causes initiales, comme nous l'avons découvert plus tôt, conduisent encore à une réelle perturbation du fonctionnement de l'organe, qui sera révélée après l'examen.

Par conséquent, dans ces circonstances, le gastro-entérologue doit savoir quelle est la nature des problèmes constatés. Qu'il soit exclusivement organique ou qu'il s'agisse d'une combinaison de facteurs de personnalité. Sinon, seul un traitement sera prescrit, dans lequel le médicament prescrit ne fonctionnera pas sur la névrose de l'estomac, ou il ne fera que lisser les symptômes et résoudre les problèmes temporairement. Par conséquent, vous devez toujours écouter vos sentiments et considérer le problème de plusieurs manières..

Le cas le plus difficile pour le diagnostic de la névrose de l'estomac est peut-être une dépression prolongée de la psyché, dans laquelle les symptômes apparaissent assez clairement et le traitement est prolongé..

  • Séjour constant dans un environnement tendu
  • Irréalisation dans l'un des domaines
  • Conflits intrapersonnels
  • Besoins de base insatisfaits
  • Faible estime de soi
  • Hypocondrie ou méfiance
  • Propension à l'hystérie ou à l'apathie

Avec une concentration prolongée sur le problème, des états obsessionnels surviennent. En conséquence, ces cas psychosomatiques dans les cas négligés fonctionnent comme un cercle vicieux, car le fond émotionnel du patient s'aggrave en raison de ses pensées sur une possible maladie terrible. Prenant la forme d'états obsessionnels, les expériences provoquent l'apparition de nouvelles manifestations physiologiques de la maladie. Dans ce cas, la douleur peut s'intensifier ou se manifester dans d'autres zones..

Lorsqu'une névrose de l'estomac est diagnostiquée, des médicaments sont prescrits avec le soutien de procédures de physiothérapie, de remèdes populaires et d'optimisation du mode de vie. En ce qui concerne les médicaments, les sédatifs sont prescrits avec un effet doux qui agissent sur le système nerveux. Par exemple, le phénibut et le phénazépam aident à soulager la névrose de l'estomac.

Rudotel est également prescrit pour les névroses d'estomac. De plus, des médicaments sont prescrits pour améliorer l'activité gastrique, tels que Motilium, Imodium, etc. En ce qui concerne la physiothérapie, elle aidera à lutter contre les contractions musculaires caractéristiques d'un état dépressif du système nerveux..

De telles contractions conduisent à une compression des terminaisons nerveuses et à des sensations douloureuses. Dans le même temps, des procédures telles que la thérapie par l'exercice, la phonophorèse, l'électrothérapie, la darsonvalisation, la thérapie au laser magnétique sont présentées. En outre, des médicaments peuvent être prescrits qui conviennent spécifiquement à votre cas de névrose, résolvant des problèmes individuels spécifiques. Par exemple, en raison de la névrose, le problème de l'acidité élevée.

De plus, lorsqu'une personne est confrontée à la question «Névrose de l'estomac, symptômes et traitement» exprimée ici, alors il y a un désir (y compris) de la résoudre de manière indépendante.

La névrose de l'estomac et le traitement avec des remèdes populaires sont un élément distinct qui mérite l'attention. Ces traitements visent à travailler avec le système nerveux et à soulager l'inflammation. Une RECOMMANDATION dans ce cas serait l'utilisation de thé et de décoctions. Thés apaisants à la camomille, mélisse, lavande, ainsi que des infusions aux herbes de valériane, agripaume, écorce de chêne.

Remèdes populaires

Si une névrose de l'estomac et des intestins se développe, les symptômes peuvent être soulagés avec l'aide de la médecine traditionnelle:

  1. Pour le traitement, vous pouvez boire des tisanes apaisantes à base d'origan. Ils ont non seulement un effet calmant, mais aussi anesthésique.
  2. L'origan fonctionne également bien avec la valériane, l'aubépine et l'agripaume. Cette collection calme rapidement et donne un bon sommeil profond..
  3. Melissa aide à soulager les nausées et les vomissements, et aide également à calmer le système nerveux.
  4. Les décoctions et les teintures de millepertuis ont des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens. Il aide à calmer l'estomac et le tractus intestinal.
  5. Les racines et l'herbe de paille de lit sont utilisées comme antibactérien, analgésique et sédatif..

Ces recettes simples vous aideront à vaincre la maladie, mais un tel traitement ne peut être effectué qu'après avoir consulté un médecin..

Pancréatite nerveuse

Il y a des cas où les patients se plaignent de douleurs à la ceinture dans l'estomac, qui irradient sur les côtés et le bas du dos. Ce syndrome douloureux est typique de la pancréatite - une inflammation chronique du pancréas..

Cette pathologie peut également se former sur une base nerveuse. Elle survient souvent chez des personnes habituées à «saisir» le stress de l'enfance. La consommation régulière d'excès de nourriture met beaucoup de stress sur le pancréas. En conséquence, l'apport sanguin à l'organe est perturbé et une inflammation se produit..

Avec la pancréatite nerveuse, la douleur à la ceinture s'accompagne de diarrhées fréquentes, de faiblesse, de fatigue et de fièvre. Cette maladie, dans les cas avancés, peut provoquer un diabète sucré secondaire..

Points forts des premiers secours

En fonction de l'état et du bien-être du patient, le besoin et la quantité d'aide sont évalués. Si la douleur est tolérable, vous pouvez essayer d'aider le patient à la maison: essayez de vous détendre et, si possible, ne prenez pas de médicaments.

Si la douleur s'intensifie et que l'état du patient s'aggrave, vous ne devez pas hésiter ou vous soigner vous-même. La douleur est localisée dans la région de l'estomac et du pancréas et, en outre, est complétée par d'autres symptômes. La première étape consiste à appeler une ambulance, car les méthodes non médicales n'aident plus.

TOP 10 des conseils pour se débarrasser de la névrose de l'estomac.

1. Naturellement, vous devez d'abord consulter un médecin pour clarifier le diagnostic, car diverses raisons peuvent être cachées derrière votre état de santé. Lors du diagnostic de névrose de l'estomac, vous serez répertorié tous les symptômes caractéristiques de cette maladie particulière et le traitement prescrit.

2. Suivez les instructions des médecins et rappelez-vous que le traitement de la névrose gastrique peut être un processus long. Soyez patient et soyez à l'écoute pour un résultat positif, en vous protégeant délibérément du stress.

3. Introduisez un régime de travail qui minimiserait le stress émotionnel et physique. Dans le même temps, la manifestation de l'activité n'est pas exclue si elle vise à normaliser le travail du système nerveux. Par exemple, visiter la piscine.

4. Assurez-vous un repos passif, y compris suffisamment d'heures de sommeil.

5. Comme procédure apaisante, vous pouvez prendre des bains relaxants avec infusions de conifères, racine de valériane, agripaume, tanaisie, millepertuis la nuit. Ou visitez, par exemple, de temps en temps un salon de massage.

6. Assurez-vous de suivre le régime, qui sera utile avec l'immunité réduite qui l'accompagne. De plus, en présence de réels échecs dans le travail du tractus gastro-intestinal, un régime alimentaire spécifique doit être développé pour la névrose gastrique. Le régime soulagera le stress de l'estomac, aidera à éviter les vomissements et autres réactions.

7.Pour le renforcement général de tous les systèmes de survie, vous devez prendre des oligo-éléments et des complexes vitaminiques utiles, y compris sous forme de légumes et de fruits.

8. Travaillez avec des traits de personnalité tels que la méfiance et la fixation sur un problème spécifique, ainsi que le perfectionnisme, qui sont souvent caractéristiques des personnes atteintes de névrose de l'estomac. En les redirigeant dans la bonne direction pour vous améliorer, vous pouvez atteindre une croissance personnelle.

9.Appliquer toutes les mesures ci-dessus de manière globale, et non séparément et une par une..

10.Pour éviter les rechutes, après avoir terminé le traitement, suivez tous les schémas prescrits, tout en continuant à vous protéger du stress autant que possible..

Prévoir

Les névroses sont bien traitées avec un examen rapide et un diagnostic correct.

La durée du traitement dépend de la forme, du degré de pathologie et de la qualité du travail du patient sur le problème. Cela peut prendre de plusieurs mois à quelques années pour corriger la condition..

Pour une récupération rapide, il est recommandé de beaucoup marcher, faire du sport et des loisirs. Un bain aux huiles aromatiques et un massage doux pour les femmes aident à se calmer après une dure journée. Pour éviter les problèmes neurologiques avec l'estomac, vous ne devez pas prendre les problèmes à cœur - vous devez apprendre à vous abstraire dans n'importe quelle situation.

Ulcère gastro-intestinal

Un trouble psychosomatique causé par de fortes influences stressantes se transforme souvent en divers états douloureux. Un tel patient développe une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, mais le plus souvent le système digestif est affecté, dans lequel un ulcère peut survenir.

Chez certaines personnes, lors d'une excitation intense, l'estomac synthétise une enzyme qui augmente l'acidité. Si l'excitation d'une personne dure assez longtemps, l'estomac commence à traiter ses propres tissus avec un excès d'acide. Cela provoque le développement d'un ulcère.

Une telle défaite est typique des gens qui sont déséquilibrés, qui ont un caractère explosif et qui sont nerveux à propos de toute raison, même la plus insignifiante. Étant donné que le travail du tube digestif dépend de l'état émotionnel du patient, la malice et l'agressivité accélèrent les processus de transformation des aliments, et la peur et les pensées négatives provoquent des spasmes dus au ralentissement des processus de digestion..

L'ulcère gastroduodénal peut se développer chez des personnes qui assument l'entière responsabilité d'elles-mêmes et exigent ensuite le même comportement de la part d'autres personnes. Un ulcère peut être causé par de la méfiance, un manque d'amour, une auto-flagellation. Ces patients ont une envie constante de stimulants, par exemple, ils aiment le café fort, fument beaucoup et sont dépendants des boissons alcoolisées..

Contrairement à un ulcère commun causé par un abus excessif de café, d'alcool ou de tabagisme constant, le type nerveux de la maladie conduit au fait que le patient, après un stress, ne peut pas déterminer avec précision la source des sensations douloureuses. Les médicaments pour le traitement du tube digestif ne fonctionnent pas pour un tel patient, mais des médicaments conçus pour calmer les nerfs peuvent l'aider. Les psychothérapeutes et les gastro-entérologues traitent conjointement un ulcère nerveux.

Les processus ulcéreux dans l'estomac sur fond de stress sont le résultat d'une gastrite négligée d'origine psychogène. Souvent, le patient ne fait pas attention au fait que son estomac lui fait mal à cause des nerfs. Les symptômes de l'inflammation muqueuse s'aggravent avec le temps et la gastrite est compliquée par le processus ulcéreux.

Un ulcère d'estomac stressant est très dangereux. Cette pathologie peut être presque asymptomatique. Souvent, les patients subissent soudainement une perforation de l'érosion, qui s'accompagne d'un saignement sévère de l'estomac et d'un syndrome douloureux sévère.

Comment reconnaître une maladie?

Le plus souvent, la névrose gastrique est reconnue par exclusion. Lorsqu'il cherche une aide médicale, le patient décrit son état quelque chose comme ceci: «Je suis très nerveux et, il me semble, dans ce contexte, il y a eu un affaiblissement de l'immunité et le développement de maladies. Je me sens mal comme un rhume et des douleurs dans l'abdomen (estomac / intestins), qui peuvent être dues à un ulcère ou à une inflammation de l'un des organes internes. ".

Après le diagnostic au centre médical, il s'avère que la présence de maladies gastro-intestinales a été réfutée. Ceci est suivi de tests pour déterminer l'état psychologique et mental du patient, après quoi il sera possible de poser un diagnostic affirmatif. Le diagnostic et le traitement ultérieur sont effectués par plusieurs médecins: un gastro-entérologue, un neuropathologiste, un psychologue (ou un psychothérapeute) et le médecin traitant principal.

Traitement médical

Avec les pathologies du tractus gastro-intestinal d'origine psychogène, les médicaments traditionnels n'aident pas toujours. Souvent, les patients prennent divers analgésiques et antispasmodiques, mais ils ont toujours des douleurs à l'estomac dues aux nerfs. Comment soigner les maux provoqués par un stress prolongé? Dans de tels cas, une thérapie complexe est nécessaire..

Les médicaments pour la gastrite, les ulcères d'estomac ou la pancréatite doivent être pris avec des médicaments sédatifs. Sans cela, il est impossible de se débarrasser du syndrome douloureux. Dans les cas bénins, les sédatifs naturels sont indiqués:

  • "Teinture de valériane".
  • «Corvalol».
  • «Novopassit».
  • "Glycine".

Aux premiers stades de la pathologie, un tel traitement conduit à une amélioration significative de la condition. Les patients arrêtent les douleurs à l'estomac associées aux situations stressantes.

Dans les cas avancés, les patients se voient prescrire des antidépresseurs et des tranquillisants:

  • «Amitriptyline».
  • «Velaksin».
  • «Phénazépam».
  • «Fluoxétine».
  • Phenibut.

Ces médicaments aident à soulager l'anxiété et les émotions négatives. Cependant, ils doivent être pris sous la surveillance d'un médecin; l'automédication dans ce cas est inacceptable. Il est également utile d'assister à des séances psychothérapeutiques spéciales visant à soulager le stress émotionnel et l'anxiété..

Mesures préventives

Le patient peut éviter la récidive de la maladie en suivant les actions préventives suivantes:

  • Contactez en temps opportun votre médecin si la cavité abdominale fait mal, des problèmes surviennent avec l'état général du corps, la régulation psychologique.
  • Faites attention à la composante psycho-émotionnelle de la santé. Traiter la nervosité / névralgie / suivre si le patient est nerveux au quotidien, identifier les caractéristiques de son état.
  • Apprenez à vous maîtriser. Lorsqu'un patient développe un stress psychologique, il veut devenir nerveux et rejeter la colère, une méthode alternative de relaxation doit être choisie (médicaments, sports, loisirs, etc.).
  • Prenez les médicaments prescrits par votre médecin. Des sédatifs à base de plantes sont prescrits (si le patient est très nerveux). Il est possible de prendre des décoctions de menthe, d'agripaume, de valériane, de romarin. Vous devez prendre des médicaments en cas de rhume et d'autres maladies infectieuses, qui peuvent être utilisés en parallèle avec des sédatifs (demandez à votre médecin la compatibilité des médicaments).
  • Passez plus de temps à l'extérieur, faites des exercices de respiration.
  • Rationalisez les détails physiques (il est recommandé de faire des exercices quotidiens et de rejoindre l'un des sports de votre choix).
  • Créez une connexion sociale. Si le patient a une vie lumineuse et mouvementée, il ne restera plus de temps pour «devenir nerveux». Il est nécessaire de prendre le plus possible le temps du patient, d'arrêter d'être nerveux, de remplir la vie d'impressions et de personnes partageant les mêmes idées.

Régime

Pour les douleurs d'estomac d'origine psychogène, un strict respect du régime alimentaire est nécessaire. Sans cela, une guérison complète est impossible. Toute perturbation nutritionnelle associée au stress peut provoquer une nouvelle crise de douleur à l'estomac.

Le médecin traitant sélectionne le régime alimentaire nécessaire. La liste des plats autorisés et interdits dépend du type de pathologie. Les petits repas sont souvent recommandés. Les aliments qui irritent l'estomac sont exclus du régime.

Il est recommandé de manger des légumes et des fruits frais, du poisson bouilli faible en gras, de la viande de poulet blanche, des produits laitiers. Un tel aliment sature le corps en vitamines nécessaires pour stabiliser le système nerveux..