Emplacement et fonction de l'annexe

L'appendice est une formation allongée, qui est l'appendice du caecum. Sa taille peut varier de quelques à deux dizaines de centimètres. En diamètre, il atteint une moyenne de 10 millimètres, et son emplacement est normalement dans la projection de la région iliaque droite dans le bas-ventre.

Les fonctions

  • Protecteur. L'appendice contient une grande quantité de tissu lymphoïde, qui est activement impliqué dans la réponse immunitaire.
  • Restaurateur. Participe à la normalisation de la microflore intestinale.
  • «Stockage» pour les bactéries bénéfiques. Dans l'appendice, en règle générale, il n'y a pas de projection de matières fécales, ce qui a un effet bénéfique sur le microclimat de l'appendice et favorise la reproduction active de micro-organismes positifs. L'appendice est un réservoir pour E. coli. Il préserve la microflore d'origine du gros intestin.
  • Influence sur la croissance et le développement humains. La littérature médicale indique que la préservation de l'appendice dans l'enfance a un effet bénéfique sur le développement physique et intellectuel de l'enfant..

À partir des fonctions ci-dessus, on peut conclure que l'appendice joue sans aucun doute un rôle important dans la vie humaine. Cependant, après son retrait opératoire, la condition humaine ne se détériore pas - le corps est toujours capable de donner une réponse immunitaire, le développement de la dysbiose ne se produit pas. Cela peut s'expliquer par l'adaptation humaine à l'environnement. Une bonne nutrition, un mode de vie sain, l'utilisation de produits laitiers et de préparations contenant des bifidobactéries et des lactobacilles équilibrent le rapport entre la microflore opportuniste et bénéfique. Il vaut la peine de considérer le fait que certaines personnes peuvent ne pas avoir d'appendice dès la naissance, ce qui n'aura pas d'effet significatif sur leur immunité..

Emplacement et structure

L'appendice s'étend de la surface médio-postérieure du caecum 3 cm au-dessous de l'endroit où l'intestin grêle y pénètre et est recouvert par le péritoine de tous les côtés. Sa longueur, en moyenne, est de 9 cm, son diamètre atteint jusqu'à 2 cm. La lumière de l'appendice chez certaines personnes, en particulier les personnes âgées, peut envahir, provoquant une inflammation - appendicite. Cette condition nécessite une hospitalisation urgente, car elle peut être fatale.

En fonction de la localisation du caecum, il existe plusieurs options pour l'emplacement normal de l'appendice:

  • Vers le bas. Elle survient le plus souvent (50% des cas). En cas d'inflammation de l'appendice, il convient de garder à l'esprit qu'il est en contact étroit avec la vessie et le rectum..
  • Latéral (25%).
  • Médial (15%).
  • À la hausse (10%).

L'appendice s'ouvre dans le caecum par l'ouverture de l'appendice et possède un mésentère qui s'étend de son début à sa fin. Sa membrane muqueuse contient une grande quantité de tissu lymphoïde et la structure générale est la même que dans le caecum - couches séreuses, sous-séreuses, musculaires, sous-muqueuses et muqueuses.

Maladies de l'appendice

Appendicite aiguë

Appendicite aiguë - inflammation de l'appendice, qui est une indication absolue de la chirurgie.

L'apparition de la maladie est associée à:

  • obturation mécanique de l'ouverture de l'appendice;
  • pathologie vasculaire;
  • augmentation de la production de sérotonine;
  • la présence d'un processus infectieux;
  • constipation chronique.

Les symptômes sont prononcés et comprennent: une élévation de la température corporelle au-dessus de 38 ° C, des douleurs dans l'abdomen droit, des nausées, des vomissements et d'autres symptômes d'intoxication. À la palpation - douleur aiguë dans la région iliaque droite.

Appendicite chronique

L'appendicite chronique est une inflammation lente de l'appendice. Il survient chez les personnes qui ont souffert d'une inflammation aiguë de l'appendice, mais qui, pour une raison quelconque, ne sont pas allées à l'hôpital. Peut également être chez les personnes nées avec une anomalie de l'appendice. Les raisons sont les mêmes que pour l'appendicite aiguë..

Les symptômes sont rares: au moment de l'exacerbation, les patients notent une douleur sourde dans la fosse iliaque droite, une détérioration de l'état de santé général, une légère augmentation de la température corporelle.

Mucocèle

La mucocèle est un kyste de l'appendice, qui se manifeste par un rétrécissement de sa lumière et une augmentation de la production de mucus. C'est une tumeur bénigne sujette à la malignité (malignité).

Les causes de la mucocèle ne sont pas bien comprises, mais certains médecins conviennent que l'inflammation chronique de l'appendice joue un rôle important à cet égard..

En règle générale, le tableau clinique est effacé. Les patients peuvent se plaindre d'une gêne au niveau de la tumeur, de douleurs, de constipation et de nausées. Si le kyste est volumineux, il peut être détecté lors de l'examen et de la palpation du patient..

La plus courante de toutes les tumeurs malignes de l'appendice est carcinoïde. C'est une petite formation sphérique, donne rarement des métastases. Il y a plusieurs raisons à cette maladie:

  • maladies infectieuses;
  • vascularite;
  • augmentation de la production de sérotonine;
  • constipation.

Le tableau clinique ressemble à d'autres pathologies de l'appendice, souvent trouvées par hasard lors de procédures de diagnostic pour d'autres maladies.

Méthodes de diagnostic

La première étape du diagnostic est l'examen du patient et sa palpation. Pendant l'examen, le médecin doit être vigilant si:

  • il y a une douleur dans la région iliaque droite et au début du processus pathologique, une douleur survient parfois dans la zone du plexus solaire;
  • abdomen "en forme de planche", tendu;
  • Le symptôme positif d'Obraztsov - lever la jambe en position couchée sur le dos provoquera une augmentation de la douleur dans la fosse iliaque droite.

Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de réaliser une échographie, une IRM et un scanner.

Les méthodes de recherche en laboratoire sont également obligatoires - une analyse générale du sang et de l'urine. Dans le sang, une leucocytose peut être trouvée avec un déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche. Si l'image de la maladie ressemble à d'autres processus pathologiques, il est nécessaire de procéder à une laparoscopie à des fins de diagnostic différentiel. L'appendicite aiguë est une urgence médicale et nécessite un traitement chirurgical rapide. Si une pathologie est détectée, un retrait de l'appendice, une révision de la cavité abdominale est indiqué.

Appendicite - informations générales, anatomie

L'appendicite est l'une des pathologies les plus courantes, qui consiste en un processus inflammatoire dans l'appendice du caecum - l'appendice. Pour la première fois, une telle maladie a été qualifiée de pathologie appelée abcès iliaque. Cela s'est produit en 1828, et seulement soixante-dix ans plus tard, une maladie distincte est apparue - l'appendicite..

Étant donné que ce trouble est le plus répandu parmi la population mondiale, il survient dans tous les groupes d'âge et sans distinction de sexe..

Malgré le fait qu'il existe une description détaillée des symptômes d'une telle maladie et où se trouve l'appendicite, même les cliniciens les plus expérimentés peuvent faire des erreurs de diagnostic. Cela est dû à un grand nombre de formes atypiques de localisation de l'appendice et à l'évolution du processus inflammatoire. Parmi les chirurgiens et les gastro-entérologues, l'affirmation selon laquelle l'appendicite aiguë est une affection semblable à un caméléon est pertinente..

Actuellement, il n'existe qu'une seule méthode pour éliminer une telle maladie: l'intervention chirurgicale. L'opération s'appelle l'appendicectomie.

Anatomie

Un assez grand nombre de personnes ne savent pas où se trouve l'appendicite chez l'homme, pour cela, il est nécessaire de comprendre la structure de l'intestin grêle, qui se compose de plusieurs parties:

  • intestin grêle;
  • jéjunum;
  • l'iléon. Il représente la dernière section de cet organe, et va également dans le gros intestin et se connecte au côlon.

L'iléon et le côlon sont connectés de manière quelque peu spécifique, plutôt que de bout en bout. Il en résulte que l'intestin grêle du côté se jette dans le gros. Dans ce contexte, il arrive qu'une extrémité du gros intestin soit aveuglément couverte par une sorte de dôme. C'est ce segment qui a été nommé caecum, à partir duquel se développe l'appendice en forme de ver.

Les indicateurs suivants peuvent être considérés comme des caractéristiques de ce à quoi ressemble l'annexe:

  • le diamètre de cet organe chez un adulte en bonne santé ne doit pas dépasser huit millimètres;
  • la longueur varie en fonction de l'âge et varie en moyenne de cinq à dix centimètres;
  • le site typique de localisation de l'épididyme est légèrement en arrière du caecum. Cependant, dans certains cas, d'autres emplacements peuvent être rencontrés;
  • L'appendice est constitué d'une membrane muqueuse sous laquelle se trouve une grande quantité de tissu lymphoïde. Sa fonction principale est de neutraliser les organismes pathologiques, bien que l'on ait longtemps cru que l'appendice ne joue aucun rôle dans le corps humain. Dehors, l'appendice est entouré d'un mince cil, sur lequel il est pour ainsi dire suspendu. Il contient les vaisseaux sanguins nécessaires pour nourrir l'appendice et lui fournir de l'oxygène..

Le tissu lymphoïde qui recouvre l'appendice commence à se former deux semaines après la naissance du bébé. On pense qu'à partir de ce moment, les gens sont susceptibles de développer un processus inflammatoire. Cependant, il a été constaté que les enfants de moins de deux ans ne sont pratiquement pas diagnostiqués avec une telle pathologie..

Une fois qu'une personne atteint l'âge de trente ans, la quantité de ces tissus est considérablement réduite, ce qui réduit la probabilité de développer la maladie et fait que l'incidence maximale tombe sur la période de quatorze à vingt-cinq ans..

Après l'âge de soixante ans, le tissu lymphoïde est complètement remplacé par un tissu plus dense - le tissu conjonctif. Cela réduit encore les chances de développer cette maladie à un âge avancé..

La nécessité d'un appendice dans le corps humain a été prouvée après une série d'expériences médicales, qui consistaient en l'excision de l'appendice chez des personnes en parfaite santé. Après l'opération, une diminution du système immunitaire de ces patients a été notée..

Les fonctions

En plus de la fonction principale du tissu lymphoïde dans l'appendice - l'élimination des bactéries pathologiques, les autres objectifs de l'appendice ne sont pas entièrement compris. Néanmoins, il existe:

  • fonction motrice, visant à réguler le fonctionnement du volet de bauhinia;
  • protecteur;
  • hormonal - forme l'hormone péristaltique.

Caractéristiques de localisation

La zone naturelle et la plus courante où se trouve l'appendice est la région iliaque droite ou le bas-ventre du côté droit.

Cependant, l'appendice du caecum peut être localisé de différentes manières, ce qui rend encore plus difficile le diagnostic de l'inflammation de l'appendice..

Localisation atypique de l'appendice:

  • dans la région du sacrum;
  • dans la cavité pelvienne, à proximité d'organes tels que le rectum, la vessie et l'utérus;
  • derrière, par rapport au rectum;
  • dans la région subhépatique. Dans de tels cas, l'appendice borde le foie et la vésicule biliaire;
  • devant l'estomac - l'emplacement le plus rare de l'appendice, caractérisé par des anomalies congénitales dans la structure de l'intestin;
  • dans la région iliaque gauche - de ce côté il y a un appendice seulement dans deux cas - si une personne a une maladie du miroir ou si le caecum est excessivement mobile.

Séparément, il convient de noter le lieu de localisation de l'appendice chez les femmes pendant la période de procréation. Pendant la grossesse, en raison d'une augmentation de l'utérus et d'une croissance intra-utérine active du fœtus, il y a un déplacement de tous les organes internes et de l'appendice en particulier.

Classification

L'appendicite, au fur et à mesure que le processus inflammatoire se développe, passe par plusieurs étapes:

  • catarrhale - la forme la plus légère, au cours de laquelle seule une augmentation du volume de l'appendice se produit;
  • phlegmoneux - dans ce cas, toutes les couches de tissu lymphoïde sont imprégnées de contenu purulent. Ce processus conduit à une expression plus vive des symptômes;
  • gangréneux - caractérisé par la destruction des tissus de l'appendice et une modification de la manifestation du tableau clinique. Avec la suppression de l'appendice, on note son augmentation significative de taille et une teinte vert foncé;
  • perforé - caractérisé par la formation d'un trou perforé dans l'appendice.

Il est à noter que trois jours s'écoulent entre le moment de l'apparition de l'inflammation superficielle et la forme la plus sévère..

Symptômes

La manifestation la plus spécifique de cette maladie est le syndrome de la douleur..

Au début du développement du processus inflammatoire, la douleur est modérément prononcée et n'a pas de localisation claire. Au fil du temps, les douleurs se déplacent vers le nombril, puis s'installent dans la région iliaque droite. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux augmente et, lorsque le stade gangréneux est atteint, il disparaît complètement. Beaucoup de gens sont sûrs que cela signifie un recul de la maladie, mais en réalité, tout est tout le contraire. Dans le processus de nécrose, la mort des terminaisons nerveuses se produit, qui sont responsables de l'expression de la douleur. L'apparition de douleurs après une amélioration apparente indique le développement de complications..

Il existe plusieurs façons de reconnaître la douleur caractéristique d'une telle maladie:

  • vous devez vous allonger sur le dos et exercer une certaine pression sur le bas de l'abdomen. Si un tel symptôme se produit, cela peut indiquer une inflammation de l'épididyme;
  • vous pouvez sauter ou tousser fort - cela causera de la douleur là où se trouve l'appendice;
  • vous pouvez vous allonger sur le côté gauche, tandis que la douleur ou l'inconfort sera sur la droite;
  • si dans une position horizontale sur le dos pour soulever la jambe droite et en même temps la douleur est exprimée, cela peut également indiquer une appendicite.

De plus, il convient de garder à l'esprit que la localisation du syndrome douloureux différera en fonction de l'emplacement de l'appendice..

En dehors de cela, il existe plusieurs signes que seul un clinicien peut détecter lors d'un examen physique. Ceux-ci inclus:

  • Le symptôme de Kocher - en appuyant sur le bas de l'abdomen, la douleur se déplace du nombril vers la zone où l'appendicite;
  • Symptôme de Mendel - il y a une douleur dans l'abdomen inférieur droit lors du tapotement avec un doigt le long de la paroi avant de la cavité abdominale;
  • Le symptôme d'Obraztsov - la douleur augmente lors de la levée du membre inférieur droit;
  • Symptôme de Shchetkin-Blumberg - le médecin appuie lentement sur le bas-ventre droit et retire brusquement le bras, tandis que la douleur s'intensifie;
  • Le symptôme de Rovzing - une augmentation de la douleur en appuyant sur le bas de l'abdomen à gauche;
  • Le symptôme de Sitkovsky - une douleur intense en position couchée sur le côté gauche;
  • Symptôme de Bartomier-Michelson - de quel côté de l'appendicite une augmentation du syndrome douloureux sera ressentie à la palpation, tandis que le patient est allongé sur le côté gauche.

Il est également nécessaire de se rappeler que l'évolution d'une telle maladie chez les enfants se caractérise par une évolution plus rapide et une forte intensité de manifestation des symptômes. La situation inverse est observée avec une affection similaire chez les personnes âgées ou chez les femmes pendant la grossesse. Dans de tels cas, le tableau clinique sera flou et seule une douleur mineure sera exprimée parmi les signes..

Mythes sur l'appendicite

Il existe plusieurs mythes concernant l'évolution de l'inflammation dans l'appendice. Celles-ci incluent les déclarations erronées suivantes:

  • l'appendicite peut être guérie avec des recettes de médecine traditionnelle et des médicaments;
  • l'inflammation de l'appendice ne se produit pas chez les enfants;
  • la principale cause de la maladie est une dépendance aux graines de tournesol frites;
  • l'appendice du caecum est complètement inutile dans le corps;
  • la maladie est facile à diagnostiquer.

Il en découle que lorsqu'une douleur spécifique survient, il est nécessaire de rechercher une aide qualifiée. Seuls les cliniciens peuvent diagnostiquer et traiter l'inflammation de l'appendice.

Anatomie de l'appendicite humaine

Caecum (du grec typhlon, d'où l'inflammation du caecum - typhlite), le caecum, représente la première partie du gros intestin depuis son début jusqu'à l'endroit où l'intestin grêle s'y jette; a la forme d'un sac avec une taille verticale d'environ 6 cm et une taille transversale de 7 à 7,5 cm Le caecum est situé dans la fosse iliaque droite immédiatement au-dessus de la moitié latérale du lig. inguinale; on observe parfois une position plus élevée, jusqu'à l'emplacement de l'intestin sous le foie (préservation de la position embryonnaire). Avec sa surface avant, le caecum est adjacent directement à la paroi avant de l'abdomen ou en est séparé par un grand épiploon, derrière le caecum se trouve m. iliopsoas. De la surface médio-postérieure du caecum, 2,5 à 3,5 cm en dessous de la confluence de l'intestin grêle, l'appendice, appendice vermiforme, part. La longueur de l'appendice et sa position varient considérablement; en moyenne, la longueur est d'environ 8,6 cm, mais dans 2% des cas, elle diminue à 3 cm; l'absence d'appendice est très rare. Quant à la position de l'appendice, elle est avant tout étroitement liée à la position du caecum. En règle générale, il se trouve, comme le caecum, dans la fosse iléale droite, mais il peut se trouver plus haut avec une position haute du caecum, et plus bas, dans le petit bassin, avec sa position basse..

Avec un caecum normalement situé, les quatre positions suivantes de l'appendice sont distinguées:

1. Position à la baisse (la plus fréquente, dans 40 à 45% des cas). Si l'appendice est long, son extrémité descend dans la cavité pelvienne et, avec l'inflammation, se développe parfois avec la vessie et le rectum.

2. Position latérale (environ 25% des cas).

3. Position médiale (17-20% des cas).

4. Position ascendante derrière le caecum (environ 13% des cas). Dans ce cas, l'appendice est localisé rétropéritonéalement.

Avec toutes les différentes options pour la position de l'appendice, la partie centrale de celui-ci, c'est-à-dire l'endroit où l'appendice provient du caecum, reste constante. Avec l'appendicite, le point douloureux est projeté sur la surface de l'abdomen au bord de la troisième ligne externe et médiane reliant le nombril à l'épine iliaque antéro-supérieure (point de McBurney), ou, plus précisément, sur la ligne reliant les deux épines antéro-supérieures au point qui sépare la droite troisième du milieu (point de Lanz).

La lumière de l'appendice chez les personnes âgées peut envahir partiellement ou complètement. L'appendice s'ouvre dans la cavité du caecum avec une ouverture, ostium appendicis vermiformis. Différenciation du caecum en deux sections: le caecum lui-même et la partie étroite - l'appendice est présent, en plus des humains, chez les singes anthropomorphes (chez les rongeurs, l'extrémité du caecum ressemble également à un appendice vermiforme dans sa structure). La membrane muqueuse de l'appendice est relativement riche en tissu lymphoïde sous forme de folliculi lymphatici aggregdti appendicis vermiformis, et certains auteurs y voient sa signification fonctionnelle («amygdale intestinale», qui retient et détruit les microorganismes pathogènes, ce qui explique la fréquence de l'appendicite). La paroi de l'appendice est constituée des mêmes couches que la paroi intestinale. Selon les données modernes, les formations lymphoïdes de l'appendice jouent un rôle important dans la lymphopoïèse et l'immunogenèse, ce qui a été la raison de la considérer comme un organe du système immunitaire.

Le caecum et l'appendice sont couverts par le péritoine de tous côtés. Le mésentère de l'appendice, le mésoappendice, s'étend généralement jusqu'au bout. Dans le caecum, dans environ 6% des cas, la surface postérieure n'est pas couverte par le péritoine, et l'intestin dans de tels cas est séparé de la paroi abdominale postérieure par une couche de tissu conjonctif, et l'appendice est localisé par voie intrapéritonéale.

À la confluence de l'intestin grêle dans le gros intestin, la valve iléo-caecale, valva ileocaecalis, est visible à l'intérieur. Il se compose de deux plis semi-lunaires, à la base desquels se trouve une couche de muscles circulaires, le sphincter ileocaecdlis. Valva et sphincter ileocaecalis forment ensemble des dispositifs qui régulent le mouvement des aliments de l'intestin grêle, où la réaction est alcaline, vers le gros intestin, où l'environnement est à nouveau acide, et empêchent le contenu de revenir et de neutraliser l'environnement chimique. La surface de la valvae ileocaecales, face à l'intestin grêle, est couverte de villosités, tandis que l'autre surface des villosités n'a pas.

Annexe propriétés anatomiques et physiologiques

Les gens commencent à découvrir où se trouve l'appendice lorsqu'ils soupçonnent qu'eux-mêmes ou des proches ont une inflammation (appendicite). Traduite du latin, cette formation anatomique de l'intestin s'appelle l'appendice..

Le corps humain est très harmonieux et rationnel. Il n'y a rien de superflu. Par conséquent, l'avis sur une excision spéciale de l'appendice intact à des fins de guérison sera laissé aux amateurs qui ne veulent pas connaître l'anatomie et la physiologie de leur corps. Pourquoi avons-nous besoin d'une annexe, nous essaierons de comprendre, après en avoir appris davantage sur sa structure et ses capacités.

Comment trouver votre appendice?

L'appendice s'étend de la partie inférieure du caecum 2 à 3 cm sous la confluence des trois faisceaux musculaires longitudinaux (rubans). L'appendice ressemble normalement à une bande rose et brillante. Il a une structure tubulaire. La longueur de l'appendice varie de 2 cm à 25 cm et l'épaisseur est de 0,4 à 0,8 cm.

Types de décharge du caecum:

  • l'intestin se rétrécit en forme d'entonnoir et passe en douceur dans l'appendice;
  • l'intestin se rétrécit et se plie brusquement avant la transition;
  • le processus part du dôme de l'intestin, bien que sa base soit déplacée vers l'arrière;
  • recule et descend de la confluence de l'iléon.

Distinguer la base, le corps et l'apex du processus. De forme, l'appendice peut être:

  • germinal - la continuation du caecum est soulignée;
  • en forme de tige - a la même épaisseur sur toute sa longueur;
  • conique - le diamètre à la base est plus large qu'au sommet.

La plus grande difficulté à diagnostiquer l'appendicite est liée à la disposition variée du corps et du sommet de l'appendice. Cette caractéristique provoque des erreurs de diagnostic, permet à l'inflammation de se déguiser en symptômes d'autres maladies des organes voisins..


En plus du point McBurney, il existe de nombreuses recommandations de différents auteurs que les chirurgiens peuvent utiliser.

Pour les médecins, le point McBurney sert de point de référence sur l'abdomen d'une personne. Il peut être déterminé en traçant mentalement une ligne droite du nombril au processus supérieur de l'ilion à droite (ou à gauche avec une caractéristique rare - une image miroir des organes). De plus, la distance doit être divisée en 3 parties égales.

Le point de projection souhaité de la base de l'appendice se trouve à la jonction des parties extérieure et médiane. Ceci n'est qu'un exemple unique de projection en annexe..

Classification

La classification suppose une division non seulement par la localisation de l'appendicite rétrocécale, mais également par le stade de développement du processus pathologique:

  1. Catarrhal. Durée - 10-12 heures, les symptômes sont variés, souvent déguisés en d'autres maladies existantes. La douleur commence près du nombril, descendant progressivement vers le côté droit du péritoine, est permanente.
  2. Phlegmoneux. L'inflammation se propage dans tout l'appendice, l'organe gonfle, augmente de taille, le pus fond littéralement les membranes de l'appendice. L'état du patient s'aggrave, mais la douleur peut s'atténuer. Le principal danger est la percée de l'exsudat purulent et le développement d'une péritonite.
  3. Gangreneux. Le stade de la mort des tissus de l'appendice se développe déjà le troisième jour du processus pathologique. La maladie progresse en raison de l'absence de traitement, et le taux de développement du stade gangréneux peut être dû à l'âge du patient. Les symptômes comprennent des nausées, des vomissements, une faiblesse, une tachycardie et un manque de fièvre..
  4. Infiltration appendiculaire. Une forme compliquée, caractérisée par l'accumulation d'exsudat inflammatoire autour de l'appendice. La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les adolescents, la douleur aiguë disparaît progressivement et l'intoxication persiste.

Toute forme de maladie nécessite une intervention chirurgicale, cependant, parfois avec une évolution stable du processus inflammatoire et une dynamique positive dans son traitement, il est possible de prescrire une antibiothérapie.

Ce qui est dangereux

Le danger de l'appendicite rétrocecale est la survenue de complications potentiellement mortelles:

  • péritonite;
  • empoisonnement du sang;
  • rupture des tissus et libération de pus vers l'extérieur;
  • défaillance d'organes multiples associée à une septicémie.

Le danger persiste même après l'ablation de l'appendicite en cas de non-respect des recommandations médicales, absence de traitement antiseptique de la surface de la plaie, divergence des coutures.

Emplacement de l'appendice

L'étude de l'anatomie topographique oblige les médecins à savoir non seulement de quel côté de l'appendice se trouve, mais aussi à proposer des options pour sa localisation normale.

Il y a 8 positions principales de l'annexe:

  • pelvien ou descendant (la moitié des cas selon la fréquence de détection) - l'extrémité librement suspendue atteint les organes pelviens, chez la femme elle peut «souder» à l'ovaire droit, chez l'homme elle touche l'uretère (64%);
  • ascendant (sous-hépatique) - rare;
  • la partie antérieure de la fosse iliaque de droite est rare;
  • médiane (0,5%) - l'apex est tiré dans le sacrum;
  • latéral (1%) - à l'extérieur du caecum;
  • intrapéritonéal ou rétropéritonéal - le processus est situé en arrière du caecum (un autre nom est rétrocecal, observé dans 32% des cas);
  • extra-péritonéal ou rétropéritonéal (2%);
  • intramurale - le processus est fusionné avec la paroi arrière du caecum, peut être situé dans ses couches.

Ainsi, aux questions «de quel côté est l'appendice» et «de quel côté chercher l'appendice», nous répondrons avec un degré élevé de probabilité - à droite. Parce que la position du côté gauche de l'appendice est très rare.

La mobilité et le mouvement de l'extrémité libre s'accompagnent de douleurs de nature différente avec appendicite. Dans 70% des cas, l'appendice est exempt d'adhérences sur toute sa longueur. Mais chez 30% des gens, il est fixé par des adhérences différentes..


Les positions sont déterminées par la déviation du corps de l'appendice

Symptômes

Un symptôme commun à toutes les formes et types d'appendicite est la douleur abdominale. Avec l'appendicite rétrocécale, le foyer principal de la douleur est situé près du nombril, puis la douleur se propage dans tout l'espace abdominal, irradiant vers le bas du dos, les membres inférieurs, le bassin. Lors de douleurs spastiques aiguës, des nausées peuvent s'enrouler, ce qui se termine souvent par des vomissements.

Les autres manifestations sont:

  • détérioration de la santé, malaise;
  • violation du rythme cardiaque;
  • irradiation de la douleur vers presque tous les organes internes, il est donc difficile d'identifier le véritable foyer.

Remarque! Une température élevée ne survient que chez les enfants, cependant, avec une appendicite catarrhale rétrocæcale avancée et le développement d'une septicémie, une condition fébrile persistante est observée.

Comment fonctionne l'appendice?

L'appendice a son propre mésentère en forme de triangle entre le caecum et l'iléon. Il contient du tissu adipeux, des vaisseaux, des branches nerveuses passent. À la base du processus, le péritoine forme des poches pliées. Ils sont importants pour limiter le processus inflammatoire..

La paroi de l'appendice est formée de trois couches ou coques:

  • séreux - représentant la continuation d'une seule feuille du péritoine avec l'iléon et le caecum;
  • sous-séreux - se compose de tissu adipeux, il contient un plexus nerveux;
  • musclé;
  • muqueux.

La couche musculaire, à son tour, se compose de:

  • depuis la couche extérieure avec la direction longitudinale des fibres;
  • interne - les muscles vont de manière circulaire.

La couche sous-muqueuse est formée de fibres élastiques et de collagène cruciformes et de follicules lymphatiques. Chez un adulte, il y a jusqu'à 80 follicules avec un diamètre de 0,5 à 1,5 mm par cm2 de surface. La membrane muqueuse forme des plis et des excroissances (cryptes).

Dans les profondeurs se trouvent les cellules sécrétrices de Kulchitsky, qui produisent de la sérotonine. L'épithélium a une structure prismatique à une rangée. Les cellules de gobelet qui sécrètent du mucus sont situées entre elles..

L'appendice communique avec la lumière du caecum avec son orifice. Ici, il est recouvert par la propre valve de Gerlach, formée par un pli de membrane muqueuse. Il ne s'exprime bien qu'à l'âge de neuf ans.

Aiguë avec hyperthermie

Lorsqu'une personne développe une appendicite aiguë, la température monte le plus souvent à 38 ° C. Plus tard, ce sera plus élevé. Cela signifie que des complications sont apparues:

  • perforation dans l'appendice;
  • abcès péri-appendiculaire;
  • péritonite généralisée.

Il y a des moments où la température est immédiatement inférieure à 40 ° C et plus, et une personne a des frissons. Parfois, une intoxication purulente se produit. Ses signes:

  • tachycardie;
  • leucocytose élevée;
  • langue sèche et enduite.

Caractéristiques de l'approvisionnement en sang et de l'innervation

L'apport sanguin à l'appendice est possible de quatre manières:

  • la seule artère qui n'alimente que l'appendice (sans la partie adjacente du caecum) se produit dans la moitié des cas;
  • plus d'un navire est observé chez ¼ de personne;
  • le processus et le caecum adjacent reçoivent du sang ensemble de l'artère postérieure, trouvé chez les patients обнаруж;
  • la branche artérielle vient en boucle - rarement.

L'importance pratique de l'étude de l'apport sanguin se voit dans l'exemple de l'imposition de ligatures (sutures) lors du retrait de l'appendice. Un enregistrement incorrect de l'approvisionnement en sang articulaire peut provoquer une nécrose de la partie adjacente du caecum et une défaillance des sutures.


Une photo de l'appendice enlevé est une preuve assez éloquente de son inflammation

L'écoulement du sang veineux passe par la veine mésentérique supérieure dans la veine porte. Une attention particulière doit être portée aux connexions collatérales avec les veines rénales, la vascularisation urétérale et rétropéritonéale.

Les capillaires lymphatiques s'étendent de la base de la crypte et se connectent aux vaisseaux sous-muqueux. Pénètre à travers la membrane musculaire dans les nœuds du mésentère. Les vaisseaux du caecum, de l'estomac, du duodénum et du rein droit sont reliés par des connexions particulièrement étroites. Ceci est important dans la propagation de complications purulentes sous forme de thrombophlébite, d'abcès, de phlegmon.

Les fibres nerveuses de l'appendice proviennent du plexus mésentérique supérieur et solaire. Par conséquent, la douleur associée à l'appendicite peut être courante..

Méthodes de diagnostic

La première étape du diagnostic est l'examen du patient et sa palpation. Pendant l'examen, le médecin doit être vigilant si:

  • il y a une douleur dans la région iliaque droite et au début du processus pathologique, une douleur survient parfois dans la zone du plexus solaire;
  • abdomen "en forme de planche", tendu;
  • Le symptôme positif d'Obraztsov - lever la jambe en position couchée sur le dos provoquera une augmentation de la douleur dans la fosse iliaque droite.

Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de réaliser une échographie, une IRM et.

Les méthodes de recherche en laboratoire sont également obligatoires - une analyse générale du sang et de l'urine. Dans le sang, une leucocytose peut être trouvée avec un déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche. Si l'image de la maladie ressemble à d'autres processus pathologiques, il est nécessaire de procéder à une laparoscopie à des fins de diagnostic différentiel. L'appendicite aiguë est une urgence médicale et nécessite un traitement chirurgical rapide. Si une pathologie est détectée, un retrait de l'appendice, une révision de la cavité abdominale est indiqué.

Poursuivant le sujet, assurez-vous de lire:

  1. Typhlite (inflammation du caecum): symptômes et traitements
  2. Les principaux symptômes de l'appendicite
  3. En détail sur l'intestin: structure, départements et fonctions de l'organe
  4. Le caecum: emplacement, structure et fonction
  5. Gros intestin: emplacement, structure et fonction
  6. Maladies du caecum: symptômes, traitement et prévention
  7. Colite de l'intestin: symptômes et traitement chez l'adulte
  8. Détails sur la maladie de Crohn: symptômes et méthodes de traitement de la pathologie
  9. Proctite: symptômes et traitements (régime, médicaments, chirurgie)
  10. Colite ulcéreuse: causes, symptômes et traitements

À quoi sert l'annexe??

Les fonctions de l'annexe sont bien comprises. Dans le corps humain, l'appendice est engagé dans:

  • par la production de mucus, de sérotonine, de certaines enzymes, de 3 à 5 ml de sécrétion alcaline contenant des substances bioactives se forment dans la cavité appendiculaire par jour;
  • la synthèse d'immunoglobulines et d'anticorps, le contrôle des propriétés antigéniques des produits alimentaires avec rétroaction vers les centres supérieurs, participe à la réaction de rejet d'organe lors d'une transplantation incompatible;
  • la production de bactéries intestinales bénéfiques, inhibe les bactéries de décomposition, détruit les toxines;
  • la production de lymphocytes (maximum dans la période de 11 à 16 ans), certains scientifiques ont même suggéré d'appeler le processus «amygdale», et l'appendicite - «mal de gorge», il est assimilé à un organe de réserve, qui dans des conditions extrêmes peut prendre en charge la production de cellules sanguines protectrices;
  • participation à la digestion due à la digestion des fibres, à la décomposition de l'amidon, le terme «deuxième salivaire et pancréas» est utilisé;
  • effectuer une fonction de valve supplémentaire dans le coin iléocecal;
  • renforcement de la motilité intestinale par son secret, prévention de la coprostase.


Lymphocytes - cellules tueuses dans la réaction antigène-anticorps

Le rôle de l'appendice humain dans la formation de l'immunité et de la réaction protectrice a été déterminé. Il a été prouvé que les personnes sans appendice sont plus susceptibles de souffrir d'infections, plus sensibles aux tumeurs cancéreuses.

La couche musculaire aide à nettoyer l'intérieur de l'appendice du contenu stagnant (calculs fécaux, corps étrangers, vers). Si l'appendice n'a pas de cavité en raison d'un chevauchement avec un processus adhésif, alors l'accumulation du contenu est lourde de suppuration et de rupture.

Les fonctions

  • Protecteur. L'appendice contient une grande quantité de tissu lymphoïde, qui est activement impliqué dans la réponse immunitaire.
  • Restaurateur. Participe à la normalisation de la microflore intestinale.
  • «Stockage» pour les bactéries bénéfiques. Dans l'appendice, en règle générale, il n'y a pas de projection de matières fécales, ce qui a un effet bénéfique sur le microclimat de l'appendice et favorise la reproduction active de micro-organismes positifs. L'appendice est un réservoir pour E. coli. Il préserve la microflore d'origine du gros intestin.
  • Influence sur la croissance et le développement humains. La littérature médicale indique que la préservation de l'appendice dans l'enfance a un effet bénéfique sur le développement physique et intellectuel de l'enfant..

À partir des fonctions ci-dessus, on peut conclure que l'appendice joue sans aucun doute un rôle important dans la vie humaine. Cependant, après son retrait opératoire, la condition humaine ne se détériore pas - le corps est toujours capable de donner une réponse immunitaire, le développement de la dysbiose ne se produit pas. Cela peut s'expliquer par l'adaptation humaine à l'environnement. Une bonne nutrition, un mode de vie sain, l'utilisation de produits laitiers et de préparations contenant des bifidobactéries et des lactobacilles équilibrent le rapport entre la microflore opportuniste et bénéfique. Il vaut la peine de considérer le fait que certaines personnes peuvent ne pas avoir d'appendice dès la naissance, ce qui n'aura pas d'effet significatif sur leur immunité..

Complications de l'appendicite

La première et, en même temps, une complication très redoutable de l'appendicite est la perforation du processus douloureusement altéré. Le plus souvent, cela se produit le deuxième ou le troisième jour de la maladie. Il se manifeste par une douleur soudaine et intense, une augmentation de la fréquence cardiaque et une augmentation de l'intensité des symptômes résultant d'une irritation du péritoine.

Dans le cas où l'appendice perforé est situé dans les adhérences à l'intérieur de la cavité abdominale, une infiltration péri-processus se forme. À son tour, la perforation de la cavité abdominale provoque une péritonite diffuse. Il se manifeste par la douleur de toute la surface des revêtements de l'abdomen..

Avec l'évolution naturelle de la maladie, en une semaine, les symptômes tels que l'ascite, l'hyperémie et l'œdème disparaissent. Cependant, le formé reste.

Une autre complication possible est l'apparition d'abcès périprocessus. Un abcès est une collection de pus et de bactéries, partiellement ou complètement séparée des structures tissulaires endommagées. Un abcès se forme avec une infiltration. Elle s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle à 39-40 ° C, d'une augmentation significative du pouls, d'une leucocytose (15 mille / mm3).

appendice

L'appendice, ou l'appendice, est un appendice du caecum. Cet organe ressemble à une formation oblongue, à l'intérieur de laquelle se trouve une cavité qui se connecte à la lumière intestinale. La longueur de l'appendice varie généralement de 7 à 10 cm, cependant, lors des opérations chirurgicales, les médecins ont enregistré de manière fiable à la fois une taille beaucoup plus petite de l'appendice (2 cm) et une taille beaucoup plus grande (maximum - jusqu'à 23,5 cm). Le diamètre de cet organe est d'environ 1 cm.

L'ouverture interne de l'appendice à la frontière avec le caecum est entourée d'un pli de cellules muqueuses. L'anatomie moderne a des données selon lesquelles la cavité de l'appendice peut envahir partiellement ou complètement.

Beaucoup de gens sont perplexes devant la question très simple de savoir de quel côté se trouve l'appendice: à droite ou à gauche? Dans la très grande majorité des cas, une réponse sans ambiguïté peut être donnée: une personne a une disposition du côté droit de l'appendice. Certes, son emplacement par rapport aux autres organes de la cavité abdominale est toujours différent pour différentes personnes. L'appendice peut: descendre dans le petit bassin et border la vessie; être situé dans l'épaisseur des anses intestinales; s'étendre jusqu'à la paroi abdominale antérieure; entrer dans le canal latéral droit; Se pencher en arrière; poussent directement dans la paroi du caecum.

Cependant, dans de très rares cas, l'appendice est à gauche. Cependant, il convient de noter immédiatement qu'une telle structure anatomique d'une personne n'est observée qu'avec une disposition en miroir de tous les organes internes. Chez ces personnes, même le cœur n'est pas à gauche, mais à droite..

Fonctions de l'annexe

Il est prudent de dire que l'appendice est un rudiment, c'est-à-dire un organe qui a perdu ses fonctions d'origine au cours du processus d'évolution. Les scientifiques suggèrent que chez nos lointains ancêtres, l'appendice était activement impliqué dans le processus de digestion..

Mais le rôle de l'appendice dans le corps d'une personne moderne n'est pas tout à fait clair. Il existe différents points de vue sur la question de savoir pourquoi, au cours de l'évolution chez l'homme, cet organe a été conservé comme rudiment. Le plus souvent, les physiologistes suggèrent le rôle de l'appendice comme une sorte de «refuge» où vivent et se multiplient les micro-organismes bénéfiques, aidant une personne à digérer les aliments. Ce point de vue est conforté par le fait qu'il devient beaucoup plus difficile pour les personnes ayant subi l'ablation de l'appendice lors d'une intervention chirurgicale de restaurer le fonctionnement normal de la microflore intestinale..

Annexe et appendicite

Curieusement, mais dans la compréhension de beaucoup de gens, les termes «appendice» et «appendicite» sont complètement égaux dans leur sens. Les gens peuvent souvent entendre des expressions qui coupent les oreilles de tout médecin ou biologiste sur la douleur de l'appendicite ou sur le fait que quelqu'un a souffert d'une appendice.

Ces termes doivent être clairement distingués. L'appendice est le nom d'un organe. Et le terme «appendicite» est utilisé pour désigner un état pathologique dans lequel une inflammation de l'appendice est observée. La raison la plus probable de ce processus est appelée le colmatage de la lumière de l'appendice en raison de formations denses provenant de matières fécales, d'une tumeur en croissance ou de parasites se multipliant en grand nombre. En conséquence, un développement accru de micro-organismes est noté dans la cavité de l'organe, ce qui, à son tour, provoque une inflammation de la membrane muqueuse de l'appendice, perturbe le mouvement du sang à travers les vaisseaux de cette partie du corps et entraîne la mort des cellules et des tissus..

Avec l'appendicite, des symptômes caractéristiques apparaissent: des sensations douloureuses se produisent près du nombril ou légèrement au-dessus, sous le processus xiphoïde. Après quelques heures, la douleur passe dans la région iliaque droite. Les sensations désagréables sont permanentes et s'intensifient pendant le mouvement - en marchant, en toussant, en se retournant d'un côté à l'autre dans le lit. Les signes d'appendicite comprennent également une perte d'appétit, des nausées et des vomissements, de la fièvre, des selles molles et une envie fréquente d'uriner.

Lorsqu'un patient est admis à l'hôpital, il est généralement possible de déterminer de manière fiable le diagnostic uniquement sur la base d'un examen par un chirurgien et d'une analyse échographique supplémentaire. Les photos des organes abdominaux, obtenues à l'aide d'un appareil à rayons X, avec appendicite n'indiquent qu'indirectement le développement d'une pathologie. Il n'est pas non plus possible de vérifier le diagnostic à l'aide d'un test sanguin ou d'urine, car les paramètres biochimiques n'ont pas encore été déterminés qui indiqueraient de manière fiable le développement d'une appendicite..

La seule méthode de traitement de cette pathologie dangereuse chez les adultes et les enfants est une chirurgie d'urgence, dans laquelle l'appendice est retiré. Il est impossible d'hésiter dans cette situation, car l'appendice peut se rompre, ce qui entraîne le développement de complications extrêmement mortelles.

La cicatrice sur l'abdomen des personnes dont l'appendice vermiforme enflammé a été excisé pendant l'opération semble tout à fait perceptible. Cependant, certains inconforts dus à de légers dommages à l'apparence ne peuvent être comparés aux conséquences possibles qui pourraient suivre si l'appendice n'était pas retiré. De plus, la chirurgie plastique moderne dispose d'un large arsenal d'outils pour rendre la cicatrice presque invisible..

Quelle est la fonction de l'appendice dans le corps humain?

En terminologie médicale, l'appendice est une classification de l'appendice du caecum. Il ressemble à une formation oblongue en forme. Sa taille est différente pour chaque personne. Elle peut mesurer plusieurs centimètres, et parfois jusqu'à deux dizaines de centimètres. Le diamètre est à peu près le même pour tous environ 1 à 2 cm. Son emplacement tombe sur la région iliaque droite dans le bas de l'abdomen. Afin de comprendre le but de ce processus dans le corps, il est nécessaire d'étudier plus en détail la charge fonctionnelle sur cette partie de l'intestin..

Principales fonctions de l'annexe

Les caractéristiques de la structure et de la fonction de l'annexe comprennent les aspects suivants:

  1. Le corps remplit une fonction protectrice. Sa cavité contient du tissu lymphoïde, qui joue un rôle important dans le système immunitaire de tout l'organisme;
  2. Fonction de récupération. Participe au processus de restauration de la microflore intestinale après un empoisonnement, des maladies passées, la prise de médicaments;
  3. C'est un réservoir de bactéries bénéfiques. Dans le processus de déplacement des matières fécales dans les intestins, l'appendice est laissé de côté. Ce fait a un effet positif sur la microflore de l'organe. En conséquence, ce processus permet aux bactéries positives, E. coli, de se multiplier activement. Ce réservoir a un effet inestimable lors de la restauration de la microflore normale dans l'intestin;
  4. Influence le développement humain. Selon certaines données médicales, la localisation de l'appendice, ainsi que ses principales fonctions, permettent à l'enfant de se développer normalement et d'améliorer son développement intellectuel..

Sur la base des fonctions ci-dessus, on peut conclure que la structure et les fonctions de l'appendice jouent un rôle important dans le corps humain et ne sont pas un processus rudimentaire qui s'est transformé en une partie supplémentaire de l'intestin au cours de l'évolution humaine. Cependant, selon les données pratiques des médecins, après le retrait de cette partie de l'intestin pour quelque raison que ce soit, l'état de santé humaine ne se détériore pas. Le corps continue de fournir une résistance stable aux maladies infectieuses et virales. Le développement de la dysbiose n'a jamais été noté. Ce fait s'explique par l'adaptation de tout l'organisme à l'environnement, ainsi que par le respect des recommandations du médecin après le prélèvement de l'organe. Une bonne nutrition pendant la période de rééducation permet au corps de «comprendre» ce qui s'est passé et de s'adapter à un tel travail.

Certaines personnes naissent sans cet appendice dans l'intestin. De plus, leur système immunitaire n'est pas pire que les autres. Cela nous permet également de conclure que l'appendice n'a pas d'effet significatif sur le corps, une personne peut vivre pleinement sans cet appendice (s'il est nécessaire de le retirer).

Caractéristiques de la structure et de l'emplacement

L'appendice est situé à l'arrière du caecum, à trois centimètres de sa jonction dans l'intestin grêle. Le péritoine le recouvre de tous côtés. Chez la plupart des gens, sa longueur atteint 9 cm et sa largeur de 10 à 20 mm. Dans certains cas, la lumière du caecum dans le processus peut être envahie. Cela se produit souvent chez les personnes âgées. Ce processus provoque une inflammation de l'organe, ce qui est une indication de retrait. Le processus inflammatoire en médecine est classé comme l'appendicite. La condition est très dangereuse pour une personne, elle nécessite des soins médicaux urgents, une hospitalisation et une intervention chirurgicale. Sinon, la maladie peut être mortelle. L'emplacement de l'appendice est également affecté par la muqueuse du caecum. Ainsi, les types d'emplacement d'appendice suivants sont distingués:

  • latéral;
  • médian;
  • Ascendant;
  • descendant (c'est l'emplacement de la moitié des personnes).

La structure interne de l'appendice est une membrane muqueuse, qui contient une grande quantité de tissu lymphoïde. Très similaire à la structure anatomique du gros intestin.

Maladies courantes

Parmi les maladies les plus courantes de l'appendice du caecum figurent des maladies telles que

  1. appendicite aiguë. Il s'agit d'un processus inflammatoire, lorsqu'il est diagnostiqué, l'ablation d'un organe est nécessairement prescrite;
  2. appendicite chronique. Ceci est similaire au processus inflammatoire, mais pas prononcé. Il peut être observé si, pour une raison quelconque, une assistance appropriée n'a pas été fournie lors d'une poussée lumineuse du processus inflammatoire et que la pathologie s'est développée en une forme chronique.
  3. la mucocèle est une autre maladie qui se manifeste par la formation d'un kyste. Au stade initial, il est bénin, mais a tendance à dégénérer en néoplasme malin;
  4. le cancer est un processus malin. Nécessite un traitement spécial.

Pour prévenir l'inflammation chronique, ainsi que la formation de tumeurs, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun et de suivre un traitement contre l'appendicite. Plus la pathologie est détectée tôt, plus il sera facile de prévenir les maladies..

"Appendicite - localisation, symptômes et caractéristiques de la douleur"

3 commentaires

Essayons de comprendre ce qu'est l'appendicite, où elle se trouve et comment elle fait mal - c'est important, car les symptômes de la maladie rappellent beaucoup diverses pathologies internes. Et une maladie non détectée à temps est lourde de diverses conséquences désagréables, allant jusqu'à une issue mortelle..

Les réactions inflammatoires dans la structure interne de l'appendice (appendice) conduisent au développement de la maladie. Ils peuvent être aigus ou chroniques. L'appendicite chez l'homme est la pathologie la plus courante parmi les maladies chirurgicales, diagnostiquée chez une personne sur 5 sur 1000 de moins de 35 ans.

La première description de l'appendice a été trouvée dans les œuvres de Léonard de Vinci, bien que sa reconnaissance officielle par les scientifiques ait eu lieu plusieurs années plus tard. Pendant longtemps, l'organe a été considéré comme complètement inutile pour le corps humain, et a été déclaré rudimentaire - sous-développé et inutile, ayant perdu ses fonctions au cours des processus évolutifs. Bien que pas tout à fait vrai.

Où est l'appendicite chez l'homme?

la place du syndrome douloureux caractéristique et la localisation de l'appendicite (photo)

Les propriétés spéciales de l'organe sont dues à la capacité des cellules immunocompétentes situées dans les ganglions lymphatiques à produire des anticorps qui agissent contre les bactéries qui sont entrées dans l'intestin. Sa cavité étroite est remplie de tissu lymphoïde, qui constitue une barrière protectrice pour le processus. En outre, la cavité de l'organe sert en quelque sorte de réservoir à la microflore bénéfique, ce qui aide à rétablir l'équilibre nécessaire des bactéries intestinales. L'appendice est une sorte de référentiel de microflore utile.

Le diamètre de l'appendice atteint 8 centimètres et la longueur peut varier jusqu'à 9 cm; dans des cas exceptionnels, elle atteint 20 cm.La position de l'organe peut être complètement différente, ce qui détermine la variation des symptômes, mais son éloignement du caecum reste inchangé. La structure de l'appendice suit la structure des parois de l'intestin grêle. L'adhésion à la cavité péritonéale est assurée par le mésentère - un film plat qui retient l'organe.

L'emplacement le plus typique et le plus familier de l'appendice est l'abdomen inférieur droit. Mais plus la bande de mésentère est longue, plus le processus devient mobile, ce qui lui donne la possibilité de changer librement l'emplacement de localisation. Parfois, il se rapproche des organes pelviens ou s'écarte considérablement sur le côté.

Comment la douleur se manifeste?

Le syndrome de la douleur appendicite est le principal symptôme de la maladie. Elle peut être de nature et d'intensité différentes - forte et constante, faiblement prononcée, terne et ondulée, en croissance et en diminution, localisée dans une certaine zone ou se manifestant par une douleur diffuse.

Les sensations douloureuses sont directement liées à la localisation de l'appendice.

  • Si son déplacement est noté à proximité immédiate de la région pelvienne, une douleur sera ressentie au niveau de l'anus.
  • La localisation de l'appendice dans la zone de l'angle iléo-caecal (la jonction du caecum et de l'iléon) provoque des symptômes douloureux au niveau du gros intestin, accompagnés de douleurs «de besoin naturel». Il peut irradier vers le bras ou la jambe droite lorsque vous essayez de les soulever, en respirant profondément et en appuyant sur l'abdomen. Il peut se concentrer dans la région lombaire droite et ressembler à une colique rénale.
  • Couché sur le dos, un syndrome douloureux apparaît dans l'articulation iliaque, et lorsque le corps se déplace vers le côté gauche, il se concentre dans la région ombilicale.

Comment déterminer exactement ce qui fait mal l'appendicite?

norme et inflammation

En plus des symptômes de douleur, qui peuvent se manifester de manière aiguë pour d'autres raisons, l'appendicite peut être reconnue par certains signes:

  • En cas d'inflammation de l'appendice, la douleur est toujours ressentie en tapotant légèrement avec les coussinets des doigts dans la zone de la côte inférieure droite.
  • Les symptômes caractéristiques de l'appendicite sont une douleur accrue du côté droit lors de la toux et des éternuements..
  • La suspicion peut être confirmée s'il est facile d'appuyer sur l'abdomen sur le site de la douleur aiguë et de tenir la main pendant une courte période dans cette position - la douleur est atténuée. Mais, si le processus est aigu, la douleur, au contraire, s'intensifie après l'arrêt de la pression (retirez votre main).
  • Le test le plus courant est une réduction de la douleur lorsque le patient se trouve dans la position de l'embryon sur le côté droit, et le retour de la douleur lorsque la position change et les jambes sont alignées.

Il est difficile d'énumérer tous les signes particuliers possibles de la maladie chez le «beau sexe», ils dépendent de la localisation (localisation) de l'appendice et de l'âge de la femme, car ils peuvent s'apparenter à des «problèmes» gynécologiques.

Caractéristiques des symptômes de l'appendicite aiguë et chronique

La clinique de l'appendicite aiguë est caractérisée par le développement rapide de la maladie avec la manifestation de symptômes prononcés et de signes d'un processus inflammatoire aigu. Il se manifeste sous trois formes de base:

  1. Catarrhal est le stade initial de l'inflammation en l'absence de tout effet pathologique sur les parois de l'appendice.
  2. Phlegmoneux, avec des signes de gonflement sévère, un épaississement des parois et de multiples formations purulentes.
  3. Gangréneux, caractérisé par une fusion purulente irréversible et la mort du tissu de la paroi du processus intestinal avec des signes de propagation purulente aux tissus adjacents.

Les symptômes sont exprimés dans divers troubles:

  • Douleur dans la zone inférieure droite du péritoine. Il peut apparaître immédiatement ou après un certain temps;
  • En bougeant et en marchant, la douleur augmente;
  • Il y a des nausées, des vomissements uniques ou répétés;
  • La surface muqueuse de la bouche s'assèche, la langue devient enduite;
  • La palpation du côté droit de la région iliaque se traduit par une douleur;
  • La manifestation de la tachycardie est caractéristique;
  • Les violations dans les processus du mécanisme de vidange sont notées.

Cela provoque des perturbations dans la nutrition tissulaire de l'organe et active les micro-organismes pathologiques dans les intestins. Grâce à de telles conditions, le processus d'inflammation persiste longtemps, provoquant le développement d'une évolution chronique de la maladie. Dans la cavité interne de l'appendice, un processus actif de croissance tissulaire commence par de multiples néoplasmes adhésifs qui épaississent ses parois.

Des adhérences peuvent se former à la fois entre les organes des cavités péritonéales et dans la cavité de l'appendice, le déformant et bloquant la lumière intestinale. Cela crée des obstacles à la sortie de divers fluides et sécrétions du processus intestinal, ce qui conduit à la formation de diverses pathologies.

  • L'accumulation dans la cavité du processus de transsudat, produit par les cellules lors de réactions inflammatoires, contribue au développement d'un œdème aqueux.
  • Si le mucus sécrété par les cellules du tissu épithélial domine à l'intérieur de l'appendice, une fausse tumeur de l'appendice se forme sous la forme d'une mucocèle.
  • La conséquence de l'activation de la flore pathogène intestinale et du développement ultérieur de l'infection est l'accumulation d'exsudat purulent, qui se manifeste par une appendicite purulente - empyème.
  • La défaite des parois de l'appendice par la prolifération du tissu conjonctif fibrillaire entraîne une augmentation du processus lui-même et le développement d'une forme d'appendicite fibroplastique.

Avec les exacerbations de la forme chronique, les symptômes se manifestent par des signes caractéristiques d'appendicite aiguë (décrits ci-dessus).

Quand le meilleur traitement est l'élimination

La maladie étant caractérisée par un développement trop rapide, le traitement est démarré immédiatement après la confirmation du diagnostic. Dans un processus aigu, le problème est toujours résolu de manière dramatique.

Un traitement conservateur avec des antibiotiques peut être proposé en cas d'appendicite non compliquée et lorsqu'il existe des contre-indications à la chirurgie. Bien qu'un tel traitement ne soit pas entièrement capable de remplacer la chirurgie.

Avec le développement aigu de la maladie, l'option de traitement idéale est l'excision de l'appendice. Cela est dû au fait que le traitement médicamenteux ne peut soulager que temporairement les symptômes désagréables, qui reviendront après un certain temps, mais avec des complications. Même les partisans des antibiotiques sont d'accord avec une forte probabilité de rechute.

En chirurgie moderne, il existe de nombreuses techniques qui vous permettent de réussir à retirer l'appendice affecté par un processus inflammatoire aigu. Parmi eux:

  1. La technique classique de l'appendicectomie antérograde et rétrograde. Dans le premier cas, le processus est mis en évidence par l'incision et retiré. La deuxième option est utilisée lorsque l'accès à l'organe est difficile en raison d'adhérences et que le retrait est effectué à l'intérieur du péritoine.
  2. Appendicectomie laparoscopique. Le prélèvement de l'appendice est réalisé sous le contrôle visuel du chirurgien à l'aide d'une caméra vidéo insérée dans la cavité péritonéale. Cette technique est utilisée en cas de diagnostic douteux. À l'aide d'une caméra, le chirurgien effectue un diagnostic visuel et, si nécessaire, enlève immédiatement l'organe affecté. L'opération est moins traumatisante. Un laparoscope et des instruments chirurgicaux sont insérés dans le péritoine par de petites incisions.
  3. Techniques modernes d'appendicectomie relativement nouvelles - transgastriques et transvaginales. Dans le premier cas, l'opération est réalisée par une petite incision dans le nombril, qui masque complètement la présence d'une cicatrice. La deuxième méthode est destinée à une intervention chirurgicale chez la femme, lorsque l'ablation est réalisée par accès vaginal à travers une petite incision.