Revêtement blanc sur la langue chez l'adulte

La plaque blanche sur la langue après le sommeil, facilement éliminée de la membrane muqueuse lors du rinçage de la bouche, n'indique pas de changements pathologiques dans le corps. Une telle plaque apparaît à la suite d'une exfoliation de la couche supérieure de l'épithélium. Il est rejoint par des débris alimentaires et de la salive, ainsi que par des bactéries bénéfiques qui, même chez une personne en bonne santé, habitent la membrane muqueuse de tout le système digestif. Souvent, cette plaque apparaît avec des soins bucco-dentaires inappropriés. Si la plaque dentaire est difficile à séparer, accompagnée d'autres plaintes, d'une décoloration de la langue et persiste après le brossage des dents, vous devez rechercher la cause dans la pathologie des organes internes.

Causes de l'apparition de la plaque blanche sur la langue chez l'adulte

Maladies du système digestif

  1. Gastrite. Sur la langue avec gastrite, un revêtement blanc est clairement situé au milieu. Fait intéressant, avec une faible teneur en acide chlorhydrique dans le suc gastrique, la langue est lisse et sèche. Avec une teneur élevée en acide, il est rugueux. De plus, le patient a des douleurs abdominales qui s'aggravent immédiatement après avoir mangé, des nausées.
  2. Ulcère de l'estomac. Cette maladie est caractérisée par des zones d'épithélium desquamé sur la langue, la plaque est tachetée, difficile à séparer, de couleur blanc-gris. L'engourdissement s'accompagne de douleurs abdominales "affamées", qui s'améliorent après avoir mangé.
  3. Entérocolite et colite (inflammation intestinale). Ces maladies sont caractérisées par une couche blanche à la racine de la langue, sur les côtés de laquelle des empreintes de dents sont visibles.
  4. La cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire) ou l'hépatite (maladie du foie) se manifeste par une douleur dans l'hypochondre droit et une floraison blanche dense avec une teinte jaunâtre, à la racine de la langue, elle acquiert une teinte jaune.
  5. Pancréatite (une maladie du pancréas). Le processus aigu se manifeste sous la forme de douleurs à la ceinture dans l'abdomen, de nausées et de vomissements. Langue sèche, recouverte d'une fleur blanche avec une teinte jaune. Dans un processus chronique, la langue est recouverte d'une floraison blanche comme neige, qui apparaît à la suite de troubles métaboliques, d'hypovitaminose et de muguet.

Candidose

La maladie appartient aux mycoses (maladies fongiques), communément appelées muguet. Elle survient à la suite d'une utilisation prolongée d'agents antibactériens, d'une dysbiose, d'une carence en vitamines, d'une immunité diminuée, d'une infection par le VIH, d'un abus d'alcool. Sur la langue d'un adulte, il y a une masse de caillé difficile à séparer, une fleur blanche comme neige, la membrane muqueuse sous laquelle est couverte de plaies.

Maladies de la langue, accompagnées d'un revêtement blanc

  • La glossite est desquamative ou «géographique». Sur la langue, il se manifeste par des zones alternées avec un revêtement blanc avec des foyers de membrane muqueuse lisse, dépourvus de plaque. Extérieurement, la langue est similaire à une carte géographique, d'où le nom. Ce phénomène se produit dans le contexte de maladies systémiques graves, d'allergies, de dysbiose.
  • La stomatite galvanique est une maladie qui survient chez les personnes portant des prothèses métalliques dans la bouche. Dans ce cas, une floraison blanche apparaît, une sensation de brûlure, dans les cas graves, des ulcères se forment sur la langue.

Maladies internes

  • Maladies des organes du système broncho-pulmonaire (bronchite). La floraison blanche est située à l'extrémité de la langue, parfois le long des surfaces latérales.
  • Maladies du système génito-urinaire. La plaque est située près de la racine de la langue et sur les côtés, plus près de la racine.
  • Le diabète sucré et la pathologie des glandes salivaires se manifestent par une floraison blanche ou grisâtre, une bouche sèche, une rugosité de la surface de la langue.

Maladies infectieuses

Dans presque tous les processus infectieux (angor, pneumonie, bronchite, muguet, infection par le VIH), la langue sera recouverte d'un revêtement blanc. Dans ce cas, la taxation indique une intoxication du corps, une déshydratation et un processus inflammatoire. Il n'y a pas de changement caractéristique de la langue pour telle ou telle infection. Il peut être complètement recouvert de fleurs blanches, parfois avec une teinte ictérique.

Autres causes de plaque blanche sur la langue

  • Nutrition. Lors de la consommation d'une grande quantité de produits laitiers, le fromage cottage peut s'enrober d'une fleur blanche, qui se nettoie facilement en se rinçant la bouche. Lorsqu'une grande quantité de glucides (sucre, fruits, gâteaux, crème glacée) est consommée, les bactéries commencent activement à se multiplier sur la membrane muqueuse, ce qui entraîne une floraison blanche. Tout disparaît après avoir établi un régime.
  • Violation des règles d'hygiène bucco-dentaire. La langue doit être nettoyée tous les jours des débris alimentaires et de la plaque.
  • Fumeur. L'intoxication chronique du corps par le tabac entraîne un revêtement blanc-gris persistant sur toute la surface de la langue.
  • De l'alcool. En plus de l'intoxication, les boissons alcoolisées provoquent également une déshydratation. Cela conduit à une bouche sèche et à une floraison sur la langue..

Revêtement de la langue blanche et infection par le VIH

Avec l'infection à VIH, une personne développe une immunodéficience sévère (immunité diminuée), à ​​la suite de laquelle les bactéries habitant la muqueuse buccale commencent à se multiplier rapidement. Cela vaut également pour les champignons. Infection fongique (candidose) et se manifeste par une couche blanche sur la langue.

Diagnostic des causes de la plaque blanche dans la langue

Pour clarifier la raison qui a provoqué l'apparition de la plaque dentaire, vous devez subir un examen. Un test sanguin détaillé et un test urinaire général, une culture de matières fécales pour la dysbactériose, une culture de la microflore à la surface de la langue, un test sanguin pour le VIH, ainsi qu'une gastroscopie (examen de la muqueuse gastrique et des premières coupes de l'intestin à travers une sonde).

Traitement

Pour un traitement approprié, vous devez subir un examen et découvrir pourquoi la langue est blanche.

  • Si la plaque blanche est le résultat du tabagisme, de l'abus d'alcool, du manque d'hygiène bucco-dentaire, le traitement consistera à abandonner les mauvaises habitudes, à nettoyer la langue le matin.
  • Si la plaque apparaît après avoir mangé, rincez-vous la bouche après chaque repas..
  • Lors de la confirmation des maladies du tube digestif, le traitement est prescrit par un gastro-entérologue.
  • Le traitement de la candidose consiste à prendre des médicaments antifongiques (Clotrimazole, Fluconazole, Diflucan) à l'intérieur et par voie topique sous forme de pommades.
  • Dans le cas des maladies de la langue, des préparations antiseptiques locales sont utilisées, une hygiène bucco-dentaire soignée est pratiquée, le refus des aliments épicés, chauds et des épices, du tabagisme et de l'alcool. Des préparations curatives (huile d'argousier ou de rose musquée, solution d'huile de vitamine A), des antihistaminiques et des préparations vitaminées sont appliquées sur la membrane muqueuse.

Quelle est la plaque sur la langue pour l'infection par le VIH? Caractéristiques et élimination des symptômes

L'affaiblissement du système immunitaire causé par l'infection par le VIH conduit souvent à la multiplication de bactéries nocives dans la bouche.

Avec cette maladie, la face interne des joues, les gencives et, bien sûr, la langue sont touchées..

Dans cet article, nous parlerons d'un problème aussi courant que la plaque sur la langue dans l'infection par le VIH..

  1. À quoi ressemble une langue saine?
  2. Caractéristiques de la plaque dans le VIH
  3. Comment le diagnostic est-il réalisé??
  4. Photo
  5. Comment se débarrasser de la plaque?
  6. Vidéo utile

À quoi ressemble une langue saine?

Remarque! La langue d'une personne absolument en bonne santé est rose, douce, avec des papilles gustatives clairement distinctes.

Une rainure uniforme est visible au centre, divisant la languette en deux parties égales. Bouger la langue en mangeant, en buvant ou en parlant ne cause pas d'inconfort.

Une petite quantité de plaque blanche sur la langue est une sorte de norme.

Son épaisseur peut varier en fonction de la saison et des aliments consommés la veille. En règle générale, il peut être facilement brossé avec la brosse à dents la plus courante.

De plus, même une pathologie locale mineure, qui vient de commencer à progresser dans le corps, peut entraîner l'apparition d'une plaque blanchâtre:

  • candidose;
  • carie;
  • gingivite;
  • inflammation des gencives.

Tiens-toi à jour! Séparément, il convient de parler des problèmes du tractus gastro-intestinal..

Les allergies, le manque de nutriments et de fibres alimentaires sont souvent à l'origine de l'apparition d'un revêtement blanchâtre ou jaunâtre.

Lorsque la plaque commence à s'épaissir et ne se décolle pas même avec un pinceau, c'est déjà une raison pour un appel immédiat à un spécialiste.

Il est probable que de cette manière, le corps signale une exacerbation d'une maladie chronique ou d'une infection..

Caractéristiques de la plaque dans le VIH

Tu devrais savoir! L'infection par le VIH est insidieuse - chez de nombreuses personnes infectées, la pathologie est asymptomatique pendant de nombreuses années, à un moment où le patient est la source de l'infection pour tous ses partenaires.

Le tableau clinique est varié, mais les maladies infectieuses de nature agressive sont des signes concomitants constants.

Tout d'abord, le VIH affecte l'état de la cavité buccale. Les manifestations typiques sont:

  • Une couche épaisse, épaisse et jaunâtre sur la langue, le palais et l'intérieur des joues avec infection par le VIH.
  • Diverses inflammations douloureuses - ulcères, vésicules, érosion.
  • Mauvais état dentaire - assombrissement de l'émail, plaque, instabilité, formation de tartre.
  • Détérioration des gencives - rougeur, saignement, suppuration.

Remarque! Au fur et à mesure que la maladie progresse, le tableau clinique s'aggrave et les périodes de rémission raccourcissent à chaque fois..

Comment le diagnostic est-il réalisé??

La recherche médicale moderne permet une détection précoce des signes d'infection à VIH dans la cavité buccale.

Des mesures prises en temps opportun permettent de protéger les proches des personnes infectées.

Dans ce cas, le médecin prescrit une étude bactériologique afin de confirmer la candidose dans la cavité buccale..

Ils prescrivent également des diagnostics différentiels pour les papillomes et autres réactions métaboliques dans la cavité buccale..

Gardez à l'esprit! La liste des tests obligatoires comprend:

  • dosage immunoenzymatique des anticorps anti-VIH;
  • recherche du statut immunitaire;
  • vérifier la réaction au virus de l'immunodéficience à ARN et PCR;
  • immunotransfert pour les anticorps.

Comment se débarrasser de la plaque?

Toutes les affections dentaires, y compris la plaque sur la surface linguale, provoquées par l'infection par le VIH, sont éliminées avec succès avec un accès rapide à un spécialiste.

Il est à noter! La tâche principale dans ce cas est d'augmenter l'immunité locale et d'aider la microflore à résister aux agents pathogènes afin que la maladie ne progresse pas..

Sinon, la thérapie varie en fonction de chaque cas spécifique, mais le plus souvent elle comprend:

  • Examens dentaires réguliers et élimination rapide des signes de maladie.
  • Prendre des médicaments.
    Ceux-ci incluent divers antibiotiques à large spectre, agents antiviraux et antifongiques, etc..

Le patient lui-même doit sélectionner soigneusement les produits d'hygiène personnelle, utiliser régulièrement du fil dentaire, de la pâte et un produit de rinçage aux propriétés bactéricides..

Pour éliminer la plaque dentaire en cas d'infection par le VIH, il est permis d'utiliser une brosse ou un grattoir spécial pour nettoyer la surface linguale.

Pour ton information! Les soins bucco-dentaires seuls ne suffiront pas - un traitement de soutien est nécessaire pour éviter les rechutes.

La surface de cet organe sensoriel doit être nettoyée, en se déplaçant de la racine à la pointe, en éliminant la plaque indésirable par de légers mouvements de «balayage». Le nettoyage peut être complété par un rinçage.

Vidéo utile

À partir de cette vidéo, vous en apprendrez davantage sur les lésions de la langue lors de l'infection par le VIH:

Malheureusement, il n'existe aujourd'hui aucun moyen spécifique de se débarrasser de l'infection à VIH. Cependant, chacun peut faire de son mieux pour réduire le risque d'infection..

Surveillez attentivement votre propre santé et essayez d'écouter les signaux que votre corps vous donne.

Même une maladie aussi typique et courante qu'une plaque sur la langue peut résulter d'une infection par le VIH.

VIH, SIDA, MST.

Les infections buccales et les maladies de la bouche, des dents, des gencives et de la langue sont très courantes chez les patients infectés par le VIH, allant des ulcères d'auto-guérison aux affections nécessitant une attention médicale immédiate. Les raisons peuvent être différentes, mais il s'agit principalement de lésions causées par des bactéries pathogènes et des champignons..

Photos des symptômes du SIDA chez les hommes et les femmes dans la bouche (cavité buccale)

Infection fongique

L'infection fongique est causée par des champignons spécifiques ou est une manifestation d'une maladie systémique. Les deux infections fongiques les plus courantes sont:

Candidose buccale

  • Communément appelée muguet, cette infection fongique se produit sur la langue et la muqueuse de la bouche.
  • Apparaît comme des taches blanches qui peuvent être facilement éliminées avec une brosse à dents ou un nettoyant pour la langue.
  • Habituellement diagnostiqué par l'apparence ou en examinant un frottis au microscope.
  • Peut être traité avec des médicaments antifongiques tels que le fluconazole ou le clotrimazole.

Histoplasmose

  • Bien que cette infection fongique soit généralement présente sur d'autres parties du corps, elle peut également survenir dans la bouche..
  • Il se manifeste par un ulcère de la muqueuse buccale.
  • Le diagnostic se fait par biopsie.

Infection virale

Les infections virales peuvent affecter la bouche plusieurs fois pendant toute la durée de la maladie. Certains apparaissent au début de la maladie, lorsque l'immunité est encore normale, tandis que d'autres, au contraire, apparaissent aux stades avancés de l'infection par le VIH, lorsque l'immunité est très faible.

Virus Herpes simplex

  • Le type de virus de l'herpès qui peut être présent dans la bouche et les organes génitaux.
  • Apparaît comme des bulles remplies de liquide qui éclatent et forment des croûtes.
  • Les symptômes apparaissent comme des cloques douloureuses et des démangeaisons (vésicules).
  • Le diagnostic est généralement posé par un examen en laboratoire des lésions et du liquide contenu dans les vésicules.
  • Il n'y a pas de remède contre l'herpès simplex, mais les épidémies peuvent être réduites ou évitées avec des médicaments antiviraux tels que l'acyclovir.

Herpès zoster (zona)

  • Infection causée par la réactivation du virus de la varicelle.
  • Manifesté par des cloques douloureuses avec un contenu transparent.
À quoi ressemblent les bulles d'herpès zoster.
  • Dans la bouche, il peut imiter un mal de dents et se transformer en ulcères et lésions muqueuses.
Herpès zoster sur un palais dur.
  • L'éruption cutanée forme généralement un motif le long du trajet de la racine nerveuse..
  • Le diagnostic est effectué en fonction du type, de la nature de l'éruption cutanée.
  • Comme pour les autres types de virus de l'herpès, il n'y a pas de remède pour une guérison complète, mais les symptômes peuvent être atténués avec des médicaments antiviraux.

Virus du papillome humain (HPV)

  • Provoque des excroissances laides dans la région génitale, mais peut également endommager les muqueuses de la bouche.
Condylomes dans la bouche.
  • Ces lésions sont les plus fréquentes chez les personnes séropositives..
  • Le type de VPH qui cause les verrues dans la bouche est légèrement différent du type qui cause les verrues génitales.
  • Les verrues buccales apparaissent sous forme de nodules solitaires ou multiples qui ressemblent à du chou-fleur.
  • Le diagnostic se fait par biopsie (examen d'un morceau de tissu).
  • Les verrues (excroissances) peuvent être enlevées chirurgicalement, mais les rechutes souvent (réapparaissent).

Cytomégalovirus (CMV)

  • Le CMV affecte très rarement la cavité buccale.
  • Les lésions ressemblent souvent à des ulcères, mais ne sont pas rouges et enflammées sur les bords. Au lieu de cela, ils semblent nécrotiques (tissu mort).
Ulcère à cytomégalovirus dans la bouche d'une personne infectée par le VIH.
  • Les ulcères à CMV sont diagnostiqués par biopsie.
  • Les ulcères sont traités avec des médicaments (comme le ganciclovir) utilisés pour traiter une infection généralisée à CMV.

Leucoplasie poilue

  • Causé par le virus Epstein-Barr.
  • Ressemble à une lésion blanche ondulée ou poilue sur les côtés de la langue, contrairement au muguet, il ne se décolle pas.
Leucoplasie velue (excroissances filiformes blanches) chez un homme séropositif
  • Plus le CD4 est bas, plus la leucoplasie velue apparaît, et ils développent également le SIDA.
  • Le diagnostic peut être posé par l'apparition de lésions avec confirmation par biopsie.
  • N'a pas de traitement spécifique, un traitement de base pour l'infection à VIH est suffisant.

Infections bactériennes

La maladie parodontale (gingivite) est un processus inflammatoire chronique causé par des bactéries qui peuvent attaquer les tissus et les os qui soutiennent les dents. Alors que la maladie parodontale peut survenir chez n'importe qui, deux types spécifiques sont souvent observés chez les patients gravement immunodéprimés:

Gingivite ulcéreuse nécrosante

  • La présence d'une gingivite ulcéreuse nécrosante indique la progression de l'infection à VIH.
  • Elle se caractérise par une douleur et des saignements intenses avec une perte rapide et importante d'os et de tissu soutenant les dents..
  • Les symptômes comprennent la perte prématurée des dents et la mauvaise haleine.
  • Si elle n'est pas traitée, elle peut provoquer des symptômes systémiques dans tout le corps..
  • Le traitement consiste à enlever les tissus morts et infectés par un dentiste à l'aide d'une solution de gluconate de chlorhexidine.
  • Les antibiotiques oraux et les analgésiques sont indiqués pour que la personne puisse manger.

Érythème gingival linéaire

  • Le nom érythème gingival linéaire (gingival) est donné en raison de sa strie rouge caractéristique.
  • Une strie apparaît le long de la ligne des gencives et peut être accompagnée de saignements et de douleur.
  • Le traitement avec des médicaments antifongiques n'est pas efficace.
  • Comme pour la gingivite ulcéreuse nécrosante, le traitement comprend l'élimination des tissus morts par un dentiste et un bain de bouche à la chlorhexidine deux fois par jour.
  • Traités avec des antibiotiques oraux et un soutien à l'hygiène bucco-dentaire à domicile.
  • Érythème gingival linéaire (gingival)

Vidéo. Signes du VIH, SIDA dans la bouche

Lisez plus d'histoires personnelles de séropositifs:

Lisez également:

  • Comment reconnaître le VIH? Comment éviter de manquer les symptômes du VIH?
  • Photos de patients atteints du SIDA (avec vidéo). Stades du SIDA. Traitement.
  • Symptômes de l'infection à VIH, SIDA (schéma illustré + photo + vidéo)

Vous pouvez également lire:

  • Symptômes du VIH et du SIDA chez les femmes aux stades précoces et tardifs avec photo et vidéo
  • Les premiers symptômes du VIH chez les hommes aux premiers stades (avec photo et vidéo)

À propos du docteur

laissez un commentaire Annuler la réponse

Le plus intéressant

de nouvelles entrées

  • Coronavirus détecté dans le sperme de patients atteints de Covid19.
  • Quand atteindrons-nous le «plateau» des coronavirus? [entretien avec l'épidémiologiste Trotsak Vyacheslav]
  • Tester la connaissance de la distance sociale dans diverses situations, afin de ne pas être infecté par le coronavirus.
  • Quand finira l'épidémie de coronavirus en Russie [point de vue inhabituel].
  • Puis-je avoir à nouveau Covid? (infection à coronavirus) [avis d'expert]
  • Comment savoir si je suis infecté par un coronavirus sans tests?
  • Est-il possible d'attraper le coronavirus des moustiques ou des moucherons?
  • La vaccination BCG aide-t-elle contre le coronavirus? [recherche scientifique de différents pays]
  • Le coronavirus survit sur l'écran du smartphone jusqu'à 4 jours [nouvelles données scientifiques].
  • Conseils provisoires pour les personnes vivant avec le VIH et le COVID-19

Chercher

Souscrire:

À propos de la copie de matériaux

Vous pouvez copier tous les documents, il suffit de mettre un lien actif vers nous, dans ce cas, il n'y aura aucune plainte.

À propos de la responsabilité

Le matériel est publié à titre informatif uniquement et ne peut en aucun cas être considéré comme un substitut à un avis médical auprès d'un spécialiste dans un établissement médical. L'administration du site n'est pas responsable des résultats de l'utilisation des informations publiées. Pour le diagnostic et le traitement, ainsi que pour la prescription de médicaments et la détermination du schéma posologique de leur prise, nous vous recommandons de consulter un médecin.

N'oubliez pas: l'automédication est dangereuse.!

Les documents publiés sur le site, y compris les articles, peuvent contenir des informations destinées aux utilisateurs de plus de 18 ans, conformément à la loi fédérale n ° 436-FZ du 29 décembre 2010 «relative à la protection des enfants contre les informations nuisibles à leur santé et à leur développement». 18+.

Candidose dans l'infection à VIH: que faire dans ce cas, comment guérir la maladie

L'identification du virus de l'immunodéficience est une tâche importante de la médecine moderne

Le VIH est une maladie courante. Le nombre de personnes infectées en Russie augmente chaque année. Chaque jour, 80 personnes séropositives meurent en Russie (le VIH en chiffres). Plus de la moitié de tous les cas d'infection ont été enregistrés dans 13 entités constitutives de la Fédération de Russie, Rosstat, p. 228.

Dans la plupart des cas, la maladie est transmise sexuellement, par le biais d'instruments médicaux non stériles (par exemple, lorsque des médicaments sont injectés par voie intraveineuse avec une seringue partagée); il est impossible de vacciner ou de développer une immunité contre elle. Ces faits déterminent l'absence de défense réelle de chaque personne contre le virus de l'immunodéficience.

Un traitement antiviral en temps opportun et une surveillance constante permettent de prolonger la vie d'une personne jusqu'à 70 à 80 ans. Plus le traitement est commencé tôt, plus le pronostic sera favorable. Les manifestations de l'infection par le VIH dans la cavité buccale apparaissent aux premiers stades. Dans le même temps, la cavité buccale est bien accessible pour l'inspection (contrairement aux poumons, à l'estomac), ce qui permet de détecter à temps des symptômes suspects. Par conséquent, il est extrêmement important que chaque personne ait au moins une compréhension minimale des symptômes de l'infection à VIH dans la cavité buccale..

Période aiguë

À ce stade de la maladie, vous pouvez observer des symptômes qui ressemblent à la mononucléose infectieuse, en principe, ce sont les premiers symptômes du VIH. La température peut augmenter soudainement, la taille des ganglions lymphatiques du VIH augmente, l'angine de poitrine commence. Cependant, le patient peut ressentir une faiblesse constante et des maux de tête. Le foie et la rate peuvent agrandir, ce qui s'accompagne de douleurs douloureuses.

Après un certain temps, une éruption cutanée rose peut être trouvée sur la peau. Une numération formule sanguine complète montre souvent un nombre élevé de globules blancs. Il s'agit d'une évolution plus bénigne de l'infection et est observée chez environ 25 à 30% des patients. Dans d'autres cas, la maladie est plus aiguë. Cela se traduit par des nausées et vomissements fréquents, une inflammation de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, un malaise général.

Facteurs provoquants - pourquoi l'infection se produit

Le virus de l'immunodéficience pénètre dans le corps par microtraumatisme de la membrane muqueuse lors de rapports sexuels non protégés, ou dans la circulation sanguine lors de la violation de l'intégrité de la peau avec une seringue non stérile. Les virions sont délivrés aux ganglions lymphatiques par le flux sanguin, où ils sont incorporés dans l'ARN des cellules immunitaires - les lymphocytes. La multiplication du virus à l'intérieur de la cellule bloque sa capacité à protéger le corps des agents étrangers, ce qui conduit à de multiples maladies des organes et des systèmes de la personne infectée.

Le virus réduit progressivement la capacité des muqueuses de la bouche à résister aux champignons et aux bactéries. En outre, la possibilité de destruction des cellules malignes atypiques par les lymphocytes de la région dentoalvéolaire est bloquée. Les lésions de la bouche associées au VIH surviennent à la suite d'une défaillance du système immunitaire général.

À quoi ressemble une éruption cutanée avec une photo du VIH: pourquoi elle apparaît

Le VIH est une maladie virale qui a un effet dévastateur sur le système immunitaire. L'un des premiers signes d'infection du corps est l'apparition sur le corps d'éruptions cutanées de nature différente. Ils diffèrent par des symptômes spécifiques. À quoi ressemble une éruption cutanée liée au VIH dépend de l'action des facteurs de provocation. Les éruptions cutanées avec le VIH sont de nature parasitaire et virale. Les plus courantes sont les maladies de la peau telles que: pyodermite, modifications vasculaires, dermatite séborrhéique, lésions mycotiques, éruptions papuleuses et virales.

Tableau clinique complexe

La présence d'une infection dans la bouche de toute localisation (stomatite, chéilite, glossite, gingivite) qui ne répond pas bien au traitement est un signe alarmant et peut être une manifestation du VIH. Ceci est un signal que le système immunitaire est incapable de faire face à l'infection et que la personne peut être porteuse de virus d'immunodéficience.

Il vaut la peine de suspecter quelque chose de mal si les maladies énumérées sont de nature prolongée et ne peuvent pas être traitées avec des médicaments antibactériens et antifongiques.

Vue générale de la cavité buccale

Le VIH et le sida sont caractérisés par diverses réactions inflammatoires dans la cavité buccale - érosion, ulcères, cloques, qui apparaissent souvent dans la bouche et sont mal traités avec des médicaments standard. Il y a souvent une forte odeur de la bouche en raison de l'ajout d'une infection bactérienne secondaire.

L'apparition de la langue dans le VIH

La langue est recouverte d'un enduit blanc, densément peuplé d'une colonie de champignons du genre Candida. Il ne se décolle pas tout seul; après le retrait avec des outils, une membrane muqueuse rougie et saignante est déterminée en dessous.

Les surfaces latérales sont affectées par la leucoplasie. Il forme des excroissances de la couche épithéliale qui ressemblent à des villosités minces blanchâtres ou jaune clair.

Sur la photo, les principaux symptômes de la langue séropositive sont la candidose, la leucoplasie:

Vue de la gorge

La membrane muqueuse de la gorge chez le VIH est hyperémique, couverte d'érosions et d'ulcères blancs, de 3 à 5 mm de diamètre. Parfois, des abcès apparaissent dessus, qui ressemblent à des bulles jaunes avec un contenu de consistance épaisse.

Des joues

Sur la membrane muqueuse des joues dans la zone de fermeture des dents, se forment des zones de compactage de la couche épithéliale sous la forme d'un film blanc. Il y a des hémorragies dans les tissus sous-muqueux - plusieurs points rouges, de 1 à 2 mm de diamètre.

Type de gomme

Les papilles gingivales sont déformées en raison d'une gingivite ulcéreuse nécrosante. La membrane muqueuse est recouverte d'un revêtement blanc dense, qui dégage une odeur désagréable.

Cependant, le virus de l'immunodéficience infecte tout le corps, pas les organes locaux. Par conséquent, afin de suspecter un diagnostic de VIH, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes d'accompagnement suivants:

  • perte de poids soudaine et inexpliquée;
  • fièvre qui dure plus de 1 à 1,5 mois sans raison apparente
  • hypertrophie simultanée des ganglions lymphatiques dans différentes parties du corps (cervicale, axillaire, inguinale).

Par conséquent, toutes les manifestations du VIH dans la cavité buccale sont accompagnées de symptômes de dommages généraux au corps..

Classification des lésions courantes

Toutes les maladies qui se forment dans la cavité buccale avec le VIH peuvent être divisées en 2 grands groupes.

Lésions qui surviennent presque toujours avec le développement de l'infection:

  • Le sarcome de Kaposi est une tumeur maligne qui ressemble à des taches saillantes violettes ou bleu foncé sur la membrane muqueuse, d'un diamètre de 1 à 4 cm, la surface est inégale, bosselée;
  • Le lymphome non hodgkinien est une tumeur maligne de la région dentoalvéolaire, accompagnée d'une augmentation des ganglions lymphatiques, d'une destruction du tissu osseux autour des dents, d'un bombement et d'une rougeur de la membrane muqueuse dans la zone touchée;
  • leucoplasie velue - formée sur la langue (sur la surface latérale), ressemble à des villosités blanches;
  • candidose - une infection fongique, se manifestant par une hyperémie de la membrane muqueuse et une floraison blanche ou jaune abondante, qui ne s'enlève pas;
  • gingivite ulcéreuse nécrosante associée au VIH - a une nature bactérienne, survient soudainement, avec des manifestations aiguës, après un certain temps, le tissu gingival meurt, formant un défaut, des rechutes se produisent souvent.


Sur la photo, le sarcome de Kaposi est une manifestation fréquente du SIDA dans la cavité buccale
Manifestations plus rares:

  • purpura thrombocytopénique - une maladie du système hématopoïétique, se manifestant par des hémorragies dans la bouche, qui ont l'apparence d'une éruption cutanée rouge à petits points;
  • infections bactériennes et virales - elles affectent les gencives, le parodonte, les lèvres, la langue, résistent aux antibiotiques et aux antiviraux et ont de fréquentes rechutes;
  • maladies des glandes salivaires.


Sur la photo, la chéilite est une lésion fréquente des lèvres avec le développement d'une infection par le VIH

Une éruption cutanée liée au VIH apparaît-elle immédiatement après l'infection?

L'un des premiers signes de l'infection par le VIH est l'apparition d'éruptions cutanées de toutes sortes. Dans certains cas, l'éruption cutanée n'est pas prononcée, reste inaperçue, ce qui conduit à la progression de la maladie. Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un spécialiste.

L'infection par le VIH s'accompagne de l'apparition d'éruptions cutanées telles que:

  1. Lésions mycotiques. Ils surviennent à la suite d'une infection fongique. Conduit au développement de dermatoses.
  2. Pyodermatite. Il survient à la suite d'une exposition au streptocoque, staphylocoque. Les éléments de l'éruption sont remplis de liquide purulent.
  3. Éruption cutanée tachetée. Cela se produit en raison de dommages au système vasculaire. Des taches érythémateuses, hémorragiques, des télangiectasies apparaissent sur le corps.
  4. Dermatite séborrhéique. Indique une lésion virale aux stades initiaux du développement de la maladie. La lésion cutanée s'accompagne d'une desquamation sévère.
  5. Dommages viraux. La nature de l'éruption cutanée dépend de la source des dommages.
  6. Néoplasmes malins. Il se manifeste par le développement actif de la maladie. Des maladies telles que: leucoplasie velue, sarcome de Cauchy se développent.
  7. L'éruption papuleuse est caractérisée par des éruptions cutanées, elles peuvent survenir en tant qu'éléments séparés ou former des lésions.

Stades de l'infection

Le VIH se déroule en plusieurs étapes, qui se manifestent de différentes manières:

  1. La période d'incubation - commence à partir du moment où le virus pénètre dans la circulation sanguine, dure jusqu'à 6 mois. Il n'y a pas de manifestations dans la cavité buccale.
  2. La période de manifestation aiguë de l'infection se manifeste par des symptômes d'une maladie respiratoire - une augmentation de la température corporelle, un nez qui coule, un mal de gorge. Du côté de la cavité buccale - une augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires, sublinguaux, parotidiens et périopharyngés.
  3. Stade latent - dure de 5 à 7 ans. La cavité buccale est affectée par des infections virales et bactériennes, des mycoses. L'incidence des maladies peut être de 3 à 4 fois par an.
  4. Stade du SIDA - des lésions spécifiques du SIDA apparaissent dans la bouche: sarcome de Kaposi, lymphome non hodgik, leucoplasie velue, mycoses persistantes et candidose.


Sur la photo, leucoplasie velue - se manifeste souvent sur la langue et les muqueuses avec le VIH

Quels sont les symptômes préoccupants?

Le plus souvent avec le VIH, une candidose de la muqueuse buccale se produit.
Le plus souvent, Candida affecte les muqueuses du corps - la bouche, les organes génitaux, il peut également se développer dans les coins de la bouche, provoquant une chéilite angulaire, dans les plis de la peau - sous les seins chez la femme, dans les plis axillaires et fessiers, dans le périnée et même dans les plis interdigitaux des mains. Plus rare est la manifestation du champignon du genre Candida sur une peau lisse. Les symptômes de la maladie sont indiqués dans le tableau:

Une sorte de candidoseSymptômes typiques
Candidose buccaleIl se manifeste par une couche blanche sur la langue, les arcades du palais et la muqueuse des joues. Sensations douloureuses possibles en mangeant, sensation de brûlure dans la bouche.
Grive chez les femmesÉcoulement régulier de fromage, démangeaisons, douleur pendant les rapports sexuels, inconfort à la miction, odeur désagréable.
Chéilite à CandidaFissures douloureuses (convulsions) dans les coins de la bouche, recouvertes d'un revêtement blanchâtre qui peut être facilement enlevé.
Plier la candidoseManifesté par des érosions de couleur pourpre, peut avoir une teinte bleuâtre et une desquamation de la peau le long des bords.
Candidose cutanée lisseIl se manifeste de la même manière que la candidose des plis et, généralement, est sa conséquence.

Diagnostic, examen et diagnostic différentiel

Le seul moyen fiable de diagnostiquer le VIH est un test sanguin. La méthode la plus largement utilisée est le test immunoenzymatique (ELISA), qui montre la présence d'anticorps anti-VIH dans le sang. Si moins de 6 mois se sont écoulés depuis l'infection, les anticorps anti-virus n'auront pas le temps de se développer, et l'analyse montrera un résultat négatif erroné.

Si un résultat positif est obtenu après ELISA, la deuxième étape de l'examen est attribuée - le transfert immunitaire. Son principe de fonctionnement est la présence d'un champ électrique qui détecte les molécules d'anticorps avec la garantie d'un résultat précis.

Les manifestations du VIH dans la cavité buccale doivent être différenciées des autres maladies bactériennes et virales (herpès, tuberculose, syphilis), de certaines maladies auto-immunes (lichen plan). Les tests de laboratoire sont essentiels pour le diagnostic final.

Signes chez les hommes

Le fait que les premiers signes d'infection n'apparaissent pas immédiatement a été décrit ci-dessus. Par conséquent, passons directement à la description:

  • 7 à 12 jours après l'infection, le premier symptôme peut être vu - une éruption cutanée qui peut couvrir tout le corps. Les premiers symptômes du VIH chez les hommes sous la forme d'une éruption cutanée, voir ci-dessous sur la photo.
  • le patient ressent une augmentation des ganglions lymphatiques dans l'aine et le cou;
  • après un certain temps fatigue et perte d'appétit, somnolence et refus de travailler.

Cependant, tous les symptômes énumérés ne doivent pas être considérés comme un fait d'infection par le VIH. Certains tests sont nécessaires pour confirmer les préoccupations. N'oubliez pas non plus les précautions pour éviter de telles craintes..

Méthodes de traitement

Le traitement de l'infection à VIH et de ses manifestations dans la cavité buccale doit être complet et réalisé avec la participation d'un spécialiste des maladies infectieuses, d'un dentiste et d'un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, des médecins d'autres spécialités (chirurgiens, oncologues) doivent être impliqués dans le traitement. Il est obligatoire d'observer le patient tous les 4 mois pour l'identification en temps opportun des complications possibles..

Général

Une thérapie antivirale est prescrite pour le traitement. Les préparations et la posologie sont sélectionnées individuellement pour chaque patient par le médecin spécialiste des maladies infectieuses.

La thérapie moderne permet à une personne de vivre jusqu'à un âge avancé, sous réserve du respect des médicaments prescrits et de tests sanguins périodiques pour déterminer l'efficacité du traitement et la concentration virale dans le corps.

Il est important de maintenir un mode de vie sain - arrêter de fumer, boire de l'alcool, se droguer, respecter le régime quotidien, équilibrer les aliments, gérer le stress, activité physique modérée, éducation physique.

Soins dentaires

Les soins dentaires pour les personnes infectées par le VIH sont fournis sur un pied d'égalité avec les autres patients dans toutes les institutions dentaires de la Fédération de Russie. Le traitement est divisé en 3 groupes:

  1. Étiologique - réalisé pour les infections bactériennes et virales. Les antibiotiques et les médicaments antiviraux sont sélectionnés et prescrits en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène à eux.
  2. Préventif - prévention de la récidive de la maladie. Comprend le remplissage des dents carieuses, l'élimination de la plaque dentaire, le débridement général.
  3. Symptomatique - traitement des ulcères et des érosions avec des anesthésiques (spray et gel de lidocaïne), des antiseptiques (chlorhexidine, furaciline), prescription de médicaments cicatrisants (Solcoseryl, huile d'argousier).

Ulcères de tanker

Les ulcères bactériens, également connus sous le nom de pucerons, sont des plaies douloureuses qui peuvent se développer sur les tissus mous de la bouche. Ils sont généralement petits et blancs ou gris..

Les médecins ne comprennent pas entièrement les causes des cancers, mais des facteurs tels que les blessures buccales, le stress, les carences en vitamines et l'affaiblissement de la fonction immunitaire peuvent jouer un rôle dans leur développement. Les ulcères des pétroliers ne sont pas contagieux.

Les gens peuvent aider à réduire leur risque de développer un cancer en faisant ce qui suit:

  • éviter le stress et faire face au stress
  • éviter les aliments et les boissons épicés ou acides.
  • mâchez doucement pour ne pas vous blesser la bouche.
  • alimentation équilibrée et saine

Pour les plaies cancéreuses légères, un bain de bouche en vente libre peut réduire l'inflammation et garder l'ulcère propre. Dans les cas graves, un médecin ou un dentiste peut prescrire des pommades médicamenteuses et un bain de bouche pour minimiser la douleur et favoriser la guérison..

Mesures préventives

La prévention de l'infection par le VIH est l'utilisation d'équipements de protection individuelle pendant les rapports sexuels, l'utilisation d'instruments stériles lors de manipulations associées à une violation de l'intégrité de la peau et des muqueuses (injections, prélèvement sanguin et transfusion, traitement dentaire).

La prévention des manifestations possibles du VIH dans la cavité buccale consiste en une visite rapide chez le dentiste, un traitement ou une extraction dentaire au besoin, un nettoyage hygiénique chez le dentiste.

parodontite

La maladie des gencives est une infection qui entraîne un gonflement et des douleurs dans les gencives. Dans les cas graves, une maladie des gencives peut entraîner la perte de dents. Cela peut également être un signe d'inflammation dans d'autres parties du corps..

Les symptômes de la maladie des gencives comprennent:

  • gencives rouges, enflées ou sensibles
  • saignement des gencives
  • dents desserrées ou sensibles
  • douleur lors de la mastication

Les gens peuvent prévenir et traiter les maladies des gencives grâce à de bonnes pratiques d'hygiène bucco-dentaire, notamment:

  • se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice au fluor.
  • la soie dentaire quotidienne
  • bain de bouche
  • contrôles dentaires réguliers

Pour les maladies graves des gencives, votre dentiste peut vous prescrire un bain de bouche antibactérien, des gels antibiotiques ou des antibiotiques oraux.

Manifestations de l'infection à VIH dans la cavité buccale: symptômes avec photo, diagnostic, traitement, pronostic

Herpès oral

L'herpès buccal peut provoquer des plaies rouges douloureuses sur les lèvres, les gencives, la langue et l'intérieur des joues. Ces lésions sont communément appelées boutons de fièvre ou boutons de fièvre et sont le résultat d'une infection par le virus de l'herpès simplex (HSV). Les symptômes supplémentaires peuvent inclure:

  • fièvre
  • fatigue
  • douleur musculaire
  • ganglions lymphatiques enflés ou douloureux
  • sensation de brûlure ou de picotement près des plaies

N'importe qui peut contracter l'herpès oral, mais le VIH augmente le risque de développer des infections opportunistes telles que le HSV. Les personnes ne prenant pas de thérapie antirétrovirale (thérapie pour traiter le VIH) peuvent connaître des poussées d'herpès plus longues et plus graves. Le HSV est une infection courante et très contagieuse.

L'herpès oral peut être contracté par contact direct avec la salive ou par l'herpès sur la peau d'une personne infectée. La transmission se produit souvent lors d'une exacerbation de la maladie et l'apparition de «plaies» à la surface de la peau. Les gens peuvent réduire leur risque de contracter le HSV en ne s'embrassant pas ou en ne partageant pas de nourriture avec une personne atteinte d'herpès buccal, en particulier pendant une poussée.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent être plus à risque de développer un muguet.

La candidose buccale, également connue sous le nom de muguet, est une infection fongique de la bouche. L'infection se manifeste par des taches blanches ou jaunes sur la langue, le palais supérieur ou l'intérieur des joues. Tout le monde peut attraper le muguet, mais les bébés, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque plus élevé. Les autres symptômes peuvent inclure:

  • une sensation de brûlure qui peut rendre la déglutition difficile;
  • perte de goût;
  • bouche sèche.

Le muguet peut être traité avec un bain de bouche antifongique et des médicaments antifongiques..

Signes chez les hommes

Le fait que les premiers signes d'infection n'apparaissent pas immédiatement a été décrit ci-dessus. Par conséquent, passons directement à la description:

  • 7 à 12 jours après l'infection, le premier symptôme peut être vu - une éruption cutanée qui peut couvrir tout le corps. Les premiers symptômes du VIH chez les hommes sous la forme d'une éruption cutanée, voir ci-dessous sur la photo.
  • le patient ressent une augmentation des ganglions lymphatiques dans l'aine et le cou;
  • après un certain temps fatigue et perte d'appétit, somnolence et refus de travailler.

Cependant, tous les symptômes énumérés ne doivent pas être considérés comme un fait d'infection par le VIH. Certains tests sont nécessaires pour confirmer les craintes. N'oubliez pas non plus les précautions pour éviter de telles craintes..

À quoi ressemble une langue saine?

Une rainure uniforme est visible au centre, divisant la languette en deux parties égales. Bouger la langue en mangeant, en buvant ou en parlant ne cause pas d'inconfort.

Une petite quantité de plaque blanche sur la langue est une sorte de norme.

Son épaisseur peut varier en fonction de la saison et des aliments consommés la veille. En règle générale, il peut être facilement brossé avec la brosse à dents la plus courante.

De plus, même une pathologie locale mineure, qui vient de commencer à progresser dans le corps, peut entraîner l'apparition d'une plaque blanchâtre:

  • candidose;
  • carie;
  • gingivite;
  • inflammation des gencives.

Les allergies, le manque de nutriments et de fibres alimentaires sont souvent à l'origine de l'apparition d'un revêtement blanchâtre ou jaunâtre.

Lorsque la plaque commence à s'épaissir et ne se décolle pas même avec un pinceau, c'est déjà une raison pour un appel immédiat à un spécialiste.

Il est probable que de cette manière, le corps signale une exacerbation d'une maladie chronique ou d'une infection..

Groupe I: lésions directement liées au VIH

Cette catégorie comprend des lésions que l'on peut appeler des marqueurs cliniques de la maladie. Leur présence (surtout si elle s'accompagne d'autres symptômes) est très susceptible d'indiquer que le patient est infecté par le VIH.

  • Maladies fongiques (candidose). Le signe le plus caractéristique de l'infection par le VIH est la candidose pseudomembranaire, qui se manifeste par une plaque de fromage blanc grisâtre qui, une fois retirée, expose les plaies et les zones de saignement. La candidose érythémateuse et hyperplasique est beaucoup moins fréquente chez les personnes infectées..
  • Gingivostomatite ulcéreuse nécrosante. Sa principale manifestation est un saignement des gencives pendant les procédures d'hygiène, qui peut durer environ un mois, après quoi la maladie devient chronique..
  • Parodontite. Les traits caractéristiques par lesquels la parodontite à VIH peut être distinguée de l'habituel sont une augmentation rapide des symptômes avec destruction ultérieure du tissu gingival.
  • Leucoplasie velue. La lésion la plus fréquente de la cavité buccale, qui survient chez 98% des patients. Symptômes - l'apparition de petits plis saillants à la surface de la membrane muqueuse, qui ressemblent à des poils de près.
  • Le sarcome de Kaposi. Avec cette maladie, des taches douloureuses rouges ou violettes apparaissent dans la bouche du patient.
  • Lymphome non hodgkinien. Un type de tumeur maligne localisée dans le palais dur ou dans la région des alvéoles dentaires.

Papillomavirus humain

Les virus du papillomavirus humain (HPV) sont courants chez les personnes vivant avec le VIH. Une étude italienne a révélé que 48% des femmes vivant avec le VIH étaient infectées par le VPH, contre 28% des femmes sans VIH. Le VPH peut provoquer de petites bosses ou verrues blanches dans et autour de la bouche et des lèvres. Ces verrues ne sont généralement pas douloureuses, mais elles peuvent saigner si elles sont blessées..

Le VPH peut également provoquer des verrues génitales, qui sont très contagieuses. Une personne peut être infectée par le VPH oral lors de relations sexuelles orales si le virus pénètre dans la circulation sanguine par une coupure ou une déchirure dans la bouche. La plupart des personnes atteintes du VPH oral ne présentent aucun symptôme. Si des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure:

  • verrues
  • plaies douloureuses dans la bouche
  • difficulté à avaler
  • amygdales enflées
  • gorge irritée

Les moyens de réduire votre risque de VPH oral comprennent:

  • se faire vacciner contre le VPH
  • utiliser un préservatif pendant les rapports sexuels
  • limiter le nombre de partenaires sexuels
  • arrêter de fumer et d'utiliser d'autres produits du tabac

Il n'existe aucun remède connu pour le VPH. Les verrues HPV sont difficiles à traiter avec des médicaments topiques, les médecins peuvent donc avoir besoin de les retirer chirurgicalement.

Facteurs provoquants - pourquoi l'infection se produit

Le virus de l'immunodéficience pénètre dans le corps par microtraumatisme de la membrane muqueuse lors de rapports sexuels non protégés, ou dans la circulation sanguine lors de la violation de l'intégrité de la peau avec une seringue non stérile. Les virions sont délivrés aux ganglions lymphatiques par le flux sanguin, où ils sont incorporés dans l'ARN des cellules immunitaires - les lymphocytes. La multiplication du virus à l'intérieur de la cellule bloque sa capacité à protéger le corps des agents étrangers, ce qui conduit à de multiples maladies des organes et des systèmes de la personne infectée.

Le virus réduit progressivement la capacité des muqueuses de la bouche à résister aux champignons et aux bactéries. En outre, la possibilité de destruction des cellules malignes atypiques par les lymphocytes de la région dentoalvéolaire est bloquée. Les lésions de la bouche associées au VIH surviennent à la suite d'une défaillance du système immunitaire général.

Caractéristiques de la plaque dans le VIH

Le tableau clinique est varié, mais les maladies infectieuses de nature agressive sont des signes concomitants constants.

Tout d'abord, le VIH affecte l'état de la cavité buccale. Les manifestations typiques sont:

  • Une couche épaisse, épaisse et jaunâtre sur la langue, le palais et l'intérieur des joues avec infection par le VIH.
  • Diverses inflammations douloureuses - ulcères, vésicules, érosion.
  • Mauvais état dentaire - assombrissement de l'émail, plaque, instabilité, formation de tartre.
  • Détérioration des gencives - rougeur, saignement, suppuration.

Toutes les affections dentaires, y compris la plaque sur la surface linguale, provoquées par l'infection par le VIH, sont éliminées avec succès avec un accès rapide à un spécialiste.

Sinon, la thérapie varie en fonction de chaque cas spécifique, mais le plus souvent elle comprend:

  • Examens dentaires réguliers et élimination rapide des signes de maladie.
  • Prendre des médicaments. Ceux-ci incluent divers antibiotiques à large spectre, agents antiviraux et antifongiques, etc..

Le patient lui-même doit sélectionner soigneusement les produits d'hygiène personnelle, utiliser régulièrement du fil dentaire, de la pâte et du produit de rinçage aux propriétés bactéricides.

Pour éliminer la plaque dentaire en cas d'infection par le VIH, il est permis d'utiliser une brosse ou un grattoir spécial pour nettoyer la surface linguale.

La surface de cet organe sensoriel doit être nettoyée, en se déplaçant de la racine à la pointe, en éliminant la plaque indésirable par de légers mouvements de «balayage». Le nettoyage peut être complété par un rinçage.

MANIFESTATIONS DANS LES AIDES À CAVITÉ ORALE

I. K. Lutskaya

Chef du département de dentisterie thérapeutique, BelMAPO (Minsk)

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DE L'INFECTION À VIH

L'infection par le VIH est une maladie causée par le virus de l'immunodéficience humaine, affectant les systèmes immunitaire et nerveux et se manifestant par le développement de maladies infectieuses (parasitaires) graves et / ou de néoplasmes malins, ainsi que par des signes d'encéphalomyélopathie. Le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise) est le stade final (terminal) de l'infection à VIH.

Le processus infectieux dans le corps humain (depuis le moment de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine jusqu'à la mort du patient) est caractérisé par une longue période d'incubation (de plusieurs mois à 5 ans ou plus), une évolution lente, des lésions sélectives des lymphocytes T et des cellules de neuroglie.

ÉPIDÉMIOLOGIE

La seule source d'infection est une personne infectée par ce virus. Les plus dangereux sont ceux qui ne présentent aucune manifestation clinique: les porteurs de virus sont la principale source de propagation de l'infection à VIH parmi la population.

Au cabinet du dentiste, une infection peut survenir dans les cas suivants:

  • lors de l'utilisation d'instruments médicaux contaminés par du sang ou un autre liquide biologique qui n'ont pas été désinfectés (divers appareils, disques, fraises, sondes, aiguilles, seringues, instruments coupants et poignardants, etc.);
  • en présence de surfaces de plaies et d'ulcérations dans la cavité buccale;
  • avec une contamination étendue de la peau des agents de santé par du sang, du sang dans les yeux;

Exemples connus d'infection lors d'un traitement d'acupuncture.

(Il n'y a pas de transmission de l'infection par voie aérienne.)

La concentration la plus élevée du virus de l'immunodéficience se trouve dans le sang. De plus, en gradation décroissante, suivez les spermatozoïdes, les sécrétions vaginales et cervicales des glandes, le lait maternel, la salive. Le sang et d'autres liquides biologiques spécifiques sont des facteurs de transmission du VIH d'une personne infectée à d'autres.

Le virus est moyennement résistant à l'extérieur du corps humain. Dans l'environnement extérieur (biosubstrats), son effet infectieux dure jusqu'à 2 semaines, à l'état sec (décharge sur linge, objets, etc.) - jusqu'à 1 semaine. L'exposition aux rayonnements et les rayons ultraviolets ne l'affectent pas. Lorsqu'il est bouilli, le virus meurt dans les 5 minutes, lorsqu'il est chauffé à 56 ° C, l'inactivation se produit après 30 minutes. Les désinfectants utilisés dans la pratique des établissements médicaux (chloramine, hypochlorure de calcium, peroxyde d'hydrogène, alcool, etc.) aux concentrations prévues pour la désinfection des virus de l'hépatite sont garantis pour détruire le VIH lorsque le désinfectant entre en contact direct avec du sang contaminé ou un autre biofluide humain, la surface d'un objet, y compris un creux ( surfaces internes de la seringue, des aiguilles, des capillaires, des sondes, etc.).

La période d'incubation de l'infection par le VIH est de 1 à 3 mois, mais elle peut être plus longue. Après cela, se développe le stade initial de la maladie, appelé infection aiguë par le VIH..

Seulement 20% des personnes infectées présentent des signes cliniques sous la forme d'un syndrome infectieux général de nature indifférenciée (manifestations de type mononucléose, méningite séreuse, encéphalopathie, myélopathie ou neuropathie).

Une issue cliniquement réussie du stade aigu de la maladie ne signifie ni l'acquisition de l'immunité ni la guérison, malgré la séroconversion. La maladie entre dans un stade chronique, qui se déroule soit sous-clinique, soit sous la forme d'une lymphadénopathie généralisée persistante avec une transition subtile constante vers le syndrome associé au sida.

Les patients restent actifs, capacité de travail et bien-être. Il n'y a pas encore de signes d'immunosuppression.

Un pronostic défavorable est une diminution de la taille des ganglions lymphatiques, ce qui signifie l'involution des follicules - un signe morphologique d'immunosuppression.

Les symptômes cliniques du stade de la maladie associé au SIDA consistent en des signes de déficit immunitaire initial. Ils se manifestent par des infections locales de la peau et des muqueuses causées par des représentants faiblement pathogènes de la microflore opportuniste (stomatite virale et bactérienne, pharyngite, sinusite, herpès buccal, génital, périanal, herpès zoster récurrent, stomatite candidose, candidose génitale et périanale, dermatomycose des pieds,, folliculite acnéique, leucoplasie velue de la langue, etc.).

Les lésions de la peau et des muqueuses se prêtent initialement facilement à un traitement conventionnel, mais réapparaissent rapidement et acquièrent progressivement un caractère récurrent chronique. La caractéristique la plus importante du tableau clinique du complexe associé au SIDA est une augmentation régulière des symptômes avec l'aggravation des symptômes existants et l'apparition de nouvelles lésions..

Le stade chronique de la maladie passe progressivement à son dernier stade - le sida. À ce moment, les fonctions de l'immunité sont inhibées et perturbées autant que possible (les lymphocytes CD-4 sont réduits à 100 par 1 mm3).

Selon les observations disponibles, 5 ans après l'infection, de 25 à 50% des personnes tombent malades du SIDA, après 7 ans - jusqu'à 75%, après 10 ans (observations depuis 1981) - un peu plus de 90% des personnes infectées. Les 10% restants ne peuvent-ils pas tomber malades? Ils peuvent, si la période de latence de la maladie est plus longue que les années restantes de leur vie.

Les infections - la manifestation la plus fréquente et la plus dangereuse du SIDA - se développent sous la forme de formes localisées, généralisées et septiques. La peau, les muqueuses et les organes internes sont touchés.

Les caractéristiques cliniques des processus infectieux du SIDA sont leur nature croissante, leur prévalence, leur gravité, leurs symptômes atypiques et une multiplicité de localisations..

Les principales maladies se manifestant dans le SIDA sur la muqueuse buccale,

en fonction du facteur étiotropique sont regroupés comme suit.

1. Infections fongiques:

  • candidose (pseudomembraneuse, érythémateuse, hyperplasique - sous forme de plaques ou de nœuds, chéilite angulaire);
  • histoplasmose.

2. Infections bactériennes:

  • fusospirochétose (gingivite ulcéreuse nécrosante);
  • infections non spécifiques (parodontite chronique);
  • mycobactéries, entérobactéries.

3. Infections virales:

  • stomatite herpétique;
  • leucoplasie velue;
  • herpès zoster (zona);
  • xérostomie causée par le cytomégalovirus.

4. Néoplasmes:

  • Sarcome de Kaposi dans la bouche;
  • carcinome squameux;
  • Lymphome non hodgkinien.

5. Lésions d'étiologie inexpliquée:

  • aphtes ulcéreux récurrents;
  • purpura thrombocytopétique idiopathique (ecchymose);
  • lésions des glandes salivaires.

Lésions fongiques

La stomatite candidale est diagnostiquée chez la grande majorité des patients atteints du SIDA (jusqu'à 75%) et se manifeste sous plusieurs formes cliniques.

La candidose pseudomembraneuse commence souvent par une maladie aiguë, mais avec le sida, elle peut continuer ou se reproduire, elle est donc considérée comme un processus chronique. Les lésions fongiques sont caractérisées par la présence d'un revêtement jaunâtre sur la muqueuse buccale, qui peut être hyperémique ou inchangée en couleur. La plaque adhère étroitement à la surface de l'épithélium et est difficile à éliminer. Dans ce cas, les zones saignantes de la membrane muqueuse sont exposées. Localisation préférée de la plaque dentaire - joues, lèvres, langue, palais dur et mou (Fig.1).

Figure: 1. Candidose pseudomembraneuse. Plaque dans le ciel.

La candidose érythémateuse ou atrophique se développe sous la forme de taches rouge vif ou d'hyperémie diffuse, avec le SIDA, elle a une évolution chronique. Le ciel est plus souvent affecté, qui acquiert une couleur rouge vif inégale. L'épithélium s'amincit, une érosion peut apparaître. La localisation des lésions à l'arrière de la langue conduit à une atrophie des papilles filiformes le long de la ligne médiane (contrairement à cette image, les modifications de la langue liées à l'âge sont caractérisées par une atrophie diffuse; dans la syphilis, l'atrophie de la papille filiforme prend la forme de foyers d'un pré fauché) (Fig.2).


Figure: 2. Glossite à candidose érythémateuse.

La candidose hyperplasique chronique est caractérisée par la disposition symétrique des éléments sur la membrane muqueuse des joues sous la forme de foyers polygonaux surélevés d'hyperplasie, recouverts d'une floraison jaune-blanc, crème, brun jaunâtre. La forme hyperplasique de candidose est beaucoup moins courante. Les chercheurs ont lié cela à l'exposition à la nicotine au tabagisme (Figure 3).


Fig. 3. Candidose hyperplasique.

Les lésions fongiques de la muqueuse buccale peuvent être associées à une candidose des coins de la bouche - chéilite angulaire,

qu'est-ce qu'un signe de généralisation du processus.

Le diagnostic, qui est posé sur la base de manifestations cliniques, doit être confirmé par des tests de laboratoire. La croissance active d'un grand nombre de colonies (des centaines) sur un milieu nutritif, la détection du mycélium par microscopie des échantillons indiquent la pathogénicité du champignon candida. Dans certains cas, une biopsie est nécessaire.

Le traitement de la candidose peut être systémique ou local, en fonction de l'étendue de la propagation du processus. L'effet étiotropique est nécessaire, les symptômes dépendent des manifestations cliniques.

Infections bactériennes

La gingivite ulcéreuse nécrosante se développe chez les individus infectés par le VIH à la fois à différentes périodes de manifestations cliniques du SIDA, et sans elles en présence d'anticorps contre le virus. Les patients se plaignent de douleurs et de saignements des gencives en se brossant les dents, en mangeant; mauvaise haleine. L'examen révèle une plaque gris-jaune (film nécrotique) recouvrant le bord gingival et les papilles interdentaires. La membrane muqueuse dans la région des gencives est hyperémique, œdémateuse, tendue.

Après le traitement, les symptômes disparaissent, mais il y a une tendance à la rechute. Une évolution prolongée peut entraîner des ulcères profonds avec des lésions des structures osseuses, une nécrose de la cloison interdentaire (Fig.4).


Figure: 4. Herpès simplex sur la lèvre.

La gingivite a pour conséquence une parodontite (parodontite) avec destruction irrégulière généralisée du tissu osseux et de l'appareil de soutien-rétention de la dent. Le traitement des patients ne donne pas un résultat durable.

Infections virales

Symptômes les plus courants de la stomatite chez les personnes infectées par le VIH,

causée par le virus de l'herpès simplex. La primo-infection par le virus de l'herpès survient chez les enfants, les adolescents et moins souvent chez les jeunes. L'infection étant de nature latente, il y a une tendance à la récidive et les manifestations sont à la fois générales (fièvre, douleur à la déglutition, déglutition, gonflement des ganglions lymphatiques) et locales. Les éruptions herpétiques aiguës peuvent être localisées dans n'importe quelle partie de la région maxillo-faciale. Endroits préférés - lèvres, gencives, palais dur. Les premières petites bulles fusionnent ensuite en plus grosses. Après la destruction du pneu, les tissus sous-jacents ont tendance à s'ulcérer. Dans la cavité buccale, les vésicules éclatent très rapidement et l'érosion est généralement détectée immédiatement. Sur le bord rouge des lèvres, la boursouflure se rétrécit, formant des croûtes sèches ou suintantes.

Le virus de l'herpès peut provoquer des lésions généralisées allant jusqu'à l'encéphalite herpétique.

La stomatite herpétique récurrente est le plus souvent localisée sur le bord rouge des lèvres avec atteinte de la peau environnante. Les bulles augmentent rapidement, fusionnent et une infection secondaire se joint. Le contenu des cloques suppure, en conséquence, des croûtes jaunes sales se forment, après leur séparation, une surface érodée ou ulcérée est exposée (Fig.5).


Figure: 5. Verrue virale.

Les éléments de la lésion sur le palais dur et les gencives sont représentés par de petites bulles qui éclatent rapidement, conduisant à des lésions ulcéreuses de la membrane muqueuse. Les manifestations cliniques peuvent être déclenchées par un rhume, un stress, une infection respiratoire (Fig.6).


Figure: 6. Leucoplasie velue sur la surface latérale de la langue.

Le zona (herpès zoster) dans la cavité buccale et sur le visage est caractérisé par une asymétrie de la lésion, respectivement, dans la zone d'innervation de l'une des branches du nerf trijumeau. Il est également possible d'impliquer deux ou trois branches de trigéminus, lorsque des éléments apparaissent sur la membrane muqueuse sous forme de petites bulles, puis une surface ulcéreuse. L'éruption cutanée est précédée de douleurs brûlantes simulant une pulpite des dents intactes, irradiant le long de la branche maxillaire ou mandibulaire de la paire de nerfs en V. Ces douleurs peuvent persister même après l'involution des lésions (jusqu'à 1-2 mois).

Les excroissances virales se présentent sous la forme d'une verrue, d'un papillome, de verrues génitales et d'une hyperplasie épithéliale frontale (papules ou lésions nodulaires avec excroissances filamenteuses).

Les formations verruqueuses sont localisées dans les coins de la bouche. Ils peuvent ressembler à un papillome, une crête, des saillies (Fig.7).


Figure: 7. Leucoplasie velue de la face ventrale et dorsale de la langue.

Verrues génitales. En fonction de la localisation, les éléments de la lésion peuvent avoir une apparence différente: multiples projections pointues ou zones arrondies légèrement surélevées avec une surface plane. Lorsqu'elles sont localisées sur la gencive ou le palais dur, les lésions sont de multiples projections pointues. Lorsqu'ils sont situés sur les joues, les lèvres, les éléments ont une image similaire à l'hyperplasie épithéliale focale: zones arrondies, légèrement surélevées d'un diamètre d'environ 5 mm avec une surface aplatie.

Leucoplasie velue. La lésion est localisée, en règle générale, sur la langue, ayant différentes tailles et apparence. Il se trouve dans des zones limitées de la surface latérale, dorsale, ventrale ou couvre toute la langue. La membrane muqueuse prend un aspect blanchâtre, mais l'hyperkératose ne se développe pas. A la palpation, les phoques ne sont pas déterminés, ce qui a servi de base à la désignation de cette forme de lésion: leucoplasie molle (Fig.8).


Figure: 8. Sarcome de Kaposi sur la peau du visage.

Sur la surface latérale de la langue, les éléments peuvent être situés bilatéralement ou unilatéralement (Fig.9). La membrane muqueuse dans une zone limitée ou étendue devient irrégulière et s'élève sous la forme de plis («ondulés») ou de saillies au-dessus de la surface environnante, qui en apparence peuvent ressembler à des cheveux. D'où le nom - leucoplasie velue.


Figure: 9. Sarcome de Kaposi dans le ciel.

Sur la surface inférieure de la langue, le foyer d'opacité de la couverture épithéliale peut être lisse ou légèrement plié. Une leucoplasie beaucoup moins souvent bénigne se produit sur les joues, le plancher de la bouche, le palais.

Il n'y a pas de sensations subjectives autres que l'inconfort.

La leucoplasie velue peut être associée à une glossite à candidose, confirmée par des méthodes de laboratoire. Dans ce cas, le traitement de la candidose n'affecte pas l'apparence de la lésion..

Des études histologiques, virologiques, y compris sérologiques, suggèrent que la cause de la leucoplasie à poils doux est le virus d'Epstein-Barr.

La leucoplasie légère doit être différenciée de la leucoplasie, du lichen plan, des brûlures chimiques ou électriques, de la candidose hyperplasique chronique.

Manifestations dans la cavité buccale des néoplasmes

Le sarcome de Kaposi -

une tumeur vasculaire (lymphatique et hémovasculaire), qui, en l'absence d'infection par le VIH, se caractérise par une évolution maligne, survenant dans les pays africains. Avec le SIDA, le sarcome de Kaposi peut apparaître chez les jeunes sous la forme de taches rouges, devenant rapidement brunes, qui se trouvent initialement sur les tibias, mais ont tendance à se propager. Ils diffèrent de la version classique par une tumeur maligne accrue et une dissémination sur la peau, les muqueuses, les organes internes.

Les taches brunes caractéristiques du sarcome de Kaposi sur le visage sont la «carte de visite» des patients atteints du SIDA, survenant chez 30% des personnes infectées par le VIH quel que soit le pays de résidence. Les éléments de la lésion sont initialement représentés par des formations papuleuses (nodulaires) uniques et plus souvent multiples, tachetées, de couleurs rose, rouge et violet sur la peau (Fig.10).


Figure: 10. Sarcome de Kaposi avec ulcération et hyperplasie.

Dans la cavité buccale, le sarcome de Kaposi est le plus souvent localisé dans le palais, dans les premiers stades de développement, il ressemble à une tache plate bleue, rouge et noire. Dans les stades suivants, les lésions s'assombrissent, commencent à s'élever au-dessus de la surface, deviennent lobulaires et finalement s'ulcèrent, ce qui est particulièrement caractéristique lorsqu'elles sont situées dans la cavité buccale. Toute la surface du palais dur et mou peut changer et se déformer en raison de la formation de tubérosités et de défauts ulcéreux. La membrane muqueuse des gencives peut également être impliquée dans le processus. De plus, dans certains cas, l'élément de la lésion ressemble à une épulis (Fig.11).

Figure: 11. Sarcome de Kaposi sous forme d'épulis.

Le facteur étiologique du sarcome de Kaposi n'a pas encore été élucidé.

Les personnes atteintes du SIDA peuvent développer un carcinome épidermoïde, qui est généralement localisé sur la langue et survient chez les jeunes adultes. Le traitement par immunosuppresseurs réduit l'incidence des tumeurs malignes, y compris le carcinome intra-oral.

LA PRÉVENTION

Il n'existe actuellement aucun moyen spécifique de prévenir l'infection à VIH. Dans les hôpitaux, les mesures préventives visent à prévenir la propagation nosocomiale et l'infection par le sida.

Dans le contexte d'une pandémie potentielle de SIDA, chaque patient doit être considéré comme un porteur possible de l'infection. Les instruments, appareils, verrerie de laboratoire, etc. utilisés pour son examen et son traitement doivent être traités conformément aux exigences des documents pédagogiques et méthodologiques sur la désinfection et la stérilisation. La base devrait être prise les exigences pour la prévention de l'hépatite virale.

Tout dommage à la peau, aux muqueuses, les éclaboussures de sang ou d'un autre liquide biologique pendant la prestation de soins médicaux aux patients doit être qualifié de contact possible avec du matériel contenant le VIH ou un autre agent d'une maladie infectieuse..

En cas de contact avec du sang ou d'autres liquides avec une violation de l'intégrité de la peau (injection, coupure), le professionnel de santé doit:

  • retirer rapidement le gant avec la surface de travail à l'intérieur;
  • presser immédiatement le sang de la plaie;
  • traiter la zone endommagée avec l'un des désinfectants (alcool 70, teinture d'iode à 5% pour les coupes, solution de peroxyde d'hydrogène à 3% pour préparations injectables, etc.);
  • se laver les mains à l'eau courante et au savon, puis essuyer avec de l'alcool;
  • mettre un pansement sur la plaie, mettre le bout du doigt;
  • si nécessaire, continuez à travailler, mettez de nouveaux gants.

En cas de contamination par du sang ou un autre biofluide sans endommager la peau:

  • traiter la peau avec de l'alcool et en son absence avec du peroxyde d'hydrogène à 3%, une solution de chloramine à 3% ou une autre solution désinfectante;
  • laver le site de contamination avec du savon et de l'eau et retraiter avec de l'alcool.

Si le biomatériau pénètre dans la membrane muqueuse:

  • cavité buccale - rincer avec de l'alcool 70;
  • cavité nasale - goutte à goutte avec une solution à 30% d'albucide à partir d'un tube compte-gouttes;
  • yeux - rincer à l'eau (avec les mains propres), égoutter quelques gouttes d'une solution à 30% d'albucide dans un tube compte-gouttes.

Stomatite

Ulcères Les ulcères, également appelés ulcères aphteux, sont des plaies douloureuses qui peuvent se développer sur les tissus mous de la bouche. Ils sont généralement petits et blancs ou gris. Les médecins ne comprennent pas parfaitement les causes de la stomatite, mais divers facteurs tels que les lésions buccales, le stress, les carences en vitamines et une fonction immunitaire affaiblie peuvent jouer un rôle dans leur développement. Les ulcères de stomatite ne sont pas contagieux. Les gens peuvent réduire leur risque de stomatite en procédant comme suit:

  • éviter et gérer correctement le stress;
  • éviter les aliments et les boissons épicés ou acides;
  • mâcher soigneusement les aliments pour ne pas endommager la muqueuse buccale;
  • avoir une alimentation équilibrée et saine.

Pour la stomatite légère, se rincer la bouche avec un rince-bouche en vente libre (comme une solution de miramistine ou de chlorhexidine) peut aider à réduire l'inflammation et à garder les ulcères propres. Dans les cas graves, votre dentiste peut vous prescrire des onguents médicamenteux et un bain de bouche pour minimiser la douleur et favoriser la guérison..

Gorge irritée

Avec le VIH, le patient a souvent mal à la gorge. Peu de temps après l'infection, un mal de gorge peut être causé par:

  • lésions de la muqueuse buccale,
  • diverses infections de la gorge.

Si une infection virale est la cause d'un mal de gorge, elle ne peut pas être guérie avec les méthodes traditionnelles. Il est nécessaire de prendre des médicaments puissants. Cette caractéristique est caractéristique de la présence du VIH dans le corps. Lorsqu'un patient ne peut pas se débarrasser d'un rhume pendant une longue période, son sang est envoyé pour des tests supplémentaires.

L'effet négatif du virus de l'immunodéficience humaine sur les organes ORL augmente avec le temps. Au stade du SIDA, les maux de gorge sous formes sévères causent beaucoup de problèmes au patient..

Comment le diagnostic est-il réalisé??

Pour un diagnostic précis, le médecin doit collecter un historique complet (profession, mode de vie, maladies passées, prise de médicaments spécifiques) et prescrire un certain nombre d'études (pour plus de détails, voir l'article: symptômes et description de diverses maladies de la langue avec une photo).

  1. Réaction PCR (détection de l'ARN du virus de l'immunodéficience);
  2. méthode d'immunisation (détection des anticorps individuels contre le VIH);
  3. test d'immunosorbant lié;
  4. vérifier l'état immunitaire.

Parfois, avec des indicateurs contradictoires ou flous, des études supplémentaires sont prescrites. Les médecins examinent le sang pour rechercher des anticorps contre le virus de l'herpès simplex, le toxoplasme, l'infection à cytomégalovirus (se manifeste par un rhume sévère), etc..

Un examen médical opportun est d'une grande importance, tant pour le patient lui-même que pour son environnement. Du moment de l'infection jusqu'à l'apparition des premiers symptômes, cela peut prendre près de 5 ans. Pendant ce temps, une personne peut ne pas être consciente du problème, mais être le transporteur et le distributeur du virus. La détérioration aiguë de la santé bucco-dentaire est le meilleur signal pour une maladie précoce.

La recherche médicale moderne permet une détection précoce des signes d'infection à VIH dans la cavité buccale.

Des mesures prises en temps opportun permettent de protéger les proches des personnes infectées.

Dans ce cas, le médecin prescrit une étude bactériologique afin de confirmer la candidose dans la cavité buccale..

Ils prescrivent également des diagnostics différentiels pour les papillomes et autres réactions métaboliques dans la cavité buccale..

  • dosage immunoenzymatique des anticorps anti-VIH;
  • recherche du statut immunitaire;
  • vérifier la réaction au virus de l'immunodéficience à ARN et PCR;
  • immunotransfert pour les anticorps.

Stades de l'infection

Le VIH se déroule en plusieurs étapes, qui se manifestent de différentes manières:

  1. La période d'incubation - commence à partir du moment où le virus pénètre dans la circulation sanguine, dure jusqu'à 6 mois. Il n'y a pas de manifestations dans la cavité buccale.
  2. La période de manifestation aiguë de l'infection se manifeste par des symptômes d'une maladie respiratoire - une augmentation de la température corporelle, un nez qui coule, un mal de gorge. Du côté de la cavité buccale - une augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires, sublinguaux, parotidiens et périopharyngés.
  3. Stade latent - dure de 5 à 7 ans. La cavité buccale est affectée par des infections virales et bactériennes, des mycoses. L'incidence des maladies peut être de 3 à 4 fois par an.
  4. Stade du SIDA - des lésions spécifiques du SIDA apparaissent dans la bouche: sarcome de Kaposi, lymphome non hodgik, leucoplasie velue, mycoses persistantes et candidose.

Sur la photo, leucoplasie velue - se manifeste souvent sur la langue et les muqueuses avec le VIH

Bouche sèche

Le VIH peut provoquer un gonflement des glandes salivaires, ce qui peut entraîner une diminution de la production de salive et une sécheresse de la bouche. La salive protège les dents et les gencives de la plaque dentaire et aide à combattre les infections. La sécheresse de la bouche peut également être un effet secondaire des médicaments anti-VIH. Les symptômes de la bouche sèche comprennent:

  • problèmes de mastication et d'ingestion d'aliments secs;
  • difficulté à parler;
  • douleur de la langue;
  • inflammation de la langue;
  • ulcères sur la langue;
  • mauvaise haleine.

La bouche sèche peut être traitée en gardant la bouche propre et hydratée; si la bouche sèche persiste, la personne doit demander l'avis d'un dentiste. La sécheresse de la bouche peut entraîner d'autres complications telles qu'une maladie des gencives.

Période aiguë

À ce stade de la maladie, vous pouvez observer des symptômes qui ressemblent à la mononucléose infectieuse, en principe, ce sont les premiers symptômes du VIH. La température peut augmenter soudainement, la taille des ganglions lymphatiques du VIH augmente, l'angine de poitrine commence. Cependant, le patient peut ressentir une faiblesse constante et des maux de tête. Le foie et la rate peuvent agrandir, ce qui s'accompagne de douleurs douloureuses.

Après un certain temps, une éruption cutanée rose peut être trouvée sur la peau. Une numération formule sanguine complète montre souvent un nombre élevé de globules blancs. Il s'agit d'une évolution plus bénigne de l'infection et est observée chez environ 25 à 30% des patients. Dans d'autres cas, la maladie est plus aiguë. Cela se traduit par des nausées et vomissements fréquents, une inflammation de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, un malaise général.

Inflammation des gencives

L'inflammation des gencives est une infection qui fait gonfler les gencives et devenir douloureuses. Dans les cas graves, une maladie des gencives peut entraîner la perte de dents. Cela peut également être un signe d'inflammation dans d'autres parties du corps. Les symptômes de la maladie des gencives comprennent:

  • gencives rouges, enflées ou sensibles;
  • saignement des gencives;
  • dents faibles ou sensibles;
  • douleur lors de la mastication.

De bonnes pratiques d'hygiène bucco-dentaire peuvent aider à prévenir et à traiter les maladies des gencives, notamment:

  • se brosser les dents deux fois par jour avec un dentifrice au fluor;
  • La soie dentaire tous les jours
  • utilisez un bain de bouche tous les jours;
  • subir régulièrement des examens dentaires.

Pour les maladies graves des gencives, votre dentiste peut vous prescrire un bain de bouche antimicrobien, des antibiotiques topiques ou oraux (comprimés)..

Méthodes de traitement

Le traitement de l'infection à VIH et de ses manifestations dans la cavité buccale doit être complet et réalisé avec la participation d'un spécialiste des maladies infectieuses, d'un dentiste et d'un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, des médecins d'autres spécialités (chirurgiens, oncologues) doivent être impliqués dans le traitement. Il est obligatoire d'observer le patient tous les 4 mois pour l'identification en temps opportun des complications possibles..

Général

Une thérapie antivirale est prescrite pour le traitement. Les préparations et la posologie sont sélectionnées individuellement pour chaque patient par le médecin spécialiste des maladies infectieuses.

La thérapie moderne permet à une personne de vivre jusqu'à un âge avancé, sous réserve du respect des médicaments prescrits et de tests sanguins périodiques pour déterminer l'efficacité du traitement et la concentration virale dans le corps.

Il est important de maintenir un mode de vie sain - arrêter de fumer, boire de l'alcool, se droguer, respecter le régime quotidien, équilibrer les aliments, gérer le stress, activité physique modérée, éducation physique.

Soins dentaires

Les soins dentaires pour les personnes infectées par le VIH sont fournis sur un pied d'égalité avec les autres patients dans toutes les institutions dentaires de la Fédération de Russie. Le traitement est divisé en 3 groupes:

  1. Étiologique - réalisé pour les infections bactériennes et virales. Les antibiotiques et les médicaments antiviraux sont sélectionnés et prescrits en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène à eux.
  2. Préventif - prévention de la récidive de la maladie. Comprend le remplissage des dents carieuses, l'élimination de la plaque dentaire, le débridement général.
  3. Symptomatique - traitement des ulcères et des érosions avec des anesthésiques (spray et gel de lidocaïne), des antiseptiques (chlorhexidine, furaciline), prescription de médicaments cicatrisants (Solcoseryl, huile d'argousier).

le sarcome de Kaposi

Le sarcome de Kaposi, ou SK, est un type de cancer qui provoque la formation de bosses bleues ou violettes sous la peau autour de la bouche, du nez et de l'anus. Les symptômes du sarcome de Kaposi peuvent inclure:

  • difficulté à manger ou à avaler;
  • la nausée;
  • vomissement;
  • douleur abdominale;
  • toux inexpliquée;
  • douleur thoracique;
  • gonflement des membres.

Les personnes vivant avec le VIH courent un risque beaucoup plus élevé de développer un sarcome de Kaposi que les personnes sans VIH. Cependant, le SK est de moins en moins courant maintenant que des traitements efficaces contre le VIH sont disponibles..

Le traitement des personnes atteintes de CS dépend du nombre de tumeurs, de leur emplacement et de l'état du système immunitaire. Les options de traitement comprennent:

  • traitement antirétroviral;
  • chimiothérapie;
  • radiothérapie.

Les premiers signes chez les femmes

Pendant la période d'incubation, des signes d'infection par le virus de l'immunodéficience chez l'homme et la femme peuvent se manifester à partir de différents organes et systèmes. Cependant, le premier signe de maladie sera une augmentation persistante de la température, souvent jusqu'à 38 degrés. Une telle augmentation de température apparaît sans raison et dure environ 10 jours. Toux, migraine, détérioration du sommeil et malaise se rejoignent progressivement. Vous remarquerez peut-être l'apparition d'une éruption cutanée. Les taches du VIH peuvent varier en teinte, du rose au rouge foncé. Ces symptômes du VIH peuvent être vus sur la photo ci-dessous..

Les femmes sont souvent accompagnées d'une perte de poids sévère, qui, dans certains cas, conduit même à l'anorexie. Parallèlement à cela, la prise de nourriture se termine souvent par des nausées et des vomissements..

En raison du fait que l'infection à VIH affecte le système immunitaire, les femmes souffrent souvent de maladies du système génito-urinaire. En outre, les jeunes femmes infectées se plaignent souvent de menstruations très douloureuses et d'une augmentation significative des ganglions lymphatiques dans la région de l'aine. Naturellement, ces manifestations ne sont souvent pas liées à cette infection, mais ne peuvent être qu'un signe d'hypothermie ou d'inflammation des ovaires. Mais, si une telle symptomatologie est observée pendant une longue période, il est nécessaire de subir un examen et de réaliser des tests afin d'exclure la maladie.

De nombreux experts pensent que la première manifestation de la maladie à VIH est une hypertrophie des ganglions lymphatiques. Cependant, c'est chez les femmes que ce phénomène peut être observé assez rarement..

Il y a une opinion que l'infection dans le corps féminin ne se développe pas aussi rapidement que chez l'homme. Bien qu'il n'y ait aucune preuve médicale à ce sujet..

Conseils généraux pour la prévention

L'utilisation d'un bain de bouche et d'une bonne hygiène bucco-dentaire peut aider à prévenir les plaies dans la bouche.

Visiter votre dentiste pour des examens réguliers est un bon moyen de prévenir la stomatite. Les dentistes peuvent aider les gens à gérer les symptômes des ulcères buccaux existants et à prévenir le développement de futurs ulcères buccaux. Voici d'autres moyens de prévenir les ulcères buccaux:

  • prenez régulièrement des médicaments anti-VIH;
  • respecter les règles d'hygiène bucco-dentaire;
  • arrêter de fumer;
  • rester hydraté (boire suffisamment d'eau);
  • évitez les aliments et les boissons épicés et acides;
  • manger une alimentation équilibrée et saine.

Qu'est-ce que le VIH et quel est le danger de cette maladie

Le VIH est une maladie virale qui affecte le système immunitaire. Le résultat est le développement du syndrome d'immunodéficience acquise, des infections opportunistes, des néoplasmes malins.

Après l'infection, le virus pénètre dans les cellules vivantes du corps, elles sont réorganisées au niveau génétique. En conséquence, le corps commence à produire et à multiplier indépendamment les cellules virales, et les cellules affectées meurent. Le VIH se multiplie grâce aux cellules immunitaires, aux aides.

Il y a une restructuration complète du système immunitaire. Il commence à produire activement un virus, sans créer de barrière protectrice pour les micro-organismes pathogènes.

Les dommages au système immunitaire se produisent progressivement. Après l'infection, une personne ne remarque pas de changements dans le corps. Lorsque les cellules virales deviennent plus grosses que les cellules immunitaires, une personne devient très sensible à d'autres maladies. L'immunité ne peut pas faire face à l'agent pathogène, l'infection la plus simple est difficile à tolérer.

La progression de la maladie s'accompagne de l'apparition de signes tels que: température corporelle élevée, transpiration excessive, diarrhée, perte de poids soudaine, muguet du tractus gastro-intestinal et de la cavité buccale, rhumes fréquents, éruptions cutanées.

Causes de la pathologie

Des verrues peuvent apparaître dans la bouche en raison du virus du papillome humain, qui peut pénétrer dans le corps par contact avec ses porteurs ou en utilisant des articles ménagers. En outre, le virus peut être transmis sexuellement (par voie orale).

Les facteurs associés lorsqu'une verrue apparaît sur la langue comprennent:

Il est possible de détruire les papillomes et les verrues en 3 jours sans intervention chirurgicale. Lire la suite.

  1. stress constant;
  2. microtraumatisme dans la bouche;
  3. mauvaise alimentation et hygiène;
  4. diminution de l'immunité.

Il est difficile de déterminer les causes de l'apparition de la pathologie et le porteur du VPH, car une incubation prolongée du virus est possible.

Quels tests doivent être effectués pour confirmer la candidose buccale?

En outre, dans certains cas (généralement avec suspicion de candidose œsophagienne), le médecin peut prescrire des méthodes de diagnostic supplémentaires:

  • Etude de la culture de la gorge. En utilisant du coton stérile, un coton-tige est prélevé au fond de la gorge. Ensuite, il est placé sur un milieu spécial et la culture cultivée est examinée pour déterminer quelles bactéries ou champignons ont causé la maladie..
  • Endoscopie. Un examen endoscopique de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum est effectué.
  • Radiographie de l'œsophage avec contraste. Le patient reçoit une solution d'agent de contraste à boire, après quoi des radiographies sont prises. Les contours de l'organe sont clairement visibles sur eux en raison de la présence de contraste.

Traitement de la stomatite avec des médicaments antibactériens et antiviraux

Lorsque le rince-bouche n'est pas efficace, un médicament oral est administré. Vous pouvez guérir la stomatite en prenant Trichopolum si la stomatite est causée par une infection de la cavité par des bactéries. La résorption des comprimés sublinguaux Galavit a un bon effet. Ils éliminent l'inflammation de la cavité buccale. Ils doivent être absorbés trois fois par jour. Chaque jour, les symptômes de la maladie devraient diminuer.

Les médicaments antiviraux sont utilisés pour traiter la stomatite. Ils seront particulièrement efficaces dans le traitement de la stomatite herpétique. Par exemple, Cycloferon, Acyclovir.

Dans le cas où la température apparaît, des antibiotiques sont prescrits. Les antibiotiques sont utilisés uniquement selon les directives d'un médecin et ont des contre-indications. La prise d'anti-inflammatoires et d'analgésiques aidera à soulager les symptômes de la douleur. Ça pourrait être Ketorol, Nemisil, Nise.

Caractéristiques du traitement des verrues dans la langue

Compte tenu des particularités de placement, les verrues sur la langue sont plus difficiles à traiter. Dans ce cas, vous ne pouvez pas utiliser de méthodes de traitement standard (solutions brûlantes, laser, crèmes ou onguents).

Par conséquent, le traitement des papillomes dans la bouche est basé sur l'utilisation d'agents antiviraux et l'assainissement régulier de la cavité. La verrue est traitée de manière symptomatique dans la langue, c'est-à-dire avec une gêne due à la prise de nourriture, à la prolifération et à la douleur. Par conséquent, les verrues doivent être traitées sous la surveillance constante d'un spécialiste..

Pour augmenter l'immunité au virus, des immunomodulateurs (Viferon, Anaferon), des pommades antivirales sont prescrits. Dans ce cas, la brûlure des verrues n'est pas utilisée en raison du risque de lésion de la muqueuse buccale.

Avec l'inefficacité des méthodes sûres et de fortes sensations de douleur, une intervention chirurgicale avec anesthésie est utilisée. Les méthodes modernes d'élimination comprennent l'excision de l'accumulation avec un laser, la cryodestruction (congélation avec de l'azote liquide) et l'électrocoagulation (l'action d'un courant électrique avec la mort cellulaire). Il est également possible d'éliminer les verrues avec un couteau à ondes radio..

La verrue peut être éliminée avec des remèdes populaires dans la langue:

  1. jus de pomme de terre. L'outil peut être utilisé pour traiter la cavité buccale ou en boire 200 à 400 ml avant les repas;
  2. un mélange d'huile de chanvre et de miel dans un rapport 4/1, avec lequel les excroissances sont étalées;
  3. compresses de jus d'oignon à appliquer sur les verrues.

Si des verrues sur la langue apparaissent à la suite d'une infection par le VIH, vous ne pouvez pas vous auto-traiter.

Faits sur l'infection

Les méthodes d'infection sont les suivantes:

  • une relation intime sans protection adéquate;
  • après une transfusion sanguine;
  • intra-utérin, de la mère à l'enfant.

Les statistiques montrent qu'environ 85% des infections surviennent après des rapports hétérosexuels. En deuxième lieu se trouve la consommation de drogues (intraveineuse).

Malheureusement, le pourcentage d'infection chez les femmes augmente chaque année. Aujourd'hui, dans le monde, plus de 20% des femmes reçoivent un diagnostic de VIH.

Mais il existe également une tendance positive: la manifestation de la maladie chez les enfants a considérablement diminué. Tout d'abord, cela est dû à l'appel opportun des femmes dans les cliniques, avant de planifier la conception.

Infecté par le VIH peut être identifié par l'éruption cutanée

L'un des principaux signes d'infection par le VIH dans le corps est l'apparition d'éruptions cutanées, accompagnées de démangeaisons sévères. Ils apparaissent 2-3 semaines après l'infection. Avec l'infection par le VIH, une photo des éruptions cutanées aidera à déterminer leur origine..

Les éruptions cutanées avec le VIH se caractérisent par l'apparition d'acné saillante et de taches rouges. Cela peut se produire en tant qu'élément séparé ou endommager la surface de tout le corps. Au stade initial du développement de la maladie, des éruptions cutanées apparaissent sur le visage, la poitrine, le dos, le cou, les bras.

Avec une infection virale du corps, les éruptions cutanées s'accompagnent de l'apparition de symptômes tels que:

  • nausées Vomissements;
  • la formation d'ulcères dans la cavité buccale;
  • température corporelle élevée;
  • dysfonctionnement du système digestif;
  • des ganglions lymphatiques enflés;
  • conscience trouble;
  • détérioration de la qualité de la vision;
  • manque d'appétit.

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devriez consulter un spécialiste. Il prescrira des tests de laboratoire qui aideront à établir la cause et la nature de l'éruption cutanée, prescrira un traitement.

Nous avons regardé à quoi ressemble une éruption cutanée avec le VIH, des photos de femmes. J'espère que cela ne vous aidera jamais à identifier cette maladie. Pensez-vous que le VIH est dangereux pour les autres? Laissez votre avis ou vos commentaires pour tout le monde sur le forum.

Symptômes

La trichomonase est l'une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes. Selon les statistiques, environ 10% de la population de tous les pays souffrent de cette maladie. Les trichomonas ont un certain nombre de caractéristiques qui leur permettent de rester inaperçues pendant longtemps, même pendant l'examen. Comment l'infection se produit-elle et comment suspecter une maladie? Existe-t-il des schémas thérapeutiques efficaces?

La maladie est causée par des trichomonas vaginaux. Ce sont des organismes unicellulaires qui ne peuvent exister que dans le corps humain. Lorsqu'ils se trouvent dans l'environnement, ils meurent rapidement, même dans des conditions ambiantes normales. Les facteurs suivants leur sont particulièrement préjudiciables:

  • températures élevées (plus de 45);
  • la lumière directe du soleil;
  • changement de pression osmotique;
  • lorsqu'ils sont frappés sur des articles ménagers, ils sèchent rapidement et meurent.

Sur cette base, la principale voie de transmission de l'infection est sexuelle, avec des relations intimes non protégées.

Ils peuvent être trouvés dans les endroits suivants:

  • dans le vagin et le canal cervical chez les femmes le plus souvent;
  • ils peuvent également pénétrer dans la cavité utérine et les appendices, provoquant parfois l'apparition d'abcès et de formations tubo-ovariennes;
  • dans l'urètre, la vessie, moins souvent - dans d'autres parties des voies urinaires.

Théoriquement, la voie contact-ménage est également possible, par exemple, une infection par des serviettes, dans un bain, par d'autres produits d'hygiène. Mais en pratique, vous n'avez pas à vous en occuper..

Les représentants du genre Candida sont capables de se reproduire de manière absolue sur tous les tissus de leurs habitats: à la surface des joues, des amygdales, de la langue, au niveau des coins des lèvres ou sur leur bordure. En fonction de la localisation, il est habituel de distinguer les formes de la maladie dont les symptômes diffèrent légèrement. Afin de commencer un traitement rapide de la candidose buccale, il est nécessaire d'apprendre à identifier ses premiers signes et à les différencier avec succès des autres pathologies.

Un symptôme caractéristique de toute variante de la maladie peut apporter une aide sérieuse au diagnostic initial. Il s'agit de la présence d'une plaque spécifique sur les muqueuses et la peau, qui permet de suspecter la présence de "muguet" même lors d'un examen superficiel.

Dans le cas d'une courte évolution de la maladie, les formations qui apparaissent sur la membrane muqueuse ont une couleur blanche "ringarde". La surface de la plaque brille souvent sous la lumière, ce qui permet de détecter plus facilement les chevauchements dans la zone de la racine de la langue. L'apparition de telles formations est ponctuelle, avec une certaine distance d'un foyer à un autre. Mais après 5-8 jours, ils commencent à fusionner et à former une seule couche ("croûte").

Si l'élimination des foyers pathologiques est effectuée avec une coupure après leur formation, une surface propre de la membrane muqueuse restera sur le site du défaut, sans dommage notable. Cette opération ne nécessite pas beaucoup d'efforts et, comme outil, vous pouvez utiliser une cuillère ordinaire ou une spatule médicale. Dans le cas d'un cours prolongé, les superpositions candidales subissent les modifications suivantes:

  • la couleur des formations change et acquiert une teinte grise ou jaunâtre sale, en raison de la formation de filaments protéiques à partir de la fibrine contenue dans les "croûtes";
  • Il devient assez difficile de nettoyer le mucus seul, car le champignon commence à pénétrer profondément dans les tissus normaux. Un obstacle supplémentaire au nettoyage est la formation du squelette de fibrine;
  • lors de la séparation des formations candidales, l'épithélium endommagé commence à apparaître, avec la présence de saignements ponctués et de défauts tissulaires individuels.

Ces formations pathologiques peuvent occuper à la fois une zone locale (amygdales, surface de la langue) et toute la cavité. D'autres signes de candidose buccale n'ont qu'une importance supplémentaire, mais ils sont également importants à prendre en compte afin de poser le bon diagnostic final et de réduire le risque d'erreur diagnostique..

la candidose est basée sur la prise de médicaments ayant un effet systémique sur le corps. Ils tuent le candida non seulement sur la muqueuse buccale, mais également dans d'autres organes et guérissent le transport de champignons. Les médicaments antifongiques (antimycotiques) sont divisés en antibiotiques polyéniques et imidazoles.

Nystatin et Levorin. Appliquer 4 à 6 fois par jour après les repas pendant 10 à 14 jours. Il est recommandé de dissoudre les comprimés afin d'améliorer l'effet de ces médicaments et d'allonger la durée de leur action sur la membrane muqueuse. Une amélioration notable se produit au jour 5. La quantité de plaque diminue, l'érosion guérit.

Si le traitement par Nystatin et Levorin ne fonctionne pas, l'amphotéricine B est prescrite par voie intraveineuse. Ou des comprimés d'amphoglucamine. A prendre après les repas deux fois par jour pendant deux semaines.

- Miconazole, Econazole, Clotrimazole. Dose 50-100 mg par jour, cours - 1-3 semaines. La durée et la posologie dépendent de l'âge du patient et de la gravité de la maladie.

Les agents antimicrobiens et antiparasitaires qui arrêtent la croissance des champignons se sont également révélés excellents:

  • Le fluconazole a un fort effet antifongique. Attribuez 200 à 400 mg une fois par jour.
  • Diflucan en capsules de 50-100 mg est pris une fois par jour, le cours est de 7 à 14 jours.
  • Nizoral comprimés cours de traitement 2-3 semaines, 200 mg.
  • Décaminez le caramel. Dissoudre 1-2 morceaux derrière la joue, bien sûr - 10-14 jours

Les vitamines du groupe B (B2, B6), ainsi que C et PP sont prescrites comme agent fortifiant pour augmenter l'immunité. Ils restaurent les processus redox et les défenses naturelles de l'organisme.

Il est recommandé de prendre du gluconate de calcium pendant un mois. Il a un effet tonique général et soulage les manifestations d'allergies causées par le candida.

En tant que médicaments antiallergiques, Diphenhydramine, Suprastin, Pipolfen, Fenkarol sont prescrits.

Dans la même période, des préparations de fer sont également utilisées (dragées Ferroplex, Conferon). Cela est nécessaire pour restaurer l'échange de fer dans le corps, qui est perturbé dans la candidose.

Pour un rétablissement rapide, renforcer l'immunité et prévenir la propagation d'une infection fongique, un vaccin candidal est prescrit. Dans le même but, les médicaments Pentoxil et Methyluracil sont utilisés. Ils activent la production de leucocytes et de gamma globulines, qui combattent les champignons.

médicaments qui agissent sur la membrane muqueuse et ne sont pas absorbés dans le sang. Ils arrêtent la croissance et la reproduction du candida, soulagent les symptômes désagréables et guérissent les dommages causés par l'activité du champignon:

  • Les colorants aniline sont utilisés comme traitement topique de la candidose buccale. Les plus efficaces sont le bleu de méthylène, la solution de fucorcine, le vert brillant.
  • Préparations d'iode pour applications: Iodicirine, solution de Lugol
  • Le lysozyme en pastilles ou Lizak a un effet bactéricide
  • Pommade à la nystatine ou au levorin. Appliquer pour la chéilite (lésions des lèvres) et la confiture de levure.

La réorganisation de la cavité buccale est d'une grande importance, c'est-à-dire le traitement de toutes les maladies et processus inflammatoires de la cavité buccale. Cela comprend la santé dentaire, la santé des gencives et des soins dentaires appropriés. Ils sont traités avec les mêmes agents antifongiques, à l'exception des colorants aniline..

Pour le muguet dans la bouche, des solutions alcalines et des désinfectants sont prescrits. Ils aident à éliminer la plaque de la membrane muqueuse, à éliminer les accumulations de champignons, à apaiser l'inflammation et à accélérer la cicatrisation des plaies. Pour le rinçage, utilisez:

  • Solution de borax à 2% (tétraborate de sodium)
  • Solution de bicarbonate de sodium à 2% (bicarbonate de soude)
  • Solution d'acide borique à 2%
  • Solution d'iodinol avec de l'eau

Il est nécessaire de rincer avec ces solutions après 2-3 heures, ainsi qu'après chaque repas et toujours la nuit. La durée du traitement est de 7 à 14 jours. Il est nécessaire de continuer cette procédure, même si le soulagement est venu plus tôt..

  • Préparez du thé de calendula. Versez une cuillère à soupe de fleurs avec un verre d'eau bouillante, enveloppez et laissez reposer une heure. Vous pouvez diluer 1 cuillère à café de teinture d'alcool de calendula dans un verre d'eau. Utiliser pour rincer toutes les 3-4 heures. La durée du traitement est de deux semaines. Les phytoncides, les antibiotiques à base de plantes et les huiles essentielles détruisent le candida. La douleur disparaît et l'inflammation diminue.
  • Lubrifiez les foyers d'inflammation avec du jus d'oignon, d'ail ou d'absinthe 2 à 3 fois par jour. Avant cela, il est conseillé de nettoyer la cavité buccale de la plaque. L'amélioration est perceptible après 5-7 jours. Mais il est nécessaire de poursuivre le traitement pendant au moins 2-3 semaines. Les phytoncides de ces plantes tuent les microorganismes et augmentent l'immunité locale..
  • Les jus de canneberge et de viorne contiennent une grande quantité de vitamines et d'antibiotiques naturels qui détruisent les champignons. Le jus doit être conservé dans la bouche le plus longtemps possible ou utilisé pour le rinçage. Traitement de jus pendant au moins un mois.
  • Le jus de carotte est utilisé pour se gargariser. Il contient beaucoup de vitamines et d'huiles essentielles, des phytoncides. Les nutriments contenus dans les carottes aident à renforcer la muqueuse de la bouche. Le jus est utilisé un demi-verre 4 fois par jour, pendant un mois.
  • La décoction de millepertuis peut être utilisée pour rincer la bouche après avoir nettoyé la plaque. Le bouillon est préparé comme suit: une cuillère à soupe d'herbes dans un verre d'eau, faire bouillir pendant 10 minutes. Rincer pendant deux semaines, 5 à 6 fois par jour. Grâce à ses puissantes propriétés cicatrisantes et antimicrobiennes, le millepertuis est considéré comme un excellent médicament contre le muguet dans la bouche..
  • Une décoction de romarin sauvage est utilisée pour le bain de bouche. Versez 20 g d'herbe sèche avec un verre d'eau bouillante, faites bouillir pendant 15 minutes. La durée du traitement dépend de la gravité de la maladie. Le soulagement des symptômes est perceptible dès 4-5 jours. Cette plante a des propriétés antifongiques prononcées. Il arrête la croissance des candida et contribue à leur mort..
  • Applications avec des huiles. Imbibez une petite compresse de gaze (6 couches) d'huile d'églantier, d'huile d'olive, d'argousier ou de liniment d'aloès. Appliquer sur la zone touchée pendant 10 à 15 minutes. La durée du traitement est de deux semaines. Ces substances ont un fort effet immunomodulateur, cicatrisant, anti-inflammatoire et analgésique. Arrêtez rapidement l'élevage de candida.
  • Décoction d'écorce de chêne: 20 g d'écorce pour 200 ml d'eau. Réchauffez-vous dans un bain-marie pendant 30 minutes. Humidifiez un tampon de gaze dans le bouillon et appliquez sur la zone de la membrane muqueuse où il y a des lésions. La procédure est répétée 3 à 4 fois par jour, trois semaines de suite. Ou rincez 6 à 8 fois par jour. A un effet astringent et bronzant sur les tissus, empêche Candida de pénétrer dans les couches plus profondes. Soigne les dégâts, améliore l'immunité locale.
  • Le miel est un traitement établi pour le muguet dans la bouche. La plaque est enlevée en premier. Cela peut être fait avec un tampon de gaze trempé dans une solution de soude saturée. Ensuite, prenez une cuillère à café de miel épaissi dans votre bouche et dissolvez. Répétez 3-4 fois par jour. La durée du traitement est de 20 à 30 jours.
  • Décoction de racine de persil. Versez 1 cuillère à soupe de racines de persil avec un verre d'eau froide. Porter à ébullition, laisser reposer une heure. Prendre 2 cuillères à soupe 5 à 6 fois par jour. Garder longtemps en bouche et rincer. Les bioflavonoïdes et les huiles essentielles aident à se débarrasser des champignons en 7 à 10 jours.
  • Décoction de graines d'aneth. Versez une cuillère à soupe de graines d'aneth sèches avec 0,5 litre d'eau bouillante. Enveloppez et insistez pendant une heure. Laisser refroidir, filtrer et prendre 1/3 de tasse trois fois par jour à jeun. C'est un excellent agent bactéricide et cicatrisant.
  • Qu'est-ce qui a causé ma maladie?
  • Dois-je subir des recherches supplémentaires?
  • Quels médicaments et procédures prévoyez-vous me prescrire? Ont-ils des contre-indications et des effets secondaires??
  • Dois-je suivre des recommandations diététiques?
  • Quelles thérapies alternatives peuvent bénéficier à mon cas?
  • Comment prévenir la récidive de la maladie à l'avenir??
  • Dois-je être diagnostiqué pour d'autres maladies associées à la candidose?

Voies de transmission du VIH

L'infection par le VIH dans la bouche peut survenir chez un patient diagnostiqué avec le SIDA ou un porteur du virus. La source de l'infection devient:

  • toutes sortes de liquides biologiques: sperme, salive, lait maternel, larmes, sécrétions,
  • sang lorsqu'il est transmis par une aiguille infectée, des seringues ou d'autres instruments à la suite de procédures dentaires.

Le VIH est transmis par voie entérale, périnatale ou sexuelle.

  1. Transmission entérale de l'infection par transfusion de sang infecté, par des médicaments et des tubes contaminés par le sang d'une personne infectée par le VIH.
  2. Périnatale par transmission de la femme au fœtus lors d'une infection intra-utérine, lors du passage dans le canal génital ou pendant l'allaitement par le lait maternel, également salive, liquide lacrymal.
  3. La sexualité est la plus courante dans les rapports sexuels occasionnels chez les homosexuels.

En théorie, le virus peut être retrouvé dans la salive et le liquide lacrymal, bien que les faits d'infection par voie respiratoire, par contact ou alimentaire n'aient pas été identifiés. Si une autre infection virale bactérienne pénètre dans la bouche, le développement d'un purpura thrombocytopénique, une inflammation des glandes salivaires peut survenir.


On sait que la muqueuse buccale, en raison de ses caractéristiques immunologiques, est le siège des premières manifestations cliniques initiales de l'infection par le VIH chez l'homme..

Le virus conduit à:

  • dommages aux cellules auxiliaires,
  • destruction du système immunitaire au niveau cellulaire,
  • résistance des tissus dans la bouche,
  • vaincre le candida, le virus de l'herpès, Einstein-Barr, le papillomavirus, les streptocoques, le bacille anaérobie avec une évolution récurrente.

L'infection à VIH progresse rapidement, puis elle est remplacée par une rémission. Lorsqu'on ajoute une immunodéficience secondaire (SIDA), la mort est inévitable. Les dentistes distinguent 3 degrés de développement du virus VIH:

  • en tant que pathologie associée au champignon candida, conduisant à une immunodéficience, une gingivite diffuse, une parodontite chronique dans la bouche,
  • en tant que pathologie conduisant à des plaies atypiques dans la bouche, le développement du sarcome de Kaposi, purpura thrombocytopénique,
  • en tant que pathologie entraînant des lésions des tissus et des muqueuses de la bouche.

Que faire dans les situations critiques?

En cas de contact avec les fluides du patient, mais la peau n'est pas endommagée:

  1. Essuyez la zone avec du peroxyde, de l'alcool ou un autre désinfectant.
  2. Laver à l'eau savonneuse, frotter à nouveau avec de l'alcool.

Dans le cas où le biomatériau est sur les muqueuses, il est nécessaire de se rincer la bouche avec de l'alcool, de verser de l'albucide dans le nez (si le liquide est entré dans le nez), de rincer les yeux avec beaucoup d'eau et d'injecter quelques gouttes d'albucide (en cas de contact avec la muqueuse oculaire).

Candidose pénienne

Candidose: le pénis, bien que rarement sensible au développement du muguet en raison de sa structure physiologique, est tout à fait possible. Malgré le fait que les champignons du genre Candida, qui causent la maladie, soient toujours présents sur la membrane muqueuse humaine, dans le contexte d'une immunité réduite, ils commencent à se multiplier activement, provoquant une candidose, désagréable dans ses symptômes.

Sur les organes génitaux d'une femme, un champignon de cette espèce vit toujours, même en pleine santé. Si un homme a une immunité forte et forte, il ne tombera pas malade de candidose. Mais dans le contexte d'une diminution des fonctions protectrices du corps, une candidose du pénis apparaît. Plus en détail sur la façon dont le muguet se manifeste chez les hommes (photo).

Les principales causes de candidose sur le pénis:

  • Prendre des antibiotiques;
  • Immunodéficience, par exemple. VIH;
  • Problèmes de production d'hormones. Le plus souvent, il s'agit du système endocrinien;
  • Stress constant;
  • Changement grave et brusque des conditions climatiques;
  • Blessures au pénis entraînant une immunosuppression localisée

Types de candidose masculine

Balanite

Une forme de candidose courante chez les hommes. Tout dépendra du degré de dommage, mais les principaux symptômes sont l'érosion, des taches rouge vif et des bulles sur la tête du pénis et sous le prépuce. Des plis inguinaux peuvent être impliqués.

Souvent, les patients atteints de cette forme de candidose pénienne diffèrent par l'infiltration et le gonflement de la peau, ce qui est léger. Sur la tête, en plus des taches et de l'érosion, une floraison blanche peut être observée. Dans ce cas, l'homme se plaint de démangeaisons et de brûlures, d'inconfort pendant les rapports sexuels.

Urétrite

Avec cette forme, une inflammation de l'urètre est provoquée. Une telle candidose du pénis est rare. Les principaux symptômes seront similaires à ceux de la gonorrhée, mais pas aussi aigus.

Important! Le muguet chez les hommes se déroule dans un contexte de symptômes beaucoup moins prononcés par rapport aux femmes. Par conséquent, les hommes vont rarement chez le médecin, ce qui est fondamentalement faux. Si le traitement n'est pas commencé à temps, la maladie se propage aux organes internes, entraînant diverses complications..

Comment le diagnostic est-il réalisé?

Les principales méthodes de diagnostic sont les tests de laboratoire et l'évaluation du tableau clinique. La candidose survient souvent dans le contexte de diverses infections génitales, il est donc recommandé de faire un test de dépistage des MST (en passant, le muguet lui-même n'appartient pas aux maladies sexuellement transmissibles).

Signes de muguet avec virus de l'immunodéficience

Selon les experts, les symptômes de la maladie dépendront des parties du corps touchées par la candidose chez les personnes infectées par le VIH. Si une personne présente au moins l'un des signes suivants, elle doit consulter un médecin:

  1. Candidose buccale, se manifestant par une sensation de brûlure dans la bouche ou la gorge, changement de goût, difficulté à avaler. Quant aux manifestations externes de la maladie, elles sont caractérisées par des taches blanches ou rouges au niveau de la langue, des gencives, sur la muqueuse buccale et dans la gorge.
  2. Muguet vaginal, dont le symptôme le plus évident est un écoulement de fromage blanc abondant. Cela peut provoquer des démangeaisons et une sensation de brûlure autour du vagin. De plus, le patient peut présenter des éruptions cutanées et des douleurs au niveau des lèvres. Il est à noter que la candidose vaginale avec immunodéficience virale est détectée beaucoup plus souvent que chez les femmes séronégatives..
  3. Muguet de l'œsophage, qui ne se manifeste pas à l'extérieur. Dans ce cas, le patient peut ressentir uniquement des sensations douloureuses au niveau de la poitrine au moment de la déglutition des aliments consommés. Cette forme de candidose est également typique des patients infectés par le VIH..

Régime alimentaire pour candidose buccale

Après la récupération, le régime peut être élargi. Mais dans un délai de 3 à 12 mois, il est conseillé d'exclure du régime les aliments qui peuvent provoquer une nouvelle maladie..

Limiter l'utilisationRecommandé à utiliser
ConfiserieDes céréales
Aliments contenant de la levureCuisson sans levure
Viandes et poissons gras, viandes fuméesViande maigre et poisson maigre, foie
Fruit sucréLégumes et herbes, en particulier l'ail et les carottes
ChampignonsLes produits laitiers
Thé caféJus naturels, tisanes
Boissons gazeuses sucréesHuile d'olive, de noix de coco et de lin
Boissons alcooliséesCanneberges, airelles, myrtilles, fruits non sucrés
Épices, ketchup, mayonnaiseGraines, noix

Les produits alimentaires ne sont pas un remède et ne pourront pas aider à se débarrasser du muguet au stade aigu. Cependant, suivre un régime favorise une récupération rapide..

Limiter l'utilisationRecommandé à utiliser
ConfiserieDes céréales
Aliments contenant de la levureCuisson sans levure
Viandes et poissons gras, viandes fuméesViande maigre et poisson maigre, foie
Fruit sucréLégumes et herbes, en particulier l'ail et les carottes
ChampignonsLes produits laitiers
Thé caféJus naturels, tisanes
Boissons gazeuses sucréesHuile d'olive, de noix de coco et de lin
Boissons alcooliséesCanneberges, airelles, myrtilles, fruits non sucrés
Épices, ketchup, mayonnaiseGraines, noix

Les produits alimentaires ne sont pas un remède et ne peuvent pas aider à se débarrasser du muguet au stade aigu. Cependant, suivre un régime favorise une récupération rapide..

Traitement des maladies dentaires causées par le VIH

Les affections dentaires provoquées par le VIH font l'objet d'un traitement rapide et soigné. L'immunité supprimée et la microflore interne ne peuvent pas résister aux agents pathogènes, de sorte que les maladies progressent rapidement. La thérapie comprend le traitement au cabinet du dentiste et la prise de médicaments (antibiotiques à large spectre, antiviraux, antifongiques, corticostéroïdes, etc.).

Maladies des dents

Les cliniques dentaires offrent des traitements sûrs et de qualité. Dans ce cas, des instruments jetables sont utilisés et ceux réutilisables sont soigneusement stérilisés (dans l'environnement, le virus meurt à des températures supérieures à 60 degrés). Les dentistes effectuent toutes les manipulations nécessaires - ils traitent les caries, remplissent les dents, réalisent des prothèses. Cependant, ils sont très prudents sur la question de l'intervention chirurgicale..

Les médecins traitent souvent la parodontite à VIH. Elle présente tous les signes d'une parodontite ordinaire (inflammation des tissus parodontaux), mais se caractérise par une progression rapide. Cela signifie que le patient peut perdre des dents très rapidement. La thérapie est une mesure classique pour lutter contre la parodontite, en tenant compte du traitement principal du patient.

La gingivite dans la bouche est un processus inflammatoire des gencives. En fonction de la forme et du degré de développement, le patient développe divers signes, notamment un œdème, une rougeur, des démangeaisons ou des brûlures, des saignements, une atrophie ou une hypertrophie des papilles gingivales, la formation d'ulcères nécrotiques.

La gingivite est traitée de manière globale:

  1. assainissement de la cavité buccale et nettoyage professionnel;
  2. traitement soigneux avec des médicaments antiseptiques;
  3. prendre des antibiotiques ou des médicaments antiviraux;
  4. prendre des antihistaminiques;
  5. en utilisant des gels et des onguents cicatrisants.

Stomatite candidale

La candidose (muguet) survient chez plus de 90% des personnes infectées. La stomatite dans ce cas peut être atrophique, hypertrophique ou pseudomembraneuse. Le plus souvent, le dernier type de stomatite à candidose apparaît..

Le muguet est caractérisé par les symptômes classiques:

  • floraison cheesy dense de blanc ou de gris;
  • rougeur et gonflement de la membrane muqueuse;
  • ulcération ou érosion douloureuse qui se développe avec les tissus mous.

Avec la candidose, l'utilisation de médicaments antifongiques qui suppriment le champignon Candida, d'antimycotiques, l'utilisation d'antiseptiques en pharmacie, une hygiène bucco-dentaire soignée et un régime alimentaire sont indiqués. Pour les lésions étendues de candidose, des agents cicatrisants sont utilisés.

Autres maladies

Presque tous les patients séropositifs sont confrontés à une leucoplasie velue (virus Epstein-Barr). Il se manifeste par un revêtement permanent blanc ou gris sur la langue. La membrane muqueuse est recouverte de plis et de plaques rugueuses. L'apparition de la pathologie est provoquée par des dysfonctionnements du système immunitaire.

C'est pourquoi le traitement a un objectif immunomodulateur:

  1. traitement antirétroviral;
  2. traitement d'immunothérapie;
  3. médicaments antiviraux;
  4. antimycotiques;
  5. médicaments à base d'acide rétinoïque;
  6. dans les cas avancés, les zones touchées sont excisées chirurgicalement ou au laser.