Puis-je prendre Analgin pour la pancréatite pour soulager la douleur?

La pancréatite aiguë et l'exacerbation d'une maladie chronique s'accompagnent d'une douleur débilitante sévère. Pendant cette période, Analgin est prescrit pour les sensations douloureuses de gravité légère à modérée. Le médicament a un effet analgésique, antipyrétique et anti-inflammatoire léger..

Propriétés pharmacologiques d'Analgin


Analgin est connu de tous comme un analgésique non narcotique abordable et efficace. Dans le même temps, le médicament a des effets antipyrétiques et anti-inflammatoires légers..

Analgin est efficace pour les douleurs légères à modérées. Un analgésique plus puissant est nécessaire pour soulager la douleur aiguë et sévère.

L'action de l'analgine est obtenue par:

  1. Effets sur le système nerveux central.
  2. Suppression du fonctionnement des prostaglandines, des radicaux libres, de la cyclooxygénase.
  3. Ralentissez la peroxydation lipidique.

Grâce à cet effet, la conduction des impulsions de douleur est supprimée, le transfert de chaleur est accéléré et les centres de la douleur deviennent moins sensibles à la douleur et aux stimuli externes. L'action anti-inflammatoire est obtenue en inhibant la synthèse des prostaglandines.

L'efficacité du médicament commence à se manifester 20 à 30 minutes après l'ingestion, atteignant une marque maximale après deux heures. Analgin se dissout bien et est absorbé dans le tractus gastro-intestinal.

Les avantages de l'analgine sont qu'il s'agit d'un médicament non narcotique, c'est-à-dire que la dépendance ne se développe pas. Par conséquent, l'analgésique peut être utilisé pendant une période plus longue..

Effet sur le pancréas


Analgin pour la pancréatite est utilisé pour:

  • soulager une douleur légère à modérée;
  • réduire la gravité du processus inflammatoire;
  • soulager la fièvre.

Le médicament n'a aucun effet sur l'activité enzymatique du pancréas..

Dans un contexte d'exacerbationAvec CP et rémission
Peut être utilisé uniquement après le soulagement des crises douloureuses aiguës avec des analgésiques plus puissants.Aide efficacement aux exacerbations mineures des dommages chroniques aux glandes.

Le fonctionnement de l'analgine est stimulé par la diphénhydramine, les antispasmodiques, les tranquillisants, les sédatifs.

Analgin pour l'inflammation aiguë du pancréas est généralement prescrit en association avec des sédatifs et des antispasmodiques. Ceci est nécessaire pour obtenir un effet thérapeutique complexe:

  1. Les antispasmodiques soulagent les spasmes des canaux pancréatiques, améliorent la perméabilité des enzymes digestives et aident à réduire la douleur.
  2. Les composants sédatifs normalisent le fond psycho-émotionnel du patient, ce qui contribue également à réduire la sensibilité à la douleur.

Une telle complexité aide non seulement à éliminer la douleur, mais également à prévenir l'apparition d'un trouble mental qui peut se développer dans un contexte de douleur et d'inconfort constants..

Composition du médicament

Le composant fonctionnel du médicament est le métamizole sodique. C'est une poudre blanchâtre qui se dissout rapidement dans l'eau, dans l'alcool c'est très difficile.

La composition contient de la fécule de pomme de terre, du talc, du stéarate de calcium comme éléments auxiliaires.

Coût et forme de libération


Le médicament se présente sous la forme de comprimés plats arrondis d'une couleur absolument blanche ou légèrement jaunâtre, ainsi que d'une solution pour administration intraveineuse et intramusculaire. Il y a une ligne de dosage au milieu du comprimé.

À un prix, l'analgine est l'un des analgésiques les plus abordables. Le prix dépend du fabricant, du dosage, de la disponibilité des composants supplémentaires:

  • Une assiette de l'analgine russe la plus simple de 10 pilules avec une dose de 500 mg coûte environ 10 à 15 roubles.
  • Un paquet de 20 comprimés de production bulgare coûte 95 roubles.
  • Le prix de dix ampoules avec un dosage de 500 mg est de 55-112 roubles.

Il est à noter que sur certains comprimés le nom «Analgin-Ultra» est indiqué et ils coûtent deux fois plus cher. Cependant, si vous lisez la composition, c'est la même que celle d'Analgin ordinaire, et le dosage est le même. Par conséquent, avant d'acheter un médicament, vous devez lire les instructions afin de ne pas tomber dans un stratagème marketing..

Les principales indications pour prendre le médicament


Le médicament est utilisé pour les douleurs légères à modérées de diverses natures:

  1. Tête.
  2. Dentaire.
  3. Névralgie.
  4. Radiculite.
  5. Douleur musculaire.
  6. Inconfort et douleur articulaires.
  7. Douleurs menstruelles.

Analgin peut également être utilisé pour réduire la gravité de la douleur après une chirurgie, effectuer certains types de recherche diagnostique.

En tant qu'antipyrétique, il peut être utilisé en cas d'augmentation de la température corporelle dans le contexte de maladies infectieuses et inflammatoires.

Dans quels cas Analgin est-il interdit et inefficace

Le médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants:

  1. Intolérance au métamizole sodique, à d'autres dérivés de pyrazolone.
  2. L'asthme bronchique.
  3. Lésions graves du foie, des reins.
  4. Maladies du sang.
  5. Anémie.
  6. Forte diminution des neutrophiles (à la suite de médicaments ou d'une infection).
  7. Leucopénie.
  8. Agranulocytose.
  9. Pathologie chirurgicale grave suspectée.
  10. Carence en glucose-6-phosphate déshydrogénase.

Analgin ne doit pas être pris pendant la gestation et l'allaitement car le médicament passe dans le lait maternel et traverse le placenta.

Avec beaucoup de prudence, le médicament doit être utilisé par les patients ayant des antécédents de maladie rénale, de réactions allergiques, ainsi que de consommation prolongée d'alcool..

Il n'est pas recommandé d'utiliser Analgin pour soulager de fortes cloques dans l'abdomen de nature inexpliquée.

Développement de symptômes secondaires


L'utilisation du médicament peut provoquer des réactions allergiques: éruption cutanée sur la peau et les muqueuses, démangeaisons, urticaire, gonflement de la peau, toux. Les cas de choc anaphylactique, les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell sont très rares..

Les réactions suivantes sont également possibles:

  • hépatite;
  • abaisser la tension artérielle;
  • leucopénie;
  • une diminution du taux de leucocytes;
  • thrombocytopénie;
  • anémie;
  • granulocytopénie;
  • conjonctivite

Les personnes atteintes d'insuffisance rénale peuvent développer une anurie (l'urine ne pénètre pas dans les voies urinaires), une oligurie (ralentissant la formation de l'urine), une protéinurie (la protéine pénètre dans l'urine), une néphrite.

En cas d'effets secondaires, vous devez arrêter d'utiliser le médicament et consulter un médecin.

Conséquences de la violation de la posologie

Si la dose est dépassée, les perturbations corporelles suivantes peuvent apparaître:

  • tachycardie;
  • palpitations;
  • dyspnée;
  • bruit dans les oreilles;
  • une baisse de la température corporelle sous la normale;
  • convulsions;
  • syndrome hémorragique;
  • la faiblesse;
  • somnolence;
  • violation de la conscience;
  • paralysie des muscles respiratoires;
  • insuffisance rénale, hépatique;
  • violations des processus de production et de décharge d'urine.

En cas de surdosage, consultez un médecin. Il peut être recommandé de provoquer un réflexe nauséeux, un lavage gastrique, l'utilisation de laxatifs et d'entérosorbants peut être nécessaire. En outre, si nécessaire, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter des symptômes indésirables spécifiques..

Lors de l'utilisation du médicament, l'urine peut devenir rouge.

Le schéma de prise du médicament


Les pilules sont généralement prises après les repas. Ils peuvent également être utilisés comme ambulance pour exacerber la douleur. Le médicament est lavé avec quelques gorgées d'eau.

La posologie dépend de l'âge, de la gravité de la douleur, du type de maladie:

ÂgeDosage
12-14 ansBoire une demi-pilule en une ou deux approches.
À partir de 14 ansPeut être pris en deux ou en un comprimé en un à deux sets par jour.
En cas de rhumatisme, il est possible de prendre deux comprimés en trois approches par jour.

La dose maximale pour une dose unique pour les adultes est d'un gramme, la dose quotidienne maximale est de trois grammes..

En cas de développement d'une douleur intense, l'administration intramusculaire ou intraveineuse du médicament est effectuée:

  1. Patients à partir de 14 ans, un à deux millilitres de solution à cinquante ou vingt pour cent, mais pas plus de deux grammes par jour.
  2. Les patients jusqu'à 12-14 ans reçoivent une injection de 0,1-0,2 ml d'une solution à cinquante pour cent par dix kilogrammes de poids.
  3. Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas prendre de médicaments.

La posologie quotidienne maximale autorisée pour l'administration intramusculaire intraveineuse est de deux grammes.

La durée d'utilisation de l'anesthésique est déterminée par le médecin. En cas de prise du médicament pendant plus de sept jours, il est impératif de surveiller la composition sanguine, le fonctionnement des reins et du foie.

Il n'est pas recommandé d'utiliser l'outil à des doses supérieures à celles indiquées dans les instructions et plus longues que le temps prescrit par le médecin. Si les sensations douloureuses ne disparaissent pas ou si l'état du patient s'aggrave, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Interaction avec d'autres médicaments

Le médecin doit être informé de tous les médicaments que le patient prend pendant cette période. Avec le médicament, vous ne pouvez pas utiliser:

  • Pénicilline.
  • Substituts sanguins colloïdaux.
  • Composants radio-opaques.

Analgin augmente la concentration et l'action:

  • Glucocorticostéroïdes.
  • Anticoagulants indirects.
  • Indométacine.
  • Réducteur de sucre oral.
Substances et préparationsFonctionnalités d'interaction
Barbituriques, éthanol, codéine, ropranolol, anti-H2 des récepteurs de l'histamineAugmenter l'efficacité de l'analgésique.
PhénylbutazoneRéduit l'efficacité d'Analgin.
Cytostatiques, TiamazoleEn cas d'utilisation simultanée avec Analgin, il existe une possibilité de leucopénie..
Contraceptifs hormonaux, allopurinol, antidépresseurs tricycliques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, médicaments myélotoxiquesAugmenter la toxicité d'Analgin.
CyclosporineAnalgin réduit son efficacité.

Analogues anesthésiques


Les analogues complets d'Analgin dans la composition et l'action comprennent Cofalgin.

Il existe également un certain nombre d'analogues qui, en plus du métamizole sodique (la substance constitutive de l'analgine), contiennent des substances supplémentaires qui ont des propriétés antispasmodiques et vasodilatatrices:

  • Andipal.
  • Analgin-dibazol-papavérine.
  • Andifen.

En plus de l'analgésique, ils ont un effet anti-inflammatoire prononcé:

  • Pentalgin.
  • Sedal.
  • Pentasé.

Il existe également des analgésiques qui contiennent en plus de la thiamine, ce qui améliore la digestion et le métabolisme. Ceux-ci inclus:

  • Sedalgin.
  • Benalgin.

Seul un médecin peut remplacer un médicament par des analogues..

  • L'utilisation de la collection du monastère pour le traitement de la pancréatite

Vous serez surpris de la rapidité avec laquelle la maladie recule. Prenez soin de votre pancréas! Plus de 10000 personnes ont remarqué une amélioration significative de leur santé simplement en buvant le matin...

L'outil aide à normaliser la microflore intestinale et à arrêter la diarrhée. C'est pour cette raison qu'il est prescrit dans le complexe de traitement de la pancréatite, qui s'accompagne souvent de diarrhée.

En raison de ses capacités, Cholenzym peut être utilisé dans la pancréatite chronique pour normaliser les processus digestifs et biliaires.

Cerucal accélère le passage des aliments dans le tube digestif, normalise la motilité intestinale et gastrique.

Le médicament peut être prescrit pour normaliser l'écoulement des acides biliaires, améliorer la digestion et soulager la charge sécrétoire du pancréas

il me semble que l'analgine n'est pas pertinente pendant longtemps. maintenant dans les pharmacies, il y a tellement d'analgésiques différents - choisissez-en un. plus efficace et avec moins d'effets secondaires.

Analgin ne m'aide qu'en cas de douleur légère. Si soudainement le pancréas s'accroche correctement, vous devez utiliser un médicament plus puissant. Tout cela à cause de mon seuil de douleur...

Comprimés d'Analgin pour la pancréatite

Les comprimés d'Analgin pour la pancréatite sont utilisés pour éliminer la douleur dans le pancréas. En plus de l'effet analgésique, le médicament a la capacité de réduire la température corporelle et d'avoir un effet anti-inflammatoire modéré sur le corps. Analgin dans le traitement de la pancréatite peut être utilisé comme analgésique indépendant ou en association avec des antispasmodiques, qui améliorent ses propriétés médicinales.

Indications pour l'utilisation

Les comprimés d'Analgin sont utilisés pour la pancréatite aiguë et chronique, survenant dans un contexte de syndrome douloureux modéré.

Mode d'administration et posologie

Analgin pour l'inflammation du pancréas est pris après les repas. Il est recommandé d'avaler le comprimé entier et de le boire avec de l'eau. Les patients qui ont des difficultés à avaler sont autorisés à broyer la pilule à un état poudreux.

Il est nécessaire d'utiliser Analgin avec une exacerbation de la pancréatite avec l'autorisation d'un médecin. Pour les patients adultes, pour soulager le syndrome douloureux, le médicament doit être pris 1 à 2 comprimés jusqu'à 3 fois par jour. La dose quotidienne maximale autorisée de métamizole sodique est de 6 g.

Pour les enfants, Analgin est prescrit en tenant compte du poids corporel. Une dose unique de métamizole sodique chez ces patients est de 5 à 10 mg par kilogramme de poids. Le médicament doit être administré aux enfants à la même fréquence que les adultes.

Effets secondaires

L'utilisation d'Analgin pour la pancréatite peut s'accompagner de l'apparition d'effets secondaires chez le patient sous la forme de:

  • abaisser la tension artérielle;
  • néphrite interstitielle;
  • une diminution du volume d'urine excrété par les reins (oligurie);
  • manque d'urine dans la vessie (anurie);
  • la présence de protéines dans l'urine (protéinurie);
  • coloration de l'urine dans une teinte rougeâtre;
  • Hépatite A;
  • modifications de la composition du sang (agranulocytose, anémie, granulocytopénie, leucopénie, thrombocytopénie);
  • manifestations allergiques (éruptions cutanées, démangeaisons, urticaire, réactions anaphylactiques, bronchospasme, œdème de Quincke).

Si des effets secondaires de la prise du médicament apparaissent, le patient doit arrêter le traitement et consulter un spécialiste.

Le médicament n'a aucun effet sur la conduite et le travail avec des mécanismes potentiellement dangereux.

Contre-indications

Analgin ne doit pas être utilisé:

  • avec une sensibilité accrue à ses substances constitutives;
  • avec des pathologies hépatiques ou rénales sévères;
  • avec l'asthme bronchique;
  • avec un déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase;
  • avec des maladies du sang;
  • avec suspicion de pathologie chirurgicale aiguë.

Durée du traitement

La période d'utilisation d'un analgésique pour la pancréatite ne doit pas dépasser 5 jours.

Interaction avec d'autres médicaments

Analgin ne doit pas être utilisé simultanément avec des antibiotiques du groupe pénicilline, des substituts sanguins colloïdaux et des produits de contraste pour rayons X. La combinaison du médicament avec de la chlorpromazine et d'autres dérivés de phénothiazine entraîne une diminution prononcée de la température corporelle.

L'administration simultanée de métamizole sodique avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens augmente les effets analgésiques et antipyrétiques des deux médicaments et augmente le risque de réactions indésirables. L'association d'un analgésique avec des sédatifs, de la codéine, des tranquillisants, du propranolol et des anti-H2 conduit à une augmentation de ses propriétés analgésiques.

Analgin améliore l'effet clinique des glucocorticostéroïdes, de l'indométacine, de la phénytoïne et des anticoagulants indirects. L'association d'un médicament avec le glutéthimide, la phénylbutazone et les barbituriques entraîne une diminution de l'action du métamizole sodique.

L'utilisation simultanée d'un analgésique avec la cyclosporine entraîne une diminution de la teneur de cette dernière dans le sang. Analgin réduit l'efficacité des diurétiques, augmente la toxicité du méthotrexate et les propriétés hypoglycémiantes des sulfamides. Le médicament n'est pas compatible avec l'alcool, car les boissons alcoolisées renforcent l'effet toxique du métamizole sodique.

Surdosage

Un surdosage d'Analgin peut s'accompagner de douleurs abdominales, de vomissements, de tachycardie, d'une diminution de la température corporelle et de la pression artérielle, d'une altération de la fonction respiratoire, de convulsions, de troubles de la conscience, de somnolence et d'un état délirant. En outre, le patient peut présenter des changements pathologiques dans la composition du sang, une insuffisance rénale ou hépatique aiguë, une paralysie des muscles respiratoires.

Les premiers soins en cas de surdosage consistent en un lavage gastrique, la nomination d'absorbants, de laxatifs salins et de médicaments qui aident à maintenir les fonctions vitales. Si nécessaire, le patient subit une hémodialyse.

Conditions de stockage

Les comprimés doivent être conservés dans un endroit protégé de la lumière et de l'eau. Leur température de stockage ne doit pas dépasser + 25 ° С.

Durée de vie

Le médicament convient pour une utilisation dans le traitement de la pancréatite pendant 5 ans à compter de la date de fabrication.

Composition et forme de libération

L'effet clinique du médicament est fourni par le métamizole sodique, qui est un analgésique-antipyrétique du groupe des pyrazolones. Un comprimé contient 500 mg de ce composant. De plus, la préparation comprend du stéarate de calcium, du talc, du sucre et de la fécule de pomme de terre.

Analgin est vendu sous forme de comprimés cylindriques plats ronds blancs avec des bords biseautés et une partition. Le médicament est conditionné en plaquettes thermoformées de 10 comprimés. La boîte en carton contient 1, 2, 3 ou 5 blisters et une annotation médicale.

Grossesse et allaitement

L'utilisation d'Analgin est interdite au cours du premier trimestre de la grossesse et au cours des 6 dernières semaines avant l'accouchement. Utilisez le médicament dans le reste des périodes de grossesse avec prudence, sous la surveillance d'un médecin. Lors de l'allaitement, le métamizole sodique est contre-indiqué.

Utilisation pendant l'enfance

Analgin est approuvé pour une utilisation en pédiatrie. Il faut être prudent lors de la prescription de médicaments à des nouveau-nés de moins de 3 mois.

Conditions de délivrance des pharmacies

Analgin est un médicament sans ordonnance.

Analgésiques pour la pancréatite du pancréas

L'inflammation du pancréas est une maladie assez grave, dans laquelle il est impossible de se passer d'une assistance médicale. Et surtout, les analgésiques pour la pancréatite sont tout simplement nécessaires..

Recommandations d'Elena Malysheva dans le numéro spécial "La vie est belle!" Sur la façon de surmonter la pacréatite grâce aux effets curatifs des remèdes naturels.

La maladie s'accompagne de sensations douloureuses dans l'hypochondre, la zone lombaire, acquérant parfois un caractère dit "encerclant". Selon le type (pancréatite aiguë ou chronique), leur intensité varie.

Causes de la douleur

Des erreurs dans l'alimentation conduisent généralement à cette fin: l'utilisation d'aliments trop épicés ou gras, et surtout ceux «riches» en conservateurs et autres additifs alimentaires nocifs tels que E630, E631, ou interdits (E121, E123), etc..

L'alcool et la suralimentation ont un effet néfaste. La situation est aggravée par l'exposition à des facteurs de stress, ainsi que par des maladies concomitantes du système digestif.

Des douleurs pancréatiques peuvent survenir lors d'une intoxication alimentaire ou à la suite d'une exposition à des produits chimiques ou même à des médicaments.

Selon le mécanisme d'occurrence, les crises de douleur peuvent être accompagnées des changements pathologiques suivants:

  • à la suite d'un rétrécissement des conduits de la glande;
  • avec un apport d'oxygène insuffisant à l'organe;
  • avec des processus dégénératifs dans les tissus de la glande;
  • avec des erreurs d'approvisionnement en sang de la glande.

Attention! Si vous ressentez une douleur dans l'abdomen de nature persistante, douloureuse ou aiguë, ne vous soignez pas. Vous devez absolument consulter un médecin pour clarifier le diagnostic et le traitement..
En cas de schéma thérapeutique mal choisi ou en cas d'absence de traitement, une nécrose des tissus pancréatiques (nécrose pancréatique) peut se développer. Cela menace d'apparaître une douleur intense, une détérioration progressive de l'état général du patient et peut à l'avenir avoir des conséquences fatales..

Comment soulager la douleur de la pancréatite

Tout d'abord, vous devez vous rappeler: dans ce cas, le patient doit créer une paix complète, et il a également besoin d'un régime "faim". Parfois, si seules ces conditions sont remplies, il est possible d'obtenir une réduction significative de la douleur..

Il est permis de boire de l'eau minérale (alcaline, sans gaz). Appliquez du froid (sac de glace) sur l'abdomen.

La pancréatite s'est aggravée - la douleur peut être soulagée avec des analgésiques, qui sont injectés, les comprimés sont exclus. Cela est dû au fait que cette pathologie s'accompagne de nausées et souvent de vomissements, à la suite desquels les médicaments n'ont pas le temps d'être absorbés par le corps et n'ont pas l'effet souhaité. Il est strictement interdit de prendre des enzymes pendant la période aiguë.

En règle générale, les analgésiques sont prescrits par un médecin et uniquement dans le cadre d'un traitement complexe, ce qui implique:

  • restauration de l'équilibre eau-sel;
  • diminution de l'activité et de la production d'enzymes pancréatiques;
  • suppression de l'infection.

Important! Vous ne devez pas prendre un anesthésique pour la pancréatite par vous-même, sans avis médical, car, en éliminant le syndrome douloureux, vous «voile» les symptômes de la maladie. Cela rendra le diagnostic difficile..

À la question: est-il possible de guérir un ulcère de l'estomac ou du duodénal à domicile, un gastro-entérologue, chef du service de gastro-entérologie, Mikhail Vasilievich Arkhipov.

Soulagement de la douleur pour la pancréatite aiguë

Si la douleur est modérée, des médicaments du groupe des analgésiques (Baralgin, Acetamifen) ou des antispasmodiques (Buscopan, Papaverin, Mebeverin, No-shpa, Platifillin) sont prescrits.
Un analgésique non narcotique efficace est Ketanov. Dans certains cas, le blocage de la novocaïne est effectué.

Si les médicaments décrits ci-dessus sont inefficaces, les stupéfiants peuvent être utilisés selon les directives d'un médecin: Omnopon, Promedol, Tramadol.

Le traitement de la pathologie aiguë étant effectué dans un hôpital, le médecin traitant prescrira un traitement de désintoxication sous forme d'infusions intraveineuses goutte à goutte, d'agents antibactériens (plus souvent - Ceftriaxone), ainsi que des médicaments qui réduisent la sécrétion du pancréas.

Soulagement médical de la douleur pour la pancréatite chronique

Les formes chroniques de la maladie se caractérisent par une douleur moins intense. Cela est dû au fait que le processus d'inflammation se déroule sous une forme plus effacée. Cependant, le parenchyme pancréatique affecté subit progressivement des modifications cicatricielles. Il se développe avec le tissu conjonctif, ses fibres grossières pressent les vaisseaux sanguins, les terminaisons nerveuses.

Chef gastro-entérologue de la Fédération de Russie: «LA PANCRÉATITE ne disparaît pas?! Le traitement simple a déjà guéri des centaines de patients à domicile! Pour guérir définitivement le pancréas dont vous avez besoin... "En savoir plus"

En conséquence, la fonction de l'organe est perturbée, tout cela s'accompagne de sensations douloureuses de nature douloureuse et terne dans l'hypochondre. Pendant les périodes d'exacerbation, la douleur s'intensifie, mais n'atteint généralement pas l'intensité, comme dans la pancréatite aiguë.

Comment soulager la douleur de la pancréatite, si elle est chronique?

Comme pour les manifestations aiguës de la maladie, des analgésiques sont utilisés. Dans ce cas, au stade ambulatoire, comme prescrit par un médecin, il est permis de prendre des médicaments sous forme de comprimés..

Afin d'anesthésier et de soulager l'état du patient, appliquez:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens: Diclofénac, Nimesil, Ibuprofène, Voltaren;
  • antispasmodiques et analgésiques: No-shpa, Buscopan, Meteospazmil, Trigan, Pentalgin.

En plus des effets analgésiques ciblés, des médicaments sont utilisés pour «décharger» la glande. Certains d'entre eux soulagent le gonflement, d'autres restaurent partiellement ses fonctions, participant ainsi au soulagement de la douleur. Ceux-ci inclus:

  • inhibiteurs de protéinase: Contrikal, Gordox, Contriven;
  • Préparations de somatostatine (octréotide), qui peuvent supprimer la fonction sécrétoire de la glande;
  • préparations enzymatiques pour restaurer la digestion: Mezim, Pancreatin, Festal (non utilisé dans la période aiguë);
  • antihistaminiques: Suprastin, Diphenhydramine, Pipolfen (participent à l'élimination de l'œdème et de l'inflammation, réduisent les réactions allergiques);
  • diurétiques: furosémide, hypothiazide, spironolactone (réduire l'œdème tissulaire).

Autres méthodes de soulagement de la douleur pour la pancréatite

Quelles sont les méthodes et techniques pour soulager la douleur dans la pancréatite? Le mécanisme d'origine de la douleur joue ici un rôle important..

Si le phénomène d'obstruction des canaux de la glande prévaut, les procédures chirurgicales suivantes seront efficaces, permettant de restaurer la perméabilité de ses canaux:

  • stenting du conduit de la glande: permet de "redresser" sa lumière, tout en soulageant la douleur;
  • lithoextraction: élimination des concrétions du canal cholédoque (canal glandulaire) par une méthode chirurgicale;
  • lithotritie intraductale: une opération laparoscopique dans laquelle les canaux de la glande sont expansés mécaniquement.

Si la maladie est auto-immune, l'effet analgésique sera obtenu en utilisant un stenting canalaire, en prenant des corticostéroïdes et des préparations d'acide ursodésoxycholique (Ursosan, Ursoliv, Ursodex).

Si le patient a une pancréatite biliaire associée à des troubles de l'écoulement de la bile, une inflammation de la glande et la formation de calculs dans ses canaux, puis des préparations d'acide ursodésoxycholique, des doses accrues d'enzymes pancréatiques, l'utilisation d'antispasmodiques sera assez efficace.

Conclusion

L'inflammation de la glande est l'une des maladies les plus graves, dont la principale manifestation est la douleur..

Dans le processus de thérapie, un soulagement de la douleur de haute qualité est très important: grâce à cela, l'état du patient s'améliore et la qualité de vie est maintenue au niveau approprié.

Cependant, il ne faut pas oublier le traitement complexe de cette affection et les conséquences néfastes en cas de non-respect des recommandations médicales. Vous devez surveiller votre santé et demander une aide médicale à temps.

Analgésiques pour la pancréatite du pancréas

Le principal symptôme de la pancréatite est une douleur intense dans l'abdomen. Des symptômes désagréables obligent le patient à boire des analgésiques pour la pancréatite.

En cas d'apparition de conditions douloureuses, il est important de prescrire correctement des médicaments capables d'éliminer l'inconfort même pour une courte période. Le soulagement de la douleur affecte l'élimination des symptômes de la douleur et le traitement de la maladie elle-même.

  • en cas de consommation d'alcool;
  • à la suite d'une intoxication du corps due à un empoisonnement;
  • si la nourriture que vous mangez est difficile à digérer;
  • en raison de l'exacerbation des maladies gastro-intestinales;
  • à la suite de conditions stressantes.

L'estomac atteint de pancréatite commence à faire mal peu de temps après avoir mangé. Cela se produit lorsque le pancréas est exposé à la plus grande charge sécrétoire..

La durée de la douleur dépend du degré de lésion des organes et de la nature de l'inflammation.

  1. Le blocage entraîne un blocage des voies biliaires..
  2. Les parois de l'organe gonflent, s'enflamment.
  3. Des problèmes de circulation sanguine surviennent.
  4. Il y a un manque d'oxygène dans le corps.
  5. Les changements structurels dans l'organe commencent.

En cas de pancréatite exacerbée, le processus inflammatoire se traduit par un gonflement, une violation des fonctions de base du pancréas. La douleur augmente lorsque le suc pancréatique pénètre dans la cavité abdominale.

Comment est la douleur dans la pancréatite aiguë

La fréquence des crises de pancréatite aiguë dépend directement de l'emplacement du foyer de la douleur. Le plus souvent, l'inconfort est ressenti sous les côtes. Parfois, des impulsions de douleur sont ressenties dans l'omoplate gauche ou dans la mâchoire inférieure. Dans un tel cas, une consultation avec un cardiologue est nécessaire pour établir le diagnostic correct..

Comment est la douleur dans la pancréatite chronique

Avec les exacerbations secondaires, la douleur est moins prononcée que l'attaque initiale. Le lieu de localisation change. L'inconfort est ressenti dans les domaines suivants:

  • à l'arrière;
  • visa haut ou ventre;
  • dans la poitrine.

Dans le cas de la pancréatite chronique, la douleur n'est pas très prononcée, elle a une fréquence différente. L'inconfort qui en résulte est associé à l'utilisation d'aliments lourds, d'alcool.

Il arrive qu'après une forte exacerbation, les sensations douloureuses disparaissent. Ne vous détendez pas, on peut parler de nécrose d'une grande zone du pancréas.

À la suite de sensations douloureuses chez les patients, il y a une violation de l'état psycho-émotionnel. Avec une longue évolution de la maladie, la psyché est gravement endommagée.

Les sensations douloureuses lors d'une exacerbation de la pancréatite causent des dommages irréversibles à la santé du patient. Par conséquent, il est important d'anesthésier le pancréas à temps, en oubliant pendant un moment le stress et la douleur..

Façons d'éliminer la douleur dans la pancréatite

En règle générale, la première attaque de la maladie survient de manière inattendue. Pour une raison objective, les premiers soins au patient sont fournis à domicile ou au travail. Les règles énumérées doivent être respectées:

  1. La victime reçoit un repos complet.
  2. Assis avec un torse légèrement incliné.
  3. La douleur peut être un peu soulagée par une respiration superficielle.
  4. Il n'est pas recommandé de prendre de la nourriture.
  5. En cas de vomissements, il n'est pas recommandé de boire des médicaments, des solutions destinées à nettoyer l'estomac et les intestins. Vous ne pouvez vous débarrasser des vomissements qu'avec vos doigts..
  6. Ne prenez pas de pilules, elles affecteront les résultats du diagnostic de la maladie.
  7. Le patient est autorisé à donner un quart de verre d'eau plate.
  8. Un sac de glace ne doit pas être appliqué sur la zone à problème - le froid intensifie le vasospasme, compliquant le travail de l'organe malade.
  9. En cas de spasme sévère, le patient ne sera pas blessé par des analgésiques conçus pour éliminer les symptômes de la douleur. Les antispasmodiques pour la pancréatite sont prescrits pour soulager les spasmes.
  10. Après avoir fourni les premiers soins à la victime, ils appellent un médecin à domicile.

Médicaments qui aident à éliminer les symptômes de la douleur

Une fois le diagnostic posé, les médecins décident du médicament à prescrire au patient. Les injections pour la pancréatite sont prescrites par le médecin, en tenant compte de l'état du patient, de la prédisposition aux allergies. Les médicaments suivants sont destinés à soulager les souffrances des patients atteints de pancréatite.

Les injections

Pour les injections avec pancréatite, des antispasmodiques sont utilisés, qui détendent les muscles des organes internes. Les plus courants sont le no-shpa, l'atropine.

Anesthésier le pancréas avec de l'analginum, du baralginum, du paracétamol. Souvent, les analgésiques sont prescrits avec des antihistaminiques, par exemple, la suprastine ou la diphenhydramine.

Dans les cas difficiles, les patients se voient prescrire des stupéfiants, par exemple le tramadol. Les injections sont destinées aux patients adultes. Les médicaments sont prescrits pendant trois jours au nombre spécifié de fois par jour..

Pilules

Pour reprendre le travail du pancréas, les patients se voient prescrire des pilules contenant des enzymes. Les médicaments sont sélectionnés sur la base du témoignage du médecin concernant l'évolution de la maladie. Certaines préparations (festives, ferestales) contiennent de la bile. En présence de maladies gastro-intestinales concomitantes, ces médicaments sont contre-indiqués..

Antispasmodiques

Le traitement de la maladie est prescrit complexe. Les antispasmodiques pour la pancréatite sont associés à d'autres médicaments conçus pour éliminer la douleur et la maladie en général. Le médicament no-shpy est destiné à soulager les douleurs qui ne sont pas trop sévères. Dans le cas d'une évolution aiguë de la maladie, le médicament est injecté avec une seringue et commence à agir immédiatement après son entrée dans le corps.

La papavérine avec pancréatite élimine également les spasmes. Le médicament élimine le spasme de la valve responsable de la sortie de jus du pancréas. En conséquence, la pression à l'intérieur de la glande diminue, la douleur disparaît..

La papavérine est acceptable en parallèle avec d'autres médicaments: diurétiques, analgésiques.

Le médicament platifilline est utilisé en dernier recours, il présente de gros inconvénients sous forme d'effets secondaires - convulsions, évanouissements, tachycardie.

L'atropine nuit parfois au corps sous forme de constipation, d'évanouissements et d'augmentation du rythme cardiaque. Est pris strictement sous surveillance médicale.

Comment éliminer la douleur avec une pancréatite exacerbée

Avec la pathologie décrite, les analgésiques sont traités avec prudence, car la douleur survient pour d'autres raisons. S'il n'y a aucun doute sur la raison, il est permis de prendre en plus de la baralgine, du diclofénac. Le choix et la posologie sont prescrits par le médecin, en tenant compte d'un certain nombre de facteurs..

Pour rendre la douleur moins gênante, on utilise des médicaments qui suppriment la production d'enzymes lors de l'apparition de spasmes, par exemple la contraction.

La somatostatine avec des analogues est prescrite afin de supprimer la sécrétion produite par le pancréas.

Le mezim ou la pancréatine réduit le stress sur l'organe à problème. Pour réduire l'enflure, des diurétiques sont prescrits, par exemple le furosémide. Dans un but similaire, des antihistaminiques sont utilisés, par exemple, la suprastine.

Moyens alternatifs pour soulager la douleur dans la pancréatite

Un régime spécial aidera à éliminer l'inconfort. Le régime consiste en un jeûne de trois jours et il est permis de boire de l'eau minérale non gazeuse et du thé avec du miel.

Soulage le yoga du syndrome de la douleur, certaines méthodes de traitement populaires. De telles méthodes nécessitent une attitude prudente, certainement après une conversation avec un gastro-entérologue.

Vous ne pouvez pas soulager l'attaque avec des infusions contenant de l'alcool. Cela aggravera la situation, conduira à une complication de la maladie..

Analgésiques pour la pancréatite

Une douleur intense est un symptôme sévère de la pancréatite. Avec une exacerbation, les patients éprouvent des douleurs insupportables. C'est tellement intense que la personne est obligée de chercher une position qui apportera un soulagement. Dans la forme chronique, la douleur complique la vie. Les analgésiques pour la pancréatite aident à résoudre le problème: analgésiques, antispasmodiques, anti-inflammatoires, corticostéroïdes et autres anesthésiques.

Classification des analgésiques

En cas de pancréatite, les efforts des médecins visent principalement à soulager la douleur. Le choix des médicaments est influencé par la force de la douleur, la tolérance et la sécurité des anesthésiques..

Avec une douleur modérée, nommez:

  • antispasmodiques;
  • analgésiques;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Habituellement, les patients prennent des analgésiques. Ils sont principalement prescrits pour le traitement ambulatoire. Si l'action des médicaments en comprimés est inefficace ou si la pathologie est difficile, avec la pancréatite, des analgésiques de ces groupes sont injectés ou mis avec des compte-gouttes. Dans ce cas, le traitement est effectué dans un hôpital.

Pour certaines indications pour le soulagement de la douleur:

  • Novocaïne (ils font des blocages avec elle);
  • Euphylline - le médicament supprime les spasmes;
  • antihistaminiques (ils soulagent le gonflement, après sa disparition, la douleur disparaît);
  • les médicaments diurétiques éliminent les poches et les douleurs;
  • substituts de la somatostatine (ils abaissent la pression dans les canaux de la glande enflammée, réduisent la douleur).

Dans des conditions sévères, la douleur est arrêtée:

  • analgésiques qui affectent le système nerveux central;
  • médicaments (les médicaments sont utilisés dans les cas extrêmes lorsque les anesthésiques d'autres groupes ne font pas face à la tâche).
  • les médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique;
  • corticostéroïdes;
  • préparations contenant des enzymes pancréatiques;
  • les patients individuels bénéficient de médicaments psychotropes.

L'action des analgésiques

La douleur pendant l'exacerbation est supprimée par les analgésiques. Le médecin choisit les médicaments en fonction de l'état du patient. Les analgésiques non stéroïdiens ne sont pratiquement pas utilisés pour traiter les maladies du système digestif. Ils perturbent le fonctionnement des organes. De tels analgésiques pour la pancréatite sont prescrits lorsque d'autres médicaments ne conviennent pas. Leur effet négatif est atténué par les préparations de polyenzymes..

Souvent, la douleur dans la pancréatite provoque un spasme du sphincter d'Oddi. Dans ce cas, le fonctionnement de l'intestin est perturbé. Le problème est résolu en utilisant simultanément un analgésique et un antispasmodique. Parfois, un remède est prescrit qui a les deux effets..

Les médicaments sélectionnés doivent:

  • éliminer efficacement la douleur;
  • agir pendant longtemps;
  • donner un minimum de réactions secondaires;
  • avoir le moins de contre-indications possible.

La préférence est donnée aux médicaments sans action hépatotoxique.

Liste des analgésiques

Pour soulager la douleur, un seul médicament suffit, qui a un effet antispasmodique et analgésique. Habituellement appliqué:

  1. Baralgin. Il détend les muscles lisses, soulage les spasmes, soulage la douleur et abaisse la température. Pour une douleur légère, des pilules sont utilisées, pour une douleur intense, des injections sont administrées. Dans la pancréatite chronique, le médicament est pris par voie orale. Le remède commence à agir après 1,5 heure. Il est excrété du corps par les reins. Il ne donne pas de charge toxique sur le foie.
  2. Analgin. L'effet du médicament est similaire à celui de Baralgin. Mais cela affecte négativement le fonctionnement du cœur. Pour le soulagement de la douleur, de l'analgine est souvent injectée. Il est prescrit avec Suprastin ou Diphenhydramine.
  3. Paracétamol. Il est utilisé selon les directives d'un médecin. Il soulage efficacement la douleur, la température. Mais il est rarement utilisé pour traiter les patients atteints de pathologies hépatiques sévères. Le médicament présente un effet hépatotoxique.
  4. Trigan-D. L'agent soulage la douleur, supprime l'inflammation, élimine les spasmes, soulage la température. Mais cela peut endommager le foie et les reins. Non prescrit pour les ulcères, la grossesse, l'allaitement, les maladies intestinales.
  5. Pentalgin. Le médicament a des propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Contre-indiqué dans les lésions érosives et ulcéreuses du système digestif, la grossesse et l'allaitement, les pathologies hépatiques et rénales sévères, le diabète, les maladies cardiaques.

Antispasmodiques

Lorsque les conduits et les spasmes du sphincter, des médicaments sont prescrits pour détendre les muscles lisses. Les antispasmodiques sont divisés en 2 groupes:

  1. Les médicaments myotropes soulagent rapidement les spasmes.
  2. Les anticholinergiques combattent efficacement les spasmes associés à la pancréatite.
  1. Duspatalin. Le médicament réduit la perméabilité des cellules, le sodium cesse de pénétrer à travers leurs parois et le retrait du potassium est suspendu. En conséquence, les muscles se détendent, les spasmes disparaissent. La douleur disparaît après une demi-heure. Le médicament agit pendant 12 heures. Après son utilisation, une rémission stable à long terme se produit. Il ne donne pratiquement pas de réactions secondaires, est bien toléré par les patients.
  2. No-spa soulage les douleurs modérées. Avec une pancréatite exacerbée, le médicament est injecté. Agit immédiatement, dès qu'il entre dans le corps.
  3. Papaverine. Le médicament soulage le spasme de la valve qui régule l'écoulement des sécrétions de la glande. La pression dans les conduits diminue, la douleur disparaît. Le médicament est prescrit simultanément avec des diurétiques et des analgésiques.
  4. Platyphylline. Appliquer le remède dans des cas exceptionnels. Il provoque des effets indésirables graves: convulsions, évanouissements, tachycardie.
  5. Atropine. Les patients se voient prescrire des pilules ou des gouttes. Le médicament a un effet anticholinergique, soulage rapidement la douleur. Le médicament est utilisé sous la stricte surveillance d'un médecin. Cela entraîne de la constipation, des évanouissements et augmente la fréquence cardiaque..

Médicaments anti-inflammatoires

Le traitement de la pancréatite comprend des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Pour soulager la douleur et l'inflammation, nommez:

  1. Indométacine. Le médicament a des effets antiagrégatoires, analgésiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques. Le médicament a de nombreux effets secondaires. Il n'est pas utilisé pour l'insuffisance rénale, les maladies hépatiques évolutives, la grossesse, l'allaitement.
  2. Relafen. Le médicament soulage l'inflammation, la température et la douleur. Il a de nombreux effets secondaires. Utilisé sous surveillance médicale.
  3. Voltaren. L'outil soulage l'inflammation, l'enflure et la douleur. Prenez-le comme indiqué par un médecin. Soigneusement utilisé pour les pathologies des reins, du foie, du système digestif, du cœur.
  4. Movalis. Le médicament présente une activité antipyrétique et anti-inflammatoire. Soulage les spasmes et la douleur. Contre-indiqué en cas d'insuffisance rénale cardiaque ou hépatique sévère, de troubles de la coagulation sanguine, de grossesse.

Médicaments de thérapie de base

Au début, les médicaments les plus sûrs sont utilisés pour éliminer la douleur qui survient avec la pancréatite. Lorsqu'ils arrêtent de donner le résultat souhaité, ils prescrivent de puissants analgésiques..

Une douleur légère est soulagée par des analgésiques: l'aspirine ou l'acétaminophène. Pour que les muqueuses du tractus gastro-intestinal ne soient pas irritées, les médicaments sont avalés avant les repas. Soulage efficacement le syndrome de la douleur Paracétamol.

Pour la pancréatite, on utilise des analgésiques qui ne sont pas recouverts d'une membrane résistante aux acides. Ils commencent à agir immédiatement après avoir pénétré dans l'estomac. Ils sont utilisés pour soulager la douleur causée par les spasmes du sphincter..

Après l'injection, la douleur ne disparaît pas immédiatement. De plus, des pilules sont utilisées pour les supprimer:

  • Préparations à action antispasmodique - No-shpu, Mebeverin, Buscopan.
  • Médicaments aux propriétés analgésiques - Acétaminophène, Baralgin et Analgin.
  • Anti-inflammatoires - Voltaren, Indométacine.

Dans la phase aiguë, ces médicaments sont inefficaces. La douleur intense est soulagée par des injections. Pour eux, des solutions d'injection de pentazocine et de buprénorphine sont utilisées.

Avec une douleur insupportable, des injections sont administrées avec de l'euphylline - un médicament appartenant au groupe des inhibiteurs de la novocaïne. Si une nécrose tissulaire s'est développée ou si d'autres conséquences graves se sont produites, des médicaments sont utilisés pour soulager la douleur. La douleur est soulagée avec Promedol, Fentanyl.

Thérapie anesthésique dans un hôpital

Lorsque le traitement ambulatoire ne parvient pas à soulager la douleur, le patient est hospitalisé. La condition est soulagée avec des solutions injectables. Pour les injections utiliser:

  • Novocaïne;
  • Thiosulfate de sodium;
  • Diphenhydramine;
  • Euphyllina;
  • Substituts de somatostatine.

L'œdème est éliminé avec des médicaments à effet diurétique.

Dans la pancréatite sévère, des anesthésiques puissants sont utilisés. Ils sont prescrits en association avec des analgésiques qui affectent le système nerveux central..

Des médicaments psychotropes sont parfois prescrits aux patients. Soulage efficacement les douleurs intenses Imipramine.

Avec une pancréatite chronique exacerbée, la concentration d'enzymes augmente. Dans ce cas, les médicaments anticholinergiques aident à éliminer la douleur..

Pour détendre le sphincter situé dans l'ampoule hépato-pancréatique, des antispasmodiques myotropes sont utilisés. Il est parfois conseillé aux patients de prendre de la nitroglycérine.

Des aliments diététiques sont prescrits aux patients. Ils reçoivent de la nourriture avec parcimonie. Frits, épicés, salés sont retirés du régime.

Comment soulager la douleur à la maison

La douleur insupportable avant l'arrivée des médecins est éliminée à l'aide de remèdes populaires:

  1. Du froid. Un coussin chauffant rempli de glace est enveloppé dans une serviette et appliqué sur l'estomac. Douleur sourde et froide.
  2. Massage des pieds. La stimulation des points bioactifs détend les muscles, réduit les spasmes et la douleur.
  3. Pratiquer le jeûne de 3 jours: le patient reçoit du thé avec du miel, de l'eau minérale. Le liquide se boit dans ¼ de verre avec un intervalle d'une demi-heure. Le 4ème jour, des aliments diététiques sont introduits: ils mangent des aliments liquides et épars, ne mangent pas d'aliments gras. Le sérum de lait caillé, de tisane d'églantier ou de menthe aide à combattre la douleur.
  4. La douleur est réduite avec du jus de carotte ou de grenade.
  5. Soulager la douleur en faisant des asanas de yoga appropriés.
  6. La réception de Créon, Panzinorm est interdite. Parce qu'ils contiennent des substances enzymatiques du pancréas, ils aggravent la douleur.
  7. Soulager une attaque de No-shpa.
  8. Lorsqu'un syndrome de nausées-vomissements survient, l'estomac est nettoyé. Pour ce faire, faites vomir en appuyant sur la racine de la langue. La procédure soulage la douleur pendant un certain temps.

Régime

L'aliment diététique prescrit après une attaque minimise la charge sur la glande endommagée et ne permet pas à la douleur de se développer.

Après un jeûne de 3 jours, le régime est le suivant:

  1. Bouillie de sarrasin et de riz, soupes gluantes, omelettes cuites.
  2. À partir du jour 4, il est permis de manger du fromage cottage et du pain rassis.
  3. Le 6ème jour, des soupes végétariennes sont introduites, des légumes bouillis sont mangés (le chou est interdit).
  4. Le 8ème jour, les plats sont préparés à partir de viande maigre et de poisson. Le soufflé est fabriqué à partir de produits, ils sont cuits à la vapeur ou à l'eau.
  5. Dès le 10e jour, ils mangent des escalopes à la vapeur, des boulettes de viande, des boulettes de viande.
  6. Le 14ème jour, des jus dilués avec de l'eau et de la gelée sont ajoutés au régime. Commencez à consommer des fruits sucrés frais.

Il faut 30 à 40 jours pour supprimer une crise de pancréatite. Passé ce délai, les patients se voient prescrire un aliment diététique spécial - tableau numéro 5. C'est un régime assez dur. Les aliments doux au goût neutre sont autorisés. Les aliments gras, salés, fumés, épicés et alcoolisés sont strictement interdits..

Une crise douloureuse avec pancréatite est un signe redoutable. Quand cela se produit, ils appellent une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, la douleur est soulagée par des moyens abordables. Le traitement hospitalier garantit le sauvetage et la guérison. La prévention aide à contrôler et à maintenir la fonction pancréatique.

Analgésique pour la pancréatite

L'attaque est accompagnée d'une douleur intense qui apparaît soudainement dans l'hypocondre gauche et porte plus tard un caractère de ceinture. Pour améliorer le pronostic, il est nécessaire de soulager la douleur le plus rapidement possible. Un analgésique pour la pancréatite est l'un des composants importants du traitement d'urgence pour un processus aigu.

Analgésiques de base pour la pancréatite aiguë

Avec des douleurs dans le pancréas, des médiateurs inflammatoires sont libérés, affectant de manière destructive d'autres organes du système digestif: le symptôme se développe, il peut durer plusieurs jours si vous ne fournissez pas d'aide d'urgence. Les médicaments anesthésiques sont prescrits le plus rapidement possible, car non seulement la santé physique du patient en souffre, mais aussi son état psychologique.

Si une anesthésie est nécessaire, afin de soulager rapidement l'état du patient, tout médicament des groupes suivants est utilisé:

  • antispasmodique myotrope,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
  • analgésique non narcotique ou narcotique,
  • anesthésique.

L'anesthésie avant l'arrivée d'une ambulance est autorisée en prenant un antispasmodique. Un tel médicament soulagera partiellement la douleur et ne lubrifiera pas le tableau clinique global de la maladie..

Un analgésique approprié pour le pancréas est le No-shpa (Drotaverin): un adulte peut s'injecter lui-même. Cela n'a aucun sens de boire une pilule dans cet état, car un symptôme de douleur prononcé s'accompagne de nausées et de vomissements.

Les analgésiques et anesthésiques narcotiques sont prescrits exclusivement dans des conditions stationnaires sous la surveillance d'un médecin. Ils sont utilisés dans une tentative infructueuse de soulager la douleur avec des antispasmodiques et des AINS, qui sont des analgésiques non narcotiques..

Le fentamil ou le Promedol sont prescrits en cas de complications sévères (par exemple, avec nécrose) et de douleur accrue. La présence d'indications et de conditions stationnaires permet une anesthésie avec des analgésiques narcotiques.

L'anesthésie implique l'utilisation de médicaments Novocaïne (Novocaïne, Lidocaïne). Ceci est effectué par des spécialistes du domaine médical, la condition à respecter est la présence du patient dans le service de chirurgie ou dans l'unité de soins intensifs. Parfois, des blocs de plexus solaire novocaïne sont réalisés en gastro-entérologie.

L'inflammation aiguë accompagnée d'une douleur vive doit être éliminée par administration parentérale de substances médicamenteuses: avec ce mode d'administration, elles agissent presque immédiatement. Les analgésiques pour la douleur dans le pancréas sont utilisés pour les exacerbations inexpliquées ou dans l'évolution chronique de la maladie.

Analgésiques pour la pancréatite chronique

La pancréatite chronique est également douloureuse. Mais dans la plupart des cas, cela dépend de l'intensité du processus inflammatoire. Une attaque de douleur en intensité est inférieure à celle qui accompagne la pancréatite aiguë. Une forte fièvre peut être absente, les vomissements ne sont pas toujours présents. Par conséquent, il est possible dans certains cas de prendre n'importe quel médicament sous forme de comprimé:

  1. No-shpa, papavérine, Duspatalin (Meteospazmil) - le soulagement de la douleur avec ces antispasmodiques est efficace même si d'autres organes digestifs proches sont impliqués - l'estomac, la vésicule biliaire, le foie, la gastrite et la cholécystite sont aggravés.
  2. Analgin, Baralgin, - analgésiques, dont l'utilisation est autorisée si la maladie est chronique, avec des symptômes de douleur modérés.
  3. Indométacine, Movalis, Ketanov - médicaments AINS, leur utilisation à domicile vous permet de bien soulager la douleur, même si vous ne vous injectez pas, mais prenez une pilule.

Si la pilule ne produit pas le résultat souhaité, le médicament est prescrit sous forme d'injections ou de perfusions intramusculaires ou intraveineuses. Cette méthode d'administration présente les avantages suivants: elle permet de soulager rapidement et efficacement les douleurs de toute intensité.

Après l'élimination des douleurs aiguës, des médicaments à base d'enzymes sont prescrits: Pancreatin, Creon, Panzinorm.

Analgésiques pour la pancréatite chez l'adulte

Si une exacerbation de la pancréatite n'est pas réalisée dans un hôpital, il est alors autorisé chez l'adulte de prendre des médicaments à domicile sous forme de comprimés et de gélules. Le médicament sous cette forme a un bon effet analgésique avec une douleur modérée. Pour obtenir un résultat, les médicaments ne doivent être pris que selon les directives d'un médecin. La posologie et la durée d'admission doivent également être convenues avec lui. Le strict respect des recommandations d'un spécialiste est nécessaire pour éviter les complications.

Paracétamol

De plus, tous les médicaments des groupes ci-dessus ne conviennent pas au traitement de la pancréatite. Par exemple, le paracétamol, largement utilisé à la maison et même approuvé pour une utilisation chez l'enfant, ne convient pas au traitement de la pancréatite. Le médicament appartient au groupe des AINS, il abaisse bien la température, réduit parfois la sensation de douleur. Cela est dû au mécanisme d'action:

  • affecte les zones de thermorégulation, contrôlant ainsi le transfert de chaleur du pancréas,
  • bloque la synthèse de substances dans le système nerveux central qui causent de la douleur.

Mais lors de son utilisation, la glande peut devenir encore plus enflammée et le symptôme de douleur, qui avec la pancréatite a une nature différente, ne peut pas être arrêté par le médicament.

On sait que pendant le processus inflammatoire, en fonction de ses causes, le suc pancréatique, qui contient une énorme quantité d'enzymes, ne peut pas être évacué de l'organe affecté en raison d'une violation de l'écoulement. La glande gonfle, son auto-digestion se produit, et plus tard - nécrose des tissus, altération de l'apport sanguin et de l'oxygène (ischémie). Cela s'accompagne d'une douleur intense. Le paracétamol ne peut pas agir sur le gonflement qui provoque l'étirement et la douleur de la capsule, et également pour réduire la production d'enzymes actives.

Cétonal

Ketonal est souvent prescrit à partir des AINS. La substance active est le kétoprofène. Le médicament a un avantage sur les autres médicaments de ce groupe:

  • soulage efficacement les douleurs de toute origine,
  • normalise la température,
  • réduit considérablement l'inflammation.

Mais avec une exacerbation de la pancréatite, elle n'est pas toujours prescrite. En plus du pancréas, l'inflammation se propage à d'autres organes digestifs. Le médicament est contre-indiqué dans la gastrite ou l'ulcère gastro-duodénal: il peut provoquer une exacerbation, la formation d'érosions ou d'ulcères dans l'estomac. Ne prenez pas Ketonal pendant plus de 3 jours..

Autres AINS

Plusieurs autres représentants du groupe AINS ne sont pas recommandés pour une utilisation contre la douleur: Diclofénac, Nise, Ibuprofène:

  • de nombreux effets secondaires,
  • ils n'agissent pas sur un symptôme de douleur prononcé dans l'hypocondrie avec une seule utilisation.

Les médecins ne sont pas prescrits pour la pancréatite: des antispasmodiques et des analgésiques sont utilisés, ce qui est pratique à emporter à la maison. Le choix des analgésiques reste au spécialiste.

Caractéristiques des analgésiques

L'utilisation d'analgésiques non narcotiques est autorisée à la maison selon les directives d'un médecin. Baralgin est considéré comme l'un des meilleurs. C'est un agent combiné, a une composition complexe:

  • analgine,
  • antispasmodique,
  • bloqueur de ganglions.

Par conséquent, il soulage les spasmes et soulage rapidement la douleur, surtout lorsqu'il est administré par voie parentérale. Même si vous ne pouvez pas faire d'injection et qu'il n'y a pas de médicament sous forme de comprimé, vous pouvez boire la solution de l'ampoule: l'effet se produira dans 10-20 minutes.

Maxigan fonctionne de manière similaire. Appliqué 1-2 comprimés trois fois par jour, en fonction de la gravité du symptôme de la douleur.

Mivalgan - présente des caractéristiques similaires, mais est contre-indiqué dans l'agranulocytose, car il provoque lui-même de tels changements dans le sang, en particulier lorsqu'il est pris de manière incontrôlable.

Nospas est une autre combinaison médicamenteuse qui soulage la douleur pendant une longue période. Dans la composition - un analgésique et antispasmodique. Contre-indiqué chez les personnes souffrant d'asthme bronchique et ayant tendance aux réactions allergiques.

Le tramadol est un analgésique opioïde non narcotique avec un mécanisme d'action mixte. Il a un effet analgésique puissant et immédiat, comparable à un narcotique, a un effet central et affecte la moelle épinière. Il appartient à la liste des substances puissantes n ° 1 du Comité permanent de contrôle des drogues du ministère de la Santé. Recette avec deux sceaux.

Les stupéfiants

Ces médicaments sont pris en dernier. Malgré l'effet immédiat, ils ont de nombreux effets secondaires graves, le plus grave étant la dépendance (syndrome de sevrage). Par conséquent, ils sont nommés pour une courte période dans des conditions stationnaires. Le mécanisme d'action consiste à bloquer les récepteurs de la douleur et à libérer des endorphines et des enképhalines.

Parmi les médicaments de ce groupe, seule la morphine n'est pas utilisée: elle provoque un spasme des muscles lisses des canaux pancréatiques et de la vésicule biliaire, alors qu'elle commence à faire encore plus mal, le processus inflammatoire est aggravé.

Utilisé par: Promedol, Fentanyl.

Antispasmodiques

Médicaments de première intention pour soulager la douleur en raison de:

  • relaxation des muscles lisses des canaux pancréatiques,
  • élargir leur lumière,
  • réduire l'hypertension et l'œdème.

Ils sont particulièrement efficaces en cas de congestion du canal cholédoque provoquant une inflammation. Sous l'influence des antispasmodiques, sa bouche s'ouvre, la pierre pénètre dans la lumière duodénale, la douleur s'arrête.

  • Non-shpa,
  • Papavérine,
  • Platyphylline.

No-shpa soulage parfaitement les spasmes et les crises de douleur, mais cela fonctionne pendant une courte période. Par conséquent, à l'hôpital, des médicaments avec une demi-vie plus longue sont utilisés..

La papavérine a un effet à courte durée d'action similaire au No-shpe. Par conséquent, en milieu hospitalier, il est prescrit 4 fois par jour sous forme d'injections..

La platyphylline est l'antispasmodique le plus efficace et à action prolongée. La durée de sa circulation dans le sang est de 12 heures. Il est prescrit deux fois par jour sous la surveillance du personnel médical, car il présente de nombreux effets secondaires.

Duspatalin est un agent antispastique et peu toxique qui a un effet relaxant sur le sphincter d'Oddi et normalise l'écoulement du suc pancréatique. Soulage bien la douleur, pratique pour une utilisation à la maison. Il est pris 30 minutes avant les repas deux fois par jour, 1 comprimé (200 mg). Non mâché, lavé à grande eau. Contre-indiqué chez les femmes enceintes et allaitantes au volant. N'affecte pas les niveaux de pression artérielle, contrairement aux autres antispasmodiques.

Méthodes non médicamenteuses de soulagement de la douleur

En cas d'exacerbation de la pancréatite avec syndrome douloureux, des méthodes d'exposition non médicamenteuses sont utilisées: froid, faim et repos:

  1. Avant l'arrivée du médecin, assurez-vous d'un repos complet: allongé ou en position genou-coude (la douleur couchée augmente). La douleur sera réduite en réduisant la pression du pancréas œdémateux sur le plexus solaire. Vous ne pouvez pas bouger ou pratiquer une autre activité physique.
  2. Appliquer une bouillotte avec de la glace sur l'estomac.
  3. Refusez la nourriture (faim pendant 3 jours). Il est uniquement permis de boire de l'eau propre non gazeuse.

Les analgésiques ne fonctionnent pas toujours bien. Le traitement dans tous les cas doit être sous la supervision d'un spécialiste..

  1. Yu.S. Polushin, A.V. Soukhovetsky, M.V. Surkov et al.Pancréatite postopératoire aiguë. SPb. Folio, 2003 p. 158.
  2. Belousova L.N., Baryshnikova N.V., Zhuravleva M.S. et autres caractéristiques comparatives des médicaments antispasmodiques selon l'électrogastroentérographie périphérique. Pharmateca 2012 n ° 13 p. 108-112.
  3. DANS. Povov, Yu.S. Vinnik, M.I. Gulman. Pancréatite aiguë: correction pathogénique dans des conditions expérimentales. Krasnoïarsk, 2002, p. 252.
  4. CONTRE. Saveliev, M.I. Filimonov, S.Z. Burnevich. Nécrose pancréatique. M.: MIA, 2008 p. 259.
  5. Belousova L.N., Baryshnikova N.V., Pavlova E.Yu. et autres Caractéristiques de l'action de divers antispasmodiques: analyse des données PEGEG. Pharmateca. Gastroentérologie. 2014 n ° 14 p. 70–75.
  6. E.A. Belousova Antispasmodiques en gastro-entérologie: caractéristiques comparatives et indications d'utilisation. Pharmateca 2002 n ° 9, p. 40–46.
  7. Zhandarov K.N. L'utilisation d'antagonistes de l'histamine H2 dans le traitement conservateur complexe de la pancréatite aiguë. Medical News 2007 n ° 2 pp. 53–55.