Douleur sourde dans l'hypochondre gauche en avant: causes et traitement

Les plaintes d'inconfort et de douleur sous la côte gauche ne sont pas aussi fréquentes que l'inconfort du côté droit, ce qui est dû au nombre relativement petit d'organes situés dans cette région anatomique. De nombreux patients souffrant de douleurs sourdes dans l'hypochondre gauche à l'avant visitent sans succès des médecins de diverses spécialités et prennent des dizaines de médicaments différents sans aucun effet..

Au fil du temps, les sensations douloureuses prennent un caractère constant de douleur et de traction, et les patients s'y habituent.

  1. Douleur sourde dans l'hypochondre gauche
  2. Brèves informations anatomiques
  3. Problèmes du système digestif
  4. Problèmes rénaux
  5. Maladies de la rate
  6. Pathologie thoracique

Brèves informations anatomiques

L'hypochondre gauche est une section conditionnelle de la cavité abdominale située dans l'abdomen supérieur gauche. Plusieurs structures anatomiques se trouvent ici, notamment:

  • Rate;
  • «Angle splénique» du côlon;
  • Rein gauche;
  • Queue pancréatique;
  • Partie du corps de l'estomac.

Le «toit» de cette zone est le diaphragme - un dôme musculaire qui sépare la cavité abdominale de la poitrine. Dans les fibres du diaphragme, les nerfs phréniques se ramifient et, par conséquent, la douleur des organes thoraciques peut se propager à l'abdomen.

Problèmes du système digestif

En règle générale, les causes d'une douleur constante dans l'hypochondre gauche devant sont associées à la pathologie du tractus gastro-intestinal, en particulier de l'estomac et du pancréas.

Parmi les maladies gastriques, il faut tout d'abord se souvenir de l'ulcère gastro-duodénal. Avec cette pathologie, un défaut arrondi se forme sur la muqueuse gastrique, qui dans la très grande majorité des cas est due à une infection à Helicobacter pylori. Bien que cliniquement cette maladie se manifeste plus souvent par une douleur aiguë dans la partie supérieure de l'abdomen, dans de nombreux cas, l'ulcère se fait sentir par des sensations de douleur constantes sous la côte gauche..

Une clinique similaire est observée dans le syndrome de Zollinger-Ellison - augmentation persistante de l'acidité du suc gastrique, accompagnée de la formation d'ulcères résistants au traitement d'éradication traditionnel. Ce complexe de symptômes est une manifestation d'une tumeur produisant de la gastrine et nécessite un traitement chirurgical..

Parmi les maladies du pancréas, les douleurs sourdes et douloureuses dans l'hypochondre gauche en avant sont le plus souvent accompagnées de pancréatite chronique, notamment en présence de kystes et de pseudokystes. Outre l'inconfort dans la cavité abdominale, cette pathologie se caractérise par une intolérance aux aliments gras, des selles fétides abondantes et jaunâtres liquides (stéatorrhée), une perte de poids et, dans certains cas, un diabète sucré..

Parfois, une douleur sourde dans l'hypochondre gauche en avant est associée à des coliques intestinales causées par le stress, le surmenage, des insuffisances nutritionnelles et d'autres raisons. Moins fréquemment, la douleur est causée par une circulation sanguine altérée dans le côlon transverse (thrombose mésentérique), la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, les maladies infectieuses et les tumeurs.

Problèmes rénaux

Très souvent, une douleur constante dans l'hypochondre gauche est causée par une maladie rénale, ou plus précisément par une lithiase urinaire. Dans les derniers stades, et en particulier avec de fréquentes rechutes d'infection urinaire, de gros calculs se forment dans la lumière du bassin rénal, qui ne peuvent pas aller spontanément au-delà des voies urinaires. Ces calculs appuient mécaniquement sur les parois du bassin, ce qui se manifeste cliniquement par des douleurs de traction dans l'hypochondre gauche et dans le bas du dos.

D'autres maladies rénales comprennent la pyélonéphrite aiguë et chronique, ainsi que les tumeurs rénales, qui également, pour des raisons purement mécaniques, provoquent une gêne prolongée..

Maladies de la rate

La rate est l'un des organes les plus mystérieux du corps humain. Jusqu'à présent, les chercheurs n'ont pas révélé toutes ses fonctions. Cependant, la souffrance de cet organe se fait sentir.

Dans la très grande majorité des cas, les modifications pathologiques de la rate (souvent sous la forme d'une augmentation) sont secondaires à tout processus systémique. Ceux-ci inclus:

  • Infections bactériennes et virales chroniques;
  • Maladies auto-immunes (par exemple, polyarthrite rhumatoïde et lupus érythémateux disséminé);
  • Maladies hématologiques, y compris les tumeurs du système hématopoïétique (leucémie);
  • Insuffisance cardiaque chronique sévère et autres.

En règle générale, la splénomégalie, ou hypertrophie de la rate, se produit en conjonction avec une hépatomégalie ou une hypertrophie du foie. Dans le même temps, de nombreux patients ressentent des douleurs et des tiraillements sous la côte gauche.

Pathologie thoracique

Dans une partie importante des patients présentant des plaintes de lourdeur à gauche sous la côte, aucun changement dans les structures de la cavité abdominale n'est détecté. Au lieu de cela, les processus pathologiques dans la poitrine sont déterminés, par exemple:

  • Pneumonie ou pneumonie;
  • Pleurésie ou accumulation de liquide inflammatoire dans l'espace pleural;
  • Néoplasmes des poumons et de la plèvre;
  • Ischémie cardiaque.

Ces maladies doivent être suspectées en présence de toux, d'essoufflement, de douleurs thoraciques, d'une élévation persistante de la pression artérielle et d'autres manifestations inhabituelles de la poitrine.

La meilleure tactique pour les symptômes étranges est de consulter un médecin et de subir un examen complet. Un diagnostic précoce aidera à prescrire le bon traitement qui guérira complètement la maladie.

Que signale la douleur dans l'hypochondre gauche?

Quels organes sont dans le côté gauche sous les côtes

La douleur dans l'hypochondre gauche est un phénomène assez courant. Lorsque la douleur survient du côté gauche, vous devez savoir quels organes se trouvent ici afin de pouvoir comprendre à peu près ce qui fait mal. Mais dans tous les cas, seul un médecin peut poser un diagnostic précis sur la base de l'examen..

Dans l'hypochondre gauche, il y a les organes suivants importants pour l'activité vitale du corps humain:

  • rate;
  • estomac;
  • pancréas;
  • intestin grêle;
  • côlon;
  • ovaire gauche chez la femme;
  • côté gauche du diaphragme;
  • rein gauche (son pôle supérieur);
  • côtes, muscles intercostaux et nerfs.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

La cause la plus fréquente de douleur dans l'hypochondre gauche est la pathologie de l'estomac. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure des nausées et des brûlures d'estomac. Dans le contexte de sensations inconfortables, il y a toujours une diminution de l'appétit, dans les cas graves, des vomissements peuvent survenir.

La gastrite et les ulcères d'estomac peuvent fonctionner par vagues. Autrement dit, les périodes d'exacerbation et de rémission alternent très souvent, la douleur survient dans le contexte de la prise alimentaire.

La douleur dans l'hypochondre gauche peut être associée à d'autres raisons:

  • Pancréatite, qui se manifeste généralement par une douleur après avoir mangé des aliments gras.
  • Pyélonéphrite, qui se développe dans le contexte d'une lésion infectieuse.
  • Anomalies de la rate pouvant être causées par une inflammation, une infection, un traumatisme ou un infarctus de la rate.

Parfois, la douleur dans l'hypochondre gauche peut provoquer d'autres maladies:

  • Pneumonie qui affecte le poumon gauche.
  • Maladie cardiaque telle que l'angine de poitrine, une crise cardiaque ou une maladie coronarienne.
  • Ostéochondrose du rachis lombaire ou thoracique.

Une douleur dans l'hypochondre gauche peut également survenir avec un effort physique intense. Ce n'est pas une pathologie, mais est associé aux caractéristiques individuelles de l'organisme. Habituellement, après le repos, la douleur dans l'hypochondre gauche recule et ne se rappelle en aucune façon.

Diagnostic de la maladie par la douleur

La douleur à gauche sous les côtes peut être de nature différente. Une douleur vive et vive est particulièrement dangereuse. C'est un symptôme de graves dommages aux organes internes. Très souvent, ce symptôme nécessite une hospitalisation immédiate. La douleur dans l'hypochondre gauche peut être accompagnée d'une perte de conscience.

Lorsqu'une douleur sourde et douloureuse du côté gauche commence à vous déranger, c'est également une raison de consulter un médecin dès que possible. Ce sont généralement des symptômes du développement d'un processus chronique (pancréatite, cholécystite ou gastrite). Un diagnostic précis ne peut être établi que sur la base de tests et d'études supplémentaires..

Douleur frontale

Une douleur vive et aiguë à l'avant sous les côtes peut être le symptôme d'un ulcère d'estomac perforé. Par conséquent, si vous avez un ulcère gastro-duodénal, vous devez appeler de toute urgence une ambulance. Sinon, le contenu de l'estomac qui pénètre dans la cavité abdominale peut provoquer le développement d'une péritonite..

Une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre gauche, présente presque constamment, indique des formes chroniques de gastrite, de pancréatite ou d'ulcères d'estomac. Très souvent, les patients s'adaptent simplement à de telles sensations douloureuses. Ceci est très dangereux, car dans le contexte d'un syndrome de douleur faible, une destruction progressive des tissus se produit, ce qui peut ensuite entraîner de graves conséquences..

La douleur du côté gauche en avant peut être associée à des pathologies de la rate. Laissée dans l'hypochondre, la douleur survient souvent dans les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Ils sont provoqués par la dystonie végétative et l'angine de poitrine. Dans ce cas, la nature de la douleur est le plus souvent sourde. Ils peuvent être détenus pendant une longue période ou être de courte durée. Dans le second cas, la douleur est le plus souvent de nature paroxystique..

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche survient dans le contexte du développement d'une maladie coronarienne, elle s'accompagne nécessairement d'un essoufflement fréquent, qui se produit indépendamment du fait qu'une personne soit en mouvement ou non. En règle générale, en même temps que la douleur, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine et une augmentation du rythme cardiaque. La cardiomyopathie, associée à des lésions du muscle cardiaque, présente des symptômes similaires. Avec une telle maladie, la moindre activité physique provoque toujours une fatigue sévère..

De plus, une douleur dans l'hypochondre gauche peut indiquer le développement d'une bronchite gauche ou d'une pneumonie. Habituellement, ce syndrome douloureux est considérablement aggravé par la toux ou le changement de position du corps..

Mal au dos

La douleur dans l'hypochondre gauche derrière indique presque toujours le développement d'une pyélonéphrite aiguë ou chronique du rein gauche. Ceci est généralement causé par une infection. Ces douleurs sont également caractéristiques de la lithiase urinaire, lorsque les pierres commencent à bouger. La douleur survient brutalement et est insupportable. À ce moment, une personne peut être sur le point de perdre connaissance..

La colique rénale survient toujours soudainement. Dans ce cas, la douleur est intense. Ils ne disparaissent pas même au repos. La personne ne peut pas trouver une position dans laquelle le soulagement vient. De telles sensations douloureuses se propagent le long de l'uretère et peuvent irradier dans la région de l'aine.

Très souvent, la cause de la douleur dans l'hypochondre gauche et devant et derrière est la névralgie intercostale. Cette maladie est associée à une compression des nerfs intercostaux. Les sensations douloureuses peuvent être de nature différente. Périodiquement, il y a une douleur perçante et lancinante à un moment donné. Au fil du temps, une douleur douloureuse apparaît. De plus, il peut y avoir une gêne dans le bas du dos. La douleur associée à la névralgie intercostale persiste généralement longtemps, mais ne constitue pas une menace pour la vie. Une caractéristique du syndrome douloureux dans ce cas est qu'il peut augmenter avec l'effort.

L'ostéochondrose peut être à l'origine de douleurs dans l'hypochondre gauche. Avec le développement de cette maladie, des perturbations de la structure du cartilage dans les disques intervertébraux se produisent. Les complications graves de l'ostéochondrose sont des pathologies telles que la spondylose et la spondylarthrose. Ils sont caractérisés par une prolifération de tissu osseux. Dans le processus de ceci, les racines des nerfs s'étendant de la moelle épinière, y compris les intercostaux, sont pincées..

Une hernie discale peut entraîner des douleurs dans l'hypochondre gauche. Elle est causée par des blessures et un stress accru..

Si, après une blessure, il y a une douleur à gauche sous les côtes dans le dos, la présence d'un hématome rétropéritonéal ne peut être exclue. Cette condition met la vie en danger, une hospitalisation urgente est donc nécessaire. Une douleur aiguë dans le dos sous les côtes est souvent causée par un infarctus splénique. Ces sensations douloureuses s'accompagnent d'une diminution de la pression artérielle, de nausées et de vomissements..

Comment et comment traiter la douleur dans l'hypochondre gauche

Le traitement de la douleur dans l'hypochondre gauche ne peut être prescrit qu'après examen du patient et établissement d'un diagnostic. Toute douleur dans l'hypochondre gauche nécessite l'avis d'un spécialiste. Si vous vous auto-médicamentez, vous pouvez provoquer de graves complications potentiellement mortelles. Tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute qui, après avoir effectué une recherche primaire, orientera vers des spécialistes dans une direction étroite. Pour les douleurs à gauche, vous pouvez avoir besoin de l'aide d'un chirurgien, d'un endocrinologue, d'un cardiologue, d'un gynécologue, d'un gastro-entérologue ou d'un urologue.

Une douleur aiguë et soudaine dans l'hypochondre gauche nécessite des soins médicaux urgents, par conséquent, sans délai, il est nécessaire d'appeler une ambulance lorsqu'elle survient.

Cela devrait être fait lorsque la douleur:

Apparu soudainement et aigu.

Stocké plus d'une demi-heure.

Augmenté avec tout mouvement ou changement de position du corps.

Dans tous ces cas, il est strictement interdit de prendre des analgésiques avant l'arrivée du médecin. La seule chose qui peut être appliquée en cas de douleur intense est d'appliquer du froid sur le lieu de localisation de la douleur et d'essayer de trouver une position dans laquelle la douleur est minime..

Gravité dans l'hypochondre gauche

La gravité de l'hypochondre gauche est une manifestation clinique assez courante à laquelle tout le monde peut faire face, quels que soient l'âge et le sexe. Le symptôme lui-même ne constitue pas une menace pour la vie humaine..

Dans la plupart des situations, la gravité de l'hypochondre gauche se produit dans le contexte de pathologies gastro-entérologiques: plusieurs fois moins souvent, les provocateurs seront des troubles d'autres organes et systèmes internes.

En plus de la présence du symptôme principal, le tableau clinique peut inclure une douleur de gravité variable, de la fièvre, des nausées et des vomissements et des selles dérangées. Les symptômes dépendront du facteur provoquant.

Il est possible de découvrir la source de la gravité et d'élaborer une tactique de thérapie adéquate uniquement après un examen de laboratoire et instrumental. Le diagnostic doit inclure une manipulation personnelle par le clinicien.

Le traitement consiste en l'utilisation de méthodes thérapeutiques conservatrices, y compris la prise de médicaments et l'adhésion à un régime modéré. L'intervention chirurgicale est réalisée selon les indications individuelles.

Étiologie

Une sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche est causée par l'évolution de toute maladie des organes internes situés dans cette zone. Les segments cibles dans ce cas sont:

  • diaphragme;
  • estomac;
  • rate;
  • quelques anses intestinales;
  • uretère;
  • travers de porc;
  • pancréas;
  • rein gauche.

Les causes les plus courantes d'une sensation désagréable:

  • gastrite de toute nature;
  • crise cardiaque;
  • cholécystite;
  • pancréatite;
  • lésion ulcéreuse de l'estomac;
  • duodénite;
  • névralgie intercostale;
  • traumatisme du péritoine;
  • fractures des côtes inférieures du côté gauche;
  • colite;
  • inflammation du poumon gauche;
  • néoplasmes malins ou bénins;
  • problèmes de diaphragme;
  • maladies du système bronchopulmonaire - laryngite, pharyngite et bronchite;
  • la spondylose;
  • ostéochondrose;
  • la formation de saillies herniaires dans la colonne vertébrale;
  • diverses toxico-infections;
  • les virus;
  • angine de poitrine;
  • ischémie cardiaque;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • radiculite;
  • maladie de lithiase urinaire.

En plus des sources pathologiques, la douleur avec lourdeur sur le côté peut être provoquée par des raisons totalement inoffensives. Provocateurs physiologiques:

  • hypothermie du corps;
  • trop manger;
  • boire des boissons alcoolisées;
  • mauvaise nutrition - si le menu est basé sur des plats gras et épicés;
  • activité physique excessive;
  • faire du sport;
  • manger de la nourriture juste avant le coucher;
  • Mauvaise posture.

Tous les facteurs étiologiques doivent être attribués à la fois aux adultes et aux enfants..

Symptômes

La sévérité de l'hypochondre gauche n'agit presque jamais comme un signe clinique indépendant. L'exception concerne les raisons physiologiques. Il est à noter que le malaise peut être permanent ou intermittent..

Le tableau symptomatique est individuel, car il dépend de la cause sous-jacente. Il existe un certain nombre de manifestations externes qui accompagnent le plus souvent la lourdeur et la distension à gauche sous les côtes:

  • douleur douloureuse et sourde, qui, à mesure que le trouble sous-jacent progresse, peut devenir prononcée et fréquente;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • grondement dans l'estomac;
  • nausée et vomissements;
  • problèmes de selles;
  • diminution de l'appétit - en raison de l'apparition de la gravité immédiatement ou quelque temps après avoir mangé;
  • gonflement de la paroi antérieure de la cavité abdominale;
  • perte de poids;
  • faiblesse et faiblesse;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • l'apparition d'inclusions de sang dans les matières fécales;
  • transpiration abondante, surtout pendant une nuit de repos.

Si la source de l'anomalie est une maladie rénale, la clinique sera la suivante:

  • douleur s'étendant au bas du dos;
  • gonflement des membres inférieurs et du visage;
  • envie accrue d'uriner;
  • changement de la consistance et de la couleur de l'urine;
  • pâleur douloureuse de la peau;
  • diminution de la pression artérielle.

En cas de lésion de la rate, des symptômes supplémentaires peuvent inclure:

  • exposition fréquente au rhume, qui se produit en raison d'une diminution de la résistance du système immunitaire;
  • splénomégalie ou hypertrophie des organes;
  • légère augmentation de la température corporelle.

Une sensation de lourdeur dans l'hypochondre du côté gauche, qui apparaît dans le contexte d'un processus pathologique particulier dans le foie, sera accompagnée des symptômes suivants:

  • jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique;
  • symptômes dyspeptiques;
  • nausée entraînant des vomissements - il y aura des impuretés biliaires dans le vomi;
  • diminution des performances;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • démangeaisons sévères de la peau;
  • goût amer dans la bouche;
  • assombrissement de l'urine;
  • décoloration des matières fécales.

Avec une lourdeur dans l'hypochondre gauche en avant, les pathologies cardiovasculaires se déroulent. La clinique peut être présente:

  • douleur aiguë ou crampe dans le cœur ou le sternum;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • dyspnée;
  • trouble respiratoire;
  • augmentation de la pression artérielle.

L'apparition de la gravité devrait être le moteur de la recherche d'une aide qualifiée, sinon les risques de complications sont élevés et la mort ne fait pas exception..

Diagnostique

Les maladies du système digestif sont souvent accompagnées de gravité dans la zone sous les côtes gauches, il vaut donc la peine de consulter un gastro-entérologue. Les spécialistes suivants peuvent également participer au processus de diagnostic:

  • endocrinologue;
  • néphrologue;
  • pneumologue;
  • cardiologue;
  • vertébrologue.

Si l'enfant ne se sent pas bien, l'aide d'un pédiatre est nécessaire.

Tout d'abord, le clinicien doit effectuer les activités suivantes:

  • se familiariser avec l'histoire de la maladie - rechercher une pathologie provoquante;
  • recueillir et analyser un historique de vie - pour trouver des raisons inoffensives;
  • évaluer l'état des muqueuses et de la peau;
  • palpation et percussion de la paroi abdominale antérieure;
  • mesurer la fréquence cardiaque, la pression artérielle et les valeurs de température;
  • interroger le patient en détail - pour dresser un tableau complet des plaintes.

Les tests de laboratoire les plus informatifs:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • biochimie du sang;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • Tests PCR;
  • hémoculture bactérienne.
  • échographie des organes abdominaux;
  • gastroscopie;
  • ECG;
  • FGDS;
  • CT;
  • IRM;
  • urographie excrétrice;
  • radiographie de la colonne vertébrale;
  • biopsie endoscopique.

Le programme exact du diagnostic de laboratoire et instrumental dépend de l'étiologie et du spécialiste auquel le patient s'adresse.

Traitement

La gravité du côté gauche est traitée avec des méthodes conservatrices qui, selon le provocateur, différeront légèrement:

  1. En cas de blessures, il peut être nécessaire de prendre des substances anti-soulagement, des procédures de physiothérapie, une thérapie par l'exercice et un massage thérapeutique. Parfois, la chirurgie est le seul traitement..
  2. Les pathologies de la colonne vertébrale sont éliminées grâce aux blocages de la novocaïne, aux AINS, aux exercices thérapeutiques, à l'électrophorèse médicamenteuse, aux ultrasons, aux applications de boue et de paraffine, à l'acupuncture et à d'autres méthodes alternatives.
  3. Les maladies cardiaques et rénales nécessitent des médicaments spéciaux et des changements de mode de vie.
  4. Les maladies du tractus gastro-intestinal sont éliminées en suivant un régime modéré, en prenant des enzymes, des prébiotiques, des probiotiques, des hépatoprotecteurs et d'autres médicaments, en rationalisant le travail et le repos.

Le traitement n'interdit pas l'utilisation de recettes folkloriques, cependant, une telle thérapie doit être convenue avec le médecin traitant..

Les principales indications de la chirurgie:

  • détection de tout néoplasme;
  • hernie intervertébrale;
  • dommages graves aux organes internes;
  • l'inefficacité des méthodes conservatrices;
  • l'apparition de complications provoquant une pathologie

La douleur avec lourdeur sous les côtes gauches ne sera complètement éliminée que si la maladie provocatrice est traitée.

Prévention et pronostic

Vous pouvez éviter l'apparition d'une sensation de lourdeur dans la zone de l'hypocondre gauche en suivant des règles simples. Recommandations préventives de base:

  • rejet complet des addictions;
  • exposition fréquente à l'air frais;
  • alimentation saine et nutritive;
  • éviter toute blessure;
  • prévention de l'hypothermie;
  • marcher après les repas;
  • garder un mode de vie modérément actif;
  • contrôle constant de la posture;
  • respect du régime de travail et de repos;
  • exclusion de la suralimentation, surtout avant le coucher;
  • diagnostic précoce et traitement complexe des maladies, dont le tableau clinique comprend la gravité latérale;
  • passer au moins 2 fois par an un examen complet de laboratoire et instrumental dans un établissement médical avec une visite obligatoire à tous les cliniciens.

Quant au pronostic, l'issue est souvent favorable pour la vie et la guérison, mais cela n'est possible qu'avec la mise en œuvre d'un traitement compétent.

N'oubliez pas que chaque maladie sous-jacente entraîne la formation de ses propres complications - dans de tels cas, la probabilité d'une issue fatale n'est pas exclue.

Quelle peut être la cause de l'inconfort dans l'hypochondre gauche

Les maladies du tube digestif sont presque toujours accompagnées de douleurs abdominales. L'apparition d'une forte sensation de plénitude dans l'hypochondre gauche est généralement associée à des pathologies du tractus gastro-intestinal, des reins, de la rate et d'autres organes. Par conséquent, la douleur dans cette partie du corps ne peut être ignorée..

Les principales causes d'inconfort

Des sensations désagréables dans cette partie du corps signalent le développement de diverses maladies nécessitant un traitement spécifique..

Pancréatite aiguë et chronique

Une cause fréquente d'inconfort frontal dans l'hypochondre gauche (avec ou sans douleur) est l'inflammation du tissu pancréatique. L'organe spécifié produit des hormones et des enzymes digestives importantes. Si la douleur est principalement localisée à gauche, cela indique la localisation de la pathologie dans la queue de l'organe..

La pancréatite chronique est caractérisée par la production de quantités insuffisantes d'enzymes digestives. En présence de cette maladie, des sensations désagréables de lourdeur dans l'hypochondre gauche et des selles molles fréquentes se produisent après une violation du régime prescrit. Une demi-heure après un repas, une personne se plaint d'inconfort dans l'abdomen, elle a des nausées et des vomissements.

La pancréatite aiguë s'accompagne d'une douleur intense qui a un zona dans la nature. Ils sont pour la plupart localisés devant l'abdomen, mais peuvent être donnés au dos, aux omoplates. L'état du patient s'aggrave sur fond de vomissements incessants, qui n'apportent aucun soulagement. Pour se débarrasser de la souffrance, une personne se couche sur le côté et tire ses jambes contre sa poitrine.

Gastrite et ulcères d'estomac

Ces maladies sont souvent accompagnées de sensations désagréables dans l'épigastre, mais assez souvent, la douleur peut être donnée à l'hypochondre gauche. Le principal symptôme de la gastrite est l'apparition de la gravité après avoir mangé des aliments gras. La raison en est l'incapacité de l'estomac à faire face à une grande quantité de nourriture en présence d'une inflammation. Symptômes supplémentaires de la gastrite - l'apparition d'une sensation de ballonnement dans l'abdomen, ballonnements, nausées.

Avec un ulcère, la douleur devient plus prononcée. Ils surviennent à jeun et disparaissent après avoir mangé. Une personne souffre souvent de nausées, de vomissements, d'éructations aigres. Dans le contexte d'une violation du processus de digestion des aliments, le poids corporel diminue considérablement.

Pathologie rénale

Une gêne latérale se produit en présence d'une lithiase urinaire, d'une pyélonéphrite. Avec le développement de ces pathologies, une douleur aiguë apparaît, qui irradie vers le dos, l'abdomen, les omoplates, le périnée et d'autres parties du corps. Pour soulager son état, le patient prend une posture forcée.

Avec la lithiase urinaire, un certain nombre de symptômes supplémentaires apparaissent:

  • nausée et vomissements;
  • ballonnements;
  • miction douloureuse;
  • constipation;
  • maux de tête;
  • faiblesse générale.

Avec la pyélonéphrite, il y a une augmentation significative de la température corporelle, une diminution de la capacité de travail. Il y a souvent des nausées, des vomissements, une personne se plaint d'un manque d'appétit.

Pathologie de la rate

Cet organe est le filtre du corps à travers lequel passe beaucoup de sang. Ses principaux éléments terminent leur développement dans la rate. Par conséquent, en présence de maladies du sang, elle souffre.

Avec le développement de la leucémie chronique dans le corps humain, de nombreuses cellules modifiées apparaissent, qui sont utilisées dans cet organe. En raison de leur grand nombre, la rate ne peut pas faire face aux fonctions définies et augmente considérablement sa taille, comprimant les organes les plus proches. Une personne malade a l'estomac qui éclate et une sensation de lourdeur.

La splénomégalie apparaît également en présence d'une cirrhose hépatique. La rate est reliée à cet organe par la veine porte. La cirrhose provoque un dysfonctionnement du foie. En conséquence, la pression dans la veine spécifiée augmente considérablement. Le sang dans la rate stagne, ce qui entraîne une augmentation significative de sa taille.

Problèmes intestinaux

La douleur peut être provoquée par des pathologies localisées dans le côlon. La maladie la plus courante dans ce groupe est la colite. L'inflammation du gros intestin s'accompagne nécessairement de selles molles (les matières fécales contiennent du sang, une grande quantité de mucus), des grondements dans l'estomac et l'apparition d'une sensation de mouvement. La douleur peut également être provoquée par des maladies tumorales..

L'inflammation des tissus de l'intestin grêle provoque également une gêne dans la zone spécifiée. Cette maladie s'accompagne de ballonnements, de nausées, de vomissements, de diarrhée et d'autres troubles digestifs. Le plus souvent, l'entérite se développe en raison d'infections intestinales. En outre, une inflammation peut apparaître avec la maladie de Crohn, avec le SCI.

Symptômes alarmants

La douleur dans l'hypochondre gauche est souvent le résultat d'une suralimentation, qui ne nécessite pas de soins médicaux urgents. Mais lorsque ces symptômes apparaissent, un rendez-vous avec un médecin est obligatoire:

  • douleur aiguë dans l'abdomen qui perturbe les fonctions vitales;
  • l'apparition de signes de colique rénale;
  • vomissements ou diarrhée persistants;
  • perte de conscience;
  • augmentation significative de la température corporelle.

Une ambulance doit être appelée lorsqu'un patient trouve du sang dans le vomi ou les selles. Cela indique le développement de conditions qui menacent sa vie..

Diagnostique

Si une douleur de localisation apparaît, vous devez contacter un thérapeute qui, si nécessaire, rédigera une référence à un autre spécialiste étroitement spécialisé. Il peut s'agir d'un chirurgien, d'un gastro-entérologue, d'un cardiologue, d'un neuropathologiste, d'un urologue, d'un spécialiste des maladies infectieuses ou d'un gynécologue pour les femmes. Le diagnostic des conditions pathologiques comprend généralement les études suivantes:

  • test sanguin général et biochimique;
  • examen fécal;
  • Analyse d'urine;
  • Échographie des organes internes;
  • IRM, TDM.

Le médecin peut prescrire un cardiogramme, une radiographie et d'autres études supplémentaires, en tenant compte du tableau clinique en développement.

Thérapies

Si vous ressentez des douleurs causées par des troubles du tube digestif, vous devez suivre un régime alimentaire spécial. Il est important d'abandonner la nourriture lourde et l'alcool. Les repas doivent être fractionnés et variés. D'autres recommandations concernant la composition du régime ne peuvent être données que par un médecin, en tenant compte des particularités du développement d'une maladie particulière.

Pour éliminer le syndrome de la douleur, des antispasmodiques sont utilisés. Lorsque la lourdeur sur le côté est causée par une quantité insuffisante d'enzymes digestives, des médicaments tels que Créon, Mezim sont prescrits. Avec le développement d'infections intestinales, l'utilisation de Nifuroxazide (médicament antimicrobien) est autorisée.

Pour normaliser la fonction intestinale avec diarrhée, l'utilisation de Smecta est recommandée. Il a un effet enveloppant et élimine les toxines du corps. Pour restaurer la microflore intestinale, des probiotiques sont prescrits (Linex, Hilak-Forte). Ils accélèrent le début de la guérison et rétablissent l'immunité affaiblie après une maladie..

L'hypocondre gauche de la femme fait mal. Que pourrait-il être, causes et traitement

La douleur est le principal symptôme qui signale le développement d'une pathologie dans le corps. Ce symptôme peut être causé à la fois par des causes naturelles et signifier la présence d'une maladie..

Il est important de savoir que la douleur peut être localisée non seulement dans l'organe affecté, mais également dans n'importe quelle partie du corps. La douleur dans le côté gauche de l'hypochondre peut être un signal de maladies d'organes tels que la rate, le cœur, et également signifier la présence de pathologies dans le système reproducteur chez la femme.

Causes de douleur dans l'hypochondre gauche chez la femme, non liées à la maladie

Les causes physiologiques de la douleur dans l'hypochondre du côté gauche ne présentent pas de danger particulier pour la santé humaine, mais elles peuvent provoquer une gêne et perturber le mode de vie habituel. Après élimination du facteur provoquant, la douleur disparaît.

Causes possibles de douleur naturelle dans l'hypochondre à gauche:

  • activité physique active (la douleur survient souvent chez des personnes non entraînées). La cause du symptôme est une augmentation du flux sanguin.En conséquence, la charge sur le foie augmente avec l'expansion ultérieure des vaisseaux sanguins, ce qui provoque un symptôme de douleur, qui irradie souvent vers le côté gauche de l'hypochondre. De plus, avec une charge accrue, du sang est éjecté (en cas de manque de volume), ce qui s'accompagne également de douleur;
  • avec une forte inclinaison, la douleur peut être causée par la compression des organes internes ou leur contact avec la côte inférieure;
  • manger une grande quantité de nourriture ou d'aliments non digestibles. En conséquence, la charge sur l'estomac et le pancréas augmente (au-dessus des normes habituelles), ainsi que l'étirement des organes, ce qui provoque des douleurs dans le côté gauche;
  • consommation excessive d'alcool. Les boissons stimulent le pancréas et ont un effet négatif sur le foie, ce qui peut causer des douleurs;
  • spasme du tissu musculaire du diaphragme. Peut être causé par une activité physique accrue;
  • douleur associée à la menstruation (ovulation dans l'ovaire gauche, syndrome prémenstruel, le premier jour du début des règles). Le symptôme peut irradier sur tout le côté gauche;

Être longtemps dans une position inconfortable, y compris pendant le sommeil. Une compression des organes internes, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses se produit, ce qui provoque l'apparition de douleur, en particulier lors du redressement du corps dans une position naturelle.

Pathologies d'organes provoquant des douleurs dans l'hypocondre à gauche et à l'avant?

L'hypochondre gauche fait mal chez une femme également en présence de pathologies dans les organes situés dans cette zone.

Système digestif

Brève description des maladies du tube digestif, qui peuvent être accompagnées de douleurs dans l'hypochondre du côté gauche.

Pancréatite

La maladie est caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans le pancréas.

L'hypocondre gauche fait mal. Les raisons peuvent résider dans la pancréatite..

Les symptômes suivants accompagnent la douleur:

  • des nausées, avec une exacerbation de la maladie, des vomissements abondants se développent. Mais cela n'apporte pas de soulagement;
  • selles molles fréquentes avec des morceaux de nourriture non digérée;
  • une augmentation de la température à 37,2 degrés. La pancréatite aiguë peut provoquer une augmentation allant jusqu'à 38 degrés;
  • la prise d'aliments gras et lourds augmente la douleur et d'autres symptômes;
  • amertume dans la bouche quel que soit l'apport alimentaire.

La douleur peut irradier vers le bas du dos ou la ceinture le long de l'hypochondre.

Duodénite

La maladie s'exprime par le développement d'un processus inflammatoire dans le duodénum. La douleur peut être localisée non seulement dans l'hypochondre gauche, mais également dans le côté droit et au centre de l'abdomen.

A également noté:

  • grondement dans le tube digestif;
  • ballonnements et flatulences;
  • éructations ou vomissements avec des impuretés biliaires;
  • violation de la motilité intestinale (constipation ou diarrhée).

Le patient ressent constamment un manque d'énergie.

Tumeurs du pancréas

Les formations dans l'organe de nature bénigne ou maligne provoquent un symptôme de douleur non seulement dans l'hypocondre, mais également au centre de l'abdomen. Le patient ne peut pas être en décubitus dorsal en raison d'une douleur accrue. Des symptômes supplémentaires peuvent être absents.

Gastrite

Le processus inflammatoire est localisé dans l'estomac. La douleur s'aggrave après avoir mangé.

A également noté:

  • vomissements, ce qui soulage le patient;
  • selles molles;
  • brûlures d'estomac.

La douleur est localisée sur le côté gauche sous les côtes plus près du centre.

L'ulcère duodénal

La maladie s'accompagne de l'apparition d'une douleur intense après avoir mangé (après quelques heures, lorsque la nourriture atteint cet organe). La douleur survient également à jeun et pendant une nuit de repos. De plus, il y a des brûlures d'estomac, des nausées avec la libération de vomissements et de la constipation.

Ulcère de l'estomac

La douleur peut être présente tout le temps, quelle que soit la prise alimentaire, et être de nature différente (de terne à aiguë).

Le patient a également:

  • lourdeur dans l'abdomen;
  • vomissement;
  • perte de poids;
  • abaisser la pression à des niveaux critiques;
  • selles presque noires à cause du sang.

L'appétit est sévèrement réduit ou absent. Avec les pathologies du tube digestif, une douleur accrue est souvent associée à la prise alimentaire et s'accompagne de vomissements et de changements dans la qualité des selles.

Rate

La douleur sous les côtes devant le côté gauche peut être déclenchée par des maladies de la rate.

Rate hypertrophiée

La pathologie peut avoir une variété d'étiologies, d'infectieuses à auto-immunes.

Avec la douleur, il est noté:

  • pâleur sévère de la peau;
  • perte d'appétit;
  • nausées avec vomissements possibles;
  • diminution de l'appétit et fatigue rapide;
  • la diarrhée.

Selon la cause du développement de la maladie, il peut y avoir une température supplémentaire élevée (39-40 degrés).

Abcès de la rate

La carie d'organe peut être causée par une infection, des ecchymoses ou une inflammation. L'indicateur de température est supérieur à 40 degrés. L'organe est agrandi en taille, ce qui peut être ressenti par palpation (effectuée par un médecin). Lorsque vous prenez une profonde inspiration, la douleur augmente considérablement.

Infarctus de la rate

La nécrose d'organe peut être causée par diverses raisons (infection, contusion) et ne s'exprimer que par une douleur aiguë dans la zone de l'organe. Parfois, des maux de tête, des nausées et une faiblesse sévère sont possibles.

Dystrophie de la rate

La maladie se traduit par une violation des processus métaboliques dans l'organe. De plus, l'immunité est considérablement réduite, ce qui entraîne des rhumes fréquents, une peau pâle et une sécheresse accrue de la cavité buccale.

Rate rompue

La pathologie peut être causée par une blessure, une grossesse ou une altération de la fonction hépatique. Le principal symptôme, en plus d'une douleur vive et intense, est une peau bleue près du nombril. Des nausées, des étourdissements et des maux de tête sont également présents.

Système respiratoire

Avec des processus inflammatoires dans le poumon gauche ou la présence de néoplasmes dans celui-ci, il y a une douleur dans le côté gauche de l'hypochondre, qui augmente avec l'inhalation. De plus, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle, une faiblesse sévère et une détérioration de la respiration, ainsi qu'un changement des caractéristiques des expectorations (la présence de stries sanguines est possible).

Diaphragme

Le diaphragme sépare la cavité thoracique du péritoine et peut également causer de la douleur

Hernie diaphragmatique

Avec une hernie, l'estomac ou les anses peuvent envahir la poitrine.

En plus de la douleur, il y a:

  • ballonnements;
  • brûlures d'estomac;
  • toux continue;
  • contraction accrue du cœur après avoir mangé;
  • vomissements et constipation.

Lorsqu'une hernie est pincée, la douleur augmente considérablement.

Relaxation du diaphragme

La maladie est caractérisée par un amincissement du diaphragme, en conséquence, il passe de sa position naturelle à la région de la poitrine avec les organes adjacents situés dans le péritoine. L'activité de tous les organes, des poumons aux intestins, est perturbée, ce qui provoque un symptôme de douleur.

Système musculo-squelettique et colonne vertébrale

L'hypochondre gauche fait mal chez une femme et en violation de l'activité du tissu musculaire et osseux.

Ostéochondrose

La pathologie se traduit par une violation de l'état des disques intervertébraux et s'accompagne d'une compression des terminaisons nerveuses, provoquant des douleurs. Dans le même temps, une détérioration de la respiration et une limitation des mouvements sont possibles.

Blessure aux côtes

Une côte meurtrie ou fracturée s'accompagne d'une douleur intense, de difficultés respiratoires et d'un hématome dans la zone de la blessure.

Hernie intervertébrale

La maladie est caractérisée par une saillie du disque intervertébral.

La douleur provoque des restrictions de mouvement et peut également être administrée à la fois à la poitrine et aux fesses.

Troubles neurologiques

Lorsqu'un nerf est pincé (cela peut être causé par des pathologies de la colonne vertébrale, une ecchymose ou à la suite d'un long séjour dans une position inconfortable), la douleur est prononcée et s'intensifie avec le mouvement, éventuellement un engourdissement des membres. Les symptômes supplémentaires sont rares.

Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins

Les maladies du système cardiovasculaire peuvent être accompagnées de douleurs non seulement derrière le sternum, mais également de l'hypochondre. De plus, il y a une fatigue rapide, une cyanose de la peau et un changement dans la nature des contractions cardiaques.

Identification du trouble par le type de douleur. Que faire, quel traitement est nécessaire?

Les douleurs de nature pathologique sont dangereuses non seulement pour la santé du corps, mais certaines sont également dangereuses avec une issue fatale.

Selon la localisation du symptôme (région thoracique gauche, bas-ventre ou hypocondre) et la description des caractéristiques de la douleur, le spécialiste peut pré-établir un diagnostic et restreindre la portée de l'examen. Surtout, un symptôme de douleur peut également être causé par des pathologies dans les organes du système reproducteur (chez la femme).

Douleur vive et aiguë

Une douleur aiguë signale souvent un dysfonctionnement grave du corps ou une exacerbation de maladies chroniques.

Description des causes possibles avec les méthodes thérapeutiques recommandées:

Facteurs provoquantsNuances de traitementTypes de droguesCompositions folkloriques
Ulcère de l'estomac ouvertIl est interdit de pratiquer l'auto-traitement, même de prendre des analgésiques, car ils aggraveront le diagnostic.Ces fonds ne sont utilisés que dans un hôpital après avoir identifié la cause de la douleur:

  • analgésiques (Tramadol, Ketanov);
  • antispasmodiques (drotavérine, No-shpa);
  • cardiovasculaire (morphine, dropéridol) Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse. L'utilisation orale n'est pas recommandée.
Avec une douleur vive et aiguë, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas recommandée. Puisqu'il est important d'identifier initialement la cause du symptôme.
Pancréatite aiguë
Exacerbation de l'insuffisance rénale
Rupture de la rate ou du rein gauche
Côtes cassées
Infarctus du myocarde

En cas de douleur intense, il est nécessaire d'appeler immédiatement les secours et d'assurer la paix et une position confortable pour la victime. L'autodiagnostic est dangereux avec le développement d'une issue fatale.

Douleur sourde et douloureuse

La douleur sourde est plus souvent causée par des maladies de nature chronique.

Description des causes possibles avec les méthodes thérapeutiques recommandées:

Facteurs provoquantsNuances de traitementTypes de droguesCompositions folkloriques
Maladies chroniques de l'estomac, du pancréas et du duodénum.Les maladies non traitées se transforment souvent en une forme chronique.Par conséquent, lorsque des douleurs périodiques apparaissent, il est nécessaire de subir un diagnostic et un traitement complet sous la supervision d'un médecin.En présence de pathologies chroniques, les types de médicaments suivants sont recommandés (prescrits par un médecin):

  • analgésiques (Brustan, Pentalgin);
  • antispasmodiques (Spazmonet, Papaverine);
  • enzymes pour normaliser l'activité du pancréas et de l'estomac (festal, Mezim);
  • cardiovasculaire (Aspirin Cardio, Carvedilol);
  • onguents / gels analgésiques (pour le traitement des articulations (Voltaren, Fastum gel);
  • antipyrétique (ibuprofène, paracétamol);
  • antibiotiques et antiviraux (Amoxicilline, Viferon).
  • cuire à la vapeur 10 g de baies de rose sauvage dans 200 ml d'eau bouillante. Insistez sur un thermos pendant 25 minutes. A consommer dans les 24 heures. Vous permet de normaliser l'activité de la rate;
  • mélanger 0,5 litre de miel et 15 g de cannelle moulue. A consommer avant les repas pendant 10 g. Normalise le travail du tube digestif. Assez 2 jours pour éliminer la douleur.
Ischémie cardiaque
Le début du développement d'une crise cardiaque
Formations oncologiques dans le foie, le pancréas, la rate.
Maladies des articulations
Pneumonie dans le poumon gauche

Les maladies chroniques sont dangereuses avec une défaillance complète des organes en l'absence de traitement.

Douleur lancinante

La douleur tirante signale principalement des pathologies de la rate et du foie (la douleur peut être donnée au côté gauche).

Pour éliminer la douleur, les spécialistes nomment:

  • analgésiques (Panadol, Efferalgan);
  • enzymes pour le foie (Allochol, Heptral);
  • entérosorbants (charbon actif, Polysorb).

Parmi les méthodes traditionnelles, il est recommandé d'utiliser du miel à la cannelle (la recette est décrite ci-dessus). Étant donné que l'activité de ces organes est altérée, il est important de nettoyer le corps des toxines et des toxines avec des médicaments. Sinon, l'intoxication de tout l'organisme est possible..

Élancement

Une douleur de nature poignardante accompagne souvent une maladie rénale. La pathologie est mise en évidence par le développement de poches et une violation du processus de miction. L'automédication est dangereuse par défaillance d'organe.

En pharmacothérapie, les éléments suivants sont utilisés:

  • diurétiques (bumétanide, furosémide);
  • analgésiques (aspirine, paracétamol);
  • antibiotiques (Amoxiclav, Azitrox);
  • anti-inflammatoire (indométacine, diclofénac).

Recettes folkloriques:

  • cuire à la vapeur 10 g de graines de carottes dans 200 ml. Insistez sur l'heure. Consommez 100 ml 6 fois par jour;
  • râper le raifort, sucrer. A consommer 10 g avant les repas En présence de calculs rénaux, le traitement est effectué strictement sous la surveillance d'un médecin..

De plus, le régime de boisson est limité et la quantité de sel consommée.

Douleur lancinante

Des sensations de douleur pulsatile se produisent avec le développement ou l'exacerbation d'une pancréatite chronique.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

  • analgésiques (Duspatalin, Platyphyllin);
  • enzymes qui normalisent l'activité du pancréas (Pancréatine, Créon);
  • médicaments à action anti-inflammatoire et antibactérienne (Abaktal, Tienam);
  • antipyrétiques (Ibuklin, Maksikold).

Compositions folkloriques:

  • cuire à la vapeur 20 g d'absinthe sèche dans 500 ml d'eau bouillante. Insistez dans un thermos pendant 1 heure. Consommez 50 ml 3 à 5 fois par jour;
  • cuire à la vapeur 5 g de plantain sec dans 200 ml d'eau bouillante. Insister pour boire pendant 20 minutes au lieu du thé.

Il est également important pour la période d'exacerbation de la maladie de suivre le régime strict prescrit par le médecin..

Douleur pour des raisons «féminines»

L'hypochondre gauche fait mal chez une femme également pour des raisons naturelles et pathologiques qui se produisent dans les organes reproducteurs.

Écarts possibles et moyens de les éliminer:

Facteurs provoquantsCaractéristiques de la thérapieMédicamentsRecettes folkloriques
Grossesse extra-utérineAvec une grossesse extra-utérine et des maladies avancées, lorsqu'il n'y a aucun effet de la prise de médicaments, une intervention chirurgicale est nécessaire, dans d'autres cas, un traitement médicamenteux est utilisé.
  • analgésiques (Next, Ketoprofen);
  • antispasmodiques (Buscopan, Spazmalgon);
  • anti-inflammatoire (Denebol, Naproxen);
  • antibiotiques (biomycine, tétracycline);
  • antipyrétique (Novigan, Nise).
  • cuire à la vapeur 30 g d'origan dans 500 ml d'eau bouillante. A consommer après 30 minutes. Divisez la dose en 3 doses, à prendre avant les repas;
  • mélanger la couleur du tilleul et de l'écorce de chêne (mouture) dans un rapport de 2: 3. Cuire à la vapeur 50 g du mélange dans 500 ml d'eau bouillante. Utiliser pour la douche.
Ovulation, SPM et menstruation
Grossesse, l'enfant comprime les organes situés du côté gauche. Et aussi le début des contractions
Pathologies de l'ovaire gauche ou de la trompe de Fallope gauche (inflammation, formations de toute nature, torsion ovarienne)
Endométriose, fibromes, formations oncologiques dans l'utérus
La menace d'interruption de grossesse

L'automédication de ces pathologies est dangereuse par le développement de l'infertilité, et une grossesse extra-utérine peut être fatale.

Lorsqu'il est incliné

Une douleur qui survient ou s'aggrave en se penchant peut indiquer une inflammation musculaire ou un nerf pincé.

Le traitement utilise des médicaments anti-inflammatoires (Desonide, Clofeson) et analgésiques (Omnopon, Promedol).

Aussi, pour réduire la douleur, vous pouvez appliquer une feuille de chou ou Kalanchoe (fixer avec un bandage et résister de 4 à 8 heures) ou prendre des bains avec l'ajout d'une décoction d'aiguilles (1,5 kg d'aiguilles de pin, vapeur avec 2 litres d'eau bouillante).

Lors de l'inhalation

Une douleur qui s'intensifie ou apparaît avec l'inspiration peut signaler des irrégularités dans le diaphragme. Ces pathologies peuvent constituer une menace pour la vie, par conséquent, un traitement médicamenteux ou alternatif est contre-indiqué avant l'arrivée d'une ambulance.

Après l'exercice

L'apparition de la douleur après une activité physique est principalement naturelle et ne nécessite aucun médicament. Pour éviter son apparition, il est nécessaire d'échauffer et d'échauffer les muscles.

La douleur permet une détection précoce du début du développement de la maladie. Il est important de déterminer immédiatement où se situe le symptôme (hypochondre gauche ou droit, abdomen inférieur ou supérieur) et les caractéristiques de la douleur (aiguë, sourde, lancinante).

Ces données prédétermineront la cause du symptôme et accéléreront le processus de diagnostic. Étant donné que dans certains cas, la détection rapide de la maladie peut sauver des vies (par exemple, grossesse extra-utérine chez la femme).

Auteur: Kotlyachkova Svetlana

Conception de l'article: Oleg Lozinsky