Symptômes et traitement de la gastrite chronique

La gastrite est un processus inflammatoire qui se produit dans la muqueuse gastrique, qui se forme à la suite d'une exposition à de tels facteurs: chimiques, thermiques, bactériens, mécaniques. À la suite de cette inflammation, il y a des perturbations dans le processus digestif: brûlures d'estomac, flatulences, éructations, manque d'appétit, douleur, lourdeur dans l'abdomen, faiblesse et fatigue, nausées, vomissements. Assez souvent, la gastrite devient chronique, provoque un ulcère, un cancer.

Classification de la maladie

La gastrite chronique est une inflammation récurrente et prolongée. La gastrite chronique provoque une dégénérescence de la membrane muqueuse, le développement de changements cardinaux dans la structure, conduisant à une atrophie cellulaire.

Au début, la maladie réduit l'activité du péristaltisme, la sécrétion, puis ces signes sont considérablement augmentés, aggravés. Si la gastrite n'est pas traitée, elle devient chronique. Le code CIM-10 de la gastrite chronique appartient au groupe 29. La classification de la gastrite chronique est basée sur différents points de vue:

  • en tenant compte de la localisation anatomique de l'inflammation, ils sont distingués - fundique, antrale;
  • selon l'origine, ils se distinguent - gastrite par reflux, iatrogène, auto-immune, endogène et également bactérienne;
  • histologie - gastrite chronique non atrophique, atrophique, gastrite hyperplasique chronique, superficielle;
  • fonction sécrétoire - diminuée (hypocide), augmentée (hyperacide).

Il existe les types suivants de gastrite chronique:

  • type une gastrite - fundique;
  • gastrite de type B - est d'origine bactérienne, gastrite antrale chronique;
  • gastrite de type c - gastrite par reflux.

En médecine, il existe 3 degrés de cette maladie:

  • 1 degré - superficiel;
  • 2e degré - érosif (il est important de se rappeler que le 2e degré peut facilement se transformer en 3);
  • grade 3 - atrophique.

Le grade 3 nécessite un traitement urgent. Dans le même temps, il est important d'abandonner les mauvaises habitudes, de bien manger, de suivre le tableau diététique. Des médicaments appropriés aideront à soulager la situation, à soulager une douleur atroce. Le troisième degré présente les symptômes suivants: éructations, nausées, brûlures d'estomac, lourdeur dans l'abdomen, faiblesse et perte d'appétit, grondements et diarrhée.

Que se passe-t-il avec l'inflammation chronique

La pathogenèse de la gastrite chronique n'est pas entièrement comprise, comme en témoignent diverses conférences médicales. La théorie indiquant que la forme chronique survient exclusivement à la suite de l'évolution aiguë de la maladie n'a pas été confirmée. C'est pourquoi le point de vue qui gagne le plus en popularité est que la gastrite chronique est une maladie indépendante..

La gastrite de type A se manifeste par une diminution de l'activité des réactions immunologiques. La structure protéique des cellules joue le rôle d'un antigène qui provoque une infiltration muqueuse à l'aide de lymphocytes, de plasmocytes. La réaction antigénique conduit à une extinction directe, à la destruction de nouvelles cellules, ce qui provoque une atrophie complexe des glandes du fond de l'estomac.

La gastrite de type B diffère de A en ce que la réponse immunitaire persiste, il n'y a pas de formation d'anticorps contre les cellules de la muqueuse.

La gastrite chronique se forme à la suite d'un dysfonctionnement de la formation de mucus gastrique, qui participe à la création d'une barrière protectrice, protège l'épithélium de diverses lésions.

De nombreux scientifiques affirment que le principal facteur pathogène de la forme chronique est la gastrite par reflux. Cela est dû au fait que la lysolicétine et l'acide biliaire sont jetés dans l'estomac, ont un effet cytolytique sur la membrane muqueuse, détruisant ainsi la structure des lipides. En conséquence, une dégénérescence du mucus biliaire est observée, de l'histamine est libérée. La gastrite par reflux est de type C et est la cause de la dysplasie épithéliale. La gastrite par reflux peut provoquer une pancréatite chronique, une cholécystite.

Le type B le plus courant provoque une gastrite chronique à Helicobacter pylori (bactérienne). Cette bactérie vit dans l'estomac, le duodénum. Cette forme de gastrite survient beaucoup plus souvent que les autres formes, à savoir dans quatre-vingts pour cent de tous les cas..

Formes du processus inflammatoire

Pour savoir comment guérir la gastrite chronique, vous devez vous familiariser avec les principales formes que représente la gastrite de l'estomac. La gastrite chronique ne peut pas être complètement guérie. Le traitement implique la nécessité de soutenir le corps, d'arrêter le développement et l'inflammation et d'obtenir une rémission. En cas de forme aiguë de la maladie, il est nécessaire de confirmer le diagnostic à temps afin de prévenir le développement d'une inflammation chronique.

Le traitement de la gastrite chronique chez les enfants et les adultes doit être basé sur ses principales formes:

Gastrite focale chronique

Il y a une mort active des cellules de la membrane muqueuse, impliquées dans la production d'enzymes alimentaires. Compte tenu de la diminution du nombre de cellules actives qui assurent une digestion complète, une gastrite à faible acidité se développe. Symptômes: ballonnements, nausées, étourdissements et perte d'appétit, brûlures d'estomac et douleurs. Cette forme est également appelée subatrophique. La gastrite subatrophique se caractérise par une faible acidité et est facile à traiter. Cette forme de gastrite est représentée par les variétés suivantes: chronique, superficielle, antrale. Symptômes - douleur douloureuse et sourde, diarrhée, plaque sur la langue, carence en vitamines, dystrophie et dyspepsie, minceur, transpiration.

Gastrite chronique active

Le type superficiel précède l'atrophie. Elle se caractérise par un stade d'exacerbation, le nombre minimum de symptômes. Le diagnostic est confirmé par un endoscope.

Gastrite hypertrophique chronique

Un type spécial de cette maladie, dans lequel se produit une déformation, la croissance de la membrane muqueuse. Le plus souvent accompagné d'adénome, kyste. Une caractéristique de cette forme de la maladie est la présence de grands plis sur les parois gastriques, ils peuvent être visualisés à l'aide d'un endoscope. Types: gastrite granulaire, verruqueuse et polypose, maladie de Ménétrie.

Gastrite lymphoïde

Il présente les mêmes symptômes que dans le cas du type Helicobacter. L'aspect lymphatique se traduit par de tels signes: brûlures d'estomac régulières, éructations aigres, diminution de l'appétit normal, constipation fréquente et douleurs abdominales après avoir mangé. La gastrite se produit avec une hyperplasie des follicules lymphoïdes. L'analyse dans de tels cas montre un tissu folliculaire hypertrophié situé dans la sous-muqueuse, ainsi que dans la couche muqueuse. La gastrite lymphoïde peut être détectée avec l'EGD.

Gastrite mixte

Il s'accompagne d'une lésion de la muqueuse gastrique, combine les symptômes de différents types de maladie. Le plus souvent, ces formes sont combinées comme suit: érosive, hémorragique, superficielle, hypertrophique. Dans la gastrite chronique de ce type d'estomac, la cause est la bactérie Helicobacter.

Type associé. Il s'agit d'une gastrite chronique aiguë, associée à la bactérie HP Helicobacter. Est la forme la plus courante.

Gastrite diffuse chronique

S'il n'y a pas de traitement approprié, la pathologie indiquée se développe. En conséquence, il y a une augmentation des processus inflammatoires affectant toute la membrane muqueuse, ce qui peut provoquer des ulcères..

Si le type est modérément exprimé, la diététique et le tableau 1, ainsi qu'un mode de vie sain, aideront. En cas d'exacerbation, une hospitalisation, une table de traitement et des médicaments spéciaux seront nécessaires. Si le patient suit les recommandations du médecin traitant, il se rétablira rapidement. Sinon, les complications graves de la gastrite chronique peuvent dépasser, telles que les ulcères, la bulbite, la pancréatite.

Bulbit - la présence d'un processus inflammatoire dans le tube digestif. Bulbit se manifeste par des troubles du plan végétatif, des douleurs. Fondamentalement, il s'accompagne de faiblesse, de migraine, de perte de poids. Bulbit peut ne pas se manifester avec des symptômes pendant une longue période. Il est à noter que le bulbe se manifeste sous plusieurs formes: superficielle, catarrhale et érosive. Le plus dangereux est la forme érosive. Vous pouvez découvrir comment se déroule le traitement et le régime alimentaire de la gastrite érosive dans l'article sur le sujet.

Les symptômes de la maladie

Les principaux signes de la gastrite chronique:

  • la nausée;
  • douleur douloureuse;
  • violation de l'appétit;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • la faiblesse;
  • Impulsion rapide;
  • vertiges;
  • bruit dans les oreilles;
  • diarrhée, constipation;
  • perte de poids.

Si vous trouvez ces signes, contactez immédiatement votre médecin pour obtenir des conseils et un rendez-vous pour un traitement..

Étiologie de la maladie

Les principales causes de la gastrite chronique peuvent être divisées en deux groupes:

  • interne - endogène;
  • externe - exogène.

L'étiologie de la gastrite chronique, impliquant un facteur endogène:

  • insuffisance pulmonaire;
  • Diabète;
  • bronchite;
  • goutte;
  • hypothyroïdie;
  • immunité affaiblie;
  • hépatite et cirrhose du foie;
  • pancréatite.

En ce qui concerne l'étiologie de la gastrite chronique des facteurs exogènes, nous parlons de ce qui suit:

  • une mauvaise nutrition;
  • fumeur;
  • de l'alcool;
  • les médicaments;
  • production pathogène.

Il est important de savoir comment diagnostiquer correctement la maladie, comment la traiter et prendre des mesures préventives pour éviter les rechutes..

Thérapie curative

Le diagnostic de la gastrite comprend les manipulations suivantes:

  • examen général du patient;
  • collection d'anamnèse;
  • laboratoire, recherche instrumentale;
  • gastroscopie;
  • contrôle du suc gastrique, du sang.

Sur la base des résultats du diagnostic, un traitement est prescrit, la prévention de la gastrite chronique. Il est conseillé de choisir un traitement complexe qui comprend la médecine traditionnelle et populaire.

La méthode de traitement appliquée consiste en:

  • physiothérapie;
  • phytothérapie;
  • régime;
  • rejet des addictions;
  • médicaments;
  • traitement sanitaire.

Les médicaments suivants sont destinés au traitement:

  • Gastal;
  • Almagel;
  • De-nol;
  • Ventre;
  • Métronidazole.

Il convient de noter que dans le traitement de la gastrite chronique avec sécrétion préservée, de l'acide chlorhydrique est utilisé, des médicaments spéciaux pour soulager la douleur et l'inflammation. De plus, des agents enveloppants et adsorbants sont prescrits. Dans la gastrite chronique à forte acidité, une sélection similaire de médicaments est effectuée. Le carbonate de calcium est recommandé car il fournit d'excellents résultats astringents.

Spécificité du régime

Nutrition pour la gastrite chronique, le médecin prescrit le tableau 1 ou 2 (si l'acidité est faible). Le médecin traitant doit expliquer ce qui peut être consommé et en quelles quantités. Il est important de se rappeler que vous devez manger en petites portions, souvent.

Le régime propose les aliments suivants:

  • bouillie;
  • gelée et puddings;
  • ragoût de légumes;
  • soupes légères;
  • escalopes, boulettes de viande cuites à la vapeur;
  • légumes fruits;
  • lait fermenté et produits laitiers;
  • craquelins;
  • omelette, œuf à la coque.
  • aliments gras, épicés, frits, fumés;
  • aliments en conserve, aliments marinés;
  • champignons;
  • bonbons;
  • pâtisseries riches;
  • soda, alcool.

Grâce à un traitement et à une prévention compétents en temps opportun, il est possible de maintenir la phase de rémission sans beaucoup d'activité pendant de nombreuses années. Un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont des ingrédients essentiels pour lutter contre la gastrite.

Gastrite chronique

La gastrite chronique est une maladie chronique caractérisée par des modifications inflammatoires et dystrophiques de la muqueuse gastrique. La gastrite chronique est l'une des pathologies les plus courantes du tube digestif. La maladie est présente dans tous les groupes d'âge. Selon diverses sources, la gastrite chronique est diagnostiquée chez 50 à 80% de la population adulte, mais survient isolément chez environ 10 à 15% des patients. Le plus souvent, la gastrite est associée à d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal. Pour la gastrite chronique, une évolution récurrente est caractéristique..

Causes et facteurs de risque

L'une des principales raisons du développement de la gastrite est l'infection par le micro-organisme Helicobacter pylori. L'infection par cette bactérie est plus souvent observée chez les enfants et les jeunes. L'infection se produit par contact et par la vie quotidienne (par le biais d'articles d'hygiène personnelle, de vaisselle, de baisers, de repas, etc.) Cependant, le port d'Helicobacter n'entraîne pas nécessairement une gastrite; pour son développement, des facteurs prédisposants sont nécessaires, qui peuvent être à la fois endogènes et exogènes..

Les facteurs de risque de développer une gastrite chronique comprennent:

  • traitement mal choisi et / ou inopportun de la gastrite aiguë;
  • prédisposition héréditaire;
  • maladies des organes internes;
  • troubles hormonaux;
  • Troubles métaboliques;
  • invasions helminthiques;
  • maladies infectieuses;
  • diminution de l'immunité;
  • interventions chirurgicales;
  • exposition à la muqueuse gastrique d'un certain nombre de produits chimiques;
  • nutrition irrégulière et / ou irrationnelle;
  • allergies alimentaires;
  • manque de vitamines;
  • la présence de mauvaises habitudes (en particulier l'abus d'alcool, le tabagisme prolongé);
  • préjudice professionnel;
  • exposition au corps d'un rayonnement ionisant;
  • des situations stressantes.

Le développement d'une gastrite chronique chez les enfants se produit généralement dans le contexte d'une violation du régime alimentaire (apport alimentaire irrégulier, régime alimentaire monotone, mastication insuffisante des aliments, etc.).

Formes de la maladie

La gastrite peut survenir en tant que maladie indépendante (gastrite primaire) et se développer dans le contexte d'autres maladies (gastrite secondaire).

Les patients atteints de gastrite chronique subissent des examens réguliers par un gastro-entérologue à des intervalles de deux fois par an.

En fonction des facteurs étiologiques, la gastrite chronique est divisée en:

  • auto-immune (type A);
  • bactérienne (type B);
  • toxique chimique (type C);
  • mixte;
  • types supplémentaires (médicinaux, alcooliques, etc.).

Selon la localisation, il y a:

  • pangastrite;
  • gastrite de l'antre de l'estomac (antrum);
  • gastrite du corps de l'estomac;
  • gastrite de l'estomac fundique (fundique).

En fonction de la caractéristique fonctionnelle, la gastrite chronique peut être:

Selon le système de classification de Houston (1996), la gastrite chronique est divisée en:

  • non atrophique;
  • auto-immune atrophique;
  • multifactorielle atrophique;
  • chimique;
  • radiation;
  • lymphocytaire;
  • granulomateux;
  • éosinophile;
  • hypertrophique géant (maladie de Menetrie);
  • autre gastrite infectieuse.

En fonction des signes d'activité de la maladie, gastrite chronique active (exacerbation) et inactive (rémission).

Selon la gravité, la gastrite chronique est divisée en légère, modérée et sévère..

De plus, la maladie est classée par types morphologiques en gastrite chronique superficielle et atrophique..

Symptômes de gastrite chronique

Caractérisé par un parcours ondulé avec des périodes d'exacerbations de gastrite chronique et de rémission.

La maladie peut ne pas attirer l'attention du patient pendant longtemps, se manifestant par des symptômes non spécifiques tels que fatigue, flatulences, violations mineures de la fonction d'évacuation motrice de l'intestin.

Les symptômes de la maladie diffèrent en fonction de l'activité sécrétoire de l'estomac..

Les symptômes de la gastrite chronique à faible acidité sont une mauvaise haleine, des saignements des gencives, des éructations avec une odeur d'oeuf pourri, des nausées matinales, des ballonnements, une diminution de l'appétit, une sensation de lourdeur après avoir mangé et des selles irrégulières. De plus, après avoir mangé, il peut y avoir des douleurs dans le haut de l'abdomen..

Dans la gastrite chronique à forte acidité, le patient se plaint de douleurs prolongées dans la région du plexus solaire, qui disparaissent généralement après avoir mangé. De plus, il y a un goût amer dans la bouche, des brûlures d'estomac, des éructations aigres, une sensation de pression dans l'épigastre, des diarrhées ou constipation fréquentes, des maux de tête à jeun.

Avec une forme auto-immune atrophique (gastrite de type A) de gastrite chronique, les patients ont des brûlures d'estomac, des éructations amères, une sensation de lourdeur dans l'abdomen, une diminution de l'appétit, une perte de poids, une pâleur et une sécheresse de la peau. Les patients atteints de cette forme de gastrite développent progressivement B12-anémie de carence.

Le tableau clinique de la gastrite chronique non atrophique (gastrite superficielle de type B, antrale) peut ressembler aux symptômes de l'ulcère gastroduodénal. Les patients se plaignent de douleurs épigastriques la nuit et à jeun, de brûlures d'estomac, d'éructations avec un contenu gastrique acide, de nausées et de vomissements. L'évolution de cette forme de gastrite chronique est également asymptomatique..

Avec la gastrite chronique chimique (gastrite de type C), une évolution asymptomatique est également souvent observée. Dans d'autres cas, les patients se plaignent de brûlures d'estomac, de douleurs dans la région épigastrique, d'une sensation de lourdeur après avoir mangé, de nausées et de vomissements.

Avec la gastrite chronique multifactorielle atrophique (type mixte), les patients ressentent une gêne et des douleurs dans la région épigastrique, des ballonnements, des nausées, des vomissements, une perte d'appétit, de la diarrhée ou de la constipation.

Caractéristiques de l'évolution de la maladie chez les enfants

La gastrite chronique chez les enfants est généralement associée à d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. Le tableau clinique de la maladie dépend de la violation de certaines fonctions de l'estomac.

Les enfants ont souvent des douleurs dans la région épigastrique, qui peuvent être intenses, paroxystiques, surviennent à jeun et disparaissent après avoir mangé, apparaissent 30 à 60 minutes après avoir mangé, avec une suralimentation, un effort physique. De plus, les troubles dyspeptiques sont typiques: brûlures d'estomac, éructations, perte d'appétit, nausées, vomissements, constipation.

Diagnostique

Pour diagnostiquer la gastrite chronique, l'anamnèse et les plaintes des patients sont collectés, un examen objectif, des diagnostics endoscopiques, ainsi que des tests de laboratoire du sang et du suc gastrique du patient.

Lors de la collecte de l'anamnèse, l'attention est portée sur les préférences alimentaires et le régime alimentaire du patient, la présence de mauvaises habitudes, ainsi que sur le mode de vie.

À l'examen, l'attention est attirée sur la pâleur de la peau, la langue enduite et la mauvaise haleine. La paroi abdominale dans la région épigastrique est douloureuse à la palpation.

L'examen endoscopique permet de déterminer la localisation du processus inflammatoire et sa gravité.

Dans l'analyse générale du sang, les signes d'anémie, de leucocytose sont déterminés. Un test de selles peut montrer des débris alimentaires non digérés, et un test sanguin occulte fécal peut également être positif.

Selon diverses sources, la gastrite chronique est diagnostiquée chez 50 à 80% de la population adulte, mais elle survient isolément chez environ 10 à 15% des patients..

Pour déterminer l'infection à Helicobacter pylori, une étude bactériologique est réalisée (culture sur milieu sélectif), un test rapide d'uréase, un test respiratoire et des études de réaction en chaîne par polymérase.

Pour étudier la fonction acidifiante de l'estomac, une pH-métrie intragastrique est effectuée, un simple test d'histamine.

Dans certains cas, ils recourent à une radioscopie à double contraste de l'estomac, ce qui permet d'étudier le microrelief de la muqueuse gastrique.

Pour clarifier le diagnostic (ainsi que pour exclure la malignité), une biopsie de la muqueuse gastrique est parfois réalisée.

Un diagnostic différentiel est nécessaire avec les maladies de l'œsophage, la dyspepsie fonctionnelle, l'ulcère gastrique, les néoplasmes malins de l'estomac.

Traitement de la gastrite chronique

Le choix du schéma thérapeutique de la gastrite chronique dépend de la forme de la maladie. Habituellement, le traitement est effectué en ambulatoire, cependant, si des complications se développent, les patients doivent être hospitalisés.

Les patients ayant une sécrétion gastrique augmentée reçoivent des médicaments antisécrétoires, antiacides (pour soulager les brûlures d'estomac),.

Les patients ayant une faible acidité du suc gastrique se voient prescrire des médicaments qui stimulent l'activité sécrétoire.

Lorsque Helicobacter pylori est détecté, des médicaments antibactériens sont utilisés.

Afin d'améliorer la digestion, des préparations enzymatiques sont prescrites, pour normaliser le péristaltisme et éliminer les spasmes - antispasmodiques. Pour stimuler la fonction motrice de l'estomac, des régulateurs moteurs sont utilisés, qui ont également un effet antiémétique. En outre, les patients atteints de gastrite chronique se voient présenter des gastroprotecteurs, qui ont un effet astringent et enveloppant..

Avec le développement de l'anémie, des préparations de fer, de l'acide folique et de la vitamine B sont prescrites12.

Pendant la période de rémission, la physiothérapie est indiquée: thérapie EHF, électrophorèse, phonophorèse, balnéothérapie.

Penzital

Penzital est l'un des médicaments utilisés dans le traitement de la gastrite chronique. Il est basé sur la pancréatine, un extrait d'enzymes pancréatiques, qui normalise les processus digestifs en régulant les fonctions du pancréas. L'action de la pancréatine est de décomposer les graisses, les glucides et les protéines des aliments en substances simples qui sont facilement absorbées. Penzital diffère des autres médicaments de composition et d'action similaires par l'absence de composants biliaires dans la composition, qui, en stimulant en outre la sécrétion du pancréas, constituent un fardeau supplémentaire pour lui, par conséquent, le médicament convient aux patients atteints de maladies du foie et des voies biliaires.

Penzital est efficace pour les grosses erreurs dans l'alimentation, il aide à la digestion en cas de suralimentation, de manger des aliments lourds, épicés, gras et inhabituels. Il est prescrit en préparation d'une échographie ou d'une radiographie des organes abdominaux et aide également à maintenir la fonction digestive dans les conditions suivantes:

  • inactivité et immobilisation;
  • problèmes de mastication chez les patients âgés;
  • état après résection de l'estomac et de l'intestin grêle.

Penzital est indiqué pour la dyspepsie, les flatulences, la pancréatite chronique, la fibrose kystique, la diarrhée d'origine non infectieuse.

Disponible en comprimés en paquets de 20 et 80 pcs. Prendre 1 à 2 comprimés par voie orale 3 fois par jour immédiatement après ou pendant un repas.

Avant de commencer à prendre Penzital, il est recommandé de consulter votre médecin..

Régime alimentaire pour la gastrite chronique

Dans le traitement de la gastrite chronique, les patients reçoivent une alimentation douce, dans la préparation de laquelle l'acidité du suc gastrique est prise en compte. L'objectif principal du régime alimentaire pour la gastrite chronique est de maximiser l'évitement de l'irritation thermique, mécanique et chimique de l'estomac, de réduire l'inflammation et de stimuler les processus de guérison de la membrane muqueuse.

Lors des exacerbations de la gastrite chronique, il est nécessaire d'exclure la consommation d'aliments trop chauds et trop froids, il est recommandé de cuire à la vapeur ou de faire bouillir les aliments, de les servir à l'état liquide ou en purée. Le régime peut inclure de la viande et du poisson maigres, des œufs, des céréales, du bouillon d'églantier. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation de café, de boissons gazeuses, de chocolat, de légumes et de fruits crus, de produits à base de farine, de produits laitiers, d'aliments gras, frits, d'épices.

L'une des principales raisons du développement de la gastrite est l'infection par le micro-organisme Helicobacter pylori.

Pendant la période de rémission de la gastrite chronique, les patients présentant une acidité élevée reçoivent une nutrition fractionnée. Les aliments qui peuvent stimuler la libération d'acide chlorhydrique, tels que les bouillons de viande, les boissons alcoolisées, le thé, le café fort, sont exclus de l'alimentation. Sont également exclus les aliments épicés, fumés, gras, frits, les conserves, certains légumes (oignons, radis, chou, oseille).

Il n'est pas recommandé aux patients souffrant de gastrite chronique avec une faible acidité pendant la période de rémission de manger des aliments qui persistent dans l'estomac pendant une longue période (par exemple, des produits à base de farine, du riz). Vous devez également vous abstenir de manger des aliments épicés, épicés et fumés qui irritent la muqueuse gastrique.

Complications et conséquences possibles

La gastrite chronique peut être compliquée par les conditions suivantes:

De plus, la gastrite chronique peut contribuer au développement de maladies du pancréas, de la vésicule biliaire.

Prévoir

Avec un traitement adéquat et une observation dispensaire, la gastrite chronique n'entraîne pas de détérioration significative de la qualité de vie du patient. Avec des modifications atrophiques de la muqueuse gastrique, le pronostic de la maladie est moins favorable.

Les patients atteints de gastrite chronique subissent des examens réguliers par un gastro-entérologue à des intervalles de deux fois par an. Les patients à risque de malignité sont soumis à un examen endoscopique régulier.

La prévention

Afin de prévenir la gastrite chronique, ainsi que pour prévenir les rechutes, il est recommandé:

  • traitement rapide des maladies pouvant provoquer le développement d'une gastrite chronique;
  • des consultations rapides avec un médecin si vous soupçonnez une pathologie;
  • régime équilibré;
  • activité physique régulière;
  • dormir suffisamment la nuit;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • éviter les situations stressantes.

Vidéo YouTube liée à l'article:

Éducation: 2004-2007 «Premier Collège médical de Kiev» spécialité «Diagnostic de laboratoire».

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'effectuer une intervention chirurgicale sur un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne doit renoncer à ses mauvaises habitudes, puis, peut-être, elle n'aura pas besoin de chirurgie..

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

Le médicament contre la toux "Terpinkod" est l'un des meilleurs vendeurs, pas du tout à cause de ses propriétés médicinales.

Plus de 500 millions de dollars par an sont dépensés en médicaments contre les allergies aux États-Unis seulement. Pensez-vous toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé??

Dans un effort pour faire sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 chirurgies pour éliminer les néoplasmes.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour..

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi la langue.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais ils échangent près de 300 types de bactéries différents..

Avec une visite régulière au solarium, le risque de cancer de la peau augmente de 60%.

Au cours de sa vie, la personne moyenne produit pas moins de deux grandes piscines de salive..

Selon de nombreux scientifiques, les complexes vitaminiques sont pratiquement inutiles pour l'homme..

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et sont parvenus à la conclusion que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau ordinaire et l'autre du jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du deuxième groupe étaient exempts de plaques de cholestérol..

Le cerveau humain pèse environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène..

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Si votre foie cessait de fonctionner, la mort surviendrait dans les 24 heures.

Climax apporte de nombreux changements dans la vie d'une femme. Le déclin de la fonction reproductrice s'accompagne de symptômes désagréables, dont la cause est une diminution de l'est.

Activité de gastrite chronique

L'évolution de la gastrite peut avoir diverses activités, qui affectent considérablement l'état du patient. La gastrite chronique est une maladie qui nécessite une approche particulière et souvent un traitement à long terme. Il est conseillé aux patients atteints de gastrite chronique de mener un certain rythme de vie et d'être guidés par les principes d'une bonne nutrition et d'un régime alimentaire approprié. Notre site contient des informations à jour sur l'activité de la gastrite chronique et les approches de leur traitement.

Pourquoi la gastrite est-elle dangereuse?

Grâce aux dernières découvertes scientifiques, la gastrite aujourd'hui, malgré sa prévalence répandue, peut être guérie avec succès. Cependant, la force d'inertie est forte - en Russie, on pense toujours que le seul moyen possible de traiter la gastrite chronique est un régime spécial et une thérapie de soutien. Mais de cette façon, la forme de la lésion gastrique devient progressivement plus sévère, la zone de la lésion devient étendue, rendant l'organe dans son ensemble sans défense. Le stade de la lésion gastrique consécutive à une gastrite est l'ulcère gastroduodénal, qui, contrairement à la gastrite, est beaucoup plus difficile à guérir et dans ce cas il n'est pratiquement pas question de guérison complète. Un ulcère gastroduodénal peut menacer de perforation de l'estomac, ce qui est mortel et nécessite le scalpel d'un chirurgien pour guérir.

De plus, les maladies de l'estomac non traitées et qui durent des années sont une voie directe vers un diagnostic aussi redoutable que l'oncologie. Comme nous l'avons dit ci-dessus, les tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal supérieur occupent avec confiance la première place dans les statistiques du cancer. Comme vous le savez, le cancer peut être traité de manière radicale dans la grande majorité des cas - avec un scalpel. Étant donné que les organes vitaux sont concentrés dans le tractus gastro-intestinal supérieur - l'œsophage, l'estomac, le duodénum, ​​la perte ne serait-ce qu'une partie de ces organes peut être fatale pour le corps. Il est possible d'éviter une triste fin, d'exclure le cancer de l'estomac et de prolonger la qualité et la durée de vie d'une manière assez simple - par un traitement rapide de la gastrite.

L'apparition de la gastrite chronique et ses symptômes

Qu'est-ce que la gastrite - inflammation de la membrane muqueuse et des parois à l'intérieur de l'estomac avec une teneur accrue en acide chlorhydrique et infiltration - des dommages, une diminution de l'épaisseur de la membrane muqueuse. La forme chronique avec des exacerbations périodiques est présente chez environ une personne sur cinq. Beaucoup souffrent de la maladie depuis des années, ne prêtent pas attention aux symptômes et ne suivent pas de traitement. La cause de l'inflammation peut être:

  • Les bactéries.
  • Maladie héréditaire.
  • Consommation d'alcool.
  • Stress.
  • Nourriture épicée.
  • Prendre des médicaments.
Le principal agent causal de la maladie est Helicobacter pylori, d'autres raisons peuvent contribuer au développement de bactéries nocives, provoquer leur reproduction active

Le principal agent causal de la maladie est Helicobacter pylori, d'autres raisons peuvent contribuer au développement de bactéries nocives, provoquer leur reproduction active. Chez les enfants, la maladie est le plus souvent causée par l'hérédité. Helicobacter Pylori est transmis à l'enfant par la mère ou par contact avec des parents malades. La gastrite chronique au stade initial peut être asymptomatique.

Avec le développement de la maladie, avec la transition vers des formes plus sévères, apparaissent:

  • Changements de selles.
  • Lourdeur dans l'estomac.
  • Manque d'appétit.
  • Faiblesse, fatigue.

Au fil du temps, la gastrite chronique se transforme en une forme aiguë ou un ulcère. Le traitement au stade initial est possible avec des remèdes populaires. Les formes complexes de gastrite nécessitent un traitement médical et même une intervention chirurgicale.

Gastrite chronique active

La gastrite chronique est une inflammation prolongée de la muqueuse gastrique, survenant au niveau cellulaire, dans laquelle les cellules perdent leur capacité de récupération physiologique, ce qui conduit à la formation de foyers de tissus non protégés par l'épithélium. Gastrite chronique # 8211; maladie répandue. Environ 50% # 8211; et selon certaines sources, jusqu'à 80% de la population en âge de travailler des pays développés # 8211; souffre de gastrite chronique.

Dans la plupart des cas, la gastrite chronique se produit avec des périodes d'exacerbation et de rémission. La gastrite chronique active implique précisément la période d'exacerbation. Avec la gastrite chronique active, les processus inflammatoires se produisent initialement avec des lésions du bas de l'estomac (forme antrale), tandis que les principales fonctions de l'estomac sont légèrement affectées. Mais avec une longue évolution, le processus de mort des cellules muqueuses se propage à tout l'estomac (gastrite diffuse) et réduit pathologiquement ses fonctions.

Cliniquement, la forme antrale de la gastrite chronique active se manifeste peu de temps après avoir mangé dans la région épigastrique de l'abdomen avec une sensation de pression, de brûlure ou de lourdeur, des éructations aigres, un goût amer dans la bouche (surtout le matin), moins souvent # 8211; vomissements et brûlures d'estomac, tendance à la constipation. Ces symptômes sont aggravés par les violations du régime alimentaire, le tabagisme, la consommation d'alcool. Une douleur de nature sourde et douloureuse apparaît souvent, qui s'intensifie en marchant et en position verticale.

Il y a souvent des douleurs ulcéreuses de la faim (jeûne) qui se calment après avoir mangé.
Dans la plupart des cas, lors d'une gastrite chronique active, une fatigue rapide, une somnolence, une faiblesse générale, une irritabilité, une sensation de froid, une pâleur de la peau et d'autres signes similaires sont caractéristiques. À propos, une crème pour les poches sous les yeux aidera à se débarrasser de certains de ces symptômes. Le matin, une couche blanc-jaunâtre apparaît sur la langue et un goût amer se fait sentir.

Il y a souvent des douleurs ulcéreuses de la faim (jeûne) qui se calment après avoir mangé

Les syndromes douloureux sont causés par des aliments grossiers, épicés, frits et fumés, cependant, l'effet analgésique de la prise de soupes gélatineuses et visqueuses, de céréales liquides, de lait est perceptible.
Dans la plupart des cas (plus de 75%), la gastrite chronique active est accompagnée d'autres maladies du tractus gastro-intestinal # 8211; cholécystite chronique, dyskinésie, entérocolite, etc. qui aggravent l'évolution de la gastrite chronique active.

Sur la base des symptômes ci-dessus, il est impossible (encore plus indépendamment) d'établir un diagnostic de gastrite chronique active. Des manifestations similaires peuvent survenir avec les ulcères d'estomac et le cancer, ainsi que d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. Seules des études spéciales, y compris en laboratoire, peuvent établir un diagnostic fiable.

N'essayez pas de guérir vous-même la gastrite chronique (en particulier en phase active). Si vous présentez des symptômes similaires, assurez-vous de consulter un médecin..

Le schéma thérapeutique de la gastrite chronique active dépend de la forme et des causes de la maladie et est sélectionné par le médecin traitant individuellement pour chacun, en fonction des causes de la maladie et de la condition physique générale.

Gastrite chronique active: symptômes

La gastrite chronique active s'accompagne de divers processus inflammatoires, qui à leur tour endommagent la région inférieure de l'estomac. Dans ce cas, les principales fonctions de l'estomac ne seront pas affectées, mais l'évolution à long terme de la maladie peut affecter mal l'état des cellules de l'estomac, ce qui peut entraîner une diminution pathologique de sa fonctionnalité. Les symptômes de la gastrite chronique active peuvent commencer à se développer en raison d'une diminution des niveaux d'acide dans le suc gastrique. La maladie est diagnostiquée sur la base d'un examen physique et la différenciation est effectuée sur la base des capacités de laboratoire, instrumentales et fonctionnelles.

L'endoscopie ainsi que l'étude de la biotite revêtent une importance particulière dans ce cas. Les résultats peuvent être affectés par:

  • faible activité sécrétoire des glandes de la muqueuse gastrique;
  • large fosse gastrique;
  • parois amincies de l'estomac;
  • vacuolisation des cellules de l'estomac;
  • infiltration modérée de leucocytes à l'extérieur des vaisseaux.

La gastrite atrophique chronique active peut être accompagnée de saignements dans l'estomac, d'ulcère duodénal et de cancer de l'estomac. Un patient atteint d'une forme chronique de la maladie doit non seulement suivre un traitement médicamenteux, mais également suivre un régime strict, qui doit être sélectionné individuellement. Lors de la création d'un régime, assurez-vous de prendre en compte l'évolution de la maladie. Les patients qui souffrent de cette maladie doivent être sous la surveillance constante d'un gastro-entérologue.

Il est nécessaire de traiter la gastrite atrophique chronique pendant une semaine. De plus, dans la plupart des cas, la gastrite active atrophique est exacerbée en raison du transfert de situations stressantes fréquentes. C'est pour cette raison que, bien souvent, les gastro-entérologues, en plus de prescrire certains médicaments et régimes, prescrivent une référence à un psychologue pour fournir une assistance psychologique..

Méthode de détermination de l'activité de la gastrite chronique

L'invention concerne la médecine et peut être utilisée pour évaluer l'efficacité du traitement de la gastrite chronique. L'essence de la méthode est l'étude du suc gastrique, la détermination de la teneur en protéines P et, à une valeur de titre de 1: 160 000 et plus, la présence d'une activité de gastrite chronique est déterminée. Le résultat technique est de simplifier le diagnostic de l'activité de la gastrite chronique et de réduire les traumatismes.

L'invention concerne la médecine et peut être utilisée pour évaluer l'efficacité du traitement de la gastrite chronique.

Actuellement, il existe une méthode connue de diagnostic clinique et de laboratoire de la gastrite chronique, qui comprend un examen aux rayons X de l'estomac du patient (P. Ya. Grigoriev, EP Yakovenko. Diagnostic et traitement des maladies chroniques du système digestif. M.: Medicine, 1990, p.16- 38) Cependant, le diagnostic de gastrite chronique active ne peut pas être basé sur les résultats d'un examen radiographique de l'estomac, car il ne peut pas déterminer de manière fiable la profondeur de la lésion de la muqueuse gastrique, en particulier chez les patients dont l'évolution de la maladie est peu symptomatique. Dans la pratique des enfants, cette méthode n'est utilisée que pour des indications strictes compte tenu de la possibilité de rayonnement.

Méthode endoscopique connue pour l'examen de l'estomac, qui est la plus précise et la plus informative par rapport aux rayons X. Il est plus sûr et plus précis, car il permet d'évaluer l'état de la muqueuse gastrique (S. Ya. Doletsky, V. P. Strekalovsky, E. V. Klimanskaya, O. A. Surikova. Endoscopie du tube digestif chez les enfants. M.: Médecine, 1984, pp. 76-120).Il existe également une méthode connue pour évaluer l'activité de la gastrite chronique, y compris l'examen clinique et de laboratoire, dans laquelle une endoscopie, une biopsie et un examen morphologique de la biopsie sont réalisés (L.I. Aruin, P.Ya. Grigoriev, V.A.. Isakov, E. P. Yakovenko. Gastrite chronique. Amsterdam, 1993, pp. 194-195).

La méthode consiste en ce que, dans les échantillons de biopsie de la muqueuse gastrique prélevés lors de l'endoscopie, la présence d'infiltration neutrophile de la lamina propria et de l'épithélium est déterminée et la gastrite chronique active est déterminée par la combinaison de signes. Aujourd'hui, c'est le moyen le plus précis et pratiquement le seul pour déterminer l'activité de la gastrite chronique.Cependant, cette méthode, comme d'autres méthodes, est traumatisante, car elle implique non seulement une endoscopie, mais une biopsie pour un examen morphologique de la membrane muqueuse..

Pour le prototype de la méthode proposée, une méthode de diagnostic de la gastrite a été choisie, comprenant un examen clinique et de laboratoire d'un patient et une étude du suc gastrique ("Handbook of Pediatric Gastroenterology" édité par AM Zaprudny, AI Volkov. M.: Medicine, 1995, p. 276-277). La méthode consiste en ce que dans le suc gastrique lors de l'intubation gastrique fractionnée, la fonction acidifiante de l'estomac est examinée en fonction de son acidité.

L'essence de la méthode est l'étude du suc gastrique, la détermination de la teneur en protéines P et, à une valeur de titre de 1: 160000 et plus, la présence d'une activité de gastrite chronique est déterminée

L'état de la fonction de formation des enzymes est jugé par la teneur en pepsine dans le suc gastrique.Cependant, cette méthode de diagnostic de la gastrite n'évalue qu'une diminution ou une augmentation de la fonction sécrétoire de l'estomac, et elle nous permet de parler uniquement de son état fonctionnel, et l'activité du processus doit être jugée en tenant compte de l'ensemble du complexe d'examen clinique et de laboratoire., y compris endoscopique et morphologique. Le but de l'invention est de simplifier le procédé et de réduire son traumatisme.

Cet objectif est atteint par le fait que dans la méthode connue pour déterminer l'activité de la gastrite chronique, y compris l'examen clinique et de laboratoire du patient, et l'étude du suc gastrique, dans laquelle la teneur en protéines P est en outre déterminée, et à une valeur de titre de 1: 160000 et plus, la présence d'une activité de gastrite chronique est déterminée en dessous de 1: 160 000 - aucune activité.
Les caractéristiques distinctives revendiquées sont nouvelles, car selon les données de la littérature disponibles, selon le titre indiqué de protéines P dans le contenu gastrique, l'activité de la gastrite n'a pas été déterminée.

La méthode est effectuée comme suit.

Dans la partie basale du contenu gastrique obtenu par sondage, le taux de protéines P est déterminé par inhibition de la réaction de gamagglutination entre anti-P-sérum et érythrocytes humains (0 1 Rh +) selon la méthode de A. Ya. Kulberg (Lignes directrices pour la détermination des protéines P dans le sérum (plasma) du sang humain. M., 1989) et avec un titre de protéines P de 1: 160 000 et plus, la présence de gastrite chronique active est déterminée, et avec des titres inférieurs à 1: 160 000 - son absence.
La détermination du titre en protéines P dans le contenu gastrique est suffisante pour déterminer l'activité de la gastrite chronique, comme en témoignent les données d'approbation clinique de la méthode.

La méthode proposée a examiné 34 enfants atteints de gastrite chronique, dans lesquels, parallèlement à la détermination des protéines P dans le contenu gastrique, un examen endoscopique et une étude morphologique des biopsies du corps et de l'antre de la muqueuse gastrique ont été effectués. La coïncidence de l'image morphologique de l'échantillon de biopsie vérifiant l'activité de la gastrite chronique a été observée chez 31 (91,2%) des 34 patients qui avaient des titres de protéine P de 1: 160 000 et plus..

La méthode proposée a examiné 34 enfants atteints de gastrite chronique, dans lesquels, parallèlement à la détermination des protéines P dans le contenu gastrique, un examen endoscopique et une étude morphologique des biopsies du corps et de l'antre de la muqueuse gastrique ont été effectués

Exemple 1. Anastasia U., 10 ans, antécédents médicaux 1294. Lors de l'examen morphologique de la muqueuse gastrique à partir du 1.06.2000, on a mis en évidence: dans le corps - gastrite inactive, dans l'antre - gastrite inactive. Le taux de protéines P du suc gastrique à partir de 1.06.2000 était de 1:80 000.

Exemple 2. Marina M., 12 ans, histoire de cas 1845. Lors d'une étude morphologique de la muqueuse gastrique à partir du 10/12/2000, il a été révélé: dans le corps - activité moyenne de la gastrite, dans l'antre - activité moyenne de la gastrite. Le taux de protéines P du suc gastrique du 10/12/2000 était de 1: 160000.

Exemple 3. Misha Z., 14 ans, antécédents médicaux 499. Lors de l'examen morphologique de la muqueuse gastrique du 9.03.2000, on a mis en évidence: dans le corps - gastrite active, dans l'antre - gastrite active. Le taux de protéines P du suc gastrique à partir de 6,03.2000 était de 1: 320000. Ainsi, sur l'exemple de patients avec des valeurs limites des niveaux de protéines P, il est montré que l'utilisation de la méthode proposée est informative, moins invasive, coïncidant dans un pourcentage élevé de cas (91,2%) avec le tableau morphologique de la biopsie muqueuse de la muqueuse de l'estomac, qui indique l'efficacité de la méthode utilisée et la possibilité d'exclure une biopsie de la membrane muqueuse.

Procédé pour déterminer l'activité de la gastrite chronique, comprenant un examen clinique et de laboratoire d'un patient et une étude du suc gastrique, caractérisé en ce que la teneur en protéines P dans le suc gastrique est en outre déterminée et à une valeur de titre de 1: 160000 et plus, la présence d'une gastrite chronique active est déterminée, et en dessous d'un titre de 1: 160000 - aucune activité.

Gastrite atrophique chronique stade I d'activité: questions des lecteurs

Bonjour. Mon grand-père a reçu un diagnostic de gastrite atrophique chronique, stade I de l'activité. Créon, oméprazole, de-nol, solcoseryl i / v prescrits. Ils ont dit de suivre un régime (lequel ils n'ont pas dit). l'échographie a montré que la vésicule biliaire était agrandie, les parois d'échogénicité accrue, épaissies à 6,5 mm, déformées dans le cou, des contenus non homogènes étaient déterminés dans la lumière: suspension d'écho abondante. le foie est agrandi, les contours sont uniformes, nets, la structure est hétérogène, granuleuse, l'échogénicité est augmentée. conclusions sur l'échographie: modifications diffuses du parenchyme hépatique, échos de chr. cholécystopancréatite. avant cela, il a subi une attaque aux jambes. il a des nausées constantes, parfois des vomissements, des éructations, une mauvaise haleine. Pression artérielle basse, parfois basse température. C'est plus facile de ne pas y arriver. vomissements, verdâtre-jaunâtre. parfois, il ne peut pas aller aux toilettes pendant plusieurs jours. il a 74 ans. pas de dents. dis-moi un régime, peut-être de la drogue.

Réponse: gastro-entérologue, thérapeute

salut! Les médicaments doivent être sélectionnés par un médecin par contact personnel. Régime alimentaire - tableau 5. Il existe une grande quantité d'informations, de recettes pour ce régime sur Internet. être en bonne santé!

MedGlav.com

Annuaire médical des maladies

Gastrite. Gastrite aiguë et chronique. Traitement de la gastrite.


GASTRITS.


La gastrite est une inflammation de la muqueuse de l'estomac en réponse à des dommages.

La classification internationale de la gastrite, appelée "Sydney System" (1990), est basée sur des critères histologiques et endoscopiques et est la plus acceptable. Classer la gastrite par type, emplacement, morphologie et étiologie.
Par type, ils se distinguent:

  • Aigu.
  • Chronique.
  • Formes spéciales(Granulomateux, éosinophile, lymphocytaire, hypertrophique, réactif).

Topographie:

  • Gastrite antrum.
  • Gastrite corporelle.
  • Gastrite de l'antre et du corps (pangastrite).

Par morphologie:

  • Inflammation.
  • Activité.
  • Atrophie.
  • Métaplasie intestinale.
  • Helicobacter pylori.

Par étiologie:

  • Microbien: Helicobacter pylori, etc..
  • Non microbien: auto-immuns, alcooliques, post-résection, anti-inflammatoires non stéroïdiens, agents chimiques.
  • Facteurs inconnus, y compris les micro-organismes.

Gravité:

Léger, modéré, sévère.
Les critères pour diviser la gastrite en forme légère, moyenne et sévère sont 5 signes principaux:
1, Inflammation,
2. Activité,
3. Atrophie,
4. Métaplasie intestinale,
cinq. Le degré de contamination de la membrane muqueuse (CO) Helicobacter pylori (HP).

La partie morphologique du diagnostic est toujours liée à la partie correspondante de l'estomac. A cet égard, lors de la biopsie, il est nécessaire de prélever en visant au moins 2 pièces de CO de l'antre (à 2 cm du portier) et du corps (une pièce chacune des parois antérieure et postérieure), et toujours avec une plaque musculaire..
Les gastrites superficielles et atrophiques sont exclues de la classification moderne.
Les formulations suivantes de conclusions histologiques sont recommandées: «pangastrite chronique auto-immune avec une prédominance d'atrophie sévère du fond», «gastrite antrale réactive associée à la bile» ou «gastrite réactive de l'antre avec érosions associées à l'aspirine», etc..

GASTRITS ÉPICÉS.


Par facteurs étiologiques sont: exogènes et endogènes.
Exogène - agents provenant de l'extérieur avec la nourriture ou la nourriture elle-même.
Endogène - la barrière hémato-encéphalique. Une gastrite aiguë survient également après avoir trop mangé. Il y a une intolérance individuelle à tout aliment - idiosyncrasie.
Facteurs exogènes - médicaments (digitaline, glycosides cardiaques, antibiotiques, glucocorticoïdes, sulfamides)
La gastrite aiguë est causée par des aliments infectés (staphylocoques, streptocoques).
Facteurs endogènes - avec maladies infectieuses (grippe, rougeole, typhus, fièvre typhoïde, scarlatine, pneumonie), avec intoxication aiguë (dégradation des tissus lors de brûlures, insuffisance rénale et hépatique aiguës), lors de la prise de médicaments.

Signes cliniques de gastrite aiguë.
Une manifestation vivante est un début orageux, le plus souvent avec des causes exogènes.
Douleurs abdominales aiguës possibles, nausées, salivation, goût désagréable dans la bouche, faiblesse, maux de tête, étourdissements, au pic des vomissements: les premières masses alimentaires sont libérées, puis mucus, bile, diarrhée est possible (en particulier avec les intoxications alimentaires).
La déshydratation se produit, la perte de sels, il peut y avoir des crampes.

Objectivement.
Pâleur de la peau, diminution de la turgescence cutanée, diminution de la température, langue enduite.
L'abdomen est parfois enflé, mais plus souvent tiré. Douleurs vives, mais néanmoins l'abdomen est mou. Puisqu'il y a déshydratation, une petite quantité d'urine est libérée, il y a une augmentation des cylindres, il peut y avoir des protéines, du sang, une augmentation de l'hémoglobine, une leucocytose.
Motilité: d'abord hypertonicité, puis atonie.
Pronostic: avec un traitement opportun, il disparaît sans laisser de trace. Exception: aliments contaminés.

Diagnostic différentiel.
Annexite, cholécystite, pancréatite, appendicite (générale - douleur, vomissements), infarctus aigu du myocarde (ECG est nécessaire, s'il y a des foyers, alors un lavage gastrique ne doit pas être effectué).
La gastrite corrosive survient lorsque des acides et des alcalis sont ingérés, provoquant une destruction aiguë des tissus de la muqueuse gastrique, ce qui peut entraîner un choc (en fonction de l'acide ou de l'alcali pris).
La gastrite flegmaneuse se produit dans le contexte de staphylocoques, de pneumonie, d'Escherichia coli, plus souvent de streptocoques hémolytiques.

TRAITEMENT DES GASTRITES AIGUS.

  • Rincer à l'eau tiède. En cas d'intoxication acide, ajoutez du soda, du lait, du blanc d'oeuf à l'eau. Si avec un alcali, vous devez ajouter du jus de citron.
  • Introduire un capuchon intraveineux. - Phys. solution, glucose + vitamine C + vitamine B
  • Pour le syndrome de la douleur - médicaments anticholinergiques (atropine, hydrotartrate de platyphylline s / c), spasmopitiques (chlorhydrate de papavérine, baralgin). Avec un choc douloureux sévère - médicaments.
  • En cas de gastrite infectieuse, des médicaments antibactériens appropriés (voir gastro-entérocolite aiguë) et des substances absorbantes (charbon actif, kaolin, etc.).
  • Dans la gastrite allergique aiguë, les antihistaminiques sont également indiqués..
  • Préparations contenant du bismuth.
  • Ensuite - huile d'olive, lait, beurre.
  • Pendant les 1-2 premiers jours, il est préférable de ne pas manger, mais seulement de boire - eau minérale, thé faible en petites portions. À l'avenir, vous devez suivre un régime alimentaire approprié (voir régimes).
  • La gastrite aiguë accompagnée d'hémorragies dues à des érosions doit être traitée avec des antagonistes des récepteurs histaminiques H2 (100 mg de Zantac intraveineux et 150 mg par voie orale 2 fois par jour, ou 40 mg de Kvamatel par voie intraveineuse et 20 mg par voie orale 2 fois par jour, ou Loseca par voie intraveineuse 40 mg une fois et par voie orale 20 mg 2 fois par jour) et simultanément par voie orale Sucralfat à une dose initiale de 6,0 g En cas de saignement continu, 4,0 g supplémentaires du médicament sont prescrits, avec une augmentation quotidienne possible de 15,0 g.


GASTRITE CHRONIQUE.


La gastrite chronique (CG) est une inflammation chronique de la muqueuse gastrique (muqueuse gastrique), qui se manifeste par son infiltration cellulaire, une altération de la régénération physiologique et, par conséquent, une atrophie de l'épithélium glandulaire, une métaplasie intestinale, un trouble de la fonction sécrétoire, motrice et souvent endocrine de l'estomac. Environ 50% de la population en âge de travailler dans les pays développés souffre d'hépatite chronique..

La plupart des hCG surviennent à la suite d'une infection par le liquide de coupe de HP (Helicobacter pylori), moins souvent, elles sont causées par un processus auto-immun. La gastrite antrale chronique associée à la HP est souvent latente, sans symptômes graves. Cependant, avec une étude approfondie de l'histoire et des plaintes, en règle générale, un certain nombre de symptômes sont révélés. Cependant, ils restent infectés par HP, et l'examen histologique des échantillons de gastro-biopsie confirme la présence de hCG. Avec une infection HP prolongée, le processus pathologique de l'antre s'étend au corps de l'estomac, tandis que les changements atrophiques commencent à prévaloir sur les changements inflammatoires et la maladie se transforme en pangastrite.

FORMES DE GASTRITE CHRONIQUE.


Gastrite antrale non atrophique (stade précoce).

Plus fréquent à un jeune âge.
Clinique.
Avec une exacerbation, ils se plaignent souvent de dyspepsie ulcéreuse: douleurs périodiques, notamment faim, brûlures d'estomac, éructations parfois aigres, constipation.
À la palpation de l'abdomen, la tension locale de la paroi abdominale dans la zone pyloroduodénale est déterminée.
Endoscopiquement.
Dans le contexte d'hyperémie et d'œdème de la muqueuse antrale, d'hémorragies sous-muqueuses et d'érosion (plate, surélevée), hyperplasie des plis, exsudation, stase antrale, spasme du pylore sont souvent visibles.
Les résultats de l'examen histologique montrent une gastrite antrale active prononcée (infiltration de la lamina propria et de l'épithélium du CO avec des lymphocytes, des plasmocytes, des neutrophiles). Foyers de métaplasie intestinale. Beaucoup de HP en surface et dans la profondeur des fosses.


Diffuser th Pangastrit avec atrophie (stade avancé).

Plus fréquent chez les personnes âgées.
Clinique.
Avec une exacerbation, ils se plaignent d'une dyspepsie "gastrique", d'une sensation de lourdeur, de plénitude, de douleurs sourdes dans la région épigastrique, d'un goût désagréable dans la bouche, d'une perte d'appétit, de nausées, d'éructations d'air, de selles instables.
La tension diffuse de la paroi abdominale antérieure dans l'épigastre est déterminée par palpation.

Endoscopiquement .
Déterminé par la pâleur, la douceur, l'amincissement, une hyperémie parfois tachetée dans le corps et l'antre de l'estomac, la transillumination des vaisseaux sanguins, une vulnérabilité accrue. Hypotension, hypokinésie, reflux biliaire.
L'examen histologique montre une atrophie de l'épithélium glandulaire, une métaplasie intestinale, une quantité insignifiante de NP dans l'antre antrum et dans le corps de l'estomac, une activité inflammatoire minimale.
La CG avec une activité significative est caractérisée non seulement par une infiltration neutrophile de CO, mais également par la formation d'abcès et d'érosions «intrafinaux» et «intraépithéliaux». La détection de tels changements dans le liquide de coupe, et souvent dans le duodénum, ​​est une indication pour prélever un échantillon de biopsie de CO de l'antre et d'autres parties de l'estomac (3-4 biopsies), et parfois du duodénum pour des études cytologiques, histologiques et bactériologiques..


Gastroduodénite chronique active et Antropylorobulbit.

En plus de la gastrite antrale active chronique et de la pangastrite, les patients infectés par Helicobacter Pilory (HP) développent une gastroduodénite chronique active, plus souvent une antropylorobulbite.
Clinique.
Chez les patients présentant une antropylorobulbite chronique active associée à Helicobacter Pilory (HP), 20% ont la formation d'un ulcère gastro-duodénal avec localisation d'ulcères récurrents dans le bulbe duodénal et / ou dans la sortie de l'estomac, et chez les patients avec une métastrophie chronique active à Helicobacter pangaplasia avec une métastrophie intestinale progressive certains patients (environ 3%) développent un cancer de l'estomac à long terme. Chez les patients atteints de pangastrite chronique, des anticorps dirigés contre les cellules pariétales sont retrouvés dans 10% des cas, et certains d'entre eux développent par la suite une anémie par déficit en B12, principalement chez les patients avec un titre d'anticorps supérieur à 1:40.

Gastrite auto-immune.

Les changements morphologiques sont principalement localisés dans le fond et le corps de l'estomac. La réponse inflammatoire est légère. Atrophie épithéliale primaire. Il y a rarement une érosion. Le facteur immunologiquement infectieux (HP) n'est pas détecté, il n'y a pas d'anticorps contre HP. Cellules pariétales et anticorps anti-facteur intrinsèque.
Clinique.
Gastrinémie sévère, hypoacidité sévère. Une anémie par carence en vitamine B12 se développe. L'association avec l'ulcère gastroduodénal n'a pas été identifiée. La malignité est extrêmement rare.

Gastrite à Helicobacter pylori.

Les changements morphologiques sont principalement localisés dans l'antre.
La réponse inflammatoire est prononcée. Une atrophie secondaire de l'épithélium se développe. L'érosion est courante. L'infection HP est déterminée immunologiquement, il existe des anticorps contre HP. Anticorps contre les cellules pariétales et le facteur intrinsèque non.
Clinique.
Il n'y a pas de gastrinémie marquée. Tout type d'acidité peut être trouvé à l'exception de l'achlorhydrie. L'anémie par carence en vitamine B12 ne se développe pas. Ce type de gastrite est souvent associé à un ulcère gastro-duodénal et conduit également à une tumeur maligne..
Les patients atteints d'anémie déficiente en vitamine B12 (mégaloblastique) se plaignent de fatigue, de somnolence, de douleur dans la langue, de paresthésie. Chez la plupart des patients non traités, on retrouve une langue vernie, en cas d'anémie plus prononcée, de pâleur de la peau et de jaunissement de la sclérotique. Les paramètres hématologiques sont complètement normalisés après un traitement par B12 seul.


FORMES SPÉCIALES DE GASTRITES.


Gastrite granulomateuse est un signe rare de sarcoïdose, de maladie de Crohn, de mycoses, de corps étrangers et de tuberculose.
Le diagnostic repose sur les résultats d'un examen histologique de biopsies ciblées au CO.

Gastrite éosinophile se produit extrêmement rarement et est généralement associée à une vascularite, certaines d'entre elles ont des antécédents d'allergies, d'eczéma, etc. Elle se caractérise par une infiltration prononcée par les éosinophiles, et non seulement par le CO, mais également par d'autres couches de la paroi de l'estomac. Parallèlement à l'infiltration, un œdème et une pléthore sont notés..

Gastrite hypertrophique (maladie de Ménétrie) peut entraîner une perte de poids due à une perte de protéines à la suite d'une diarrhée, accompagnée de douleurs dans l'épigastre, de nausées. Les champs muqueux hypertrophiques détectés par examen radiographique de contraste doivent être différenciés du lymphome.
La principale caractéristique morphologique est des plis géants ressemblant à des circonvolutions du cerveau, un mucus visqueux abondant recouvrant les plis.

Lymphocytaire (érosif chronique) la gastrite est caractérisée par une infiltration lymphocytaire sélective prononcée de l'épithélium de la muqueuse gastrique. L'examen endoscopique révèle des nodules, des plis épaissis et une érosion principalement dans le corps de l'estomac.

Gastrite par reflux ou Gastrite réactive, associé à la bile ou aux médicaments.
La gastrite associée à la bile a été précédemment décrite comme une gastrite par reflux (gastrite de type C), qui se développe chez les patients ayant subi une résection gastrique. Cette forme de gastrite doit souvent être différenciée de la gastrite à Helicobacter pylori..

Polypose gastrite ou polypose gastrique. 1 polypes ou plus sur la muqueuse de l'estomac. Changements blastomateux --- précancer.
Diagnostic: mobilité radiographiquement perdue, les contours de l'estomac sont inégaux, les contours des polypes sont également inégaux. Endoscopie avec biopsie requise.

TRAITEMENT DE CHRONIQUE GASTRITS.


La gastrite latente n'a pas besoin de traitement. Dans ces cas, il est recommandé de se limiter à des mesures générales: exclure les boissons alcoolisées fortes, prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, fumer.

1. Avec gastrite chronique active (Gastroduodénite), associer à Helicobacter Pylori (HP)
Le traitement doit être complet, mais en présence d'hélicobactériose, une antibiothérapie doit également être incluse.
Le développement de souches bactériennes résistantes aux médicaments antibactériens, par exemple le métronidazole, a été prouvé,
Des schémas de trithérapie (médicament contenant du bismuth et 2 antibiotiques) sont utilisés pour minimiser la résistance de l'HP au traitement antibactérien.

  • De-nol (sous-citrate de bismuth colloïdal, 120 mg) - 1 comprimé 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, et la 4e fois le soir à jeun avant le coucher.
  • Tétracycline (500 mg) - 3 fois par jour,
  • Métronidazole (400 mg) - 3 fois par jour pendant 2 semaines.

Avec la gastrite active et la gastroduodénite, De-nol est prescrit pendant 3-4 semaines, la tétracycline peut être remplacée par de l'oxacilline et de l'amoxacilline, ou de la clarithromycine (clacide). L'élimination de l'infection est observée chez plus de 90% des patients. Avec la trithérapie, certains patients présentent des effets secondaires transitoires (nausées, inconfort abdominal).
Ne peut pas être utilisé avec de-nol en même temps des antiacides!!

2. Avec gastrite antrale chronique active (gastroduodénite) avec dyspepsie ulcéreuse
Il est conseillé d'associer De-nol à Gastrocepin (25 mg 3-4 fois par jour).

3. Avec gastrite antrale chronique active (gastroduodénite) avec les érosions et le syndrome douloureux sévère, d'autres associations sont utilisées en tant que trithérapie alternative

  • Oméprazole ou Lanzoprazole 20 mg à 8 h le matin et à 20 h le soir et
  • Antibiotique (oxacilline ou amoxacilline ou tétracycline 0,5 g 4 fois par jour ou clarithromycine 0,5 g 2 fois par jour), la durée du traitement est de 7 jours.

4. Traitement de la HCG auto-immune.

  • Moyens de thérapie de remplacement (suc gastrique naturel, acidil-pepsine, pepsidil, etc.),
  • Médicaments stimulant la fonction sécrétoire de l'estomac (insuline, aminophylline, préparations de calcium),
  • Influencer le métabolisme tissulaire, le trophisme et les processus de régénération du CO (nucléé de sodium, vitamines, enzymes combinées).

Dès le 1er jour du traitement, 1 table de suc gastrique naturel est prescrite. cuillère 1/2 tasse d'eau par petites gorgées avec les repas.
L'acide-pepsine ou le pepsidil ou le bétacide, ou d'autres préparations en comprimés ne sont prescrits qu'après la disparition de l'inflammation aiguë.
En présence d'anémie mégaloblastique, la vitamine B12 est prescrite. Le traitement consiste en une injection intramusculaire quotidienne de 1 ml de solution d'oxycobalamine à 0,1% pendant 6 jours. Ensuite, dans un délai d'un mois, le médicament est injecté une fois par semaine, puis une fois tous les 2 mois. La cyanocobalamine peut être utilisée à la place de l'oxycobalamine.
Après 3-6 mois, un petit nombre de patients développent une carence en fer. Dans de tels cas, une courte cure de supplémentation orale en fer est indiquée..

cinq. Traitement de la gastrite hypertrophique (Maladie de Ménétrie).

Ingestion de 25 mg de gastrocépine 4 fois ou de 15 mg de probantine 4 fois ou de 2 mg de métacine 4 fois par jour jusqu'à ce que les symptômes de la maladie soient soulagés.
En présence de métaplasie intestinale dans le liquide de refroidissement, des études endoscopiques annuelles de contrôle avec biopsie sont indiquées.

6. Traitement de la dyspepsie.
Dans de nombreuses maladies du tube digestif supérieur, en particulier la gastrite, il existe diverses manifestations de dyspepsie.
Les symptômes les plus courants sont une lourdeur ou une gêne dans la région épigastrique, une satiété rapide aux repas, une gêne rétrosternale ou abdominale haute associée à la nourriture, à certains aliments, à la faim ou à l'heure de la journée..
Souvent, ces plaintes des patients sont associées à des brûlures d'estomac, des grondements, des transfusions, des ballonnements (flatulences).
Dans ces cas, les antiacides sont prescrits pendant plusieurs jours..
Le pouvoir le plus neutralisant est celui des préparations composées d'oxyde de magnésium et (ou) d'hydroxyde d'aluminium. L'un de ces médicaments peut être prescrit:

  • Maalox (hydroxyde d'aluminium et hydroxyde de magnésium), qui a une action antiacide, enveloppante et adsorbante.
  • Phospholugel (un gel colloïdal contenant du phosphate d'aluminium, du gel de pepsine et de l'agar-agar), qui a un effet enveloppant, antiacide et cytoprotecteur.
  • Gastal (hydroxyde d'aluminium, carbonate de magnésium, hydroxyde de magnésium), a des propriétés antiacides et enveloppantes.
  • Gasterin-gel, Aktal, etc..

Les antiacides liquides ont un effet plus rapide que les comprimés, mais ils sont plus pratiques. Les antiacides contenant de l'aluminium se lient aux acides biliaires. Ils peuvent provoquer de la constipation. Les antiacides contenant du magnésium peuvent causer de la diarrhée.

7. Pour les nausées et les vomissements.
Prescrire des médicaments qui régulent la fonction motrice du tractus gastro-intestinal:

  • Métoclopramide (raglan, cérucal et autres synonymes). Les effets secondaires incluent: somnolence, acouphènes, bouche sèche.
  • Dompéridone (motilium et autres synonymes). Ils ne pénètrent pas la barrière hémato-encéphalique et ne provoquent donc pas de troubles extrapyramidaux, est le médicament préféré, en particulier chez les personnes âgées.

Oméprazole ou Lanzoprazole 20 mg à 8 h le matin et à 20 h le soir + Antibiotique (oxacilline ou amoxacilline ou tétracycline 0,5 g 4 fois par jour ou clarithromycine 0,5 g 2 fois par jour), la durée du traitement est de 7 jours.