Décharge de l'anus: causes et traitement

La décharge de l'anus chez les hommes et les femmes est un problème délicat, mais plus tôt la cause est connue et le traitement commencé, plus il y a de chances de maintenir la santé et la qualité de vie..

Si les intestins sont sains, en dehors de l'acte de défécation, il ne devrait y avoir aucune décharge.

Ces dernières années, il y a eu une tendance à une augmentation de la morbidité proctologique.

Alors, quand faut-il prendre un rendez-vous urgent pour être examiné?

Quand aller chez le proctologue

• Douleur dans la région anale.
• Sensations désagréables, inconfort, douleur dans l'anus lors de la pratique du sport, de la marche, de la position debout prolongée.
• L'apparition de sensations douloureuses lors de l'acte de défécation.
• Constipation et diarrhée fréquentes.
• Néoplasmes dans l'anus.
• Blessures.
• Corps étrangers dans le rectum.
• Différents types et consistance de décharge de l'anus chez les hommes et les femmes:

1. sanglant,
2. muqueux,
3. transparent,
4. huile,
5. purulent,
6. blanc.

Saignement

Un écoulement sanglant de l'anus chez les hommes et les femmes est un signe de troubles intestinaux, indique souvent la présence d'une pathologie tumorale.

Le sang dans les selles est l'un des symptômes les plus graves en médecine.

Listons les causes possibles de l'apparition de saignements:

• Hémorroïdes internes, fissures, polypes intestinaux, processus tumoraux - le sang est libéré écarlate.
• La diverticulose intestinale se manifeste parfois par des caillots ou des traînées de sang noir.
• Processus tumoral dans le segment du gros intestin - apparition de caillots sanguins de couleur cerise foncée.
• Pathologie du duodénum, ​​de l’intestin grêle et de l’estomac - «fèces goudronneuses» fréquentes.

Écoulement de mucus de l'anus

L'écoulement muqueux de l'anus chez les hommes et les femmes est toujours le résultat de toute maladie proctologique. Normalement, la libération d'une petite quantité de mucus clair est autorisée pendant l'acte de défécation.

Selon les statistiques, environ 30 à 50% des hommes et des femmes ont souffert de mucus de l'anus. En plus des écoulements muqueux, un homme ou une femme s'inquiète parfois de douleurs abdominales, de démangeaisons dans l'anus, de fausse envie de déféquer, de flatulences.

Le mucus sur les selles chez les hommes et les femmes est souvent présent avec le syndrome du côlon irritable, la constipation, la diarrhée, les changements dystrophiques dans les parois de l'intestin, les erreurs nutritionnelles.
En particulier, beaucoup de problèmes peuvent provoquer une décharge en dehors de l'acte de défécation.

Outre les problèmes de propreté des sous-vêtements, l'humidité constante et élevée irrite la peau, ce qui entraîne des micro-fissures. Plus il y en a, plus les démangeaisons dans la région anale sont intenses..

Un écoulement muqueux prolongé chez l'homme peut provoquer une inflammation de la prostate, avec la pénétration de la flore microbienne secondaire dans le tissu rectal endommagé.

Parfois, des démangeaisons dans l'anus et des écoulements indiquent la nature allergique de la pathologie. Un écoulement muqueux ou muqueux de l'anus se produit avec les condylomes et les papillomes de la région anorectale ou du rectum. La raison - le plus souvent, une infection au VPH lors d'un contact sexuel anal avec un partenaire malade.

Dans la maladie de Crohn (une maladie immunitaire qui provoque une inflammation des parois intestinales), la décharge de l'anus est muqueuse, de couleur jaunâtre. La principale plainte de cette maladie est l'envie de déféquer, dans laquelle du mucus est libéré à la place des matières fécales.

Une augmentation de la sécrétion de mucus en dehors de l'acte de défécation est notée avec une insuffisance du sphincter rectal. Cette condition est une complication du traitement chirurgical dans la partie terminale de l'intestin (par exemple, excision de fissures, chirurgie des hémorroïdes, etc.) Les polypes intestinaux provoquent une production accrue de mucus.

Dépend de la cause de l'augmentation de la production de mucus.

Avec le syndrome du côlon irritable - diététique, avec douleur - antispasmodiques, avec des selles molles fréquentes - médicaments antidiarrhéiques, avec constipation - laxatifs. Une grande importance dans le syndrome du côlon irritable est attachée à la normalisation du système nerveux. Pour cela, des sédatifs doux sont prescrits: extrait d'agripaume, valériane.

Vous pouvez acheter un formulaire prêt à l'emploi, par exemple le médicament Novo-passit ou Persen.

Avec la genèse allergique de l'écoulement de l'anus, les antihistaminiques sont utilisés pour le traitement systémique et local dans le contexte d'un régime alimentaire et de la prise d'adsorbants (Polysorb, Polyphepan).
Si la mesure est inefficace, les pommades hormonales sont prescrites avec prudence, ce qui vous permet rapidement de vous débarrasser des écoulements et des démangeaisons.

Si la cause est diverses excroissances pathologiques dans le contexte d'une infection au VPH, une ablation chirurgicale (à l'aide d'un laser) des verrues génitales ou des papillomes de la région anorectale ou des intestins est effectuée. De plus, des médicaments antiviraux sont prescrits.

La constipation est corrigée par une thérapie diététique et des laxatifs. En cas d'insuffisance du sphincter du rectum, comme avec les polypes intestinaux - traitement chirurgical.

Décharge huileuse

Les pertes graisseuses se produisent principalement avec des erreurs dans l'alimentation: manger des aliments riches en graisses en grande quantité.

La deuxième raison de l'apparition de sécrétions huileuses est l'utilisation de certains médicaments ou compléments alimentaires: pilules pour maigrir (Xenical ou Orlistat), contraceptifs oraux, etc..

Un écoulement huileux du rectum accompagne les selles pathologiques, qui sont mal lavées des parois de la cuvette des toilettes, laissant un éclat huileux.

Pathologie fréquente qui conduit à l'apparition de ce type de décharge:

• Colite,
• Pancréatite.
Se produit le plus souvent avec l'abus d'alcool, les aliments gras, épicés et fumés. La raison est une carence enzymatique. Chez certains patients, une impureté pathologique dans les selles s'accompagne d'une douleur intense dans la région épigastrique, avec irradiation de n'importe quelle partie de l'abdomen, nausées, vomissements, augmentation de la température, diarrhée.
• Cholécystite et inflammation des voies biliaires.
Caractérisé par une douleur d'intensité variable dans l'hypochondre droit, dans l'abdomen, des selles dérangées, des nausées, de la diarrhée, des vomissements.
• Hémorroïdes internes.
• Insuffisance hépatique.
Un écoulement jaune ou orange de l'anus chez l'homme et la femme indique une fonction hépatique réduite.

Traitement: correction du régime alimentaire, refus de prendre des aliments gras, arrêt des médicaments entraînant un écoulement huileux du rectum.

Avec la cholécystite, la pancréatite, les hémorroïdes, une grande importance est attachée à une bonne nutrition. Toutes les marinades épicées, aigres, salées, alcoolisées sont supprimées de l'alimentation. Il est préférable de cuire à la vapeur ou de cuire les aliments au four.

Les repas doivent être fréquents et fractionnés, en petites portions.

Dans la pancréatite aiguë, le froid, la faim et le repos le premier jour sont recommandés. Parfois, un traitement hospitalier peut être nécessaire, lorsque des antibiotiques, des enzymes et une thérapie intraveineuse de désintoxication sont utilisés.

Avec la cholécystite calculeuse, qui a conduit à une insuffisance enzymatique due au blocage des voies biliaires par le tartre, une opération ouverte est effectuée - cholécystectomie ou ablation laparoscopique (endoscopique) de la vésicule biliaire.

Le traitement des hémorroïdes productrices de mucus internes et externes dépendra du stade.
Dans les cas non commencés, un traitement médicamenteux est prescrit, qui comprend des angioprotecteurs, par exemple le médicament Phlebodia 600 à base de diosmine (bioflavonoïde). Les autres médicaments aux propriétés angioprotectrices comprennent:

• Detralex,
• Aescusan,
• Troxevasin,
• Troxerutin,
• Anavénol

Les mêmes médicaments peuvent être utilisés pour le traitement topique des hémorroïdes internes et externes..
Pour cela, la substance active est injectée directement dans le rectum sous forme de gel..

Souvent, pour les hémorroïdes, des suppositoires sont prescrits, qui ont des effets anti-inflammatoires, régénératifs, laxatifs et analgésiques.

Suppositoires populaires pour les hémorroïdes: Anestezol, Natalsid, Anusol, Relief, bougies au calendula ou à la propolis.

De plus, pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang, des pommades, des gels ou des suppositoires à base d'héparine sont utilisés: Hépatrombine G.

L'héparine a des propriétés anti-thrombotiques, anti-œdèmes et anti-inflammatoires.
Si le traitement conservateur est inefficace, un traitement chirurgical est possible.

Écoulement rectal blanc

Un écoulement blanc est typique de la dysbiose intestinale.

Normalement, la microflore est en équilibre, mais lors de la prise de médicaments antibactériens, des changements hormonaux et lorsque le système immunitaire est affaibli, les champignons du genre Candida se développent de manière agressive. Le nombre de lactobacilles et de bifidobactéries diminue. Il y a une colonisation progressive de l'intestin par des agents pathogènes fongiques, au cours de son développement, un écoulement blanchâtre avec une odeur de lait aigre apparaît.

Si le processus n'est pas arrêté à temps, l'apparition de changements érosifs sur les parois intestinales est possible, puis la décharge devient rosâtre..

• Médicaments antifongiques.
• Régime.
• Immunomodulateurs.
• Probiotiques et prébiotiques pour restaurer la microflore intestinale normale.

Écoulement purulent

Un écoulement purulent de l'anus indique soit une inflammation aiguë de l'intestin lorsqu'elle est initiée par un agent pathogène, soit une infection secondaire avec fissures dans le rectum, carie tumorale (écoulement sanglant - purulent), fistules, paraproctite putréfactive et abcès.

Les écoulements purulents s'accompagnent souvent d'une odeur fétide désagréable, tandis que les selles peuvent être mousseuses, entrecoupées d'aliments non digérés. Parfois, une décharge inodore indique des processus de fermentation dans les intestins dans le contexte d'une infection gastro-intestinale.
Un écoulement de nature purulente se produit avec une proctite gonorrhée et des lésions herpétiques du rectum.

Dans les infections intestinales aiguës, les selles peuvent être mélangées avec du pus, du jaune, du vert, du brunâtre, cela dépend de l'agent pathogène qui a causé l'infection. L'apparition de pus, de verdure, de mucus, de sang indique la destruction des cellules épithéliales intestinales.

Dépend de la cause, avec abcès, fissures rectales, pathologies intestinales cancéreuses, fistules, une intervention chirurgicale est effectuée, suivie de la nomination d'un médicament antibactérien, en tenant compte de la sensibilité.

Les antibiotiques sont-ils nécessaires pour une infection intestinale aiguë?

Il est correct d'utiliser des antibiotiques uniquement pour des indications strictes, car ces médicaments ont un effet néfaste non seulement sur la microflore pathogène, mais également sur les bactéries bénéfiques, ce qui conduit au développement d'une dysbiose intestinale.

Pour les écoulements aqueux (diarrhée aqueuse), les antibiotiques ne sont pas utilisés, sauf pour le choléra.

Dans tous les autres cas, laissez le médecin choisir un antibiotique pour une infection intestinale.

Décharge de l'anus chez les enfants

Malheureusement, le bébé peut avoir une fissure rectale, qui se manifestera par un écoulement sanglant ou semblable à du mucus. Une constipation fréquente conduit à la formation d'une pathologie, en particulier chez les bébés qui, pour une raison quelconque, sont privés d'allaitement.

Un traitement antibiotique chez un enfant provoque le développement d'une candidose ou d'une dysbiose intestinale, tandis que des écoulements blancs peuvent être observés sur les selles. Dans les lésions intestinales aiguës, les écoulements fécaux pathologiques peuvent être quelconques, en fonction de l'agent pathogène et de la gravité des changements.

Parfois, la maladie cœliaque, une maladie génétiquement déterminée associée à un manque d'enzymes qui décomposent le peptide de gluten, conduit à un écoulement pathologique de l'anus chez un enfant.

Le schéma thérapeutique est choisi par le médecin, les parents de l'enfant sont loin d'être toujours compétents pour établir le diagnostic et choisir les médicaments appropriés.

Avec des fissures dans le rectum chez un enfant, un traitement local est possible à l'aide de plateaux avec des herbes anti-inflammatoires (camomille, calendula, sauge).

Un examen de la dysbiose intestinale est obligatoire - une raison importante de l'apparition de fissures chez un enfant.

Chez les enfants, les antibiotiques tétracycline ne sont pas applicables, en raison de l'effet toxique prononcé.

La maladie cœliaque est corrigée par un régime sans gluten et la reconstitution des nutriments dont l'enfant a besoin.

Écoulement muqueux des prêtres

Le mucus de l'anus est un symptôme de maladies proctologiques. Son isolement n'est pas toujours un signe de pathologie et dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Le mucus apparaît de l'anus lors des selles en quantités minimes. Isolement d'une masse épaisse et visqueuse des canaux excréteurs de l'intestin - mucus, qui ne dépasse normalement pas ses limites.

Excrétion de mucus

Un écoulement muqueux apparaît avec une production accrue de cellules caliciformes sur les villosités intestinales. Le mucus facilite le passage des matières fécales et sert de lubrifiant pour la membrane muqueuse.

Un écoulement muqueux de l'anus apparaît lorsque le système digestif est perturbé.

Ils peuvent être causés par:

Causes de décharge

  • infections gastro-intestinales;
  • les maladies vasculaires;
  • les hémorroïdes;
  • syndrome du côlon irritable (maladie de Crohn);
  • maladies vénériennes;
  • dommages à la muqueuse intestinale;
  • néoplasmes;
  • polypes intestinaux;
  • lésion du sphincter du rectum (chirurgie, blessure);
  • invasions helminthiques;
  • condylomes, papillomes rectaux;
  • colite;
  • rhumes;
  • inexactitudes dans la nutrition (nourriture inhabituelle, inhabituelle).

La couleur de la décharge dépend du système fonctionnel provoquant sa formation..

La couleur du mucus de l'anus:

Anatomie du tractus gastro-intestinal

  1. Processus inflammatoires provoquant une formation excessive de mucus dans les intestins - mucus blanc ou grisâtre.
  2. Les infections (gastro-entérite) ou les maladies systémiques auto-immunes intestinales ont un mucus clair ou incolore.
  3. Problèmes de foie, de pancréas et de production excessive de bile avec écoulement de couleur orange de l'anus.
  4. Les processus inflammatoires (hémorroïdes, fissures, polypes), ainsi que les invasions helminthiques, endommagent la membrane muqueuse. Perturbant la membrane muqueuse et endommageant l'intégrité des vaisseaux sanguins, qui tournent le mucus au rose pendant les selles.
  5. Le mucus noir avec des matières fécales indique un saignement dans le tractus gastro-intestinal.

Le mucus en tant que signe de maladie peut être sécrété indépendamment de l'acte de défécation et provoquer une gêne.

Les hémorroïdes

L'inflammation des hémorroïdes peut provoquer la sécrétion de mucus par les cellules caliciformes de l'intestin et son apparition chez les prêtres avec les matières fécales. La sécrétion de mucus sert de symptôme de rupture des ganglions et peut virer au rose, avec une odeur désagréable.

Les hémorroïdes qui pleurent ont des symptômes spécifiques. L'irritation de la peau avec une humidité constante conduit à:

Inconfort dans la région anorectale

  • démangeaison;
  • sensation de brulure;
  • chaleur épineuse.

La progression de la maladie se manifeste par une production intense de mucus, le développement d'un abcès. L'apparition d'un mélange de pus indique l'ajout d'une infection bactérienne. Un tel écoulement (blanchâtre avec un mélange de pus) est caractéristique des hémorroïdes 3 à 4 degrés.

la maladie de Crohn

Le syndrome du côlon irritable fait référence à une maladie inflammatoire auto-immune qui a une évolution spécifique. Mucus sécrété par l'anus dans la maladie de Crohn avec du sang et du pus dans les processus inflammatoires. La proximité de la prostate avec le rectum avec écoulement de l'anus provoque une exacerbation de la prostatite chez l'homme.

La maladie de Crohn affecte tout le tractus gastro-intestinal et son tableau clinique présente des symptômes:

Sang de l'anus

  • faux désirs avec du mucus;
  • perte de poids drastique;
  • intoxication;
  • douleur abdominale;
  • ulcères de l'anus;
  • défécation jusqu'à 8 fois par jour;
  • sang dans les selles;
  • éruptions cutanées (érythème, pyodermite);
  • maladies oculaires (iridocyclite, uvéite);
  • stomatite;
  • fistules rectales.

La localisation du processus inflammatoire à l'examen a la forme d'un infiltrat, qui se trouve dans la région iliaque ou dans la projection du rectum. La maladie se poursuit par une alternance d'exacerbations et de périodes de rémission.

Dysbactériose

La perturbation de la fonction barrière du système digestif et du microbiote intestinal conduit au développement de la dysbiose. Le tableau clinique de la dysbiose dépend de la microflore qui l'a provoquée.

Ces micro-organismes pathogènes sont:

Infections intestinales

  • staphylococcus;
  • champignons;
  • proteas;
  • entérocoques;
  • Pseudomonas aeruginosa;
  • Escherichia coli;
  • salmonellose.

La décharge avec dysbiose de l'anus a une consistance liquide avec des impuretés de mucus et une odeur fétide.

Les symptômes de la dysbiose se manifestent:

  • intoxication;
  • selles molles;
  • douleur abdominale;
  • la faiblesse;
  • fièvre.

L'écoulement muqueux qui apparaît de l'anus est un produit de l'activité vitale des micro-organismes qui ensemencent les intestins. Le mucus, en tant que produit de leur activité vitale, provoque des troubles de la motilité intestinale et empoisonne le corps. Une abondance de mucus peut provoquer un faux ténesme et être excrétée en faibles quantités..

Proctite

L'inflammation de la muqueuse intestinale qui se développe dans sa section d'extrémité est appelée proctite.

Raisons de la libération de mucus lors de la proctite de l'anus:

Proctite

  • infections sexuellement transmissibles (relations sexuelles anales);
  • infections intestinales;
  • colite;
  • la maladie de Crohn.

La maladie se déroule par vagues avec alternance d'exacerbations et de rémission. Pendant la rémission, asymptomatique, les principales manifestations naturelles sont un mélange de mucus.

Une période aiguë de proctite se développe en quelques heures. Les principaux symptômes sont:

  • ténesme;
  • douleurs tiraillantes;
  • douleur dans le périnée;
  • écoulement mélangé avec du pus, du sang;
  • lourdeur et sensation de brûlure dans le rectum.

Les écoulements muqueux ont une teinte rose et jaune et leur intensité dépend du développement du processus inflammatoire. Les impuretés pathologiques dans les selles provoquent une irritation de l'anus et lorsqu'il est mouillé par les selles liquides dans l'anus, une irritation et une infection secondaire apparaissent. La propagation de l'infection le long de la voie ascendante dans le rectum entraîne le développement de complications.

Néoplasmes

Les maladies oncologiques sont asymptomatiques et au stade où le traitement des néoplasmes ne donnera pas de résultats, des symptômes de processus inflammatoires apparaissent. La désintégration des tissus tumoraux entraîne l'apparition de pus, de mucus, de mousse dans les selles, s'échappant de l'anus. Les maladies oncologiques ont un processus de traitement complexe et peuvent provoquer des troubles du tractus gastro-intestinal à ses débuts..

Ces troubles sont des troubles dyspeptiques, se manifestant par des nausées, des vomissements et des selles molles. Le mucus et les impuretés alimentaires peuvent être libérés par l'anus, qui ne sont pas une pathologie, mais sont un mécanisme de défense en réponse à la chimiothérapie.

Décharge huileuse

La consommation d'aliments gras et frits dans l'alimentation de certaines personnes entraîne le développement d'une inflammation de la vésicule biliaire et du pancréas. Normalement, dans la nutrition humaine, la quantité de graisse par 70 kg de poids devrait être de 80 à 90 grammes. Ce montant est l'exigence quotidienne. Le mucus huileux sécrété par l'anus a des causes associées non seulement à la nutrition, mais aussi à la prise de certains médicaments, à l'inflammation intestinale.

Les préparations enzymatiques pour la dégradation des graisses servent de facteur provoquant l'apparition de sécrétions huileuses. L'apparition d'un tel écoulement de l'anus est un indicateur d'un dysfonctionnement pancréatique. Prendre des médicaments qui dégradent les graisses perturbe les mécanismes physiologiques de base de son travail et lorsqu'ils sont annulés, elle ne peut déjà pas faire face à la dégradation des graisses..

La maladie des calculs biliaires est une autre cause de décharge huileuse. La violation de l'écoulement de la bile, qui émulsionne les graisses, les décompose, devient la cause de telles sécrétions. Une telle décharge n'a pas d'odeur prononcée. Le tabouret est visqueux et collant, laissant des marques.

Que faire

Les impuretés fécales, l'inconfort et la douleur deviennent la principale raison de consulter un médecin.

La consultation et le traitement des problèmes d'hémorroïdes pleurantes, de fissures dans le rectum, du syndrome du côlon irritable traite:

Coloproctologue

  • proctologue;
  • coloproctologue;
  • gastro-entérologue;
  • oncologiste;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • thérapeute;
  • chirurgien;
  • dermovénérologue.

Le traitement d'une maladie provoquant la sécrétion de mucus est le principal moyen de résoudre le problème. La nature de la décharge, la quantité, la couleur - les principaux indicateurs pour déterminer les procédures diagnostiques et thérapeutiques.

Diagnostique

Lorsque vous contactez un médecin, les principales procédures sont:

Inspection avec un sigmoïdoscope

  1. Test sanguin. Biochimique, générale, sérologique (syphilis, hépatite), PCR. Les paramètres permettent au médecin de faire une interprétation - des processus inflammatoires, des troubles métaboliques et autres.
  2. Analyse des selles. Les matières fécales sont vérifiées pour les invasions helminthiques, bactériologiques (microbiote intestinal).
  3. Examens instrumentaux - FGDS, coloscopie, radiographie abdominale, échographie, irrigoscopie.
  4. Examen rectal numérique.
  5. Biopsie intestinale.

Les symptômes typiques qui causent une gêne à la décharge sont:

  • écoulement huileux orange de l'anus;
  • irritation de l'anus;
  • l'apparition de sang, de taches sur les vêtements et les sous-vêtements;
  • impuretés dans les matières fécales (fleurs blanches, flocons, sang, pus);
  • éruptions cutanées sur la peau;
  • brûlure, démangeaisons de l'anus;
  • inconfort dans la région anale.

Les résultats de la recherche déterminent le choix de la thérapie.

Traitement

La méthode de traitement dépend de facteurs étiologiques et des principales méthodes:

  • médicament;
  • chirurgical;
  • conservateur;
  • envahissant.

Chaque maladie est traitée selon une approche intégrée.

Méthode de traitementTechniques et moyens de traitement
MédicamentAntispasmodiques. Le mécanisme de leur action vise à soulager les spasmes musculaires, les douleurs abdominales, les processus inflammatoires et à améliorer la motilité intestinale..

Médicaments de ce groupe:

  • no-shpa;
  • drotavérine;
  • buscopan;
  • diacétel.

Gastroprotecteurs. Protège la membrane muqueuse de la partie gastroduodénale, réduit l'effet des acides, des alcalis sur la membrane muqueuse.

Fonds de ce groupe:

  • Sous-citrate de bismuth;
  • Omeprazole;
  • Almagel;
  • De-Nol;
  • Misoprostol;
  • Vicaly;
  • Caleflon;
  • Phytogastrol.

Laxatifs. Prescrit avec une tendance à la constipation, ramollit les selles, facilitant leur mouvement et leur évacuation.

Ceux-ci inclus:

  • Guttalax;
  • Paraffine liquide;
  • Glycérol;
  • Huile d'amande;
  • Duphalac;
  • Forlax.

Adsorbants. Les médicaments absorbent et absorbent les substances quels que soient leurs effets nocifs et leurs avantages.

Ceux-ci inclus:

  • Charbon actif;
  • Smecta;
  • Regidron.

Suppositoires rectaux. Ils soulagent l'inflammation, guérissent les muqueuses, ont un effet antibactérien et antimicrobien. En se dissolvant, dans les intestins, ils sont comme une pommade, hydratant la peau de la région périanale des callosités humides.

Ceux-ci inclus:

  • Le soulagement;
  • Extrait de Belladone;
  • Bifidumbactérine.

Agents antibactériens. Il s'agit d'un groupe de médicaments qui réduisent l'activité de la flore pathogène..

Ceux-ci inclus:

  • Ciprofloxacine;
  • Amikacin;
  • Gentamicine;
  • Flemoxin.

Les médicaments ont un effet complémentaire, préparatoire et anti-inflammatoire dans le traitement.EnvahissantColoscopie. Un examen endoscopique de l'intestin inférieur permettra d'évaluer l'état de sa membrane muqueuse, en prélevant du matériel histologique. Radiographie de contraste. L'inspection des parois, de la lumière et de la forme de l'intestin vous permet d'évaluer son état, de détecter un néoplasme.ConservateurL'utilisation de procédures distrayantes (bains, massage) et est courante en l'absence de processus inflammatoires, dans le traitement des enfants et la période aiguë de développement d'une maladie chronique.ChirurgicalLe traitement chirurgical est indiqué pour les néoplasmes, les complications des hémorroïdes et est effectué sous anesthésie.

Maladies pour lesquelles des médicaments sont utilisés:

  • La maladie de Crohn;
  • dysbiose;
  • proctite;
  • les hémorroïdes.

Traitement des hémorroïdes purulentes et suintantes pendant une thérapie complexe avec l'utilisation de suppositoires antibactériens et rectaux et l'examen du rectum. Lorsque des complications se développent, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées.

La prévention

Après le traitement des maladies, la recommandation pour le patient est toujours un régime, une routine quotidienne et une paix psychologique. Le régime alimentaire principal des personnes souffrant de maladies intestinales est un régime doux contenant un minimum de substances irritantes et agressives. Une telle nutrition réduit les facteurs provoquant la formation de mucus et d'humidité dans l'anus..

La nourriture comprend des produits:

Représentant du miel

  • côtelettes de poisson ou de viande à la vapeur, boulettes de viande;
  • bouillons de légumes;
  • fruits (pommes, ranetki, nectarines);
  • légumes cuits (courgettes, citrouille);
  • carottes (en purée);
  • bouillons de viande (viande diététique);
  • craquelins faits maison, craquelins;
  • mon chéri;
  • huile (végétale, beurre) en petites quantités;
  • gelée, les compotes ne sont pas fortes, liquides.

Produits contre-indiqués:

  • aliments fumés et salés (viande, légumes en conserve);
  • pimenter;
  • aliments frits et gras;
  • champignons;
  • petits pains, pain blanc;
  • Pâtes.

Le régime implique une nutrition fractionnée et consiste à réduire la charge sur les intestins, n'irrite pas la membrane muqueuse. Élimination des aliments riches en fibres grossières.

Le respect de la routine quotidienne, qui implique:

Régime diététique

  • repas en même temps;
  • promenades quotidiennes au grand air;
  • dormir pendant 7 à 9 heures;
  • faire un exercice thérapeutique.

La prévention des mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, sédentarité) contribue à réduire le développement de processus inflammatoires. Le tabagisme est un facteur provoquant la formation de mucus, une diminution des réponses immunitaires intestinales et le développement de la dysbiose. L'alcool, avec son utilisation systématique, perturbe les réactions métaboliques intracellulaires et conduit à l'unification de la flore et à l'amincissement de la membrane muqueuse. Cela sert de conditions favorables au développement de la dysbiose, de la colite, de la maladie de Crohn.

La prévention de nombreuses maladies commence par l'hygiène personnelle et le traitement hygiénique des aliments. Les habitudes jouent un rôle décisif dans le développement de nombreuses maladies (habitudes alimentaires, hygiène et autres). Les sports actifs - la course, la natation, le cyclisme réduisent la congestion dans le petit bassin. La prévention d'un mode de vie sédentaire réduit le risque de processus inflammatoires.

Causes et traitement de l'écoulement de l'anus

La décharge de l'anus dans l'anus se produit le plus souvent avec des pathologies intestinales infectieuses et inflammatoires, des fissures anales et des hémorroïdes.

Le mucus est un composant inflammatoire et des zones de l'épithélium du rectum.

La décharge de l'anus chez les femmes et les hommes peut avoir une couleur et une intensité différentes, qui dépendent de la cause de la pathologie.

  1. Excrétion de mucus
  2. Les hémorroïdes
  3. la maladie de Crohn
  4. Dysbactériose
  5. Proctite
  6. Néoplasmes
  7. Décharge huileuse
  8. Que faire?
  9. Diagnostique
  10. Traitement

Excrétion de mucus

La décharge est le plus souvent observée dans diverses maladies intestinales. La maladie la plus courante qui cause ce symptôme désagréable est les hémorroïdes..

Cependant, du liquide intestinal peut être libéré lorsque:

  • la maladie de Crohn.
  • Fistules et fissures anales.
  • Néoplasmes.
  • Proct.
  • Lésions intestinales dues aux gonocoques ou au virus de l'herpès.
  • Dysbactériose.
  • Ulcères rectaux.
  • Condylomes sur la muqueuse intestinale.

Un écoulement aqueux peut survenir après une intoxication et un syndrome du côlon irritable. Ils signalent une violation de la microflore intestinale. Ils sont généralement accompagnés de diarrhées fréquentes, de flatulences et d'une sensation de satiété dans les intestins..

Une telle décharge n'est pas particulièrement intense et est le plus souvent transparente. Si de l'eau coule de l'anus, c'est un signe d'intoxication grave et vous ne pouvez pas vous passer de soins médicaux..

En raison de maladies intestinales, le mucus des prêtres peut s'écouler lors des selles. Dans ce cas, une personne ne ressent pas le processus de libération de liquide, mais le trouve accidentellement sur les selles.

Mais dans certains cas, les hommes et les femmes ont des écoulements entre les selles..

La raison principale en est l'inflammation ou l'insuffisance du sphincter. Dans le second cas, la décharge est transparente et on observe parfois une incontinence gazeuse..

Les hémorroïdes

Le plus souvent, un liquide huileux est libéré avec des hémorroïdes qui pleurent. Dans ce cas, une irritation de la peau peut être remarquée autour du trou humide chez un adulte..

Un mucus avec du sang de l'anus indique une hémorroïde rompue. Une décharge similaire peut être observée avec des fissures anales. L'écoulement est rose ou rouge et dépend de l'intensité du saignement.


Très souvent, avec les hémorroïdes, un écoulement transparent est observé, ce qui indique un processus inflammatoire dans la région rectale. Ensuite, dans l'anus, il y a une sensation de brûlure et des démangeaisons. À mesure que la maladie progresse, la décharge peut changer de couleur et d'intensité..

Un phénomène assez dangereux est l'écoulement muqueux purulent. Ils peuvent avoir une odeur désagréable et provoquer une irritation, ce qui indique un processus inflammatoire grave dans le rectum..

Le pus peut être jaunâtre, orange et brun. Le plus souvent, un tel écoulement est observé chez les personnes atteintes d'un abcès pararectal, ce qui peut entraîner une intoxication sanguine..

Habituellement, un écoulement purulent blanc est observé à 3-4 stades des hémorroïdes. En l'absence de traitement et en ne respectant pas les règles d'hygiène, en présence de microfissures, un processus inflammatoire se développe, qui peut être causé par une variété de bactéries. Dans ce cas, une paraproctite peut se développer, ce qui est dangereux pour la vie humaine..

Dans de rares cas, avec les hémorroïdes, une calorification est observée. Il survient généralement chez les personnes souffrant de constipation. La décharge avec elle est brune. Cependant, la kalomazanie peut être non seulement associée aux hémorroïdes, mais également aux maladies oncologiques de l'intestin..

la maladie de Crohn

Le processus inflammatoire dans la région intestinale présente les symptômes suivants:

  • Maux d'estomac.
  • Diarrhée fréquente.
  • Épuisement.
  • Avitaminose.
  • Ballonnements.
  • Lésions oculaires.

La maladie de Crohn est dangereuse et peut entraîner de graves complications - obstruction intestinale, péritonite, fistules et saignements abondants de la région anale.

Les allocations avec lui sont purulentes et peuvent être mélangées avec du sang. L'intensité de l'apparition du mucus dépend du stade du processus inflammatoire.

Dysbactériose

Un écoulement blanc peut indiquer la présence d'une dysbiose intestinale..

Habituellement, les écoulements blancs sont inodores et accompagnés des symptômes désagréables suivants:

  • Alternance de constipation et de diarrhée.
  • Ballonnements.
  • Mauvaise haleine.
  • La nausée.

Le plus souvent, la dysbiose est causée par une intoxication intestinale, la prise d'antibiotiques, des maladies du système digestif, une diminution de l'immunité, la malnutrition.

Avec une évolution prolongée, la dysbiose conduit à une violation de l'absorption des éléments utiles et à un épuisement général du corps.

Proctite

La décharge apparaît au stade aigu de la maladie et indique un processus inflammatoire. Ils sont de nature purulente et, dans certains cas, contiennent du sang. La peau autour de l'anus devient irritée et devient rouge.

La maladie est caractérisée par:

  • Augmentation de la température corporelle.
  • Fausse envie de déféquer.
  • Brûlures et démangeaisons dans le rectum.
  • Douleur dans les intestins.

La sécrétion de mucus peut être d'intensité et de couleur différentes. Cela dépend des bactéries qui ont causé l'inflammation. Au stade initial, ils peuvent être de couleur claire, puis ils acquièrent une teinte jaune..

Néoplasmes

Ils montrent rarement des manifestations cliniques aux stades initiaux. La seule chose qui peut les alerter est une décharge jaune ou verte. Dans certains cas, l'ichor se démarque. De la même manière, une dizaine de maladies intestinales se manifestent, qui sont inflammatoires et infectieuses..

Dans les derniers stades du cancer du côlon, des caillots de sang noir peuvent survenir pendant les selles.

Décharge huileuse

Ils ne sont pas nécessairement le signe d'une pathologie. Ils peuvent survenir après avoir consommé des aliments gras, des contraceptifs oraux, de grandes quantités de tomates et après avoir pris des pilules amaigrissantes. Les excréments avec eux brillent inhabituellement et sont nettoyés de manière problématique des toilettes.

Un écoulement huileux régulier peut être le signe de:

  • Pathologies inflammatoires de la vésicule biliaire ou du pancréas.
  • Hémorroïdes internes.
  • Colite.

Avec une telle décharge, il est nécessaire de respecter un régime alimentaire. Si, au fil du temps, ce symptôme ne disparaît pas, vous devez consulter un spécialiste et examiner les organes internes, puis commencer à traiter la maladie sous-jacente..

Que faire?

Indépendamment de la couleur et de l'intensité de l'écoulement, une visite urgente chez un proctologue est nécessaire. Les décharges avec des odeurs et du sang sont particulièrement dangereuses. Ils peuvent être infectieux et inflammatoires..

Sans traitement rapide, l'infection peut se propager à d'autres parties de l'intestin et du péritoine. Des exceptions ne peuvent être faites que par une décharge transparente, qui apparaît parfois chez des personnes en bonne santé..

Si la décharge après la défécation a une teinte vive - jaune, orange, rouge, on peut suspecter un processus inflammatoire aigu ou une pathologie grave des organes internes.

La mousse dans l'écoulement est le plus souvent le signe d'une maladie infectieuse inflammatoire. Du mucus mousseux de l'anus peut apparaître avec certaines infections génitales. Dans ce cas, il s'accompagne d'une gêne dans la région génitale..

La bile fuit si le foie ou la vésicule biliaire est endommagé. Il vaut particulièrement la peine d'être sur vos gardes si le mucus est sous forme de gelée et contient des impuretés de pus. La couleur des selles dans les maladies du foie devient plus claire.

Cependant, avant de traiter telle ou telle pathologie, vous devez consulter un spécialiste et attendre un diagnostic précis..

Diagnostique

Le coloproctologue est responsable du diagnostic et du traitement. Afin d'établir les véritables causes de la sécrétion de mucus, un examen visuel ne suffit pas. Il est nécessaire d'effectuer:

  • Examen instrumental de l'intestin.
  • Analyse des selles et du sang.
  • Examen endoscopique et radiographique du tractus gastro-intestinal.

Traitement

Les tactiques de traitement dépendent de la raison pour laquelle la décharge est apparue. S'ils sont le résultat d'un processus inflammatoire aigu ou d'une maladie infectieuse, une antibiothérapie est effectuée.

Avec les hémorroïdes, il est également nécessaire d'éliminer l'inflammation, puis de commencer à traiter la maladie sous-jacente. Les néoplasmes intestinaux doivent être enlevés.

Très souvent, la décharge est un signe de dysbiose, qui survient le plus souvent pendant la grossesse et l'enfance. Dans ce cas, la prise de médicaments normalisant la composition de la microflore intestinale est indiquée..

Si la maladie s'est développée chez un enfant et est aiguë, des antibiotiques sont prescrits.

Écoulement de l'anus, ce que c'est et pourquoi il se pose - une question à laquelle seul le médecin traitant peut répondre, après l'examen et la réception des résultats du test.

Ne vous soignez pas. Cela ne peut qu'aggraver la situation et entraîner la mort..

Traitement de l'écoulement de l'anus

La décharge de l'anus peut être un symptôme de pathologies graves du tractus gastro-intestinal. Normalement, les intestins sont capables de produire une petite quantité de mucus pour faciliter le mouvement des matières fécales. Cependant, si la décharge du rectum commençait à contenir du sang, du pus et d'autres substances pathologiques, c'est un signe de la présence d'un processus inflammatoire dans le corps..

Le centre médical "MedProsvet" emploie des proctologues et gastro-entérologues certifiés avec de nombreuses années d'expérience professionnelle. Après avoir collecté l'anamnèse, avoir reçu des données de recherche, les médecins répondront à la question du patient pourquoi le mucus provient de l'anus, et sélectionneront également un traitement et donneront toutes les recommandations nécessaires..

Les raisons

Dans certains cas, la décharge de l'anus est considérée comme un phénomène complètement physiologique et ne nécessite pas d'intervention médicale. Ainsi, du mucus peut apparaître chez les nouveau-nés en raison de l'immaturité du tube digestif. Chez les adultes, le mucus de l'anus peut être sécrété avec des maladies du système respiratoire (des sécrétions se forment dans les voies respiratoires, à travers l'œsophage dans les intestins et sortent par le côlon lors des selles).

De plus, la cause de l'écoulement de l'anus chez les hommes et les femmes peut être cachée dans la grande consommation de certains aliments (par exemple, bananes, riz ou flocons d'avoine).

En cas de formation fréquente de mucus, il est nécessaire de demander rapidement conseil à un établissement médical, car cela peut être un symptôme de maladies dangereuses:

  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • La maladie de Crohn;
  • les hémorroïdes;
  • syndrome du côlon irritable;
  • formations tumorales;
  • fistules pararectales et autres.

Symptômes de la pathologie

La décharge de l'anus peut être modifiée. Ainsi, chez certains patients, l'écoulement ne se trouve que dans les selles, tandis que chez d'autres, il peut constamment sortir de l'anus..

La nature du mucus lui-même est également différente. Il peut être uniforme ou contenir des inclusions floculantes, des stries et des grumeaux. La teinte peut être transparente, trouble, verdâtre ou blanchâtre. Avec l'inflammation des hémorroïdes, du mucus du rectum avec du sang peut être libéré. En outre, le mucus avec du sang de l'anus peut signaler la présence de néoplasmes..

Avec une infection fongique, la décharge peut contenir des impuretés blanches. Un écoulement jaune-vert trouble est le signe d'une infection purulente, et une teinte orange et une odeur piquante indiquent souvent une maladie du foie ou une libération excessive de bile dans les intestins.

Diagnostic et traitement

La décharge de l'anus est une raison sérieuse de consulter un médecin. Ignorer le problème peut entraîner diverses complications, pouvant aller jusqu'à la mort. Un diagnostic précoce aidera à détecter la maladie à un stade précoce, ce qui fournira un traitement plus facile et plus efficace.

Étant donné que le mucus avec du sang pendant les selles peut être un symptôme de maladies dangereuses, le patient se voit attribuer un examen complet, comprenant les méthodes suivantes:

  1. Examen et palpation - études nécessaires pour identifier les néoplasmes, l'inflammation et les modifications de la structure du tissu intestinal.
  2. Coprogramme - une étude en laboratoire du contenu des matières fécales afin de détecter la présence de leucocytes, d'érythrocytes, de mucus et d'autres impuretés pour déterminer la maladie qui a causé la pathologie.
  3. Inoculation bactériologique - une analyse détaillée pour établir la présence de divers agents pathogènes de maladies bactériennes.
  4. Analyse des helminthiases - une analyse prescrite en cas de suspicion de présence de vers dans le corps.
  5. Examen endoscopique (coloscopie) - examen de la muqueuse du côlon pour détecter les ulcères, source de saignements, néoplasmes bénins ou malins.

De plus, des études complémentaires peuvent être prescrites: radiographie avec contraste, IRM, TDM.

Le traitement est choisi en fonction de la cause de la pathologie. L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer non seulement le symptôme, mais également la maladie qui a déclenché l'apparition d'un écoulement de l'anus.

Les médecins "MedProsvet" prescrivent un traitement basé sur des résultats d'examen objectifs, sur la base desquels le diagnostic final est établi. Il peut s'agir de médicaments, de physiothérapie ou de chirurgie.

Une intervention chirurgicale est réalisée si la maladie est allée trop loin ou si le traitement conservateur n'a pas répondu aux attentes.

Recommandations de spécialistes

Après le diagnostic, les médecins de notre clinique donnent toutes les recommandations nécessaires pour le traitement efficace de la pathologie et la prévention d'éventuelles rechutes..

Afin d'éviter la réapparition de mucus avec du sang du rectum, ainsi que les maladies du tractus gastro-intestinal, le patient doit respecter les recommandations suivantes:

  • Passez en revue votre alimentation. La nourriture doit être douce et ne pas irriter la muqueuse intestinale. Le patient doit maintenir un équilibre entre graisses, protéines et glucides, inclure dans son alimentation des aliments riches en fibres, des bouillons de viande faibles en gras, des légumes cuits à la vapeur, des plats cuits à la vapeur. Cela exclut les aliments frits, épicés, très salés, acides, fumés, ainsi que les boissons gazeuses.
  • Observez la routine quotidienne. Le corps humain aime l'ordre. Manger à peu près au même moment, le respect d'un régime d'activité physique et le repos aideront le corps à entrer dans un rythme et à fonctionner correctement.
  • Refuser de mauvaises habitudes. Le tabagisme est un facteur provoquant la formation de mucus, une diminution de l'immunité générale et locale, ainsi que le développement de la dysbiose. L'alcool, à son tour, entraîne un amincissement de la muqueuse intestinale et le développement de la colite, de la dysbiose et de la maladie de Crohn.
  • Exercice régulier. Un mode de vie sédentaire sédentaire provoque des processus stagnants dans le petit bassin. Des promenades en plein air régulières, la natation, le jogging et d'autres sports peuvent vous aider à faire face à cela..

Si vous avez des symptômes désagréables, n'hésitez pas, consultez votre médecin! Un équipement de diagnostic moderne, une approche individuelle et une attitude attentive aideront à vérifier le problème et à s'en débarrasser dans les plus brefs délais.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue, un proctologue en appelant les numéros de contact ou en laissant une application en ligne pour un rendez-vous.

Écoulement de mucus du rectum: causes et diagnostic

Pour quelles raisons le mucus est sécrété par l'anus

Le mucus de l'anus est le signe de l'une des maladies proctologiques. Ce symptôme peut survenir à la suite de malnutrition, d'empoisonnement, de pathologies vasculaires, de changements dystrophiques et autres. Dans les intestins de chaque personne, un mucus spécial est produit, ce qui est nécessaire au mouvement des aliments digérés, mais il ne doit pas être libéré de l'anus. En règle générale, ce symptôme se produit en combinaison avec d'autres: douleurs abdominales, selles molles, constipation, accumulation accrue de gaz, etc. Le mucus peut être mélangé avec du sang ou du pus. Sa libération est possible à la fois pendant la défécation et sans, c'est-à-dire que le mucus est libéré spontanément du rectum.

Causes de la sécrétion de mucus

La raison de l'écoulement de mucus peut être une nourriture périmée ou inhabituelle, ainsi que certaines maladies, telles que:

  • les hémorroïdes;
  • La maladie de Crohn;
  • ulcère rectal;
  • syndrome du côlon irritable;
  • proctosigmoïdite (inflammation de la membrane muqueuse du sigmoïde et du rectum);
  • condylomes, polypes;
  • fistule pararectale;
  • dommages intestinaux avec hépres ou gonorrhée;
  • infection bactérienne;
  • néoplasmes tumoraux.

L'écoulement muqueux de l'anus peut être de nature différente, qui dépend de la cause de la pathologie. Lorsqu'il est excrété avec les matières fécales, le patient ne ressent pas d'inconfort supplémentaire, car un tel passage de mucus est imperceptible. Il ne peut être détecté que par une inspection visuelle des matières fécales. Avec des processus inflammatoires ou avec une pathologie du sphincter anal, son insuffisance, le mucus peut être libéré à tout moment, indépendamment de la visite aux toilettes.

Si l'écoulement muqueux de l'anus est orange, souvent avec une odeur désagréable, il s'agit d'un signe clair de maladie du foie. Les maladies fongiques sont caractérisées par la présence de mucus, qui recouvre les selles d'un revêtement blanc..

L'apparition d'hémorroïdes est également une cause fréquente de divers écoulements de l'anus. Si les hémorroïdes produisent une grande quantité de mucus de couleur rouge, il s'agit d'un symptôme de rupture d'une hémorroïde. La couleur peut également être trouble ou avec une teinte de couleur, ce qui, en cas d'hémorroïdes, est le signe d'une complication ou indique le développement d'un autre processus pathologique.

Un écoulement purulent présent dans les selles peut indiquer la maladie de Crohn. Avec la défaite des parties inférieures du côlon, le mucus purulent peut être mélangé avec du sang ou de l'ichor.

Mais les mêmes symptômes sont typiques des néoplasmes tumoraux (malins ou bénins), de la percée d'abcès pararectal chronique, de la fistule et de l'exacerbation de la colite ulcéreuse. Ces pathologies s'accompagnent dans la plupart des cas d'une fausse envie de déféquer. Des plaintes similaires sont typiques des verrues génitales, accompagnées du développement d'une dermatite périanale à un stade avancé..

Diagnostic et traitement

Si des symptômes apparaissent, vous devez demander l'aide d'un établissement médical. Le proctologue est compétent en la matière, qui diagnostique et, après avoir identifié la cause de la maladie, prescrit le traitement.

En plus d'une enquête et d'un examen général, un certain nombre de tests seront nécessaires pour poser un diagnostic, parmi lesquels un examen radiographique et endoscopique du tractus gastro-intestinal est obligatoire. Ce n'est qu'après avoir trouvé la cause provoquant le début du processus pathologique qu'un traitement approprié peut être prescrit. Il est nécessaire de traiter la cause et alors seulement les symptômes de la maladie.

En fonction de la pathologie et de sa gravité, des méthodes de traitement conservatrices et chirurgicales peuvent être prescrites. La chirurgie est considérée comme un dernier recours en cas d'échec du traitement médicamenteux. Les méthodes minimalement invasives d'élimination des pathologies gagnent de plus en plus en popularité, ce qui permet d'obtenir le résultat souhaité avec des conséquences minimes pour le patient. Ainsi, par exemple, avec les hémorroïdes, une photocoagulation infrarouge ou une ligature des hémorroïdes avec des anneaux en latex peut être recommandée..

Mucus dans les selles, et quand apparaît-il.

Les selles d'une personne en bonne santé ne contiennent pas de mucus visible. Cependant, les glandes dans les intestins produisent de petites quantités de mucus. Cela facilite le mouvement des matières fécales et leur évacuation des intestins. De plus, le mucus recouvre la paroi intestinale, ce qui la protège des irritants et aide à leur élimination. En l'absence totale de mucus dans les intestins, une constipation et des difficultés de défécation peuvent survenir. Cependant, après avoir atteint le gros intestin, le mucus se mélange aux selles et devient invisible sans recherche particulière.

Le mucus dans les selles est une décharge légère, transparente, semblable à de la gelée, constituée principalement de leucocytes et de cellules épithéliales.

Cependant, dans les cas suivants, du mucus visible dans les selles peut également apparaître normalement:

  • Pour les rhumes et le nez qui coule, lorsque le mucus des voies respiratoires supérieures s'écoule dans l'œsophage et pénètre dans les intestins.
  • Avec une consommation excessive de certains aliments: fromage cottage, flocons d'avoine, pastèques et bananes. Mais dans ces cas, l'apparition de mucus peut toujours être associée à des habitudes alimentaires..
  • Chez les bébés allaités, de petites quantités de mucus peuvent apparaître dans les selles en raison de l'immaturité des systèmes enzymatiques et de la fonction intestinale.

Les raisons de l'apparition de mucus dans les selles avec pathologie.

Le plus souvent, un mélange de mucus dans les selles indique des lésions organiques ou fonctionnelles de l'intestin, principalement ses parties distales, c.-à-d. côlon.
L'apparition de mucus visible dans les selles indique une production excessive de mucus par les glandes intestinales pour neutraliser les effets négatifs. Il s'agit d'une sorte de réaction de défense lorsque les parois intestinales sont irritées par des substances étrangères ou des microorganismes pathogènes. Le mucus dans ce cas sert de lubrifiant pour leur excrétion et peut indiquer une inflammation intestinale..
En fonction de l'emplacement du processus pathologique dans l'intestin, le mucus peut avoir une apparence différente.

  • Le mucus sous forme de gros flocons blanc-gris et de films enveloppant les matières fécales ou couchés sur sa surface indique des dommages aux intestins principalement distaux (intestin descendant, sigma, rectum), qui s'accompagnent de constipation.
  • Le mucus sous forme de petits flocons mélangés à des matières fécales indique des dommages aux sections sus-jacentes du gros intestin et parfois de l'intestin grêle. Dans ce dernier cas, le mucus est généralement petit et peut être jaunâtre..

Afin de distinguer la défaite de l'intestin grêle (entérite) du côlon (colite), les signes suivants doivent être pris en compte. Avec l'entérite, les selles sont aqueuses, liquides, avec une petite quantité de mucus étroitement mélangée aux selles, et avec la colite, les selles contiennent une grande quantité de mucus, située principalement à la surface des matières fécales.

Les maladies les plus courantes dans lesquelles il y a du mucus dans les selles.

  1. Hémorroïdes et polypes. En sécrétant du mucus, le corps empêche les dommages à la membrane muqueuse. Cependant, la sécrétion de mucus dans les hémorroïdes a une caractéristique. Les stries de mucus en forme de gelée ne se mélangent pas aux excréments et, une fois les selles terminées, elles quittent l'anus et restent souvent sur du papier toilette.
  2. Colite membraneuse (muqueuse) # 8212; dommages intestinaux fonctionnels. Le mucus ressemble à des films denses et à des brins en forme de ruban, ce qui est parfois confondu avec des ténias.
  3. Malabsorption de certains aliments due à des intolérances alimentaires, souvent appelées allergies alimentaires. Cela pourrait être:
    # 8212; Maladie cœliaque n ° 8212; une maladie congénitale caractérisée par une malabsorption due à une lésion de la membrane muqueuse de l'intestin grêle (avec intolérance au gluten).
    # 8212; Syndrome de malabsorption, dans lequel l'absorption des graisses dans l'intestin est altérée.
    # 8212; Intolérance au lactose (sucre du lait), causée par une diminution du niveau d'une enzyme nécessaire à la bonne digestion du lactose.
  4. Dysbiose intestinale. En raison d'une violation de l'équilibre normal de la microflore dans l'intestin, les processus d'assimilation des nutriments sont perturbés. Une grande quantité de mucus dans ce cas aide à éliminer les toxines et les toxines du corps. De plus, dans le cas de la dysbiose, la flore pathogène commence à s'activer, ce qui provoque une inflammation intestinale..
  5. Syndrome du côlon irritable (IBS).
  6. Infections intestinales.
  7. Diverticulite du côlon (protrusion herniaire d'une partie de la paroi intestinale avec inflammation). En plus de l'apparition de mucus, cette maladie se caractérise par des douleurs dans le bas de l'abdomen gauche, des selles molles avec un mélange de sang5 et une production accrue de gaz..
  8. La fibrose kystique est une maladie héréditaire congénitale systémique dans laquelle tous les organes sécrétant du mucus sont affectés. La maladie se manifeste souvent dans les premiers mois de la vie. Pour lui, en plus d'une quantité accrue de mucus dans les selles, il se caractérise également par:
    # 8212; la prédominance des processus de putréfaction dans les intestins avec la formation d'une grande quantité de gaz, ce qui provoque des crampes abdominales;
    # 8212; selles très fréquentes, dont le volume quotidien est plusieurs fois supérieur à la norme d'âge:
    # 8212; une grande quantité de salive s'est séparée;
    # 8212; toux humide persistante avec beaucoup de crachats;
    # 8212; augmentation de la transpiration;
    # 8212; infections respiratoires aiguës fréquentes.
  9. Tumeurs du côlon. lorsque son irritation se produit une inflammation. Cependant, dans de tels cas, en plus du mucus, des stries sanguines sont généralement présentes dans les selles..

Causes du mucus sans matières fécales.

  • Vers.
  • Constipation prolongée.
  • Obstruction intestinale.

Ce que les toilettes vous diront: mucus et sang de l'anus

Dans les intestins d'une personne en bonne santé, un mucus spécifique est produit, ce qui est nécessaire au passage des aliments digérés. Cependant, ce mucus n'est pas sécrété par l'anus chez les personnes en bonne santé. Tout écoulement de l'anus indique une pathologie et un écoulement de mucus ne fait pas exception. Ce symptôme est rarement observé isolément et, en règle générale, se manifeste dans le contexte des autres, tels que des douleurs abdominales, de la constipation ou de la diarrhée, des flatulences et des ballonnements. Avec un mélange de mucus, il peut y avoir un écoulement sanglant ou purulent. Parfois, le mucus se trouve sous forme de plaque transparente sur les selles, mais dans de nombreux cas, les patients sentent que du liquide sort du rectum et non pendant les selles.

Un écoulement muqueux du rectum peut survenir à la suite de la consommation d'aliments périmés ou inhabituels pour une personne. Cependant, dans la plupart des cas, les raisons en sont des maladies qui conduisent à leur production excessive..

Le plus souvent, ce symptôme est observé avec les hémorroïdes, mais un écoulement muqueux à travers la lumière de l'anus est également possible avec les maladies suivantes:

  • fistule pararectale;
  • La maladie de Crohn;
  • néoplasmes du rectum ou du côlon sigmoïde;
  • ulcère rectal;
  • condylomes de l'anus;
  • lésions du rectum avec gonorrhée ou herpès;
  • syndrome du côlon irritable;
  • proctite et proctosigmoïdite.

Image clinique

Dans certains cas, le mucus peut être libéré de l'anus, comme mentionné ci-dessus, uniquement pendant les selles. Dans de tels cas, le patient ne sent pas que du liquide sort par la lumière du rectum et la plaque muqueuse elle-même sur les selles est parfois une découverte accidentelle. Cependant, les patients ressentent souvent le liquide libéré par l'anus dans les intervalles entre les selles. Ceci est une conséquence du développement d'une inflammation et d'une insuffisance du sphincter anal. Les raisons à cela résident dans le fait que le traitement a été commencé avec un retard, ou que la pathologie est assez grave ou que le traitement n'est pas tout à fait adéquat..

Avec les hémorroïdes suintantes et dans un certain nombre d'autres cas, une dermatite périanale peut se développer. Cependant, parfois, lui-même peut être la cause de la libération de sécrétions muqueuses du canal anal, ayant une étiologie bactérienne et conduisant à la propagation de l'infection de la peau périanale à la membrane muqueuse de l'anus.

Avec une sécrétion excessive de bile, c'est-à-dire lorsque la pathologie proctologique s'accompagne d'une maladie du foie, du mucus orange est libéré à travers la lumière du rectum, généralement avec une odeur désagréable, ou il y a des stries orange dans les selles. Du mucus blanc, des stries blanches ou une plaque blanche sur les selles sont observés avec des infections fongiques de l'anus ou du côlon.

Diagnostique

Si un écoulement muqueux sort du rectum, vous devez contacter immédiatement un coloproctologue.

Les causes de ce symptôme sont différentes et même avec des hémorroïdes visibles à l'examen, les causes de la sécrétion de mucus peuvent être associées à une pathologie concomitante et non aux hémorroïdes. Il arrive qu'avec des hémorroïdes sous son masque, une pathologie se développe avec un pronostic plus défavorable, dans lequel le traitement doit être commencé immédiatement. Le spécialiste peut évaluer la nature de l'écoulement de l'anus, examiner le canal anal et évaluer l'état du canal anal et le comparer avec d'autres symptômes, après quoi il prescrira l'examen et le traitement nécessaires.

Comment évaluer un symptôme

Il arrive que le patient prenne l'écoulement muqueux pour la plaque de fibrine sur les hémorroïdes, qui se trouve souvent dans les hémorroïdes. Par conséquent, si la maladie est de nature chronique et qu'il a déjà été examiné par un coloproctologue, il ne peut pas contacter immédiatement le coloproctologue à nouveau. Cependant, avec les hémorroïdes et d'autres maladies, il est nécessaire de connaître les normes physiologiques des environnements naturels du corps et de les développer..

Si la plaque a un caractère transparent ou si une décharge transparente sort, il s'agit de mucus intestinal ordinaire. Si l'écoulement sort trouble ou avec une nuance quelconque, ou avec des hémorroïdes, il y a une plaque colorée sur les hémorroïdes, cela indique généralement l'ajout d'une pathologie concomitante ou le développement de complications.

Il n'y a pas de critères clairs pour le diagnostic primaire de la nature d'un tel écoulement, cependant, il existe des critères pour lesquels il est nécessaire d'être particulièrement vigilant:

  • décharge abondante et fréquente;
  • plaque sanglante sur les hémorroïdes;
  • du mucus trouble sort ou il y a une plaque purulente dans l'anus ou la peau périanale;
  • avec hémorroïdes, écoulement avec une teinte verdâtre, un mélange de grains blanchâtres ou de stries de couleur orange sort du canal anal.

Les critères énumérés ne suffisent pas à vérifier le diagnostic, ils ne doivent inciter à consulter un médecin que immédiatement. Le diagnostic nécessite un examen visuel, un examen des doigts, des études de laboratoire et instrumentales..

La copie des matériaux n'est autorisée que s'il existe un lien retour vers la source. Les articles du site sont à titre informatif uniquement, et avant d'utiliser ces ou ces méthodes de traitement, il est impératif de consulter votre médecin. Chers utilisateurs, si vous remarquez une faute d'orthographe dans le texte, veuillez le sélectionner avec votre souris et appuyer sur la combinaison de touches CTRL + Entrée. remercier!

Avec ce problème délicat, ils ne sont pas pressés de voir un médecin, mais en vain. Le mucus dans les selles d'un adulte est une raison sérieuse d'examiner l'estomac, les intestins et de commencer le traitement. Consulter un médecin aidera à éviter des conséquences graves. Quelles maladies sont caractérisées par l'apparition de sécrétions muqueuses, à quel point les symptômes sont-ils dangereux, qu'est-ce qui devient un facteur provoquant, de sorte qu'un secret commence à sortir avec les excréments? Ce sont des questions importantes qui nécessitent des réponses détaillées..

Qu'est-ce que le mucus dans les selles

Le corps humain judicieusement conçu sécrète constamment du mucus pour protéger les tissus et les organes. Une substance huileuse semblable à une gelée de couleur blanche ou transparente se forme pendant la sécrétion, qui est produite par les glandes intestinales. Une partie de celui-ci est constituée de cellules épithéliales, de leucocytes à la surface de la membrane muqueuse. Ce secret joue un rôle important:

  • protège de l'influence des composants toxiques des matières fécales;
  • protège la muqueuse intestinale des effets mécaniques des fibres alimentaires grossières;
  • prévient la constipation chronique due au passage difficile des matières fécales.

Le corps d'un adulte produit et élimine constamment des contenus visqueux - c'est normal. Grâce au mucus, les matières fécales peuvent facilement traverser le tractus intestinal et sortir par l'anus. Avec les changements intestinaux inflammatoires, la libération de lubrifiant pose de graves problèmes. Par conséquent:

  • en l'absence de fissures, de lésions muqueuses, de saignements, de développement d'hémorroïdes;
  • des pathologies graves sont possibles avec une production excessive de sécrétions;
  • un changement de couleur de la décharge signale la présence de problèmes nécessitant un traitement.

À quoi cela ressemble-t-il

Normal - Le mucus transparent dans les selles d'un adulte sort en petites quantités et se compose de cellules épithéliales mortes. Avec des lésions pathologiques de l'intestin, des changements dans l'estomac, une réaction protectrice au processus d'irritation se produit. Un lubrifiant commence à être produit de manière intensive, protégeant la membrane muqueuse, aidant à éliminer les substances étrangères, les micro-organismes pathogènes.

Selon la pathologie, le contenu visqueux peut différer en couleur et en forme:

  • blanc ou transparent - problèmes des intestins distaux;
  • jaune - provoquer des antibiotiques, des polypes, des hémorroïdes;
  • flocons grisâtres à la surface des matières fécales - preuve de lésions du rectum, descendant de l'intestin;
  • vert - infection bactérienne;
  • rose - processus avec libération de pus;
  • de petits flocons sont mélangés avec des matières fécales - problèmes de l'intestin grêle;
  • avec un mélange de sang - langue, fissures, inflammation hémorragique;
  • noir - tumeurs cancéreuses.

Il y a plusieurs raisons à l'apparition de mucus dans les selles chez un adulte. Certains d'entre eux sont associés au mode de vie, pour d'autres, les maladies deviennent un facteur de provocation. Raisons typiques de la formation de sécrétions muqueuses:

  • eau de mauvaise qualité;
  • la présence de fibres alimentaires grossières;
  • jeûne prolongé;
  • hypothermie des organes pelviens;
  • prendre des médicaments;
  • nager dans un étang avec de l'eau froide;
  • l'abus d'alcool;
  • pratiques diététiques fréquentes;
  • des situations stressantes;
  • manger des légumes, des fruits non lavés
  • fumeur;
  • alimentation déséquilibrée.

Les selles avec du mucus chez un adulte sont un signal de la présence de changements pathologiques. La décharge provoque des maladies:

  • syndrome du côlon irritable, accompagné de diarrhée, vomissements, constipation;
  • dysbactériose - déséquilibre de la microflore;
  • tumeurs de l'estomac, des intestins;
  • La maladie de Crohn;
  • allergie aux substances qui pénètrent dans l'estomac;
  • lésions intestinales infectieuses - fièvre typhoïde, dysenterie, colite, entérite.

Il n'est pas rare qu'une sécrétion gélatineuse dans les selles d'un adulte apparaisse à la suite de:

  • invasions helminthiques;
  • infections d'origine virale;
  • maladies respiratoires;
  • hémorroïdes avec fissures et ulcères;
  • ulcères de l'estomac, duodénum;
  • les polypes;
  • pancréatite;
  • inflammation du côlon;
  • colite spastique;
  • diverticulose intestinale;
  • proctite;
  • fibrose kystique.

Mucus blanc dans les selles

Qu'est-ce qui contribue à l'apparition d'un écoulement blanc ressemblant à de la gelée chez un adulte? Ces symptômes dans les matières fécales indiquent la présence de maladies de l'estomac, des pathologies du tractus intestinal. Les raisons de l'apparition de signes sont:

  • inflammation du rectum, ainsi que sigmoïde et descendante;
  • une réaction protectrice à l'irritation par des organismes pathogènes;
  • infection fongique de l'anus;
  • une mauvaise nutrition;
  • manque de micro-organismes bénéfiques - dysbiose.

Le mucus dans les selles d'un adulte blanc se forme à la suite de:

  • lésions bactériennes des fissures anales;
  • maladies inflammatoires du gros intestin;
  • irritation des parois intestinales avec réactions allergiques, intolérance au lactose, dermatite atopique;
  • lésions de la muqueuse intestinale;
  • l'utilisation de médicaments antibactériens;
  • inflammation de la muqueuse rectale;
  • candidose;
  • violations de la microflore normale;
  • maladies du pancréas, du foie, de la vésicule biliaire.

Mucus au lieu d'excréments chez un adulte

Lorsqu'une sécrétion visqueuse sort de l'anus du patient au lieu des matières fécales, cela signifie que la personne n'est pas capable de retenir le contenu du rectum. Dans cette condition, il y a une douleur dans le bas de l'abdomen, une augmentation de la température. Ils provoquent l'apparition de tels symptômes:

  • constipation prolongée;
  • obstruction intestinale;
  • invasions helminthiques;
  • volvulus;
  • infections bactériennes;
  • ulcère rectal;
  • néoplasmes;
  • les polypes;
  • corps étrangers intestinaux.

Une situation très grave est la libération de contenu sanguin visqueux. C'est un signe de maladies dangereuses. Le mucus avec du sang dans les selles d'un adulte a des caractéristiques spécifiques en apparence, en fonction du diagnostic. Note des experts:

  • impuretés pathologiques - stries avec des morceaux de mucus - maladie de Crohn, oncologie;
  • des caillots sanguins dans les selles indiquent des saignements avec hémorroïdes, cancer rectal (vous pouvez trouver du mucus sur du papier toilette après une selle);
  • masse gélatineuse - proctite, polypes, ulcère d'estomac.

Un besoin urgent de subir un examen et de commencer le traitement lorsque des écoulements muqueux avec du sang sont apparus pour la première fois lors des selles. Symptômes, en fonction de la nature de la sécrétion, des pathologies signalées:

  • la présence d'un mélange de mucus avec du sang de consistance aqueuse - infection respiratoire, intestinale;
  • contenu muqueux écarlate - cirrhose du foie, dilatation des veines intestinales, ulcère ou cancer de l'estomac;
  • écoulement fécal abondant - diverticulose rectale, colite ischémique.

Slime jaune

Lorsqu'une selle avec du mucus apparaît chez un adulte, la couleur jaune de l'écoulement peut indiquer la présence de polypes, symptômes d'hémorroïdes. La sécrétion visqueuse protège les muqueuses des dommages. L'apparition de matières fécales avec du mucus jaune signale de tels problèmes:

  • inflammation intestinale bactérienne;
  • violation de l'absorption des produits;
  • prendre des antibiotiques qui affectent la microflore intestinale saine;
  • hypothermie de la région pelvienne;
  • infections intestinales;
  • tumeurs cancéreuses.

Slime transparent

Il existe de nombreuses raisons pour l'apparition d'un écoulement gélatineux dans les selles chez un adulte. Un mucus qui ressemble à un film transparent et dense est la preuve d'une colite membraneuse. Le contenu visqueux peut envelopper les matières fécales ou se présenter sous la forme d'impuretés muqueuses. Ils provoquent le phénomène:

  • fumeur;
  • prendre des antibiotiques;
  • buvant du café;
  • remèdes contre les flatulences;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • les hémorroïdes;
  • les maladies infectieuses de l'intestin;
  • constipation spastique;
  • colite;
  • rhumes avec un nez qui coule.

Slime rose

La formation d'un écoulement muqueux rose dans les selles d'un adulte indique l'apparition de problèmes graves. La situation nécessite un diagnostic précis et un traitement immédiat. Le mucus rose pendant les selles peut signaler la présence de:

  • cirrhose du foie;
  • ulcères d'estomac;
  • colite allergique;
  • La maladie de Crohn;
  • varices dans les intestins;
  • rectocolite hémorragique.
  • polype du côlon;
  • entérocolite;
  • diverticule intestinal;
  • saignement capillaire dans la partie supérieure du côlon.

Slime noir

Les matières fécales et les sécrétions muqueuses peuvent devenir noires après avoir pris des médicaments et des vitamines. Vous devez savoir que l'apparition d'une telle décharge gélatineuse chez un adulte peut être un symptôme dangereux. Une visite urgente chez le médecin et des tests clarifieront la situation. Un changement de couleur du mucus dans les selles est associé à un fort assombrissement de la pathologie accompagnant le sang:

  • saignement dans l'intestin grêle, l'œsophage, l'estomac;
  • croissance d'un néoplasme malin.

Boue brune

L'apparition de mucus brun dans les selles d'un adulte peut indiquer une fonction insuffisante du pancréas, une hypotonie du côlon. Les écoulements liquides accompagnent la dysbiose intestinale. Ces conditions nécessitent l'intervention d'un gastro-entérologue. Les médecins notent que la décharge brune n'indique pas toujours des syndromes dangereux. Vous n'avez pas à vous inquiéter si la raison est la pénétration de sécrétions muqueuses du nez dans l'œsophage et les intestins. Cela se produit dans les maladies accompagnées d'un nez qui coule:

Procédures de diagnostic

Lorsqu'un problème aussi délicat survient, il est préférable pour un adulte de consulter d'abord un thérapeute. Le médecin mènera une enquête, découvrira la nature du mucus, la consistance des matières fécales, les caractéristiques du mode de vie, la nutrition. Les problèmes importants sont la prise de médicaments hormonaux, d'antibiotiques, la durée de la maladie, les symptômes. Sur la base des résultats de l'examen, une référence sera donnée pour consultation à des spécialistes:

  • gastro-entérologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • proctologue;
  • chirurgien;
  • oncologiste.

Pour établir une méthode précise de traitement des maladies, un diagnostic correct est nécessaire. L'étude de la pathologie nécessite des recherches particulières. Il est nécessaire:

  • passer des tests sur les matières fécales pour la présence de champignons, virus, bactéries, parasites, sang occulte, leucocytes;
  • étudier la composition de l'urine;
  • faire un test sanguin biochimique;
  • effectuer une coloscopie - observation des pathologies intestinales à l'aide d'une sonde spéciale;
  • faire un examen échographique des organes;
  • effectuer une tomodensitométrie - les écarts par rapport à la norme dans l'estomac, les intestins sont déterminés.

Après un diagnostic correct, le médecin prescrit un traitement à un adulte pour éviter l'apparition de contenus visqueux dans les selles. L'une des premières mesures est un régime qui exclut l'utilisation de fibres grossières, ce qui suggère une alimentation équilibrée. La prescription du médicament dépend de la maladie:

  • traitement des hémorroïdes - suppositoires, pilules pour soulager l'inflammation, arrêter les saignements;
  • avec intestin irritable - antispasmodiques, médicaments contre la constipation;
  • se débarrasser des parasites - comprimés pour leur élimination.

Si la cause de l'apparition du contenu muqueux est l'oncologie, la radiothérapie, la chimiothérapie est prescrite. Les médicaments aident à faire face au problème chez les adultes:

  • Furazolidone - infections intestinales avec selles molles;
  • Viferon - lésions virales;
  • Amphotéricine B - pathologies fongiques, candidose;
  • Interféron - avaler du mucus avec la grippe;
  • Bififorme - dysbiose;
  • NO-shpa - inflammation, spasmes dans le rectum;
  • Contrikal - pancréatite.

Photo de mucus dans les selles

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif uniquement. Les matériaux de l'article ne nécessitent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

La décharge de l'anus chez les hommes et les femmes est un problème délicat, mais plus tôt la cause est connue et le traitement commencé, plus il y a de chances de maintenir la santé et la qualité de vie..

Si les intestins sont sains, en dehors de l'acte de défécation, il ne devrait y avoir aucune décharge.

Ces dernières années, il y a eu une tendance à une augmentation de la morbidité proctologique.

Alors, quand faut-il prendre un rendez-vous urgent pour être examiné?

Quand aller chez le proctologue

• Douleur dans la région anale.
• Sensations désagréables, inconfort, douleur dans l'anus lors de la pratique du sport, de la marche, de la position debout prolongée.
• L'apparition de sensations douloureuses lors de l'acte de défécation.
• Constipation et diarrhée fréquentes.
• Néoplasmes dans l'anus.
• Blessures.
• Corps étrangers dans le rectum.
• Différents types et consistance de décharge de l'anus chez les hommes et les femmes:

1. sanglant,
2. muqueux,
3. transparent,
4. huile,
5. purulent,
6. blanc.

Saignement

Un écoulement sanglant de l'anus chez les hommes et les femmes est un signe de troubles intestinaux, indique souvent la présence d'une pathologie tumorale.

Le sang dans les selles est l'un des symptômes les plus graves en médecine.

Listons les causes possibles de l'apparition de saignements:

• Hémorroïdes internes, fissures, polypes intestinaux, processus tumoraux - le sang est libéré écarlate.
• La diverticulose intestinale se manifeste parfois par des caillots ou des traînées de sang noir.
• Processus tumoral dans le segment du gros intestin - apparition de caillots sanguins de couleur cerise foncée.
• Pathologie du duodénum, ​​de l’intestin grêle et de l’estomac - «fèces goudronneuses» fréquentes.

Écoulement de mucus de l'anus

L'écoulement muqueux de l'anus chez les hommes et les femmes est toujours le résultat de toute maladie proctologique. Normalement, la libération d'une petite quantité de mucus clair est autorisée pendant l'acte de défécation.

Selon les statistiques, environ 30 à 50% des hommes et des femmes ont souffert de mucus de l'anus. En plus des écoulements muqueux, un homme ou une femme s'inquiète parfois de douleurs abdominales, de démangeaisons dans l'anus, de fausse envie de déféquer, de flatulences.

Le mucus sur les selles chez les hommes et les femmes est souvent présent avec le syndrome du côlon irritable, la constipation, la diarrhée, les changements dystrophiques dans les parois de l'intestin, les erreurs nutritionnelles.
En particulier, beaucoup de problèmes peuvent provoquer une décharge en dehors de l'acte de défécation.

Vous pouvez acheter des médicaments à partir de cet article ici:

Outre les problèmes de propreté des sous-vêtements, l'humidité constante et élevée irrite la peau, ce qui entraîne des micro-fissures. Plus il y en a, plus les démangeaisons dans la région anale sont intenses..

Un écoulement muqueux prolongé chez l'homme peut provoquer une inflammation de la prostate, avec la pénétration de la flore microbienne secondaire dans le tissu rectal endommagé.

Parfois, des démangeaisons dans l'anus et des écoulements indiquent la nature allergique de la pathologie. Un écoulement muqueux ou muqueux de l'anus se produit avec les condylomes et les papillomes de la région anorectale ou du rectum. La raison - le plus souvent, une infection au VPH lors d'un contact sexuel anal avec un partenaire malade.

Dans la maladie de Crohn (une maladie immunitaire qui provoque une inflammation des parois intestinales), la décharge de l'anus est muqueuse, de couleur jaunâtre. La principale plainte de cette maladie est l'envie de déféquer de manière inadéquate, dans laquelle du mucus est libéré à la place des matières fécales.

Une augmentation de la sécrétion de mucus en dehors de l'acte de défécation est notée avec une insuffisance du sphincter rectal. Cette condition est une complication du traitement chirurgical dans la partie terminale de l'intestin (par exemple, excision de fissures, chirurgie des hémorroïdes, etc.) Les polypes intestinaux provoquent une production accrue de mucus.

Dépend de la cause de l'augmentation de la production de mucus.

Avec le syndrome du côlon irritable - diététique, avec douleur - antispasmodiques, avec des selles molles fréquentes - médicaments antidiarrhéiques, avec constipation - laxatifs. Une grande importance dans le syndrome du côlon irritable est attachée à la normalisation du système nerveux. Pour cela, des sédatifs doux sont prescrits: extrait d'agripaume, valériane.

Vous pouvez acheter un formulaire prêt à l'emploi, par exemple le médicament Novo-passit ou Persen.

Avec la genèse allergique de l'écoulement de l'anus, les antihistaminiques sont utilisés pour le traitement systémique et local dans le contexte d'un régime alimentaire et de la prise d'adsorbants (Polysorb, Polyphepan).
Si la mesure est inefficace, les pommades hormonales sont prescrites avec prudence, ce qui vous permet rapidement de vous débarrasser des écoulements et des démangeaisons.

Si la cause est diverses excroissances pathologiques dans le contexte d'une infection au VPH, une ablation chirurgicale (à l'aide d'un laser) des verrues génitales ou des papillomes de la région anorectale ou des intestins est effectuée. De plus, des médicaments antiviraux sont prescrits.

La constipation est corrigée par une thérapie diététique et des laxatifs. En cas d'insuffisance du sphincter du rectum, comme avec les polypes intestinaux - traitement chirurgical.

Décharge huileuse

Les pertes graisseuses se produisent principalement avec des erreurs dans l'alimentation: manger des aliments riches en graisses en grande quantité.

La deuxième raison de l'apparition de sécrétions huileuses est l'utilisation de certains médicaments ou compléments alimentaires: pilules pour maigrir (Xenical ou Orlistat), contraceptifs oraux, etc..

Un écoulement huileux du rectum accompagne les selles pathologiques, qui sont mal lavées des parois de la cuvette des toilettes, laissant un éclat huileux.

Pathologie fréquente qui conduit à l'apparition de ce type de décharge:

• Colite,
• Pancréatite.
Se produit le plus souvent avec l'abus d'alcool, les aliments gras, épicés et fumés. La raison est une carence enzymatique. Chez certains patients, une impureté pathologique dans les selles s'accompagne d'une douleur intense dans la région épigastrique, avec irradiation de n'importe quelle partie de l'abdomen, nausées, vomissements, augmentation de la température, diarrhée.
• Cholécystite et inflammation des voies biliaires.
Caractérisé par une douleur d'intensité variable dans l'hypochondre droit, dans l'abdomen, des selles dérangées, des nausées, de la diarrhée, des vomissements.
• Hémorroïdes internes.
• Insuffisance hépatique.
Un écoulement jaune ou orange de l'anus chez l'homme et la femme indique une fonction hépatique réduite.

Traitement: correction du régime alimentaire, refus de prendre des aliments gras, arrêt des médicaments entraînant un écoulement huileux du rectum.

Avec la cholécystite, la pancréatite, les hémorroïdes, une grande importance est attachée à une bonne nutrition. Toutes les marinades épicées, aigres, salées, alcoolisées sont supprimées de l'alimentation. Il est préférable de cuire à la vapeur ou de cuire les aliments au four.

Les repas doivent être fréquents et fractionnés, en petites portions.

Dans la pancréatite aiguë, le froid, la faim et le repos le premier jour sont recommandés. Parfois, un traitement hospitalier peut être nécessaire, lorsque des antibiotiques, des enzymes et une thérapie intraveineuse de désintoxication sont utilisés.

Avec la cholécystite calculeuse, qui a conduit à une insuffisance enzymatique due au blocage des voies biliaires par le tartre, une opération ouverte est effectuée - cholécystectomie ou ablation laparoscopique (endoscopique) de la vésicule biliaire.

Le traitement des hémorroïdes productrices de mucus internes et externes dépendra du stade.
Dans les cas non commencés, un traitement médicamenteux est prescrit, qui comprend des angioprotecteurs, par exemple le médicament Phlebodia 600 à base de diosmine (bioflavonoïde). Les autres médicaments aux propriétés angioprotectrices comprennent:

• Detralex,
• Aescusan,
• Troxevasin,
• Troxerutin,
• Anavénol

Les mêmes médicaments peuvent être utilisés pour le traitement topique des hémorroïdes internes et externes..
Pour cela, la substance active est injectée directement dans le rectum sous forme de gel..

Souvent, pour les hémorroïdes, des suppositoires sont prescrits, qui ont des effets anti-inflammatoires, régénératifs, laxatifs et analgésiques.

Suppositoires populaires pour les hémorroïdes: Anestezol, Natalsid, Anusol, Relief, bougies au calendula ou à la propolis.

De plus, pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang, des pommades, des gels ou des suppositoires à base d'héparine sont utilisés: Hépatrombine G.

L'héparine a des propriétés anti-thrombotiques, anti-œdèmes et anti-inflammatoires.
Si le traitement conservateur est inefficace, un traitement chirurgical est possible.

Écoulement rectal blanc

Un écoulement blanc est typique de la dysbiose intestinale.

Normalement, la microflore est en équilibre, mais lors de la prise de médicaments antibactériens, des changements hormonaux et lorsque le système immunitaire est affaibli, les champignons du genre Candida se développent de manière agressive. Le nombre de lactobacilles et de bifidobactéries diminue. Il y a une colonisation progressive de l'intestin par des agents pathogènes fongiques, au cours de son développement, un écoulement blanchâtre avec une odeur de lait aigre apparaît.

Si le processus n'est pas arrêté à temps, l'apparition de changements érosifs sur les parois intestinales est possible, puis la décharge devient rosâtre..

• Médicaments antifongiques.
• Régime.
• Immunomodulateurs.
• Probiotiques et prébiotiques pour restaurer la microflore intestinale normale.

Écoulement purulent

Un écoulement purulent de l'anus indique soit une inflammation aiguë de l'intestin lorsqu'elle est initiée par un agent pathogène, soit une infection secondaire avec fissures dans le rectum, carie tumorale (écoulement sanglant - purulent), fistules, paraproctite putréfactive et abcès.

Les écoulements purulents s'accompagnent souvent d'une odeur fétide désagréable, tandis que les selles peuvent être mousseuses, entrecoupées d'aliments non digérés. Parfois, une décharge inodore indique des processus de fermentation dans les intestins dans le contexte d'une infection gastro-intestinale.
Un écoulement de nature purulente se produit avec une proctite gonorrhée et des lésions herpétiques du rectum.

Dans les infections intestinales aiguës, les selles peuvent être mélangées avec du pus, du jaune, du vert, du brunâtre, cela dépend de l'agent pathogène qui a causé l'infection. L'apparition de pus, de verdure, de mucus, de sang indique la destruction des cellules épithéliales intestinales.

Dépend de la cause, avec abcès, fissures rectales, pathologies intestinales cancéreuses, fistules, une intervention chirurgicale est effectuée, suivie de la nomination d'un médicament antibactérien, en tenant compte de la sensibilité.

Les antibiotiques sont-ils nécessaires pour une infection intestinale aiguë?

Il est correct d'utiliser des antibiotiques uniquement pour des indications strictes, car ces médicaments ont un effet néfaste non seulement sur la microflore pathogène, mais également sur les bactéries bénéfiques, ce qui conduit au développement d'une dysbiose intestinale.

Pour les écoulements aqueux (diarrhée aqueuse), les antibiotiques ne sont pas utilisés, sauf pour le choléra.

Dans tous les autres cas, laissez le médecin choisir un antibiotique pour une infection intestinale.

Décharge de l'anus chez les enfants

Malheureusement, le bébé peut avoir une fissure rectale, qui se manifestera par un écoulement sanglant ou semblable à du mucus. Une constipation fréquente conduit à la formation d'une pathologie, en particulier chez les bébés qui, pour une raison quelconque, sont privés d'allaitement.

Un traitement antibiotique chez un enfant provoque le développement d'une candidose ou d'une dysbiose intestinale, tandis que des écoulements blancs peuvent être observés sur les selles. Dans les lésions intestinales aiguës, les écoulements fécaux pathologiques peuvent être quelconques, en fonction de l'agent pathogène et de la gravité des changements.

Parfois, la maladie cœliaque, une maladie génétiquement déterminée associée à un manque d'enzymes qui décomposent le peptide de gluten, conduit à un écoulement pathologique de l'anus chez un enfant.

Le schéma thérapeutique est choisi par le médecin, les parents de l'enfant sont loin d'être toujours compétents pour établir le diagnostic et choisir les médicaments appropriés.

Avec des fissures dans le rectum chez un enfant, un traitement local est possible à l'aide de plateaux avec des herbes anti-inflammatoires (camomille, calendula, sauge).

Un examen de la dysbiose intestinale est obligatoire - une raison importante de l'apparition de fissures chez un enfant.

Chez les enfants, les antibiotiques tétracycline ne sont pas applicables, en raison de l'effet toxique prononcé.

La maladie cœliaque est corrigée par un régime sans gluten et la reconstitution des nutriments dont l'enfant a besoin.

L'anus (ouverture anale) est la dernière partie des intestins et du tube digestif sous la forme d'une ouverture ronde située entre les fesses. Il est nécessaire pour l'élimination des excréments (matières fécales) du corps et la rétention des matières fécales jusqu'au début des selles. La peau de l'anus est de couleur brun clair et est facilement irritée par une interaction prolongée avec les restes de matières fécales ou d'urine, par conséquent, l'hygiène intime est un élément important dans la prévention des infections de l'anus.

Anatomie du rectum et du canal anal

Chez une personne en bonne santé, les seules sécrétions anales doivent être des matières fécales. Si un liquide clair ou trouble, du sang, du pus ou du mucus est sécrété par l'anus, vous devez contacter un proctologue - un spécialiste qui traite les maladies du rectum. Certaines de ces sécrétions (par exemple, le mucus) peuvent être une variante individuelle de la norme, mais seul un médecin peut déterminer exactement si ces symptômes sont une pathologie. Pour le diagnostic, la palpation rectale, le matériel et l'examen instrumental (coloscopie, sigmoïdoscopie), un examen visuel du rectum à l'aide de dilatateurs médicaux est utilisé. Le diagnostic de laboratoire comprend l'analyse des matières fécales pour les helminthes et le coprogramme.

Décharge de l'anus

Un liquide huileux sort de l'anus

La cause la plus fréquente d'une telle décharge est l'abus d'aliments frits et gras. La norme de graisse pour un adulte pesant 70 kg est d'environ 80 à 90 g. Pour les hommes, ce chiffre peut être légèrement plus élevé (environ 95 g). Les personnes ayant un poids corporel accru, ainsi que sujettes à l'obésité, ne peuvent pas consommer plus de 60 à 65 g de graisse par jour, tandis que la moitié de l'apport quotidien devrait être constituée de graisses animales (poisson gras, viande, beurre). Si une personne consomme trop de graisse, des gouttes de liquide huileux sans odeur prononcée peuvent être libérées de l'anus.

Les aliments gras et frits sont l'une des principales raisons

Une autre raison de ces sécrétions est l'utilisation de médicaments du groupe des inhibiteurs de lipase - une enzyme soluble dans l'eau impliquée dans les processus de dégradation et de digestion des lipides. Les médicaments de ce groupe comprennent:

Ces médicaments bloquent l'absorption des lipides et toutes les graisses qui pénètrent dans le corps avec les aliments sont excrétées inchangées sous la forme d'un liquide huileux de couleur jaune saturée, qui laisse des taches difficiles à laver sur les sous-vêtements. Ces médicaments sont utilisés pour traiter l'obésité et ne peuvent être utilisés que selon les instructions d'un médecin, car dans certains cas (par exemple, en cas de stase biliaire), ils sont contre-indiqués.

Remarque! L'apparition d'un écoulement huileux de l'anus dans les maladies du côlon est un symptôme rare, mais des processus inflammatoires dans le sigmoïde et le côlon peuvent parfois se produire dans le contexte de symptômes similaires. Dans des cas isolés, des gouttes épaisses jaunes de l'anus peuvent apparaître avec une inflammation de la vésicule biliaire ou du pancréas.

Symptômes d'inflammation de la vésicule biliaire

Décharge blanche ou laiteuse

Un écoulement «laiteux» de l'anus indique presque toujours une maladie intestinale infectieuse. Pour connaître leur nature, vous devez contacter un spécialiste des maladies infectieuses.

Les infections fongiques

Dans 80% des cas, ce symptôme est associé à une infection fongique du côlon par des champignons microscopiques unicellulaires de la famille Candida. La candidose intestinale (muguet) peut être asymptomatique pendant plusieurs semaines, après quoi le patient présente une infection ascendante du système génito-urinaire: la vessie, les reins, les uretères (chez la femme, l'utérus et le vagin). Chez la moitié des patients, le muguet systémique se développe dans le contexte d'une température corporelle normale.Il est donc le plus souvent impossible de diagnostiquer la maladie à la maison..

Les symptômes de la candidose intestinale peuvent être:

  • décharge anale de couleur blanche, grisâtre ou laiteuse sous forme de mucus épais ou de grumeaux (peut former un film grisâtre dense à la surface des selles);
  • démangeaisons pararectales et anorectales, aggravées après la défécation;
  • augmentation de la formation de gaz dans les intestins (se manifestant par une sensation de satiété, de lourdeur, de ballonnements);
  • douleur abdominale, dont l'intensité n'est pas associée à la prise alimentaire.

Principes de traitement de la candidose intestinale

Le traitement de la candidose intestinale implique le respect d'un régime alimentaire limitant la consommation de saccharose et de produits laitiers fermentés, la prise d'antifongiques (Pimafucin, Fluconazole) et de cultures prébiotiques pour restaurer la microflore intestinale (Normobact, Bifidumbacterin). Pour prévenir l'infection des organes génitaux, une hygiène minutieuse de la zone intime et l'utilisation de médicaments topiques, tels que le miconazole ou la crème Pimafucin, sont recommandées..

Infections parasitaires

Les helminthiases intestinales sont une maladie infectieuse dangereuse qui peut provoquer une anémie, des troubles hémodynamiques et des processus inflammatoires dans les organes vitaux: foie, pancréas, reins, poumons. Dans les cas particulièrement graves, des lésions du muscle cardiaque sont possibles (le plus souvent lorsqu'elles sont infectées par des ascaris - vers, dont la longueur peut atteindre 20-25 cm).

La décharge lors d'une infection par des vers a une teinte laiteuse blanche ou claire, une consistance visqueuse et peut ressembler à des stries séparées de mucus transparent, mélangées à des matières fécales ou situées à leur surface. Les seuls signes d'invasion helminthique dans certains cas peuvent être des symptômes qui ne sont pas directement liés au tractus gastro-intestinal. Il:

  • odeur piquante de la bouche;
  • cernes sous les yeux;
  • sécheresse et desquamation de la peau (se manifestant le plus souvent sur les lèvres);
  • éruptions cutanées;
  • pâleur excessive de la peau;
  • faible poids corporel;
  • problèmes d'appétit.

Du côté de l'intestin, les helminthiases se manifestent généralement par des ballonnements, des flatulences (décharge d'une grande quantité de gaz odorants), des grondements. Dans certains cas, le patient peut ressentir une douleur modérée et des crampes dans le bas de l'abdomen. Pour le traitement, des médicaments anthelminthiques sont utilisés («Levamisole», «Dekaris», «Pirantel»).

Remarque! Après un traitement avec des médicaments antiparasitaires, un contrôle en laboratoire des paramètres fécaux est nécessaire. Si des vers ou leurs œufs sont trouvés dans les selles, le traitement doit être répété.

Décharge muqueuse de différentes couleurs

Le mucus est le type d'écoulement anal le plus courant. La couleur de la décharge est d'une grande importance dans le diagnostic de ce signe clinique.Par conséquent, lors de la détermination indépendante des causes possibles, vous pouvez utiliser le tableau ci-dessous.

Table. Couleur du mucus selon la cause.

Dans certains cas, une grande quantité de mucus dans les selles peut être un signe d'IBS (syndrome du côlon irritable). La pathologie fait référence aux maladies auto-immunes et est diagnostiquée si, pendant 3 mois consécutifs, une personne a des douleurs épigastriques et abdominales non spécifiées et d'autres phénomènes dyspeptiques qui n'ont pas de causes organiques. Le traitement du SCI est à long terme et complexe. Le patient se voit prescrire un régime alimentaire qui limite l'utilisation d'aliments qui irritent les parois intestinales et stimulent la formation de gaz. Ce sont toutes les variétés de chou, radis, radis, oseille, boissons gazeuses, marinades. Ne consommez pas de grandes quantités de sel, d'épices et d'assaisonnements, ainsi que d'alcool.

Dans certains cas, de grandes quantités de mucus dans les selles peuvent être un signe d'IBS (syndrome du côlon irritable)

Le traitement médicamenteux comprend la prise d'antidépresseurs, d'antispasmodiques, de prébiotiques pour restaurer la microflore intestinale et normaliser la digestion. Un traitement symptomatique peut être effectué avec l'utilisation d'antidiarrhéiques, de laxatifs et de médicaments carminatifs à base de siméthicone.

Décharge avec une odeur désagréable et piquante

Un tel écoulement de l'anus est très rare (la prévalence atteint environ 2,7%) et est toujours associé à des processus infectieux dans le rectum ou le gros intestin. Ce tableau clinique est le plus typique de la colite infectieuse causée par des bactéries pathogènes. La maladie se manifeste par un syndrome douloureux sévère, des flatulences, des troubles des selles, des symptômes d'intoxication générale. Si le patient ignore la prescription du médecin, la pathologie peut se transformer en une forme purulente..

Dans ce cas, les signes de la maladie seront:

  • décharge anale de couleur jaunâtre ou beige avec une odeur piquante (l'odeur est le résultat de l'activité bactérienne et de la libération de toxines);
  • douleur intense lors des selles (après avoir vidé les intestins, une petite quantité de sang peut être détectée à la surface des selles);
  • une augmentation de la température sur fond de frissons, de fièvre, de vomissements et de nausées.

Les antibiotiques sont les principaux traitements de la colite infectieuse. Dans certains cas, des schémas thérapeutiques combinés peuvent être utilisés qui combinent des médicaments antibactériens du groupe des sulfamides et des agents antimicrobiens à large spectre. Pour réduire l'intoxication, des sorbants intestinaux sont utilisés. Le traitement symptomatique vise à normaliser les selles, à éliminer la douleur et les spasmes et à rétablir l'équilibre hydrique (en cas de diarrhée sévère et de vomissements). Pour la guérison de la membrane muqueuse enflammée, le patient se voit prescrire un régime (tableau numéro 4) et des stimulants des processus de régénération.

Traitement de la colite et des hémorroïdes

Important! Des cas isolés d'excrétion de liquide caustique odorant de l'anus ont été enregistrés chez des patients atteints de paraproctite. La maladie est caractérisée par une inflammation du tissu perrectal et la formation d'un abcès, à l'ouverture duquel un exsudat purulent avec une odeur caractéristique peut être libéré de l'anus.

Problèmes sanglants

Même un saignement mineur de l'anus devrait être une raison de consulter un médecin, car une personne ne devrait normalement pas avoir de tels symptômes. Les hémorroïdes sont la maladie la plus courante dans laquelle le sang peut s'écouler de l'anus. La prévalence de cette maladie est d'environ 60 à 80%, il existe donc aujourd'hui une expérience suffisante dans le traitement conservateur réussi des hémorroïdes sans l'utilisation de techniques chirurgicales..

Écoulement sanglant de l'anus

Des impuretés de sang dans les selles peuvent également indiquer une invasion helminthique, des fissures anales et des processus inflammatoires graves. Lors de la prescription d'un complexe de diagnostics primaires, un médecin doit procéder à un examen différentiel pour exclure diverses tumeurs. Les tumeurs bénignes du rectum (polypes, kystes) peuvent présenter des saignements modérés entre les selles, mais le plus souvent, ces pathologies sont asymptomatiques. Les tumeurs malignes peuvent saigner aux stades 3-4 du cancer colorectal.Par conséquent, même dans des cas isolés d'écoulement sanglant de l'anus, il ne faut pas perdre de temps: seule la détection rapide de certaines maladies peut garantir le succès du traitement.