Chirurgie de retrait de l'appendice - Traitement et récupération: examen + vidéo

L'appendicite est une inflammation de la petite appendice de la partie aveugle de l'intestin. Traitement des maladies - élimination. La chirurgie est très traumatisante pour le corps. Le patient a besoin d'une période de récupération complète. Mesures de rééducation pour adultes - respect du tableau diététique, activité physique réglementée. Si vous suivez correctement les instructions, l'annexe ne se rappellera jamais d'elle-même..

L'appendice a depuis longtemps perdu son objectif initial et est un rudiment.

  1. Informations générales sur l'opération
  2. Combien de jours faut-il pour récupérer complètement?
  3. Calendrier de récupération
  4. Détails de la question
  5. Mise en garde! Complications

Informations générales sur l'opération

L'intervention chirurgicale pour l'enlever est réalisée de deux manières:

  • - cavité - la cavité abdominale est coupée;
  • - laparoscopique - avec plusieurs minuscules incisions par lesquelles passe l'instrumentation. La période de rééducation après l'élimination de l'appendice avec la deuxième méthode est beaucoup plus facile en raison de la petite taille des points de suture et des lésions cutanées.

Dans les deux cas, une intervention chirurgicale se produit:

- introduction à l'anesthésie;

- couper et suturer les intestins et les vaisseaux sanguins;

- stress pour le corps.

La période de rééducation, comprenant:

- soins postopératoires du personnel médical - le patient est obligé de commencer une activité physique dans le délai prescrit, pour recevoir des médicaments pour éviter la septicémie.

- des analgésiques sont prescrits pour minimiser les accès de douleur vifs - d'abord sous forme d'injections, puis sous forme de comprimés.

- une alimentation spécialisée aide à réduire la charge sur les intestins traumatisés, à normaliser le fonctionnement du tube digestif.

- l'activité physique autorisée vous protégera du surmenage, stimulant simultanément l'apport sanguin et accélérant le métabolisme. La période de rééducation après l'ablation de l'appendice chez l'adulte dépend du type de chirurgie pratiquée, de la ressource individuelle du corps et d'autres nuances.

Important! La période de récupération est un moment nécessaire dans le traitement de l'appendicite; le succès à ce stade dépend principalement du patient, plutôt que du médecin.

Une fois l'opération terminée, le patient est transporté au service, où les ambulanciers paramédicaux surveillent le rétablissement de l'état d'anesthésie et les complications possibles. En cas de dépassement positif de cette étape, après huit heures, le patient doit se lever doucement et bouger dans son lit..

Au début du parcours de rééducation, le patient reçoit des anesthésiques, des antibiotiques, la mobilité est sous la supervision d'infirmières.

Combien de jours faut-il pour récupérer complètement?

La méthode de la laparoscopie est possible en cas d'inflammation non compliquée et en l'absence de contre-indications à son utilisation. Le patient pourra se lever vingt-quatre heures après l'opération. Avec un bon déroulement de la période de récupération, il est libéré du troisième au septième jour. La rééducation complète sera de deux, dans de rares cas quatre semaines.

La chirurgie de la cavité est plus difficile, en particulier avec la péritonite, et la rééducation prend plus de temps - généralement trente jours. Si des problèmes imprévus surviennent, cela peut prendre jusqu'à six mois.

Calendrier de récupération

Dans les vingt-quatre premières heures - à jeun, plus tard - le respect le plus strict de la prescription diététique: cinq à six fois par jour, fractionnée. Nourriture - gelée, bouillons légers, lait aigre, uniquement à l'état chaud. Les produits qui causent des ballonnements sont interdits - haricots, chou, liquide avec gaz, viandes fumées, salinité, marinades.

L'option de cuisson préférée est la vapeur. Après avoir mangé, le repos est nécessaire pour que le corps dirige toutes les forces disponibles pour digérer la nourriture reçue. Il est nécessaire de contrôler le nettoyage normal de l'intestin. Constipation - obstruction intestinale après une intervention chirurgicale mal réalisée.

Au cours du premier mois, la meilleure option nutritionnelle est la nourriture bouillie en purée. En cas de constipation, la prescription diététique est recommandée pour être suivie avec un soin particulier.

Important: l'alcool est interdit pendant quelques mois après le retrait de l'appendice en l'absence de complications. Dans la population masculine, la difficulté de la phase de récupération réside dans le rejet de l'alcool et des aliments surchargés..

Charge physique. Après l'opération, une personne est obligée de bouger un peu, la violation de l'intégrité des vaisseaux sanguins entraîne une augmentation de la coagulabilité du sang et la formation de caillots sanguins.

Détails de la question

De nombreux experts médicaux affirment que les charges de dosage aident à éliminer la plupart des problèmes pendant la récupération. La thérapie par l'exercice fait partie intégrante de la méthodologie de la période de rééducation.

Associé à la physiothérapie, il améliore les échanges entre tous les systèmes du corps, active la circulation sanguine, tonifie les systèmes musculaire et vasculaire. Au lit, la personne commence à faire de l'exercice. Cela peut être - flexion des membres inférieurs - dans les articulations du genou, rotation des pieds et des mains, respiration correcte; autres exercices non liés au fonctionnement de la presse abdominale.

Trois jours plus tard, le patient est autorisé à se lever. Obligatoire dans les sous-vêtements bandages. Vous devez protéger votre estomac de tout effort excessif - avec une quinte de toux et autres. L'augmentation des charges est lente. Pendant les deux à trois premiers mois, la randonnée est la meilleure méthode de récupération..

N'oubliez pas le renforcement général du système immunitaire. Le médecin peut prescrire des médicaments spécialisés pour l'augmenter.

Il est interdit de soulever des objets lourds pesant plus de trois kilogrammes.

Il n'est pas recommandé d'effectuer des travaux liés à l'application d'efforts et de tension du corset musculaire dans l'abdomen.

Il est recommandé de nager dans la piscine.

Mise en garde! Complications

Complications possibles:

- conservation à long terme des températures élevées (trente-huit degrés ou plus);

-les sutures appliquées peuvent se séparer, les bords de la plaie seront compactés;

- sensations douloureuses dans l'abdomen;

Les complications ci-dessus sont très probables dans le cas d'un appendice purulent, la libération du contenu de l'appendice enflammé dans la cavité péritonéale.

Si un enfant a mal au ventre, il se plaint de douleurs dans la région du nombril - ne reportez pas une visite chez le médecin. Mieux vaut le laisser être examiné par des experts et donner une conclusion précise.

Selon les critiques de personnes qui ont subi une coupure d'appendicite, un test sanguin peut montrer ce qui se passe dans le corps. Des premières douleurs à la péritonite, le développement se fait en très peu de temps. N'hésite pas!

Le principe de base de la période de rééducation est positif et protecteur de l'environnement proche. Prenez soin de vos proches.

Appendicite: comment reconnaître, symptômes, premiers soins (vidéo)

L'appendicite est une inflammation de l'appendice, dont la tâche principale est censée protéger l'intestin grêle des bactéries qui peuplent le caecum. Distinguer l'appendicite aiguë et chronique.

De quel côté de l'appendicite?

Tout d'abord, il convient de comprendre que l'appendicite est un processus inflammatoire dans un organe appelé l'appendice. Il est situé dans la partie inférieure de l'intestin. Dans des conditions normales, il ressemble à un petit tube dont la longueur varie de 50 à 150 mm. Le diamètre ne dépasse pas 10 millimètres. Il n'a pas de passage traversant, bifurque du caecum.

L'appendice est situé dans le bas de l'abdomen, du côté droit. Il est proche de la région de l'aine, une douleur aiguë s'y produit. Les causes de l'appendicite n'ont pas encore été soigneusement étudiées, les médecins déterminent un certain nombre de facteurs qui provoquent le développement d'une pathologie. Par conséquent, si des symptômes d'appendicite sont détectés, vous devez immédiatement consulter un médecin et vous préparer à la chirurgie..

Appendicite aiguë

Appendicite aiguë - inflammation aiguë de l'appendice - l'une des maladies les plus fréquentes et les plus redoutables de la cavité abdominale à tout âge.

Elle est causée par une infection polymicrobienne (staphylocoque, streptocoque, Escherichia coli, diplocoque, parfois anaérobies), qui est introduite dans la paroi de l'appendice directement à partir des intestins ou par les voies lymphatiques des organes voisins et du sang (avec angor).

Le danger d'appendicite aiguë est que le processus inflammatoire se développe souvent rapidement et peut faire fondre la paroi de l'appendice au cours des premier ou deuxième jours, perforer la cavité abdominale libre avec pour résultat une péritonite purulente diffuse. Au mieux, une infiltration appendiculaire et un abcès se forment; la gangrène et la perforation de l'appendice peuvent se développer dès le premier jour de la maladie.

Symptômes de l'appendicite aiguë

Le plus souvent, l'appendicite commence par une douleur autour du nombril, qui se propage ensuite au bas de l'abdomen à droite. La douleur augmente généralement en intensité en 12 à 18 heures et devient finalement insupportable.

  • tension musculaire dans la région iliaque droite à la palpation
  • une augmentation du syndrome douloureux pendant plusieurs heures
  • la douleur augmente avec la toux, la marche et d'autres mouvements brusques
  • la nausée
  • vomissement
  • perte d'appétit
  • augmentation de la température
  • constipation ou diarrhée
  • non-évacuation des gaz

Diagnostic de l'appendicite

La douleur de l'appendicite peut évoluer avec le temps, il peut donc parfois être difficile de poser un diagnostic d'appendicite. De plus, des douleurs abdominales peuvent survenir en raison de divers problèmes de santé en plus de l'appendicite.

Comment déterminer s'il s'agit d'une appendicite?

1. Toux. S'il s'agit d'une appendicite, la douleur du côté droit de l'abdomen s'aggravera..

2. Allongé sur le côté gauche, appuyez légèrement votre paume sur le point sensible, puis retirez rapidement votre main. Avec l'appendicite, la douleur deviendra plus forte en ce moment même..

3. Roulez sur votre côté gauche et étirez vos jambes. Avec l'appendicite, la douleur s'aggravera.

Que faire avec l'appendicite?

Si vous suspectez une appendicite, appelez une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous ne pouvez pas prendre d'analgésiques, d'absorbants ou de tout autre médicament, mettre des lavements. L'automédication peut modifier les symptômes, rendant l'appendicite plus difficile à identifier.

Vous ne pouvez pas exercer une forte pression sur votre estomac et essayer de ressentir ce qui est malade là-bas. En raison du fort impact, l'appendice peut éclater. Cela entraînera des complications..

Comment traiter l'appendicite aiguë?

La seule méthode fiable de traitement de l'appendicite aiguë est une opération urgente et opportune (quelle que soit la durée de la maladie). La seule contre-indication à la chirurgie est la présence d'un infiltrat, dans ces cas, le patient doit être traité de manière conservatrice dans un hôpital chirurgical.

Appendicite chronique

Distinguer l'appendicite chronique récurrente et l'appendicite chronique primaire. L'appendicite récurrente se développe après une crise d'appendicite aiguë, chronique primaire - en l'absence de crise aiguë précédente.

Symptômes d'appendicite chronique

Une appendicite chronique peut survenir chez un patient qui n'a pas subi de chirurgie, ainsi que chez ceux qui ont subi une intervention chirurgicale pour enlever l'appendice (s'il y a des restes de l'appendice).

Tout d'abord, l'appendicite chronique se distingue de l'appendicite aiguë par une intensité réduite des symptômes, effacés par l'évolution. Le patient se plaint d'une gêne et d'une douleur sourde et douloureuse dans le côté droit, dans la région iliaque (bas de l'abdomen à droite). La douleur peut être permanente ou se produire périodiquement. En outre, le patient éprouve des nausées ou des vomissements, des ballonnements et des flatulences.

La fonction intestinale peut être perturbée sous forme de constipation ou, au contraire, de diarrhée. Symptômes cliniques peu fréquents et plus rares:

  • Mictions fréquentes accompagnées de douleur.
  • Douleur lors d'un examen vaginal par un gynécologue.
  • Douleur lors des selles ou examen rectal

Traitement de l'appendicite chronique

En cas d'antécédent d'au moins une crise d'appendicite aiguë, un traitement chirurgical est indiqué afin d'éviter la possibilité de récidive d'une crise aiguë..

Lisez les dernières nouvelles de l'Ukraine et du monde sur la chaîne UNIAN dans Telegram

uCrazy.ru

  • Connectez-vous avec les réseaux sociaux
  • enregistrement
  • Mot de passe oublié?

La navigation

  • Jeux 3D
  • Photofonctions
  • Collections de photos
  • GIF
  • Démotivateurs
  • Vidéo
  • Célébrités
  • Intéressant
  • Films et bandes-annonces
  • Blagues et histoires
  • Haute technologie
  • Auto / Moto
  • sport
  • La musique
  • Jeux flash et vidéos
  • Des trucs
  • Animaux
  • Entre de bonnes mains
  • Étain
  • Filles
  • Compétition
  • Actualités du site
  • Jeux en ligne
  • Publicité sur le site Web

MEILLEUR DE LA SEMAINE

  • Coups candides de matures.
  • Pieds ensemble, pieds écartés
  • Quelques photos
  • petit calibre
  • Bredzona
  • Photos
  • Quelques photos
  • devoirs
  • EroTels
  • Corps
  • Quelques photos pour les réglages.
  • Alors tellement de photos
  • devoirs
  • Alors tellement de photos
  • Tantes
  • Quelques photos
  • Bredzona
  • Quelques cartes un peu vulgaires.
  • Photos
  • comme ça
  • Il y a encore mieux!

ENTREVUE

MAINTENANT EN LIGNE

  • 29 utilisateurs

LE CALENDRIER

C'est mon anniversaire aujourd'hui

Appendicectomie - vidéo

L'appendicectomie est l'une des opérations les plus courantes en pratique chirurgicale. L'indication en est une appendicite aiguë et chronique, ainsi que des tumeurs de l'appendice.

L'opération est généralement réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie est rarement utilisée, principalement chez les enfants..

Avez-vous aimé le post? Partage avec tes amis!

commentaires

Les meilleurs articles de cette section

  • GIFs d'étain +25
  • GIFs d'étain +25
  • GIF
  • GIFs d'étain +25
  • GIFs d'étain +25
  • GIFs d'étain +25
  • GIFs d'étain +25

Information

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser leurs commentaires CRAZY.
Veuillez suivre la procédure d'inscription simple ou vous connecter en utilisant votre nom d'utilisateur. Vous pouvez également accéder au site en utilisant un profil existant sur les réseaux sociaux (Vkontakte, Odnoklassniki, Facebook, Twitter et autres)

Le site uCrazy.ru peut contenir des informations interdites à la visualisation par des mineurs, conformément à la législation de la Fédération de Russie. Nous vous déconseillons fortement de consulter le matériel du site pour les personnes de moins de 18 ans.

En cliquant sur le bouton "Continuer la navigation", vous confirmez ce qui suit:

1. J'ai 18 ans ou plus et j'accède au site Web uCrazy.ru en étant pleinement conscient qu'il peut contenir des éléments destinés uniquement à un public adulte;

2. J'ai moi-même (a) choisi (a) et confirme que je ne ferai aucune réclamation auprès de l'administration du site si je trouve le matériel présenté sur le site esthétiquement et moralement inacceptable, ou offensant pour moi-même;

3. si les documents que je regarde sont destinés à un public adulte, je ne les montrerai pas à des personnes de moins de 18 ans;

Opération pour enlever l'appendicite, vidéo, combien de temps rester à l'hôpital après

L'appendicectomie est le nom d'une opération pour enlever l'appendice du caecum. Pour la première fois, l'appendice a été coupé il y a plus d'un siècle, mais il y a encore des questions sur le mécanisme de formation de l'inflammation. L'appendice est un organe rudimentaire, mais en raison de la présence de tissu lymphoïde, il participe aux processus immunologiques, sert de compartiment à la microflore intestinale saine. Dans certaines circonstances, les micro-organismes pathogènes commencent à se multiplier dans cet appendice, ce qui provoque un processus inflammatoire. En médecine traditionnelle, le seul moyen de traiter l'appendicite aiguë consiste à retirer l'appendice uniquement par chirurgie..

Indications de la chirurgie

Au cours des 20 dernières années, l'appendice enflammé du caecum a été excisé un peu moins fréquemment en raison d'une diminution naturelle de la morbidité, de la transition du processus vers une appendicite chronique et de nouvelles méthodes d'examen. Le temps nécessaire pour effectuer des mesures de diagnostic pour détecter l'inflammation dans les cas classiques ne dure pas si longtemps, car chaque minute est précieuse en raison du risque élevé de décès. Il y a des moments où la taille de l'appendice, sa localisation dans la cavité abdominale et la présence de coudes ont des caractéristiques individuelles et ne correspondent pas aux normes standard. Ensuite, le diagnostic est difficile et le médecin est obligé de prendre le risque d'une intervention chirurgicale pour retirer l'appendice du caecum.

La chirurgie est nécessaire s'il y a certains signes d'appendicite et des tests de laboratoire confirment le diagnostic. Le stade aigu de la maladie est caractérisé par:

  • fièvre pendant au moins 6 heures (en l'absence de signes de SRAS);
  • augmentation de la douleur dans tout l'abdomen, dans l'hypochondre droit, le bas du dos;
  • nausée et vomissements;
  • la diarrhée.

La présence d'une douleur coupante à la palpation par le chirurgien de la région iliaque de droite indique une appendicite aiguë. Ce symptôme n'est pas toujours présent en raison des caractéristiques anatomiques du corps et du degré de développement du processus infectieux..

Méthodes de laboratoire pour détecter la maladie:

  • analyse sanguine générale;
  • examen gynécologique pour les femmes;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • laparoscopie diagnostique;
  • Examen aux rayons X.

L'opération pour enlever l'appendice est également prescrite dans les situations où un diagnostic détaillé a été effectué, éliminant la présence d'autres maladies, et l'appendicite aiguë n'a pas été finalement confirmée. L'exception concerne les cas d'infiltration dans la fosse iliaque droite, dans lesquels l'ablation de l'appendice du caecum n'est prescrite qu'après plusieurs mois de traitement conservateur.

Se préparer à la chirurgie

L'opération d'élimination de l'appendicite a lieu dans les 2 premières heures après le diagnostic. Dans les 12 heures suivant le début de la première attaque, le processus infectieux couvre toutes les parois de l'appendice, qui sont capables de s'effondrer en un jour, ce qui fait que le contenu intestinal se répandra sur la cavité abdominale. Ceci est lourd de conséquences graves, telles qu'une péritonite, un abcès épididyme, une intoxication sanguine, une septicémie, une inflammation de la veine porte du foie et la mort. Un autre type de complication est la formation d'un phoque dans la région de l'appendice du caecum et des tissus adjacents. Dans ce cas, la maladie se transforme en appendicite chronique avec des douleurs régulières. Dans les deux situations, l'ablation de l'épididyme enflammé est recommandée, car le rapport entre les bénéfices de cet organe et le risque de développer des complications mortelles est très défavorable.

La préparation préopératoire consiste à réaliser:

  • analyse générale de l'urine et du sang;
  • radiographie pulmonaire;
  • retrait d'un électrocardiogramme;
  • rasage et désinfection de l'abdomen jusqu'à la région pubienne;
  • l'utilisation d'une sonde pour l'aspiration du contenu de l'estomac.

L'élimination de l'appendicite est réalisée sous anesthésie péridurale ou sous anesthésie générale. Un tube respiratoire spécial est inséré dans le patient pour l'intubation trachéale. Aujourd'hui, il existe du propofol, du sévoflurane, du midazolam pour soulager la douleur. Grâce à l'utilisation de médicaments modernes, l'anesthésie se déroule sans complications, permettant une sortie rapide de l'anesthésie.

Combien de temps dure l'opération et types d'appendicectomie

Il existe 3 types de chirurgie de l'appendicite:

1. La chirurgie de la cavité est réalisée sous anesthésie générale. En fonction de la localisation de l'appendice et du degré de son inflammation, une méthode ouverte le long d'une incision oblique, une laparotomie longitudinale ou une méthode transversale est utilisée. Dans le premier cas, le chirurgien fait une incision de 7 à 8 cm le long d'une trajectoire passant par un point situé à la frontière entre la troisième ligne externe et médiane reliant le nombril à l'apex antérieur de l'ilion à droite. Dans le second cas, la peau recouvrant la cavité abdominale inférieure est coupée de 15 à 20 cm le long du bord du muscle droit droit. La méthode transversale implique une dissection horizontale du tiers moyen de l'abdomen.

Après avoir pratiqué l'incision, le chirurgien tire doucement la paroi antérieure du caecum hors de la plaie et effectue une appendicectomie antérograde. Cela signifie que l'extérieur de l'appendice est attaché avec une ligature puis excisé. Les situations ne sont pas rares lorsque l'appendice est difficile à retirer de la plaie en raison des adhérences ou de la localisation rétrocecale. Dans ce cas, une appendicectomie rétrograde est utilisée, dans laquelle le retrait de l'appendice est effectué à l'intérieur de la cavité abdominale, puis son mésentère est attaché avec une ligature. La durée de l'opération ne dépasse pas 2 heures. La durée de travail des chirurgiens dépend de la présence de complications.

2. La laparoscopie est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie péridurale. L'appendice enflammé est excisé à n'importe quel stade de la maladie, à l'exception de:

  • localisation rétrocécale du processus;
  • inflammation du dôme du caecum;
  • abcès de l'appendice;
  • signes de péritonite.

Lors de la chirurgie laparoscopique de l'appendicite, le chirurgien fait 3 petites incisions jusqu'à 1 cm à travers lesquelles des trocarts sont insérés. Tout d'abord, une seule incision est pratiquée dans la zone du nombril et un instrument avec une caméra vidéo est inséré à travers. Un examen détaillé de la cavité abdominale est effectué pour la présence de contre-indications à ce type d'intervention chirurgicale. Sur la base des données obtenues, l'appendice est excisé soit par laparoscopie, soit par la méthode abdominale.

Dans le cas de la méthode laparoscopique, l'appendice est serré à l'apex et le mésentère est retiré pour examen. En conséquence, un trou y est créé à l'endroit où l'appendice provient du caecum. Un fil médical est passé à travers le canal formé. Avec son aide, le mésentère et la base de l'appendice sont ligaturés en 2 endroits. Dans le futur, le processus est découpé avec un trocart en coupant le tissu entre 2 fils à la jonction avec le caecum. Le retrait de l'appendice prend en moyenne 40 minutes avec la laparoscopie.

3. L'appendicectomie transluminale est réalisée sous anesthésie locale ou sous anesthésie péridurale. Avec cette méthode, une opération pour enlever l'appendicite est réalisée en insérant des instruments flexibles dans les ouvertures naturelles du corps, puis à travers de petites incisions dans la paroi de l'organe interne. L'accès à l'appendice est possible par l'œsophage et l'estomac ou le vagin. C'est le type de chirurgie le plus rapide dans lequel l'appendice est excisé en 20-30 minutes.

Période de rééducation

Après l'opération de type abdominal, le patient passe environ une semaine à l'hôpital, si les complications ne se développent pas. Dans les premiers jours, les patients ressentent une douleur dans la plaie, la température monte parfois à 37,5 ° C. Après le retrait de l'appendicite aiguë avec un abcès d'apparition, un traitement antibiotique est prescrit et la plaie est drainée. Les pansements sont faits quotidiennement. Après le début du péristaltisme intestinal, les premières selles apparaissent, le médecin vous permettra de manger. Le processus de guérison se déroule plus rapidement avec peu d'activité physique du patient sous forme de marche à partir de 2 jours après l'opération, à la suite de laquelle des adhérences ne se forment pas. Le congé de maladie est délivré pour une période de 1 mois.

Après la laparoscopie, le patient récupère plus tôt. La durée du séjour à l'hôpital ne dépasse pas 3 jours. La période d'incapacité de travail est de 2 à 3 semaines. Avec l'appendicectomie transluminale, la récupération du corps est la plus rapide, il n'y a aucun défaut esthétique. La période postopératoire dure 1 à 2 jours.

Au cours de la semaine suivant la sortie de l'hôpital, il est interdit de soulever des charges de plus de 1 kg. Un effort physique intense ne peut commencer pas avant la formation de cicatrices denses (1 à 6 mois). Avant cela, il n'est pas recommandé de visiter les saunas et les bains, d'avoir une vie sexuelle. Il est conseillé de marcher quotidiennement au grand air à un rythme mesuré..

Complications postopératoires

Dans 7 à 10% des cas, les problèmes suivants se développent après l'ablation de l'appendicite:

1. L'apparition des adhérences. Après toute opération sur les organes abdominaux, des joints de tissu conjonctif peuvent se former entre eux. Les adhérences sont caractérisées par des symptômes tels que des douleurs tiraillantes, des ballonnements, des nausées et le développement d'une obstruction intestinale.

2. Saignement. Cette complication provient d'adhérences disséquées lorsque l'appendice est retiré et lorsque les sutures externes ou internes divergent.

3. Fièvre. La température corporelle normale est de 37,5 ° C dans les 3 premiers jours suivant la chirurgie. Si cet indicateur persiste pendant plus d'un mois, cela signifie la présence d'une infection. Le développement d'un abcès dans les tissus de la cavité abdominale est possible, ce qui nécessite une intervention chirurgicale répétée.

4. Péritonite. Si l'appendicectomie a été réalisée avec une appendicite chronique ou d'autres formes destructrices, il y a alors une inflammation de la membrane abdominale séreuse. Dans ce cas, une nouvelle opération est effectuée uniquement par la méthode laparotomie..

5. Hernie - prolapsus des parois des organes abdominaux lorsque les coutures internes sont écartées, ce qui provoque des douleurs. Dans ces circonstances, la chirurgie plastique utilisant une endoprothèse à mailles est indiquée..

Caractéristiques du régime après élimination de l'appendicite

À partir de 2 jours après la chirurgie, vous devez manger de la nourriture liquide en petites portions de 50 g, par exemple du yaourt et des compotes. Vers le troisième jour, la motilité intestinale commence à se rétablir, des aliments mous sont introduits sous forme de céréales liquides, de bouillon de poulet faible en gras, de poisson cuit à la vapeur et de galettes de viande, de légumes cuits. Les produits qui provoquent une fermentation et une formation accrue de gaz doivent être exclus, car cela augmente la douleur postopératoire. Il est nécessaire de boire beaucoup de liquides pendant la journée à raison de 30 ml pour 1 kg de poids corporel. Les épices, le sel, les aliments gras et fumés sont interdits..

Une semaine plus tard, les produits laitiers fermentés restants (kéfir, fromage cottage, lait) et 1 œuf à la coque par jour sont introduits dans l'alimentation. Dès 3 semaines après l'opération, des produits à base de farine, des bonbons sous forme de miel et des guimauves sont ajoutés. Après un mois d'adhésion au régime alimentaire après l'élimination de l'appendicite, il est permis de passer au régime alimentaire habituel, en faisant attention à la réaction du tractus gastro-intestinal.

Vidéo / Total 125075

  • Archive de films
  • Stars du cinéma et de la télévision

L'appendicite est une inflammation de l'appendice de l'intestin qui se produit lorsque la jonction est rétrécie. Dans ce cas, l'appendice est gonflé et doit être retiré de toute urgence. Sinon, l'appendice éclate, son contenu est versé dans l'espace rétropéritonéal et une péritonite se produit - une inflammation purulente aiguë qui peut entraîner la mort. Cependant, les scientifiques ne conseillent pas le retrait préventif de l'appendice: c'est l'une des parties importantes du système immunitaire, et les gens après l'avoir retiré sont plus susceptibles de tomber malades, par exemple, attraper un rhume.

"About the Most Important" - une émission quotidienne sur la santé.

Les scientifiques affirment qu'une heure par jour consacrée aux soins de santé peut prolonger la vie de 15 à 20 ans. La clinique de télévision "Sur le plus important" vous invite à passer cette heure ensemble et à prendre soin de votre santé au sérieux.

Chaque jour de la semaine, les meilleurs médecins praticiens de notre pays

  • donner des recommandations claires pour la prévention des maladies,
  • révéler les nuances des dernières méthodes de traitement,
  • démystifier les mythes nutritionnels,
  • tester des méthodes topiques de perte de poids,
  • étudier les anciennes et créer de nouvelles recettes cosmétiques,
  • répondre aux questions les plus douloureuses sur la santé.

Lorsqu'une maladie nous envahit, nous allons chez le médecin pour diagnostiquer et prescrire un traitement. Mais que faire si les médecins haussent les épaules? Et si vous avez réussi tous les spécialistes possibles, mais que le diagnostic n'a pas encore été posé? Et personne ne sait de quoi vous êtes malade... Dans ces cas, notre programme viendra à la rescousse.

Les visiteurs du site Russia.tv ont la possibilité de visionner les épisodes les plus importants de la semaine en cours. Si, pour une raison quelconque, vous avez manqué votre émission préférée, vous pouvez la regarder à toute heure du jour ou de la nuit sur notre site Web. être en bonne santé!

De premier plan:

Alexander Myasnikov - lundi, mardi, vendredi.

Chefs de programme:

La section «Santé des femmes», animée par Tatiana Shapovalenko et sa fille Natalia Tarasova - lundi; Mardi Mercredi;

Secrets of Longevity, animé par Vladimir Khavinson et Svetlana Trofimova - jeudi;

Rubrique de l'ophtalmologiste Dmitry Dementyev consacrée à la santé des organes de la vision - jeudi;

Rubrique "10 conseils du Dr Belenkov", animée par Yuri Belenkov - jeudi.

Olga Budina a animé le spectacle de 2012 à 2014.

Causes de l'appendicite chez les adultes et les enfants

Il faut savoir que l'appendicite est l'une des maladies les plus courantes dont le seul traitement est la chirurgie. Il peut être diagnostiqué chez un adulte et un enfant, même un nouveau-né. Il est important de comprendre ses causes pour prévenir un problème..

Qu'est-ce que l'appendicite

L'appendicite est un processus pathologique qui s'accompagne d'une inflammation dans l'appendice. L'appendice est ce qu'on appelle l'appendice du caecum, dont le but fonctionnel n'a pas encore été précisément établi. L'appendicite a diverses formes et stades qui caractérisent l'évolution de la maladie. Souvent, la gravité du syndrome douloureux dépend de la présence de complications qui se développent en raison d'une inflammation dans l'appendice..

Causes provoquant le développement d'une appendicite aiguë

Il convient de noter que l'appendice est enflammé pour de nombreuses raisons et que l'inflammation elle-même peut se manifester de différentes manières. À cet égard, les experts ont identifié un certain nombre des causes les plus courantes pouvant déclencher l'apparition de la maladie..

  1. La principale cause de l'appendicite est le blocage du processus intestinal avec le développement ultérieur de l'environnement bactérien dans cette zone. Le blocage est le processus d'un certain volume de composants pathogènes entrant dans le processus, qui forment un bouchon, à la suite duquel une obstruction intestinale est diagnostiquée. Les corps de blocage peuvent être: des dépôts fécaux (par exemple, représentés par des pierres), des composants étrangers qui ont été avalés, des formations oncologiques, etc. Après la formation d'un bouchon, une grande quantité de mucus s'accumule à la place de la congestion, qui est un environnement favorable à la reproduction des bactéries, puis développement de l'inflammation.
  2. La constipation fait également référence aux causes de l'appendicite à tout âge. Le mouvement lent des matières fécales à travers les intestins crée dans ce cas un bouchon de calculs fécaux.
  3. Une alimentation déséquilibrée est un facteur de risque de congestion intestinale. Un régime sursaturé en aliments protéinés et pauvre en fibres d'origine végétale est un chemin direct vers l'appendicite. Comme vous le savez, la fibre est un composant qui facilite le mouvement des matières fécales à travers les intestins, par conséquent, son manque rend difficile l'élimination des produits transformés. Dans une telle situation, les résidus alimentaires, les graines et les graines de plantes peuvent devenir le début de la formation d'un bouchon, cependant, avec une nutrition normale, il n'y a pratiquement aucun problème pour éliminer ces résidus..
  4. Des maladies complexes complexes associées à des processus inflammatoires dans le système vasculaire provoquent également une appendicite.
  5. Les parasites et les maladies infectieuses sont un autre facteur possible de la formation d'une inflammation dans l'appendice. Dans le cadre de certaines théories, on pense que des infections telles que la typhoïde peuvent provoquer le développement d'une appendicite, mais cette information pour le moment n'a aucune preuve.

Selon les médecins, il n'y a pas de différences fondamentales entre les causes de l'appendicite chez les enfants et les adultes. Cependant, nous pouvons parler de certaines caractéristiques de l'appendicite liées à l'âge chez les enfants..

Vidéo: à quelle fréquence l'appendicite aiguë se développe chez les enfants et à quel âge elle se produit

Facteurs à l'origine de la forme chronique

En règle générale, l'appendicite chronique est appelée une forme lente d'inflammation dans l'appendice. Dans le monde scientifique, il est courant de considérer l'appendicite chronique comme une maladie distincte. Dans certains cas, il est une conséquence du transfert d'une forme aiguë d'appendicite et se développe après la chirurgie. Plusieurs raisons expliquent la progression de l'inflammation «classique» vers la phase chronique, elles sont corrélées aux formes d'appendicite de type chronique. La condition la plus courante est la récidive de l'inflammation de l'appendice du caecum.

La douleur dans l'appendicite chronique peut survenir même si l'appendice a déjà été retiré. De telles sensations sont associées à un dysfonctionnement des organes internes, résultant d'une complication ou d'une exacerbation d'une maladie arrêtée plus tôt..

Les raisons suivantes peuvent être distinguées qui peuvent provoquer l'apparition d'une appendicite chronique:

  • la formation d'adhérences dans l'abdomen;
  • la présence de kystes;
  • plis de l'appendice;
  • troubles subsistant après une inflammation aiguë guérie.

Que peut-on faire pour la prévention

Comme vous le savez, le meilleur traitement pour toute maladie est sa prévention rapide. Dans cette condition, il existe un certain nombre de règles dont le respect permettra aux adultes et aux enfants de maintenir leur santé et de prévenir l'appendicite à tout âge. Ces mesures préventives comprennent:

  1. Attitude sérieuse et responsable envers la transformation des aliments, la préparation des aliments et l'hygiène personnelle. Les infections intestinales et les agents pathogènes peuvent provoquer une inflammation aiguë de l'appendice.
  2. Prévention et traitement rapide de la constipation intestinale afin d'éviter la formation de calculs fécaux. Dans cette condition, les parents doivent surveiller les selles de l'enfant et sa fréquence..
  3. La nécessité d'exclure les pelures, les graines et les graines rugueuses des fruits et des baies de pénétrer dans l'estomac. Ce facteur est considéré comme la condition indirecte la plus courante pour le développement de l'appendicite, en particulier chez les enfants..
  4. Choisir une alimentation équilibrée et riche en fibres.
  5. Effectuer régulièrement des exercices matinaux.

Vidéo: causes et manifestations de l'inflammation de l'appendice

Une maladie telle que l'appendicite peut survenir à pratiquement n'importe quel âge en raison de diverses raisons associées aux habitudes alimentaires, à la digestion et à la présence de maladies infectieuses et vasculaires. L'appendicite aiguë et chronique implique uniquement un traitement chirurgical chez les enfants et les adultes. Il est beaucoup plus facile de prévenir l'inflammation de l'appendice, en suivant des règles simples de prévention, et de prévenir l'apparition d'un processus pathologique.

J'ai souffert d'appendicite!

Pour beaucoup d'entre nous, à un moment donné, il est devenu difficile (et même dangereux) de vivre avec une appendice, et les chirurgiens nous ont aidés à nous en séparer..

Un groupe pour ceux qui sont fiers que leur appendice ait été excisé (c'est-à-dire pour tous ceux qui ont eu une appendicite), nous partagerons nos impressions après l'opération, qui ont quels points de suture, etc. :)

Appendicite, unissez-vous! Nous invitons tous les amis qui ont subi une chirurgie de l'appendice au groupe!

P.S. Amis, participants! Pzhlsta, ne m'écrivez pas personnellement avec des questions sur le diagnostic de l'appendicite! Si vous vous sentez vraiment mal, appelez une ambulance, elle diagnostiquera bien cette maladie. Bonne chance!

Symptômes de l'appendicite - vous trouverez ici la réponse à votre question principale.

Et rappelez-vous: un autodiagnostic prolongé peut vous conduire à un pathologiste, pas à un chirurgien.

Appendicite - ses symptômes et ses formes. Que faire si vous soupçonnez une appendicite.

La fréquence de cette pathologie est de 4 à 5 cas pour 1000 personnes. L'appendicite aiguë est courante et représente 80% de toutes les maladies chirurgicales de la cavité abdominale. Cette pathologie présente un danger particulier pour la vie du patient, car le fait de ne pas fournir une assistance en temps opportun entraîne le développement d'une péritonite diffuse.

Qu'est-ce que l'appendicite

Le processus inflammatoire dans l'appendice est principalement aigu; les formes chroniques de la maladie sont beaucoup moins fréquentes. Selon les études, cette pathologie est le plus souvent rencontrée par des personnes de moins de 35 ans. Le groupe à risque comprend les garçons et les filles âgés de 15 à 19 ans. L'appendicite ne survient pratiquement pas chez les enfants de moins de 1 an et après 50 ans, la maladie n'est enregistrée que chez 2% de la population.

La fréquence des cas d'appendicite rapportés a conduit au fait qu'en Allemagne (dans les années trente du siècle dernier), une opération de retrait de l'appendice a été réalisée dans la petite enfance. Dans le même temps, on croyait que l'appendice était un atavisme, dont on peut se passer. Plus tard, il a été possible d'établir que c'est la cause du développement de formes sévères d'immunodéficience..

Un danger particulier est posé par les situations où, avec un traitement intempestif, une rupture de l'appendice se produit. Dans ce cas, le contenu purulent pénètre dans l'espace rétropéritonéal, provoquant une image d '«abdomen aigu». Le retard dans de tels cas devient la cause du décès..

Le développement de l'appendicite: les principales causes

Bien que le développement de l'appendicite ait fait l'objet d'une étude détaillée, jusqu'à présent, la véritable cause de cette pathologie n'a pas été établie. Il existe de nombreuses théories qui expliquent en partie les causes de l'inflammation de l'appendice..

Théories courantes de l'appendicite:

lunWmerThvenSamSoleil
1234cinq67
8neufDixOnze1213Quatorze
15seize1718dix-neuf2021
22232425262728
2930
Variété de théorieAperçu des caractéristiques et brève description
MécaniqueLa théorie la plus courante. Ses adhérents expliquent le développement de l'appendicite comme conséquence de l'obstruction (blocage) de la lumière de l'appendice. Dans ce cas, le processus de drainage est interrompu et la pression monte à l'intérieur de l'appendice, avec une congestion capillaire et veineuse. Dans les zones d'ischémie apparues, la croissance des bactéries pathogènes augmente. Les facteurs provoquant ce processus sont:
  • développement de l'invasion helminthique;
  • constipation fréquente, due à la formation de calculs fécaux;
  • adhérences et changements cicatriciels dans l'intestin;
  • progression de la croissance tumorale (carcinoïde);
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques avec chevauchement de la lumière du processus.
Réflexe nerveuxLe spasme fonctionnel des artères, qui assurent le flux sanguin vers l'appendice, est un déclencheur du développement de l'appendicite. Cette situation entraîne une violation de l'écoulement de la lymphe et du sang veineux, qui devient la cause de processus stagnants. Les changements dystrophiques perturbent la fonction de barrière de l'épithélium muqueux. Pour cette raison, l'activation de la microflore pathogène se produit avec le développement ultérieur d'une inflammation non spécifique..
InfectieuxSur la base des études menées, il a été constaté que dans de nombreux cas, le risque de développer une appendicite augmente la microflore pathogène, opportuniste et pyogène (entérocoques, Klebsiella, streptocoques, staphylocoques). Cependant, on ne sait toujours pas lequel d'entre eux dans la très grande majorité des cas provoque le processus aigu d'inflammation..
VasculaireExplique le développement de l'appendicite par la survenue de maladies systémiques (vascularite) ou la présence d'un spasme des vaisseaux sanguins. Sous l'influence d'une raison ou d'une autre, un gonflement de l'épithélium muqueux avec congestion veineuse se produit.

Les principales formes d'appendicite

Selon l'évolution de l'appendicite, deux formes principales sont distinguées:

  • Tranchant. Il se caractérise par un développement rapide avec douleur, nausées et vomissements. Dans certains cas, il y a une augmentation brutale de la température du corps. Pour soulager l'état du patient, il est mis au lit, après quoi une équipe d'ambulances est appelée pour une hospitalisation, suivie d'une thérapie opérationnelle.
  • Chronique. Se produit dans de rares cas, mais ne présente pas moins de danger pour le patient. Cela est dû au fait qu'à tout moment, l'appendicite peut se faire sentir par le développement de complications graves. La forme chronique survient si les symptômes de l'appendicite aiguë passent rapidement ou sont mal exprimés et disparaissent au bout d'un moment. Dans ce cas, des douleurs et une sensation d'inconfort peuvent apparaître périodiquement après avoir mangé, un travail physique intense ou lors d'une longue marche. En fin de compte, pour éliminer cette condition pathologique, il est nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale..

De plus, il existe plusieurs types d'appendicite aiguë, qui sont ses stades (passant l'un dans l'autre). Ils se distinguent par la gravité de l'évolution et la symptomatologie du tableau clinique..

Sur cette base, les étapes suivantes du processus inflammatoire dans l'annexe sont distinguées:

  • Catarrhal. La présence d'un œdème de l'épithélium muqueux tapissant la partie interne de l'appendice provoque un rétrécissement de la lumière de l'entrée de l'appendice. Cela conduit à une augmentation de sa taille avec le développement d'un syndrome douloureux modérément sévère et une légère manifestation de troubles dyspeptiques (sécheresse de la muqueuse buccale, nausées, augmentation de la production de gaz). Parfois, cette situation est résolue d'elle-même si une personne a une bonne immunité, à la suite de laquelle le processus inflammatoire s'arrête et disparaît de lui-même. Sinon, après 6 heures, la forme catarrhale passe à l'étape suivante..
  • Purulent. Avec le passage de l'appendicite à ce stade, le processus inflammatoire se propage à toutes les membranes de l'appendice. Le contenu purulent s'accumule dans la cavité de l'appendicite, en raison de laquelle les sensations de douleur sont localisées, situées dans la région iliaque droite. Dans ce cas, le tableau clinique est complété par des symptômes tels que la faiblesse, une augmentation de la température corporelle avec des manifestations de fièvre. Cette étape dans le temps peut durer jusqu'à 24 heures.
  • Gangreneux. Les manifestations cliniques de l'appendicite gangréneuse sont enregistrées pendant 2 ou 3 jours (à partir du début du développement de la pathologie). Il se caractérise par le développement d'un processus nécrotique avec des dommages à toutes les couches de l'appendice, ainsi qu'aux terminaisons nerveuses et aux vaisseaux qui s'y trouvent. Parfois, ce processus s'accompagne d'une diminution de la gravité des manifestations cliniques du «bien-être imaginaire». Le patient note un soulagement et la fausse impression est créée qu'il se rétablit. Cela est dû à la nécrose du tissu nerveux.

À ce stade, les patients notent une faiblesse progressive, car la dégradation des tissus provoque une intoxication générale du corps. Dans certains cas, la température corporelle atteint des niveaux critiques, une diminution de la pression artérielle est observée et le nombre de battements cardiaques augmente. La survenue de vomissements répétés complète le tableau clinique avec des symptômes de déshydratation.

  • Phlegmoneux. L'un des stades les plus sévères de l'appendicite, qui s'accompagne non seulement de l'apparition de contenus purulents, mais également du développement d'érosions et d'ulcères sur les parois intestinales. Cela augmente le risque de perforation suivie de la pénétration du contenu purulent dans l'espace rétropéritonéal. Avec cette forme chez le patient, dans un contexte de douleur intense, tous les symptômes supplémentaires acquièrent une teinte prononcée.
  • Perforé. La violation de l'intégrité de l'appendice provoque la propagation du contenu purulent à travers les couches du péritoine. Dans ce cas, une faiblesse sévère s'accompagne de confusion et d'une forte baisse de la pression artérielle. Une diminution de la douleur ou son absence complète devient un signe alarmant. Si à ce moment l'intervention chirurgicale n'est pas réalisée, cette condition entraînera la mort..
  • Symptômes de l'évolution de la maladie

    La douleur est le symptôme dominant de l'appendicite. Dans la très grande majorité, son apparition se produit en fin d'après-midi ou la nuit. En même temps, il peut bouger et selon le stade du processus, son intensité diffère.

    Le syndrome de la douleur se manifeste le plus souvent comme suit:

    • des sensations initialement douloureuses apparaissent dans l'épigastre et sont insignifiantes;
    • une sensation d'inconfort et de tiraillements après 6 heures de passage dans la région iliaque (à droite);
    • par la suite, le caractère renversé rend difficile l'établissement du lieu de localisation de la douleur chez le patient;
    • une sensation d'inconfort accrue pousse le patient à tenir le côté droit de l'abdomen avec sa main;
    • une diminution de l'intensité suggère le développement d'une forme gangreneuse d'appendicite.

    En plus des symptômes de douleur, le processus d'inflammation de l'appendice s'accompagne des signes supplémentaires suivants:

    • l'indicateur de température monte à des nombres subfébriles (37-37,5 ° C);
    • la détérioration du bien-être général entraîne une faiblesse progressive et une perte d'appétit;
    • l'apparition de nausées et de vomissements, qui n'apportent pas de soulagement;
    • dans certains cas, des selles molles ou de la constipation surviennent.

    Appendicite suspectée - que faire

    Les praticiens du domaine de la chirurgie sont du même avis que toute douleur dans la région iliaque droite n'exclut pas la présence d'une appendicite. Si une personne à domicile ou pendant les heures de travail découvre la manifestation simultanée de plusieurs signes d'inflammation de l'appendice, il devient nécessaire d'appeler d'urgence une équipe médicale. Après cela, il est conseillé de prendre une position horizontale dans la position la plus confortable. Le patient ressentira un peu de soulagement s'il adopte la position «embryon» (couché sur le côté, tirez ses jambes vers la poitrine autant que possible).

    De plus, il existe la liste suivante de recommandations, qui ne peuvent pas être faites si une appendicite est suspectée:

    • Refusez temporairement de manger de la nourriture, car l'opération sera effectuée dès la confirmation du diagnostic. L'introduction de l'anesthésie après un repas peut provoquer un certain nombre de réactions négatives en période postopératoire..
    • Afin de ne pas masquer le tableau clinique, évitez de prendre des analgésiques et des antispasmodiques. De plus, vous ne devez pas prendre de laxatifs et de médicaments pour les intestins et l'estomac. En outre, vous ne devez pas utiliser de décoctions et d'infusions en utilisant la recette de la médecine populaire.
    • Un danger particulier est l'application d'un coussin chauffant chaud et l'application de compresses chauffantes. Cela intensifiera le processus d'inflammation..

    Examen et diagnostic de l'appendicite

    Pour confirmer le diagnostic d'appendicite, les plaintes du patient sont initialement entendues.

    Après cela, un examen est effectué, au cours duquel le médecin prête attention aux indicateurs suivants:

    • Position du patient. Il prend généralement une position couchée et ses mouvements sont limités, car la marche provoque une sensation de douleur intense, irradiant vers la région pelvienne ou la jambe.
    • Peau. Ils acquièrent une apparence pâle, parfois avec une teinte grisâtre. Un revêtement gris se forme à la surface de la langue, il devient enduit.
    • Rythme cardiaque. La fréquence cardiaque rapide peut atteindre 100 à 110 battements par minute.

    Un point important du diagnostic est l'examen par palpation. Avec un processus inflammatoire dans l'appendice, les muscles abdominaux sont tendus, ils sont légèrement gonflés. Le carré inférieur droit identifie la douleur et la tension musculaire. De plus, il existe un certain nombre de complexes de symptômes confirmant la présence d'une appendicite..

    Ils sont nommés d'après les noms des scientifiques qui ont mené des recherches dans ce sens:

    • Shchetkin-Blumberg. Après avoir appuyé sur la projection de la région iliaque droite, le médecin retire brusquement le bras. Si le patient a une appendicite, cette manipulation s'accompagne d'une douleur accrue.
    • Sitkovsky. Lorsque vous essayez de rouler sur le côté gauche, il y a une augmentation de la douleur, qui s'explique par la tension et le déplacement du caecum.
    • Obraztsova. Le syndrome douloureux augmente lorsque vous appuyez sur le côté droit de l'abdomen tout en soulevant la jambe droite.
    • Kocher. Le symptôme est caractérisé par un mouvement progressif de la douleur de la région épigastrique vers le côté droit de l'abdomen. Cela se produit dans l'intervalle de 1 à 3 heures..
    • Razdolsky. Taper sur la paroi abdominale augmente le syndrome douloureux du côté droit.
    • Voskresensky. Pour ce faire, la chemise du patient est tirée sur l'abdomen et on lui demande d'expirer. Les mouvements de glissement effectués à la surface de l'abdomen s'accompagnent d'une douleur accrue.

    En raison du fait que le tableau clinique avec appendicite a diverses formes et manifestations, dans certaines situations, des mesures diagnostiques supplémentaires sont utilisées pour obtenir plus d'informations sur l'état du patient. Ainsi, avec un test sanguin de laboratoire, une leucocytose est notée. Le nombre de leucocytes dépasse 9x10 au 9ème degré. Il y a également un changement dans la formule des leucocytes, c'est pourquoi de jeunes formes de leucocytes sont trouvées dans l'étude d'un frottis sanguin. Il y a une diminution du nombre de lymphocytes (lymphocytopénie).

    Dans certains cas, les procédures de diagnostic suivantes sont prescrites:

    • Ultrason. Ce n'est pas la manière la plus informative de confirmer le diagnostic d'appendicite. Avec une forme catarrhale, son efficacité est de 30%, et avec des processus destructeurs, le contenu de l'information est à moins de 80%. Sur le moniteur, le processus est visualisé sous la forme d'un tube aux parois épaissies. En cas de perforation de l'appendice, la présence de fluide est visible sur l'écran, mais le processus devient invisible..
    • Laparoscopie. La méthode permet non seulement de confirmer le diagnostic, mais aussi, si nécessaire, d'effectuer une appendicectomie. Pour ce faire, utilisez un appareil spécial, un laparoscope, qui est équipé d'un tube flexible avec un système optique à l'extrémité. Il est injecté par une petite ponction, et l'état des organes derrière le péritoine est affiché sur un écran d'affichage. Les signes caractéristiques du processus inflammatoire sont l'hyperémie et l'épaississement du processus lui-même. Un examen réussi de l'état de l'intestin vous permet de différencier le diagnostic de l'ulcère gastroduodénal, qui présente des symptômes similaires.
    • CT scan. Malgré le caractère informatif de la technique, elle est rarement utilisée, car toutes les cliniques ne sont pas équipées d'un tel appareil..

    Les tactiques de traitement du processus inflammatoire

    L'appendicite aiguë est une pathologie qui ne peut être éliminée que par un traitement opérable. L'appendicectomie est réalisée de deux manières, en réalisant une opération classique à l'aide d'une incision abdominale ou à l'aide d'un appareil laparoscopique. Dans ce cas, une petite incision ou une ponction est utilisée pour insérer le tube laparoscopique..

    L'intervention chirurgicale utilisant une incision de cavité implique l'algorithme d'action suivant:

    • L'opération est réalisée sous anesthésie générale (intraveineuse ou inhalation). Anesthésie rachidienne moins utilisée.
    • Dans la projection de la région iliaque à droite, une incision oblique avec une dissection de la paroi abdominale est réalisée.
    • Une partie du caecum, ainsi que le processus, est enlevée à travers la plaie, suivie de l'imposition de pinces sur le mésentère. Cela vous permet d'éviter le développement de saignements..
    • Une suture en bourse est appliquée près de la base de l'appendice. Une fois la pince appliquée sur l'appendice, elle est coupée. Le moignon formé est traité avec des antiseptiques, ce qui empêche la propagation d'agents pathogènes bactériens pouvant pénétrer dans les intestins.
    • Tirer la suture de la bourse immerge le moignon formé dans le caecum, après quoi, pour des raisons de fiabilité, une suture supplémentaire est appliquée..
    • La suture de la plaie se termine par l'imposition d'un pansement stérile.

    La chirurgie pour enlever l'appendicite peut être réalisée à l'aide d'un laparoscope. Cela vous permet de minimiser les complications possibles dans la période postopératoire et de réduire la durée du processus de rééducation. Mais en même temps, l'appendicectomie de cette manière a une longue liste de contre-indications.

    Ceux-ci inclus:

    • maladies du cœur et des vaisseaux sanguins au stade de la décompensation;
    • trouble de la coagulation sanguine;
    • contre-indications strictes pour l'anesthésie générale;
    • si plus de 24 heures se sont écoulées depuis le début de l'appendicite aiguë;
    • si l'appendicite est passée au stade de la perforation (péritonite);
    • lorsque le patient présente des changements adhésifs ou cicatriciels dans la cavité abdominale.

    Lors de l'exécution d'une opération par la méthode laparoscopique, les étapes suivantes de l'opération sont observées:

    • L'anesthésie générale est utilisée pour soulager la douleur.
    • La chirurgie est réalisée à l'aide de 3 incisions. Après cela, des trous sont faits dans la paroi abdominale. Dans ce cas, 2 ponctions sont effectuées le long du caecum et 1 - dans la région pubienne.
    • Le dioxyde de carbone est fourni à l'une des sections. Il «soulève» la paroi abdominale, créant l'espace nécessaire à l'opération.
    • Des manipulateurs sont insérés dans les deux autres incisions. Toutes les manipulations sont effectuées sous grossissement, ce qui vous permet d'obtenir une grande précision d'intervention chirurgicale.
    • Une fois l'appendicite retirée, les manipulateurs sont retirés et le matériel de suture est placé le long des trous (généralement pas plus de 2 sutures).

    La situation est différente lors du choix d'une thérapie pour l'appendicite chronique. Dans ce cas, il est permis d'utiliser une méthode de traitement conservatrice utilisant des médicaments. Cela devient possible si les manifestations cliniques sont légères et les périodes d'exacerbation sont rares..

    Dans ce cas, les types de médicaments suivants sont prescrits:

    • Médicaments antispasmodiques (Platyphyllin, No-shpa, Spazmalgon ou Baralgin).
    • Médicaments qui augmentent le statut immunitaire du corps (Immunal, Imunofan).
    • Groupe probiotiques et prébiotiques (Linex, Lactobacterin ou Bifidumbacterin).
    • Complexes multivitaminés (Complivit, Centrum, Vitrum).
    • Médicaments qui améliorent le flux sanguin systémique (Trental, Pentoxifylline).

    Il est important de se rappeler que l'appendicite est une pathologie grave qui ne peut être éliminée que par chirurgie. Une tentative d'endurer la douleur ou de réduire sa manifestation à l'aide d'analgésiques peut entraîner divers types de complications et, dans les cas extrêmes, peut être fatale..