Prévention de l'appendicite

L'appendicite est la maladie abdominale la plus courante qui affecte tous les groupes d'âge. La raison est l'inflammation de l'appendice. Pour se débarrasser de l'appendice vermiforme enflammé, il est nécessaire d'effectuer une opération chirurgicale. La prévention de l'appendicite aiguë aidera à prévenir.

Les principales causes de la maladie:

  1. Blocage du passage du processus appendiculaire.
  2. Constipation (chronique).
  3. Inflammation des vaisseaux sanguins du processus appendiculaire.
  4. Maladies infectieuses du tractus gastro-intestinal.

La raison la plus courante pour laquelle l'appendice devient enflammé est l'obstruction de l'appendice. Il se produit en raison de l'accumulation de matières fécales solides, de l'ingestion d'objets étrangers, de la prolifération des ganglions lymphatiques, de tumeurs, parfois dues à des parasites dans le tractus gastro-intestinal (ascaris).

Les premiers symptômes de l'appendicite se manifestent par des sensations douloureuses au centre du péritoine, qui sont davantage localisées dans l'abdomen inférieur droit. Selon l'emplacement de l'appendice, la douleur peut se propager à la partie ombilicale, au haut de l'abdomen, aux reins, au bas du dos. La maladie ne répond pas au traitement; une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer l'appendice enflammé (appendicectomie). La prévention de l'appendicite aidera à éviter le développement de la maladie.

Rappel de prophylaxie pour les adultes

  1. Une alimentation équilibrée, manger une grande quantité de fibres (chou, légumineuses, carottes, concombres).
  2. Refus des aliments gras et frits malsains, restauration rapide.
  3. N'avalez pas de parties d'aliments qui entraînent des difficultés de digestion (cosses de graines, de fruits et de baies, peau épaisse et dure de légumes et de fruits).
  4. Consulter un gastro-entérologue annuellement (le médecin pourra déterminer à temps une augmentation de l'appendice chez l'adulte et l'enfant).
  5. Respecter les normes d'hygiène personnelle (se laver les mains avant de manger, après être allé aux toilettes, éviter les restaurants d'apparence suspecte).
  1. Après un traitement antibiotique, il est nécessaire d'effectuer un cycle de préparations contenant des lacto- et bifidobactéries vivantes afin de nettoyer le système digestif des composants agressifs (il existe un assortiment assez large dans le réseau de pharmacies).
  2. Ne pas consommer de produits alcoolisés (les composants agressifs irritent la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, ce qui contribue à la pénétration de bactéries nocives).
  3. Renforcer et maintenir l'immunité (l'inflammation de l'appendice se produit dans le contexte d'infections intestinales).
  4. Masser la cavité abdominale dans une institution spécialisée ou indépendamment (stimule la circulation sanguine et le processus digestif).

Le mémo est pertinent pour une utilisation non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Le respect des règles de base aidera à prévenir le développement de processus inflammatoires dans le corps..

Prévention pour les enfants

Chez les enfants de moins de deux ans, le syndrome d'appendicite aiguë est extrêmement rare (jusqu'à 5%). Cette tendance se développe en raison d'une nutrition particulière (la nourriture est écrasée, extrêmement équilibrée) et d'un meilleur travail du système digestif (la défécation est complète, rien n'obstrue la lumière du processus appendiculaire).

Pour que le bébé n'ait pas d'inflammation de l'appendice, vous devez:

  • Prendre des mesures préventives pour renforcer l'immunité. Dans l'enfance, les infections et les inflammations sont plus difficiles à porter. Il est impossible de diagnostiquer de nombreuses maladies à un stade précoce, des complications peuvent survenir, ce qui entraînera le développement d'une appendicite aiguë.
  • Assurez-vous que les enfants n'avalent pas les parties d'aliments difficiles à digérer (os, graines, pelures, cosses).
  • Interdire aux bébés de manger beaucoup de sucreries et de trop manger (des problèmes de défécation, de dysbiose, des vers peuvent se développer).

Si vous vous plaignez de douleurs abdominales, vous devez absolument consulter un pédiatre et un gastro-entérologue (parfois un examen chirurgical est nécessaire).

Mémo pour les femmes enceintes

Il est extrêmement difficile pour les femmes enceintes de comprendre par elles-mêmes que la gêne abdominale peut être liée à des symptômes d'appendicite aiguë. Pendant la gestation, le péritoine s'étire, des microfissures apparaissent, ce qui entraîne des douleurs. Dans sa forme avancée, la maladie se transforme en péritonite, ce qui est dangereux pour la mère et le bébé..

Pendant la grossesse, l'appendice peut devenir enflammé en raison de:

  1. Problèmes intestinaux. Le fœtus en développement appuie sur les intestins, les hormones produites ralentissent les processus digestifs, ce qui conduit à l'accumulation d'une grande quantité de matières fécales.
  2. Diminution de l'immunité. Le corps de la femme partage l'immunité avec l'enfant, le travail du système lymphatique diminue.
  3. Changements dans la position des organes internes. L'utérus élargi déplace d'autres organes abdominaux, le processus appendiculaire se plie, ce qui entraîne un blocage du passage.

Pour la prévention, il est conseillé aux femmes enceintes de manger plus souvent, par petites portions, de consommer plus de produits à effet laxatif et de se purifier. Vous pouvez nettoyer les intestins avec des lavements ou en mangeant des prunes, des betteraves et des pruneaux. Il est important de boire du kéfir la nuit - cela soulagera les brûlures d'estomac et détendra les parois intestinales.

Des mesures préventives sont strictement nécessaires. Les conséquences de l'appendicite sont extrêmement dangereuses, une péritonite peut se développer, une naissance prématurée, etc..

Nutrition préventive

Des habitudes simples peuvent aider à réduire la probabilité de développer une appendicite:

  1. Mâcher soigneusement les aliments.
  2. Prenez votre nourriture lentement.
  3. Divisez la nourriture en 4 à 5 petites portions par jour.
  4. Définir une plage horaire pour manger.
  5. Le soir, mangez au plus tard 2 à 3 heures avant le coucher (la nuit, le péristaltisme intestinal ralentit).
  6. Les collations doivent inclure des fruits et légumes riches en fibres.

Mémo de produits pour une alimentation quotidienne:

  • Pommes, poires (les poires doivent être consommées en petites quantités, car elles "renforcent");
  • Chou, concombres;
  • Tomates, carottes;
  • Légumineuses;
  • Baies fraîches et fruits secs;
  • Sarrasin, flocons d'avoine.

Il est également utile d'utiliser de l'huile de lin pour prévenir la constipation, pour nettoyer les intestins chez l'adulte et l'enfant à partir de 3 ans..

Recettes populaires pour la prévention

Les remèdes populaires composés d'herbes se sont avérés positifs. Certains gastro-entérologues et thérapeutes les conseillent pour la prévention.

Infusion d'estragon (estragon)

Verser une cuillère à soupe d'estragon sec (ou 2 cuillères à soupe L frais) avec un verre d'eau bouillante, laisser reposer 10-15 minutes, égoutter. Boire dans les 3 jours avant les repas. Les femmes enceintes et les enfants sont contre-indiqués.

Infusion de Clefthoof

1 cuillère à soupe. l. Versez 250 ml d'eau bouillante sur les feuilles sèches du sabot, laissez reposer une heure, filtrez. Prendre un quart de tasse 3 fois par jour avant les repas.

Infusion du brassard

25 g de manchette, 15 g de feuilles de fraises sèches versez 300 ml d'eau bouillante. Insister pendant 30 à 40 minutes, égoutter. Consommez 2 à 3 fois par jour.

Lait au cumin

Ajouter une pincée de graines de carvi à un verre de lait, faire bouillir pendant 1-2 minutes. Boire au chaud, 2-3 jours le soir, un verre avant les repas.

Infusion de trèfle blanc

10 g de trèfle blanc séché versez 50 ml d'eau bouillante. Insistez 20 minutes. Prenez 3 fois par jour. Le cours ne dure pas plus de 4 jours. Interdit aux femmes enceintes et aux enfants.

Jus de légumes

100 g de carottes, 50 g de concombre, 50 g de betteraves. Prendre dans les 10 jours à jeun. Nettoie parfaitement les intestins. Pour les enfants de 6 à 14 ans, réduisez la portion de 2 à 3 fois.

Il convient de rappeler que les remèdes populaires visent exclusivement la prévention! Il est strictement interdit de traiter l'appendicite à domicile en utilisant ces recettes. Aux premiers symptômes d'inflammation de l'appendice, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire. Plus l'opération est effectuée tôt, moins il y a de complications pour le corps..

Appendicite

L'appendicite est une inflammation de l'appendice (appendice). Cette pathologie est l'une des maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal. Selon les statistiques, l'appendicite se développe chez 5 à 10% de tous les habitants de la planète. Les médecins ne peuvent pas prédire la probabilité de son apparition chez un patient particulier, il n'y a donc pas grand intérêt à effectuer des études de diagnostic préventif. Cette pathologie peut se développer soudainement chez une personne de tout âge et sexe (à l'exception des enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge d'un an - ils n'ont pas d'appendicite), bien qu'elle se produise un peu plus souvent chez les femmes. La tranche d'âge la plus «vulnérable» des patients est de 5 à 40 ans. Avant 5 ans et après 40 ans, la maladie se développe beaucoup moins souvent. Jusqu'à 20 ans, la pathologie survient souvent chez les hommes et après 20 ans - chez les femmes.

L'appendicite est dangereuse car elle se développe rapidement et peut entraîner de graves complications (dans certains cas, potentiellement mortelles). Par conséquent, si vous soupçonnez cette maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin..

L'appendice est un appendice du caecum, qui est creux à l'intérieur et n'a pas de passage traversant. En moyenne, sa longueur atteint 5-15 cm, son diamètre ne dépasse généralement pas un centimètre. Mais il existe également des appendices plus courts (jusqu'à 3 cm) et longs (plus de 20 cm). L'appendice s'étend de la paroi postéro-latérale du caecum. Cependant, sa localisation par rapport aux autres organes peut être différente. Il existe les options de localisation suivantes:

  • La norme. L'appendice est situé dans la région iliaque droite (en avant de la section latérale, entre les côtes inférieures et les os pelviens). C'est la localisation la plus «réussie» du point de vue diagnostique: dans ce cas, l'appendicite est détectée rapidement et sans difficultés particulières. La localisation standard de l'appendice est observée dans 70 à 80% des cas.
  • Pelvien (descendant). Cette disposition de l'appendice est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. L'appendice est situé dans la cavité pelvienne.
  • Subhépatique (ascendant). Le sommet de l'appendice "regarde" la cavité sous-hépatique.
  • Latéral. L'appendice est situé dans le canal périocolique latéral droit.
  • Médian. L'appendice est adjacent à l'intestin grêle.
  • De face. L'appendice est situé sur la face antérieure du caecum.
  • Côté gauche. Il est observé avec une disposition en miroir des organes internes (c'est-à-dire que tous les organes qui devraient normalement être du côté droit sont du côté gauche, et vice versa) ou une forte mobilité du côlon.
  • Rétrocécal. L'appendice est situé derrière le caecum.

L'appendicite, qui se développe avec un emplacement standard de l'appendice, est appelée classique (traditionnelle). Si l'appendice a une localisation particulière, on parle d'appendicite atypique.

Rôle de l'appendice

Certains patients posent la question: si l'appendicite est une maladie assez dangereuse qui peut survenir chez n'importe quelle personne, il peut être conseillé de retirer l'appendice à des fins préventives afin d'éviter le développement d'une pathologie?

On pensait autrefois que l'appendice est un rudiment. Autrement dit, une fois que l'appendice avait un aspect légèrement différent et était un organe à part entière: les personnes qui vivaient dans les temps anciens mangeaient complètement différemment et l'appendice participait aux processus de digestion. À la suite de l'évolution, le système digestif humain a changé. L'appendice a commencé à être transmis à la progéniture à ses débuts et a cessé de remplir toutes les fonctions utiles. Au début du 20e siècle, les processus ressemblant à des vers ont même été supprimés chez les nourrissons - afin de prévenir l'appendicite. Ensuite, il s'est avéré que l'importance de l'appendice était largement sous-estimée. Les patients dont l'appendice était excisé dans l'enfance avaient une immunité considérablement réduite, ils souffraient de diverses maladies beaucoup plus souvent que d'autres. Ils avaient également des problèmes digestifs. Par conséquent, au fil du temps, les médecins ont abandonné la pratique consistant à retirer l'appendice à des fins préventives..

Les scientifiques modernes croient qu'il n'y a pas d'organes inutiles dans le corps humain, et si les rudiments continuent d'être transmis de génération en génération, cela signifie qu'ils remplissent certaines fonctions (sinon ils se seraient «éteints» il y a longtemps). S'ils ne dérangent pas le patient, il n'est pas nécessaire de les retirer à des fins préventives. Il existe plusieurs théories scientifiques concernant le rôle de l'appendice dans le corps humain moderne, dont les plus courantes sont les suivantes:

  • L'appendice fait partie du système immunitaire. La paroi de l'appendice contient une grande quantité de tissu lymphoïde qui synthétise les lymphocytes. Les lymphocytes sont des cellules sanguines qui protègent le corps des particules étrangères et des infections.
  • L'appendice aide à maintenir l'équilibre de la flore intestinale bénéfique. Les intestins sont habités par des micro-organismes impliqués dans les processus de digestion. Certains d'entre eux sont d'une utilité inconditionnelle et ne représentent en aucun cas une menace pour le corps. D'autres sont conditionnellement pathogènes, c'est-à-dire qu'ils ne deviennent dangereux que si un certain nombre de conditions sont remplies. Dans un corps sain, l'équilibre nécessaire est maintenu entre tous les micro-organismes. Avec le développement de maladies infectieuses du tractus gastro-intestinal (salmonellose, giardiase, dysenterie, infection à rotavirus, etc.), cet équilibre est perturbé, à cause duquel les processus digestifs souffrent. Certains scientifiques pensent que des bactéries bénéfiques vivent également dans l'appendice, où elles sont protégées des effets des infections. En raison de maladies, des micro-organismes importants meurent dans les intestins, mais pas dans l'appendice. Cela permet à la microflore intestinale de récupérer assez rapidement. Bactéries bénéfiques qui se multiplient dans l'appendice "sortent" dans les intestins et normalisent l'équilibre. Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion lorsqu'ils ont remarqué que les patients qui avaient subi une intervention chirurgicale pour enlever l'appendice avaient souvent des problèmes avec la microflore du tube digestif..

Le traitement de l'appendicite implique presque toujours l'ablation de l'appendice (sauf dans les cas où la chirurgie est contre-indiquée pour le patient), car ce n'est pas un organe vital. Mais cela ne signifie pas qu'à la suite d'une intervention chirurgicale, une personne aura nécessairement des problèmes de santé. Il devra juste accorder plus d'attention à son immunité. Et les médicaments modernes - probiotiques et prébiotiques - aident à éviter la dysbiose intestinale..

Types d'appendicite

L'appendicite peut être classée selon la forme et la nature du cours. La forme de la maladie est:

  • Tranchant. Il se développe rapidement, se manifeste par des symptômes prononcés. En l'absence d'assistance médicale, il continue de progresser. Dans de très rares cas, une auto-guérison se produit. Cependant, il n'est pas recommandé de se fier à cette possibilité, si elle est inactive, l'appendicite peut entraîner de graves complications..
  • Chronique. Forme assez rare. Dans la plupart des cas, il se développe à la suite d'une appendicite aiguë en l'absence de traitement. Présente les mêmes symptômes que l'appendicite aiguë, mais les symptômes sont plus lents. Comme toute autre maladie chronique, elle se caractérise par des périodes d'exacerbation et de rémission..

De par la nature du cours, une maladie aiguë (selon la classification chirurgicale la plus courante) n'est pas compliquée et compliquée. Les types de pathologie non compliquée comprennent:

  • Appendicite catarrhale (simple, superficielle). Seule la membrane muqueuse de l'appendice devient enflammée.
  • Appendicite destructrice (avec destruction tissulaire). Il a deux formes - phlegmoneuse (les couches les plus profondes des tissus de l'appendice sont affectées) et gangréneuse (une nécrose de la paroi de l'appendice se produit).

Les complications de l'appendicite aiguë comprennent:

  • Perforation (rupture) de la paroi de l'appendice.
  • Formation d'un infiltrat appendiculaire (une tumeur inflammatoire autour de l'appendice).
  • Péritonite (inflammation du péritoine).
  • Développement d'abcès (abcès).
  • Sepsis (empoisonnement du sang).
  • Pyléphlébite (un processus inflammatoire purulent, entraînant une thrombose de la veine porte - un gros vaisseau qui achemine le sang des organes abdominaux vers le foie pour sa neutralisation).

L'appendicite chronique est subdivisée en:

  • Résiduel (résiduel). C'est une conséquence de l'appendicite aiguë reportée, qui s'est terminée par une auto-guérison. Manifesté par des douleurs sourdes et douloureuses dans la région iliaque droite. L'appendicite résiduelle est souvent associée à des adhérences.
  • Récurrent. Se produit dans le contexte d'une appendicite aiguë. A un caractère paroxystique: de temps en temps, il y a des exacerbations, suivies d'une rémission.
  • Chronique primaire. Se développe indépendamment, sans le précurseur de l'appendicite aiguë.

Les causes de l'appendicite

Les causes exactes du développement de la maladie n'ont pas encore été établies. Il existe plusieurs hypothèses dont les plus courantes sont:

  • Théorie infectieuse. Cette hypothèse associe le développement d'une appendicite aiguë à un déséquilibre de la microflore à l'intérieur de l'appendice, à la suite de quoi des bactéries, qui sont sans danger dans des conditions normales, deviennent virulentes (toxiques) pour des raisons inconnues, envahissent la membrane muqueuse de l'appendice et provoquent une inflammation. La théorie a été proposée en 1908 par le pathologiste allemand Aschoff, et certains scientifiques modernes y adhèrent..
  • Théorie angioneurotique. Ses partisans pensent qu'en raison de troubles psychogènes (troubles neuropsychiatriques, par exemple, névroses), un spasme vasculaire se produit dans l'appendice, ce qui nuit considérablement à la nutrition des tissus. Certaines zones de tissu meurent puis deviennent des foyers d'infection. En conséquence, une inflammation se développe..
  • Théorie de la stagnation. Les partisans de cette hypothèse pensent que l'appendicite est due à la stagnation dans les intestins des matières fécales, à la suite de laquelle des calculs fécaux (matières fécales durcies) tombent dans l'appendice.

Les médecins modernes arrivent à la conclusion qu'il n'y a pas de raison unique pour le développement de l'appendicite, ce qui est pertinent pour tous les cas de la maladie. Chaque situation particulière peut avoir ses propres raisons. Les facteurs de risque comprennent:

  • Obstruction de la lumière de l'appendice par un corps étranger, des helminthes, des tumeurs (bénignes et malignes).
  • Infections. Les agents responsables de la fièvre typhoïde, de la tuberculose et d'autres maladies peuvent provoquer une inflammation de l'appendice.
  • Blessures à l'abdomen qui peuvent faire bouger ou plier l'appendice et provoquer un blocage supplémentaire.
  • Vascularite systémique (inflammation des parois vasculaires);
  • Trop manger;
  • Constipation fréquente;
  • Manque d'aliments végétaux dans l'alimentation.

Les parois de l'appendice deviennent plus vulnérables aux facteurs négatifs lorsque le système immunitaire échoue.

Symptômes de l'appendicite

Les symptômes de l'appendicite aiguë sont:

  • Douleur incessante dans l'abdomen. Il apparaît soudainement, le plus souvent le matin ou la nuit. Au début, la douleur est localisée dans le haut de l'abdomen, non loin du nombril (ou «se propage» sur tout l'abdomen), mais après quelques heures, elle se déplace vers le côté droit - la région iliaque (juste au-dessus de la cuisse). Ce mouvement s'appelle le symptôme de Kocher-Volkovich et est considéré comme le signe le plus caractéristique de l'appendicite. Au début, la douleur est sourde et douloureuse, puis elle devient pulsatile. La douleur est soulagée si vous vous allongez sur le côté droit ou pliez les genoux contre le ventre. Se retourner, tousser, rire et respirer profondément deviennent plus intenses. Si l'abdomen dans la région iliaque est pressé avec la paume de la main puis relâché brusquement, le patient subira une vive attaque de douleur. Avec une localisation atypique de l'appendice, la localisation de la douleur peut être différente: dans l'abdomen gauche, dans la région lombaire, pelvis, pubis. La paroi abdominale avec appendicite est tendue. Dans certains cas, les douleurs peuvent disparaître d'elles-mêmes, mais cela n'indique pas une guérison, mais une nécrose (mort) des tissus de l'appendice. Il est impératif de consulter un médecin, car l'inaction peut provoquer le développement d'une péritonite.
  • Troubles récurrents des selles (diarrhée ou constipation).
  • Nausées et vomissements qui n'apportent pas de soulagement.
  • La pression artérielle baisse (elle augmente, puis diminue).
  • Rythme cardiaque augmenté.
  • Une augmentation de la température corporelle: d'abord jusqu'à 37-38 degrés, puis, avec la progression de la maladie, jusqu'à 39-40. Dans l'intervalle entre ces deux étapes, la température peut revenir à la normale..
  • Bouche sèche.

Chez les personnes âgées, les symptômes d'appendicite peuvent être moins prononcés: douleur mineure, nausées légères. Une température et une tension élevées de la paroi abdominale ne sont pas observées dans tous les cas. Dans le même temps, l'appendicite chez les personnes âgées est souvent caractérisée par une évolution sévère et le développement de complications. Par conséquent, au moindre soupçon d'appendicite chez un patient âgé, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Chez les enfants de moins de 5 ans, les symptômes de l'appendicite ne sont pas aussi prononcés que chez les adultes. Les douleurs ne sont souvent pas clairement localisées. Vous pouvez reconnaître l'appendicite chez un petit enfant par une augmentation de la température corporelle, de la diarrhée et de la plaque sur la langue. Malgré le fait que de tels symptômes peuvent avoir d'autres maladies, beaucoup moins dangereuses, le jeune patient doit être montré au médecin..

Diagnostic de l'appendicite

Le chirurgien est responsable du diagnostic de l'appendicite. Tout d'abord, une anamnèse est prise et le patient est interrogé, ainsi qu'un examen visuel avec palpation de l'abdomen. L'examen révèle des symptômes clairs indiquant la présence de la maladie. Les études suivantes sont également réalisées (pas nécessairement tout de la liste - cela dépend du cas spécifique):

  • tests sanguins et urinaires généraux (une attention particulière est portée au niveau de leucocytes dans le sang - avec l'appendicite, il est augmenté);
  • chimie sanguine;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • CT scan;
  • imagerie par résonance magnétique.

Des études supplémentaires peuvent également être prescrites:

  • analyse des matières fécales (pour la présence de sang occulte ou d'œufs de vers);
  • coprogramme (analyse complexe des matières fécales);
  • irrigoscopie (examen aux rayons X des intestins);
  • examen laparoscopique à travers la paroi abdominale.

Traitement de l'appendicite

L'appendicite aiguë est presque toujours traitée par chirurgie. Le traitement conservateur n'est effectué que si le patient a des contre-indications à la chirurgie. Dans l'appendicite chronique, un traitement médicamenteux peut être prescrit non seulement s'il y a des contre-indications à la chirurgie, mais également si la maladie est lente, avec des exacerbations rares et implicites.

La chirurgie (appendicectomie) implique l'ablation de l'appendice enflammé. Cela peut être fait de deux manières:

  • Traditionnel (classique). L'appendice est retiré par une incision dans la paroi abdominale antérieure. Ensuite, l'incision est suturée.
  • Laparoscopique. Une telle opération est beaucoup moins traumatisante et a une période de rééducation plus courte. L'intervention chirurgicale est réalisée à l'aide d'un instrument laparoscope fin équipé d'une caméra vidéo à travers une petite ponction dans la paroi abdominale antérieure.

Les antibiotiques sont prescrits avant et après l'opération. La méthode d'intervention chirurgicale est choisie par le médecin en fonction de la complexité du cas et de la présence / absence de complications.

Prévention de l'appendicite

Il n'y a pas de prévention spécifique de l'appendicite. Un mode de vie sain sera bénéfique (abandonner les mauvaises habitudes, une bonne alimentation, une activité physique modérée). En outre, les mesures préventives comprennent le traitement rapide de toutes les maladies infectieuses et inflammatoires, les pathologies gastro-intestinales et les invasions helminthiques..

Prévention de l'appendicite: comment éviter les adultes et les enfants, une note

Le plus souvent, il devient enflammé chez les personnes âgées de 10 à 30 ans, mais en général, vous pouvez tomber malade à tout âge.

Dans la Fédération de Russie, jusqu'à un million de personnes NOUVELLES ET ANCIENNES RECHERCHANT LE PROBLÈME DE L'APPENDICITE AIGUE PENDANT LA GROSSESSE (REVUE DE LA LITTÉRATURE) sont confrontées à une appendicite chaque année. Le risque que vous développiez tôt ou tard cette maladie est d'environ 7% ÉVALUATION COMPARATIVE ET OPTIMISATION DES ÉCHELLES DE DIAGNOSTIC CLINICOSCOPIQUE DES APPENDICITES AIGUES.

Si vous ne cherchez pas d'aide à temps, vous pouvez mourir.

Lorsque vous devez appeler de toute urgence une ambulance

Composez le 103, le 112 ou rendez-vous à l'urgence la plus proche si ces symptômes d'appendicite apparaissent Appendicite: premiers symptômes, causes, douleur Localisation:

  1. Dessin de la douleur dans le nombril ou dans l'abdomen inférieur droit. Parfois, elle peut donner à la cuisse. Dans la plupart des cas, la douleur est le premier signe d'appendicite..
  2. Perte d'appétit.
  3. Faiblesse, léthargie.
  4. Pâleur.
  5. Nausée et vomissements. Parfois, ils apparaissent immédiatement et parfois plusieurs heures après le début de la douleur.
  6. Sueur froide.
  7. Ballonnements, difficulté à faire passer le gaz.
  8. Rythme cardiaque rapide.
  9. Augmentation de la température. Parfois, cela peut être insignifiant - un peu plus de 37 ° С. Parfois, la fièvre grimpe à près de 39 ° C.

Parfois ça finit mal

Le fait est qu'alors l'appendicite peut facilement revenir à une personne et qu'il y a une chance que le patient n'arrive pas à l'hôpital à temps..

Il y a également eu des cas où l'opération n'a pas été effectuée et que l'oncologie a été manquée, ce qui a pu être remarqué et guéri à temps. Dans la zone de l'appendice, il y a des sarcomes et quelques autres tumeurs. Cet endroit est complexe, joue un rôle dans l'immunité, et quelque chose d'inattendu peut s'y développer..

En 2020, une vaste étude a été menée à laquelle de nombreuses personnes de différents pays ont participé, et il s'est avéré que l'appendicite était traitée sans chirurgie dans seulement 4% des cas. Et ceci étant donné que la plupart des cas n'étaient qu'une appendicite non compliquée..

Parmi ceux qui ont été guéris sans chirurgie, environ 30% ont encore dû opérer dans l'année pour une autre appendicite.

À l'amiable, les patients qui peuvent ou doivent attendre l'opération font un scanner de l'abdomen. C'est coûteux, difficile et intensif en radiation. Par conséquent, personne ne dérange vraiment. Il est beaucoup plus facile et plus calme d'effectuer l'opération.

Que faire en cas de doute sur l'appendicite

S'il semble y avoir des symptômes dangereux, mais que l'état de santé semble tolérable et ne nécessite pas un appel d'ambulance, revérifiez-vous avec des techniques d'autodiagnostic 9 Symptômes d'appendicite à connaître, selon les médecins.

  1. Toux. S'il s'agit d'une appendicite, la douleur du côté droit de l'abdomen s'aggravera..
  2. Allongé sur le côté gauche, appuyez légèrement sur votre paume sur le point sensible, puis retirez rapidement votre main. Avec l'appendicite, la douleur deviendra plus forte en ce moment même..
  3. Roulez sur votre côté gauche et étirez vos jambes. Avec l'appendicite, la douleur s'aggravera.

Cependant, il est important de comprendre que l'autodiagnostic doit être pris de manière critique. Surveillez votre état. Si les symptômes évocateurs d'appendicite s'aggravent, appelez immédiatement une ambulance ou rendez-vous aux urgences. Il existe un risque élevé qu'il s'agisse toujours d'une appendicite et que vous ayez besoin d'une intervention chirurgicale urgente.

Prévention de la constipation


Pour prévenir l'appendicite, il est important d'éviter la constipation..
Les mesures préventives de l'appendicite dépendent directement de l'état des selles de la personne. La constipation affecte négativement à la fois la microflore intestinale, y provoquant des bactéries pathogènes, et l'ensemble du corps dans son ensemble, provoquant une intoxication. Afin d'éviter l'apparition de constipation, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Boire un verre d'eau 30 minutes avant les repas.
  • Limitez la consommation de viande et de plats avec. Pour ceux qui ont du mal à le faire, les médecins recommandent de manger des plats de viande avec des aliments riches en fibres..
  • Après avoir mangé, vous devez masser l'abdomen 7 à 10 fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Cette action aide à déplacer les aliments dans les intestins..
  • Exercice. Pendant les mouvements actifs et les sports, les intestins fonctionnent de manière intensive, ce qui empêche l'accumulation et la rétention de résidus alimentaires..

D'où vient l'appendicite?

Pourquoi une annexe est nécessaire, la science moderne présente vaguement une annexe (anatomie): image de l'annexe, emplacement, définition. Certains le considèrent comme un rudiment inutile et renforcent cette version par le fait qu'après sa suppression, aucune conséquence sur la santé ne survient en règle générale..

D'autres suggèrent que le greffon sert en quelque sorte de stockage de «bonnes» bactéries, nécessaires au redémarrage de la microflore intestinale, affectée par exemple par la diarrhée.

Il y a vraiment beaucoup de bactéries dans l'appendice. Et ils sont souvent à blâmer pour le développement de l'appendicite..


Kateryna Kon / Shutterstock

Lorsque la lumière de l'appendice, qui la relie au caecum, se rétrécit ou se bloque complètement pour une raison quelconque, le nombre de bactéries dans l'appendice augmente rapidement. C'est ainsi que l'inflammation commence, c'est-à-dire l'appendicite.

Pourquoi la lumière de l'appendice se rétrécit est une question difficile. Les médecins ne parviennent pas toujours à y répondre avec les symptômes et les causes de l'appendicite. Mais le plus souvent, la raison est:

  • infections du tractus gastro-intestinal et d'autres organes abdominaux;
  • processus inflammatoires chroniques dans les intestins;
  • accumulation de selles durcies;
  • parasites;
  • problèmes de vaisseaux sanguins;
  • néoplasmes;
  • traumatisme abdominal.

Mauvais conseil

Pas une seule personne n'est en mesure de prévoir une défaillance du système, en particulier une inflammation de l'appendice. Mais vous pouvez obtenir plusieurs recommandations sur la façon de ne pas traiter votre corps. Ces conseils servent comme une sorte de prévention pour aider à prévenir les problèmes et éviter la chirurgie:

1. L'appendicite est un entrepôt de bactéries nocives qui, entrant dans le processus, y restent pour toujours. En règle générale, la nourriture n'y va pas, mais si le tube digestif est souvent surchargé de nourriture salée, épicée, fumée et de toute malbouffe, le malaise viendra très rapidement. La constipation commencera, ce qui deviendra chronique, les matières fécales presseront l'appendice, en conséquence, une personne peut développer une inflammation et des manifestations purulentes.

2. Les graines de tournesol sont un produit utile riche en vitamines et minéraux. Si vous le consommez en grande quantité, et même avec la cosse, l'appendice se bouchera en un jour. Il en va de même pour les pépins de raisin. De plus, il n'est pas recommandé de laver le fruit, car une maladie infectieuse se connectera, ce qui aggravera la situation et conduira instantanément à la table chirurgicale.

3. Le stress constant aide à obtenir une appendicite en peu de temps. Il faut être nerveux, en colère, avoir peur de chaque pas, alors le corps réagira correctement et donnera tout un complexe de maux variés pouvant provoquer un désordre complet de tous les systèmes.

4. L'utilisation incontrôlée de médicaments a un excellent effet sur l'apparition de processus négatifs. Ce sont la dysbiose, la gastrite, la cholécystite, la pancréatite, les ulcères. Chaque pathologie peut servir d'élan à l'appendicite. Laisser les antibiotiques détruire complètement la microflore et créer les conditions idéales pour la reproduction des agents pathogènes.

5. Ne prenez pas l'hygiène personnelle très au sérieux. Les mains sales sont un terrain d'essai pour les microbes pathogènes. Ils se sentent particulièrement bien sous les ongles et après être allé aux toilettes. Il est préférable de s'asseoir à table pour manger sans procédures préalables à l'eau.

6. Si une personne a un travail sédentaire et un mode de vie sédentaire, la circulation sanguine dans le petit bassin et les intestins stagne. Marcher au grand air, faire des exercices matinaux, nager sont des mesures préventives. Par conséquent, vous pouvez abandonner l'éducation physique et les activités de plein air pour que l'appendicite s'enflamme..

La présence de symptômes tels que: 1. amertume dans la bouche, odeur putride; 2. troubles gastro-intestinaux fréquents, alternance de constipation et de diarrhée; 3. fatigabilité rapide, léthargie générale; indiquent l'intoxication du corps par des parasites. Le traitement doit être commencé maintenant, car les helminthes qui vivent dans le tube digestif ou le système respiratoire.

L'appendice fait actuellement porter une attention particulière aux médecins. Comme les amygdales servent d'isolant contre la pénétration de l'infection dans l'estomac avec l'angine, l'appendice fonctionne comme une barrière fiable. Sa membrane muqueuse contient un grand nombre de follicules lymphatiques, qui protègent les intestins du cancer et d'autres maladies. Il est possible de gagner une appendicite en un jour, mais la patiente perd alors une fonction protectrice importante, car la nature ne pouvait rien trouver de superflu lorsqu'elle a créé le corps humain..

L'appendice ne devient enflammé qu'une seule fois, et à ce moment, il est très important de détecter rapidement les symptômes d'inflammation qui ont commencé et d'effectuer l'opération. Pour tout sur tout, une personne dispose de 12 à 16 heures. Après cela, des changements destructeurs commencent, ce qui peut entraîner de graves complications..

Pourquoi l'appendicite est dangereuse

Si le processus enflammé n'est pas rapidement éliminé ou appliqué par inadvertance, il peut se rompre. En conséquence, les bactéries et le pus qui se sont accumulés dans l'appendice pénètrent dans la cavité abdominale et provoquent une inflammation de sa membrane muqueuse. Cette condition est appelée péritonite et est mortelle car elle provoque souvent une intoxication sanguine..

De l'apparition des premiers symptômes à la rupture de l'appendice, en règle générale, il faut environ un jour 9 symptômes d'appendicite que vous devez connaître, selon les médecins. Par conséquent, il est impératif d'agir rapidement..

Alexander J.Greenstein, MD, chirurgien à l'hôpital Mount Sinai, New York

Cependant, parfois, cela peut prendre jusqu'à trois jours entre les premiers symptômes et la rupture. Mais ne tardez pas à appeler une ambulance: on ne sait pas à quelle vitesse le processus se déroulera dans votre cas.

Considérez un autre point. Une fois l'appendice rompu, la douleur peut s'atténuer pendant un certain temps. Ne vous fiez pas à cette supposée amélioration du bien-être. Si vous avez eu des symptômes d'appendicite et qu'ils semblent être passés d'eux-mêmes, il est toujours nécessaire de consulter un médecin. Il y a un risque que la douleur revienne, et avec la péritonite, elle est encore plus forte.

Dans de très rares cas, l'appendicite aiguë se transforme en appendicite chronique chronique: une cause rare de forme de douleur abdominale chronique. Mais à tout moment, cette chronique peut à nouveau nécessiter une intervention chirurgicale urgente..

Actions lorsque les premiers signes sont trouvés

Comment traiter l'appendicite

Jusqu'à présent, la seule méthode efficace de traitement de l'appendicite est l'ablation de l'appendice. Cette opération s'appelle une appendicectomie. Il est réalisé sous anesthésie générale.

Bien sûr, les médecins clarifieront d'abord s'il s'agit vraiment d'appendicite. Pour ce faire, vous devrez passer plusieurs tests d'appendicite:

  1. Examen physique. Le chirurgien sonde le site de l'inflammation potentielle pour déterminer où se trouve la zone douloureuse..
  2. Test sanguin. Il montrera le nombre de leucocytes - globules blancs qui indiquent un processus inflammatoire.
  3. Analyse de l'urine. Il est nécessaire d'exclure d'autres causes populaires de douleurs abdominales, telles qu'une infection des voies urinaires ou des calculs rénaux..
  4. Recherche de matériel. Vous aurez très probablement une échographie abdominale. Une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peuvent également être nécessaires pour confirmer une appendicite ou un autre diagnostic.

L'appendicite est enlevée soit par une grande incision dans l'abdomen de 5 à 10 cm de long (une cicatrice peut subsister après elle), soit par plusieurs petites (ce type d'opération s'appelle la laparoscopie, elle laisse des traces minimes sur la peau). Avant la chirurgie, il vous sera demandé de prendre un antibiotique pour réduire le risque de complications bactériennes.

Après une appendicectomie, vous devrez passer plusieurs jours à l'hôpital. Et il faudra encore 7 jours ou plus pour récupérer.

Il sera possible de retourner à l'école ou de travailler dans la semaine suivant l'opération, si cela se passe bien. Mais la salle de sport ou toute autre activité physique doit être reportée de 2 à 4 semaines - le médecin traitant nommera la période spécifique.

L'appendice est un petit processus du côlon

Il est situé dans l'abdomen inférieur droit et est de taille similaire à un doigt. Parfois, l'appendice devient enflammé. C'est ce qu'on appelle l'appendicite. L'appendice enflammé doit être enlevé chirurgicalement. Cela a été fait avec succès pendant 120 ans.
. Si l'appendice éclate, une péritonite (inflammation du péritoine) est susceptible de se développer, à partir de laquelle vous pouvez mourir.

Beaucoup de gens ont peur de l'appendicite et ont encore plus peur de la chirurgie. Ce sujet était très à la mode il y a vingt ans. Il s'est avéré que les variantes non compliquées de l'appendicite peuvent être traitées sans chirurgie.

Le développement de la maladie

Il est impossible de traiter cette maladie à domicile. Un retrait chirurgical rapide du processus est nécessaire. Le résultat de l'inaction dans l'appendicite aiguë est la mort. Cela semble effrayant, mais nous ne voulons pas vous intimider. Notre objectif est de vous alerter afin que vous puissiez agir rapidement lorsque des signes d'appendicite apparaissent. Dans cet article, nous parlerons de:

  • ce qui peut rapidement provoquer une appendicite (y compris s'il existe un danger de développement de la maladie à la maison);
  • est-il possible de se protéger de l'inflammation de l'appendice - existe-t-il des règles pour la prévention de cette maladie.

Symptômes

La maladie est si courante que dans de nombreux cas, le diagnostic correct peut être posé sans même consulter un médecin. Le complexe de symptômes comprend:

  • douleur dans l'abdomen inférieur droit - elle peut être forte, ou vice versa, terne, douloureuse;
  • nausées Vomissements;
  • légère température;
  • le ventre peut devenir dur ou enflé.

L'appendicite peut être aiguë ou chronique. Dans le premier cas, le traitement est rapide et l'opération doit être effectuée de toute urgence. Dans une évolution chronique, l'aide d'un chirurgien n'est pas nécessaire et le traitement peut être effectué sans chirurgie.

Médicaments pour le traitement de l'inflammation

La pratique du traitement non chirurgical de l'appendicite avec des antibiotiques n'a pas encore été largement utilisée chez les médecins. Il leur est beaucoup plus facile de couper l'appendice une fois pour toutes, en tant qu'organe inutile et inutile pour le corps. Par conséquent, les médicaments pour l'appendicite sont généralement utilisés pendant la période postopératoire pour guérir la suture externe et la plaie interne laissée par une ectomie.

Des antibiotiques sont prescrits pour empêcher la propagation de l'infection

Des antibiotiques à l'intérieur sont pris, qui sont administrés par voie intraveineuse ou orale, afin d'éviter l'infection des surfaces de la plaie. Surtout pour les patients opérés, les staphylocoques et certaines autres formes de cocci, qui ont réussi à s'adapter aux antiseptiques et aux antibiotiques, sont dangereux..

Les médicaments pour soulager l'inflammation de l'appendice sont les macrolides, les fluoroquinolones, les tétracyclines et autres. La couture extérieure est traitée avec des onguents cicatrisants contenant des anti-inflammatoires.

La prochaine étape après les antibiotiques est la restauration de la microflore intestinale, appauvrie en raison de l'utilisation d'antibiotiques. Le patient boit un cours de probiotiques.

En outre, des médicaments sont nécessaires pour restaurer la microflore

Prévention de l'appendicite. Qu'est-ce que l'appendicite? Comment éviter la maladie

Fonctions de l'annexe

Pour comprendre pourquoi l'appendice est enflammé (l'appendicite est une conséquence de son inflammation), vous devez en apprendre davantage sur sa structure et ses fonctions.

Pendant longtemps, l'appendice a été considéré comme un atavisme. Les médecins pensaient que l'organe perdrait sa fonction digestive et n'était nécessaire que lorsque les ancêtres humains mangeaient principalement des aliments végétaux, que l'appendice aidait à digérer. Les véritables fonctions de l'appendice ont été découvertes presque par accident. Pour prévenir l'appendicite, les nourrissons ont commencé à retirer massivement l'appendice du caecum. On croyait que cette opération simple était très facilement tolérée à un âge précoce. Cependant, le développement des malheureux bébés s'est déroulé très lentement, ils absorbaient mal la nourriture et souffraient souvent de maladies infectieuses..

Prendre correctement ses médicaments

La maladie inflammatoire survient souvent en raison d'une mauvaise utilisation des médicaments. Par exemple, les antibiotiques sont négatifs pour la fonction intestinale.

Les médicaments détruisent non seulement les agents pathogènes, mais perturbent également la microflore normale. En outre, la dysbiose provoque un trouble de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal. Parallèlement à cela, le processus de vidange est dégradé, ce qui crée des conditions favorables au développement de l'appendicite..

Pour la prévention de l'appendicite, les médecins recommandent de boire des vitamines pendant les cours. Les complexes de vitamines sont d'excellents moyens de prévention de l'appendicite. Ils normalisent la condition humaine, rétablissent le métabolisme. Si vous devez prendre des antibiotiques, le médecin vous prescrit des prébiotiques en parallèle (Bifidumbacterin, Linex).

Anatomie et physiologie

Ainsi, l'appendice joue un rôle important dans l'immunité: le tissu lymphatique de cet organe protège contre les processus inflammatoires. De plus, l'appendice agit comme un réservoir pour la microflore intestinale. Si toutes les bactéries habitant l'intestin meurent, alors il sera habité par les «habitants» du caecum.

L'appendice est situé à l'arrière de l'intestin. Il a une forme cylindrique. Les dimensions de l'appendice vont de 6 à 12 centimètres. Qu'est-ce que l'appendicite? C'est une inflammation de cet appendice même. Pourquoi cela arrive-t-il? L'appendicite peut-elle être prévenue? Cela sera discuté plus loin..

Diagnostique

Il est important de savoir comment identifier cette maladie. Déjà les premiers signes devraient vous envoyer chez un médecin - thérapeute ou chirurgien. Ces spécialistes savent identifier l'appendicite à tout moment. Le diagnostic de la maladie commence par un examen approfondi. La palpation de la région abdominale est effectuée, le patient doit faire un don de sang et d'urine pour des tests, une échographie et une laparoscopie sont également effectuées.

  • À la palpation de la région abdominale dans l'abdomen inférieur droit, il y a une douleur. Une douleur «ricochet» est observée si l'inflammation est déjà à un stade plus grave et a atteint le péritoine.
  • Si un patient reçoit un diagnostic d'appendicite, il y a dans son sang un nombre accru de leucocytes en raison de l'évolution du processus inflammatoire. Mais cela ne prouve pas encore la présence d'appendicite, car avec toute infection ou inflammation, le nombre de globules blancs augmente toujours..
  • Parfois, ce sont les indicateurs normaux de l'urine qui sont caractéristiques de l'appendicite. La présence de cellules sanguines ou de bactéries indique plus souvent des problèmes de vessie ou de reins.
  • Un examen échographique est nécessaire dans le diagnostic de l'appendicite, car il vous permet de détecter une augmentation de l'appendice du caecum. Mais chez la moitié des patients, il ne peut pas être vu en raison de l'emplacement individuel sur le caecum..
  • La laparoscopie est également utilisée pour le diagnostic. Il s'agit d'une intervention chirurgicale qui vous permet de voir à la fois l'appendice et les autres organes de la cavité abdominale..

Causes de la maladie

Alors pourquoi l'appendice s'enflamme-t-il? L'appendicite peut être causée par diverses raisons:

  • Les bactéries qui sont introduites dans le processus du foyer de l'inflammation par la circulation sanguine.
  • Obstruction de la bouche de l'appendice avec des matières fécales.
  • La présence dans le corps des helminthes (ascaris ou oxyures).
  • Violation du régime. Il est à noter que plus une personne consomme de la viande grasse, plus la probabilité de développer la maladie est élevée.
  • Caractéristiques anatomiques. Chez certaines personnes, le processus comporte une série de virages dont la présence entraîne une congestion..
  • Blocage des artères qui alimentent le processus.

Les personnes à risque ont de mauvaises habitudes, abusent du tabac et de l'alcool. La nature héréditaire de la maladie a également été prouvée. Bien sûr, ce n'est pas l'appendicite elle-même qui est héritée, mais la prédisposition à celle-ci..

Provocateurs

Les facteurs provoquant le développement de l'appendicite sont les raisons suivantes:

  1. Mécanique. C'est la cause la plus fréquente d'appendicite. L'obstruction est formée à la branche de l'appendice du caecum. Un blocage dans la lumière peut être causé par des matières fécales denses accumulées à la suite d'une constipation chronique, d'une accumulation d'helminthes, d'une croissance tumorale.
  2. Infectieux. Des infections telles que la fièvre typhoïde, la yersiniose et la maladie tuberculeuse de l'intestin entraînent le développement d'un processus inflammatoire dans l'appendice. Les infestations parasitaires peuvent également entraîner une appendicite.
  3. Régime mal choisi. La dépendance à la restauration rapide, aux aliments gras et frits perturbe la digestion et entraîne des changements inflammatoires, des troubles métaboliques et de la constipation.

Connaissant les principales causes de l'appendicite, vous pouvez déterminer les moyens les plus efficaces de prévenir la maladie. Et la mise en œuvre réussie des recommandations de prévention aidera à éviter la chirurgie..

La prévention

L'appendicite est une pathologie dont vous ne pouvez pas vous protéger complètement. Cependant, il existe des directives simples qui minimisent la probabilité de développer cette maladie:

  • Ne déclenchez pas d'inflammation dans le corps.
  • N'utilisez pas d'antibiotiques sans prescription médicale. Les antibiotiques nuisent à la microflore normale.
  • Menez une vie active. L'activité physique est importante pour un apport sanguin normal aux organes abdominaux.
  • Obtenez des examens médicaux réguliers.

Comment éviter les problèmes de médecine alternative?

Il y a des patients souffrant d'appendicite qui pensent que le meilleur moyen de prévention est une conspiration spéciale. Cette méthode est basée sur une certaine prière, que le patient lit et boit simultanément de l'eau purifiée ordinaire. Il existe une version qui, lors de la lecture d'une prière, vous devez boire 12 gorgées de liquide et une telle action protégera une personne des processus pathologiques dans l'hypochondre droit..

Mais il faut savoir que la médecine traditionnelle n'apprécie pas cette façon de traiter l'appendicite. Au contraire, il avertit que de telles méthodes sont mortelles. Par exemple, dans des situations critiques, il est impossible d'hésiter et le patient doit se rendre dans un établissement médical. Les complots peuvent être utilisés dans les cas où il n'y a pas de violations. Cette technique convient pour rétablir l'équilibre mental et augmenter la confiance en votre santé..

Une bonne nutrition est la meilleure prévention des maladies

Il est impossible de se protéger complètement de l'appendicite. Cependant, si vous surveillez attentivement votre alimentation, vous pouvez réduire au minimum le risque de développer cette maladie:

  • Évitez la constipation. La constipation provoque la mort des micro-organismes qui colonisent les intestins. Et en conséquence, les bactéries pathogènes commencent à se multiplier, ce qui peut provoquer une inflammation de l'appendice. Pour éviter la constipation, buvez un verre d'eau tiède une demi-heure avant les repas: cela préparera le tractus gastro-intestinal à manger.
  • Mangez autant d'aliments riches en fibres que possible. La fibre améliore la digestion et protège de manière fiable les organes du système digestif des processus inflammatoires. Riche en fibres dans les pains à grains entiers et les fruits et légumes frais.
  • Mangez toujours des protéines avec des aliments riches en fibres: cela facilitera la digestion des aliments et évitera les processus de putréfaction dans les intestins.
  • Buvez autant de jus de fruits et de légumes fraîchement pressés que possible.
  • Ne mangez pas trop de graines et de baies dénoyautées. Parfois, des morceaux d'aliments non digérés pénètrent dans l'appendice. Ils blessent les parois de l'appendice, entraînant une inflammation..
  • Ne réutilisez pas l'huile de cuisson. C'est très malsain: vous pouvez "gagner" non seulement une appendicite, mais aussi une colite.

Médicaments pour le traitement de l'inflammation

La pratique du traitement non chirurgical de l'appendicite avec des antibiotiques n'a pas encore été largement utilisée chez les médecins. Il leur est beaucoup plus facile de couper l'appendice une fois pour toutes, en tant qu'organe inutile et inutile pour le corps. Par conséquent, les médicaments pour l'appendicite sont généralement utilisés pendant la période postopératoire pour guérir la suture externe et la plaie interne laissée par une ectomie.

Lire aussi: les caractéristiques étaient après l'opération pour supprimer l'appendicite.


Des antibiotiques sont prescrits pour empêcher la propagation de l'infection

Des antibiotiques à l'intérieur sont pris, qui sont administrés par voie intraveineuse ou orale, afin d'éviter l'infection des surfaces de la plaie. Surtout pour les patients opérés, les staphylocoques et certaines autres formes de cocci, qui ont réussi à s'adapter aux antiseptiques et aux antibiotiques, sont dangereux..

Les médicaments pour soulager l'inflammation de l'appendice sont les macrolides, les fluoroquinolones, les tétracyclines et autres. La couture extérieure est traitée avec des onguents cicatrisants contenant des anti-inflammatoires.

La prochaine étape après les antibiotiques est la restauration de la microflore intestinale, appauvrie en raison de l'utilisation d'antibiotiques. Le patient boit un cours de probiotiques.


En outre, des médicaments sont nécessaires pour restaurer la microflore

Gymnastique

Les principales mesures de prévention de l'appendicite comprennent également des exercices quotidiens matinaux pour l'abdomen. C'est très simple à faire: avant de sortir du lit, respirez profondément. En expirant, rentrez votre ventre en essayant de forcer vos muscles abdominaux autant que possible. Comptez jusqu'à cinq, détendez votre estomac et inspirez. Vous devez répéter cet exercice 10 fois. Ainsi, vous améliorerez la motilité intestinale et préparerez le système digestif pour la première portion de la journée..

De plus, le cyclisme et la natation, ainsi que la marche et la course, améliorent la motilité intestinale. Les femmes doivent prêter attention à la danse du ventre: des cours réguliers de danse orientale aident à se débarrasser des problèmes digestifs.

Comment prévenir les complications aiguës?

Il est impossible de se protéger de l'appendicite en ne mangeant que des aliments sains: le risque de pathologie est toujours présent chez toute personne dont l'appendice n'a pas encore été enlevé.

Ceux qui ont supprimé le processus devraient suivre un certain régime dans les premières semaines après la chirurgie..

Régime

Tout d'abord, vous devez limiter temporairement la consommation de plats de viande «lourds» et inclure dans le régime des aliments riches en fibres végétales:

  • fruits secs;
  • bouillie d'avoine et de sarrasin;
  • les pêches;
  • tout produit laitier fermenté;
  • toutes sortes de baies;
  • chou;
  • carotte;
  • salade de feuilles.
  • Important! 7 à 10 jours après l'élimination de l'appendicite, des plats de viande peuvent être introduits dans le régime, mais il doit s'agir de viande maigre, de poisson ou de poulet.

    Mode repos

    Si une appendicectomie (ablation de l'épididyme) a été réalisée sous forme catarrhale (sans exacerbations), le respect d'un alitement prolongé et d'une routine quotidienne stricte n'est pas nécessaire.

    Il est recommandé à ces patients de se lever du lit et de marcher quelques minutes par jour déjà 5 à 6 heures après la chirurgie..

    Rappelles toi! Les personnes admises à l'hôpital avec une appendicite aiguë doivent rester au lit plus longtemps - dans les 24 heures.

    Si l'appendice était petit et que l'appendicectomie était réussie et que les points de suture guérissaient bien, vous pouvez vous lever plus tôt, mais les longues promenades ne sont pas recommandées: il vaut mieux marcher dans le couloir de l'hôpital plusieurs fois par jour pendant plusieurs minutes pendant plusieurs minutes plutôt que de faire une heure de marche pendant journée.

    Exercice physique


    Après la suppression de l'appendicite, absolument toute activité physique est interdite pendant deux semaines.

    À l'avenir, tout dépend du patient lui-même, mais en général, il est nécessaire de montrer une activité physique faible ou modérée au cours des trois prochains mois.

    Cela s'applique non seulement au travail lié au travail manuel, mais également au sport..

    Au cours des trois premiers mois, sont interdits:

    • tout sport professionnel;
    • jeux de sports d'équipe;
    • musculation;
    • exercices de gymnastique complexes;
    • yoga;
    • courir;
    • cyclisme.

    Auto-massage pour améliorer le péristaltisme

    Sinon, comment pouvez-vous prévenir l'inflammation? L'appendicite peut être évitée en massant doucement l'abdomen après les repas. Cela améliorera l'apport sanguin à l'appendice. Le massage se fait comme suit: allongez-vous sur le dos, détendez vos abdos, pliez un peu les jambes. Placez votre paume droite au centre de votre abdomen et commencez à faire le tour de vos doigts dans le sens des aiguilles d'une montre. Commencez par une petite amplitude, en l'augmentant progressivement. Vous devez vous caresser l'estomac pendant 3-4 minutes.

    Si vous n'avez pas mangé à la maison et que vous n'avez pas la possibilité de vous allonger, caressez simplement votre estomac après avoir mangé, en bougeant votre main dans le sens des aiguilles d'une montre..

    Vidéo utile

    Les causes de cette pathologie sont variées, mais les manifestations de presque tous les types d'appendicite sont similaires les unes aux autres. La seule exception est la fausse appendicite, qui est causée par d'autres maladies de la cavité abdominale. La pathologie peut se développer à tout âge, s'il y a des raisons à cela.

    Le traitement de l'appendicite est effectué uniquement par chirurgie. Il est très important de connaître les manifestations de la maladie et ce qui est dangereux pour l'appendicite afin de prévenir les complications dangereuses et d'éviter le passage de la maladie à un stade potentiellement mortel..

    L'appendicite aiguë se caractérise par des symptômes intensément prononcés, une inflammation sévère de l'appendice, située dans le caecum. Aux premiers signes de la maladie, vous devez consulter un médecin afin d'éviter le développement de conséquences dangereuses.

    Prévention de l'appendicite: remèdes populaires

    Si vous souhaitez éviter l'appendicite, utilisez les recettes suivantes:

    • Prenez 15 grammes de perestroot blanc, versez 150 ml d'alcool dans la matière première et laissez reposer une semaine dans un endroit sombre. Dès que vous ressentez les premiers symptômes de troubles du système digestif, prenez quelques gouttes de perfusion toutes les deux heures. Le produit peut être dilué avec un peu d'eau tiède..
    • Prenez 100 grammes d'herbe de manchette commune et 40 grammes de feuilles de fraise et de mûre. 4 cuillères à soupe de feuilles hachées, versez 750 ml d'eau bouillante. Le bouillon doit mijoter pendant 5 minutes à feu doux. Vous devez boire le produit une cuillère à café toutes les heures et demie..

    Classification de la pathologie

    Les médecins déterminent les différentes étapes de l'appendicite. La toute première étape, la phase catarrhale, est la plus légère, au cours de laquelle l'inflammation peut régresser. Sous une forme destructrice, les réactions pathologiques forment des complications irréversibles et des troubles de la structure et des fonctions de l'organe.

    Parmi les stades aigus de la pathologie sont déterminés:

    1. stade phlegmoneux aigu;
    2. phase gangreneuse;
    3. phase purulente;
    4. rupture de processus.

    Chaque étape a ses propres signes qui ne peuvent être ignorés, il est important de consulter un médecin à temps pour déterminer la pathologie et éviter des complications potentiellement mortelles.

    Un soupçon d'appendicite survient si des douleurs de nature différente apparaissent dans l'abdomen, souvent à droite. La toute première étape catarrhale dure de quelques minutes à plusieurs heures..

    Au bout d'un moment, les sensations douloureuses se transforment en un point spécifique à droite et deviennent très intenses (syndrome de Kocher-Volkovich). Même une palpation mineure provoque une douleur intense (syndrome de Razdolsky).

    Le syndrome de Kocher et le syndrome de Razdolsky sont les premiers symptômes de l'inflammation. Il est nécessaire de consulter un médecin à temps au premier soupçon.

    Symptômes supplémentaires après une inflammation de l'appendice:

    • nausées, vomissements répétés;
    • température corporelle subfébrile;
    • constipation;
    • diarrhée (si l'appendice est situé dans le bassin, diarrhée répétée);
    • il y a parfois un symptôme tel qu'un manque de miction;
    • la palpation profonde provoque une douleur intense;
    • la douleur devient prononcée si la palpation se produit en position horizontale sur le côté gauche;
    • pendant le mouvement de flexion du membre droit, le symptôme de la douleur diminue;
    • il y a une augmentation du taux de leucocytes.

    Au stade phlegmoneux de l'inflammation, la douleur est régulière, palpitante et les nausées sont fréquentes. De plus, une impulsion rapide apparaît, la langue est recouverte d'un revêtement blanchâtre, les muqueuses de la cavité buccale se dessèchent, la température corporelle augmente à des niveaux élevés.

    L'inflammation se propage à la région abdominale (syndrome de Kocher), une tension du groupe musculaire sur l'abdomen apparaît, la région iliaque droite est à la traîne pendant la respiration, la douleur est intense en appuyant sur l'abdomen et en relâchant brusquement (syndrome de Razdolsky).

    La forme gangreneuse de la pathologie se développe après deux jours. La douleur peut s'atténuer, les leucocytes dans le sang diminuent fortement, mais l'intoxication du corps augmente (cela est dû au fait que les produits de la nécrose des organes sont absorbés), faiblesse sévère, perte de conscience, vomissements, diarrhée, la température monte à 39 degrés. À ce stade, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire, car le risque de mourir est très élevé.

    Au stade perforé, les parois de l'appendice sont déchirées, il y a une douleur aiguë de nature très intense, des vomissements sévères, de la diarrhée, de la faiblesse, de la soif. La langue devient brune, une arythmie apparaît, la température est très élevée. Avec des ballonnements, une péritonite aiguë peut être déterminée. Risque très élevé de mourir.

    De tels symptômes apparaissent chez une personne à tout âge (enfants et adultes), vous devez vous rappeler de consulter un médecin à temps afin que la rupture intestinale ne se produise pas et que les médecins puissent arrêter l'attaque en retirant l'organe.

    Éviter le stress

    La prévention de l'appendicite sera efficace si le stress est évité. Bien entendu, l'inflammation de l'appendice n'est pas considérée comme une maladie psychosomatique. Cependant, un stress fréquent peut entraîner une mauvaise digestion, ce qui augmente à son tour le risque d'inflammation de l'appendice. De plus, de nombreuses personnes «saisissent» des émotions négatives, tout en choisissant loin des produits les plus sains, comme le chocolat ou la restauration rapide. Il est conseillé d'apprendre à faire face au stress sans l'aide de la malbouffe, mais de manière plus constructive.

    Les psychologues qui recherchent la relation entre la conscience et la santé, pour la prévention de l'appendicite, recommandent de se donner du temps pour se reposer et de ne pas se soucier des bagatelles. Il est très important de prendre régulièrement du temps pour vous et vos activités préférées..

    Ce sont les principales mesures de prévention. L'appendicite est une maladie insidieuse qui peut survenir d'une minute à l'autre. Seules les personnes qui ont déjà fait retirer leur appendice sont assurées contre celle-ci. Lorsque des douleurs abdominales apparaissent, il ne faut pas paniquer: grâce au développement de la médecine moderne, l'opération d'élimination de l'appendicite est considérée comme l'une des plus douces pour le corps du patient..

    Une attention particulière doit être portée au régime de consommation.

    Pour prévenir une pathologie telle que l'appendicite, vous devez aborder correctement votre régime de consommation d'alcool. Ainsi, par exemple, il vaut la peine de prendre plus d'eau propre et calme. Il nettoie et rajeunit parfaitement le corps. Dans le même temps, l'eau contribue au fait qu'une personne commence à se sentir beaucoup mieux, plus légère et plus confortable. Enfin, c'est un excellent nettoyant du côlon..

    En outre, les médecins conseillent d'utiliser régulièrement des décoctions et des infusions à base de plantes. Ceux qui ont un effet antiseptique, comme la camomille, sont particulièrement bons. Vous pouvez également boire un cours de variantes traditionnelles d'herbes gastriques et hépatiques - stigmates de maïs, méli-mélo des marais, chardon-Marie. Tous nettoieront les organes digestifs des toxines et contribueront à l'amélioration et à la normalisation des processus de digestion..

    Et les médecins recommandent également d'ajouter des jus à l'alimentation. Ce devraient être des options de légumes maison. Celles-ci doivent être faites et immédiatement bu, tk. au contact de l'air, ils perdent rapidement leurs nutriments et vitamines.