Lésions hépatiques: causes, symptômes et traitement

Les médecins tirent la sonnette d'alarme - le nombre de personnes souffrant de lésions hépatiques augmente constamment. De plus, même les très jeunes sont sensibles aux maladies de cet organe. Le foie est l'un des organes les plus importants de notre corps et en prendre soin est une tâche prioritaire. Par conséquent, tout le monde doit connaître les facteurs qui affectent négativement le foie, les premiers symptômes des maladies du foie et les méthodes de prévention..

Types, causes et stades des lésions hépatiques

Le foie est le principal «filtre» de notre corps. C'est ici que les toxines entrant dans le corps de l'extérieur sont neutralisées. De plus, le foie est impliqué dans le métabolisme et la digestion, dans la synthèse de substances endogènes, dans l'hématopoïèse et dans l'absorption de certaines vitamines. Il participe à la régulation du flux sanguin et constitue une sorte de stockage de nombreuses substances utiles. En un mot, il est impossible de vivre sans foie. Et il n'est pas difficile d'endommager cet organe et de le désactiver. Bien sûr, sa marge de sécurité est très grande, un foie sain est conçu pour des décennies de fonctionnement sans problème. Mais la prise de nombreux médicaments et l'automédication avec des antibiotiques, une mauvaise alimentation, l'inactivité, la suralimentation, l'alcool et le stress affaiblissent le foie. Il s'avère que le bon mode de vie est la réponse à toutes les questions? Malheureusement non. Le foie peut être endommagé par des infections et des maladies auto-immunes, et parfois les problèmes hépatiques sont héréditaires. Les spécialistes distinguent plusieurs types de lésions hépatiques:

  • Lésions médicinales. Certains médicaments sont très stressants pour le foie. Selon les statistiques, la fréquence de l'hépatite médicamenteuse représente jusqu'à 28% de tous les effets secondaires des médicaments. Le plus souvent, un résultat aussi triste est fourni par l'automédication et la prise incontrôlée de médicaments, ainsi que par un traitement antibiotique - surtout si le patient les a lui-même prescrits. Le risque augmente si une personne prend plusieurs types de médicaments à la fois «au cas où», sans rien savoir sur la façon dont ils se combinent et quels sous-produits surviennent lors de leur dégradation. L'effet d'une telle «thérapie» ne doit pas attendre longtemps - les lésions hépatiques se manifestent dans une période d'une semaine à trois mois à compter du début de la prise de médicaments.
  • Dommages toxiques. De nombreuses substances qui nous entourent dans la vie quotidienne sont toxiques. Nous ne ressentons pas l'impact immédiat de ces toxines, mais cela ne veut pas dire qu'elles ne le sont pas. Les vapeurs nocives des matériaux de finition synthétiques de mauvaise qualité - par exemple, le linoléum ou les panneaux de particules bon marché, l'air pollué par des toxines dans les régions écologiquement défavorables, l'empoisonnement par des poisons ou des champignons, même certains types de produits chimiques ménagers - tout cela peut entraîner des lésions hépatiques toxiques.
  • Lésions alcooliques. Malheureusement, l'alcool est l'une des causes les plus courantes de maladie du foie. Selon l'OMS, jusqu'à 80% de la population russe consomme de l'alcool et 40 à 45% (principalement des hommes) le font régulièrement. Les dommages causés par l'alcool au foie entraînent la mort de 20 000 personnes chaque année, et ce n'est que selon les chiffres officiels. Le nombre de personnes souffrant d'une maladie du foie causée par l'alcool se chiffre par centaines de milliers. Vous n'avez pas besoin d'être un alcoolique clinique pour développer une maladie du foie - même quelques bouteilles de bière après le travail mettent l'organe à sa limite.
  • Lésions virales. La cause de l'hépatite infectieuse est une infection par le virus de l'hépatite A, B ou C. Le virus de l'hépatite A pénètre dans l'organisme avec de la nourriture ou de l'eau contaminée, les hépatites B et C sont transmises par des fluides corporels, le plus souvent par du sang. L'hépatite virale aiguë peut devenir chronique, ce qui conduit finalement à une nécrose des tissus hépatiques. Selon les statistiques de l'OMS, chaque année, l'hépatite tue environ 1,4 million de personnes, elle est la cause de la cirrhose dans 57% des cas et du cancer dans 78% des cas..
  • Maladies héréditaires. La maladie hépatique héréditaire est relativement rare. Ces maladies «familiales» comprennent le syndrome de Gilbert, l'hémochromatose, la maladie de Wilson-Konovalov.
  • Maladies auto-immunes. Il s'agit notamment de l'hépatite chronique active, de l'hépatite auto-immune chronique, de la cirrhose biliaire, de la cholangite sclérosante ou auto-immune. L'apparition d'autoanticorps dans le sang est un signe important d'une immunité altérée dans les maladies hépatiques chroniques actives..
  • Lésions infectieuses et parasitaires. L'hépatite aiguë peut également se développer comme une complication de toute maladie inflammatoire des organes voisins.
  • Échangez des dommages au foie. Dans certains cas, les cellules hépatiques vivantes et actives commencent à être remplacées par des cellules graisseuses. L'hépatose graisseuse - l'accumulation de graisse dans les cellules hépatiques - peut être causée par une mauvaise alimentation, le diabète et certaines autres maladies. Aux stades précoces, la stéatose hépatique est presque asymptomatique et les signes des stades ultérieurs sont souvent similaires à une indigestion commune avec nausées, ballonnements et troubles des selles.
  • Oncologie. L'hépatite chronique peut évoluer vers une cirrhose du foie. Et chez 5 à 15% des patients atteints de cirrhose alcoolique, une dégénérescence maligne du foie commence - carcinome.

Symptômes

Quels sont les signes de lésions hépatiques? Le caractère insidieux de ces maladies réside dans le fait qu'au tout début, elles peuvent être généralement asymptomatiques. Même aux stades ultérieurs du développement des maladies, le patient ne fait pas attention aux sonnettes d'alarme, les prenant pour un état plus ou moins naturel. Bien que toute douleur, tout inconfort, toute indigestion soit déjà un signe que certains processus dans le corps vont mal.

Voici les principaux symptômes d'une maladie hépatique naissante:

  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • nausées périodiques;
  • brûlures d'estomac;
  • peau jaunâtre et blanc des yeux;
  • éruptions cutanées, acné, taches, varicosités;
  • démangeaison;
  • odeur piquante désagréable de sueur;
  • faiblesse, fatigue;
  • une sensation d'amertume dans la bouche;
  • flatulence;
  • diminution de l'appétit et perte de poids (particulièrement caractéristique de la cirrhose);
  • augmentation de la température;
  • rougeur de la peau des paumes et de la plante des pieds;
  • un ventre gonflé avec un nombril saillant;
  • décoloration de l'urine en jaune foncé ou brun;
  • langue lisse rouge vif.

Si vous présentez un ou plusieurs symptômes de lésions hépatiques, vous devez immédiatement prendre rendez-vous avec votre médecin. La maladie du foie peut se développer très rapidement. Pour clarifier le diagnostic, le médecin vous prescrira un test sanguin de bilirubine, de protéines et de coagulabilité, ainsi qu'une échographie du foie. Une IRM ou, dans de rares cas, une biopsie hépatique peut être réalisée pour clarifier le diagnostic..

Que faire lorsque notre foie a besoin d'aide?

Si vous pensez avoir des lésions hépatiques ou si vous souhaitez prévenir le développement d'une maladie hépatique, vous devez reconsidérer votre mode de vie. Avec une nutrition appropriée et une thérapie réparatrice, vous pouvez réduire considérablement le risque de développer une maladie du foie.

Correction du régime et du mode de vie

Aider le foie avec tout dommage commence par un régime thérapeutique qui exclut complètement les boissons alcoolisées, le sel et les épices, les marinades, les aliments gras et frits. La base du menu doit être des légumes, des légumineuses et des fruits, du pain au son, des plats bouillis, cuits à la vapeur et cuits au four. Essayez de bouger plus, évitez l'obésité.

Thérapie de renforcement générale

L'exercice modéré améliore la santé globale, améliore la circulation et aide à maintenir le poids. Pour rendre l'effet encore plus perceptible, utilisez des complexes de vitamines pour le foie - ils contiennent généralement des vitamines E (maintient l'intégrité des cellules de cet organe), C (a des effets anti-inflammatoires et antioxydants) et de l'acide lipoïque, qui améliore le métabolisme des graisses, ainsi que des vitamines B..

Phytothérapie

Les effets bénéfiques de diverses herbes médicinales sur le foie sont connus depuis l'Antiquité et ont été confirmés par la recherche moderne. Pour renforcer le foie, une décoction de réglisse, de stigmates de maïs, de fleurs d'immortelle, de chardon-Marie, de camomille, d'achillée millefeuille, de groseilles à maquereau, d'épine-vinette et de cassis est utilisée.

Méthodes de l'auteur

Pour de nombreux patients, il est recommandé d'utiliser le tube dit sans sonde selon E. Shchadilov pour réduire la stagnation des voies biliaires. La procédure est la suivante: à jeun, vous devez prendre 0,5 cuillère à soupe de sels d'Epsom dissous dans 0,5 verre d'eau chaude, après quoi il est recommandé au patient de s'allonger pendant 2-3 heures sur le côté droit, en plaçant un coussin chauffant chaud sur la région du foie. Au lieu d'une solution de magnésie, vous pouvez prendre de l'eau minérale cholérétique, qui doit être laissée dans une bouteille ouverte pendant la nuit avant de la prendre pour libérer tout le gaz et la réchauffer un peu..

Médicaments de soulagement du foie

Pour renforcer le foie et accélérer la régénération des cellules endommagées, il est possible de suivre une cure de médicaments hépatoprotecteurs. Aujourd'hui, il existe de nombreux fonds de ce type. Les composants actifs des hépatoprotecteurs sont les phospholipides, l'acide glycyrrhizique, les extraits de plantes médicinales. Parfois, les hépatoprotecteurs sont en plus enrichis de complexes vitaminiques.

Hépatoprotecteurs à base d'ingrédients naturels

Comment choisir un hépatoprotecteur vraiment efficace? Faites attention à sa composition. À ce jour, des études cliniques ont confirmé l'effet et le profil de sécurité favorable des produits de protection hépatique contenant des phospholipides et de l'acide glycyrrhizique. Ce type d'hépatoprotecteurs a été inclus dans la liste des médicaments vitaux et essentiels à usage médical, approuvée par le gouvernement de la Fédération de Russie, dans la section «Médicaments pour le traitement des maladies du foie» pendant cinq années consécutives. L'acide glycyrrhizique est bénéfique dans le traitement de la stéatose hépatique alcoolique et non alcoolique et de la fibrose. Les phospholipides, en revanche, fournissent au corps du matériel pour «réparer» les cellules hépatiques endommagées, accélèrent sa régénération et augmentent la biodisponibilité de l'acide glycyrrhizique.

Ne prenez aucune mesure pour traiter votre foie sans consulter votre médecin. Le fait que le remède annoncé ou une herbe miracle ait aidé quelqu'un de vos connaissances ne signifie pas qu'un tel médicament fonctionnera également pour vous. La seule mesure de renforcement du foie, qui peut être recommandée à tous, sans exception, est une alimentation saine associée à une activité physique modérée..

Signes que votre foie est surmené

Le foie a un certain nombre de fonctions clés dans le corps. Ce sont la désintoxication, la sécrétion biliaire et le métabolisme. Si le foie a une activité réduite, il ne peut pas éliminer complètement les toxines du corps et elles se déposent dans le tissu adipeux. Comment savoir si votre foie a besoin de repos?

Le foie est un filtre universel de notre corps. C'est important pour assurer le métabolisme, c'est dans la neutralisation des composés toxiques qui pénètrent dans l'organisme. Mais cet organe, important pour le maintien de la santé, peut «se fatiguer» en raison des charges exorbitantes causées par une mauvaise alimentation, l'abus d'alcool et d'autres facteurs..

Comment le foie signale ses problèmes

Fonctions clés du foie dans le corps

  • Métabolisme. Ce processus est associé à la dégradation des protéines, à la synthèse du glycogène (l'excès de glucose y est transformé), au métabolisme des graisses, aux vitamines et au métabolisme hormonal.
  • Désintoxication. Il consiste en la neutralisation des composés toxiques et des bactéries nocives, suivie d'une excrétion à l'aide des reins.
  • Synthèse. C'est la sécrétion de bile. Ce dernier participe à la digestion des graisses, à l'absorption des vitamines et à la stimulation de la motilité intestinale.

Si le foie a une activité affaiblie, il ne peut pas éliminer complètement les composés toxiques du corps. Et ils se rassemblent dans le tissu adipeux et «attendent» que le foie fonctionne correctement et les retirent. Voici peut-être la vraie raison pour laquelle l'excès de poids ne disparaît pas, malgré une alimentation saine et une activité physique..

Comment savoir si votre foie a des problèmes? Après tout, il n'est pas du tout nécessaire que les dysfonctionnements des organes se manifestent par une douleur à l'endroit où ils se trouvent.

15 symptômes typiques qui indiquent un dysfonctionnement hépatique:

  • fatigue chronique;
  • prédominance des émotions négatives;
  • esprit trouble, sentiment d'épuisement;
  • mal de tête sourd qui disparaît après le repos, douleur dans la zone derrière les yeux;
  • douleur fréquente dans les articulations, les muscles;
  • transpiration active;
  • difficulté à digérer les aliments gras;
  • divers types d'allergies;
  • acné, autres problèmes dermatologiques;
  • formation de gaz, ballonnements, douleurs abdominales, constipation, diarrhée;
  • déséquilibre hormonal;
  • anxiété et dépression;
  • hypersensibilité aux produits chimiques;
  • "odeur" désagréable persistante de la bouche;
  • gain de poids inexpliqué.

Comment vous pouvez aider votre foie à se réhabiliter?

Quelles activités contribueront à la restauration de cet orgue? La première étape consiste à passer à une alimentation saine. Cela n'implique pas une alimentation complexe et stricte..

Il suffit de respecter les recommandations diététiques proposées:

  • nous achetons des aliments biologiques et évitons autant que possible les OGM;
  • nous maintenons un équilibre sain dans la nutrition;
  • nous supprimons les huiles végétales de l'alimentation (elles provoquent une inflammation);
  • nous buvons une quantité importante d'eau propre;
  • nous introduisons les graisses nécessaires dans le protocole alimentaire: noix de coco, huile d'avocat, beurre;
  • consommez au moins 35 grammes de fibres par jour;
  • exclure les boues du régime, le sucre raffiné;
  • nous minimisons la consommation de fructose (20-25 g par jour);
  • nous mangeons beaucoup de légumes-feuilles;
  • nous introduisons des acides aminés dans les produits d'origine animale et végétale dans le protocole alimentaire;
  • nous incluons dans le menu des produits à forte concentration de soufre: œufs, brocoli, ail, oignons;
  • nous limitons / excluons complètement les boissons alcoolisées.

12 signes d'une maladie hépatique précoce

Le foie est le plus grand organe interne du corps humain. Il est situé dans le côté supérieur droit de l'abdomen. Les côtes qui le protègent couvrent environ la moitié.

Le foie est essentiel au bon fonctionnement de nombreuses fonctions corporelles importantes, sans lui, nous ne pouvons pas survivre. C'est une raison suffisante pour apprendre à reconnaître les avertissements concernant notre corps que nous pourrions rechercher en cas de maladie hépatique précoce..

Et c'est une bonne raison pour nous de prendre soin de notre foie du mieux que nous pouvons..

12 signes d'une maladie hépatique précoce:

Il existe plus d'une centaine de types différents de maladies du foie. Pour chaque type de maladie du foie, caractérisée par un ensemble spécifique de symptômes.

Les maladies du foie les plus connues comprennent:

- maladie alcoolique du foie,
- hépatite,
- gras (stéatose)
- cirrhose du foie.

Les premiers symptômes qui peuvent indiquer des problèmes de foie, mais en règle générale, cela est souvent négligé.

La raison semble être que ces symptômes ne sont pas spécifiques au foie malade et sont donc souvent administrés en conjonction avec d'autres problèmes de santé et maladies du corps..

Dans tous les cas, il est utile de connaître les symptômes, donc dans cet article, nous suggérons 12 des plus courants.

1. Estomac irrité.

Des nausées ou des vomissements fréquents peuvent être des symptômes d'un certain nombre de conditions ou de problèmes médicaux, tels que:

- migraine,
- intoxication alimentaire,
- vertiges,
- mal de mer,
- au stade initial de la grossesse,
- dépression et vomissements.

Les nausées et les vomissements fréquents peuvent être un signe de problèmes rénaux, ainsi que le premier stade de lésions ou de maladies hépatiques, qui commence à perdre sa capacité à débarrasser le corps des déchets toxiques.

La nausée, cependant, peut être due à des changements métaboliques et digestifs en cours.

Si vous présentez ces symptômes dans quelques jours et que vous ne savez pas quelle pourrait en être la cause, vous devez consulter votre médecin dès que possible..

2. Fatigue et faiblesse générale.

L'un des symptômes précoces et évidents d'un foie malade est une sensation persistante de fatigue et de faiblesse. Lorsque notre foie n'est pas en forme, alors une grosse charge pèse sur notre corps et donc nous nous fatiguons rapidement et nous avons besoin de plus de repos.

La raison en est une augmentation de la quantité de toxines et de déchets dans le sang, que le foie ne peut pas éliminer, car le corps affaibli n'est pas en mesure de se débarrasser de ces substances..

Si ces symptômes persistent pendant une longue période, et surtout s'ils vont de pair avec d'autres signes précoces d'un foie affecté, vous devez immédiatement consulter un médecin..

3. Perte d'appétit

L'anorexie se produit en cas de production insuffisante de bile, nécessaire à la digestion des graisses alimentaires.
Lorsque notre tube digestif ne digère pas les aliments comme il se doit, cela peut commencer à se manifester par une perte d'appétit et une perte de poids rapide..
Si vous présentez ces symptômes depuis longtemps, n'hésitez pas et rendez-vous directement chez le médecin.

4. Dyspepsie

Le foie est une partie très importante du tube digestif. La bile aide l'intestin grêle à mieux traiter et absorber les nutriments des aliments.

Lorsque le foie ne fonctionne pas correctement, nous pouvons voir des problèmes digestifs fréquents ou des diarrhées fréquentes..
Si la bile n'est pas optimale, elle peut également se manifester par un syndrome du côlon irritable (SCI), une intolérance aux graisses alimentaires, une intolérance à l'alcool, des ballonnements, de la constipation ou des calculs biliaires..

5. Changements de couleur de l'urine

Si notre urine est de couleur foncée, même si nous buvons suffisamment de liquides, cela peut également être l'un des premiers signes d'une maladie du foie..
Autrement dit, en règle générale, si la couleur de l'urine est ambrée, orange ou même brune, cela est dû à une augmentation du taux de bilirubine (produit de dégradation métabolique) dans le sang..

Dans ce cas, le niveau de bilirubine dans le sang est plus élevé en raison du fait que le foie n'est pas en mesure de s'en débarrasser, la bilirubine est donc excrétée du corps par les reins..

Cependant, une couleur plus foncée de l'urine peut également être causée par:

- déshydratation,
- prendre des suppléments contenant de la vitamine B,
- infection urinaire,
- manque d'enzymes,
- altération de la fonction rénale,
- et peut également être l'utilisation concomitante d'antibiotiques.

La cause exacte est mieux établie avec l'aide d'un médecin.

6. Changements de couleur des selles

Un dysfonctionnement hépatique et une carence en bile se manifestent également par une décoloration des selles. Au lieu d'une couleur brune naturelle, le tabouret devient jaune pâle, argile ou même gris.

Si un tel changement de couleur des matières fécales s'est produit une fois, ne vous inquiétez pas pour le moment. Cependant, si cela se produit fréquemment et régulièrement, vous devriez consulter votre médecin pour un test hépatique..

7. Jaunisse

La jaunisse se manifeste par un jaunissement de la peau, de la langue, des doigts et des yeux. La jaunisse résulte d'une fonction hépatique anormale, qui est un problème pour se débarrasser de la bilirubine.

Il est présent dans le sang et les tissus corporels. La bilirubine est produite lorsque les vieux globules rouges se décomposent dans le foie.

La jaunisse peut également révéler le fait qu'il y a des problèmes de pancréas ou de bile.

8. Inconfort dans l'abdomen

Si vous ressentez des douleurs ou des crampes abdominales basses, cela peut être dû à une accumulation de liquide dans l'abdomen (ascite) et à un dysfonctionnement du foie..

L'ascite (accumulation de liquide dans l'abdomen) est l'un des premiers signes de maladie du foie.
L'ascite survient dans les cas de cirrhose et souvent aussi dans d'autres maladies du foie.

L'hypertension portale, ou en d'autres termes, l'hypertension artérielle dans les veines et les artères de l'abdomen, est un autre problème courant qui survient avec une maladie du foie.

L'ascite peut être liée à d'autres problèmes de santé que les maladies du foie.

Donc, encore une fois, si nous pensons que nous sommes confrontés à ce problème particulier, alors ne tardez pas et consultez un médecin..

9. Rétention d'eau dans le corps

L'eau dans le corps, en particulier les chevilles et les pieds, est un autre des premiers signes et symptômes de la maladie du foie..

La rétention d'eau dans le corps est similaire à l'ascite, à la différence que l'eau s'accumule ici dans les tissus externes du corps et en particulier dans les membres inférieurs.

Il peut y avoir d'autres raisons de rétention d'eau dans le corps, ce sont des problèmes rénaux, des fluctuations hormonales, une maladie du système lymphatique.

Vous devez absolument trouver un médecin qui peut vous aider à déterminer la véritable cause de vos problèmes de santé..

10. Démangeaisons excessives de la peau

Les problèmes hépatiques se manifestent souvent par une hypersensibilité de la peau qui, dans la plupart des cas, démange ou devient trop sensible au toucher.

Les problèmes de foie peuvent également apparaître dans notre peau sous forme d'ecchymoses ou de veines plus visibles dans tout le corps. Les problèmes de peau peuvent être atténués par des hydratants.

Cependant, les démangeaisons et l'hypersensibilité cutanée ne disparaissent que lorsque le médecin identifie et corrige avec précision le problème hépatique..

11. Douleur à l'estomac

Dans le cas d'une maladie du foie, des douleurs abdominales surviennent généralement dans la cavité thoracique supérieure droite - exactement là où se trouve le foie. Ainsi, la maladie du foie se manifeste par une douleur ou une sensibilité dans ces zones.

12. Saignements intestinaux, diarrhée et constipation

Un foie malade peut également provoquer des saignements dans les intestins, qui se manifestent ensuite par une diarrhée ou une constipation..

Conclusion:

Bien sûr, la liste des symptômes d'un foie malade ou endommagé que vous venez de lire n'est pas complète..
Une fonction hépatique anormale peut provoquer, par exemple, un déséquilibre des hormones sexuelles, qui peut se manifester chez l'homme par une augmentation mammaire ou une perte de libido chez les deux sexes..

Nous réitérons que si l'un de ces problèmes vous dérange constamment et que vous ne vous sentez pas bien, vous devez consulter un médecin dès que possible..

Parce que la santé de notre foie a beaucoup à voir avec notre alimentation, nous devons rechercher des informations sur les aliments qui ont un effet bénéfique sur notre foie..

Symptômes de problèmes hépatiques

Le foie est un organe incroyablement important, sans lequel la vie humaine est impossible. Aujourd'hui, il existe un grand nombre de maladies affectant le foie à un degré ou à un autre. Ces troubles peuvent être identifiés à l'aide de toute une gamme de signes qui se manifestent de manière complètement différente. Lorsqu'il y a des problèmes de foie, les symptômes peuvent en dire long..

Par conséquent, si au moins quelques-uns d'entre eux ont été identifiés, il est nécessaire de rechercher d'urgence l'aide d'un spécialiste qualifié. Le médecin examinera le corps, diagnostiquera la maladie et prescrira un traitement compétent.

Les problèmes d'organes peuvent se manifester par les symptômes les plus inattendus. Cependant, un dysfonctionnement du foie peut entraîner un dysfonctionnement d'autres organes et systèmes du corps..

Le plus triste, c'est qu'il n'est pas aussi facile d'identifier les maladies hépatiques sévères que la cirrhose que cela puisse paraître à première vue. L'article d'aujourd'hui examinera les problèmes hépatiques et leurs symptômes en fonction des troubles et des changements qui se produisent dans le corps humain..

Modifications cutanées indiquant des problèmes hépatiques

Les médecins expérimentés et qualifiés dans le processus d'examen d'un patient, font tout d'abord attention à la peau. La peau peut témoigner de beaucoup de choses, de sorte qu'une personne est capable de reconnaître indépendamment le problème, en se concentrant sur les signes suivants:

  • La teinte jaune du corps indique des violations évidentes de la part de l'organe, à savoir le tissu hépatique et les canaux intrahépatiques. Il convient de noter que la couleur non seulement de la peau change, mais également du blanc des yeux, ainsi que des muqueuses..
  • La peau des zones axillaires ou de l'aine acquiert une teinte brune, qui apparaît en raison de l'accumulation de mélanine dans certains types de cirrhose;
  • Démangeaisons de la peau du corps, de sorte que le patient doit constamment démanger. Ce symptôme se manifeste par des violations associées à la stagnation de la bile, ainsi qu'au moment de l'apparition de la cirrhose.
  • Diverses formes d'hépatite peuvent être accompagnées d'éruptions cutanées.
  • L'apparition sur la peau d'un grand nombre "d'étoiles" vasculaires est le premier signe d'hépatite.
  • Les zones des doigts sur les paumes deviennent rouges.
  • La peau devient sèche, les coins de la bouche sont affectés par des fissures et des «convulsions» - cela indique des problèmes existants avec le foie, associés à un manque de vitamines dans le corps.
  • Des taches blanches commencent à apparaître sur les ongles, ce qui indique la présence d'une hépatite ou d'une cirrhose.
  • Lorsque la cirrhose est accompagnée d'ascite, des vergetures visibles apparaissent sur la peau abdominale. Ce symptôme apparaît en raison du fait que le liquide commence à s'accumuler régulièrement dans la cavité abdominale humaine..

Système digestif bouleversé

Le foie est l'un des organes qui entrent dans la catégorie du système digestif. Le foie contribue à la production de bile, il ne faut donc pas s'étonner que les personnes ayant des problèmes de cet organe souffrent de troubles gastro-intestinaux. Ces troubles se manifestent par les symptômes suivants:

  • Au moment de problèmes hépatiques, une personne ressent une gêne et une douleur dans l'hypochondre droit.
  • Nausées suivies de vomissements;
  • Troubles intestinaux, se manifestant sous forme de diarrhée ou de constipation.
  • La couleur des selles devient crème claire et parfois complètement blanche. Dans le même temps, l'urine a une couleur de bière foncée..
  • L'évolution de l'insuffisance hépatique est mise en évidence par une odeur désagréable de la bouche. Peut avoir un arôme sucré ou de poisson.
  • Il existe une ascite. Il s'agit d'une maladie du foie qui se manifeste par une accumulation de liquide dans la cavité abdominale. En règle générale, l'ascite se produit dans le contexte d'une cirrhose hépatique ou d'une insuffisance vasculaire. Un trait caractéristique de la manifestation de la maladie, en plus de l'œdème abdominal, est un œdème sévère des membres inférieurs.

Problèmes hormonaux associés à une maladie du foie

Souvent, des changements hormonaux dans le corps se produisent chez les patients qui abusent de l'alcool. Selon les statistiques, il y a environ 80% de ces patients. Cela est dû au fait que la testostérone, l'hormone masculine, est progressivement remplacée par l'œstrogène féminin. Les problèmes hormonaux peuvent être identifiés par les symptômes suivants:

  • Chez les hommes, il y a une augmentation des glandes mammaires;
  • La racine des cheveux sur différentes parties du corps change;
  • Les testicules peuvent s'atrophier;
  • La libido est considérablement réduite, l'impuissance s'installe;
  • Les os commencent à «se casser» - cela s'accompagne de la manifestation de la douleur;
  • Les os deviennent fragiles et vulnérables, des fractures inattendues sont donc possibles;
  • Déformation des os plats.

Dommages au système nerveux central

Au cours de maladies hépatiques aiguës dans le corps, les processus qui contribuent à la neutralisation de l'ammoniac commencent à ralentir. Ce dernier, à son tour, commence à circuler dans le sang, ce qui provoque toutes sortes de troubles du système nerveux central. Le plus souvent, des symptômes sont observés chez les patients atteints d'encéphalopathie, ce qui peut entraîner le coma ou la mort:

  1. Le niveau de fatigue augmente, tandis que les performances du patient sont considérablement réduites;
  2. Le modèle de sommeil change complètement dans la direction opposée. Pendant la journée, une personne manque constamment de sommeil et la nuit, elle est tourmentée par l'insomnie;
  3. Sentiments d'irritabilité et d'anxiété;
  4. Les mains commencent à trembler violemment;
  5. La personne subit des évanouissements;
  6. Des changements personnels accompagnés de confusion;
  7. Perte d'orientation dans le temps;
  8. Crises convulsives et épileptiques.

Intoxication du corps

Le but fonctionnel direct du foie est le traitement des substances toxiques qui pénètrent dans notre corps avec la nourriture, par les voies respiratoires, la peau, etc. accompagné des symptômes suivants:

  • Fièvre, avec des changements brusques de température. Cela signifie que pendant la journée, la température peut souvent varier de 35 à 40 degrés;
  • Douleur dans le système musculaire et les articulations;
  • Nausée, malaise général de tout le corps;
  • Manque d'appétit;
  • Frissons;
  • Les muscles deviennent flasques, manquant d'élasticité;
  • Le poids corporel diminue fortement.

Si certains des symptômes commençaient à apparaître chez vous ou chez vos proches, vous devriez consulter un médecin spécialisé en gastro-entérologie. Le médecin procédera à un examen approfondi des organes et diagnostiquera la maladie. Ceci est suivi d'un traitement, qui ne peut être prescrit que par un spécialiste expérimenté et qualifié. L'automédication est strictement interdite, car cela ne peut qu'exacerber le problème.

Comment savoir si vous avez des problèmes de foie?

La fonctionnalité de tous les organes, systèmes et du corps dans son ensemble dépend du fonctionnement normal du foie. Une activité vitale à part entière dans le contexte de problèmes avec la glande est impossible, car l'organe ne fait pas face à ses tâches.

Les premiers signes de problèmes hépatiques ne diffèrent pas par leur spécificité, ce qui fait que les gens n'y attachent pas beaucoup d'importance, les attribuant au manque de sommeil, à la fatigue physique, à la tension nerveuse ou au rhume. Comme il n'y a pas de récepteurs de la douleur dans les tissus de la glande, même en cas de violations graves, le syndrome de la douleur peut ne pas apparaître.

Comment savoir quel type de problèmes hépatiques, pourquoi il y a une défaillance dans le travail d'un organe - les principales causes de violations et les méthodes de diagnostic - nous examinerons en détail.

Pourquoi les troubles hépatiques se manifestent-ils??

Un dysfonctionnement hépatique se développe en raison de modifications structurelles de l'organe. Les facteurs provoquants comprennent une mauvaise alimentation - jeûne ou consommation d'aliments gras, le tabagisme, l'alcoolisme et la toxicomanie, une carence en vitamines, en minéraux.

Une diminution de la fonctionnalité hépatique est observée dans un certain nombre de pathologies - fibrose, cirrhose, hépatite non infectieuse et infectieuse, maladies parasitaires - ascaridiose, opisthorchiase, alvéococcose, etc..

Chaque médecin sait comment déterminer les problèmes hépatiques, car en cas de troubles graves, des symptômes spécifiques apparaissent et les diagnostics de laboratoire et instrumentaux montrent des écarts par rapport à la norme.

Comment comprendre si une personne a des problèmes de foie?

Vous pouvez reconnaître indépendamment les problèmes hépatiques en fonction de votre état de santé - comment il a changé, s'il existe des signes caractéristiques d'anomalies. La gravité des symptômes et le début de son apparition sont dus à une maladie spécifique, à la progression, au degré de lésion de la glande interne.

Syndrome douloureux

La douleur se manifeste par une hépatomégalie - il s'agit d'une augmentation de la taille du lobe droit et gauche du foie, ce qui entraîne un étirement de la capsule recouvrant l'organe. Douleur éclatante ou douloureuse provoquée par une réaction inflammatoire ou une lésion toxique.

Un syndrome douloureux insupportable sévère dans la zone de projection du foie est observé avec des processus purulents dans le foie, des traumatismes et des maladies aiguës des voies biliaires.

Un léger inconfort latéral après une faible activité physique, une consommation d'alcool ou de nourriture devrait être alarmant, car ils indiquent des problèmes de fonction hépatique.

Cependant, dans la plupart des images de pathologies hépatiques, la douleur est absente. Il se manifeste dans les cas graves, lorsqu'il y a des complications, et la maladie progresse rapidement, affectant les tissus sains de la glande.

Augmentation déraisonnable de la température

Le foie assure une fonction de nettoyage - élimine les toxines du sang. Si elle ne s'acquitte pas pleinement de sa tâche, des substances dangereuses pénètrent dans le système circulatoire, ce qui entraîne un certain nombre de symptômes:

  • Augmentation de la température corporelle.
  • Syndrome fébrile, frissons.
  • Mal de crâne.

La température persiste pendant plusieurs semaines, les médicaments antipyrétiques n'aident pas.

Décoloration de la peau et des muqueuses

Lors de l'examen physique, l'état de la peau aide le médecin à déterminer la maladie du foie. Son jaunissement, sa sécheresse excessive et son amincissement indiquent une insuffisance hépatique..

La jaunisse est causée par l'accumulation de pigment biliaire - la bilirubine, qui fait partie intégrante de la bile. Dans le contexte de pathologies chroniques à débit lent sur la peau, des plaques hépatiques, des taches de vieillesse, des éruptions cutanées et des varicosités apparaissent.

Habituellement, une telle clinique est typique de divers types d'hépatite, de calculs biliaires et de processus cirrhotiques..

Crises de nausées et vomissements

À la maison, vous pouvez «apprendre» les troubles de la glande par le travail du système digestif. Dans la plupart des cas, aux premiers stades de la maladie, les patients se plaignent de nausées et de vomissements. L'une des fonctions du foie est de synthétiser la bile, qui est impliquée dans la digestion.

Lorsque le processus complet d'excrétion de la bile est perturbé, une clinique dyspeptique se développe - nausées, vomissements, brûlures d'estomac, éructations de nourriture, augmentation de la formation de gaz, hoquet fréquent, perte d'appétit, diarrhée ou constipation.

Névrose

Comment reconnaître les problèmes hépatiques à un stade précoce? Cela peut être fait selon le comportement d'un homme ou d'une femme adulte. En règle générale, avec les maladies du foie, l'agressivité, l'irritabilité, l'instabilité émotionnelle se manifestent..

Un malade ne peut pas dormir le soir, le matin et l'après-midi, il combat la somnolence. Symptôme supplémentaire, pris en compte en conjonction avec d'autres symptômes.

La formation d'hématomes sur le corps et les troubles de la coagulation sanguine

Le foie est responsable de la production de composants qui régulent la coagulation sanguine.

En cas de dysfonctionnements, les facteurs de coagulation sont rares. Cela peut être détecté à l'aide d'un test sanguin de laboratoire..

Un problème est suspecté si, en raison d'une blessure mineure, des saignements relativement massifs et prolongés sont observés, ou s'il y a souvent des saignements par le nez, des ecchymoses apparaissent sur le corps.

Déséquilibre hormonal

La glande interne synthétise certaines hormones. En raison des maladies du foie chez les hommes, la synthèse de la testostérone est inhibée, ce qui entraîne un diagnostic de gynécomastie - les glandes mammaires sont hypertrophiées; le ventre de la bière grandit, les hommes se plaignent de dysfonction érectile.

Chez la femme, la libido diminue ou disparaît complètement, et avec une augmentation de la concentration d'œstrogène, la racine des cheveux tombe. Localisation - whisky et couronne.

Amertume dans la bouche

On sait identifier les problèmes hépatiques, car les pathologies hépatiques se manifestent non seulement par des symptômes généraux, mais également par des symptômes spécifiques. Un de ces signes est l'amertume dans la bouche..

La cause première du symptôme est une production excessive de bile, une augmentation de son contenu dans le système digestif. Les patients se plaignent d'un goût amer dans la bouche, qui est plus prononcé le matin après le sommeil. Il est difficile de s'en débarrasser, manger, boire ou se brosser les dents n'aide pas.

Décoloration des selles et de l'urine

L'étude de l'urine et des matières fécales permet de diagnostiquer les troubles hépatiques chez l'homme / la femme. Ainsi, en raison de la maladie, l'urine devient de couleur brun foncé, elle peut mousser. Normalement, la teinte de l'urine est de la paille. Il a tendance à changer sous l'influence de l'alimentation humaine, par exemple après avoir mangé des carottes. C'est aussi ok.

La décoloration des matières fécales chez un enfant ou un adulte ne se produit pas soudainement, à mesure que la maladie progresse. Tout d'abord, des zones décolorées apparaissent sur les excréments, au fil du temps, il y en a de plus en plus, puis le moment vient où la couleur naturelle est complètement nivelée.

Un changement de couleur des déchets humains est alarmant, il est donc nécessaire d'être examiné dans un établissement médical pour confirmer ou exclure une maladie du foie.

Des démangeaisons de la peau

Avec l'hépatite d'origine virale, la cirrhose, les maladies des voies biliaires, des démangeaisons de la peau sont révélées. La raison en est la teneur élevée en certains composants de la bile dans le sang. En conséquence, l'acidité du plasma est convertie, ce qui provoque une irritation des terminaisons nerveuses..

Les démangeaisons peuvent être classées en degrés:

  1. Léger ou insignifiant - observé de temps à autre, ne cause pas de préoccupation exprimée au patient.
  2. Démangeaisons modérées - détectées assez souvent, elles peuvent se transmettre d'elle-même ou seulement après l'utilisation d'antihistaminiques.
  3. Démangeaisons sévères - ne disparaît presque jamais, mais surtout des soucis la nuit, empêchant le sommeil.

Les démangeaisons sont un symptôme qui se révèle dans le contexte de nombreuses maladies. Et en l'absence de lésions cutanées évidentes - desquamation, éruption cutanée, suintement, etc., les médecins soupçonnent des affections du foie, de la vésicule biliaire et de ses canaux, ce qui a conduit à une intoxication.

Symptôme de la tête de Medusa

Ce symptôme est inhérent aux processus cirrhotiques à un stade avancé. Ainsi, l'assombrissement apparaît d'abord sur la peau de l'abdomen d'une personne, après quoi il se transforme en un motif vasculaire - "la tête de Méduse". La figure est représentée par des veines saphènes pathologiquement dilatées, facilement visualisables à l'œil nu..

La raison de ce phénomène particulier est un trouble circulatoire dans la veine porte, par lequel le sang quitte l'organe. La libération de liquide biologique dans les veines saphènes et leur expansion ultérieure est le processus de création par le corps de "détours" vers la veine ombilicale.

Gonflement des extrémités avec des maladies du foie

L'œdème «hépatique» des jambes apparaît comme un symptôme tardif de lésion des glandes, une complication sous forme d'ascite. En raison de l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale, le flux sanguin complet est perturbé et, en raison de l'hypertension, un gonflement prononcé se forme.

La raison en est également une faible concentration d'albumine - une protéine responsable de la rétention de liquide dans les vaisseaux. Une diminution de la teneur en protéines dans le sang est l'un des marqueurs diagnostiques de la maladie du foie.

Autres symptômes

Certaines pathologies hépatiques se manifestent par des symptômes spécifiques inhérents à une maladie particulière. Ainsi, avec la maladie de Wilson-Konovalov, un syndrome héréditaire associé à une violation de la production de cuivre dans le corps, des anneaux verts qui se forment autour de l'iris de l'œil aident à diagnostiquer la maladie.

Dans le contexte d'infiltration graisseuse du foie, lorsque plus de 40% de l'organe est touché, le patient développe de petits tissus adipeux sur les paupières - xanthomes ou xanthélasmes.

Diagnostic des pathologies hépatiques

Les symptômes communs se produisent dans toutes les maladies du foie, mais ils sont communs dans d'autres maladies. En présence d'une clinique spécifique, la recherche d'un diagnostic est orientée vers le foie, avec une image floue ou incompréhensible, un diagnostic différentiel est effectué - ils agissent en excluant les pathologies.

Le processus de recherche de la cause commence par des tests de laboratoire, vous devez vérifier le sang et les matières fécales pour certains composants et faire un test d'urine général. Ainsi, les paramètres sanguins suivants sont évalués - AST, ALT, LDH, ALP, GLDH, SDH, γ-glutamyltransférase, fructose-monophosphate-aldolase.

Recherche de base - échographie du système hépatobiliaire. Il est utilisé pour évaluer la structure, l'état, la densité, la taille du foie, la vésicule biliaire, les artères hépatiques, les vaisseaux et la veine porte. Grâce à la technique, des hépatites aiguës et chroniques, des cirrhoses, des kystes, des tumeurs malignes, etc. sont diagnostiqués.

Méthodes de recherche supplémentaires pour confirmer le diagnostic:

  • IRM - à travers l'étude, l'organe entier est visualisé, les voies biliaires externes et internes, des coupes avec une bonne sélection d'artères et de veines sont visibles.
  • La tomodensitométrie est une option de diagnostic multiphase qui détermine les lésions de la glande de diverses étiologies.
  • La fibroscanning est prescrite si des modifications fibreuses de la glande sont suspectées.

Parfois, la radiographie est recommandée - elle révèle des transformations dans les contours, la taille de l'organe et détermine la nature du processus pathologique. Une fois le diagnostic posé, un traitement est prescrit pour une maladie spécifique..

Si l'image n'est pas claire, une biopsie est nécessaire. L'essence de la procédure est que la biopsie par ponction percutanée prend un peu de temps, est réalisée par ponction de la peau et nécessite une anesthésie au site d'injection. Lors de la manipulation, le contrôle est effectué à l'aide d'ultrasons.

Pour l'analyse, une petite colonne de tissu est retirée - de quelques millimètres à 1-2 cm de long. Puisqu'un fragment n'est qu'une petite partie des tissus parenchymateux, la conclusion du morphologue portera sur cette zone particulière. Il existe des contre-indications médicales à la prise d'un échantillon de biopsie pour un examen histologique, de sorte que la méthode de diagnostic ne convient pas à tous les patients.

Il est temps de tirer la sonnette d'alarme: signes de problèmes hépatiques

Le foie du corps humain fonctionne dès la naissance. Des dizaines de processus biochimiques complexes se déroulent à l'intérieur. Les médecins ont parlé des symptômes de la maladie du foie.

À l'intérieur du foie, une substance se décompose constamment, puis une nouvelle se forme. Il y a un échange régulier de nutriments et les toxines sont neutralisées. Le foie est également responsable du système hormonal..

Le foie est si spécifique que les maladies qui lui sont associées ont également leur propre particularité. La plupart des complications associées au foie ne surviennent pas immédiatement - elles peuvent se former sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Il est très difficile de le remarquer sans spécialistes..

Si avec le reste des organes, il est possible de comprendre les symptômes des maladies, alors avec le foie, tout est différent. Le foie n'a pas de terminaisons nerveuses, donc en fait il ne peut pas causer de douleur. Cependant, ils sont possibles lorsque le foie est agrandi en raison de l'expansion de la gaine protectrice, qui a des connexions nerveuses.

Dans le cas où il y a vraiment une douleur du côté droit, cela signifie que la maladie évolue activement sous une forme aiguë. Sinon, toutes les complications hépatiques surviennent sans pratiquement aucun effet douloureux..

Avec une augmentation du foie, il y a une pression élevée sur la membrane, qui se dilate également. En conséquence, la personne a une sensation douloureuse.

Les principaux symptômes de la maladie du foie

Les médecins identifient seulement cinq symptômes de base et les plus courants de la maladie du foie. Les principaux symptômes comprennent la jaunisse - hépatite A. En cas de mauvaise fonction hépatique, la bilirubine pénètre dans la circulation sanguine, ce qui provoque également une maladie des calculs biliaires. Les scientifiques ont prouvé que la jaunisse survient chez les personnes souffrant de cirrhose et de stéatose aiguë.

Le deuxième symptôme est une couleur irrégulière à la surface de la langue. Il se caractérise par une couleur jaunâtre sur la langue. Il peut tenir pendant un demi-mois, ce qui indique des problèmes de foie et des voies d'excrétion de la bile.

Une urine foncée indique également des dommages au foie. La couleur de la décharge change en raison de la grande quantité de bilirubine dans le sang.

Il y a aussi un goût spécial dans la bouche. C'est généralement un goût amer. Le symptôme a des caractéristiques particulières et peut survenir dans la cirrhose et même le cancer..

De plus, l'un des symptômes courants de la maladie du foie est la nausée sévère et le manque fréquent d'appétit..

En cas de symptômes ou de doutes, il est recommandé de consulter un médecin. Pour diagnostiquer le foie, une analyse hépatique est utilisée sur la base d'analyses biochimiques du sang humain. Les médecins recommandent régulièrement à titre préventif de consulter un médecin pour vérifier l'état du foie..

Aperçu de la photo: ru.dreamstime.com

Intégrez Pravda.Ru dans votre flux d'informations si vous souhaitez recevoir des commentaires et des actualités opérationnelles:

Ajoutez Pravda.Ru à vos sources dans Yandex.News ou News.Google

Nous serons également heureux de vous voir dans nos communautés sur VKontakte, Facebook, Twitter, Odnoklassniki.

Symptômes qui indiquent des problèmes de foie

Le foie a la capacité de se régénérer, mais ses capacités pour le corps humain ne sont pas illimitées. Comment pouvez-vous comprendre que cet organe le plus important vous joue des tours? problèmes de foie?

Le foie est la plus grande glande du corps. Chez un adulte, il pèse entre un et demi et deux kg. Il est situé dans une sorte de capsule constituée d'une coque à deux couches. Le foie a trois fonctions principales dans l'organisme: il participe à la circulation sanguine, au métabolisme et au processus de digestion des aliments. Pas étonnant qu'ils disent à ce sujet que c'est un filtre qui nettoie le corps des toxines et autres composants nocifs..

Le problème est qu'il n'y a pas de fibres nerveuses dans les cellules hépatiques et, par conséquent, même une lésion grave de cet organe par cirrhose ne provoque pas de douleur. Une personne peut marcher pendant des années et ne pas soupçonner que quelque chose ne va pas avec son foie..

Quand le foie commence à faire mal?

Cela se produit avec une augmentation significative de la taille, car sa coquille est étirée. Dans ce cas, une douleur sourde ou une lourdeur est ressentie dans le côté droit. Si votre foie vous fait mal, cela signifie qu'il est gravement hypertrophié. Parfois, un changement de la taille du foie est le seul symptôme d'un problème de santé grave..

Les problèmes hépatiques chroniques peuvent avoir des symptômes communs similaires à d'autres affections. C'est leur ruse. Et les symptômes pendant une longue période peuvent ne pas apparaître du tout. Il n'est pas possible de diagnostiquer immédiatement une maladie du foie, car il n'y a pas de douleur et la personne se tourne vers un médecin d'un profil complètement différent. En conséquence, vous pouvez perdre un temps précieux au lieu d'identifier le problème à temps et de commencer le bon traitement..

Voici une liste de symptômes qui signalent une maladie du foie et doivent immédiatement rechercher.

1. Répartition générale

Le patient a soudainement des périodes de fatigue déraisonnable. L'apathie, les problèmes de sommeil, la faiblesse, l'humeur dépressive donnent un signal sur le processus d'intoxication dans le corps. Habituellement, ces signes frappent l'environnement proche du patient..

2. Œdème abdominal

Le liquide peut s'accumuler dans la cavité abdominale. Ce phénomène est appelé ascite, il est caractéristique de la cirrhose du foie..

3. Gonflement du visage et des membres

Il survient comme une cause de rétention d'eau dans le corps. Dans le corps humain, le liquide peut s'accumuler non seulement en raison de l'ascite. Par exemple, en raison de l'hypertension artérielle. C'est également un symptôme de maladie du foie..

4. Dyspepsie ou indigestion

Vous devez être vigilant si vous ressentez des nausées, de la diarrhée et des vomissements pendant plusieurs jours. Ceux-ci peuvent être des symptômes d'une maladie non pas du tractus gastro-intestinal, mais du foie..

5. Problèmes digestifs

Les problèmes hépatiques peuvent entraîner des fuites intestinales, une croissance bactérienne dans l'intestin grêle et une absorption lente des aliments.

6. Renversement de bile

La formation de bilirubine dans le corps humain se produit à la suite de la dégradation de l'hémoglobine par la bile dans les cellules sanguines. Avec une quantité excessive de bilirubine, le blanc de l'œil et de la peau présente un jaunissement caractéristique. Tout cela signale une maladie du foie lui-même ou un blocage des voies biliaires..

7. Manque d'appétit

Avec une réponse immunitaire, l'activité de la protéine cytokine augmente. Leur présence dans les intestins et provoque une perte d'appétit.

10. Autres symptômes évidents d'un foie malsain

Il y a des douleurs sous la côte droite, des changements de température corporelle pendant la journée, des démangeaisons, la rate est hypertrophiée. En outre, une couleur d'urine non naturelle (par exemple, trop sombre ou trop brillante). Si le foie ne fonctionne pas correctement, les reins se chargent de produire la même bilirubine. L'excès de pigment est excrété du corps dans l'urine, c'est pourquoi sa couleur change..

Comme vous pouvez le voir, si le foie ne fait pas mal par lui-même, cela ne signifie pas qu'il est en parfait état. Si vous remarquez l'un des symptômes ci-dessus chez vous-même ou chez vos proches, vous devez immédiatement consulter un médecin afin de poser le bon diagnostic à temps et, si nécessaire, commencer le traitement..

Partagez la publication avec vos amis!

Problèmes hépatiques: symptômes et traitements

Le corps humain possède un grand nombre d'organes, dont chacun remplit des fonctions spécifiques. La plus grande charge est placée sur le foie; en cas de dysfonctionnement, un dysfonctionnement peut survenir dans tout le corps.


L'organe a une caractéristique unique - régénératrice et réparatrice. Le nombre de maladies associées au foie augmente constamment, une insuffisance hépatique peut commencer. Comment se protéger des maladies et que faire si elles se développent, nous examinerons ci-dessous.

La fonction hépatique

Aucun organe du corps humain ne peut faire autant de travail que le foie.

Elle répond et fait ce qui suit:

  1. Destruction de composés toxiques. Ils peuvent être formés au cours de la vie humaine. Ceux-ci peuvent être des produits de dégradation du phénol, des protéines, etc. Le foie, à l'aide de processus métaboliques, élimine et supprime tout.
  2. Détoxification du corps. Le corps lutte constamment contre les composés toxiques de l'environnement, par exemple les drogues, l'alcool, la nicotine, etc..
  3. Participe à la synthèse des hormones surrénales, sexuelles et autres.
  4. Participe au métabolisme des minéraux et des vitamines.
  5. Aide à stocker et à distribuer l'énergie dans le corps.
  6. Participe au métabolisme lipidique.
  7. Stockage du sang. En cas de perte de sang importante ou de carence sanguine, le foie commence à le redistribuer.

Ce n'est pas toute la liste des fonctions exercées par le foie, il y en a bien d'autres..

Premiers symptômes

Les maladies du foie peuvent affecter l'état du corps et du visage. Grâce à cela, le patient remarque les symptômes en temps opportun et demande conseil à l'hôpital..

Mais ce à quoi vous devez faire attention:

  1. L'apparition de boutons sur le visage. La couleur du blanc des yeux change - ils acquièrent une teinte jaune. La peau devient sèche, des veines d'araignée et des taches de vieillesse se forment.
  2. La peau semble fatiguée et sans vie. Beaucoup de gens remarquent le wen sur la peau.

Les symptômes sont externes, mais il y en a d'autres à surveiller:

  • diminution des performances;
  • perte d'appétit;
  • un ventre fortement protubérant peut indiquer une accumulation de liquide;
  • cassure des cheveux et des ongles;
  • augmentation de la transpiration la nuit, manque de sommeil;
  • la formation d'une plaque jaune sur la langue;
  • goût amer dans la bouche.

Les symptômes sont graves et doivent être traités par tout le monde. Contacter l'hôpital en temps opportun peut empêcher le développement de maladies plus graves..

Intéressant! Un traitement précoce est considéré comme plus efficace.

Caractéristiques communes et signes de maladie

En plus des signes énumérés ci-dessus, il y en a d'autres. Non seulement la couleur jaune de la peau et les nausées leur sont attribuées. La diarrhée peut apparaître, il y a une odeur désagréable de la bouche, la couleur des matières fécales change.

En raison de troubles hépatiques, les adultes souffrent d'une augmentation de l'apparence de l'acné. Le rythme cardiaque s'accélère, les cheveux tombent rapidement.

Il ne faut pas beaucoup d'efforts pour remarquer ces symptômes. Cependant, parfois il n'est pas facile de diagnostiquer des maladies, même les hépatologues expérimentés peuvent sombrer dans la stupeur. Un diagnostic précis peut être posé en tenant compte des caractéristiques individuelles d'une personne, ainsi que sur la base des résultats des tests obtenus.

Symptômes cliniques

La pathologie hépatique peut présenter un grand nombre de symptômes désagréables, notamment:

  • douleur et inconfort dans le foie;
  • affaiblissement de l'état général;
  • gonflement le matin;
  • l'apparition de jaunissement sur la peau;
  • fragilité des vaisseaux sanguins et, par conséquent, saignements fréquents;
  • éruption cutanée et démangeaisons sur la peau;
  • diminution du poids corporel;
  • la présence d'amertume en bouche.

La température du patient peut augmenter ou au contraire baisser, il n'y aura aucune raison apparente à cela.

Démangeaison de la peau

La plupart des maladies du foie provoquent des éruptions cutanées et des démangeaisons sur la peau.

La variété et la nature de leur apparition sont différentes:

  1. Une allergie indique un trouble de désintoxication. L'éruption cutanée apparaît sur les conditions habituelles pour une personne.
  2. Furoncles ou follicules. Les éruptions cutanées indiquent un déséquilibre immunitaire, en d'autres termes, le foie ne produit pas bien d'immunoglobulines.

Une autre éruption cutanée est une éruption hémorragique. Ce sont de petites hémorragies qui peuvent être localisées sur toute la surface du corps. Le symptôme indique une mauvaise fonction hépatique.

Toute éruption cutanée sur la peau entraîne de graves démangeaisons. La bilirubine, non rendue inoffensive par le foie, s'accumule sur la peau, provoquant progressivement une irritation. Le peignage peut être remarqué lors de l'inspection visuelle.

Maladie du foie et douleur

La douleur apparaît en raison de la perturbation de l'organe principal du corps.

Sa nature et ses causes peuvent être différentes:

  1. Une augmentation de la taille de l'organe, la capsule est trop étirée. Il n'y a pas de site exact de localisation de la douleur, l'inconfort est insignifiant. Peut-être une sensation de plénitude ou une sensation de lourdeur. Cela indique qu'une inflammation mineure se développe..
  2. Douleur dans l'hypochondre droit. Le symptôme ne se produit pas souvent, indique un processus purulent, traumatique ou inflammatoire.
  3. Douleur intense dans la région du foie. Dans ce cas, ce n'est pas le foie lui-même qui est affecté, mais la vésicule biliaire.

Une maladie qui se développe lentement peut ne pas se faire sentir d'aucune façon. Les symptômes peuvent apparaître uniquement au stade de la cirrhose ou de l'insuffisance hépatique.

Pourquoi le foie fait-il mal??

Le tissu hépatique a des caractéristiques uniques, il est assez stable et peut se réparer. Mais même une protection aussi forte peut entraîner des échecs.

Les principales raisons du développement de maladies sont les suivantes:

  1. Prédisposition héréditaire. La plupart des maladies liées aux organes se transmettent de génération en génération.
  2. Blessure au foie ou à l'abdomen.
  3. Cancérigènes. Ils sont capables de conduire à la dégénérescence du tissu hépatique en une tumeur cancéreuse..
  4. Maladies se développant dans les organes abdominaux.
  5. Mauvaise nutrition. Produits incorrects, ou plutôt pas sains - fumés, frits, gras peuvent provoquer des perturbations dans l'écoulement de la bile. Des formes de stagnation, des pierres apparaissent dans le système de conduits.
  6. Parasites ou infections. Cela devient la cause du développement de processus chroniques, des kystes se forment.
  7. L'abus d'alcool. La consommation systématique d'alcool affectera l'état des cellules hépatiques. La plupart des alcooliques souffrent de cirrhose.
  8. Utilisation fréquente de médicaments. Les médicaments les plus puissants qui ont un effet néfaste sur le foie sont les antibiotiques, les hormones.
  9. Toxines. Si le corps est sous l'influence d'un composé toxique pendant une longue période, l'organe est endommagé. Cela peut également se produire en raison d'une exposition unique, mais à des doses élevées.
  10. Virus - provoquent une inflammation chronique ou aiguë. Le plus dangereux est le virus B. Il ne peut être détecté qu'au stade de la cirrhose..

Comme vous pouvez le voir, de nombreux facteurs peuvent provoquer le développement de maladies du foie..

Maladie alcoolique du foie

La maladie se développe sur une longue période, surtout si une personne boit souvent et beaucoup d'alcool. La pathologie se manifeste par une cirrhose, une hépatite ou une dégénérescence graisseuse.

Intéressant! Selon les statistiques, les hommes souffrent de la maladie plusieurs fois plus souvent que les femmes..

Cependant, malgré le fait que les femmes boivent moins d'alcool, leur maladie se développe plusieurs fois plus vite..

Les symptômes sont rares, mais s'ils le sont, vous pouvez voir ce qui suit:

  • l'apparition d'une douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • perte d'appétit;
  • dépression;
  • éructations, brûlures d'estomac ou nausées;
  • chez les hommes, les testicules diminuent de taille;
  • augmentation mammaire chez les femmes.

Malgré le grand nombre d'organes dans le corps humain, seul le foie a des capacités régénératrices. Quant au degré d'impact négatif sur l'organe, tout dépend uniquement du mode de vie de la personne.

Diagnostique

En cas de douleur dans la région du foie, vous devez consulter un médecin dès que possible. L'hépatologue est impliqué dans le traitement des maladies associées à l'organe.S'il est absent de la clinique, vous pouvez consulter un autre spécialiste - un thérapeute.

Important! Le foie n'a pas de terminaisons nerveuses, la douleur survient en raison de lésions des tissus voisins.

Afin de savoir ce qui a causé l'inconfort, un examen instrumental et de laboratoire doit être effectué. Une hypertrophie du foie est visible à l'œil nu ou à la palpation.

Les maladies qui se développent dans le foie peuvent être diverses, il est important de poser le diagnostic correctement.

  • test sanguin: général et biochimique;
  • Diagnostics par ultrasons;
  • IRM ou CT;
  • Biopsie - extrêmement rare.

Sur la base des résultats de l'examen, le diagnostic final est posé, un plan de traitement est élaboré.

Médicaments

Le but du traitement des maladies du foie est d'éliminer le facteur provoquant. Le plus difficile à traiter est la cirrhose. Dans ce cas, la tâche principale des médecins est d'éliminer la douleur et de soulager l'état du patient..

Avec le développement de l'hépatite virale, le médicament est sélectionné en fonction des lésions hépatiques. En plus des acides aminés et des phospholipides, des agents antiviraux sont prescrits..

En ce qui concerne les premiers soins pour les douleurs au foie, cela ressemble à ceci:

  1. Prendre des analgésiques. Le remède le plus éprouvé est Drotaverin ou No-shpa. Les médicaments soulagent une crise de douleur, améliorent la libération de bile. Allochol peut être utilisé pour calmer les coliques hépatiques.
  2. Nettoyer le corps. Elle est effectuée si, à la veille de l'apparition de la douleur, une personne a mangé quelque chose de gras, bu de l'alcool ou pris des antibiotiques pendant une longue période. Des sorbants peuvent être utilisés pour le nettoyage - Polysorb, charbon actif. Les médicaments et les sorbants ne sont pas prescrits en même temps.
  3. Hépatoprotecteurs. Le remède le plus efficace et le plus fiable est Ursosan. Soulage la douleur après avoir bu.

Pour les douleurs dans le foie, des problèmes complètement différents concernant d'autres organes peuvent être couverts. Dans ce cas, les médicaments sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente..

Méthodes traditionnelles de traitement

Vous pouvez guérir un foie malade à la maison, mais seulement si la maladie n'est pas commencée et ne menace pas la vie d'une personne. De nombreuses herbes végétales ont un effet hépatoprotecteur unique: tanaisie, millepertuis, achillée millefeuille, prêle.

Les recettes suivantes peuvent être utilisées pour améliorer le fonctionnement des organes:

  1. Ail et curcuma. Une gousse d'ail hachée et une cuillerée d'épices sont versées avec une petite quantité d'eau bouillie. Laissez infuser pendant une demi-heure. Avant les repas, buvez une cuillerée du produit deux fois par jour..
  2. Gelée d'avoine. A des propriétés détoxifiantes, améliore le fonctionnement du système digestif, soulage le corps. Prendre environ 2/3 tasse d'avoine pour un litre et demi d'eau, cuire à feu doux jusqu'à épaississement. Buvez une petite quantité trois fois par jour, l'estomac doit être vide..
  3. Une décoction d'herbes médicinales. Prenez le pissenlit, l'immortelle, le calendula, la chélidoine, mélangez dans des proportions égales. Séparez une cuillerée de plantes du mélange, couvrez d'eau et mettez le feu. Dès que la teinture bout, retirez-la du feu, laissez refroidir et filtrez. Boire une petite quantité si la douleur survient.

Malgré l'efficacité des méthodes, il est recommandé de ne les utiliser qu'après avoir consulté un médecin..

Nutrition adéquat

Si vous êtes sujet à une maladie du foie, il est recommandé de surveiller votre alimentation. Incluez des aliments faciles à digérer dans votre alimentation. Chocolat, alcool, épicé, abandonner.

Ce régime doit être suivi même les jours fériés. Un festin n'est pas du tout une raison de se faire plaisir, car chacun d'eux peut entraîner de la douleur..

De plus, vous devez adhérer à des recommandations simples:

  • mangez autant de soupes et de bortsch végétarien que possible;
  • boire de l'eau minérale, du bouillon d'églantier, du thé vert au citron;
  • le poisson cuit à la vapeur est autorisé;
  • manger du lapin, du bœuf ou du poulet.

Les gastro-entérologues sont d'avis que même un régime alimentaire peut améliorer considérablement la condition. Quant à la pharmacothérapie, elle peut être utilisée dans les cas extrêmes..

Questions fréquemment posées au médecin

Gastrite et foie

Je développe une gastrite et j'ai très peur que mon foie soit endommagé. Dis moi est-ce possible?

La gastrite a peu ou pas d'effet sur le foie. Si l'organe était initialement en bonne santé, il se peut qu'il n'y ait qu'un trouble temporaire qui disparaîtra de lui-même.

Tomates et foie

Ma grand-mère a un foie malade, dites-moi si c'est une contre-indication à la consommation de tomates?

Non, la maladie du foie n'est pas une contre-indication à la consommation de tomates.